AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Identification matériel US

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 10:42

Bonjour
Suite la question sur l'antenne AN/BLA-4, quelques autres infos utiles
Identification des aéronefs pilotés
Uniquement pour les appareils avec pilote ou équipage.
Il se compose
- d'un préfixe d'état lettre facultative
- d'un modificatif de mission lettre facultative
- de la mission de base lettre obligatoire
- le type de véhicule lettre facultative
- le numéro de modèle de un à trois chiffres obligatoires
- la série du modèle lettre obligatoire

Pour le préfixe d'état:
G aéronef définitivement gardé au sol (cible...)
J test spécial temporaire
M modification permanente (lettre disparue dans les années 60)
N test spécial permanent
Y prototype
Z en projet

Pour le modificatif de mission
A attaque, appui au sol
C cargo, transport
D contrôle de drones
E guerre électronique
F chasseur
H recherche et sauvetage
K ravitailleur en vol
L adapté au climat polaire
M multi missions ou guerre des mines
O observation
P patrouille
Q sans pilote (uniquement pour les anciens aéronefs pilotés modifiés)
R reconnaissance
S ASM
T entraînement
U utilitaire (liaison ...)
V état -major (transport de VIP ...)
W missions météo

Mission principale
A Attaque , appui au sol
B bombardement
C cargo
E installation électronique spéciale
F chasseur
O observation
P patrouille maritime
R reconnaissance
S lutte ASM
T entraînement
U utilitaire
X recherche

Type de véhicule
G planeur
H hélicoptère
V atterrissages / décollages courts et verticaux
Z dirigeable

Nombre
Remis à 1 dans les 70 !!!

Version
Il s'agit d'une modification importante de l'appareil pour mieux l'adapter à ses missions. Par ex le C-130 est passé de la version C-130A à la version C-130L, l'A-4 de A-4A à A-4E ...


Pour déterminer le type, il faut commencer par la lettre la plus à gauche de la série de chiffre
Ex de l'AV-8B
La lettre est un V donc ADAC/ADAV
la lettre est la lettre A donc attaque
le chiffre est un 8, donc 8ème entre le U-7 et le C-9
B représente une importante modification pour l'adaptation aux missions par rapport à la version A
Il s'agit donc du 8ème type d'aéronef, à décollages et atterrissages courts ou verticaux destiné à l'appui au sol, dans sa deuxième version...

Attention néanmoins, ce système étant "galvaudé" pour masquer les "skunk works" comme dans le cas du TR-1 (version de l'U-2 !!!) et du SR-71 qui ne correspondent en rien au système ici décrit.

A plus pour les missiles et avions sans pilote (drônes)




Dernière édition par Starshiy le Mar 08 Nov 2011, 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: US Desig   Mar 08 Nov 2011, 11:54

Starshiy a écrit:
[…]Nombre Remis à 1 dans les 70 !!![…]
À 1, mais pas pour tous. Notamment les appareils de l’US Air Force qui ont conservé leur numérique déjà attribué (F104, B52, C130, C141…)

Et plutôt dans les ’60… (1962 précisément).

La classification des avions militaires des États-Unis a été unifiée le 18 septembre 1962 lors de l’entrée en vigueur du United States Tri-Service aircraft designation system.

Ce jour-là, quatre-vingt neuf appareils ont changé de code de nomenclature. En détaillant les versions qui leur étaient dérivées, trois cent vingt désignations ont été modifiées.
La majorité d’entre elles est relative à des aéronefs de la marine.

Cette unification est principalement une forte remise en cause de la méthode (antérieure) de la Navy. Obligée à y renoncer, la marine ne subit pourtant qu'une défaite relative. Car la nouvelle nomenclature (obéissant au principe de l'USAF, par l'abandon de la référence au constructeur), bien que "remise à zéro (ou à un)" se base quand même sur les baptêmes déjà attribués, et, de ce fait privilégie curieusement les baptêmes de la marine.

Ainsi, les chasseurs qui sont re-numérotés (du F1 au F11) sont tous des marins, ainsi que les avions d'attaque (A1 à A6, voire A7), la patrouille maritime (P1 à P6), les guets radar (E1, E2), les transports (C1, C2) et même les hélicos (H1 à H6).

Ci-après, un tableau des principales désignations nouvelles, avec la mention des services (armées) d’appartenance d’origine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 12:50

DahliaBleue a écrit:
Starshiy a écrit:
[…]Nombre Remis à 1 dans les 70 !!![…]
À 1, mais pas pour tous. Notamment les appareils de l’US Air Force qui ont conservé leur numérique déjà attribué (F104, B52, C130, C141…)

Et plutôt dans les ’60… (1962 précisément).

La classification des avions militaires des États-Unis a été unifiée le 18 septembre 1962 lors de l’entrée en vigueur du United States Tri-Service aircraft designation system.

Certes, ma chère
Mais il y a quand même eu une autre mise à 1, lorsque que l'on voit en parallèle A-5 et C-5 par exemple, ce qui n'était pas possible en théorie.
Ou F-117 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 15:58

Et voila la suite, pour les missiles, roquettes et aéronefs sans pilote
Ce système est aussi basé sur l'utilisation de lettres et de chiffres. Dans l'ordre où ils peuvent apparaître, ce sont les suivants

Préfixe d'état lettre facultative
environnement de lancement lettre obligatoire
mission lettre obligatoire
type lettre obligatoire
nombre de 1 à 3 chiffres, obligatoire
version du modèle lettre obligatoire

Préfixe d'état
C captif
D inerte
J test spécial temporaire
M maintenance
N test spécial permanent
X expérimental
Y prototype
Z projet

Environnement de lancement
A air lancé / tiré à partir d'un aéronef
B multiple (plusieurs plate-formes possibles)
C panier (roquettes notamment)
F Individuel
G lancé depuis une piste
H stocké en silo
L lancé depuis un silo
M mobile
P Soft pad (épaule ...)
R lancé de bâtiment de surface
U lancé de sous-marin

Mission
D leurre
E installation électronique spéciale
G attaque de cibles de surface (terrestres, maritimes)
I interception de cible aérienne
Q drone
T entraînement
U ASM
W météorologique

Type
M missile guidé, drone
N test
R fusée

Nombre
Attribué dans l'ordre chronologique des projets

Version
Lettre précisant la version

Exemple RIM-66E
R pour lancé de bâtiment de surface
Interception de cible aérienne
M missile guidé
66 66ème projet
E version (ici SM1-MR block VI)

Voilà, vous en savez autant que moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 16:34

Starshiy a écrit:
[…]Certes, ma chère
Mais il y a quand même eu une autre mise à 1, lorsque que l'on voit en parallèle A-5 et C-5 par exemple, ce qui n'était pas possible en théorie.
Ou F-117 !!!
En effet… mais l’A-5 n’est-il pas un appareil de la marine (ex-A3J), que j’avais inclus dans ma nomenclature avions d'attaque (A1 à A6, voire A7)…
Et le C-5, parfaitement USAF, me semble postérieur à septembre 1962. Il prend donc logiquement la suite de la numérotation, après les C-1 et C-2 de la marine, le C-3 (Martin 4-0-4 Airliner, préalablement utilisé par la Coast Guard) et le C-4 (Grumman Gulfstream I — TC-4B ou VC-4) (voir note)
Citation :
Ex de l'AV-8B // La lettre est un V donc ADAC/ADAV // la lettre est la lettre A donc attaque // le chiffre est un 8, donc 8ème entre le U-7 et le C-9[…] Il s'agit donc du 8ème type d'aéronef, à décollages et atterrissages courts ou verticaux destiné à l'appui au sol, dans sa deuxième version
Pour l’exemple ci-dessus de l'AV-8B (MDD / BAE // Harrier ?), je ne comprends pas bien son insertion entre l’appareil de liaison (et utilitaire) Piper U-7 A Super Cub 95 et le transport Douglas C-9 (Nightingale), version militaire du DC9.
Citation :
Attention néanmoins, ce système étant "galvaudé" pour masquer les "skunk works" comme dans le cas du TR-1 (version de l'U-2 !!!) et du SR-71 qui ne correspondent en rien au système ici décrit.
Certaines sources prétendent que le nombre 71 se situerait dans la continuité du B-70 (donc sous la forme d’un bombardier B-71) dont la finalité aurait été altérée en Strategic Reconnaissance (SR, unique en son genre).
Avec une certaine logique, à défaut d’une logique certaine.

Pour le TR-1 il s’agirait (pendant du stratégique ?) d’une variante tactique ("Tactical Reconnaissance" = TR) de l’U-2R. Ce qui supposerait l’inauguration d’une nouvelle série (après remise à zéro) de R

Ce qui a été "galvaudé" semble plutôt la série des chasseurs F-112 à F-121. Dans laquelle le F-117 en effet, est plus clairement un programme occulte.

Note : dont la structure de cellule est voisine de celle du E-2 (ex-W2F)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 17:46

[quote="DahliaBleue"][quote="Starshiy"][…]Certes, ma chère

Citation :
Ex de l'AV-8B // La lettre est un V donc ADAC/ADAV // la lettre est la lettre A donc attaque // le chiffre est un 8, donc 8ème entre le U-7 et le C-9[…] Il s'agit donc du 8ème type d'aéronef, à décollages et atterrissages courts ou verticaux destiné à l'appui au sol, dans sa deuxième version
Pour l’exemple ci-dessus de l'AV-8B (MDD / BAE // Harrier ?), je ne comprends pas bien son insertion entre l’appareil de liaison (et utilitaire) Piper U-7 A Super Cub 95 et le transport Douglas C-9 (Nightingale), version militaire du DC9.


Au temps pour moi. Mais à l'origine des origines, ce me semble les N° devaient se suivre quelque soit le programme concerné. On pouvait avoir F-8 mais après C-9, P-10 et non pas F-8, puis F-9 etc et en parallèle C-8, C-9 et P-7, P-8 ...Mais je peux me tromper.
Errare... Perseverare ...
Merci pour les remarques qui font bien avancer le schmilblik ... et "fusillent" quelques vieilles certitudes Mr.Red Mr.Red Mr.Red
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 08 Nov 2011, 18:47

Starshiy a écrit:
[…]Mais il y a quand même eu une autre mise à 1, lorsque que l'on voit en parallèle A-5 et C-5 par exemple, ce qui n'était pas possible en théorie.// Ou F-117 !!!
Starshiy a écrit:
DahliaBleue a écrit:
Citation :
[…]Ex de l'AV-8B // La lettre est un V donc ADAC/ADAV // la lettre est la lettre A donc attaque // le chiffre est un 8, donc 8ème entre le U-7 et le C-9[…] Il s'agit donc du 8ème type d'aéronef, à décollages et atterrissages courts ou verticaux destiné à l'appui au sol, dans sa deuxième version
Pour l’exemple ci-dessus de l'AV-8B (MDD / BAE // Harrier ?), je ne comprends pas bien son insertion entre l’appareil de liaison (et utilitaire) Piper U-7 A Super Cub 95 et le transport Douglas C-9 (Nightingale), version militaire du DC9.

Au temps pour moi. Mais à l'origine des origines, ce me semble les N° devaient se suivre quelque soit le programme concerné. On pouvait avoir F-8 mais après C-9, P-10 et non pas F-8, puis F-9 etc et en parallèle C-8, C-9 et P-7, P-8 ...Mais je peux me tromper.
Errare... Perseverare ...
Merci pour les remarques qui font bien avancer le schmilblik ... et "fusillent" quelques vieilles certitudes […]
Des vieilles certitudes ? Lesquelles donc ? Wink

Compris ! [J’ai les neurones engourdis…] Ça explique du même coup ce qui m’avait interloquée juste avant pour l’A-5 et le C-5 ! J’avais d’ailleurs répliqué hors sujet (« l’A-5 n’est-il pas un appareil de la marine […][et] le C-5 […] me semble postérieur à septembre 1962 »).

J’ignore toutefois si une (toute) première ébauche du système réformé tri-service avait prévu une telle séquence avec des nombres jamais répétés (par exemple : F-1, C-2, B-3, F-4, H-5, U-6, A-7, X-8, T-9, F-10, V-11, F-12, B-13, C-14…). Ce n’est pas impossible, mais ça n’a en tout cas jamais été concrétisé. Et le système de 1962 a d’emblée pris sa forme actuelle (calqué sur le système USAF, avec redémarrage à « un » pour les « nouveaux »).

Mon tableau (mis en ligne avec mon post de ce jour, 11h54) recense la modification de nomenclature de soixante-quatre appareils de diverses catégories. Il y en a d’autres : tels l’A-2A (ex-AJ-1), le B-26 (ex-JD-1), le F-5A (ex-N-156F), le F-11A (ex-F11F-1), le EZ-1B (ex-ZPG-2W)…
Couvrant trois cent quatre-vingts variantes.
Largement complétées depuis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 15 Nov 2011, 18:39

bonsoir
je dispose d'un excellent livre concernant la désignation des avions US: "US Military Aircraft Designations and Serials since 1909" (J.M.Andrade/Midlands Counties Publications/1979).
la lecture de cet ouvrage m'a amené à penser que la réforme de 1962 a entraîné une certaine confusion; ou plutôt, une confusion certaine.
j'ignore si - à l'origine - les différents types d'avions devaient porter des numéros différents; l'auteur n'y fait pas allusion. d'après celui-ci, l'ordre séquentiel s'applique pour chaque catégorie. exemple: A1, A2, A3, A4, A5, A6, A7. l'AV-8 (Harrier), est donc hors normes.
il est aisé de constater que l'adoption du "Tri Service System" a embrouillé les dénominations. ainsi certaines séquences ont coexisté un certain temps: les C-5 côtoyant les C-141;
les F-4, les F-111; les H1, les H-53; etc…
il est vrai que ce désordre n'est pas propre aux seuls avions; voir les sous-marins "Seawolf" (SSN-21, 22, et 23 !) dans cette "logique" (?) on peut s'attendre à ce que les futurs destroyers soient numérotés DDGX, DDGY, et DDGZ !
jusqu'aux années 70, l'attribution des noms et numéros des navires de l'US Navy était un modèle de simplicité et de clarté; aujourd'hui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 15 Nov 2011, 20:51

warburton a écrit:
[…] un excellent livre concernant la désignation des avions US: "US Military Aircraft Designations and Serials since 1909" (J.M.Andrade/Midlands Counties Publications/1979).
la lecture de cet ouvrage m'a amené à penser que la réforme de 1962 a entraîné une certaine confusion; ou plutôt, une confusion certaine.
j'ignore si - à l'origine - les différents types d'avions devaient porter des numéros différents; l'auteur n'y fait pas allusion. d'après celui-ci, l'ordre séquentiel s'applique pour chaque catégorie. exemple: A1, A2, A3, A4, A5, A6, A7. l'AV-8 (Harrier), est donc hors normes.
il est aisé de constater que l'adoption du "Tri Service System" a embrouillé les dénominations. ainsi certaines séquences ont coexisté un certain temps: les C-5 côtoyant les C-141; les F-4, les F-111; les H1, les H-53[…]
Confusion… en apparence seulement. Plutôt une difficulté de lecture. En effet, en 1962, les nomenclatures ont redémarré à 1 (sauf T et X, me semble-t-il). Provoquant nécessairement des doublons temporels (B-1, B-2, A-3, A-4, C-1 à C-5, P-2 à P-8 (d’autant qu’il ne s’agit plus là de la même catégorie d’appareils — Pursuit/patrouille maritime), voire F-2 à F-16 (photos/fighters — je ne connais pas de F-1 photo… serait-il recensé dans le J.M.Andrade ?).

Et aussi (et surtout) parce que, si ceux des anciennes séries USAF (F-111, B-52, C-141…) n’ont pas été redésignés ces dernières séries n’ont pourtant pas été poursuivies.

Le cas de l’AV-8 est un peu différent. Il n’appartient pas, en Mission principale, à la catégorie A (attacker), ni ancienne, ni nouvelle, mais à la série V (vertical). Allant du XV-1 (Convertiplane) au CV-7 (DHC-5 Buffalo), poursuivi jusqu’à l’actuel V-22 Osprey. Le sigle A est donc un modificatif de mission, ainsi que l’indique Starshiy dans son post initial (Mar 8 Nov - 10:42) du présent sujet.
Et là, il est parfaitement dans la continuité des serials.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mar 15 Nov 2011, 21:08

warburton a écrit:
[…]il est vrai que ce désordre n'est pas propre aux seuls avions; voir les sous-marins "Seawolf" (SSN-21, 22, et 23 !) dans cette "logique" (?) on peut s'attendre à ce que les futurs destroyers soient numérotés DDGX, DDGY, et DDGZ !
jusqu'aux années 70, l'attribution des noms et numéros des navires de l'US Navy était un modèle de simplicité et de clarté; aujourd'hui…
Pour les bâtiments de l'US Navy, le système de 1920 (ordre n°541 du 17 juillet) est en effet un modèle de logique cartésienne, à défaut d’être totalement simple. Il s’est un peu complexifié avec des mutations de catégories (comme celle des DE devenus FF, ou le reclassement de DLG en CG, sans modification du numérique.
Mais, à mon sens il est toujours en vigueur.

Pour les SSN-21, cela paraît être en effet une anomalie. Le numérique «21» voulait signifier, à l’origine, XXI° Siècle. À force d’employer cette désignation il semble qu’elle ait été entérinée…

Les DDGX (ou DD(X) ?) ont en effet sauté plusieurs centaines de numériques, pour passer de DDG-112 à DDG-1000.

En fait il n’est spécifié nulle part qu’il soit interdit de «sauter» des numériques. La nomenclature est pleine de ce genre de saut. Principalement par la suite d’abandon de construction ou de programme.

La seule prescription c’est de ne jamais redonner une même marque à deux bâtiments différents. Ainsi, par exemple, le CVB-59 Forrestal n’a-t-il pas repris le sigle CVB-58 de l’United States pourtant jamais construit (mais commencé, certes…).

Et les nombreux numériques de destroyers, laissés vacants par l’annulation des construction de DD (et DE) en 1944-45, n’ont pas été repris lors des programmes postérieurs à la Seconde Guerre mondiale.

Si bien que les numériques disponibles entre le DDG-112 et le DDG-1000, pourront, si nécessaire, être attribués sans difficulté et sans enfreindre la règle en vigueur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 02:31

bonjour
le F-1 (Photographic) était la version dédiée du Fairchild C-8.
En ce qui concerne les "P" d'avant 1962, il faut distinguer les "Pursuit" de l'USAAC/USAAF (avant 1948), et les "Patrol" de l'US Navy.
le cas du Harrier est intéressant, car il est significatif de l'incompréhension qu'ont les "modernes" des anciens systèmes de classification (j'ai l'impression que cette logique leur échappe). en fait, cet appareil fait bien partie de la catégorie "Attack"; mais c'est sa désignation qui est une erreur. elle aurait dû être VA-8, puisque c'est la lettre précédant immédiatement le tiret qui détermine la fonction principale; celle(s) qui la précede(nt) indiquant une version spécialisée; exemples: A-3/RA-3/EKA-3, A-5/RA-5, F-8/RF-8, A-6/KA-6/EA-6, CH-53/RH-53, UH-1/AH-1, S-3/ES-3, C-135/KC-135, P-3/WP-3…
dans le même ordre d'idée les escadrons de RA-5 "Vigilante", auraient du être dénommés VAR, et non RVAH; exemples: les RA-3 "Skywarrior" équipaient les VAP, et les EKA-3 les VAQ (les VAH étaient dotés de A3 et - quelques-uns - de A-5).
il est vrai que les numéro attribués à des unités non construites sont "sautés"; mais cette règle aussi souffre des exceptions: le SS-555, devait être un sous-marin de la classe "Tench", dont la construction a été abandonnée. il a pourtant été porté par l'USS Dolphin (AGSS-555).
un vrai bazar ! c'est pourquoi, après le SSN-21, j'attends le DDG-X…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 15:39

warburton a écrit:
[…]le F-1 (Photographic) était la version dédiée du Fairchild C-8.
En ce qui concerne les "P" d'avant 1962, il faut distinguer les "Pursuit" de l'USAAC/USAAF (avant 1948), et les "Patrol" de l'US Navy.
le cas du Harrier est intéressant […] cet appareil fait bien partie de la catégorie "Attack"; mais c'est sa désignation qui est une erreur. elle aurait dû être VA-8[…]
les escadrons de RA-5 "Vigilante", auraient du être dénommés VAR, et non RVAH […]
un vrai bazar ! c'est pourquoi, après le SSN-21, j'attends le DDG-X…
Vu pour le F-1 (Photographic). Observations pertinente pour les "P" ("Pursuit" USAAC/USAAF et "Patrol" de l'US Navy) et les flottilles de Vigilante.

Pour le Harrier (AV-Cool, il y a en effet une inversion de la désignation (V à la place de A).

J’aurais dû m’en apercevoir, car le sigle V-8 était déjà attribué (depuis 1963) à un Ryan (XV-8A Fleep, prototype à ailes gonflables).

Et le A-8 est de facto (me semble-t-il) un numérique disponible, qui revient de droit au Harrier (VA-8 ?). Il trouve parfaitement sa place entre l’A-7 (Corsair II) et l’A-9 (projet abandonné de Northrop)(v. note1).
On remarquera d’ailleurs que, dans la nomenclature des A, certains numériques sont absents (sautés) ou doublonnés — v. note2).

On peut aussi noter qu’un appareil figure dans deux nomenclatures avec le même sigle : le MDD Hornet, F/A-18, à la fois fighter (F-18) et attacker (A-18).

Pour faire le pendant des DDG-1000 qui sautent allègement huit cent quatre-vingts numériques, le ravitailleur KC-767 en a sauté six cents… afin de garder son sigle commercial (767).

Ces anomalies sont-elles des erreurs, ou du bazar ?

Finalement, c’est comme pour toute règle : il existe des exceptions qui les confirment, et qui se justifient (ou s’expliquent).

Note1 : Comme pour la marine (et ses DD, CV, SS…) les désignations déjà consommées, même pour un projet, ne sont pas réutilisées. Sauf exception…

Note2 : Comme pour la marine, on peut sauter des numériques : A-13 à A-15, A-17… ; Et d’autres se trouvent anormalement répétés : A-12 Oxcar (Lockheed, 1962) et A-12 Avenger II (General Dynamics, ~1988).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 16:01

Bonjour
pour l'AV-8 il y effectivement matière à discuter. Pour certaines désignations, il y a eu des ratés "politiques" (dont ma mémoire défaillante a perdu la trace...)
Par contre, quelqu'un aurait-il le systèmes des bombes et autres engins???
A+

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 16:17

bonjour
en ce qui concerne les bombes, mines, torpilles, je ne connais que les "Mark". (exemple: Mk.83 = 1000 lb. Low-Drag GP Bomb).
cela dit ma documentation commence à dater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 16:29

warburton a écrit:
[…] il est vrai que les numéro attribués à des unités non construites sont "sautés"; mais cette règle aussi souffre des exceptions: le SS-555, devait être un sous-marin de la classe "Tench", dont la construction a été abandonnée. il a pourtant été porté par l'USS Dolphin (AGSS-555).[…]
Le SS-555 n’a pas été le seul dans ce cas… puisque, parmi les douze derniers Tench, les numériques 550 à 554 inclus ont été aussi réattribués (tardivement, il est vrai : classe Barracuda, initialement SSK-1).
S’il était tentant de récupérer le créneau disponible 551-562, c’était bien au détriment de la règle… Exception, exception…

Il existe un cas similaire pour les DE/FF.
Les DE-1098 à 1107 de la classe Knox (type 200.65) ont été annulés. Pourtant le numérique 1098 a été (tardivement) ré attribué à l’AGDE-1 Glover, devenu FF-1098.

Encore une re-désignation d’un bâtiment d’expérimentation (comme l’AGSS-555) !

Il est cependant vrai que le DE-1098 n’a jamais été re-désigné FF-1098, puisque jamais construit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Mer 16 Nov 2011, 16:31

Starshiy a écrit:
[…]pour l'AV-8 il y effectivement matière à discuter. Pour certaines désignations, il y a eu des ratés "politiques" (dont ma mémoire défaillante a perdu la trace...)[…]
Le plus fameux est la prise de pieds dans le tapis de Lyndon Johnson en 1964 au sujet du Lockheed YF-12/SR-71 Blackbird/Habu présenté comme A-11 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Jeu 17 Nov 2011, 11:51

bnjour
comme il a été dit plus haut: il y a matière à discussion dans le cas du AV-8.
dans "Ships and Aircraft of the US Fleet", Norman Polmar classe bien le Harrier dans la liste des avions d'attaque (A), mais justifie le suffixe V.
placé en préfixe, le "V" a un tout autre sens: "VIP" (je l'avais oublié).
exemples: VH-3 "Marine One". et des TA-3 Skywarrior, ont été modifiés en VA-3 destinés au transport de personnalités.
en relisant Polmar, j'ai découvert d'autres entorses au règlement; ainsi le sous-marin USS Gudgeon, a (logiquement) reçu la désignation AGSS, lorsqu'il a été affecté à des missions de recherches. mais, parce qu'il conservait des capacités de combat - contrairement aux autres sous-marins expérimentaux - cela fut modifié en "SSAG"…
les quatre destroyers ex-iraniens de la classe Kidd, bien que classés DDG, ont reçu des numéros de coque de DD… comprenne qui pourra !
il est vrai qu'un système aussi rigoureux (sinon "rigide") laisse peu de place à l'imprévu, et rend hasardeuses les interprétations et exceptions. il n'en demeure pas moins que la désignation "SSN-21" relève (à mon avis) de la stupidité.
à propos de président:
lorsqu'il visita l'Enterprise, JFK s'étonna de la présence d'avions de l'Air Force, sur un porte-avions. (l'Air Wing 6 portait alors, le code "AF").
conséquence: ce code fut promptement changé, et devint "AE".
p.s.
à Dahlia: le verbe "surfer" ne fait pas partie de mon vocabulaire; d'où mon interrogation au sujet de son orthographe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Ven 18 Nov 2011, 10:40

warburton a écrit:
[…] le sous-marin USS Gudgeon, a (logiquement) reçu la désignation AGSS, lorsqu'il a été affecté à des missions de recherches. mais, parce qu'il conservait des capacités de combat - contrairement aux autres sous-marins expérimentaux - cela fut modifié en "SSAG"…
les quatre destroyers ex-iraniens de la classe Kidd, bien que classés DDG, ont reçu des numéros de coque de DD… comprenne qui pourra !
il est vrai qu'un système aussi rigoureux (sinon "rigide") laisse peu de place à l'imprévu, et rend hasardeuses les interprétations et exceptions. il n'en demeure pas moins que la désignation "SSN-21" relève (à mon avis) de la stupidité.
à propos de président:
lorsqu'il visita l'Enterprise, JFK s'étonna de la présence d'avions de l'Air Force, sur un porte-avions. (l'Air Wing 6 portait alors, le code "AF").
conséquence: ce code fut promptement changé, et devint "AE".[…]
Intéressante mise au point et croustillante anecdote sur JFK. Preuve de pragmatisme et de réactivité. Qui sont peut-être l’explication des anomalies relevées…

En effet le Gudgeon a bien été modifié en "SSAG"… après moins d’un an de AGSS ! Mais est-ce vraiment incohérent ? Ça correspond à deux catégories distinctes :

AGSS=Auxiliary Research Submarine
SSAG=Guided Missile Auxiliary Submarine

(un peu spécieux ?)

Les transferts de l’une à l’autre ne sont pas proscrits par le principe de 1920.

Dans le domaine des sous-marins, on pourrait aussi citer les SSP 313 et 315 devenus ultérieurement APSS…

Pour les KIDD, c’est leur situation particulière qui leur vaut un classement bancal.
En tant que 31° à 34° exemplaires de la classe SPRUANCE les quatre DD iraniens s’étaient vus attribuer les numéros DD à suivre (993 à 996). Et, après leur récupération par l’US Navy, ils les ont (logiquement) conservés… pendant un mois. Peu après reclassés DDG, ils auraient en effet pu (tout aussi logiquement) hériter des numériques DDG-47 à 50, disponibles (et toujours vacants). Mais ces désignations ont été (un temps) réservées aux quatre premiers TICONDEROGA.
Les KIDD étaient-ils des TICONDEROGA (DDG) plutôt que des SPRUANCE (DD) ?

Sur toutes ces incohérences (apparentes), il me semble tout simplement qu’il ne faut pas les qualifier d'entorse à la logique (trop mathématique ni cartésienne ?). La variété des cas particuliers conduit à redonner toute sa place au pragmatisme anglo-saxon, voire à une certaine fantaisie… mais qui ne sont que des exceptions à la règle…

Sauf SSN-21 qui la transgresse il est vrai trop manifestement… et sans raison valable…

Autant sauter des numériques (en croissant) ne prête pas à grandes conséquences, autant revenir en arrière est risqué… même si les SS-21… et suivants, n’étaient (évidemment) pas des SSN…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Identification matériel US   Jeu 02 Fév 2012, 19:47

warburton a écrit:
[…]les quatre destroyers ex-iraniens de la classe Kidd, bien que classés DDG, ont reçu des numéros de coque de DD… comprenne qui pourra !
il est vrai qu'un système aussi rigoureux (sinon "rigide") laisse peu de place à l'imprévu, et rend hasardeuses les interprétations et exceptions. il n'en demeure pas moins que la désignation "SSN-21" relève (à mon avis) de la stupidité.[…]
Sachant que la désignation provisoire DD(X) devait laisser porte ouverte au classement DDG ou DD tout court, la désignation DDG-1000 paraît préfigurer l’idée que son classement définitif pourrait être DD-1000 (sans le G), rendant ainsi probable l’abandon définitif des numéros 998 et 999…

Par ailleurs, la désignation SSN-21 ne serait-elle pas « simplement » une allusion au siècle (nouveau) de son activité : « Sous-marin du XXI° Siècle » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Identification matériel US   

Revenir en haut Aller en bas
 
Identification matériel US
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Identification matériel US
» identification matériel
» Appel à identification
» identification des fibres textiles . (test, coloration)
» fibre textile, toile de jute, identification. . (test, coloration)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: