AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La diplomatie de la canonniere.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 11:37

La diplomatie de la canonniere, telle que les espagnols l ont fait au XX siecle.


Vers la fin de 1912 dans les Balkans après le debut de la guerre qui fera face les turcs a la ligue des grecs, bulgares, serbes et montrenegro, plusieurs attaques aux intérêts européens avaient créer une alarme, plus concrètement a Constantinople, ce qui décida les puissances européennes a faire une démonstration de force en envoyant plusieurs navires de guerre, l’Espagne envoya le croiseur Reina Regente en novembre, qui será releve plus tard par le Princesa de Asturias.

En 1913, Espagne cherchant a protéger ses intérêts au Mexique au cours de la révolution envoie a Veracruz le croiseur Carlos V.

En 1922, devant la perte d’autorité de l’empire turc et l arrivee d Ataturk, une escadre internationale sera envoyer au Bosphore pour protéger les intérêts européens, le gouvernement espagnol décide d’envoyer le cuirassé Jaime I qui se présentera devant Constantinople le 15 decembre 1922.
Il souffrira un abordage par accident avec un navire marchand autrichien Graz, et sera réparer a Pula.

En 1927 le croiseur Blas de Lezo sera envoyé vers Shanghai a la rivière Yangze, dans le cadre d’une escadre internationale pour protéger les intérêts européens des concessions internationales face au révoltés chinois. Plus de la moitié des 300 espagnols résidaient dans la concession a Shanghai La plupart des espagnols présents étaient d’origine philippines, avec passeport espagnol, et avaient comme occupation le quasi-monopole de l’industrie cinématographique de la zone, le commerce, la justice et les missions religieuses, de nombreuses ordres religieuses qui se dédient a l’aide humanitaire. Le conflit entre les partisans de Wang Jingwei et Chiang Kai Shek après la mort du président Sun Yat Sen. Le Blas de Lezo fera débarquer ses troupes d’infanterie de marine pour faire face aux révoltés, 150 hommes qui iront défendre le chantier naval et leur l ambassade, avec leurs Mausers, 4 mitrailleuses Vickers et un canon Armstrong de 76.2 mm.
Un des membres de l’équipage a son retour quitte l’Armada et s’engage avec la marine chinoise.
Le croiseur après s’être informé de la situation de la ville se mettra sous les ordres du général britannique Duncan.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 11:40

Algeciras 1967-1968.

Allant de pair avec la pression espagnole contre Gibraltar et suite au referéndum ilegal de 1967, refusé par l ONU, l Espagne decida d apliquer au pied de la lettre les clauses du traite d Utrecht qui ne reconaissent pas d eaux territoriales au rocher.
Le gouvernement espagnol ordonne que tout navire de l Armada qui croise le Detroit, jette l ancre dans la baie d Algeciras pour 24 heures, donnant des ordres precises pour parer toute reaction britannique.

Ainsi en octobre 1969, les britanniques voient le P.A. Dedalo, le croiseur Canarias et la 21 escuadrilla de destructores, 5 navires de la classe Fletcher, en route pour realiser des manœuvres avec la Marine Nationale: Faron IV, jetter l ancre dans la baie a quelques encablures de la cote.
Il est oisif de s imaginer le remous que la presence de ses navires causa a GB, voir l horizon rempli de navires espagnols.
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 15:45

mmdb_1 a écrit:
[…]Allant de pair avec la pression espagnole contre Gibraltar et suite au referéndum ilegal de 1967, refusé par l ONU[…]
scratch En quoi l’est-il ? Est-ce une opinion personnelle ?
Il est vrai que l’ONU a effectivement inscrit Gibraltar dans la liste des territoires qu’elle considère comme les derniers vestiges du colonialisme. Mais cette liste est controversée. Ce n’est d’ailleurs pas la première initiative de l’ONU allant contre l’avis majoritaire des intéressés.
mmdb_1 a écrit:
[…] l Espagne decida d apliquer au pied de la lettre les clauses du traite d Utrecht qui ne reconaissent pas d eaux territoriales au rocher.[…]
Ça me semble assez logique. Les traités d'Utrecht (de 1713) sont essentiellement territoriaux, et ne s’appliquent pas directement aux mers. De plus la question des eaux territoriales ne se posait alors pas en tant que telle. En tout cas, pas comme l’ont récemment définie les conférences contemporaines (CNUDM, Montego Bay…). study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 16:22

Salutations.

Je ne vais pas inicier un debat sur le rocher qui fut ferme dans un autre endroit.
La resolution 2353 de l ONU est assez claire pour comprendre la phrase que j ai ecrit dasn le texte.
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 16:40

mmdb_1 a écrit:
[…]Je ne vais pas inicier un debat sur le rocher qui fut ferme dans un autre endroit.
La resolution 2353 de l ONU est assez claire pour comprendre la phrase que j ai ecrit dasn le texte.
Alors il n'était pas utile de revenir sur ce sujet polémique.

Il est cependant tout à fait normal (et naturel) d'avoir une lecture partisane des résolutions de l'ONU.
[voir celle des fameuses 181 (de l'AG) et 242 (du CS)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 19:21

N etant pas une opinion personelle, mais celle du gouvernement de l epoque epauler par l opinion publique, qui decida de prendre les mesures citees, il est pertinant d expliquer le pourqoi des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 643
Age : 41
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 19:33

Bien au contraire, ami mmdb_1, je t´encourage à maintenir un échange civilisé d'idées sur le Rocher.
En fait, les Anglais ont été les heureux propriétaires de la clé de la Méditerranée pendant 300 ans.
Des Grandes batailles navales ont été décidées en leur faveur pour avoir cet avantage.
Aussi les Français ont été victimes. Quelqu'un ne le sait pas?
Mais si nous nous concentrons sur le sujet, lors de la dernière S XX , Gibraltar a été bombardé ...
non pas par les Espagnols, mais par les Français. Et par des forces aeriennes de pouissance considerable. C'a été durant la Seconde Guerre mondiale.
Qúelles ont été les raisons? S'il vous plaît nous DahaliaBlue pourraient vous s'il vous plaît nous dire comment, quand et pourquoi?.

Ce soir, je vais le lire. Je me suis réveillé de sa sieste, et je vais parcourir un certain temps pour attraper le dîner.
Mercí
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 20:18

mmdb_1 a écrit:
N etant pas une opinion personelle, mais celle du gouvernement de l epoque epauler par l opinion publique, qui decida de prendre les mesures citees, il est pertinant d expliquer le pourqoi des choses.
La position officielle de l'Espagne sur le sujet est parfaitement claire et compréhensible.

C'est pourquoi la résolution 2353 déplorait en 1967 la rupture du dialogue entre les parties (principalement du fait du Royaume-Uni) et déclarait le referendum de 1967 en contradiction avec la résolution 2231.

C'est aussi la position constante de l'ONU depuis 1945, confirmée en 2008 par Ban Ki-moon.

Il est dans son rôle et sa position se défend parfaitement.

Pour autant les résolution des AG de l'ONU ne sont pas à proprement parler des articles de loi.

De plus, la position majoritaire de l'ONU (au sujet d'une vingtaines de territoires dans le monde) se heurte souvent à la volonté des peuples concernés.

Mais rien n'est jamais définitivement acquis. Il se peut (c'est même fort probable) qu'avec le temps, les situations démographiques évoluent et conduisent à terme à des redécoupages territoriaux. L'Europe centrale a ainsi été, récemment, profondément remaniée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1555
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 21:21

Si je me rappelle bien, la France a bombardé Gibraltar en représailles à l'attaque britannique sur la base française de Mers-el-Kébir. Ca, c'était le 5 juillet 1940.

Puis deux autres attaques, les 24 et 25 septembre de la même année. Cette fois, en représailles aux opérations contre Dakar.

A priori, les dégâts ne furent jamais très importants.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Ripostes et rétorsions…   Mer 03 Aoû 2011, 22:40

Alferez a écrit:
[…] Mais si nous nous concentrons sur le sujet, lors de la dernière S XX , Gibraltar a été bombardé ...
non pas par les Espagnols, mais par les Français. Et par des forces aeriennes de pouissance considerable. C'a été durant la Seconde Guerre mondiale.
Qúelles ont été les raisons? S'il vous plaît nous DahaliaBlue pourraient vous s'il vous plaît nous dire comment, quand et pourquoi ?.[…]
ciders a écrit:
Si je me rappelle bien, la France a bombardé Gibraltar en représailles à l'attaque britannique sur la base française de Mers-el-Kébir. Ca, c'était le 5 juillet 1940.// Puis deux autres attaques, les 24 et 25 septembre de la même année. Cette fois, en représailles aux opérations contre Dakar.//A priori, les dégâts ne furent jamais très importants.
Merci à ciders d’avoir anticipé ma réponse.
Pour le 5 juillet 1940, un bombardement de faible ampleur.
En revanche le 24 et le 25 septembre, une action plus importante. Le 24, par 59 bombardiers avec 41 tonnes de bombes, puis le 25, par 83 bombardiers. Pertes de Gibraltar : 44 morts ! (civils et militaires). Les Britanniques perdent 10 avions.
Mais, dans ces deux cas, il ne s’agit pas d’opérations de décolonisation, mais de rétorsion contre l’Empire britannique, en effet consécutives à Mers el-Kébir et à Dakar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 23:40

Bonsoir.
Il serait preferable soit de poursuivre le debat sur un autre fil, soit que la moderation ne ferme pas celui ci, car si on continue a debattre le sujet, avant ou apres quelques uns finiront par faire fermer le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Mer 03 Aoû 2011, 23:43

Puis quant a dire que GB avait la cle du Mare Nostrum, heurte avec la realite.
Nous savons que la serrure avait plusieurs cles.
Revenir en haut Aller en bas
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 643
Age : 41
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   Jeu 04 Aoû 2011, 00:00

Je n'ai pas mal fait avec la pêche :
6 Oblades (taxonomique: Oblada melanura) de 150 grammes chacun.
En ce qui concerne á Gibraltar, merci pour l'information,
Ciders, aimable et efficace, comme d'habitude, et Dahlia, apocalyptique, mais precis .
HS:
Comme un commentaire pour l'avenir de la Roche, elle est passé d´être un nid de contrebandiers, pour devenir
un paradis fiscal, c´est a dire, un nid de pirates fort necessaire pous nos societés.
Le plus fort est la crise, le plus fort son économie.
Je crains que "alea jacta est", par le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La diplomatie de la canonniere.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La diplomatie de la canonniere.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La diplomatie de la canonniere.
» Diplomatie et hypocrisie
» LA diplomatie pour les nuls
» [OK] [Diplomatie]évolution en tant que pirate
» Canonniere San Pablo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: