AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour les voileux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Pour les voileux   Ven 09 Déc 2011, 10:21

Une bonne navigation de nuitLes manoeuvres la nuit




Lundi 21 novembre

Latitude 20°20’59N

Longitude 26°53’29W



Quand j’ai pris mon quart, à minuit, tout allait bien. Tam-Tam avançait bien sous grand-voile haute et génois tangonné, en ciseaux. Le vent d’Est soufflait à 15 nœuds, la mer était peu agitée, le ciel étoilé.

Vers 1h, le vent a forci, avec quelques rafales à 18 nœuds. Des nuages noirs galopent dans le ciel. Les étoiles ont disparu.

Je le réveille ? Je le réveille pas ? Bon, restons zen. Je réduis le génois, avec l’enrouleur, c’est facile.

Et puis, des feux sont apparus sur tribord, à 30°.Un cargo ! Zut ! Nous n’en avons pas vu depuis des jours. Feu blanc… et rouge. Pas de chance ! Celui-là, c’est sur, si je continue ainsi, dans dix minutes, je l’ai devant le nez. Certes, je suis prioritaire, mais il est nettement plus gros que nous, et avec mes voiles, en ciseaux, je ne suis pas manoeuvrante.

Je l’appelle ? Je l’appelle pas ? Bon, pas de panique !

Et l’anémomètre qui monte à 18…20…22 Nœuds, et tout à coup, départ en surf, speedo à 8,5 Nœuds, et là, j’assure plus du tout. Et je crie, fort, pour qu’il monte, et vite.

En moins d’une minute, il est là, en ciré et harnais, et d’un calme olympien !

« Ok, on prend un ris. »

Je suis soulagée, même si la prise de ris au milieu de la nuit, franchement, je ne suis pas fan.

Le décor ? nuit noire, mer noire avec de l’écume qui court à la crête des vagues, éclairage blanc assuré par le feu de pont. Bruitage ? sifflements du vent, vagues qui éclatent, grincements du bateau, et autres…

Bernard est au pied du mat, moi à la barre. Je dois remonter au vent pour soulager sa manœuvre. La bonne grosse houle qui venait de l’arrière devient beaucoup plus agressive quand on la prend sur le travers. Les vagues nous baladent, éclatent sur le pont. L’écoute de grand-voile et le hale-bas sont choqués et la bôme balaie le pont, les voiles claquent. Le vent siffle plus fort.Ca tape, ça bouge, ça fait du bruit, ça mouille.

Et moi, je m’accroche à la barre pour essayer de maintenir le bateau dans le lit du vent, en faisant des prières pour que Bernard ne prenne pas un coup de bôme sur la tête et ne tombe à l’eau, mais de toutes façons, il a plus confiance dans son harnais que dans mes prières, et il l’a fixé au balcon du pied de mât.

J’ai hâte que tout cela finisse. Et lui, tranquille, il étarque sa grand-voile, son ris, love ses drisses, range proprement le pied de mat, le pont!

Ouf ! c’est fini !

« Ca va mieux comme ça ? »

Oui, ça va mieux

Mais finalement, l’idée de la grand-voile à enrouleur ne me parait plus si hérétique que ça

Marie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour les voileux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question technique pour les voileux :)
» Pour les voileux qui font de la régate
» Evolution pour un CDD
» Conseil pour HDTV
» MAME COLLECTION POUR TOUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: