AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 New French Navy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: New French Navy   Sam 05 Fév 2011, 01:01

Voici ce que pourrait être une marine nationale après réalisation d'un programme naval d'une durée d'environ 25 ans :

Rappel des missions :

Dissuasion : mettre en œuvre les composantes océanique et aéronavale de la dissuasion nucléaire ;

Projection : assurer la projection de groupes aéronavals, amphibies et d’action navale dans un cadre interarmées et international en vue du règlement de crises ;

Prévention : exercer une posture de vigilance permanente dans les zones stratégiques pour les intérêts nationaux et assurer la présence et la souveraineté des intérêts maritimes ;

Sauvegarde maritime : assurer la sûreté des approches maritimes, la surveillance des côtes et l’action de l’Etat en mer.

Cette flotte comprendrait les batiments suivants :

2 Porte-avions type PA2
5 Frégates type Horizon
23 Frégates type FREMM (14 ASM, 2 DA, 7 AVT)
14 Frégates type FLF
5 Sous-marins nucléaires lanceurs d’engins
10 Sous-marins nucléaires d’attaque
4 Bâtiments de projection et de commandement
2 Transports de chalands de débarquement
7 Bâtiments de transport léger
9 Bâtiments ravitailleurs d'escadre
3 Bâtiments de soutien d’escadre
3 Bâtiments de soutien mobile
6 Bâtiments d’essais et d’expérimentations
8 Bâtiments de guerre des mines
12 Patrouilleurs hauturiers
15 Patrouilleurs de service public
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: New French Navy   Sam 05 Fév 2011, 10:27

Début intéressant thumleft

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New French Navy   Sam 05 Fév 2011, 14:14

Intéressant mais un peu (beaucoup) trop ambitieux. Personnellement mes "élucubrations" sur la marine française idéale donne plutôt quelque chose comme ca:

- 2 porte-avions à propulsion nucléaire de 60 000t (version aggrandie du Charles-de-Gaulle, avec 4 hélices et 4 moteurs électriques de propulsion alimentés par 2 réacteurs K-17 (K-15 amélioré)), ~40 appareils embarqués

- 4 BPC classe Mistral agrandis (~25 000t, jusqu'à 1000 soldats embarqués)

- 6 frégates de défense aérienne Horizon

- 14 frégates FREMM (9 ASM et 5 AVT) avec l'armement qui va bien

- 5 frégates légères classe La Fayette avec l'armement qui va bien

- 4 SNLE-NG classe Le Triomphant

- 8 SNA classe Barracuda/Suffren

- 8 frégates de surveillance nouvelle génération

- 10 patrouilleurs océaniques de souveraineté

- 6 bâtiments d'intervention et de souveraineté

- 10 patrouilleurs de service public

- 4/5 bâtiments de soutien logistique classe Brave

- 1 bâtiment atelier (remplaçant du Jules Verne)

Le reste est à voir
Revenir en haut Aller en bas
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Sam 05 Fév 2011, 22:15

Ce programme naval ambitieux résulte d'un constat, celui que le milieu maritime est devenu le vecteur privilégié de la globalisation et un enjeu et un espace géopolitique prioritaire. De nombreuses nations ne s'y sont pas trompées et ont développé récemment des politiques maritimes dynamiques. Japon, Corée, Chine, Inde et Brésil ont mis en place des programmes navals significatifs. Notre pays dispose d'atouts souvent très négligés: une zone économique exclusive de plus de 10 millions de km², des industries et des technologies marines performantes. Le livre bleu fut une première étape dans la réflexion sur une politique maritime cohérente et la réorientation d'un outil de défense vers les espaces maritimes.

La mise en oeuvre de ce programme naval reposera sur des coopérations européennes et internationales permettant des économies d'échelle, des effets de série, des prix unitaires et des coûts de possession plus réduits, ce qui n'a malheureusement pas été le cas dans le passé.

A titre d'exemple, il est ainsi prévu que les deux porte-avions à propulsion conventionnelle de 62.000 t chacun, soient construits en coopération avec le Royaume Uni qui construit lui même deux porte-avions de même type. Une coopération identique sera organisé pour la construction des bâtiments ravitailleurs pour lesquels ce pays a exprimé un besoin similaire. Le programme des frégates Horizon et des FREMM fera l'objet d'un partenariat avec l'Italie conduisant à la construction en commun d'une dizaine d'unités pour le programme Horizon et de plus d'une trentaine d'unités pour le programme FREMM. Là encore, des économies d'échelle sont attendues et les chantiers navals devraient en principe livrer les frégates FREMM au rythme d'une unité tous les sept mois.

Ce programme fera l'objet à n'en pas douter d'adaptations en fonction des contraintes opérationnelles et des choix budgétaires mais avec la volonté affichée de conserver aux grands programmes navals (PA2, Horizon, SNLE, SNA Barracuda, FREMM, BPC et BRAVE) l'essentiel de leur dimension afin de bénéficier de l'effet de série et réduire les coûts de possession.

1) le porte-avions dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Brest / CA St Nazaire
Déplacement : 62.500 t
Dimensions : 285 x 73 x 12
Vitesse : 27,5 noeuds
Autonomie : 8.000 nautiques
Equipage : 1.590
Armement : 40 aéronefs (36 Rafale F3, 2 E2C Hawkeye, 2 SA 365 F Dauphin)
4 Sylver Aster 15 (32 missiles)
2 systèmes Sadral (36 missiles)
4 canons téléopérés Narwhal de 20mm

Le Richelieu (R 92) lancé en 2009 et admis au service actif en 2011
Le Colbert (R 93) lancé en 2014 et admis au service actif en 2016

Leurs dimensions leur permettent d'accueillir jusqu' à 36 Rafale F3, ce que ne permettait pas le Charles de Gaulle. Les installations aéronautiques comprennent un pont d’envol de 15.700 m², 2 catapultes de 90m, un hangar de 4.700m², deux ascenseurs de chaque coté de l’îlot. Capacités d’emport en carburant (3.400 t) et en munitions (800 t) pour 7 jours d’opérations aériennes intensives. Système de stabilisation permettant la mise en oeuvre des aéronefs par mer 6. Autonomie de 45 jours. Radar Héraklès de veille aérienne d’une portée de 350 km. Disposent d'une tenue de situation multiplate-forme au travers du système de combat SETIS permettant aux bâtiments d’une force navale de mettre en commun leurs capacités de détection et la mise en œuvre de leurs systèmes d’armes et du système d’information et de commandement SIC 21. Sont équipés des systèmes de télécommunications navales Inmarsat, Fleetsatcom et Syracuse III. Budget prévisionnel de 2.750 millions d'euros par unité (hors coût de développement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Dim 06 Fév 2011, 00:07

Le Richelieu et le Colbert seront à propulsion conventionnelle. En dépit des avantages que peut représenter la propulsion nucléaire, elle entraîne un renchérissement du coût d'acquisition et de possession du bâtiment. Elle nécessite un durcissement des munitions ("muratisées") et limite l'accueil du porte-avions à certains ports en raison du renforcement des normes de sécurité et d'environnement liées aux installations nucléaires. La Marine a préféré en outre construire des bâtiments logistiques plus développés pour assurer le ravitaillement des groupes aéronavals et amphibies.

La propulsion est assurée par deux turbines à gaz de 48.900ch (36MW de puissance unitaire), 4 diesel alternateurs de 17.700ch et 4 moteurs électriques de propulsion par pods de 27.000ch.


2) les frégates de défense aérienne Horizon dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Lorient
Déplacement : 6.635 t
Dimensions : 152,8 x 20,3 x 5,4
Vitesse : 29 noeuds
Autonomie : 7.500 nautiques
Equipage : 174
Armement : 1 PAAMS – 48 missiles Aster 15 ou Aster 30 en silos Sylver A 50
8 Exocet MM 40 Block III
2 Otomelara 76/62 mm Strales
24 missiles Mica VL en silos Sylver A 35
2 systèmes Sadral (24 missiles)
2 canons téléopérés Narwhal de 20mm
2 tubes lance torpilles MU 90 (24 torpilles)
1 hélicoptère NH 90

Le Suffren (D 620) lancé en 2007 et admis au service actif en 2010
Le Duquesne (D 621) lancé en 2009 et admis au service actif en 2011
Le Tourville (D 622) lancé en 2011 et admis au service actif en 2013
Le Duguay-Trouin (D 623) lancé en 2013 et admis au service actif en 2015
Le De Grasse (D 624) lancé en 2015 et admis au service actif en 2017

Frégates destinés à assurer la protection aérienne et la défense de zone des groupes aéronavals et amphibies, le contrôle de l’espace aérien et le commandement de la défense aérienne depuis la mer. Deux frégates sont déployées pour la protection de chacun des deux groupes aéronavals du Richelieu et du Colbert. Sont livrées à compter 2010.

Propulsion assurée par deux turbines à gaz de 28.000ch (20MW de puissance unitaire), deux diesels de 5.875ch et un propulseur d'étrave.

Comprend un hangar de 180 m² pour hélicoptère NH 90. Autonomie de 45 jours. Radar de veille aérienne S 1850 d’une portée de 400 km et radar de conduite de tir Empar d’une portée de 100 km. Equipées du système de lutte anti-torpille SLAT.

Disposent du système de combat SETIS permettant aux bâtiments d’une force navale de mettre en commun leurs capacités de détection et la mise en œuvre de leurs systèmes d’armes et du système d’information et de commandement SIC 21. Sont équipées des systèmes de télécommunications navales Inmarsat et Syracuse III. Budget prévisionnel de 720 millions d'euros par unité (hors coût de développement de 800 millions d'euros).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: New French Navy   Dim 06 Fév 2011, 11:00

Salut, c'est intéressant, mais comme Eagle Eye, je me demande avec quoi on financerait une telle marine... Avec de la dette, la fermeture des hôpitaux, la supression des retraites? Ou alors, il faudrait q'on découvre qu'on est assis sur un puit de pétrole, comme la Norvège, mais là, je ne crois pas au miracle... Le point intéressant que tu soulèves, c'est l'importance des espaces maritime : 80% des ressources minières et énergétiques restantes se trouvant au fond des océans, la France dispose d'un potentiel énorme qui prendra toute sa valeur d'ici vingt à trente ans... Le problème, c'est que faute de pouvoir se payer une marine suffisante, on risque de se le faire piller par tous les pays-voyous ou les gangs de pirates qui écument les mers : c'est déjà ce qui se passe avec nos zônes de pêche : pour un chalutier pris, combien passent entre les mailles du filet (sans jeu de mots)? Et on pourrait multiplier les enjeux : corridors de transport (si Sarko a tellement tenu à faire de Mayotte un DOM à part entière, ce n'est pas pour rien...), immigration clandestine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Lun 07 Fév 2011, 00:35

Il s'agit d'un exercice relevant de l'imagination avec ses excès et ses rêves ... Bien sûr, tu as raison, le coût serait effectivement énorme mais cela montre que notre outil de défense n'est pas adapté à notre position et doit être réorienté vers la mer. le format de notre marine est très insuffisant au regard de ses missions et de l'étendue de l'espace maritime.

N'oublions pas non plus que l'effort de defense est aujourd'hui limité. Le budget s'établit à 2% du PIB (alors que dans les années 95, voire 2000, l'effort tournait entre 2.9% et 2.5% du PIB). Un effort de 0.3% permettrait de dégager chaque année près de 4 à 5 milliards d'euros supplémentaires, essentiellement pour les crédits d'équipement. La gestion des crédits alloués aux équipements est calamiteuse. La lecture du rapport de la cour des comptes sur les programmes d'armement publié en 2010 est assez édifiante. A titre d'exemple, la marine aurait pu recevoir pour le même coût 6 SNLE (au lieu de 4, + 50%) , le programme Tigre + 78%, les 11 frégates FREMM couteront à l'Etat quasiment le même montant que les 17 frégates initialement prévues...
Suite de la présentation au prochain numéro :)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Mer 09 Fév 2011, 00:39

3) les frégates multimissions dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Lorient / Brest / Cherbourg
Déplacement : 5.800 t
Dimensions : 137 x 19,5 x 4,2
Vitesse : 29 noeuds
Autonomie : 7.500 nautiques
Equipage : 108
Armement : 16 missiles Aster 15 en silos Sylver A43 (version ASM et AVT)
32 missiles Aster 15 et Aster 30 en silos Sylver A50 (version DA)
8 Exocet MM 40 Block III
1 Otomelara 76/62 mm Strales (version ASM et DA)
1 Otomelara 127/64 mm Vulcano (version AVT)
24 missiles Mica VL en silos Sylver A 35 (version DA)
16 missiles de croisière SCALP naval en silos Sylver A 70 (version ASM)
32 missiles de croisière SCALP naval en silo Sylver A 70 (version AVT)
2 systèmes Sadral (24 missiles)
2 canons téléopérés Narwhal de 20 mm
4 tubes lance torpilles MU 90 (19 torpilles)
1 hélicoptère NH 90

Georges Leygues (D 650)lancé en 2009 et admis au service actif en 2011
Dupleix (D651) lancé en 2010 et admis au service actif en 2012
Jean Bart (D 652)lancé en 2011 et admis au service actif en 2013
Jean de Vienne (D 653) lancé en 2011 et admis au service actif en 2013
La Motte Picquet (D 654) lancé en 2012 et admis au service actif en 2014
Maillé Brézé (D655) lancé en 2012 et admis au service actif en 2014
La Touche Tréville (D656) lancé en 2013 et admis au service actif en 2015
Guichen (D657) lancé en 2013 et admis au service actif en 2015
La Galissonnière (D658) lancé en 2014 et admis au service actif en 2016
Dupetit Thouars (D659) lancé en 2014 et admis au service actif en 2016
Cassard (D660) lancé en 2015 et admis au service actif en 2017
Forbin (D661) lancé en 2015 et admis au service actif en 2017
Chevalier Paul (D662) lancé en 2016 et admis au service actif en 2018
Montcalm (D663) lancé en 2016 et admis au service actif en 2018
Du Chaffault (D664) lancé en 2017 et admis au service actif en 2019
Ducasse (D665) lancé en 2017 et admis au service actif en 2019
Kersaint (D666) lancé en 2018 et admis au service actif en 2020
Du Chayla (D667) lancé en 2018 et admis au service actif en 2020
La Bourdonnais (D668) lancé en 2019 et admis au service actif en 2021
Casabianca (D669)(ASM) lancé en 2019 et admis au service actif en 2021
Orvilliers (D670)(ASM) lancé en 2020 et admis au service actif en 2022
Duperré (D671)(AVT) lancé en 2020 et admis au service actif en 2022
Primauguet (D672)(ASM) lancé en 2021 et admis au service actif en 2022

Frégates destinées à assurer, selon les versions, la protection anti-sous-marine, la protection aérienne et l’action vers la terre des groupes aéronavals et amphibies. Sont livrées à raison de deux unités par an entre 2010 et 2022. Les cinq premières unités seront des versions ASM. 23 frégates sont prévues dont 14 en version ASM, 2 en version DA et 7 en version AVT. Trois frégates ASM et une frégate AVT sont déployées pour la protection de chacun des groupes aéronavals du Richelieu et du Colbert.

Propulsion assurée par une turbine à gaz de 48.000ch (36MW), quatre diesel alternateurs de 3.000ch et deux moteurs électriques de propulsion de 3.000ch.

Comprennent un hangar de 225m² pour hélicoptère NH 90. Autonomie de 45 jours. La version AVT dispose d’un radier permettant la mise en oeuvre d’embarcations rapides pour les forces spéciales. Les versions ASM et AVT disposent d’un sonar de coque MFS 4110. La verson ASM dispose d'un sonar remorqué à immersion variable Captas UMS 4229. Toutes les versions ont un radar multifonctions Héraklès d’une portée de 250 km. La version DA dispose d’un radar Héraklès amélioré d’une portée de 350 km. Système de lutte anti-torpille SLAT.

Disposent du système de combat SETIS permettant aux bâtiments d’une force navale de mettre en commun leurs capacités de détection et la mise en œuvre de leurs systèmes d’armes et du système d’information et de commandement SIC 21. Sont équipées des systèmes de télécommunications navales Inmarsat et Syracuse III.

Budget prévisionnel unitaire, selon les versions, de 475 millions d'euros (AVT), de 525 millions d'euros (ASM) et de 575 millions d'euros (DA). Coût de développement de 800 millions d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Ven 11 Fév 2011, 23:47

R92 a écrit:
3) les frégates multimissions dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Lorient / Brest / Cherbourg
Déplacement : 5.800 t
Dimensions : 137 x 19,5 x 4,2
Vitesse : 29 noeuds
Autonomie : 7.500 nautiques
Equipage : 108
Armement : 16 missiles Aster 15 en silos Sylver A43 (version ASM et AVT)
32 missiles Aster 15 et Aster 30 en silos Sylver A50 (version DA)
8 Exocet MM 40 Block III
1 Otomelara 76/62 mm Strales (version ASM et DA)
1 Otomelara 127/64 mm Vulcano (version AVT)
24 missiles Mica VL en silos Sylver A 35 (version DA)
16 missiles de croisière SCALP naval en silos Sylver A 70 (version ASM)
32 missiles de croisière SCALP naval en silo Sylver A 70 (version AVT)
2 systèmes Sadral (24 missiles)
2 canons téléopérés Narwhal de 20 mm
4 tubes lance torpilles MU 90 (19 torpilles)
1 hélicoptère NH 90

Georges Leygues (D 650)lancé en 2009 et admis au service actif en 2011
Dupleix (D651) lancé en 2010 et admis au service actif en 2012
Jean Bart (D 652)lancé en 2011 et admis au service actif en 2013
Jean de Vienne (D 653) lancé en 2011 et admis au service actif en 2013
La Motte Picquet (D 654) lancé en 2012 et admis au service actif en 2014
Maillé Brézé (D655) lancé en 2012 et admis au service actif en 2014
La Touche Tréville (D656) lancé en 2013 et admis au service actif en 2015
Guichen (D657) lancé en 2013 et admis au service actif en 2015
La Galissonnière (D658) lancé en 2014 et admis au service actif en 2016
Dupetit Thouars (D659) lancé en 2014 et admis au service actif en 2016
Cassard (D660) lancé en 2015 et admis au service actif en 2017
Forbin (D661) lancé en 2015 et admis au service actif en 2017
Chevalier Paul (D662) lancé en 2016 et admis au service actif en 2018
Montcalm (D663) lancé en 2016 et admis au service actif en 2018
Du Chaffault (D664) lancé en 2017 et admis au service actif en 2019
Ducasse (D665) lancé en 2017 et admis au service actif en 2019
Kersaint (D666) lancé en 2018 et admis au service actif en 2020
Du Chayla (D667) lancé en 2018 et admis au service actif en 2020
La Bourdonnais (D668) lancé en 2019 et admis au service actif en 2021
Casabianca (D669) lancé en 2019 et admis au service actif en 2021
Orvilliers (D670) lancé en 2020 et admis au service actif en 2022
Duperré (D671) lancé en 2020 et admis au service actif en 2022
Primauguet (D672) lancé en 2021 et admis au service actif en 2022

Frégates destinées à assurer, selon les versions, la protection anti-sous-marine, la protection aérienne et l’action vers la terre des groupes aéronavals et amphibies. Sont livrées à raison de deux unités par an entre 2010 et 2022. Les cinq premières unités seront des versions ASM. 23 frégates sont prévues dont 14 en version ASM, 2 en version DA et 7 en version AVT. Trois frégates ASM et une frégate AVT sont déployées pour la protection de chacun des groupes aéronavals du Richelieu et du Colbert.

Propulsion assurée par une turbine à gaz de 48.000ch (36MW), quatre diesel alternateurs de 3.000ch et deux moteurs électriques de propulsion de 3.000ch.

Comprennent un hangar de 225m² pour hélicoptère NH 90. Autonomie de 45 jours. La version AVT dispose d’un radier permettant la mise en oeuvre d’embarcations rapides pour les forces spéciales. Les versions ASM et AVT disposent d’un sonar de coque MFS 4110. La verson ASM dispose d'un sonar remorqué à immersion variable Captas UMS 4229. Toutes les versions ont un radar multifonctions Héraklès d’une portée de 250 km. La version DA dispose d’un radar Héraklès amélioré d’une portée de 350 km. Système de lutte anti-torpille SLAT.

Disposent du système de combat SETIS permettant aux bâtiments d’une force navale de mettre en commun leurs capacités de détection et la mise en œuvre de leurs systèmes d’armes et du système d’information et de commandement SIC 21. Sont équipées des systèmes de télécommunications navales Inmarsat et Syracuse III.

Budget prévisionnel unitaire, selon les versions, de 475 millions d'euros (AVT), de 525 millions d'euros (ASM) et de 575 millions d'euros (DA). Coût de développement de 800 millions d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Sam 12 Fév 2011, 00:10

4) les frégates lègères furtives dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Lorient
Déplacement : 3.600 t
Dimensions : 125 x 15,4 x 4,8
Vitesse : 27 noeuds
Autonomie : 7.000 nautiques
Equipage : 95
Armement : 16 missiles Aster 15 en silos Sylver A 43
8 Exocet MM 40 Block III
1 canon TR de 100mm
2 canons téléopérés Narwhal de 20 mm
2 mitrailleuse de 12,7mm
2 tubes lance torpilles MU 90 (12 torpilles)
1 hélicoptère Panther

La Fayette (F 701) lancé en 1996 et admis au service actif en 1998
Surcouf (F 702) lancé en 1997 et admis au service actif en 1999
Guépratte (F 703) lancé en 1998 et admis au service actif en 2000
Courbet (F 704) lancé en 1999 et admis au service actif en 2001
Jauréguiberry (F 705) lancé en 2000 et admis au service actif en 2002
D’Estrées (F 706) lancé en 2001 et admis au service actif en 2003
Chateaurenault (F 707) lancé en 2002 et admis au service actif en 2004
Tartu (F 708) lancé en 2003 et admis au service actif en 2005
Ronarch (F 709) lancé en 2004 et admis au service actif en 2006
Bouvet (F 710) lancé en 2005 et admis au service actif en 2007
Coetlogon (F 711) lancé en 2006 et admis au service actif en 2008
Pléville (F 712) lancé en 2007 et admis au service actif en 2009

Frégates destinées à la lutte anti-navire et antiaérienne et au contrôle des espaces maritimes. Comprend un hangar de 150m² pour hélicoptère Panther. Autonomie de 50 jours. Ces frégates ont reçu le système d’arme Aster et les lance-torpilles MU 90 lors d'une modernisation intervenue entre 2015 et 2020. Elles ont également reçu le système de direction de combat SETIS et le système d’information et de commandement SIC 21. Sont équipées des systèmes de télécommunications navales Inmarsat et Syracuse III.

Budget prévisionnel de 340 m€ par unité (hors coût de développement de 350m€).

5) les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins dont les caratéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Cherbourg
Déplacement : 14.335 t
Dimensions : 138 x 17 x 10,65
Vitesse : 25 noeuds
Autonomie : -
Equipage : 111
Armement : 16 missiles M 51
4 tubes lance torpilles pour F 21 ou SM 39

Provence (S 601) lancé en 1999 et admis au service actif en 2001
Bretagne (S 602) lancé en 2000 et admis au service actif en 2003
Normandie (S 603) lancé en 2003 et admis au service actif en 2006
Lorraine (S 604) lancé en 2005 et admis au service actif en 2008
Aquitaine (S605) lancé en 2008 et admis au service actif en 2011

Ils emportent le missile balistique stratégique M 51 comprenant six têtes nucléaires de 150kt chacune, qui dispose de capacités en portée et en pénétration accrues par rapport au système d’arme M 45. La coque est en acier 100 HLES à très haute limite élastique; certaines parties sont en CVR (Composé Verre-Résine) dont l'étrave, le pont extérieur et carénage. Autonomie de 70 jours. Le S 605 a reçu le système d’arme M 51 dès sa mise en service. Les S 601 à S 604 ont fait l’objet d’une modernisation entre 2010 et 2018 comprenant l’installation du système d’arme M 51 ainsi que du système de direction de combat SUBTICS.

Budget prévisionnel de 2.200m € par unité (hors coût de développement de 5.000m€).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Dim 13 Fév 2011, 22:29

6) les sous-marins nucléaires d'attaque dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : DCN Cherbourg
Déplacement : 5.100 t
Dimensions : 99 x 8,8 x 7,3
Vitesse : 25 noeuds
Autonomie : -
Equipage : 60
Armement : 4 tubes lance torpilles pour F 21 ou SM 39 ou missile de croisière Scalp naval

Le Redoutable (S 611) lancé en 2009 et admis au service actif en 2011
Le Terrible (S 612) lancé en 2010 et admis au service actif en 2012
Le Foudroyant (S 603) lancé en 2013 et admis au service actif en 2014
L’Indomptable (S 614) lancé en 2014 et admis au service actif en 2015
L’Inflexible (S 615) lancé en 2015 et admis au service actif en 2016
Le Vigilant (S 616) lancé en 2016 et admis au service actif en 2017
Le Téméraire (S 617) lancé en 2017 et admis au service actif en 2018
Le Tonnant (S 618) lancé en 2018 et admis au service actif en 2019
Le Triomphant (S 619) lancé en 2020 et admis au service actif en 2021
Le Conquérant (S 620) lancé en 2021 et admis au service actif en 2022

Mettent en œuvre le missile de croisière Scalp naval, le missile anti-navire SM 39 à changement de milieu ainsi que la torpille lourde F 21. Emportent 25 armes. Autonomie de 70 jours. La coque est en acier 100 HLES à très haute limite. Disposent du nouveau système de direction de combat SUBTICS identique aux SNLE. Plongent à plus de 350m. Entreront en service entre 2010 et 2022.

Budget prévisionnel de 982 millions d'euros par unité (hors coût global de développement de 1.600 millions d'euros)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R92
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 49
Ville : versailles
Emploi : conseil
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: New French Navy   Dim 13 Fév 2011, 22:42

7) les bâtiments de projection et de commandement dont les caractéristiques sont les suivantes :

Chantier : CA St Nazaire
Déplacement : 21.300 t
Dimensions : 199 x 32 x 6,2
Vitesse : 19 noeuds
Autonomie : 10.800 km
Equipage : 177
Armement : 16 hélicoptères
2 EDA-R
2 systèmes Sadral (36 missiles)
2 canons téléopérés Narwhal de 20 mm
4 mitrailleuses de 12,7mm

Mistral (L 901) lancé en 2004 et admis au service actif en 2006
Tonnerre (L 902) lancé en 2006 et admis au service actif en 2008
Orage (L 903) lancé en 2008 et admis au service actif en 2010
Ouragan (L 904) lancé en 2010 et admis au service actif en 2012

Bâtiments destinés aux opérations amphibies et aéromobiles, au transport opérationnel et au commandement d’opérations.
Propulsion assurée par trois diesels alternateurs Wartsila de 6.2 MW et un diesel alternateur auxiliaire Wartsila de 3MW et deux moteurs électriques de propulsion par pods de 7MW.
Les installations aéronautiques comprennent un pont d’envol de 5.200 m² avec îlot à tribord et six spots d’appontage. Comprend un hangar de 1.800 m² pour hélicoptères. Les installations amphibies comprennent un radier de 885m² permettant d’embarquer 2 EDA-R et un hangar de 2.650m² sur deux ponts communiquant avec le pont d’envol et le radier. Capacité d’embarquement de 450 hommes. Les installations de commandement permettent l’accueil d’un poste de commandement de 200 hommes. Les installations hospitalières comprennent 2 blocs opératoires et 70 lits pouvant être portés à 120 lits. Disposent du système de direction de combat SENIT 9 et du système d’information et de commandement SIC 21. Autonomie de 30 jours. Sont équipés des systèmes de télécommunications navales Inmarsat et Syracuse III.

Budget prévisionnel de 395 millions d'euros (hors coût de développement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New French Navy   Lun 14 Fév 2011, 19:07

Pour rebondir sur ce que tu dis R92.: ça fait des années que les politiques sabrent dans le nombres d'unitées. Ils n'ont toujours pas compris que si l'on diminue le nombre d'unité par programme on augmante bcp le prix unitaire. Pour le programme FREMM c'est flagrant, on prefere avoir 11 unités plutot que 17 pour le meme prix . Il faut etre con tout de même. En plus avec une gestion a flux tendu qui fatigue plus les materiels. Les politiques n'apprennent rien de leur erreurs mais quand comprendront ils ? Je reste convaicue que sans depenser plus sur les 20 dernieres années mais intelligemment avec un autre Georges Leyges nous aurions eu une marine magnifique. Idem avec les horizons 2 pour le prix de 3.5 et un CDG qui nous a coute le prix de 2 en ralongeant demesurement le programme. A l'inverse un programme comme les BPC impec...mais pour le PA2 nous avons rate le coche.
C'est le pb de la 5eme republique ou les grandes decision releve du president: Que de terriens, pas un marin m^me si Gicards decendit de l'illustre Amiral D'estaing...
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: New French Navy   Mar 15 Fév 2011, 14:31

ont a assez d'Alouette et de Gazelle pour equiper vos 4 BPC + le reste ??

Dassault est capable de nous faire tous les rafales avant que le CDG ne soit retirer du service, en tenant compte aussi de l'atrition de ces becanes ?

c'est l'anne du lapin, ne revez pas trop pour la marine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gros Ventre
Quartier Maître 2eme classe
Quartier Maître 2eme classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 54
Ville : Lévignac
Emploi : responsable de conduite
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: New French Navy   Lun 16 Mai 2011, 21:32



Il y en a qui on beaucoup d'imagination , c'est bien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New French Navy   

Revenir en haut Aller en bas
 
New French Navy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma nouvelle Stanwell Navy Commander
» navy flake et wo larsen old fashioned
» Dunhill Deluxe Navy Rolls
» Bouton militaire US NAVY - Naval Reserve - XXème
» SAT CONG! Navy Seal, Mekong Delta, 1970

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: