AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 des poudres à canon (de marine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: des poudres à canon (de marine)   Mer 27 Fév 2013, 03:02

bonjour
après les obus, la poudre; ce qui est logique. je viens d'apprendre (?) qu'au début du siècle dernier la Marine Nationale aurait adopté la cordite… ce qui me surprend; mais je ne suis pas du tout un spécialiste. avec un peu de chance, je vais encore m'instruire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15496
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Mer 27 Fév 2013, 10:22

warburton, si vous vous intéressez aux poudres voici deux articles qui vous intéresseront surement:

Gloubik la nature N°2659 du 21 mars 1925 sur le renflouement du cuirassé LIBERTE
et surtout Gloubik la nature N°2004 du 21 octobre 1911 "les poudres et la catastrophe du cuirassé LIBERTE

Etudes que j'ai trouvé passionnantes sur ce sujet

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Mer 27 Fév 2013, 11:58

bonjour
Alain, merci pour ces renseignements. je connaissais l'article relatif aux poudres, mais non celui concernant le renflouement de la Liberté.
mon intérêt pour les poudres est dû au fait que je suis revenu à un sujet dont je m'étais lassé: le Jutland.
on doit aux historiens "révisionnistes", une redécouverte de cette bataille. leurs études bouleversent la conception que l'on en pouvait en avoir après avoir lu, sous de multiples formes, la version officielle.
ayant pratiqué le rechargement de cartouches, j'ai appris à connaître les particularités des poudres. je suis convaincu que celles utilisées par les divers belligérants étaient de natures sensiblement différentes. comment expliquer, sinon, le fait qu'aucun des navires allemands n'a explosé au combat ? le seul navire perdu pour cette raison étant le Karlsruhe dont la perte est vraisemblablement due à une explosion de chaudière.
outre les multiples facteurs évoqués par les divers auteurs contemporains, pour expliquer les causses de ces subites explosions, la conception et la fabrication des poudres ont certainement joué un grand rôle. je suis parvenu à la conviction que celle utilisée par la marine allemande était plus progressive que ses homologues française et surtout anglaise. après la guerre, l'étude de la RCP/12 amènera la Marine à l'adoption de la SD21.
mais, pour en revenir à ma question, j'ai peine à croire que la nation à laquelle est due la poudre sans fumée ait fait le choix de la cordite.
à ce sujet, si la conception des poudres modernes est due à M. Vieille, leur invention l'est à un Autrichien: M. Friedrich Volkman (Gloubik N°2071).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Ven 08 Mar 2013, 02:20

recherches un peu laborieuses, mais je progresse. il semble bien que les poudres allemandes aient été plus progressives que la cordite.
il est vrai que les chimistes allemands du début XX° siécle n'étaient pas les plus mauvais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2414
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Ven 08 Mar 2013, 17:13

En ce qui concerne la poudre propulsive BN3F, utilisée par l'Armée et la Marine française, avant et durant la Première Guerre Mondiale, je n'y mettrais pas main au feu mais il semblerait que c'était plus une évolution de la Poudre B originale, bien franchouillarde, qui aurait bénéficié des travaux de Nobel et de la mise au point de la cordite, par les Britanniques, qu'une simple copie de cette dernière. Le problème de la poudre B n'était pas ses performances mais son instabilité croissante dans le temps et, accessoirement, ...la fâcheuse tendance de l'intendance militaire française, pour des raisons d'économie, à stocker la poudre à l'identique des biscuits de mer...plus c'est vieux, plus c'est dur, mieux sait! Çà avait failli nous coûter deux croiseurs-cuirassés, le Latouche-Tréville, en 1908, et Gloire, en 1911, quinze jours avant la catastrophe du Cuirassé Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 11:15

tu oublies les nombreux morts lors d'ecole à feu sur des retour de flammes ( sic, expressions de l'époque ) , en plus de la liberté, cela à couter un dépot de munitions à Alger et l'iéna

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 11:21

bonjour
je commence à penser que, pour de nombreux (f)auteurs, cordite est synonyme de poudre moderne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15496
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Explosion de Lagoubran en 1899   Sam 09 Mar 2013, 11:48

Vous oubliez celle la:

L'explosion de Lagoubran en 1899.
UNE flamme gigantesque, un « immense nuage de fumée noire et fétide », un tonnerre dont le vacarme sera perçu, raconte le Petit Var [1], jusqu’à Barcelonnette !
La poudrière impliquée dans l’explosion est la plus ancienne de l’Arsenal, construite sous Louis XIV et en partie refaite en 1883. Dans ses magasins, deux types de charges en usage à la fin du dix-neuvième siècle : l’antique "poudre noire" ou poudre à canon (environ 100 tonnes), et l’innovante "poudre B", dite poudre sans fumée, inventée 15 ans plus tôt par l’ingénieur Paul Vieille (environ 80 tonnes). Des substances non altérées et considérées stables par les analystes et la hiérarchie militaire.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 12:10

après ces catastrophes, on prit conscience du danger que représentait le voisinage de ces deux poudres (PN et PSF).
comme par hasard c'était le cas à bord des croiseurs de bataille britanniques durant la première guerre mondiale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2414
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 12:43

david a écrit:
tu oublies les nombreux morts lors d'ecole à feu sur des retour de flammes ( sic, expressions de l'époque ) , en plus de la liberté, cela à couter un dépot de munitions à Alger et l'iéna

C'était une liste NON EXHAUSTIVE... lol!
A la décharge du Service des Poudres et Explosifs, ils manquaient totalement de retour d'expérience sur le stockage de la poudre B et sa tenue dans le temps.
D'après ce que j'avais lu (et compris Very Happy ) dans des périodiques contemporains de ces catastrophes, la Revue Maritime ou, plus probablement, Armée & Marine, jusque là, c'était l'Armée (de terre) qui assurait le service des Poudres pour la Marine; après ces évènements, la Royale constituera son propre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2414
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 12:52

warburton a écrit:
après ces catastrophes, on prit conscience du danger que représentait le voisinage de ces deux poudres (PN et PSF).
comme par hasard c'était le cas à bord des croiseurs de bataille britanniques durant la première guerre mondiale…

Les "explosions" britanniques, notamment, celles qui surviendront au Jutland sont, d'après les conclusions des commissions d'enquète de la Navy, dues au non-respect des consignes de sécurité en condition de combat, certaines portes des soutes à munitions étant maintenues ouvertes, pour accélérer les réappros des tourelles et augmenter la cadence de tir. Cela dit, il y avait manifestement, sur leurs battlecruisers, un problème de conception des soutes à munitions, vu comment le Hood est parti en fumée, 25 ans plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2414
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 12:56

La perte du cuirassée américain USS Maine, dans le port de La Havane, qui déclenchera la guerre hispano-américaine, était due, en réalité, à une "auto-explosion" de ses soutes à munitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 14:03

je me suis intéressé aux "explosions internes". outres les deux cuirassés français et le Maine, plusieurs navires italiens, japonais, et surtout britanniques en furent victimes. la plupart du temps, les poudres en étaient la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15496
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 14:06

Et le Marengo alors!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 14:47

je ne sais rien de cet évènement, et je ne parviens pas à trouver des informations. pouvez-vous nous donner des détails ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 14:50

j'avais oublié lagoubran

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15496
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 16:08

Pour warburton; excusez, je me suis trompé de bataille je voulais parler du Magenta qui saute le 31 octobre 1875 à Toulon.


•1-1869 : carénage à Toulon.
•2-2-1869 : sortie de bassin à Toulon après doublage en bois du bois de blindage immergé.
•1875 : embarque à Tunis le produit des fouilles de Carthage.
•31-10-1875 : retour à Toulon après une croisière en Méditerranée Orientale. Il saute sur rade suite à un incendie à l'arrière du bâtiment qui se communique à la soute à poudre arrière. L'équipage est évacué à temps.
•1994-1998 : le GRAN réalise une fouille archéologique subaquatique.


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   Sam 09 Mar 2013, 16:59

merci Alain.je me demandais comment j'avais pu en oublier un. je suis rassuré, c'était au temps de la poudre noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: des poudres à canon (de marine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
des poudres à canon (de marine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des poudres à canon (de marine)
» Canon des forteresses sur les cotes
» Canon de 16cm Modele 1893 et canonniers marins...
» 380 RICHELIEU
» USN Classe DES MOINES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Votre Forum :: Quid de Marine Forum-
Sauter vers: