AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corvette La Seine 1842

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Corvette La Seine 1842   Mer 23 Mar 2011, 12:47

Bonjour, je suis à la recherche de toute documentation (plans, dessins, peintures, etc.) sur la corvette de charge La Seine construite en 1842 à Rochefort, sombrée en 1846 en nc
Merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La Seine   Sam 02 Avr 2011, 15:45

bfont bonjour essaye ce lien: http://www.patrimoine-maritime.asso.nc/joomla15/index.php/fr/les-ves-mainfmc-160/157-la-seine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Corvette La Seine   Jeu 07 Mar 2013, 18:55

Bonjour,

Vous avez certainement trouvé votre corvette;
Voici toutefois ce que je possède:

Seine
Flûte, 26 canons

1842 Sur cale à Rochefort ; 800 tonneaux ; 26 canons.
18-2-1845 Le Ministère décide d’envoyer des troupes en Nouvelle Zélande : la corvette de charge Seine va partir de Rochefort avec 1 compagnie des équipages de ligne, des munitions et des objets de campement.
1845 Lancement. Son commandant, le CV Leconte, est nommé à la station navale du Pacifique.
26-6-1845 Désignée pour partir à Tahiti avec 200 militaires.
3-9-1845 Appareille de Brest. Fait escale à Rio, Valparaiso, les Marquises et Tahiti.
10-4-1846 Arrive à Auckland ; mouille près du Rhin qu’elle vient remplacer.
5-1846 Mouille à Akaroa, en Nouvelle Zélande. C’est là que Leconte reçoit l’ordre de retirer le drapeau français confié aux missionnaires de Balade, en Nouvelle Calédonie.
4-7-1846 En Nouvelle Calédonie, touche un banc de coraux à 2,5 lieues du port de Balade, s’échoue et est perdue. L’équipage reste à bord.
5-7-1846 Le navire commence à couler : on opère le transfert à terre des hommes et des bagages ; l’équipage débarque dans l’île sans vivres, ni vêtements.
8-7-1846 Des prêtres viennent à la rencontre de l’équipage, et lui offre l’hospitalité dans leur établissement. Le capitaine songe surtout à sauver l’équipage ; il le partage en 2 sections : l’une reste avec lui ; l’autre, d’une 50aine d’hommes, est embarquée sur un petit brick anglais qui l’emporte à Sydney, sous le commandement de l’EV Carrelet; les hommes souffrent vite d’un manque de vivres, et arrivent dans un grand état de faiblesse ! Leconte et son équipage reste à Balade jusqu’au 7 septembre 1846.
11- 8-1846 A Sydney, l’Arabian, navire frêté, part chargé de provisions pour les rescapés de la Seine.
7-9-1846 A Balade, Leconte et ses hommes embarquent sur l’Arabian pour Sydney, où ils restent encore 37 jours.
8-11-1846 A Sydney, départ du Berkshire pour la France.
5-4-1847 Arrivée à Cherbourg du 3 mâts anglais Berkshire, de Londres, Cne John White.Aucun des 173 hommes d’équipage ne périt.

Cordialement,

Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Corvette La Seine 1842   Dim 24 Mar 2013, 19:53

merci beaucoup pour cet historique

X thumleft

_________________
This is the time's plague when madmen lead the blind.

William Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corvette La Seine 1842   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corvette La Seine 1842
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corvette La Seine 1842
» Courcelles sur Seine, entre étangs et sablières
» 2CV - Méhari à Auffay - (Seine-Maritime)
» Editions de la Seine (trust Guerber)
» aerodrome seine et marne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1815-1859-
Sauter vers: