AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pearl Harbor

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1764
Age : 73
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Pearl Harbor   Lun 12 Déc 2011, 03:53

Il y a 70 ans, le bombardement de Pearl Harbor
7 décembre 2011 – 12:44
Il a exactement 70 ans, le 7 décembre 1941, la Seconde Guerre Mondiale prenait un nouveau tournant avec l’attaque japonaise de la base navale américaine de Pearl Harbor. Cet acte était la suite d’une dégradation continue des relations entre Tokyo et Washington, les Etats-Unis voyant dans l’expansionnisme nippon en Asie orientale une menace pour leurs intérêts.
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Nt13c3olXkU
Quelques années plus tôt, le 12 décembre 1937, un incident aurait pu dégénérer en conflit ouvert entre les deux pays. En effet, ce jour-là, le service aérien de la marine impériale japonaise coula la canonnière américaine USS Panay, qui participait alors à l’évacuation de ressortissants étrangers de la ville chinoise de Nankin, alors cible d’une offensive nippone, laquelle donna lieu, par la suite, à des massacres de civils.
Etant donné que l’opinion publique américaine était alors profondément isolationniste et que Tokyo présenta ses excuses et offrit des réparations, l’affaire en resta là. Cependant, Washington ne se désintéressa pas pour autant de l’avancée japonaise en Chine puisqu’en 1940, l’idée de former l’escadrille des Tigres Volants, armée par des mercenaires, pour aider les autorités chinoises à résister face à l’armée japonaise, commença à prendre forme (*).
En 1941, Washington montra plus de fermeté à l’égard du Japon, en prenant ouvertement parti pour la Chine, en accordant à cette dernière un prêt-bail et en décrétant un embargo complet sur le pétrole et l’acier, ainsi que le gel des avoirs japonais sur le territoire américain. D’où la décision de l’empereur Hirohito de lancer une offensive contre les Etats-Unis et les possessions britanniques en Asie orientale.
Le plan de l’offensive sur la base de Pearl Harbour destiné à détruire la flotte américaine du Pacifique, fut approuvé quelques semaines avant le début des hostilités. Ils avaient été élaborés dès le début de 1941 par l’amiral Isoroku Yamamoto et le stratège Minoru Genda, en reprenant des éléments de la bataille navale menée par l’amiral japonais Heihachiro Togo contre la marine russe à Port-Arthur, en 1904 et de l’opération britannique lancée contre la flotte italienne à Tarente, en novembre 1940.
La vulnérabilité de Pearl Harbor avait été mise en évidence par l’amiral américain Harry Yarnell, lors d’un exercice militaire mené en 1932. Et cela influença très certainement l’état-major nippon
pour porter son attaque sur ce point faible. Par ailleurs, Hawaï abritant une forte communauté japonaise, il ne fut pas compliqué de trouver des relais afin d’obtenir des renseignements concernant les installations militaires américaines pour préparer l’offensive.
Le 14 novembre 1941, une force navale japonaise, composée notamment de 6 porte-avions, 22 sous-marins dont 5 de poche, 9 destroyers, 2 cuirassé et 3 croiseurs légers, reçut l’ordre d’appareiller. Au total, plus de 400 avions, dont des chasseurs Mitsubishi A6M (Zero), des bombardiers-torpilleurs Nakajima B5N et des bombardiers Aichi D3A avaient été mobilisés pour l’occasion. Douze jours plus tard, cette flotte mit le cap vers Hawaï.
Ce n’est que le 1er décembre suivant que l’empereur Hiro Hito autorisa le bombardement de Pearl Harbor. L’ordre d’attaque fut donné le lendemain (« Grimpez sur le mont Niitaka »), alors que la force navale japonaise se trouvait à 370 km au nord de l’archipel hawaïen.
L’opération japonaise commença dans la nuit du 6 au 7 décembre, avec l’envoi, près de l’île d’Ohau, où est d’ailleurs toujours située la base de Pearl Harbor, des sous-marins à des fins de renseignement. Bien que l’un d’entre eux fut repéré par un navire américain, l’USS Condor, l’alerte ne fut pas donnée.
Pas plus qu’elle ne le fût quand un opérateur radar remarqua la présence d’une forte concentration d’avions en approche. Plusieurs versions furent donnée par la suite : l’une d’entre elles indique que l’officier de permanence ne jugea pas utile d’y donner suite, estimant qu’il s’agissait d’une erreur. Une autre affirme que les avions repérés avaient été pris pour les 6 B-17 attendus à Pearl Harbor et arrivant de Californie.
Quoi qu’il en soit, la première vague de 183 appareils japonais lança l’attaque à exactement 7h53, les avions torpilleurs évoluant à basse altitude, les bombardiers opérant à une altitude plus élevés, tous étant protégés par les chasseurs Zero. Dans le même temps, les sous-marins nippons envoyèrent leurs torpilles sur la flotte américaine du Pacifique. Le premier bâtiment de l’USS Navy à être touché fut probablement l’USS West Virginia.
Une seconde vague japonaise, forte de 167 avions, arriva sur zone à 8h30. Lors cette attaque, qui prit fin à 9h45, un sous-marin de poche fut coulé par l’USS Monaghan. Un autre l’avait été quelques heures plus tôt par l’USS Ward.
Pour les Etats-Unis, la bataille de Pearl Harbor est incontestablement une défaite. Ainsi, les pertes américaines s’élevèrent à 2.403 tués et 1.178 blessés. Plusieurs navires ont été gravement touchés, voire coulés, comme l’USS Arizona (1.102 tués), dont la coque sert actuellement de mémorial, l’USS Nevada, l’USS California ou encore l’USS West Virginia. Au total, au moins 10 bâtiments furent envoyés par le fond et de nombreux autres gravement endommagés. Par ailleurs, 188 avions furent détruits.
Les forces japonaises ont quant à elle perdu 64 hommes, 29 appareils et 4 sous-marins de poche, dont un fut capturé. Seulement, le bilan de leur attaque aurait pu être plus lourd. En effet, les porte-avions américains, qui étaient des cibles prioritaires, n’étaient pas à Pearl Harbor au moment de l’offensive.
Par la suite, une polémique sur le rôle du président Franklin Roosevelt éclaté. Certains prédendirent qu’il était au courant des préparatifs japonais contre Pearl Harbor et qu’il laissa faire pour convaincre l’opinion publique américaine de faire entrer les Etats-Unis en guerre.
Cela n’est d’ailleurs pas sans rappeler les soupçons portés contre l’administration américaine au moment des attentats du 11 septembre 2001… En fait, le bombardement de Pearl Harbor, qui est avant tout une défaite tactique, n’a été possible qu’à cause d’un enchaînement de dysfonctionnements et d’une certaine suffisance américaine face au Japon; étant donné que les
stratèges du Pentagone ne pensaient pas la marine japonaise capable de mener une telle opération. Comme quoi, la sous-estimation de l’adversaire, le sentiment de supériorité et l’incompétence produisent toujours les mêmes effets.
(*) Cette escadrille reçoit, en 1941, le nom de 1st American Volunteer Group et les Tigres Volants livrent leur premier combat le 20 décembre 1941. Ce n’est qu’en 1942 que les pilotes commencent à être reversés dans l’armée américaine

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Nt13c3olXkU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Pearl Harbour   Dim 24 Déc 2017, 18:04

L'empereur était considéré comme un dieu vivant. Il ne prenait aucune décision politique. Pearl Harbour fut décider par le gouvernement japonais contre l'avis de l'Amiral Yamamoto. Celui ci connaisait bien les USA et leurs capacités économiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 587
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Dim 24 Déc 2017, 21:58

Hans Schulmaster a écrit:
L'empereur était considéré comme un dieu vivant. Il ne prenait aucune décision politique. Pearl Harbour fut décider par le gouvernement japonais contre l'avis de l'Amiral Yamamoto. Celui ci connaisait bien les USA et leurs capacités économiques

Sans offense, l'attaque de PH fut imposée par l'amiral Yamamoto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Pearl Harbour   Lun 25 Déc 2017, 00:42

Aucune offense je ne suis pas à l'abri d'une erreur. Ce dont je suis sur c'est qu'l était contre une entrée en guerre avec les USA. Si c'est lui qui l'a imposée c'est qu'il savait que le Japon n'avait que 6 mois de carburant et que la flotte américaine était le principale obstacle pour atteindre le pétrole des Indes Néerlandaises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Lun 25 Déc 2017, 08:16

L'amiral Yamamoto était contre l'entrée en guerre du Japon contre les occidentaux et notamment les États-Unis, mais effectivement il envisagea une attaque préventive pour offrir du temps aux forces d'invasions en Asie du Sud-Est. Pearl Harbor n'est pas l'objectif principal c'est une "mesure d'accompagnement" en complément d'une action d'ensemble visant à la conquête des Philippines de l'Indochine de la Malaisie et des Indes Néerlandaises, cette zone est le véritable "schwerpunkt" japonais.

Une de leurs erreurs c'est d'avoir estimé que les Américains manqueraient de résilience et s’effondreraient face à la brutale poussée de leurs forces une autre était de penser qu'à court terme la Pacific Fleet aurait pu venir contester la supériorité navale sur la zone Pacifique Sud-Est à la Flotte Combinée (d'où l'idée de la rendre inopérante et notamment ses porte-avions - dont les Japonais se méfient, ils savent de quoi ils parlent). Ce qui était loin d'être le cas, car en réalité plusieurs choses empêchent en décembre 1941 la flotte américaine d'agir rapidement si loin à l'ouest alors que ses bases (Guam et Cavite) seront tombées aux mains des Japonais.

-un train logistique insuffisant pour soutenir une progression cohérente
-l'état général de la Battle Force dont certains bâtiments donnent au mieux 18 nœuds - comme le révèleront certains témoignages d'officiers d'état-major devant la commission d'enquête sur Pearl Harbor en 1944
-un manque de porte-avions (en clair à peine six) car la Navy se refuse à engager le Ranger et délègue une unité auprès des Britanniques en Atlantique
C'est en partie pour cela d'ailleurs que la Pacific Fleet quitte la côte ouest en 1940 pour s'installer à Hawaï, ce n'est pas vraiment pour "tenter" les Japonais mais c'est surtout pour réduire les distance et mettre en place une vraie base arrière dotée des moyens suffisants pour soutenir la flotte.

Ne pas attaquer PH n'aurait certes pas permis de couler deux cuirassés anciens mais surtout les Américains auraient dû se déterminer à déclarer la guerre au Japon sur la seule base de l'invasion de territoire outre-mer (Guam, Philippines et autres colonies européennes) et non de l'attaque directe de la mère patrie. C'est un peu différent.

En définitive comme l'avait très bien compris Yamamoto la guerre contre les États-Unis était bel et bien une question de temps: combien de temps la machine américaine allait mettre pour atteindre la masse critique lui permettant de lancer une offensive du type de celle imaginée par les plans Orange ou Rainbow. La réponse est donnée fin 1943 avec le début de l'offensive dans le Pacifique Central et la conquête progressive des Salomon ... en gros moins de 2 ans. Deux ans durant lesquels les Américains contiennent la poussée japonaise en Nouvelle-Guinée et dans les Salomon, préservent leurs lignes de communication (avec l'Australie) et testent les capacités de leurs adversaires en affinant leur propre corps de doctrine.
Ironie de l'histoire ce ne sont plus les cuirassés qui mèneront la progression vers l'ouest mais l’aviation: celles embarquée sur les porte-avions mais aussi on l'oublie souvent, l’aviation stratégique basée à terre ... la guerre du Pacifique menées par les Américains fut une guerre pour l'obtention de bases aériennes et de points d'appui logistiques vers le Japon.

En décembre 1941 tous les principaux bâtiments qui participeront aux opérations en 1943/45 sont en achèvement, en construction ou financés ... la machine lancée véritablement en 1938 connait une accélération en 1940, l'élément déclencheur étant a priori l'effondrement français en mai 1940 et en juin-juillet le Congrès vote les deux plans de financement géants qui viennent compléter les Vinson-Trammel Act des années 30.

Pour les Américains "Germany first" n'est pas un vain mot ... le théâtre Pacifique absorbera durant la guerre environ 15% de l'effort de guerre américain alors que l'Amiral King réclame 30% chiffre qu'il n'obtiendra jamais.


Dernière édition par pascal le Lun 25 Déc 2017, 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Pearl Harbour   Lun 25 Déc 2017, 13:30

Tu sais mettre les détails là où je ne mets que les grandes lignes
Mes neurones sont fatigués, peux tu me rappeler la définition du mot résilience ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Lun 25 Déc 2017, 13:48

Hans Schulmaster a écrit:
Tu sais mettre les détails là où je ne mets que les grandes lignes
Mes neurones sont fatigués, peux tu me rappeler la définition du mot résilience ?
Bonjour,

"Faculté à « rebondir », à vaincre des situations traumatiques". Wink
Les Nippons étaient (presque) convaincus que les pertes enregistrées par l'US Navy (mais pas qu'elle!) à Pearl Harbour, plus leurs progressions rapides dans le bassin "pacifique" ne permettraient pas aux Américains de disposer de suffisamment de temps pour se refaire une santé. En réalité, 6 mois plus tard, en juin 1942, à Midway, le "coup de bol" américain et la "malchance" japonaise avaient, vite, modifié le "paysage naval".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Résilience   Lun 25 Déc 2017, 16:54

Merci.
C'est quand même curieux cette méconnaissance de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Lun 25 Déc 2017, 17:06

Hans Schulmaster a écrit:
Merci.
C'est quand même curieux cette méconnaissance de l'autre.

Non! On peut chiffrer, plus ou moins, correctement les effectifs, les bâtiments en service, ceux en cours de construction, les aéronefs, etc.  mais  les capacités "humaines" de réaction ne sont pas quantifiables, de même que, en ce qui concerne les USA, les capacités de production, alors que tous les rapports existants se fondaient sur les chiffres d'une nation "isolationniste".
Les allemands avaient rencontré, pour des raisons presque similaires, le même problème, avec l'URSS, en 1940-1941, alors qu'ils préparaient "Barbarossa".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: méconnaissance de l'ennemi   Lun 25 Déc 2017, 18:34

Tu as entièrement raison. je réfléchis sans me remettre dans le contexte de l'époque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Lun 25 Déc 2017, 19:19

Hans Schulmaster a écrit:
Merci.
C'est quand même curieux cette méconnaissance de l'autre.

Cette méconnaissance n'est pas une fatalité et certains officiers supérieurs notamment au sein de la Marine impériale (arme technique empreinte d'une certaine forme de modernité et d'esprit de renouvèlement) ont les idées assez claires sur les capacités américaines; notamment ceux qui comme Yamamoto furent des attachés navals à Washington ou participèrent à certains programmes d'échange ou de formation ...

Néanmoins de nombreux militaires notamment au sein de l'Armée, mais pas que, ont une vision très négative des occidentaux au regard de de la culture et de la philosophie guerrière japonaise. Souvent il n'y a pire aveugle que celui qui refuse les évidences ou les faisceaux d'indices. Il ne fallait pas être grand clerc même en 1930 quand on se promenait à proximités des arsenaux de la côte est, dans les Appalaches ou du côté de Detroit pour se rendre compte de la puissance industrielle US; mais à l'époque le Japon place beaucoup sa réflexion sur la capacité morale d'une société US jugée décadente et incapable de supporter le choc de premières défaites.

D'un autre côté l'image qu'ont les Américains des Japonais n'est guère flatteuse non plus et les premiers mois de la guerre vont constituer une surprise bien cruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: méconnaissance de l'ennemi   Mar 26 Déc 2017, 02:06

Tu as raison et il suffit que ceux qui ont tort ait plus de puvoir que les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraniBrut
Second maître
Second maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 512
Age : 46
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Ven 29 Déc 2017, 17:23

pascal a écrit:
Pour les Américains "Germany first" n'est pas un vain mot ... le théâtre Pacifique absorbera durant la guerre environ 15% de l'effort de guerre américain alors que l'Amiral King réclame 30% chiffre qu'il n'obtiendra jamais.
Intéressantes données. D'où proviennent-elles ? Sources ? Le rapport King ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Effort US Pacifique   Sam 30 Déc 2017, 03:08

15% de l'effort US cela représente 15 PA d'escadre (je ne compte pas Les PA d'escorte et les PA légers ) autant de cuirassés (je ne compte pas les "grands" croiseurs classe Alaska qui par leur blindage je considère comme des cuirassés ), les pertes humaines importantes pour la prise de chaque ile pour un pays dont un des principaux dogmes militaires est "Safety First".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Sam 30 Déc 2017, 10:33

DraniBrut a écrit:
pascal a écrit:
Pour les Américains "Germany first" n'est pas un vain mot ... le théâtre Pacifique absorbera durant la guerre environ 15% de l'effort de guerre américain alors que l'Amiral King réclame 30% chiffre qu'il n'obtiendra jamais.
Intéressantes données. D'où proviennent-elles ? Sources ? Le rapport King ?

Les sources ? je t'avoue ne plus les avoir en tête, j'avais découvert ces chiffres en préparant le HS de LOS! sur l'aéronavale américaine. Ils m'ont surpris de prime abord moi aussi, mais quand tu regardes ce qui est envoyé en Europe à compter de 1942/43 et surtout ce qui est fourni aux Britanniques et aux Soviétiques au titre du prêt-bail à compter de mars 1941 jusqu'en 1945, ce chiffre de 15% est assez cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Pearl Harbor   Sam 30 Déc 2017, 10:44

Hans Schulmaster a écrit:
15% de l'effort US cela représente 15 PA d'escadre (je ne compte pas Les PA d'escorte et les PA légers ) autant de cuirassés (je ne compte pas les "grands" croiseurs classe Alaska qui par leur blindage je considère comme des cuirassés ), les pertes humaines importantes pour la prise de chaque ile pour un pays dont un des principaux dogmes militaires est "Safety First".

Je ne sais pas si les Alaska peuvent être considérés comme des cuirassés. Ces bâtiments ont été plus ou moins imposés par Roosevelt en réponse aux grands croiseurs japonais (on est au tout début des années 40). FDR a été dans sa jeunesse adjoint au Secrétaire d'état à la Marine Josephus Daniels il sait un peu de quoi il parle, on lui doit l'idée des CVL dont initialement la Navy ne veut pas (voir à ce sujet l'analyse de J. Moulin dans son ouvrage consacré au Lafayette et au Bois Belleau). Mais force est de reconnaître que sur les Alaska il s'est trompé...

En tout cas ils ont très mauvaise presse auprès de la Navy notamment en terme de blindage (il ne sauraient soutenir le feu de la ligne adverse) et surtout de protection sous-marine jugée très insuffisante voir indigente ... Garzke et Dullin dans leur ouvrage sur les cuirassés US reprennent des études du BuShips qui estiment que la stabilité du bâtiment pourrait être remise en cause par un seul impact notamment en secteur arrière. Ces bâtiments sont d'une élégance incontestable mais leur valeur militaire semble réduite sauf peut-être en matière de DCA et d'appui-feu, çà tombe bien c'est ce dont la Navy a surtout besoin en 1944/45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pearl Harbor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pearl Harbor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'explosion du cuirassé USS ARIZONA à Pearl Harbor
» dio pearl harbor
» Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor
» Questionnaire sur le cinéma
» USN CROISEURS LEGERS CLASSE OMAHA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: