AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 18:02

G. AVEROF, est un navire emblématique de la flotte de guerre grecque, et le dernier croiseur- cuirassé à flot.

Le Georgios Averoff, est un croiseur cuirassé du même type que les italiens Pisa et Amalfi de 1907 , dont il ne diffère que par la mature, et l'armement principal de calibre 234 mm alors qu'il était de calibre 254 mm sur les Pisa, il porte le nom de l'homme d'affaire et philanthrope grec, Georges Averoff qui finança son acquisition, le bâtiments en construction étant mis en vente par le chantier constructeur, suite à des soucis budgétaires italiens; il est mis sur cale en 1907 dans les chantiers Orlando à Livourne, lancé le 12 mars 1910, et entre en service le 28 mai 1912

Son déplacement est de 9 960 tonnes; 10 118 tonnes normales
Dimensions: longueur 141m, largeur 21,10 m, tirant d'eau 7,54m
ses machines alternatives de 21 500 cv, 22 chaudières Belleville, 2 hélices, vitesse 23 nœuds, rayon d'action 7 125 miles à 10 nœuds, équipage 550 hommes.
blindage: ceinture cuirassée, épaisse de 203 mm à 82 mm aux extrémités, haute de 2,50 mètres.
tourelles blindées de 165 mm; pont blindé de 50mm

armement: 4 canons de 234mm
8 canons de 190 mm
16 x 76 mm
6x 47 mm
3 tubes lance torpilles


Le Georgios Averoff à son entrée en service en 1912.

Historique du Georgios Averoff.
En mai 1911, il se rend en Grande-Bretagne pour les festivités du couronnement du roi George V, il s'échoue le 19 juin à Spithead, et doit être mis en cale sèche pour réparations, le capitaine est rapidement remplacé.
Navire le plus moderne et le plus puissant de la région, il est navire amiral de la flotte grecque durant la Première guerre Balkanique, participe à la libération des iles de la Mer Égée, le Georgios Averoff défait pratiquement seul,sous le commandement de Pavlos Kountouriotis qui se distingue en excellent tacticien contre la flotte turque, lors des batailles des iles Elli, (3décembre 1912) et Lemnos, (5 janvier 1913); le Georgios Averoff part seul à 20 nœuds, les vieux cuirassés grecs étant trop lents, et barre en T la ligne de bataille turque concentrant son tir sur le navire amiral, la flotte turque bat en retraite dans le désordre, le Georgios Averoff et son commandant deviennent légendaires en Grèce .
Durant la Première Guerre Mondiale, la Grèce est neutre, le Georgios Averoff il ne participe donc pas au conflit jusqu'en 1916, il est alors capturé par la flotte anglo-française, il est rendu en 1917, lorsque la Grèce entre en guerre au coté des alliés, et rejoint alors Constantinople.
Durant la guerre grèco-turque de 1919 à 1922, il participe à l'attaque des cotes turques, puis à l'évacuation des réfugiés après la défaite de l’armée grecque.
Entre 1925 et 1927, il est refondu par les Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne. Sa refonte a comporté le changement des chaudières, la révision des machines, l'installation d'une hune de direction de tir sur le tripode avant, le remplacement des projecteurs, un armement antiaérien remplace une partie des 76mm d'origine, remplacés par 2 x 76 mm AA, 4 x 40 mm AA, 2 mitrailleuses.

Après l'attaque allemande contre la Grèce en 1941, il échappe au sabordage, et se réfugie dans la baie de la Soude en Crète, puis à Alexandrie.
Il est alors affecté à l'escorte des convois et des patrouilles dans l'Océan Indien, et est basé à Bombay jusqu'en 1942. Il revient à Port Saïd en 1944, fleuron de la marine grecque en exil, le Georgios Averoff participe à la libération d'Athènes.
Il continue à servir de quartier général de la flotte grecque jusqu'à son désarmement en 1952, dans le port de Salamine.
Il est remorqué à Poros, où il reste de 1956 à 1983.
En 1984, il est décidé de faire un musée du Georgios Averoff, symbole emblématique du combat des grecs pour leur indépendance, et qui a marqué l' histoire maritime de ce pays au cours du XX éme siècle, il est remorqué au port de Phalère, où il est depuis musée flottant, il porte néanmoins toujours à sa poupe, le pavillon de la marine de guerre grecque,que ne manquent pas de saluer les unités helléniques passant devant lui.


Le Georgios Averoff désormais musée, photographié en 2007.


Alain


Dernière édition par NIALA le Mar 21 Aoû 2012, 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7798
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 18:21

NIALA a écrit:
GEORGIOS AVEROFF, est un navire emblématique de la flotte de guerre grecque, et le dernier croiseur- cuirassé à flot.

Le Georgios Averoff, est un croiseur cuirassé du même type que les italiens Pisa et Amalfi de 1907 , dont il ne diffère que par la mature, et l'armement principal de calibre 234 mm alors qu'il était de calibre 254 mm sur les Pisa, il porte le nom de l'homme d'affaire et philanthrope grec, Georges Averoff qui finança son acquisition, le bâtiments en construction étant mis en vente par le chantier constructeur, suite à des soucis budgétaires italiens; il est mis sur cale en 1907 dans les chantiers Orlando à Livourne, lancé le 12 mars 1910, et entre en service le 28 mai 1912

Son déplacement est de 9 960 tonnes; 10 118 tonnes normales
Dimensions: longueur 141m, largeur 21,10 m, tirant d'eau 7,54m
ses machines alternatives de 21 500 cv, 22 chaudières Belleville, 2 hélices, vitesse 23 nœuds, rayon d'action 7 125 miles à 10 nœuds, équipage 550 hommes.
blindage: ceinture cuirassée, épaisse de 203 mm à 82 mm aux extrémités, haute de 2,50 mètres.
tourelles blindées de 165 mm; pont blindé de 50mm

armement: 4 canons de 234mm
8 canons de 190 mm
16 x 76 mm
6x 47 mm
3 tubes lance torpilles


Le Georgios Averoff à son entrée en service en 1912.

Historique du Georgios Averoff.
En mai 1911, il se rend en Grande-Bretagne pour les festivités du couronnement du roi George V, il s'échoue le 19 juin à Spithead, et doit être mis en cale sèche pour réparations, le capitaine est rapidement remplacé.
Navire le plus moderne et le plus puissant de la région, il est navire amiral de la flotte grecque durant la Première guerre Balkanique, participe à la libération des iles de la Mer Égée, le Georgios Averoff défait pratiquement seul,sous le commandement de Pavlos Kountouriotis qui se distingue en excellent tacticien contre la flotte turque, lors des batailles des iles Elli, (3décembre 1912) et Lemnos, (5 janvier 1913); le Georgios Averoff part seul à 20 nœuds, les vieux cuirassés grecs étant trop lents, et barre en T la ligne de bataille turque concentrant son tir sur le navire amiral, la flotte turque bat en retraite dans le désordre, le Georgios Averoff et son commandant deviennent légendaires en Grèce .
Durant la Première Guerre Mondiale, la Grèce est neutre, le Georgios Averoff il ne participe donc pas au conflit jusqu'en 1916, il est alors capturé par la flotte anglo-française, il est rendu en 1917, lorsque la Grèce entre en guerre au coté des alliés, et rejoint alors Constantinople.
Durant la guerre grèco-turque de 1919 à 1922, il participe à l'attaque des cotes turques, puis à l'évacuation des réfugiés après la défaite de l’armée grecque.
Entre 1925 et 1927, il est refondu par les Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne. Sa refonte a comporté le changement des chaudières, la révision des machines, l'installation d'une hune de direction de tir sur le tripode avant, le remplacement des projecteurs, un armement antiaérien remplace une partie des 76mm d'origine, remplacés par 2 x 76 mm AA, 4 x 40 mm AA, 2 mitrailleuses.

Après l'attaque allemande contre la Grèce en 1941, il échappe au sabordage, et se réfugie dans la baie de la Soude en Crète, puis à Alexandrie.
Il est alors affecté à l'escorte des convois et des patrouilles dans l'Océan Indien, et est basé à Bombay jusqu'en 1942. Il revient à Port Saïd en 1944, fleuron de la marine grecque en exil, le Georgios Averoff participe à la libération d'Athènes.
Il continue à servir de quartier général de la flotte grecque jusqu'à son désarmement en 1952, dans le port de Salamine.
Il est remorqué à Poros, où il reste de 1956 à 1983.
En 1984, il est décidé de faire un musée du Georgios Averoff, symbole emblématique du combat des grecs pour leur indépendance, et qui a marqué l' histoire maritime de ce pays au cours du XX éme siècle, il est remorqué au port de Phalère, où il est depuis musée flottant, il porte néanmoins toujours à sa poupe, le pavillon de la marine de guerre grecque,que ne manquent pas de saluer les unités helléniques passant devant lui.


Le Georgios Averoff désormais musée, photographié en 2007.


Alain

Bonjour Alain
petite rectification(je tinoise)le nom du vaisseau est AVEROF,avec un seul F et sans le prenom:Georgios.... study Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 18:31

Bonjour Bernard,

Ce navire à toujours figuré dans toutes les éditions des Flottes de Combat durant sa vie active; soit les éditions de 1912 à 1944/45 inclues, sous le nom de Georgios Averoff.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 18:38

J'ai vérifié sur le Jane's de 1914 (le seul que j'ai) il est appelé Averoff avec 2f mais, sans le prénom, il ne reste plus qu'a aller à Phalère lire son nom sur sa poupe!

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7798
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 18:38

NIALA a écrit:
Bonjour Bernard,

Ce navire à toujours figuré dans toutes les éditions des Flottes de Combat durant sa vie active; soit les éditions de 1912 à 1944/45 inclues, sous le nom de Georgios Averoff.

Cordialement

Alain

entièrement d'accord avec toi:tous les annuaires se sont plantés.J'ai vu ça sur les photos que j'ai,sur la photo ancienne que tu a posté l'orthographe en grec et en français est bonne!!!
Bernard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 21:21

Voici la plaque du croiseur-cuirassé:



Le nom est donc G.AVEROF
Je rectifie le titre en conséquence.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   Mar 21 Aoû 2012, 21:29

Magnifique navire de guerre
Il à vécu tellement de bouleversement, de chaos, d'incertitudes......
J’espère 1 jour avoir l'occasion de le visiter Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.   

Revenir en haut Aller en bas
 
G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G. Averof, dernier croiseur-cuirassé à flot.
» Cuirassé Danton et Croiseur cuirassé Jeanne d'Arc
» Croiseur-cuirassé LEON GAMBETTA (1901-1915)
» Cuirassés et croiseurs chiliens
» croiseur cuirasse Latouche-Treville 1895

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: