AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15490
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Lun 23 Juil 2012, 11:54

Genèse des grands ravitailleurs rapides allemands

Des 1935 les stratèges allemands pensent que; comme lors de la première guerre mondiale; un conflit majeur ne pourra se gagner que par la guerre de course, qui seule peut être en mesure d'asphyxier un ennemi plus puissant ; cette guerre de course suppose une flottille de sous marins, et des navires de surface capables de porter la guerre au large, afin de rompre les voies de communications maritimes par lesquelles transitent les matières premières, et le pétrole indispensables à la poursuite d'un conflit.

Pour mener à bien cette guerre de course, ils comptent sur les croiseurs et les cuirassés de poche; le traité de paix leur avait imposé en effet, que les cuirassés à construire ne pourraient dépasser 10 000 tonnes, on pensait qu'avec un si faible tonnage, ils ne pourraient construire que des genre de garde cotes cuirassés, ne représentant pas un danger véritable pour les grandes nations maritimes; les allemands ont relevé le défi, en construisant des cuirassés de poche de 10 000 tonnes; en réalité de pres de 12 000 tonnes, mais cela on ne le saura qu'après la guerre; mieux armés que les croiseurs lourds des autres marines; plus rapides que les cuirassés, à l'exception toutefois des trois croiseurs de batailles britanniques; et auquel une propulsion par diesels donnait un grand rayon d'action idéal pour la guerre de course.

La marine allemande manque toutefois de bases navales de par le monde pour ravitailler ses navires.Elle étudie donc une série de pétroliers rapides; pouvant outre le carburant, approvisionner des navires, loin de leur base en munitions, vivres etc; tout ce qui leur permet de continuer leur action de combat, sans être obligés de revenir en Allemagne avec le danger que représente ces longues traversées, lorsque l'on est presque à cours de munitions et de carburant,et avec l'obligation pour regagner les ports allemands, de passer à proximité des bases ennemies.

Un type de ravitailleur rapide et polyvalent est étudié.
-le prototype est le pétrolier DITHMARSCHEN; mis sur cale au chantier Schichau de Dantzig, le 6 juin 1936, lancé le 12 juin 1937, et entré en service en juillet 1939; il était prévu à l'origine, neuf navires de ce type, mais seuls cinq seront terminés.

-Le second navire du même type est le WESTERWALD; mis sur cale au chantier Schichau de Dantzig en 1936 , lancé le 5 octobre 1937,entré en service le 16 janvier 1939.

-Le troisième est le l'ALTMARK; mis sur cale au chantier howaldswerke de Kiel, le 15 juin 1936, lancé le 13 novembre 1937, entré en service le 14 aout 1939.

-Le quatrième est l'ERMLAND; mis sur cale au chantier Schichau de Dantzig, le 17 décembre 1937, lancé en 1939, entré en service le 2 septembre 1940.

-Le dernier est le FRANKEN; mis sur cale au chantier Deutsche Werke de Kiel en 1937, lancé le 8 mars 1939,et qui ne rentrera en service seulement que le 17 mars 1943, avec trois ans de retard.

Les caractéristiques des Dithmarschen:
déplacement 15 000 t; 22 000 tonnes en pleine charge
longueur 178,25 m; largeur 22m; tirant d'eau 9,30 m en charge
équipage 208 hommes
machines turbines à engrenages, 2 chaudières Wagner , 2 hélices; puissance 22 000 cv; vitesse 21 nœuds; rayon d'action 12 500 miles à 15 nœuds
Armement: 3 canons de 150 mm (seulement à compter de fin 1939 début 1940)
2 canons de 37mm AA
4 affuts de 20 mm AA

Historique du Dithmarschen.
A peine entré en service il est envoyé sur les cotes espagnoles pour ravitailler les navires de la Kriegsmarine qui assurent des controles pendant la guerre civile.
En janvier 1940 il subit des modifications pour renforcer son armement
En juin 1940 il ravitaille les navires allemands participant à l'opération Juno en Norvège: soit
les cuirassés Scharnhorst,Gneisenau, le croiseur lourd Admiral Hipper et quatre destroyers; l'action se soldera par la perte du porte avions britannique Glorious, coulé par le cuirassé Scharnhorst.
Le 30 novembre 1940, une avarie de machines alors qu'il devait ravitailler le cuirassé de poche Admiral Scheer l'oblige à rentrer en France.
En janvier 1941, il devait ravitailler les Scharnhorst et Gneisenau, mais subit encore une avarie.
Il entre en réparations en octobre 1941.
En mars 1943, il ravitaille les navires de la Kriegsmarine en Norvège.
Le 9 mai 1945, il est capturé par les britanniques à Bremerhaven et renommé Southmark.
En janvier 1946, il est remis à US Navy.
Le premier octobre 1946, il est renommé: AO 110 Conecuh, et reprend du service comme ravitailleur de l'US Navy.
En avril 1956 il est placé en réserve; et est condamné en juin 1960.

Le Dithmarschen devenu AO110 Conecuh US

Historique du Westerwald
Du 22 aout au 12 novembre 1939 est chargé de ravitailler le cuirassé de poche Deutschland en opérations dans l'océan Arctique
En janvier 1940, il est renommé Nordmark
Du 6 avril au 23 juillet 1940, il participe aux opérations en Norvège
Le 21 juillet 1940, il est endommagé lors d'une attaque aérienne prés de la presqu'ile du Jutland.
Du 12 septembre 1940 au 21mai 1941, il est chargé du ravitaillement du cuirassé de poche Admiral Scheer; celui ci en 252 jours de mer parcours 33664 miles; c'est dire la nécessité d'opérations de ravitaillement.
Du mars 1942 à avril 1945, il est chargé du ravitaillement lors des opérations en Norvège.
En avril 1945, il est à Copenhague, ou il est saisi par les britanniques à la fin de la guerre.
Le 6 juin 1945, il est emmené à Rosyth et renommé Northmark.
En 1947, il est renommé Bulawayo, et est incorporé comme ravitailleur dans la Royal Navy.
En octobre 1955 il est condamné et démoli à Dalmuir

Le Nordmark ex Westerwald devenu le Bulawayo britannique

Historique de l'Altmark
Des son entrée en service, il est envoyé sur les cotes espagnoles pour ravitailler le cuirassé de poche Admiral Graf Spee qui opérait en soutien des troupes du général Franco pendant la guerre civile espagnole.
Le 5 aout 1939, l'Altmark quitte l'Allemagne pour ravitailler l'Admiral Graf Spee dans l'Atlantique Sud, il fait le plein de fuel à Port Arthur au Texas, et rejoint sa zone d'attente au milieu de l'Atlantique, à mi- chemin entre Dakar et Trinidad.
Durant le mois de septembre 1939, il suit de loin le cuirassé de poche le long de la cote africaine, et dans l'Atlantique Sud; après avoir coulé plusieurs cargos, l'Admiral Graf Spee ne sachant que faire de ses prisonniers les transfèrent sur l'Altmark qui dispose de plus de place; en octobre et novembre 1939, le Graf Spee fait une incursion dans l'océan indien, toujours suivi à distance par l'Altmark; il en fut ainsi jusqu'au 6 décembre; le cuirassé de poche se ravitaillait et transférait les nouveaux prisonniers sur l'Altmark.
Le 13 décembre, se déroule la bataille du Rio de la Plata au lage de l'Uruguay mettant aux prises l'Admiral Graf Spee, et un force britannique composée du croiseur lourd Exeter, et des croiseurs légers Achilles et Ajax; suite à des avaries de combat, le Graf Spee se réfugie à Montevideo en Uruguay pays neutre pour réparer; soumis à la pression diplomatique des britanniques, les autorités Uruguayennes accordent un délai maximum de 48 heures d'escale, au cuirassé de poche; celui ci se sachant attendu dans les eaux internationales par l'escadre britannique qui s'est renforcée du croiseur lourd Cumberland; en outre désormais le temps joue contre le capitaine Langsdorff commandant du Graf Spee,en effet d'autre navires britanniques appelés en renfort se rapprochent; l'Admiral Graf Spee se saborde à la limite des eaux uruguayennes, le 17 décembre 1939.
Après la disparition de l'Admiral Graf Spee, la traque de la flotte britannique se reporte sur l'Altmark, dont les britanniques savaient qu'il transportait les prisonniers des cargos coulés par le cuirassé. L'Altmark rentre en effet avec 299 prisonniers; il fait silence radio pour ne pas se faire repérer, et se dirige vers le Cap pour tromper les navires partis à sa recherche, il doit réparer ses moteurs qui donnent des signes de fatigue, ce qui dure jusqu'en janvier 1940, ses moteurs réparés, il remonte vers le Nord, le 14 février il est à la hauteur de Trondheim en Norvège,alors pays neutre, lorsqu'il est repéré par des torpilleurs norvégiens, qui tentent de l'inspecter, sans découvrir les prisonniers cachés par les allemands, et mettent l'Altmark en demeure de quitter les eaux norvégiennes.
Le 16 février 1940, il est repéré par un avion de la RAF qui donne sa position; le croiseur britannique Arethusa et le destroyer Cossack tentent de l'intercepter, mais il est toujours dans les eaux norvégiennes; les anglais ne peuvent donc intervenir, l'Altmark pénètre dans le Jossingfjord, à 22 heures, le destroyer britannique Cossack pénètre lui aussi dans le fjord à la faveur de la nuit, le commandant de l'Altmark tente d'aborder le destroyer pour le faire échouer, le commandant du Cossack le Captain Philip Vian manoeuvrant habilement évite le coup, et c'est l'Altmark qui s'échoue; l'équipe d'abordage du destroyer monte à bord de l'Altmark et libère les prisonniers qui sont embarqués sur le destroyer. Le Cossack quitte ensuite le fjord pensant que l'Altmark va se saborder, pendant toute cette opération effectuée en violation de la neutralité de la Norvège, les navires norvégiens présent ne sont pas intervenus; c'est ce qui servit de prétexte à Hitler pour envahir ce pays.
L'Altmark fut réparé sur place, puis rallia le port de Kiel le 28 mars 1940.
Le 6 aout 1940, il est renommé Uckermark.
Le 12 septembre 1940, alors qu'il s'apprête à gagner l'Atlantique Nord, l'Uckermark est endommagé par une mine dans le Karmsund et doit regagner Kiel pour se faire réparer.
Du 18 janvier au 23 mars 1941, il ravitaille les cuirassés Scharnhorst et Gneisenau durant l'opération Berlin consistant dans l'attaque surprise des convois dans l'Atlantique Nord, qui se soldera par 22 navires marchands coulés par les cuirassés qui regagnent ensuite le port de Brest.
Les 15 et 16 aout 1942, l'Uckermark et l'Ermland sont escortés par les torpilleurs T4 et T10 entre Royan et La Pallice.
Le 9 septembre 1942, l'Uckermark quitte la France pour le Japon.
Le 24 novembre 1942, il arrive à Yokohama après avoir ravitaillé en route le croiseur auxiliaire Michel; il devait être le ravitailleur du croiseur auxiliaire Thor attaquant les navires de commerce dans l'océan indien et le Pacifique; mais le 30 novembre 1942, il est détruit à Yokohama par une explosion qui le déchire de part en part; embrasant en même temps le Thor, le paquebot Nankin, et le cargo japonais Unkai Maru, à quai près de lui,et causant la mort de 53 hommes; la cause de l'accident serait due à des vapeurs de pétrole entrées en contact avec des produits chimiques utilisés pour nettoyer les cuves. *

L'Altmark en 1938

Historique de l'Ermland
A son entrée en service il était prévu qu'il ravitaillerait les cuirassés Sharnhorst et Gneiseau dans l'Atlantique Nord, toutefois il regagne Brest, les cuirassés n'ayant pu passer le détroit du Danemark.
Du 25 janvier au 23 mars 1941, avec l'Uckermark, il ravitaille les cuirassés Scharnhorst et Gneisenau engagé dans l'opération Berlin d'attaque des convois dans l'Atlantique Nord.
Les 15 et 16 aout 1942, toujours en compagnie de l'Uckermark il est escorté par les torpilleurs T4 et T10 entre Royan et La Pallice.
Le 10 septembre 1942, l'Ermland est endommagé par une mine.
Le 23 septembre 1943 il est atteint à plusieurs reprises lors d'un bombardement sur Nantes.
Le 11 aout 1944 son épave est coulée comme blockship à Nantes

Ermland en 1941 à La Pallice


Historique du Franken
En 1940, le navire inachevé est remorqué de Kiel à Copenhague pour être achevé par les chantiers Burmeister & Wain.
En septembre 1943, après trois ans de retard il est enfin achevé.
En 1945 il ravitaille la Kriegsmarine lors des opérations en mer Baltique; lorsque le 8 avril 1945, il est coulé suite à un important bombardement près d'Hela qui coupe le navire en deux.

Franken sur son ber de lancement en 1938 à Kiel à coté du Graf Zeppelin.


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Mar 24 Juil 2012, 11:29

bonjour
merci pour ce très intéressant article. on ne traite, que rarement des auxiliaires de la Kriegsmarine.
et après le "coup" que nous a fait l'Hamiral… il n'est pas superflu d'apprendre.
une question: ce type de ravitailleur polyvalent existait-il, à l'époque, dans les marines alliées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15490
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Mar 24 Juil 2012, 13:14

Bonjour warburton,
Les Dithmarschen sont des navires relativement connus; surtout l'Altmark, son épopée avec le Graf Spee, puis sont abordage par le Cossack ont fait l'objet d'une abondante littérature, et même d'un film; ce qui n'est pas le cas du navire que nous a trouvé Bernard; pour ce qui est des ravitailleurs, les britanniques et les américains ont toujours préférés des ravitailleurs spécialisés; pétroliers, transport de munitions, de vivres,etc... jusqu’à une période récente; il est vrais que les besoins n'étaient pas les mêmes ; les ravitailleurs allemands devaient être le plus discret possible et ravitailler en haute mer des navires corsaires,dont la force principale réside dans la surprise; alors que à part les pétroliers ravitailleurs d'escadre modernes qui ravitaillent en haute mer; à l'époque il s'agissait surtout de bases foraines; les ravitailleurs s'installaient dans une baie bien abritée, pas trop loin de la zone de combats, et les navires combattants venaient à tour de rôle se ravitailler.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Mar 24 Juil 2012, 13:59

certes, l'Altmark est célèbre; sa fin l'est moins. mais les autres sont presque inconnus.
il me semble que ces navires, polyvalents et rapides, préfiguraient les Sacramento de l'US Navy; quoiqu'ils ne possédaient sans doute pas les capacités de ravitaillement "en marche" de ceux-ci. je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15490
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Mar 24 Juil 2012, 14:16

Effectivement le ravitaillement en haute mer était moins élaboré que de nos jours; d'ailleurs en comparant les photos des deux ravitailleurs qui ont survécu, on voit déjà que des mats spécialisés ont été ajoutés qui n'existaient pas à l'origine sur ces navires.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Mer 25 Juil 2012, 22:11

petite question n'existait'il pas des réservoirs flexibles sous marin caché dans des bay discretes??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   Sam 11 Aoû 2012, 08:23

Bonjour,
Excellent post, détaillé et précis ( comme d'habitude ) sur ces ravitailleurs de corsaires allemands.
Merci pour ces précieuses précisions.
Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grands ravitailleurs allemands du type Dithmarschen.
» Les 50 plus grands appareils photo de tous les temps
» Les futurs pétroliers ravitailleurs de la marine nationale
» recherche plan tobrouk type 202
» Evolution des devis, du type de clientèle et des charges d'un atelier - Atelier Amoroso Waldeis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: