AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Jeu 28 Nov 2013, 09:15

DahliaBleue a écrit:
Le porte-avions léger USS Belleau Wood (CVL-24) ravitaillant l'USS Guest (DD-472) en août 1943.


L'insolite de cette action, c'est que le destroyer est ravitaillé sur bâbord du porte-avions. Ce qui ne se voit plus.
Pourquoi cela ne se voit plus! et depuis quand, plus haut on voit le Colbert ravitaillant un ER sur bâbord.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: RAM à bâbord   Jeu 28 Nov 2013, 10:06

NIALA a écrit:
DahliaBleue a écrit:
[…] le destroyer est ravitaillé sur bâbord du porte-avions. Ce qui ne se voit plus.
Pourquoi cela ne se voit plus! et depuis quand, plus haut on voit le Colbert ravitaillant un ER sur bâbord.[…]
Parce que le Colbert n'était pas un porte-avions.
Je me suis mal exprimée, et mon post était trop elliptique.

En raison de la disposition (à tribord) de leur îlot, les opérations de ravitaillement des PA se font aujourd'hui systématiquement sur leur tribord (en tant que ravitaillé ou comme ravitailleur) .

On peut constater sur le plan ci-dessous (en spoiler) que le Clemenceau et le Foch n'avaient des postes de RAM que sur tribord. Et en flèche.


PA54 RAM:
 

Le cas (du Belleau Wood) n'est toutefois pas unique, puisque, en 1962 encore, le CVA-41 Midway ravitaillait non seulement à bâbord, mais simultanément des deux bords !


Dernière édition par DahliaBleue le Jeu 28 Nov 2013, 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15480
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Jeu 28 Nov 2013, 10:29

Merci Dahlia pour ces précisions.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3452
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Jeu 28 Nov 2013, 20:16

DahliaBleue a écrit:
(...)Le cas (du Belleau Wood) n'est toutefois pas unique, puisque, en 1962 encore, le CVA-41 Midway ravitaillait non seulement à bâbord, mais simultanément des deux bords !

Oui, mais là le MIDWAY était guide et c'étaient les destroyers qui manoeuvraient pour venir têter. Quand c'est le porte-avions qui est le ravitaillé, il se présente toujours avec le pétrolier à tribord, du côté de son îlot, pour pouvoir contrôler la distance d'avec le guide.
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Jeu 28 Nov 2013, 23:08

Takagi a écrit:
Citation :
(...)Le cas (du Belleau Wood) n'est toutefois pas unique, puisque, en 1962 encore, le CVA-41 Midway ravitaillait non seulement à bâbord, mais simultanément des deux bords !
Oui, mais là le MIDWAY était guide et c'étaient les destroyers qui manoeuvraient pour venir têter. Quand c'est le porte-avions qui est le ravitaillé, il se présente toujours avec le pétrolier à tribord, du côté de son îlot, pour pouvoir contrôler la distance d'avec le guide.: marin:
"Guide", assurément. Même avec un seul bâtiment ravitaillé, cela aurait été aussi le cas. Le ravitailleur est toujours "guide", même si c'est un pétrolier ravitaillant un porte-avions.

Mais je signalais que ces scénarios ("PA ravitaillant un bâtiment sur son bâbord", et a fortiori "…ravitaillant simultanément des deux bords") ne se rencontraient plus guère aujourd'hui (jusqu'à preuve du contraire) ne serait-ce qu'en raison de l'absence de poste - fixe - de ravitaillement, sur bâbord ; cf le plan du Clemenceau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotentin
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 73
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Ven 29 Nov 2013, 12:17

Bonjour à tous.

Il est aussi une condition primordiale, c'est le fait que chaque navire doit pouvoir voir la passerelle de l'autre, condition qui ne peut être, du fait de la position avancée de la piste oblique, sur les premiers navires équipés comme les anciens CV, la piste oblique ne venait pas jusqu'au niveau de l'ilot, sur les navires modernes, elle est légèrement en avant de la passerelle, de ce fait les deux navires sont passablement aveugles l'un de l'autre, n'oublions pas que dans l'extrême et aussi en cas de black out radio (volontaire en cas de conflit), la seule liaison entre les deux navires se fera par signaux lumineux ou à bras, et puis il n'y a pas que les manches à carburant, il y a aussi les passages de colis, ou de personnels par nacelles, j'ai connu cela avec la force alpha.
Il est donc logique de ne plus ravitailler par bâbord surtout avec des unités plus petites, regardons déjà la taille d'un Ravitailleur par rapport au PA, alors une frégates c'est limite.


Cliché marine nationale
Le Var ravitaille le Foch et le Suffren

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Ven 29 Nov 2013, 12:23

Cotentin a écrit:
[…] chaque navire doit pouvoir voir la passerelle de l'autre, […] Il est donc logique de ne plus ravitailler par bâbord surtout avec des unités plus petites,[…]
 pour ce complément (d'information) pertinent ! Et, de plus, avec du vécu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Dim 08 Déc 2013, 11:02

L'USS Ticonderoga (CVA-14) ravitaillant le destroyer USS Bausell (DD-845) dans le Pacifique, en 1966.

1)  Préparation du gréement :

2) Passage du gréement :

3) Séparation après "RAS"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3452
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Dim 08 Déc 2013, 15:42

DahliaBleue a écrit:
L'USS Ticonderoga (CVA-14) ravitaillant le destroyer USS Bausell (DD-845) dans le Pacifique, en 1966.
1)  Préparation du gréement : [...]
Ca n'a rien à voir avec le RAM, mais sur cette photo n°1, la structure oblique que l'on voit derrière l'équipe de ravitaillement et sur laquelle est peint le numéro 5A est la cage de l'escalier roulant qui permettait à messieurs les pilotes de monter de la salle d'alerte sur le pont d'envol sans être obligés de marcher.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Dim 08 Déc 2013, 16:12

Takagi a écrit:
[…] Ca n'a rien à voir avec le RAM, mais sur cette photo n°1, la structure oblique que l'on voit derrière l'équipe de ravitaillement et sur laquelle est peint le numéro 5A est la cage de l'escalier roulant qui permettait à messieurs les pilotes de monter de la salle d'alerte sur le pont d'envol sans être obligés de marcher.8 )
thumright Bien vu ! Et, plus exactement, afin d'aller plus vite se brêler dans les appareils, pour décollage en Scramble ("curée")…

Le système a été reproduit sur les grands P.A. de la classe FORRESTAL et les suivants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Lun 09 Déc 2013, 22:51

DahliaBleue a écrit:
L'USS Ticonderoga (CVA-14) […] […]
Takagi a écrit:
[…] la structure oblique […] sur laquelle est peint le numéro 5A est la cage de l'escalier roulant qui permettait […] de monter de la salle d'alerte sur le pont d'envol […]
En voici une autre vue, mais de l'intérieur, à bord de l'USS Kearsarge (CV-33) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Mar 10 Déc 2013, 23:08

L'USS Hancock (CVA-19) ravitaillant l'USS Porterfield (DD-682), en 1954 :





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Jeu 12 Déc 2013, 17:38

Ici l'USS Bennington (CV-20) ravitaillant l'USS Harry E. Hubbard (DD-748) en hiver 1961, en mer de Tine méridionale :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 14 Déc 2013, 16:15

L'USS Hancock (CVA-19) ravitaillant simultanément, et de chaque bord, deux destroyers : l'USS Samuel N. Moore (DD-747) à tribord, et l'USS Maddox (DD-731) à bâbord, vers 1957.
Le Maddox connaîtra une certaine notoriété en août 1964, dans le golfe du Tonkin.


Ce ravitaillement (simultanément) des deux bords remet évidemment en question mon étonnement relatif au CVA-41 Midway ravitaillant, en 1962, simultanément des deux bords ! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Ravitaillé des deux bords simultanément !   Lun 30 Déc 2013, 19:28

Citation :
L'USS Hancock (CVA-19) ravitaillant simultanément, et de chaque bord, deux destroyers : […] Ce ravitaillement […] des deux bords remet […] en question mon étonnement relatif au CVA-41 Midway […] ! .
Autre remise en question de la capacité d'un porte-avions à ravitailler simultanément des deux bords : ici (en mer Tyrrhénienne, le 8 janvier 1965) l'USS Forrestal (CVA-59) est en position de ravitaillé (et non de ravitailleur, non-spécialisé) par l'USS Nitro (AE-23) sur son bâbord, et par l'USS Altair (AKS-32) sur son tribord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 15:02

pour suivre le conseil d'Alain.
selon un site britannique, cette photo aurait été prise le même jour que celle du quizz (en 1944).
ici, on ne voit pas si le Wanderer est remorqué. en revanche on peut distinguer une boule noire; la seconde est peut-être masquée par le pavillon.
http://rfanostalgia.org/gallery3/index.php/REPLENISHMENT-AT-SEA/Destroyers/Wanderer
pas mal de photo intéressantes sur ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 16:18

en effet il n'est pas en remorquage mais en passage de charge(mât de charge avec un "colis").Dans ce genre de manoeuvre on arbore toujours les deux boules noires(une est cachée par le pavillon du code)ce qui veut dire que le navire n'est "pas maître de sa manoeuvre",voili,voilou!!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 16:25

bonjour Hamiral.
merci pour cette explication. je connaissais pour un navire désemparé, mais non pour un ravitaillement.
sur la photo du quizz, ainsi que l'a fait remarquer JJ, le destroyer semble être remorqué. une explication à cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 16:28

bizarre,bizarre:en effet lors d'un ravitaillement en flèche,on n'est pas en remorquage.C'est peut être du spécial Rossbeef!!!  Shocked  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3452
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 16:56

warburton a écrit:
bonjour Hamiral.
merci pour cette explication. je connaissais pour un navire désemparé, mais non pour un ravitaillement.
sur la photo du quizz, ainsi que l'a fait remarquer JJ, le destroyer semble être remorqué. une explication à cela ?

Il était peut-être en panne sèche ?
 Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 17:07

ouille!perso,en 22 ans de Marine ,je n'ai jamais vu çà,heureusement!!!    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraniBrut
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 495
Age : 45
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 01 Fév 2014, 17:55

Bernard P. A. a écrit:
en effet il n'est pas en remorquage mais en passage de charge (mât de charge avec un "colis"). Dans ce genre de manoeuvre on arbore toujours les deux boules noires (une est cachée par le pavillon du code) ce qui veut dire que le navire n'est "pas maître de sa manoeuvre", voili,voilou!! : marinsimspon:
Est-il bien question de la photo ci-dessous ?


Auquel cas, il se peut que l'emploi (aujourd'hui formalisé) du bicône + 2 boules (destiné à signaler un navire en opérations spéciales) n'était pas encore en vigueur ?
En effet, on était au tout début (et donc au balbutiement) des manœuvres de ravitaillement à la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Sam 22 Fév 2014, 22:54

Ravitaillement en mazout de l'USS Drexler (DD-741) par le porte-avions USS Bon Homme Richard (CV-31) en mer des Caraïbes, le 19 février 1945.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Dim 13 Avr 2014, 18:57

Encore le croiseur lance-missiles (CLM) Colbert, ravitaillant (en mazout) l'escorteur rapide Le Vendéen (février 1975).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10283
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   Ven 02 Jan 2015, 11:15

Le porte-avions USS Hancock, en 1944 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ravitailleurs (en combustible) non spécialisés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ravitailleurs
» Les futurs pétroliers ravitailleurs de la marine nationale
» Un fond de combustible pour chauffage à pétrole dans mon bidon de gasoil
» nouvelles batteries ?
» Un succeseur au K 15 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: