AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 marine française : grades et promotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 20:31

lowlow a écrit:
[…]"Tous les hommes sont fous, et celui qui ne veut pas en voir doit s'enfermer dans sa chambre et briser son miroir."[…]
Je garde ce superbe exemple d'un de mes commandants cité […] comme faisant partie des 200 personnes qui feront l'avenir de la France en 2000, évoqué comme un futur chef d'état-major des armées... Cela était sans compter le revirement politique de la France . Tous ses amis députés que nous avions pu voir venir visiter le bord étaient de l'ancienne majorité... Cela n'ayant rien à voir évidemment avec ses qualités ou non de militaire ou de chef...
C’est l’illustration typique de la prérogative éminemment politique pour les nominations d’officiers généraux.
Ce qui est parfaitement logique dans l’institution puisque les nominations de généraux sont décidées par décret du PresidRep pris en conseil des ministres…
Or en matière politique l’opportunité d’un moment peut vite se transformer en disgrâce. Sans que les qualités intrinsèques du personnage puissent être mises en doute…
Sauf…
Sauf que, nous avons bien compris que, la haute hiérarchie étant entièrement corrompue, en définitive, l’intéressé a évité la déchéance et la honte d’y être intégré…
Il l’a échappée belle !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 20:38

DahliaBleue a écrit:

Il l’a échappée belle !!

Mais son avenir doré qu'il pouvait espérer s'est ainsi arrêté...
Et prouve à mes yeux, que le sommet ne dépend pas des qualités premières...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 20:39

pascal a écrit:
[…] si tu veux pantoufler dans de bonne conditions, récolter les jetons de présence, décrocher des recettes juteuses sur un tempo favorable et bien tu restes dans le groove[…]
Ce sont des réactions très terre à terre qui gouvernent la haute hiérarchie administrative.
Elles ont souvent trait aux honneurs et au portefeuille, après pour ce qui est des théories et de la sociologie c'est joli dans les bouquins. Au quotidien c'est chacun pour soit
C’est très précisément ce que l’opinion populaire exprime couramment par l’expression terre à terre : «Les chefs sont tous des incompétents corrompus (quand ce ne sont pas des abrutis bornés) qui ne pensent qu’à leur petits intérêts personnels, au détriment de l’intérêt général, et du mien en particulier. Heureusement qu’il y a des subordonnés consciencieux pour faire marcher la boutique, malgré la totale carence et la prévarication de la haute hiérarchie !!»


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 21 Jan 2011, 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 20:47

DahliaBleue a écrit:

«Les chefs sont tous des incompétents corrompus (quand ce ne sont pas des abrutis bornés) qui ne pensent qu’à leur petits intérêts personnels, au détriment de l’intérêt général, et du mien en particulier. Heureusement qu’il y a des subordonnés consciencieux pour faire marcher la boutique, malgré la totale carence et la prévaricationde la haute hiérarchie !!»


Au fait près, que toute hiérarchie du plus bas au plus haut possède un grand nombre de petits chefs à chaque étage qui espère profiter du morceau... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 21:12

lowlow a écrit:
DahliaBleue a écrit:

«Les chefs sont tous des incompétents corrompus […][b] qui ne pensent qu’à leur petits intérêts personnels, au détriment de l’intérêt général[…]. Heureusement qu’il y a des subordonnés consciencieux pour faire marcher la boutique, malgré la totale carence et la prévarication de la haute hiérarchie !!»
Au fait près, que toute hiérarchie du plus bas au plus haut possède un grand nombre de petits chefs à chaque étage qui espère profiter du morceau[…]
Pensée profonde, autrement (et plus simplement) formulée par : «Tous pourris… Sauf moi, bien entendu»


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 21 Jan 2011, 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 21:17

DahliaBleue a écrit:
lowlow a écrit:

Au fait près, que toute hiérarchie du plus bas au plus haut possède un grand nombre de petits chefs à chaque étage qui espère profiter du morceau... :)
Pensée profonde, autrement (et plus simplement) formulée par : «Tous pourris… Sauf moi, bien entendu »

Sauf que j'en faisais partie, que j'en ai également profité, que j'étais pourris comme l'ensemble et que c'est en ouvrant les yeux que j'ai décidé de m'en échapper (en emportant ma part du butin, bien entendu)... Mais cela ne s'arrête pas à cette institution mais bien à notre société, et si je dois trouver un exil, alors, j'espère que je l'obtiendrai bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 21:46

Un peu d'humour dans cette discussion Ô combien sérieuse et animée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 22:24

@Dahlia
Citation :
Les chefs sont tous des incompétents corrompus (quand ce ne sont pas des abrutis bornés)
qui ne pensent qu’à leur petits intérêts personnels, au détriment de
l’intérêt général, et du mien en particulier. Heureusement qu’il y a des
subordonnés consciencieux pour faire marcher la boutique, malgré la
totale carence et la prévarication de la haute hiérarchie !!
»

Je ne tombe pas dans ce oh combien classique et populiste du "tous pourris"

C'est trop facile et ton piège trop voyant jeune padawan.

Il ne s'agit nullement de corruption ou de prévarication nous ne sommes pas dans une république bananière, pas officiellement.


Ce pantouflage (Capillon à la Snecma, Jean Fleury pdt d'ADP, Oudot de Dainville à la SOFRESA) ces participations à des comités de surveillance, ne sont pas des marques de corruption.
Ce sont des pratiques LEGALES et parfaitement reconnues, ce qui confère au système à la fois sa force et son implacable inertie.

Tu parlais avec plaisir de Peter et de ses acolytes tout à l'heure. Une étude très sérieuse démontrait dans les années 80 que l'administration des finances fonctionnait grâce à environ 30 à 40% de son personnel.

Il n'y a pas carence de la haute hiérarchie, il y a carence du fonctionnement du système de gouvernance c'est radicalement différent et bcp plus compliqué à redéfinir. Si ce n'était qu'une question d'hommes on ferait comme Michel Debré en 1945, on purge la haute administration et on crée l'ENA. Les hommes sont intelligents mais les structures décisionnelles ne permettent pas une prise en compte rapide des problèmes et leur résolution de manière efficace. Et çà c'est bcp plus gênant à réformer car on aborde là des questions de culture, de chapelles, de préséance, de réseaux de grandes écoles, de pré carré et de carriérisme aussi.

Il n'y a pas de place pour un quelconque populisme et ton argumentation et bien trop caricaturale pour être "honnête" mais tu nous a habitué (la "blonde écervelée", enquiquineuse) à prêcher le faux pour avoir le vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 22:47

lowlow a écrit:
[…]Sauf que j'en faisais partie, que j'en ai également profité, que j'étais pourris comme l'ensemble et que c'est en ouvrant les yeux que j'ai décidé de m'en échapper (en emportant ma part du butin, bien entendu)... Mais cela ne s'arrête pas à cette institution mais bien à notre société, et si je dois trouver un exil, alors, j'espère que je l'obtiendrai bientôt...
Admirable aveux… d’un témoignage vécu de l’intérieur.
Bel accès final de lucidité, répondant à mon angélisme naïf.
Nous devrions donc passer de «Tous pourris… Sauf moi, bien entendu» à «Connaissant mes faiblesses et mes défauts, je ne peux pas, je ne veux pas croire que l’ensemble de mes congénères n’en soit pas affligé.». Et donc à : «Tous pourris, partout… même moi !!».

Un exil heureux ? Là où le vice serait étouffé par la vertu ? Là où le péché originel n’aurait pas corrompu la pureté des êtres ? Sur la planète Vénus, peut-être ? [Celle d’où viennent les femmes, dit-on… Aie ! Voici la tentatrice…]. Où sur la planète Mars ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 23:36

pascal a écrit:
[…]Il ne s'agit nullement de corruption ou de prévarication nous ne sommes pas dans une république bananière, pas officiellement.
Ce pantouflage (Capillon à la Snecma, Jean Fleury pdt d'ADP, Oudot de Dainville à la SOFRESA) ces participations à des comités de surveillance, ne sont pas des marques de corruption.
Ce sont des pratiques LEGALES et parfaitement reconnues, ce qui confère au système à la fois sa force et son implacable inertie.[…]
Il ne s’agissait pas de soupçonner que les hauts dirigeants cités avaient été soudoyés par des intérêts privés. La prévarication et la corruption (interne) ne doivent pas être confondus avec conflit d’intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Jeu 20 Jan 2011, 23:43

pascal a écrit:
[…]Je ne tombe pas dans ce oh combien classique et populiste du "tous pourris"
C'est trop facile et ton piège trop voyant jeune padawan.
Il ne s'agit nullement de corruption ou de prévarication[…].
Ce pantouflage […] ne sont pas des marques de corruption.
Ce sont des pratiques LEGALES et parfaitement reconnues, ce qui confère au système à la fois sa force et son implacable inertie.
Tu parlais avec plaisir de Peter et de ses acolytes tout à l'heure. Une étude très sérieuse démontrait dans les années 80 que l'administration des finances fonctionnait grâce à environ 30 à 40% de son personnel.
Il n'y a pas carence de la haute hiérarchie, il y a carence du fonctionnement du système de gouvernance c'est radicalement différent et bcp plus compliqué à redéfinir. […]
Les hommes sont intelligents mais les structures décisionnelles ne permettent pas une prise en compte rapide des problèmes et leur résolution de manière efficace. Et çà c'est bcp plus gênant à réformer car on aborde là des questions de culture, de chapelles, de préséance, de réseaux de grandes écoles, de pré carré et de carriérisme aussi.
[…]Il n'y a pas de place pour un quelconque populisme et ton argumentation et bien trop caricaturale pour être "honnête" mais tu nous a habitué (la "blonde écervelée", enquiquineuse) à prêcher le faux pour avoir le vrai.
Nous touchons au but.
Le point de départ de la controverse était : «Les élites sont mal sélectionnées [et mal préparées] car on les constate inadaptées à l’emploi supérieur (limites observées dans les capacités des cadres dirigeants à gérer des programmes, faire de la prospective, préparer des budgets, faire de la gestion du personnel).».
À présent nous en rejetons la responsabilité sur des «structures décisionnelles inefficaces» et un «système de gouvernance» vague et lointain (imposé par une autorité surnaturelle ?) comme si ce n’était pas le produit et la réalisation de ces mêmes élites.
Lesquelles seraient donc à la fois compétentesIl n'y a pas carence de la haute hiérarchie…/ Les hommes sont intelligents…») donc correctement sélectionnées et choisies et formées, et impuissantes face à une institution qui les dépasse, et seraient donc irresponsables. N’y aurait-il pas là un certain paradoxe ?

Que certaines Administrations publiques aient des difficultés quasi insurmontables à remuer leur énorme inertie est notoire (qui n’a pas entendu parler du Mammouth ?).
C’est peut-être aussi le cas de l'administration des finances.
[Baignant dans l’environnement marine depuis toute petite, je suis moins versée dans cette culture.]
Le phénomène syndical et l’inertie de la base en étant en grande partie la cause, ainsi que la pusillanimité des politiques.

Mais pour sa part, la Défense n’a–t-elle pas, depuis de nombreuses années, fait la preuve de sa souplesse, de sa capacité d’adaptation et de sa réactivité, dans un environnement complexe et hostile ?

Sans verser dans l’angélisme (tout n’est pas parfait, il y a toujours à rechercher du mieux) il paraissait donc excessif de juger comme inadapté et corrompu le système de sélection, notation et promotion des élites de la Défense.

Même si on pourra toujours rencontrer des cas d’exception (en bien comme en mal), dont il faudra simplement et prudemment se garder de généraliser la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Ven 21 Jan 2011, 09:22

DahliaBleue a écrit:
lowlow a écrit:
DahliaBleue a écrit:

«Les chefs sont tous des incompétents corrompus (quand ce ne sont pas des abrutis bornés) qui ne pensent qu’à leur petits intérêts personnels, au détriment de l’intérêt général, et du mien en particulier. Heureusement qu’il y a des subordonnés consciencieux pour faire marcher la boutique, malgré la totale carence et la prévarication de la haute hiérarchie !!»


Au fait près, que toute hiérarchie du plus bas au plus haut possède un grand nombre de petits chefs à chaque étage qui espère profiter du morceau... :)
Pensée profonde, autrement (et plus simplement) formulée par : «Tous pourris… Sauf moi, bien entendu »

Dahlia, le fait que tu croies que tout le monde pense "tous pourris, sauf moi" montre que tu as une vision des choses un peu trop "du balcon" comme on dit, et tu devrais descendre de temps en temps au rez-de -chaussée pour voir ce qui s'y passe. Dans le milieu des officiers mariniers (généralement les OMS, qui connaissent la boutique depuis suffisamment longtemps), tout le monde est parfaitement conscient du "tous pourris" et chacun s'inclut personnellement dans le lot. Mais la marine est ainsi faite que toutes les tentatives entreprises à ce niveau pour (tenter de) faire bouger les choses sont restées soit bloquées au niveau immédiatement supérieur, soit étouffées dans une "répression administrative" implacable (nombre de toulonnais mutés à Cherbourg peuvent en témoigner).
Donc oui, les OMS savent pertinemment que "tous pourris", mais doivent faire avec et devenir "pourris" eux aussi pour garder leur boulot dans des conditions convenables (je rappelle qu'arrivés OMS, les gens sont généralement mariés et parents, et ont des impératifs géographiques et financiers bien plus contraignants que dans leur jeunesse). La priorité devient donc: continuer à prendre du galon (pour le $), rester "sélectionnable" pour des qualifications supérieures (pour le $), éviter le plus possible les mutations contraignantes (pour ne pas que le conjoint perde son boulot ($), que les gosses continuent leur scolarité dans de bonnes conditions, etc.....), et tout ça, quand tu n'es pas décideur, n'est possible que si tu restes dans le rang, parmi les "pourris" . Et même si, faute de possibilités d'agir contre cet état de fait, beaucoup font de la résistance passive afin de ménager leur conscience, ils savent pertinemment qu'un "pourri", même passif, reste un "pourri".

Je crois que tu serais surprise de la lucidité des "travailleurs d'en bas" sur ce point.

NB: il faut prendre bien sur le "tous" de "tous pourris"pour "la majorité", il y a comme partout des exceptions, mais hélas, en allant à contre courant elles ne font pas long feu et leur action éventuelle reste généralement tout aussi vaine.
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Ven 21 Jan 2011, 13:01

DahliaBleue a écrit:

Un exil heureux ? Là où le vice serait étouffé par la vertu ? Là où le péché originel n’aurait pas corrompu la pureté des êtres ? Sur la planète Vénus, peut-être ? [Celle d’où viennent les femmes, dit-on… Aie ! Voici la tentatrice…]. Où sur la planète Mars ?

En un lieu où écraser son voisin n'est pas considéré comme un faiblesse...
Un pays où si on aime pas quelqu'un, il n'est pas nécessaire de lui faire des ronds de jambes...
Un pays où seul mon travail comptera, et cela sera reconnu et non pas envié.
Un pays dans lequel on peut espérer avoir un avenir, et non pas s'endormir sur ses lauriers et surtout qu'on ne touche pas à son nombril.
Mais je préfère te laisser dans le pays de Candy qu'est devenu la France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Du pays de Candy au pays des Merveilles ?    Sam 22 Jan 2011, 17:39

lowlow a écrit:
[…]Mais je préfère te laisser dans le pays de Candy qu'est devenu la France...
Pourquoi le pays de Candy ? Parce que c’est devenu celui des conflits juridiques sans fin ?

Citation :
Un pays dans lequel on peut espérer avoir un avenir, […]
= … et où l’espérance n’est pas étouffée… confiance en l’avenir au lieu du pessimisme que semblent actuellement manifester nos compatriotes ; des sondages récemment publiés sur la vision des peuples de leur avenir… l’illustrent parfaitement.
Citation :
[…] et non pas s'endormir sur ses lauriers
= Sur ses lauriers ? Question de tempérament… qui ne tient qu’à soi…. Nul n’est tenu de considérer que ses succès ne doivent pas prospérer.
À moins de considérer que le système et les institutions ne visent qu’à étouffer toute initiative personnelle ? Afin d’interdire toute ascension sociale qui pourrait concurrencer et faire de l’ombre à une caste dirigeante jalouse de ses prérogatives ?
Citation :
Un pays où seul mon travail comptera, et cela sera reconnu et non pas envié.
= Se voir et se savoir reconnu (en bien) dans son travail exemplaire (au point de susciter admiration et… envie) est-ce autant à déplorer ?
Citation :
En un lieu où écraser son voisin n'est pas considéré comme un faiblesse...
Dois-je comprendre plutôt : «…pas considéré comme un faiblesse une vertu…» ?
Citation :
[…]Un pays où si on aime pas quelqu'un, il n'est pas nécessaire de lui faire des ronds de jambes...
= Où la franchise remplace l’hypocrisie et la flagornerie ?
Citation :
[…]et surtout qu'on ne touche pas à son nombril.
= … Au mien ? Ou bien plutôt à celui de la caste dirigeante qui refuse de partager le pouvoir ?

Là ce n’est plus le pays des rêves roses… c’est le pays des Merveilles (d’Alice…) !

Spoiler:
 



Dernière édition par DahliaBleue le Sam 22 Jan 2011, 19:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Sam 22 Jan 2011, 17:41

pascal a écrit:
[…]Je ne tombe pas dans ce oh combien classique et populiste du "tous pourris"
C'est trop facile et ton piège trop voyant jeune padawan.[…] Il n'y a pas de place pour un quelconque populisme et ton argumentation et bien trop caricaturale pour être "honnête" mais tu nous a habitué (la "blonde écervelée", enquiquineuse) à prêcher le faux pour avoir le vrai.


J’admets bien volontiers avoir été une insupportable mijaurée.
Mes citations caricaturales étaient un peu trop exagérées, sans doute… Si c’est le cas, je suis navrée d’avoir manqué de courtoisie.
Je ne voulais pas blesser… mais cette provocation était délibérée pour stimuler nos réflexions mutuelles… Dans ce type de débat on dérive assez rapidement et il me semblait utile de ne pas nous laisser entraîner par des considérations passionnées, et de revenir (fermement) à la question fondamentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Sam 22 Jan 2011, 19:28

may the force be with u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5388
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Sam 22 Jan 2011, 20:47

DahliaBleue a écrit:

Pourquoi le pays de Candy ? Parce que c’est devenu celui des conflits juridiques sans fin ?

Parce que notre pays est devenu un pays où tout le monde il est beau et il est gentil, qu'il ne faut surtout pas offenser celui qui est coupable, car il ne l'a pas fait exprès.

Il est tellement agréable de lire tes propos lorsque tu œuvres dans le sens du forum, mais lorsque tu es hors-sujet ou que tu tentes d'agacer tes interlocuteurs (ce que tu réussies à la perfection), il est clair que tu travailles à pourrir ce forum. Ce qui est regrettable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Destruction, déconstruction…   Mer 09 Fév 2011, 00:12

lowlow a écrit:
Il est tellement agréable de lire tes propos lorsque tu œuvres dans le sens du forum, mais lorsque tu es hors-sujet ou que tu tentes d'agacer tes interlocuteurs (ce que tu réussi[e]s à la perfection), il est clair que tu travailles à pourrir ce forum. Ce qui est regrettable.
Si mes réflexions et ma démarche de questionnement sont perçues comme des critiques gratuites et destructrices, j’en suis sincèrement navrée. J’admets et je reconnais être sans doute allée un peu trop loin dans certaines de mes expressions [surtout celles relatives aux mentalités dites de "tous pourris"… justement ! Mais pas le forum, quand même ! Laughing ].

Mais ce n’était essentiellement qu'une provocation caricaturale… qu’il fallait donc prendre comme telle. Et ne pas s’en formaliser outre mesure… Car, dans le domaine de l’humain, ce n’est jamais ou "tout noir", ou "tout blanc" ! Il y a forcément des nuances…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Candy contre Bisounours   Mer 09 Fév 2011, 00:16

lowlow a écrit:
Parce que notre pays est devenu un pays où tout le monde il est beau et il est gentil, qu'il ne faut surtout pas offenser celui qui est coupable, car il ne l'a pas fait exprès.
[Au lieu du pays de Candy…] Ce serait plutôt ce que certains (critiques politiques) appellent le "Pays des Bisounours" entendant par là une façon d’infantiliser le public pour l’endormir et priver les citoyens du droit de critiquer le Pouvoir.

Heureusement, il semble que cette sauce ne prennent pas si facilement [même si le politiquement correct tend à s’imposer à tous, même subrepticement ou inconsciemment…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Du balcon, ou de la dunette ?   Mer 09 Fév 2011, 00:19

PennBaz29 a écrit:
Dahlia, le fait que tu croies que tout le monde pense "tous pourris, sauf moi" montre que tu as une vision des choses un peu trop "du balcon" comme on dit,[…]
Non point ! C’était essentiellement une provocation caricaturale… même si, dans l’inconscient de chacun (à quelque niveau qu’il soit) cette pensée survient parfois. Surtout lorsque l’on se sent victime d’une décision ressentie comme injuste…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: De la dunette à la Sainte-Barbe…   Mer 09 Fév 2011, 00:23

PennBaz29 a écrit:
[…] et tu devrais descendre de temps en temps au rez-de-chaussée pour voir ce qui s'y passe. Dans le milieu des officiers mariniers (généralement les OMS, qui connaissent la boutique depuis suffisamment longtemps), tout le monde est parfaitement conscient du "tous pourris" et chacun s'inclut personnellement dans le lot.[…]
[…] Donc oui, les OMS savent pertinemment que "tous pourris", mais doivent faire avec et devenir "pourris" eux aussi pour garder leur boulot dans des conditions convenables […]
[…] et tout ça, quand tu n'es pas décideur, n'est possible que si tu restes dans le rang, parmi les "pourris". Et même si, faute de possibilités d'agir contre cet état de fait, beaucoup font de la résistance passive afin de ménager leur conscience, ils savent pertinemment qu'un "pourri", même passif, reste un "pourri".[…]
[…] Je crois que tu serais surprise de la lucidité des "travailleurs d'en bas" sur ce point.[…]
Ceci tendrait précisément à confirmer mon observation précédente («[…] dans l’inconscient de […] décision ressentie comme injuste…»). Et encore suis-je plus nuancée… puisque, sur ce point, le présent constat rejoint même le post de lowlow (du Jeu 20 Jan 2011, 21:17) :
Citation :
[…]j'en ai également profité, que j'étais pourris comme l'ensemble[…]


Dernière édition par DahliaBleue le Mer 09 Fév 2011, 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Contraintes et exigences professionnelles   Mer 09 Fév 2011, 00:25

PennBaz29 a écrit:
[…](je rappelle qu'arrivés OMS, les gens sont généralement mariés et parents, et ont des impératifs géographiques et financiers bien plus contraignants que dans leur jeunesse). La priorité devient donc: continuer à prendre du galon (pour le $), rester "sélectionnable" pour des qualifications supérieures (pour le $), éviter le plus possible les mutations contraignantes (pour ne pas que le conjoint perde son boulot ($), que les gosses continuent leur scolarité dans de bonnes conditions, etc.....)
En raison de l’exigence de la mobilité et de la progression des carrières (matériel nouveau, techniques évolutives, formation, qualifications…) le personnel de la marine subit en effet des contraintes spécifiques. Cela conduit à une gestion délicate, faite de compromis. Cette gestion n’est pas à l’abri de certains impairs, forcément difficiles à accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Voie hiérarchique…   Mer 09 Fév 2011, 00:27

PennBaz29 a écrit:
[…] Mais la marine est ainsi faite que toutes les tentatives entreprises à ce niveau pour (tenter de) faire bouger les choses sont restées soit bloquées au niveau immédiatement supérieur, soit étouffées dans une "répression administrative" implacable (nombre de toulonnais mutés à Cherbourg peuvent en témoigner).
Les intérêts individuels du personnel se heurtent parfois avec les méthodes de la gestion des carrières et les principes de la mobilité des affectations. Pour légitimes qu’elles soient, les demandes visant à résoudre les situations difficiles, ou à assouplir les méthodes et les principes… ne peuvent aboutir qu’au cas par cas (au mieux). Et souvent (au mieux) après une procédure qui semble toujours trop longue. D’où les déceptions et le ressentiment que provoquent les réponses négatives.

Si une demande légitime est formulée à temps et dans des termes raisonnables, il n’y a pas de raison objective qu’elle ne soit pas transmise vers les échelons supérieurs ; ce qui ne signifie pas qu’elle obtiendra automatiquement une réponse favorable. Ou que cette réponse favorable sera obtenue dans des délais brefs.

Mais si elle n’est pas transmise vers les échelons supérieurs, cette non transmission doit être justifiée. De même si sa transmission s’arrête en cours de route…
Sinon, il s’agit d’un dysfonctionnement… ou d’un abus de pouvoir.

Les échelons subordonnés sont en droit d’en connaître la ou les raisons…
Et si la réponse est défavorable, elle doit être signifiée au plus vite…

Dans un autre domaine, cela fait penser aux débats actuels sur le fonctionnement de la Justice en France, considéré comme beaucoup trop lent, et dont les décisions font toujours des mécontents !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Nuances…   Mer 09 Fév 2011, 00:30

PennBaz29 a écrit:
NB: il faut prendre bien sur le "tous" de "tous pourris"pour "la majorité", il y a comme partout des exceptions, mais hélas, en allant à contre courant elles ne font pas long feu et leur action éventuelle reste généralement tout aussi vaine.
Bien sûr… je l’avais aussi compris comme une caricature pour provoquer… Car, dans le domaine de l’humain, ce n’est jamais ou "tout noir", ou "tout blanc" ! Il y a forcément des nuances…
Et, dans toutes les catégories de la population, on trouve une proportion assez constante de probité consciencieuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   Mer 09 Fév 2011, 09:58

DahliaBleue a écrit:


Si une demande légitime est formulée à temps et dans des termes raisonnables, il n’y a pas de raison objective qu’elle ne soit pas transmise vers les échelons supérieurs...
.

Bien sûr que si... Pour les chefs, la remise en question de leur gestion du personnel ou de leur conduite du service est "une raison objective" de ne pas transmettre la demande en question quand celle-ci constitue une critique.

DahliaBleue a écrit:
Mais si elle n’est pas transmise vers les échelons supérieurs, cette non transmission doit être justifiée.

Comment tu disais, déjà? Le "pays des Bisounours" ??

DahliaBleue a écrit:
Les échelons subordonnés sont en droit d’en connaître la ou les raisons…

C'est vrai, c'est un droit... Mais je te renvoie à mon post énumérant tout ce que les gens des échelons subordonnés risquent en faisant faire valoir ce droit. Oh, certes, ils l'auront, leur réponse, mais ça fera partie d'un "package" dont les autres éléments seront plus durs à avaler...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: marine française : grades et promotions   

Revenir en haut Aller en bas
 
marine française : grades et promotions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Marine Française de 1914 - 1918
» La nouvelle flotte de la marine française
» La guerre de 1870-71 et... la Marine Française
» Données sur la marine Française
» Bouton Marine Nationale française - XIX / XXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: