AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean PELTIER

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Gilles17137

Masculin
Nombre de messages : 1722
Age : 74
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

Jean PELTIER Empty
MessageSujet: Jean PELTIER   Jean PELTIER EmptyDim 27 Nov 2011, 00:34

"Jean PELTIER Armateur à Nantes au siècle des lumières" De Jacques de CERTAINES Editions APOGEE. study
Je vous propose un roman historique que j'ai dévoré.
Dans l'histoire maritime il y a bien peu de livre traitant de la marine marchande et des armateurs.
Autours de Jean Peltier venu de l'ile de Ré s'établir à Nantes , le narrateur nous fait découvrir la vie et les préhocupations d'un armateur qui s'enrichira à la traite négrière puis par la suite à la guerre d'indépendance.
C'est le paradoxe qui habite cette époque où la révolution française semble en province bien loin mais où les idées du XVIII omniprésentes se heurtent à l'ouverture d'initiatives commerciales.
C'est en toute bonne Conciensce que le commerce triangulaire va se déveloper et permettre à la bourgeoisie de devenir influente par l'argent qu'elle fait naître alors même que dans les loges maçoniques les cercles républicains et les salons l'on s'intérroge et l'on commente les initiatives abolitionistes. La guerre d'indépendance va donner une auréole vertueuse en montrant la bonne cause sans perdre lobjectif du profit en s'obligeant à mettre un mouchoir sur sa conscience.
Le commerce des esclaves à la fin du XVIII siècle est une réalité économique incontournable et l'abolition de l'esclavage dans l'esprit des gens des villes du litoral ATLANTIQUE comme en méditérrannée vers l'Océan Indien va jeter nos planteurs et les population que la canne fait vivre à la ruine et la famine. La Guerre d'indépendance est-elle une si bonne affaire, certes elle va nous positionner face à la perfide Albion mais ensuite.
Celà ressemble étrangement au XXI ème sièce avec les intérrogations sur la pertinence de l'atome ou l'aide aux pays en quête de démocratie.
C'est aussi une époque où tout allait moins vite et où dans les expéditions qu' engageait les armateurs la notion de pertes en hommes et en navires voir en cargaison humaine toutre ces fortunes de mer, entraient dans les calculs.
Bonne nuit et bonne Lecture






Revenir en haut Aller en bas
Charles56
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 30
Ville : Toulon
Emploi : Marine
Date d'inscription : 01/05/2018

Jean PELTIER Empty
MessageSujet: Marie-Étienne Peltier Capitaine corsaire de la République    Jean PELTIER EmptyMar 01 Mai 2018, 17:08

Marie-Étienne Peltier Capitaine corsaire de la République  

Après "L'armateur préféré de Beaumarchais, Jean Peltier Dudoyer", Tugdual de Langlais fait revivre la vie aventureuse de "Marie-Étienne Peltier, Capitaine corsaire de la République".

À travers 240 pages, avec des illustrations en couleurs, l'auteur suit à la trace ce capitaine au long cours devenu capitaine corsaire sous la Révolution à Charleston aux USA. Embarqué à partir de nombreux ports de France, ce corsaire n'est revendiqué par aucune ville, malgré une trentaine de prises. Ses voyages le mèneront sur quatre continents, pour finir sa vie à Madagascar à 48 ans.

Ce fils de Jean Peltier Dudoyer, qui avait participé au soutien de l'Indépendance des États-Unis, va être une des causes involontaires de la déclaration de "Quasi-War" avec les américains ! Un évènement passé sous silence…

Cet ouvrage a rencontré un accueil très favorable de la presse française et mauricienne et obtenu le prix littéraire de l'Académie de Bretagne et des Pays de la Loire pour 2018.

Il est édité chez Coiffard à Nantes. Prix de vente 27,50 €uros. Commandable sur Internet ou en librairies.
Jean PELTIER 11723935-marie-etienne-peltier-capitaine-corsaire-de-la-re-de-langlais-tugdual-coiffard-libraire-editeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Jean PELTIER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean d'Agraives
» [Giono, Jean] Colline
» Jean d'Aillon
» Jean Monfisse, associé de Guerber
» Gestion des couleurs pas à pas, par Jean Delmas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: