AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Port au Prince. 1805

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Port au Prince. 1805   Dim 12 Aoû 2012, 09:13

Le Port-au-Prince était un voilier corsaire d à peu près 500 tonnes, armé avec 24 canons de 12 livres, et 8 caronades du même calibre.
Construit en France sous le nom de General Dumourier, il sera capturé par la Royal Navy, puis en 1805 vendu a un armateur londonien, Robert Bent, qui le destine a la piraterie en Amerique, il semble qu’ il avait une lettre de marque pour attaquer les navires espagnols et français, puis si les choses se font difficiles d’aller faire la chasse à la baleine dans le Pacifique.


Etant donc aux ordres du capitaine Isaac Duck, le navire leve l’ancre de Gravesend le 12 février 1805 avec un équipage de 85 hommes.
La traversée fut assez difficile, arrivant face aux cotes du Brésil en avril, ou ils perdront un homme, qui tombe à la mer, puis ils passent le cap Horn en juillet pour remonter les cotes de l’Amérique du sud. Ils feront plusieurs captures de peu d’importance.

Par exemple se faisant passer pour des commerçants, et ayant a bord des espagnols pour négocier, le premier aout 1805 ils s’approprient sous menace de 4.000 reales face a Coquimbo, Chili d’un armateur du nom de Felix, puis le lendemain ils prennent 400 reales d’autres navires marchands, le lendemain ils recommencent et obtiennent la somme de 300 reales.
Puis face a Caldera le 12 aout, toujours au Chili, ils obtiennent de 5 commerçants ayant monté à bord 457 reales. Le 5 septembre ils attaquent la petite ile de Ilo au Pérou, dévalisent l’église prenant les candélabres en argent, les calices et d’autres objets d’une certaine valeur.

Le 14 septembre ils capturent le navire marchand Nuestra Señora del Carmen qui leur rapporte un butin de milles reales en plus de 400 reales en objets d’argent.
En compagnie d’un autre pirate, le Lucy, ils attaquent Pisco ou Chincha Alta le 23 septembre au Perou, d ou ils obtiennent 168 reales et plusieurs objets de valeur de l’église. Le butin étant partagé entre les deux équipages.
Devant le peu de gains, l’équipage commence à gronder. Au cours de cette navigation ils perdront 3 hommes en combat.
Ayant peu d’expérience dans la chasse à la baleine, cette tâche ne donna pas de grands bénéfices.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Port au Prince. 1805   Dim 12 Aoû 2012, 09:15

A la fin septembre ou début d octobre sont à d Hawaii d ou ils mettront cap vers Tahiti, le 29 octobre après avoir effectuer des réparations au navire, Tahiti qu’ ils ne sont pas capables de trouver et a la place arrivent a Tonga vers le 9 novembre 1806, le navire étant maintenant après la mort du capitaine Duck, face aux iles Cedros de maladie, aux ordres de Hugh Brown, le navire ayant une voie d’eau et nécessitant des réparations a cause du mauvais état de la coque, ravagée par les Teredo navalis. A ce moment l’équipage est de 60 hommes, qui doivent incessamment se relayer aux pompes pour évacuer l’eau envahit le navire. Les vivres commencent à manquer.
Le 29 novembre 1806, il jette l'ancre dans l'île de Lifuka dans l'archipel des Ha'apai au Tonga, où le navire recevra la visite de plusieurs chefs locaux, célébrant un petit festin, parmi les natifs un d’eux parle quelque peu d anglais.
Plusieurs des marins à bord sont des Hawaii et avertissent Brown des intentions réelles des natifs, plus hostiles qu’ils laissent apparaitre, Brown ne faisant pas cas des avertissements.
Le 1 decembre a peu près 300 guerriers polynésiens aux ordres du chef Fīnau ʻUlukālala, s’approchent en nageant au navire, feignant une attitude amicale, ils invitent le capitaine a débarquer pour une visite de l’ile, et une fois à terre, le capitaine est mis à mort, puis rapidement ils abordent le navire par plusieurs points, tuent le capitaine et 26 marins, 22 le sont à bord du navire et 4 avec le capitaine, puis maitres du navire, les natifs commencent a démonter les pièces de fer, l’artillerie puis y mettent le feu, le navire sombrant avec son chargement, les natifs ne donnant pas de valeurs aux objets en or ou argent, preferant ceux en fer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Port au Prince. 1805   Dim 12 Aoû 2012, 09:16

En août 2012, l'épave d'un navire qui pourrait être le Port-au-Prince est découverte au large de l'île de Foa.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Port au Prince. 1805   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Port au Prince. 1805
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ROM MAGIC 32B]09/11 - (V1.6) Qteknology HTC HERO PORT from [2.73.405.5]
» [FRAIS DE PORT] Les différents types de frais de port
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» Coucher de soleil sur le vieux port de Cayenne
» Le tableau "L'approche du port de Plymouth"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1789-1815-
Sauter vers: