AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Identification de navires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant
AuteurMessage
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 29 Mar 2013, 19:26

Pour les commentaires, je faisais allusion en particulier à ceux de Loïc Charpentier.

Non, pas péjoratifs mais il faut, me semble t-il, se remettre dans le contexte de l'époque. ( ils mettaient ce qu'ils pouvaient mettre ... confirmé par un de nos anciens, matricule T 45, qui a vécu cette époque contacté par téléphone )

Pour les rubans légendés je ne suis pas d'accord les rubans légendés sur les soums étaient portés bien avant, les numéros de coque sur le kiosque eux ont disparu effectivement à cette époque ( vous êtes un ancien de la royale ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2402
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 29 Mar 2013, 20:39

Merci pour les infos sur l'attribution de la fourragère à titre personnel, je n' en avais pas souvenance.
Sinon, pour ce qui concerne le port d'un col fantaisie, avec la tenue de sortie, c'était un grand classique, vu le nombre de boutiques du genre "Au dernier Chic Marin", qui sévissaient dans nos ports militaires, le prix relativement modique de l'ornement et la piètre qualité du modèle généreusement fourni par la Royale. Dans la mesure où l'achat se limitait à un modèle réglementaire amélioré, çà passait l'inspection sans problème -je le sais car j'en ai, moi-même, porté car ma grand-mère, en bonne Lorientaise m'en avait offert un lot, à une époque où çà commençait à passer de mode (années 60) lol!. En général, les revers blancs, mieux coupés, étaient plus larges que ceux du modèle de "série"; certains matafs utilisaient du blanc d'Espagne pour blanchir le col. Le pompon du commerce, plus richement garni, faisait également partie de la garde-robe du marin "en goguette".

Citation :
Par ailleurs, les matelots et QM portaient ils en temps de guerre le ruban légendé de leur unité ? Ou était il remplacé par " marine nationale " plus ... discret ?

Cà, c'est le genre de truc auquel il ne faut pas toucher. La bande de bachi au nom du bâtiment, de la base, etc. c'est sacré; la bande Marine Nationale est, elle, trop généraliste et sent, le plus souvent, le marin débarqué ou en dépôt. De mon temps, au CFM Hourtin, il y avait, pour les apprentis-marins que nous étions, une cérémonie dédiée à la mise en place du simple ruban "Marine Nationale", qu'on était prié de coudre soigneusement, au préalable. Pour stigmatiser le comportement "indigne" du taulard, aux arrêts de rigueur, on lui retirait sa bande de bachi. De toute manière, même en temps de guerre, l'Ennemi a suffisamment de possibilités pour s'informer sur l'identité des bâtiments à quai ou en rade, sans avoir recours à la légende des bandes pour les identifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 29 Mar 2013, 21:32

Coïncidence et pour rapprochement.

Une photo du " même tonneau "



Légendée comme étant un marin du Montcalm. ( source netmarine )

On remarquera que là on distingue bien ( contrairement à la photo que j'ai posté en ouverture de sujet )
l'insigne du croiseur épinglé sur la fourragère ( alors que réglementairement on devrait voir une agrafe portant le nom du bâtiment )



Comme ici ( corvette renoncule ) source netmarine



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6586
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 29 Mar 2013, 21:38

Pour faire avancer le dossier

Le MONTCALM le 24 11 1944



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 29 Mar 2013, 21:51

cheers super nette la photo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 18:41

Help. Merci.

A qui avons nous à faire ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 18:47

je pencherais pour un Gloire. mais je crois que c'est pour Alain; trop vieux pour l'Hamiral; quoi que… (Il peut toujours surprendre !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 18:53

Classe Leon Gambetta

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 18:57

Merci Alain.

Donc

Léon Gambetta
Jules Ferry
Victor Hugo


Je vais study

PS : les " oreilles d'ânes " sont ouvertes sur la photo.( expression Marine Nationale )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 19:13

Il pourrait s'agir aussi du Jules Michelet qui ressemble beaucoup aux Léon Gambetta; la principale différence réside dans la disposition de l'armement secondaire; mais comme on ne le voit pas; c'est l'un de ces quatre.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 09 Avr 2013, 19:34

Merci j'avais noté sur un autre site.

La photo: peut-être à l'occasion d'une visite du Président Armand Fallières, il est beaucoup monté à bord de bâtiments de la MN semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Ven 12 Avr 2013, 22:06

Il apparait après recherches que le navire de JJ, est le croiseur-cuirassé Jules Ferry de la classe Léon Gambetta; ce qui est surprenant dans cette photo est le décor d'apparat du navire et surtout l'espèce de galère qui a amené l'hôte de marque; pas moins de 40 avirons, ce qui est pas banal!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Sam 13 Avr 2013, 09:22

Merci.

Pour complément si ça peut aider la photo était légendée " BERGANTIM REAL " du nom de la galère de 80 rameurs propriété de la famille royale Portugaise, exposée au musée de la marine à Lisbonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Sam 13 Avr 2013, 11:46

Grace à l'identification de la "galère"; l'évènement a été complétement identifié, le croiseur cuirassé est en réalité le Léon Gambetta, le Président Emile Loubet était à bord pour sa visite au Portugal et il y a reçu les souverains portugais, le diner de gala se serait déroulé le 29 octobre 1904.


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Sam 13 Avr 2013, 13:44

Effectivement.



légende :

" LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE EN PORTUGAL.

La galère, tirée par cent rameurs en costume de galérien, conduisant au Léon-Gambetta la famille royale et M. Loubet pour le déjeuner d'adieu à bord du cuirassé français, le 29 octobre. "

Source journal " L'illustration "

" En rade de Lisbonne, le 29 octobre, pendant le déjeuner d'adieu offert par le président de la République au roi et à la reine de Portugal, à bord du Léon-Gambetta: les galères royales accostées au cuirassé français. "



" La fête vénitienne et le feu d'artifice en l'honneur du président de la République, dans la baie de Cascaès, près Lisbonne, le 28 octobre "



" LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE EN PORTUGAL

Ainsi que tous les bulletins quotidiens du séjour de M. Loubet en Portugal se sont accordés à le constater, la réception faite au président de la République française a été remarquablement cordiale et brillante. Si, d'une part, la population, très démonstrative, n'a pas ménagé ses chaleureuses ovations, d'autre part, les souverains n'ont rien négligé pour rehausser l'éclat des fêtes données en l'honneur de leur hôte. Celui-ci a, d'ailleurs, exprimé à plusieurs reprises son impression personnelle en des termes significatifs, notamment le dernier jour, lorsque, à l'occasion de sa visite à l'hôtel de ville de Lisbonne, répondant au discours du président de la municipalité, il a dit: «Je vis ici dans un enchantement perpétuel, De mon arrivée jusqu'à mon départ, j'ai résidé dans un palais des Mille et une Nuits.»

La mise en scène déployée fut, en effet, d'une magnificence merveilleuse. On peut citer, comme exemple, les sept voitures de grand gala de la cour, sorties pour la circonstance du musée de Belem, superbes modèles de carrosserie et d'art décoratif des dix-septième et dix-huitième siècles. Le plus beau carrosse, attelé de huit chevaux, où les deux chefs d'État prirent place--les personnages de la suite occupant les autres--a été construit sous le règne du fastueux Jean V: surchargé d'ornements et d'ors, ses panneaux sont décorés de sujets genre Watteau, exécutés par le peintre français Quillard; l'intérieur est tendu de soie cramoisie.

A signaler encore la surprise finale d'une curieuse reconstitution: trois vénérables reliques du dix-septième siècle, trois galères royales, à la proue dorée en forme de chimère, à la vaste cabine d'arrière, tirées exceptionnellement de l'arsenal et équipées de leurs rameurs, au nombre de cent, quatre-vingts et quarante, revêtus du costume des anciens galériens, vareuse rouge et bonnet rouge liséré de jaune aux armes portugaises, maniant en cadence des avirons à manche rouge, à palette blanche semée de dauphins bleus. C'est une de ces embarcations historiques qui, le dimanche 29 octobre, transporta le roi, la reine et M. Loubet à bord du cuirassé Léon-Gambetta, où, avant l'appareillage, devait avoir lieu le déjeuner offert par le président. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Sam 13 Avr 2013, 14:06

Merci à JJ pour ce véritable reportage!

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Sam 13 Avr 2013, 18:49

Une dernière erreur relevée (tout au moins je l'espère); il faut lire 29 octobre 1905 et non 1904 comme indiqué sur internet.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 23 Avr 2013, 08:17

Au cours de mes pérégrinations sur le net pour les quizz, j'ai trouvé cette image pathétique ( je pense à l'équipage affraid ) sans légende d'un bâtiment Japonais.

Qui est-ce ?

Merci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 23 Avr 2013, 08:51

Il s'agit du Kaikoban (escorteur) classe I type C numéro 1 coulé par l'aviation de l'armée américaine au sud ouest de Amoy le 5 avril 1945.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mar 23 Avr 2013, 12:33

thumright Merci beaucoup Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MONCEY
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 69
Ville : ST POL SUR MER
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Réponse sur les rubans légendés.   Sam 27 Avr 2013, 15:55

Bonjour à tous,mais cette réponse s'adresse à Play Rew FF les sous mariniers portaient un ruban légendé bien avant 1970.
J'ai un matricule 05672340,ce qui veut dire 1967.Les rubans légendés existaient déjà.De plus ayant résidé à TOULON dans les
années 1970,je suis allé plusieurs fois à la base sous marine,et j'ai pu voir des rubans légendés de la SYBILLE,du SURCOUF
et même du CASABIANDA.
De plus,les marins étaient et sont toujours fiers de porter la légende de leur batiment.

Bien cordialement MONCEY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Mille sabords !   Mer 01 Mai 2013, 10:37

JJ a écrit:
[…]PS : les " oreilles d'ânes " sont ouvertes sur la photo. (expression Marine Nationale )
Si cette « expression » se rapporte bien aux panneaux (ouverts) ici entourés en blanc :


… il me semble que les marins désignent plutôt ces ouvertures sous le vocable de « sabords » et leurs obturateurs sous celui de « mantelets » scratch Lesquels sont effectivement ouverts sur la photo.


Selon moi, les « oreilles d'ânes » sont les dispositifs, adaptés aux hublots, destinés à forcer la brise à entrer dans le local pour le ventiler (l'équivalent pour la coque de la manche à air de pont). Sorte de demi-cylindre en tôle, du diamètre du hublot, et installées à l'extérieur, les oreilles d'ânes peuvent être orientées, de l'intérieur, dans la direction du vent. Utiles au mouillage (surtout… et parfois à la mer, par beau temps…) ces accessoires ne sont pas réservés à la marine nationale :



La généralisation des ventilations forcées et des conditionnements d'air, et surtout la disparition des hublots — ouvrants — les a rendus désuets et inusités.

Édit le 1er mai 2013, à 22:34 : rectifié la désignation du vocable relatif au panneau obturateur de sabord : il s'agit en fait de mantelet.


Dernière édition par DahliaBleue le Mer 01 Mai 2013, 22:34, édité 4 fois (Raison : Rectifié vocable technique (mis en bleu))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Identification de navires   Mer 01 Mai 2013, 10:50

" ouvrez les oreilles d'ânes " était un ordre en diffusion générale à bord des bâtiments de la MN qui en étaient pourvus.

L' qui a un matricule plus ancien que le mien confirmera peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Mantelets…   Mer 01 Mai 2013, 15:09

DahliaBleue a écrit:
[…] il me semble que les marins désignent plutôt ces ouvertures sous le vocable de « sabords » et leurs obturateurs sous celui de « mantelets » : scratch: Lesquels sont effectivement ouverts sur la photo.
Édit le 1er mai 2013, à 22:34 […]
JJ a écrit:
" ouvrez les oreilles d'ânes " était un ordre en diffusion générale à bord des bâtiments de la MN qui en étaient pourvus. […] L': marin simspon: qui a un matricule plus ancien que le mien confirmera peut-être.
J'ai rectifié (par un Édit) la désignation du vocable relatif au panneau obturateur de sabord : il s'agit en fait de mantelet.
Terme, il est vrai, d'un usage dans la marine pas aussi courant que sabord (tout court)… en tout cas depuis la disparition des batteries d'artillerie…

scratch Si l'ordre : « ouvrez les oreilles d'ânes » était ainsi donné, fallait-il peut-être l'interpréter comme « ouvrez bien vos esgourdes » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2402
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Identification de navires   Jeu 02 Mai 2013, 13:20

JJ a écrit:
" ouvrez les oreilles d'ânes " était un ordre en diffusion générale à bord des bâtiments de la MN qui en étaient pourvus.

L' qui a un matricule plus ancien que le mien confirmera peut-être.

Il faudrait déjà le connaitre...Hihi...pour ce qui me concerne, un matricule de "gamin"...0564 -16655. lol!
Cà faisait déjà un bail que nous n'avions plus ni sabord, ni mantelet dudit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Identification de navires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Identification de navires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Identification de navires
» Identification navires et voiliers sur photos 1880-1900
» identification des fibres textiles . (test, coloration)
» fibre textile, toile de jute, identification. . (test, coloration)
» mero en argent pour identification

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: