AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 San Juan de Ulua, 1567.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:53

La Bataille de San Juan de Ulúa en 1568, signifia la fin du voyage d une escadre pirate anglaise de 6 navires qui entre 1567 et 1568, violerent le cesser le feu entre Felipe II d Espagne et Isabelle I d Angleterre, attaquant les ports moins defendus et prennant des navires de commerce espagnols, faisant la traite d esclaves, et le commerce ilegal.

Chose curieuse, d une part le Jesus de Lubeck sera le premier navire negrier anglais a amener des noirs en Amerique, et Hawkins etait un homme pieux, qui servait dieu quotidiennement, et qui aimait son pareil…Drake etait de meme, en fait a bord des navires des deux pirates, deux messes par jours etaient celebrer.

Une partie de la fortune des deux hommes provenait de la vente d esclaves, qu ils prennaient sur les cotes d Afrique soit en attaquants des navires portuguais, soit en attaquants des villages, soit en realisant des fausses promesses de grandes richesses en Amerique aux habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:53

L escadre anglaise, composee de 6 navires: Jesus of Lubeck de la Royal Navy, aux ordres de John Hawkins, navire d environ 700 tonnes, 26 canons construit aux alentours de 1544, d abord navire de commerce hanseatique, acheter plus tard par la couronne anglaise, puis en 1564 il serat louer a John Hawkins puis le Minion, de 350 tonnes, avec John Hampton, le William and John avec Thomas Bolton et le Judith, avec Francis Drake; en plus deux embarcations de moindre tonnage: l Angel et le Swallow.

Apres la sortie d Angleterre, le 2 octobre 1567, ils mirent cap vers l afrique, vers Sierra Leone ou ils prirent en octobre un demi milliers d esclaves, prennant au passage le navire portuguais Espiritu Santo, qu ils rebatiserent Grace of God.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:54

De la ils mirent cap vers les cotes de l Amerique, arrivant au Caribe en mars 1568. A Rio hacha, Colombie, ils saccagent la ville, obligeant les espagnols a leurs acheter 200 esclaves, abandonnant 60 esclaves mal en points, qui mourront peu apres a cause des mauvaises conditions de transport que les anglais leurs avaient fait subir.

Peu apres ils decident attaquer Cartagena, menacant le gouverneur Martin de las Alas de piller et detruire la ville s il ne payait pas de raçon. La reponse de gouverneur fut de repondré que le seul langaje que les anglais comprendront será celui de l epee et de la poudre.

Les anglais inicient alors le bombardement de la ville, qui etait faiblement defendue la garnison etant d environ 200 hommes, avec 2 canons, qui pour faire effet d etre plus nombreux, seront changer de place frequament. 8 jours de combats aboutiront a la sortie des navires anglais sans avoir put prendre de butin. Ils doivent saborder le navire protuguais God Hope.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:57

Mettant cap vers Cuba, aux alentours de l ile de Pinos, ils essuiyent un ouragan, le Willian et John se separe et rejoint l Irlande.
Le mauvais temps, 4 jours de tempete, les pousse a l interieur du golfe du Mexique, ou prennant une barque espagnole aux ordres de Franscisco Maldonado, apprenent qu ils peuvent jetter l ancre a San Juan de Ulua, car apres un an de pillages sur les cotes americaines, ils ont besoins de reparations et de prendre des vivres pour efectuer le retour vers l Angleterre, en 1568.

Malheuresement pour eux, qui croyaient le port sans defenses, une escadre d escorte de la marine espagnole aux ordres de Francisco Luján jeta l ancre a San Juan de Ulua avec les navires Santa Clara et San Pedro, le jour suivant.

La flotte espagnole n etait pas superieure a celle des anglais, mais neamnoins, Hawkins et Drake savaient qu un combat pouvait etre defavorable a leurs interés, d ou leur volonte de negocier.

Comme que les anglais avaient pris des otages espagnols, ils croyaient etre hors de danger d une ataque ennemie, lors de leur entree qui se fit du fait d avoir confondus les espagnols les navires anglais avec une escadre espagnole qui etait attendue.

Les anglais pacteront avec le virroy Martín Enríquez de Almansa qui voyagait a bord de l escadre, de pouvoir s approvisionner en echange de la vie des otages.
Chose curieuse, ils esperaient que les espagnols respecteraient les accords, qu eux meme avaient violer en pillant les cotes americaines ou en capturant les navires de commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:59

Le virroy qui devait prendre possesion de son poste a Mexico, n avait pas l intention de permettre que des pirates sortent gagnant, ni d initier sa nouvelle fonction avec un pacte avec des pirates, pretendit acepter les conditions des anglais, aceptant l echange d otages comme preuve de bonne volontee, et une fois la situation favorable, les espagnols devraient capturer les pirates.

Les anglais s etaient assurer que les canons du port ne leurs tireraient pas dessus, les surveillants avec des marins anglais.
A bords des navires espagnols, au cours des nuit, des hommes sont introduits secretement, a bord du San Salvador, navire demate, le plus proche aux navires anglais une centaine de soldats se cachent.

Lujan ordonna un rapide assault contre les navires ennemis, le 23 septembre, apres que les anglais ont eut vent des preparatifs espagnols, ouvrant le feu les anglais contre le San Salvador, les envoyant une barque aux orders du capitaine Delgadillo qui repris les canons.
Les espagnols envoient une centaine de soldats avec des arquebuses, qui abordent le Minion, le Jesus de lubeck.

Depuis le rivage, la population aplaudit et joue de la musique, avec des trompetes, cimbales, tambours, criant et aplaudissant leurs soldats, creant ainsi une sensation surrealiste aux anglais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 18:59

Les espagnols coulent 3 anglais, les Angel, Swallow et un autre, tuant 500 anglais, le Jesus of Lubeck est pris a l abordaje, recuperant la plus part du butin que les anglais avaient pris. Du cote espagnol, un navire fut couler, le Santa Clara, un tonneau de poudre atteinds par un boulet anglais.

Seulement deux navires anglais, le Judith avec Drake et le Minion avec Hawkins, fuient laissant les autres navires se battre seuls contre les espagnols.

Drake será le premier a fuir, et Hawkins voyant la fuite de Drake, comprennant qu il serait pris en fera de meme.
A cause des degats, les deux navires anglais etaient fort mal en point, devant laisser une partie des marins sur les cotes de l amerique , pres de Tampico, pour palier le manque de vivres a bord le 10 octobre 1568. Ils debarqueront les marins leur promettant de venir les recuperer plus tard.

Le jour suivant le debarquement, alors que les abandones quittent la cote vers l interieur, ils sont ataques par des indiens chichimecas, tuant 8 anglais, et volant les vetement de couleurs des autres, seulement ceux qui portaient des vetements noirs pourront les conserver. Apres ce fait, le groupe se divide en deux, un vers le sud et l autre vers le nord, celui ci sera attaquer a nouveau par les indiens, tuant 3 anglais.
Ce groupe se divisera en deux, un rebrousera chemin vers le sud, se joignant avec leurs camarades, l autre continuera vers le nord.
De ceux qui mirent cap vers le nord, il y avait David Ingram, avec Richard Browne et Richard Twide, apres une annee de periple, ils arriveront au Cap Breton, ou ils seront receullis par le navire Gargarine, et arriveront en Angleterre via la France.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   Lun 31 Jan 2011, 19:00

Le groupe du sud mis cap vers Tampico, souffrant les ataques des indiens qui leurs tuaient nombre d entre eux. Deux semaines de marche jusqu a la riviere Panuco ou ils seront pris par les troupes espagnoles et envoyer a la ville de Mexico.

Deux entre eux parviendront aussi a rejoindre l Angleterre, Miles Philips et Job Hortop, apres des annees de voyage et de souffrance.
Quelques uns, seront acueillis par les habitants, s integrant avec les espagnols et indiens.
Introduire les references historia del nueve reino de leon

Drake arriva a Angleterre, a Plymouth, en janvier de 1569, 3 mois apres le desatre de San Juan de Ulua, avec une poignee d hommes seulement informant sur la mort de John Hawkins et exagerant sa rencontre avec les espagnols, justifiant le desastre.
John Hawkins plus tard en angleterre, a la surprise de Drake, avec a peine un equipage de 10 hommes.

Du total d hommes partis d Angleterre, a peine 80 hommes retourneront.

Entre les deux hommes, une hostilite grandira, et ceci en depit de leurs liens de famille.

Hawkins ne pardonnera jamais que Drake l eusse abandonner, fuyant la bataille, et qu en plus Drake s appropie de faits qu il n a pas realiser, critiquant Hawkins et sa conduite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: San Juan de Ulua, 1567.   

Revenir en haut Aller en bas
 
San Juan de Ulua, 1567.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» San Juan de Ulua, 1567.
» Don Juan de Marco
» Sol Parisis Charles IX 1567
» [Collection] Don Juan (EAF)
» Mes blogs "Juan-Carlos Hernandez - Life Photographer" et "JC Hernandez-Stage & Jazz Photographer"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1412-1625-
Sauter vers: