AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Commissaire des armées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Commissaire des armées   Lun 10 Sep 2012, 14:04

Bonjour à tous voici un drole de machin:

1°) CREATION DU CORPS DES COMMISSAIRES DES ARMEES

Par décret 2012-1029 du 05092012, publié au JO du 07092012,

le corps des commissaires des armées est créé à compter du
>

1er janvier 2013.

Exit les commissaires-colonels et autres commissaires-commandants,

désormais, on ne parlera plus que de commissaires de 3ème, 2ème, 1ère,

principaux, en chef de 2ème cl, en chef de 1ère cl, généraux de 2ème cl

et généraux de 1ère cl, une quatrième étoile pouvant être attribuée aux

commissaires généraux hors classe.

On appliquera donc intégralement les appellations de la marine selon le principe :

"on ne copie bien que ce qui est bien pensé à l'origine".


>

2°) COUP DE FREIN SUR L'AVANCEMENT EN 2013 :

Bercy demande au ministère de la défense de réduire de 30 % (!) le volume

des avancements au choix en 2013.

L'amiral GUILLAUD, chef d'état-major des armées ne déclarait-il pas devant la

commission de la défense nationale il y a peu : "le moral des armées est

aujourd'hui au seuil d'alerte" ?

Cette mesure va, à n'en pas douter, améliorer le moral des troupes !!!!!!


>

3°) A VOS PORTE-MONNAIE :

L'immeuble qui abritait COMAR BORDEAUX jusqu'à l'année dernière au

54,56 rue Croix de Seguey est mis aux enchères : 1 900 000,00 €uros

pour cet hôtel particulier de 1185 m2 utiles sur 5 niveaux.


>

ACORAMicalement


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Commissaire des armées   Lun 10 Sep 2012, 14:09

en forme de suite :



La Défense redevient donc une variable d'ajustement dans les choix budgétaires. Tant pis pour ceux qui acceptent de se sacrifier pour la France, ils ont maintenant droit à la double peine !



" La hiérarchie n'est pas prête au clash ", le contraire aurait été étonnant : le dernier chef d'état-major de l'armée de terre qui s'y est essayé au début des années Mitterrand a été débarqué ; pardon... il a démissionné !





Défense : un tiers des tableaux d'avancement supprimés pour 2013 !

Le Point.fr- Publié le 06/09/2012 à 09:35 - Modifié le 06/09/2012 à 09:37

Discrètement, Bercy a fait passer à la trappe le tiers des avancements militaires. Au nom de la "dépyramidation". Séisme annoncé !

La lettre de cadrage budgétaire envoyée le 31 juillet dernier aux ministres par le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault contenait une bombe à retardement. Les états-majors planchent depuis début septembre sur les annexes non publiées de ce document. Une mesure imposée par Bercy risque de provoquer un séisme parmi l'ensemble du personnel : dans l'annexe de sa lettre de cadrage, Matignon annonce une suppression de 30 % des avancements au choix prévus en 2013, au risque de jeter cul par-dessus tête le fragile édifice des carrières militaires. C'est-à-dire que le tiers des promotions au grade supérieur - à tout le moins celles qui ne dépendent pas mécaniquement de l'ancienneté - ne se produiront pas. Une explication s'impose : on sait que les années Sarkozy avaient été marquées pour les armées par un plan considérable de suppression de postes, s'élevant au total à 54 000 emplois entre 2009 et 2015. Poursuivant sur sa lancée, la défense perdra effectivement dans ce cadre 7 234 postes en 2013 (ce chiffre tient compte de la création de 95 postes à la DGSE et de 69 dans la cyberdéfense, essentiellement à l'Anssi, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. En 2014, 7 880 suppressions sont prévues, malgré 45 créations de postes pour la DGSE et 99 dans la cyberdéfense).

Engagements non tenus

Mais les engagements de l'État étaient très clairs et ont été répétés à maintes reprises. Cette diminution d'effectifs devait permettre de "revaloriser" la condition militaire. En clair : augmenter les soldes de bas en haut de l'échelle hiérarchique en affectant à ce mouvement environ la moitié des sommes économisées par les suppressions d'effectifs. En 2010, par exemple, 186 millions d'euros d'économies avaient permis d'affecter 100 millions à la revalorisation de la condition militaire. À cette mesure salariale s'ajoutait une "repyramidation" des carrières, à savoir une accélération des promotions, une élévation du taux d'encadrement, avec davantage d'officiers, de sous officiers et de "petits gradés" chez les engagés volontaires.

"Dépyramidage"

Jean-Marc Ayrault est explicite. Ce mouvement de "repyramidage" est stoppé et repart en marche arrière vers un "dépyramidage", donc une réduction du taux d'encadrement. Crûment, il s'agit d'un blocage du tableau d'avancement dans toutes les armées. Citation de la lettre de cadrage, qui annonce explicitement qu'il s'agit d'un début : "Afin de dépyramider la structure de ses effectifs, le ministère de la Défense réduira de 30 % les volumes d'avancement au choix de ses personnels militaires en 2013. Le ministère de la Défense et le ministère chargé du budget travailleront de concert sur le dépyramidage sur la période 2013-2015." Le document précise que le GVT (glissement vieillesse technicité) doit s'élever à zéro euro sur la période 2013-2015. Est-ce tenable ?

Promotion sociale et recrutement

Dans les armées où cette nouvelle est encore peu connue, les états-majors s'inquiètent en expliquant que, vis-à-vis de leur personnel, les armées ont une fonction traditionnelle de promotion sociale, puissant facteur de recrutement. Pour l'armée de terre, 50 % des officiers sont d'anciens sous-officiers et 70 % de ces derniers sont issus du rang. Pour cet officier, "les carrières de militaires sont un flux passant par le recrutement, la formation, l'avancement et la reconversion. Dans tous les états-majors, les repyramidages sont planifiés, subtils, modérés." La défense avait d'ailleurs conduit depuis quatre ans ce mouvement avec une sagesse certaine en commençant par revaloriser les rémunérations des hommes du rang, puis celles des sous-officiers et enfin celles des officiers. Ceux-là mêmes qui vont prendre de plein fouet la nouvelle mesure d'économie. Conclusion de l'un d'entre eux : "C'est un oukase. Nos chefs ne peuvent accepter çà !" Là, c'est moins sûr...

La hiérarchie n'est pas prête au clash

Car la hiérarchie militaire ne semble nullement prête au clash avec le politique, comme le montre l'acceptation d'une mesure discrète de suppression pour la seule année 2012 de 2034 postes d'engagé dont le recrutement était préparé depuis la fin de 2011 et qui ne seront pas effectués, ce que Matignon appelle un "gel non rattrapé". Cette mesure permettra une économie de 12 millions d'euros dès 2012. Elle touchera l'armée de terre pour plus de 1 500 postes et l'armée de l'air ainsi que la marine pour 250 postes chacune. Officiellement, on ne touche à rien avant la remise des conclusions de la commission du Livre blanc et la loi de programmation militaire de l'an prochain. Dans les faits, les vaches maigres ont déjà commencé à brouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10335
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Commissaire des armées   Mer 12 Sep 2012, 11:47

Gilles17137 a écrit:
Bonjour à tous voici un drole de machin:
1°) CREATION DU CORPS DES COMMISSAIRES DES ARMEES
Par décret 2012-1029 du 05092012, publié au JO du 07092012,
le corps des commissaires des armées est créé à compter du>1er janvier 2013.[…]On appliquera donc intégralement les appellations de la marine selon le principe :
"on ne copie bien que ce qui est bien pensé à l'origine".[…]
Cec n'est pas un drôle de machin. C'est une conséquence affligeante du marasme budgétaire.
Mais il est vrai que les tout petits Corps (~250 pour les commissaires de la marine) n'ont plus la taille critique pour survivre à la RGPP.
Sa fusion dans l'interarmées était donc inéluctable.
Même si la survivance (partielle) des désignations de grade (mais de la marine disparaît tout de même) est un hommage à la saine institution d'origine du Corps (l'armée de Terre en avait déjà adopté la mécanique, quand les Intendants sont devenus Commissaires de l'A.T.) c'est un hommage en forme nécrologique, car la spécificité marine du Corps en pâtira nécessairement.
C'est ce qui s'est passé il y a plusieurs années avec les ingénieurs du Génie maritime et les médecins de la marine. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commissaire des armées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commissaire des armées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commissaire des armées
» [Vargas, Fred] Commissaire Adamsberg - Tome 7: L'armée furieuse
» Liste d'armée Necron pour NetEpic
» Donna Leon : Commissaire Brunetti
» [1500 pts] L'armée de la Lune noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: