AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 construction d'un cuirassé de nos jours!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Ven 07 Juil 2017, 21:51

adama a écrit:
tout ça je sais, leurré un missile c'est la meilleur façon de l'évité (comme disais maître miagi, la meilleur façon de pas recevoir coup de poing c'est pas être là quant coup de poing être donné).

je me dit que avec les conflits asymétriques, quelque cm de blindage c'est pas mal non car pour un crétin dans un zodiac, les contre mesures Electronique c'est pas vraiment au top.

Les contre-mesures dans ce cas, c'est comme la psychologie : faut défourailler le premier.
Si on renverse le problème, on ne peut que constater que le zodiac n'a qu'une capacité très limitée à encaisser les coups et que quelques projectiles de 20 ou 30 mm (voire du 12.7 mm) peuvent l'envoyer au terminus des prétentieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5186
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Sam 08 Juil 2017, 07:06

Citation :
l'envoyer au terminus des prétentieux
à 100 contre 1 à flinguer à la surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Frégate
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 57
Ville : Cherbourg
Emploi : Naval Group
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Sam 18 Nov 2017, 18:20

Je ne voudrais pas être contrariant, mais il y a bien un patrouilleur égyptien qui s'est fait dézingué en juillet 2015 par des coups de missiles antichar en Méditerranée. En novembre 2014, une autre vedette de la marine égyptienne avait été attaquée par quatre bateaux non identifiés en Méditerranée. Huit militaires avaient été portés disparus.
En janvier dernier, en Mer Rouge la frégate saoudienne Madina a pris une embarcation à tribord arrière, provoquant une impressionnante explosion et faisant au moins 5 morts et 11 blessés.
Le Navire militaire qui veut contrôler une côte un groupe d'embarcations suspectes, peut fort bien se faire tirer dessus au lance roquette antichar ou à la mitrailleuse. Une protection de la passerelle des rampes lance-missiles des soutes à munition et de la propulsion ne parait pas alors superflu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3527
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Sam 18 Nov 2017, 18:24

On peut remonter plus loin avec le Dupetit Thouars (T47 Tartar) allumé au canon de char en 1972
http://www.anciens-cols-bleus.net/t2649p9-dupetit-thouars-ee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Sam 18 Nov 2017, 19:58

Frégate a écrit:
[…] Le Navire militaire qui veut contrôler une côte un groupe d'embarcations suspectes, peut fort bien se faire tirer dessus au lance roquette antichar ou à la mitrailleuse. Une protection de la passerelle des rampes lance-missiles des soutes à munitions et de la propulsion ne parait pas alors superflue.
Pour ce rôle, un monitor conviendrait mieux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frégate
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 57
Ville : Cherbourg
Emploi : Naval Group
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Je ne voudrais pas être contrarient mais...   Sam 18 Nov 2017, 21:41

Je ne voudrais pas être contrarient mais...dans Wikipédia on lit :
Le cuirassé USS Monitor de 1862 est un bateau de l’US Navy qui doit sa célébrité au fait qu'il est le premier à avoir participé à un combat de navires cuirassés, signant par là la fin de l'époque de la marine à voiles...Le nom « monitor » deviendra un nom générique pour des familles de cuirassés fluviaux ou côtiers

Le premier cuirassé de l'histoire moderne, La Gloire, était rentré en service 3 ans avant et ne déplaçait que 5630 tonnes. On n'a pas besoin de déplacer 35 000 tonnes pour être un cuirassé. Par contre pour bien tenir la mer il faut faire plus de 80 m de long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Dim 19 Nov 2017, 15:43

Frégate a écrit:
Je ne voudrais pas être contrarient mais...dans Wikipédia on lit :
Le cuirassé USS Monitor de 1862 est un bateau de l’US Navy qui doit sa célébrité au fait qu'il est le premier à avoir participé à un combat de navires cuirassés, signant par là la fin de l'époque de la marine à voiles...Le nom « monitor » deviendra un nom générique pour des familles de cuirassés fluviaux ou côtiers

Le premier cuirassé de l'histoire moderne, La Gloire, était rentré en service 3 ans avant et ne déplaçait que 5630 tonnes. On n'a pas besoin de déplacer 35 000 tonnes pour être un cuirassé. Par contre pour bien tenir la mer il faut faire plus de 80 m de long.

La frégate cuirassée Gloire faisait 78 m de long Wink , pour 17 m de large, soit un assez moche rapport de 4,6:1, plus proche de celui du vaisseau de ligne, de l'époque, que de la frégate, mais sa motorisation avait bouleversé la donne - le Brit s'était très sérieusement inquiété à la mise en service de la classe! -.  Par contre, elle avait une hauteur de franc-bord adaptée à une navigation océanique, ce qui n'était pas le cas des Monitors américains, apparus durant la Guerre de Sécession (qui a cessé, c'est sûr!), conçus pour un engagement fluvial. Le Monitor, premier du nom, avait failli sombrer lors de son voyage "aller" et coulera, lors de son trajet "retour"! lol!



Les deux seuls "centres d'intérêt" du moniteur américain était son cuirassement - mais, çà, on savait faire - et sa tourelle rotative (qui était, déjà, dans les cartons des ingénieurs navals européens, mais non prévue dans les budgets gouvernementaux!  lol!). Le concept du "moniteur", façon US, n'avait pas fait flores dans les marines européennes. La marine française en avait acquis un exemplaire, qui roupillera, aimablement, à quai. Les américains avaient continué à développer le concept, en tant que "cuirassé garde-côtes", au-delà du tournant du 20ème siècle, pour, finalement, adopter la solution du cuirassé océanique à l'européenne.
NOTA : Accessoirement, le chargement par la gueule posait problème dans une configuration en tourelle. C'est le chargement par la culasse qui  avait débouché sur sa généralisation, notamment, dans la marine française, car les Brits, suite à des séries d'essais calamiteux, avaient conservé les pièces en barbette, à chargement par la gueule, jusqu'en 1881-1882 (si ma mémoire est bonne).

USS Onondaga en 1864-65



USS Wyoming, en 1902-1908



USS Amphitrite à deux tourelles



Comme d'habitude, les "Ricains" avaient, médiatiquement, tiré la couverture à eux, mais leurs "Monitors" n'étaient que d'aimables canonnières fluviales, qu'ils avaient améliorées pour servir en approche des côtes, pas mieux. Leur dernière génération "Classe Arkansas", 4 bâtiments, dont l'USS Wyoming, lancés en 1900, atteignait péniblement 12,5 noeuds, alors que la Gloire, lancée en 1859, marchait, déjà, à 13 noeuds (sous vapeur) et que les cuirassés les plus lents de l'US Navy, conçus à la façon européenne, tenaient 16 noeuds, en 1900 !

C'est l'incontournable rapport "longueur-largeur-tonnage-vitesse" qui avait régi l'évolution du cuirassé, navire de ligne. En 14-18, les cuirassés marchaient à 20-21 noeuds, tandis que les battlecruisers britanniques et leurs pendants, les Große Kreuser allemands, tenaient, eux,  allègrement, 27-28 noeuds, mais grâce à une débauche de chevaux-vapeurs (2 à 2,5 fois plus!) et une longueur supérieure de 30 bons mètres - classe de bâtiments qui débouchera, après-guerre, sur le cuirassé "rapide"... lui-même, remis en question par la mise en service des porte-avions et l'amélioration des performances de l'aviation embarquée (vitesse, autonomie, capacité d'emport).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Dim 19 Nov 2017, 17:33

La formule des Monitors et équivalents ne peut être dissociée de la configuration très particulière de la côte Est des USA.
En effet cette côte est le plus souvent précédée d'une chaîne d'îles qui forme une "prè-côte" (excusez moi si je n'emploie pas les bons termes, n'hésitez pas à me les indiquer). Un exemple bien connu est Long Island mais c'est une configuration fréquente sur toute la côte Est, y compris jusqu'à la Floride.
Le combat côtier à une certaine époque devait plutôt se tenir dans cet espace relativement protégé qu'en pleine mer... et justement le fameux combat d'Hampton Roads ne s'est pas tenu en pleine mer mais dans un grand estuaire à l'intérieur des terres.
D'où la configuration de ce bateau, conçus pour cet environnement et dans le contexte de la guerre de sécession... On est bien d'accord qu'il aurait eu du mal à traverser l'Atlantique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15812
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Dim 19 Nov 2017, 17:41

C'est l'Onondaga qui deviendra français acheté en 1867 on se demande bien pourquoi, et qui conservera son nom indien très exotique en France Shocked , il traînera à Brest ou il fait tache avec les frégates cuirassée de l'époque jusqu'en 1905 ou il sera démoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2542
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Dim 19 Nov 2017, 18:00

NIALA a écrit:
C'est l'Onondaga qui deviendra français acheté en 1867 on se demande bien pourquoi, et qui conservera son nom indien très exotique en France Shocked , il traînera à Brest ou il fait tache avec les frégates cuirassée de l'époque jusqu'en 1905 ou il sera démoli.

J'ai souvenir d'un ou deux clichés pris après l'achat et l'acheminement, en France, de "l'incongruité". lol!
Il est probable que la tourelle rotative et son mode de fonctionnement constituaient (par "fainéantise") l'intérêt essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frégate
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 57
Ville : Cherbourg
Emploi : Naval Group
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Faible tirant d'eau des monitor   Mer 22 Nov 2017, 19:34

L'intérêt principal des monitors était leur faible tirant d'eau qui leur permettait de s'approcher des côtes ou de remonter certain cours d'eau et donc de fournir un appui feu aux troupes à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    Mer 22 Nov 2017, 21:46

bonsoir
les "monitors"… bof !
à part la neutralisation du Königsberg (en 1915), quel succès peut-on leur attribuer ?
les Dardanelles ?
ah, si; la destruction de villes; comme en Belgique (WW-I), ou en Normandie (1944)…
un oubli: l'HMS Captain. la Royal Navy en a tiré les conclusions qui s'imposaient.
comme le fait justement remarquer ironclaude, ces "navires" ne convenaient qu'à des combats côtiers.
quand à l'Onondaga… quand elle se prépare à la défaite*, la france achète vraiment n'importe quoi.

* une tradition nationale, autant que républicaine depuis Napoléon…
à noter:
un aussi fervent républicain que Victor Hugo n'a pas craint de glorifier l'Empereur (le premier).
il est vrai que le second "en-pire"… affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: construction d'un cuirassé de nos jours!!!    

Revenir en haut Aller en bas
 
construction d'un cuirassé de nos jours!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» LE YAMATO AU 700 ème DE CHEZ TAMIYA
» nid de guèpe en construction + macro
» Cuirassé Yamato au 1/350 de Tamiya par Pascal 94
» Le 25 septembre 1911 le cuirassé Liberté explosait à Toulon
» Le BOUVET cuirassé d'escadre au mouillage, au 1/50°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: