AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tragédie de la Minerve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tragédie de la Minerve   Ven 26 Mai 2006, 18:03

Ya t'il parmis vous des plongeurs (Marine) ou passionnés (comme moi) pour me donner les données exactes sur la localisation de la Minerve (sous marin disparu dans la nuit du 27 au 28 janvier 1968)?
Revenir en haut Aller en bas
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 38
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Ven 26 Mai 2006, 18:28

L'épave de la Minerve n'a pas été précisément localisée. Seulement des morceaux de coques ont été repérés à 2000 m de profondeur, sans certitude, au large de Toulon. 42°00 N - 007° 20 E

Paix eternelle aux valeureux occupants de ce submersible.

Poseidon pour l'eternite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Ven 26 Mai 2006, 21:19

voilà ce que j'ai trouvé sur les circonstances de cet accident :

Plus de 2000 mètres de fond dans le secteur d'exercice de la «Minerve»

Le 27 janvier 1968, à une heure du matin, la Minerve est devant Toulon, en rade des Vignettes, pour débarquer le Lieutenant de Vaisseau Merlo, officier d'entraînement.
Elle fait route ensuite vers son secteur de plongée qui est situé approximativement à une douzaine de milles dans le Sud-Sud-Est du Cap Sicié.

Il est important de noter que la Minerve trouvera donc dans sa zone d'exercice des profondeurs supérieures à 2 000 mètres et cela est tout à fait normal devant Toulon où la ligne des fonds de 1 000 mètres passe à une dizaine de milles de la côte, et la ligne des fonds de 2 000 mètres la suit de très près.

Au cours de cette journée du 27 Janvier 1968, la Minerve doit faire deux exercices de détection magnétique avec un avion Breguet Atlantic du Groupe aéronaval n° 6. basé à Nîmes-Garons. A cette occasion aussi, on vérifiera le radar de l'avion. Le sous-marin doit rallier Toulon vers 21 heures (à plus ou moins 4 heures près : incertitude admise).

Le mauvais temps gêne les liaisons avion-sous-marin : exercices annulés

Il fait très mauvais ce jour-là. Au petit jour, période généralement calme, un solide mistral de NordOuest souffle déjà à une vitesse de 50 à 60 noeuds et ne fera que croître. La mer est estimée force 5 à 6.
Le Breguet Atlantic, commandé par le Lieutenant de Vaisseau Queinnec, décolle à 6 h 54, passe à 7 h 15 à la verticale du Planier et établit très correctement une double liaison radio avec la Minerve à 7 h 19.

Par contre, et en raison de l'état de la mer, les émissions de la Minerve ne sont reçues à aucun moment par la base Aéronavale de Nîmes-Garons. Il est vrai que le sous-marin est en plongée, dans une mer creusée, qui doit sans cesse mouiller son antenne. Même avec l'avion, qui est tout proche, les liaisons radio ne vont pas tarder à devenir très mauvaises.

Fort judicieusement, dès la première prise de contact avec le sous-marin à 7 h19, l'avion signale que, à cause du temps, les exercices de détection magnétique sont annulés et qu'il fera seulement deux passes pour vérifier son radar.
La Minerve reçoit correctement la communication et effectue les émissions nécessaires à la vérification des appareils de l'avion. Elle signale aussi de temps en temps à celui-ci l'azimut dans lequel elle relève ses émissions.
L'avion fait d'abord route à l'Est vers le sous-marin, tourne sur la droite autour de lui mettant cap au Sud pendant un quart d'heure environ et enfin fait route au Nord-Nord-Est vers sa base.

A 7 h 37, vingt minutes après le début de l'exercice, les liaisons avec le sous-marin deviennent très mauvaises. La Minerve signale qu'elle a son schnorchel sorti et que ses difficultés de transmissions sont causées par l'état de la mer.
A 7 h 43 elle signale encore à l'avion et très correctement, l'azimut dans lequel elle le relève.

La dernière manifestation de la «Minerve» a eu lieu à 7 h. 55

L'avion qui a fait demi-tour à 7 h 45 et qui est revenu au voisinage de la Minerve, lui signale à 7 h 55 : je compte annuler à 8 h 00 la vérification radar.
Le sous-marin répond : « je comprends que vous annulez cette vérification : m'avez-vous entendu ? »
« Je vous ai entendu » transmet l'avion.
Comme il reste quelques minutes avant la fin de l'exercice, l'avion essaye de capter l'émission que doit faire le sous-marin pour lui permettre de vérifier son radar : il n'entend plus rien.

De 7 h 55 à 8 h 09, l'avion appelle plusieurs fois le sous-marin mais ne reçoit aucune réponse.
En fait, l'échange de signaux de 7 h 55 sera la dernière manifestation extérieure de la Minerve.
La cessation des liaisons est relativement brusque. Normalement le sousmarin aurait dû s'assurer que l'avion était en liaison avec sa base avant de quitter la veille.
Il est d'usage d'annoncer la fin de l'émission et d'échanger en se quittant une formule de politesse.
L'avion ne s'en est pas inquiété, car étant donné l'état de la mer, il était logique d'admettre que le sous-marin avait perdu l'immersion périscopique à 7 h 55 sans être en danger pour cela. L'heure de la fin d'exercice était toute proche.

A la vacation de 11 heures, ce même jour, le Commandant des sousmarins en Méditerranée signalait à la Minerve l'annulation des exercices en raison de la météo, et lui donnait liberté de manoeuvre. La Minerve n'avait pas à accuser réception de ce message.

Le retour de la Minerve pouvait être escompté le 28 janvier jusqu'à 1 heure du matin. Le sous-marin n'étant pas rentré à cette heure-là, on s'inquiète à la 1ere escadrille de sous-marins, à son sujet. Le Lieutenant de Vaisseau Vinot, Officier de suppléance prévient le Capitaine de Frégate Gelas , Commandant par intérim, de la non-rentrée du sous-marin.

A 2 h 15, la procédure « Recherche de sous-marin » est déclenchée.

Deux bâtiments de commerce traversaient la zone d'exercice

Pendant leur période d'intercommunication et avec beaucoup de soin, le Breguet Atlantic signale au sous-marin la position et la route des bâtiments de commerce se trouvant au voisinage ; à 7 h 40 un cargo de 6 000 t à 15 milles au Sud de la Minerve route à l'Est ; à 7 h 55 un pétrolier en route vers Marseille, encore plus Sud ; aucun West à proximité immédiate. Mais par forte mer, le radar des avions est fortement brouillé par le « retour de mer ».
Un navire a pu échapper à la surveillance de l'avion.

De nombreuses forces navales sont au large de Toulon le 27 janvier 1968

Comme il sera question de divers phénomènes physiques, ayant pu causer l'accident, il est bon de savoir qu'en même temps que la Minerve, de nombreuses forces navales étaient au large de Toulon.
Forces de surface : le Cassard, l'Agenais, le Brestois et le Béarnais sont en exercice entre les Salins d'Hyères et la Corse avec l'Enjoué, le Frondeur, l'Adroit et l'Alerte.
Sous-marins : la Flore et l'Eurydice sont au large de la Corse. La Vénus et l'Ariane sont au Sud de Porquerolles. L'Amazone effectue un transit vers la Corse.
Deux avions de l'Aéronavale sont en patrouille dans ce même secteur.

Les bâtiments sur place commencent immédiatement les recherches

Dès 3 heures 30, le dimanche 28 janvier, moins d'une heure après le déclenchement du dispositif, on trouve déjà en patrouille dans le secteur d'exercice de la Minerve :
- un avion Breguet-Atlantic.
- le Cassard, l'Agenais, le Béarnais, l'Enjoué, l'Adroit, l'Alerte et le Frondeur.
Au jour, un hélicoptère explore la bande côtière (10 nautiques) pendant qu'un avion Alizé ratisse le large.

A 09 h 30, arrivent en renfort les dragueurs de la 30e Division et tous les remorqueurs et autres bâtiments disponibles de la Direction du port auxquels s'ajoute à 12 heures le Groupe Kersaint, Jaureguiberry, La Bourdonnais. Enfin le Porte-Avions Clemenceau qui a fait rappeler son personnel dans les rues de Toulon avec des haut-parleurs se présente dans la zone à 14 heures avec deux flottilles d'hélicoptères.

Les instructions du Chef d'Etat-Major de la Marine

Marine Toulon a donc mis en oeuvre immédiatement tous les moyens disponibles. Le Chef d'Etat-Major de la Marine, intervient alors pour que le maximum d'efficacité soit obtenu de ces moyens. Le but recherché à atteindre est de sauver les survivants qui peuvent encore exister dans la coque du submersible. Pour cela, les recherches dans le secteur de la Minerve où les fonds sont supérieurs à 2 000 mètres, et plus au large, sont inutiles. Au-delà de 5 à 600 mètres de fond, le sous-marin est écrasé par la pression de l'eau, et aucune vie n'y est possible. On ne peut espérer trouver de survivant que si la Minerve a eu son accident par fonds relativement faibles, au cours de son voyage de retour à Toulon. Il faut d'autre part, agir dans les délais les plus rapides, car le sousmarin a au maximum pour 100 heures d'oxygène.

Voici donc les sages instructions que donne le Chef d'Etat-Major de la Marine le 28 janvier en fin d'après-midi.
« Dans l'état actuel de nos connaissances, on peut espérer que la Minerve repose sur le fond, sans être écrasée, sur la route qui va de son secteur de plongée à la Rade des Vignettes. Je compte que tous les navires munis de sonars seront employés cette nuit pour explorer les fonds inférieurs à 600 mètres».
Et il ajoute un peu plus tard « Recherches doivent rester orientées vers la localisation de la Minerve dans les zones où la profondeur permet la survie du personnel ».

Pendant cinq jours pleins, un dispositif de recherche très étoffé passera au crible la zone sensible. Ce dispositif comprendra d'abord un groupe de 4 escorteurs dont le La Bourdonnais, le Bouvet et le Normand dans la zone côtière à l'Ouest du Cap Sicié. Un groupe de 3 escorteurs et d'un sous-marin sera utilisé à l'Est de Sicié. Dans les abords immédiats de Toulon, entre Sicié et Porquerolles et au Nord du 43e Parallèle, 4 escorteurs côtiers et des hélicoptères exploreront cette zone. Les sous-marins Ariane et Vénus recherchent leur bateau-frère au Sud de Porquerolles. Des recherches visuelles sont faites par des dragueurs et remorqueurs dans la zone des grands fonds, pendant que les hélicoptères du Clemenceau font des patrouilles incessantes.

La Marine rassemble à Toulon tous les moyens militaires et civils, français et etrangers :

C'est ainsi que l'escorteur d'escadre La Galissonière, le bâtiment de guerre le mieux équipé en sonars de recherche, participe aux recherches avec ses sonars à basse fréquence particulierement précieux pour la recherche des sous-marins en plongée.
L'Elie Monnier est là avec toute l'équipe du groupe de Recherche sous-marine et sa tourelle Galeazi. Là aussi est le Terebel avec son Télénaute de l'institut français du pétrole.
Le Commandant Robert Giraud convoie la soucoupe Cousteau que son auteur manoeuvrera lui même dans les investigations.
Le dragueur Pâquerette et la vedette Winaretta apportent leur magnétomètre et le sonar latéral anglais de l'institut français du pétrole.
Dès le lundi 29 janvier au matin, l'Etat-Major de la Marine demande à la marine américaine quel concours elle est susceptible d'apporter aux opérations de recherche et de sauvetage. Une réponse presque immédiate indique :
- que le bâtiment de sauvetage Petrel est en route pour la Méditerranée et y rentrera le 31 janvier.
- qu'aucun matériel de sauvetage américain valable n'existe en Méditerranée (à Naples en particulier).
- que du matériel de sauvetage (compresseurs et flexibles) est en cours de rassemblement aux Etats-Unis et peut être transporté par air à Toulon dans un délai de 24 heures.
Ce dernier point intéresse particulièrement la marine française qui par la suite accueillera avec gratitude toutes les propositions venant de la marine américaine.
Tant par l'échange de messages personnels entre les deux Chefs d'Etat Major, l'Amiral Moorer et l'Amiral Patou, que par conversation avec l'Attaché Naval, Paris demande que compte tenu des faibles délais nécessaires au transport le matériel de sauvetage soit tenu prêt a être expédié pendant tout le temps où un espoir peut être conservé de tenter le sauvetage.
Et si le Pétrel ne s'est pas arrêté à Toulon, c'est qu'il ne pouvait y être que le 2 février, après l'arrêt des recherches.

Des contacts « sonars » ont donné certains espoirs :

les investigations faites ne les ont pas confirmés
Citons les principaux :
- A 10 milles au Sud de Cepet, un contact très net a été obtenu par le Jaureguiberry, confirmé par détection magnétique. Le Commandant Cousteau a plongé dessus avec sa soucoupe : il s'agissait d'une vieille épave.
- A 4 milles dans le Sud-Ouest du Cap d'Armes, le sous-marin Ariane a eu un contact sonar assez net. Plusieurs recherches successives n'ont pu le confirmer.
- Un contact des dragueurs côtiers devant Escampo-Barriou s'est révélé dû à une anomalie du relief.
- Un contact de La Combattante devant La Ciotat, contrôlé par l'Elie Monnier et le Terebel, était causé par des filets de pêche déplacés.

Le 2 février au matin les recherches sont suspendues

Pendant plus de 5 jours pleins, les 28, 29, 30, 31 janvier et 1" février, les recherches de l'épave de la Minerve se sont poursuivies inlassablement avec tous les moyens que la Marine avait pu rassembler. Même s'il y avait eu des survivants après la catastrophe, ils étaient après ce laps de temps et depuis de nombreuses heures sans oxygène ; il fallait bien admettre la cruelle évidence.
Aussi un télégramme du jeudi 1" février à 20 heures ordonnait la suspension des recherches le 2 février au matin. Dès le début d'ailleurs les sous-mariniers étaient non sans raison pessimistes. Il fallait admettre en effet que la Minerve avait plongé très en dehors de son secteur de plongée pour avoir eu son accident sur des fonds accessibles ou encore que l'accident s'était produit pendant son trajet de retour à Toulon, effectué en surface. Aucune manifestation extérieure venant de la Minerve et pouvant faire supposer qu'il y avait des survivants, n'a été signalée pendant les recherches.

Certains indices font supposer que l'épave de la «Minerve » gît par grands fonds au Nord de son secteur. Cette densité de recherche autour de Toulon n'a pas été absolument vaine.
Trois remorqueurs de la Direction du Port de Toulon ont observé le 28 janvier une nappe d'hydrocarbure à 3 milles au Nord de la limite supérieure du secteur de la Minerve. Une analyse a confirmé la possibilité que cette nappe provienne du gas-oil de la Minerve.
Une très grande incertitude plane sur la position relative de l'épave par rapport à ces indices, étant donné les grandes profondeurs environnantes et l'ignorance des courants sous-marins régnants.
Autre indice : dans la matinée du 27 janvier des enregistrements d'écoute ont noté une anomalie assez forte, dans la direction de la partie Nord du secteur de la Minerve.

L'accident s'est-il produit là et à ce moment là ? C'est ce que la suite de l'enquête devra élucider.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 02:41

http://s.m.minerve.free.fr/


va donc voir sur le site de la tragedie tout y est dit..............
Revenir en haut Aller en bas
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 38
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 12:19

Tu es passionnée de plongée Erika? Moi j'avais fait une initiation en piscine, j'avais trouvé celà super!!

En Australie tu as la chance d'avoir les plus beaux récifs coralliens de la planète... çà doit être très joli à voir!

Tiens, un peu de culture, savaient vous que le corail est un animal et non un végétal comme on pourrait le croire?

Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 12:53

Mon pere avait un copain sur la minerve c est une tragedie qui l a beaucour touche paix a tout ces marins morts pour la France
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 17:38

Herve perrot a écrit:
http://s.m.minerve.free.fr/


va donc voir sur le site de la tragedie tout y est dit..............

en fait j'ai piqué mon texte sur ce site Embarassed
j'ai fait mon baptême de plongée en 2000 en Corse à Calvi, c'est pas mal non plus au pied de la citadelle. et un jour j'ai vu deux largages de paras du 2ième REP c'était grandiose

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 19:09

plutot fan d'apnee...
ici ça pratique la plongee pas mal : l'avantage d'habiter au bord de la mer Wink

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 22:18

Minerve (Quelle Classe?)
Un tres bon reportage et un sujet interressant
Bravo et merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Sam 27 Mai 2006, 22:47

Robert/Nortland a écrit:
Minerve (Quelle Classe?)
Un tres bon reportage et un sujet interressant
Bravo et merci

800 tonnes Robert bien sur une Daphnée class
L'Euridyce a aussi coule accidentellemnt.
personnelement j'ai navigué sur cette classe de sous -marin (La Doris) tout une époque..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Dim 28 Mai 2006, 02:46

Triste affaire Shit
Revenir en haut Aller en bas
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Dim 28 Mai 2006, 15:50

voila tout est dis pour la minerve

pour nous ils seront toujours en patrouille

sinon pour la plongée j'ai l'impression qu'il y a pas mal d'amateur pour a part c'est en piscine l'année et autour de belle ile ( fait un peu froid )

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 12:28

kleinst a écrit:
Tu es passionnée de plongée Erika?

Oui j'en suis une. J'ai mon PADI (Advanced Open Water).
Merci pour les données kleinst concernant la Minerve.
Merci pour le récit Clausewitz (je le connaissais que vaguement Embarassed)

Si je fais cette plongée, je serais accompagnée d'un ami militaire de St Mandrier (plongeur).
Revenir en haut Aller en bas
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 13:24

même avec un padi descendre à moins 700 mêtres tu as de l'espoir moi avec mon

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 13:30

je reprend j'ai été couper dans mon élan,

je disais que même avec mon niveau 3 j'aurais quelques difficultés à plonger sur la minerve

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 14:11

a 2000 m de fond il faut etre sacrement fort en apne lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 14:23

ardu a écrit:
a 2000 m de fond il faut etre sacrement fort en apne lol!

Boulet

Je vais juste descendre à quelques profondeurs aux positions sus mentionnées plus haut mais pas à 2000m de fond.

Je suis peut etre blonde Very Happy mais pas c****** Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 15:59

Erika a écrit:
ardu a écrit:
a 2000 m de fond il faut etre sacrement fort en apne lol!

Boulet

Je vais juste descendre à quelques profondeurs aux positions sus mentionnées plus haut mais pas à 2000m de fond.

Je suis peut etre blonde Very Happy mais pas c****** Mr. Green


on voulais pas te le dire mais mainenan que tu y fais allusion ...




_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Lun 29 Mai 2006, 23:56

david a écrit:
on voulais pas te le dire mais mainenan que tu y fais allusion

Revenir en haut Aller en bas
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 38
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 10:04

Ouh là David je crois que tu vas la froissée...

Au fait, tu es blonde, mais on a pas encore vu ta photo! lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 10:06

laisse tomber david, erika moi je suis gentil et je ne me moque pas des blondes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 10:50

kleinst a écrit:
Au fait, tu es blonde, mais on a pas encore vu ta photo!
lol!

Suffit de regarder la photo dans mon profil Wink
Revenir en haut Aller en bas
kleinst
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 727
Age : 38
Ville : aisne
Emploi : labo
Date d'inscription : 01/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 10:51

Oui on voit que tu es blonde, mais on voit pas bien ton visage.... lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patzekiller
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1282
Age : 49
Ville : mouans sartoux (06)
Date d'inscription : 16/08/2005

MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 10:58

eh ben dis donc, ça va fantasmer dans les chaumieres... Laughing Laughing Laughing Razz

_________________
frog of war le e-zine des pousseurs de pions.
www.frogofwar.org
www.strategikon.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogofwar.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   Mar 30 Mai 2006, 11:05

kleinst a écrit:
Oui on voit que tu es blonde, mais on voit pas bien ton visage.... lol!

Je mets une photo si toi tu en mets Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tragédie de la Minerve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tragédie de la Minerve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tragédie de la Minerve
» Episode 5 : La tragédie d'Elisa
» Minerve, Eurydice et tous les autres
» gastro fatum...sur un air de tragédie grecque
» Les vérités sur la Tragédie de Sablier et les événements d'il y a 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: