AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -53%
AUKEY USB C Chargeur de Voyage 18W, 4 ports (tous ...
Voir le deal
12.29 €

 

 Le souvenir de la Marine Impériale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6230
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyVen 30 Nov 2018, 20:41

Citation :
mis dans cette position et les torpilles déverrouillées (on en voit quelques-unes à moitié sorties des tubes) par les servants qui allaient les chasser préventivement.

C'est tout à fait envisageable car si on en croit les sources disponibles les bombes qui touchent au centre frappent d'abord à tribord, il est fort possible que les équipes bâbord aient eu le temps d'orienter ainsi leur tube avant d'en avoir l'impossibilité ...
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 46
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 03 Déc 2018, 09:34

Takagi a écrit:
Francis Marliere a écrit:


Bonjour Takagi,

Je pense qu'il y a possiblement d'autres croiseurs perdus du fait de leurs torpilles. (...)
Lesquels ?

D'après Wikipédia, qui n'est certes pas la meilleure des sources, mais est toujours mieux que rien (je ne suis pas chez moi et n'ai donc pas accès à ma bibliothèque), l'explosion de torpilles Type 93 et/ou de leur réserve d'oxygène auraient causé ou contribué à la perte du Chokai, du Mogami, du Suzuya et du Furutaka. Même si tous les cas ne sont pas avérés, et qu'il n'y a "que" deux croiseurs perdus à cause de leurs torpilles, cela représente 10% des croiseurs lourds. A ma connaissance, on ne retrouve pas ces statistiques dans les autres marines.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6230
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 03 Déc 2018, 09:58

Pour être honnête Francis le Mogami a avant tout succombé à une indigestion de gros plomb ... environ 100 obus du calibre 127 mm au 203 ... plus deux bombes de 500 livres des Avenger du TU 77.4.1 en matinée du 25/10 il est finalement sabordé il est certes achevé par une torpille mais de l'Akebono.

Quant aux croiseurs US ayant été détruits par une explosion de leurs soutes à munitions je n'ai pas d'infos précises (pas encore fait de recherches notamment sur les 3 Quincy à Savo) à part pour le Boise où le rapport du Buships montre qu'au final assez peu de poudre (1.5 t) a été activée par la détonation d'un obus du Kinugasa ...
Revenir en haut Aller en bas
Francis Marliere
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 46
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 03 Déc 2018, 14:48

Effectivement, d'où mes réserves à propos de la source utilisée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 03 Déc 2018, 19:21

Francis Marliere a écrit:
(...)A ma connaissance, on ne retrouve pas ces statistiques dans les autres marines.

La marine américaine n'a assurément perdu aucun de ses croiseurs lourds suite à l'explosion de leurs propres torpilles. Et pour cause, ils n'avaient pas de torpilles. Mr.Red

Je ne commenterai pas les causes de perte des croiseurs lourds français. Sad

Plus sérieusement : les consignes en vigueur dans la marine japonaise prévoyaient de se débarrasser des torpilles en les lançant en inerte en cas d'attaque aérienne. C'est ce qui s'est passé pratiquement toutes les fois, sauf à Samar où les croiseurs espéraient bien tirer leurs torpilles. L'amiral Toyoda avait clairement expliqué avant l'appareillage qu'il était inutile de privilégier la survie des navires puisque, en cas de retrait japonais, les Philippines tomberaient et les navires survivants ne serviraient plus à rien (soit ils se retrouveraient dans le sud avec du pétrole mais pas de munitions, soit ils seraient en métropole avec des munitions mais pas de pétrole). Ce n'est certes qu'une interprétation de ma part, mais je pense que ce conseil de Toyoda n'est pas étranger à la décision des croiseurs de ne pas se débarrasser de leurs Longue Lance quand ils ont été attaqués.

Je ne connais pas les consignes appliquées à bord des croiseurs lourds italiens ou britanniques (j'écarte les allemands parce que trop peu nombreux) et ce n'est pas l'endroit pour en parler. Un fil dédié dans une autre rubrique siérait mieux. shakng2
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyDim 09 Déc 2018, 07:08

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Monume10

Le 8 décembre 2018, une cinquantaine de personnes se sont réunies pour une petite cérémonie commémorative devant le monument aux neufs sous-mariniers tués lors de l’attaque sur Pearl Harbor 77 ans plus tôt. Ce monument est situé dans le parc Suga à Ikata dans la préfecture d’Ehime. Il y avait d’anciens membres de la Force d’Autodéfense Maritime et des membres de l’organisation de jeunesse Mitsukue, en plus des officiels. Ils ont déposé des fleurs puis ont prié pour la paix éternelle des défunts.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptySam 01 Juin 2019, 06:48

Le 27 mai 2019, le 114e anniversaire de la bataille de Tsushima a été célébré comme il se devait à bord du MIKASA (三笠), le navire-amiral de Tōgō Heihachirō conservé comme musée à Yokosuka. Les autorités civiles et militaires de Yokosuka ainsi que le commandant en chef de la 7e flotte U.S. ont assisté à la cérémonie.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Mikasa10

Le maire de la ville s’est félicité que le nombre de visiteurs du Mikasa était en augmentation après une période de désaffection du public. Le MIKASA est géré par une fondation déclarée d’intérêt général, la Société pour la Conservation du Mikasa. Dernier pré-dreadnought encore entier, le vétéran est ouvert toute l’année au public sauf en fin d’année.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Marin-si
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18655
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptySam 01 Juin 2019, 08:51

Le Mikasa mérite bien un petit rappel, notamment des conditions de sa remise en état.

Le Mikasa est commandé en 1898 aux chantiers Vickers à Barrow in Furness (la marine japonaise faisait fréquemment appel aux chantiers britanniques à cette époque) ; il est mis sur cale le 24 janvier 1899 ; il est lancé le 8 novembre 1900 ; il entre en service en mars 1902 ; il participe à la bataille de la mer Jaune le 10 août 1904,et la bataille de Tsoushima les 27 et 28 mai 1905 ou il porte la marque de l'Amiral Togo ; il est rayé le 20 septembre 1923 ; il est converti en musée en 1926 à Yokosuka ; après la défaite japonaise de 1945 il est en très mauvais état ; à partir de 1958 il est restauré avec l'aide financière des Etats Unis grâce à l'intervention de l'amiral Chester Nimitz, la restauration est terminée en 1961.
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 05 Aoû 2019, 17:40

Souvenir d'un marin en sortie : une rue de Kure un soir de 1927

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Kure_110

Sur les panneaux de gauche, on identifie un bar à bière et à vin.
Sur ceux de droite, derrière la dame, c'est une maison de thé. Honni(e) soit qui mal y pense. Mr.Red
La police militaire patrouillait les lieux de sortie pour s'assurer que les porteurs d'uniforme avaient un comportement correct.
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyMer 07 Aoû 2019, 08:02

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Musash10

Oui, je sais : j’ai déjà posté cette photo. Mais quand je l’ai fait, j’ignorais son histoire. Elle a été conservée par Nagahashi Takachika, deuxième fils de feu le capitaine de vaisseau Nagahashi Tameshige et aujourd’hui âgé de 85 ans. Après avoir été directeur de tir du MUSTU puis du KONGŌ, le CV Nagahashi était instructeur à l’école d’artillerie de Yokosuka quand il a été affecté en novembre 1941 sur le « cuirassé n°2 », alors en construction et qui n’avait pas encore officiellement reçu son nom de MUSASHI. Pour des raisons liées à la protection du secret, il n’a pas été affecté sur le cuirassé mais détaché auprès du bureau d’études Arima du chantier naval Mitsubishi de Nagasaki. Ce n’est qu’à l’armement du MUSASHI en août 1942 qu’il y a été officiellement affecté.

Ses premières semaines à bord ont consisté à entraîner l’équipage. La photo a été prise lors du premier essai de l’artillerie principale en août 1942. L’essai avait été mis à profit pour quantifier l’effet de souffle des pièces, qui inquiétait toujours les autorités de la Marine Impériale ; à cette fin, des lapins avaient été disposés dans des cages en divers endroits du pont pour servir de cobayes. Leurs lésions ont permis de cartographier le souffle des canons.

Le CV Nagahasi (qui était à bord pour diriger l’essai) a pu se procurer un tirage papier du négatif. Peu de temps après, il a rendu une visite imprévue à sa famille à Kanako dans la préfecture de Kanagawa. Il a emmené ses deux fils dans le célèbre sanctuaire d’Ise. Après avoir prié Jingu, il a donné à ses fils un souvenir du sanctuaire soigneusement emballé dans de la soie brodée. Les deux garçons ne le savaient pas, mais leur père y avait caché la photo du MUSASHI faisant donner son artillerie, violant là les règles de protection du secret qui entouraient le cuirassé.

Le CV Nagahashi a terminé son affectation à bord du MUSASHI en février 1943. Il a ensuite servi comme commandant en second du cuirassé HARUNA puis comme cadre instructeur à l’Académie Navale d’Etajima. Son fils témoigne qu’il avait été très ébranlé en apprenant à Etajima la perte du MUSASHI à la bataille de Leyte. Nagahashi a survécu à la guerre, sans jamais dire à personne qu’il avait subtilisé et conservé une photo confidentielle du MUSASHI.

La photo en noir et blanc fait 10,5cm sur 7,5cm. La date exacte à laquelle elle a été prise n’est pas connue. Plusieurs années après la guerre, Nagahashi en a révélé l’existence à ses fils mais leur a demandé de garder le secret par crainte de l’opprobre. Ce n’est que bien après sa mort, à l’occasion d’une campagne de recherches lancée il y a quelques mois pour retrouver une copie d’un film qui avait été réalisé en 1942 à bord du YAMATO et du MUSASHI, que l’existence de cette photo exceptionnelle a été révélée par Takashika. Loin d’être blâmé pour avoir enfreint les règlements de l’ancienne marine, il n’a reçu que des louanges pour avoir conservé aussi longtemps cette pièce aussi unique qu'historique.

study


Dernière édition par Takagi le Jeu 08 Aoû 2019, 04:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6230
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyMer 07 Aoû 2019, 09:56

Photo effectivement désormais connue mais particulièrement instructive à plusieurs titres:
-l'angle de site est d'environ 25/30° cela n'empêche pas la zone de perturbation de la surface de l'eau de mesurer près de 200 m de long, le geyser de vapeur d'eau fait bien 50 m de haut !
-la flamme de départ des coups fait près de 80 m ...

Très impressionnant, à comparer avec le Richelieu à Sabang en 44, on change d'échelle.

https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/le-cuirass%C3%A9-richelieu-en-action-de-tir-circa-1940-photo-dactualit%C3%A9/558661481
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyVen 22 Nov 2019, 05:02

L’amiral Inoue Shigeyoshi est connu pour avoir dirigé les forces navales japonaises lors de la bataille de la Mer de Corail. La suite de sa carrière est moins bien connue : directeur de l’Académie Navale d’Etajima à partir d’octobre 1942, vice-ministre de la marine en août 1944, conseiller naval en mai 1945, retraité d’office en octobre de cette même année, reconverti en professeur d’anglais et de musique après la guerre, il décède à 86 ans le 12 décembre 1975. En plus des cours qu’il dispensait chez lui à Nagai dans le quartier d’Arasaki de Yokosuka, il donne quelques cours au centre de formation de la Force Maritime d’Autodéfense de Yokosuka.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Inoue10

En 1966, il avait donné une longue interview à la télévision japonaise. La cassette de cette interview a été conservée. Récemment, elle a été restaurée et son contenu a été numérisé. On y entend l’amiral exposer ses vues sur l’éducation, sur la nécessité d’être organisé, et sur l’anglais comme vecteur d’ouverture à l’international. Ce 22 novembre 2019, elle a été diffusée publiquement pour la première fois depuis 1966 ; la projection a lieu en deux temps et à la médiathèque du 2e centre de formation de la Force Maritime d’Autodéfense : à 09h30 (heure japonaise), la première partie s’intitule « Vivre en soldat » et, à 13h30, la seconde porte le titre « Amiral de la marine et professeur d’anglais ». Entrée gratuite mais il est déjà trop tard pour s’y rendre.

salut
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Vice-amiral
Vice-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 6230
Age : 56
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyVen 22 Nov 2019, 08:04

Un des très grand visionnaires de la Marine impériale, de ce qui regrettaient en 1939/40 la focalisation sur la flotte de ligne, très critique envers les tenants de la stratégie classique du "attendre et laisser venir la Flotte US". Peut-être plus un officier d'état major et un organisateur qu'un amiral à la mer ...
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 25 Nov 2019, 21:08

En France, l'association Réplic'Air s'efforce de construire une réplique volante du Dewoitine D-551. Au Japon, et plus précisément sur l'ancienne base aérienne de la Marine Impériale à Uzurano, une équipe de passionnés a reconstruit un chasseur Kawanishi N1K2-J Shidden-kai à l'échelle 1.


L'engin n'est pas prévu voler, la législation japonaise rendant la chose quasiment infaisable. Rolling Eyes
Les visiteurs de l'ancienne base (en cours de reconversion en zone urbaine) pourront toujours voir le Shidden exposé dans son hangar en bois. study
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
ARMEN56

Masculin
Nombre de messages : 214
Age : 67
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyDim 01 Déc 2019, 08:44

pascal a écrit:
Photo effectivement désormais connue mais particulièrement instructive à plusieurs titres:
-l'angle de site est d'environ 25/30° cela n'empêche pas la zone de perturbation de la surface de l'eau de mesurer près de 200 m de long, le geyser de vapeur d'eau fait bien 50 m de haut !
-la flamme de départ des coups fait près de 80 m ...

Très impressionnant, à comparer avec le Richelieu à Sabang en 44, on change d'échelle.

https://www.gettyimages.fr/detail/photo-d'actualit%C3%A9/le-cuirass%C3%A9-richelieu-en-action-de-tir-circa-1940-photo-dactualit%C3%A9/558661481

Avec de la couleur

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 D6rygm10

En impact souffle/surface , selon étude USN sur les 406 en lien, la surpression était de 50 psi ( 3.5 b) à 11 m …..
https://apps.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a210220.pdf
donc de quoi générer du bouillon de surface et de la vaporisation  
https://gizmodo.com/spectacular-photos-of-the-us-navys-most-powerful-battle-1594490934
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyMer 26 Fév 2020, 07:00

Pour le cent vingtième anniversaire de la création de la base navale de Maizuru, les relations publiques de la Force Maritime d'Autodéfense et la mairie vont organiser du 20 au 24 mars 2020 un de ces évènements dont elles ont le secret : elles exposeront trois livres de cuisine de l'ancienne Marine Impériale du Japon - le genre d'exposition qui ne ferait pas sensation en France.

Pour l'occasion, trois manuels à l'usage des apprentis cuisiniers ont été extraits des archives de l'ancien Bureau Naval de Maizuru (de droite à gauche) :
  • le Manuel de Référence des Techniques de Cuisine, de l'an 41 de l'ère Meiji (1908)
  • un Almanach Trimestriel Culinaire du Matelot, de l'an 7 de l'ère Taisho (1918)
  • le Manuel du Commis de Cuisine, de l'an 13 de l'ère Showa (1938).


Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Miam10

Le fil rouge de l'exposition est la présentation de quelques deux cents menus dont les recettes ont accompagné l'introduction de la cuisine occidentale dans la marine, pionnière du bousculement des traditions héritées de l'ancienne société japonaise. Des restaurants du quartier de Marunouchi dans la capitale nippone (ou aura lieu l'exposition) seront associés à l'évènement et proposeront des menus tirés de ces trois livres.

Au-delà de l'anecdote qui peut prêter à sourire dans nos contrées caustiques, l'introduction de la Western Food (cuisine occidentale) dans la marine visait des buts pratiques : les plats cuits à l'occidentale, les conserves utilisées dans les recettes et les légumes dits de conservation (dont la pomme de terre, alternative au sempiternel riz) se conservaient mieux pour les traversées que bien des plats traditionnels japonais à base de crudités, de poisson ou de viande peu ou pas cuits. La limonade, par exemple, permettait d'éviter le scorbut puisqu'elle contient des extraits d'agrumes. Autant d'enseignements des marines française et britannique que la jeune Marine Impériale a fait siens lors de sa création et de son expansion rapide sous les règles des trois empereurs précités.

La préfecture de Kyōto espère également faire la promotion à Tōkyō de la douceur de vivre dans sa partie occidentale où se trouve précisément Maizuru. Tatami Tatami, maire de la ville de Maizuru, a tenu à ce que ses services soient associés à l'évènement.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Tsg_sm10
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyLun 14 Sep 2020, 05:14

La mairie de Maizuru a lancé le まいづる健やかプロジェクト ( Maizuru Sukuyaka Purojecto, Projet pour un Maizuru en bonne santé) pour faire face à l’augmentation des cas d’hypertension et de diabète dans une population de plus en plus statique. Ce projet vise à faire la promotion de diverses pratiques physiques et sportives en impliquant plusieurs entreprises et organisations de la région. Lieu oblige, la base navale de Maizuru y participe.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 17710

Deux instructeurs de sport ont été mis à contribution pour réaliser une série de cinq clips, tournés en divers endroits emblématiques de la municipalité et à connotation marine (dans la base navale ou devant des établissements municipaux qui occupent d’anciens bâtiments de la marine rétrocédés à la mairie). Il est assez évident que les services de communication de la Force Maritime d’Autodéfense profitent du projet pour lustrer le blason de la marine. Ces services rappellent au passage quelques mérites de l'ancienne Marine Impériale.

Dans ces clips, les deux instructeurs se livrent à cinq pratiques sportives différentes. Une voix off explique que la Marine Impériale avait développé des pratiques sportives dans les années 1930, alternant les sports japonais traditionnels et des séances de mouvements appelés « gymnastique danoise ». La voix rappelle que ces pratiques sont faisables dans des espaces réduits ou clos. Au moins un des clips a été tourné sous la pluie, peut-être pour faire voir que le mauvais temps ne saurait dissuader les sportifs. Dans les années 1960, ces séances ont été reprises et remises au goût du jour par la toute nouvelle Force Maritime d’Autodéfense. De nos jours, ces séances sont proposées à tout le personnel des forces en début d’après-midi.

Le premier de ces clips sera diffusé le 23 septembre sur le site du projet : https://note.com/mysco

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Tsg_sm10
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 24 Sep 2020, 00:48

Le N1K2-J exposé sur l'ancienne base aérienne de la Marine Impériale à Uzurano, devenue le Uzuranohikojo Museum (préfecture de Hyōgo)

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Nik2j10

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Marinos
Revenir en haut Aller en bas
Paul-Émile
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
Paul-Émile

Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 18
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Fils de
Date d'inscription : 21/05/2020

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyDim 01 Nov 2020, 07:28

Ce 1er novembre est la « Journée des phares » au Japon.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Kannon10

En 1866, le shogunat finissant avait demandé à la France et au Royaume-Uni de lui vendre des optiques et des machineries pour des phares modernes, dont le Japon ne maîtrisait pas la fabrication. La chute du shogunat avait fait prendre du retard au projet, mais ce dernier avait été repris à son compte par le gouvernement impérial dès la Restauration. Dès le 1er novembre 1868, l’équipe d’ingénieurs français dirigée par Léonce Verny posait la première pierre du phare du cap Kannon près de Yokosuka, mis en service deux ans plus tard avec trois autres phares. Depuis cette date, le 1er novembre est la « Journée des phares » au Japon.

La photo représente le phare du cap Kannon près de Yokosuka dans sa première version. Il a été reconstruit plusieurs fois depuis son inauguration.
Revenir en haut Aller en bas
Paul-Émile
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
Paul-Émile

Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 18
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Fils de
Date d'inscription : 21/05/2020

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 21 Jan 2021, 19:09

Les archives de 平賀譲 numérisées par l'Université de Tokyo : https://iiif.dl.itc.u-tokyo.ac.jp/repo/s/hiraga/page/home

Comme disait Julien Lepers, un indice, pour vous : 平賀譲, ça se lit Hiraga Yuzuru.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18655
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 21 Jan 2021, 20:30

Il y a pas un mode d'emploi en français lol!
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 12015
Age : 39
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 21 Jan 2021, 21:12

Citation :
Les archives de 平賀譲 numérisées par l'Université de Tokyo […]
Comme disait Julien Lepers, […]
Ouh là ! Ça remonte… ça ne nous rajeunit pas ! Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Marin-si
Citation :
[…] un indice, pour vous : 平賀譲, ça se lit Hiraga Yuzuru.
scratch Celui-là même de l'ondulation ?? Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 213smd3e
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptySam 23 Jan 2021, 01:48

DahliaBleue a écrit:
Ouh là ! Ça remonte… ça ne nous rajeunit pas !
Bah... 2016, ce n'est pas si loin...
Citation :
Celui-là même de l'ondulation?
Celui-là même.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Vice-amiral
Vice-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 6604
Age : 40
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Léonce Verny et les débuts de Yokosuka   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 04 Fév 2021, 19:46

Avant même la fin du shogunat, le Japon décide de combler à marche forcée le retard qu’il a accumulé en deux cent cinquante années d’isolement. Des missions sont envoyées se renseigner et se former à l’étranger. Elles en ramènent plusieurs savoir-faire qui n’existaient pas au pays du Soleil Levant : machines à vapeur, chemin de fer, construction navale, génie civil. Sur la foi d’études prospectives effectuées en 1865, le gouvernement shogunal se lance dans la construction d’un premier arsenal pour se doter d’une marine de guerre. Impressionné par la construction de l’arsenal de Cherbourg, il demande au ministre plénipotentiaire de Napoléon III, Léon Roches (1809-1901) de monter une mission française pour l’aider dans cette entreprise de transfert technologique avant l’heure.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Uraga_10
Le port d'Uraga vers 1890

La mission, composée d’une quarantaine d’hommes, est confiée à un jeune ingénieur polytechnicien du Génie Maritime âgé de 28 ans, détaché hors cadre auprès du ministère des Affaires étrangères, du nom de François Léonce Verny (1837-1908). En quelques semaines, il rédige un avant-projet d’une dizaine de pages qui propose d’installer un arsenal industrialisé dans la péninsule de Miura, au milieu d’une baie marécageuse protégée du large par deux presqu’iles et une île toute plate. La baie est assez profonde pour accueillir des navires modernes et Verny la compare à celle de Toulon protégée par la péninsule de Saint-Mandrier. Peu propice à l’agriculture, le site abrite déjà un très modeste village de pêcheurs dont le nom va devenir célèbre : Yokosuka. L’endroit a en outre l’avantage d’être proche du port d’Uraga, base des jonques de guerre censées protéger l’entrée de la baie d’Edo mais où avait impunément mouillé l’escadre américaine du commodore Perry en 1854, d’un côté, et, de l’autre, du port marchand de Yokohama qui vient d’être relié à la capitale shogunale, Edo, par la première voie de chemin de fer du Japon. L’idée de Verny est de faire de Yokosuka l’extension moderne d’Uraga, et à terme sa remplaçante.

La construction de ce qui va devenir l’arsenal commence en 1865. Verny fait bâtir une aciérie, une briqueterie et des entrepôts près de la route côtière d’Uraga. Il ne s’agit pas encore d’un véritable arsenal mais d’un centre industriel appelé « sidérurgie de Yokosuka » et autour duquel le reste va s’agglomérer. Dès 1866, Verny commence à faire venir des ouvriers des arsenaux de Brest et Toulon pour faire marcher le premier chantier naval qu’il a fait bâtir. Il fait aussi construire un centre de formation technique où les Français vont passer leur savoir aux Japonais envoyés là par le régime. Détaché auprès du gouvernement japonais, il dirige dès 1866 le chantier et le site industriel qu’il a créés. D’importants travaux de drainage et de terrassement sont menés pour assécher les marécages et les rendre constructibles ; des remblais permettent de gagner de la surface sur la mer. La bourgade se développe, le port se dote de son premier quai en pierres capable d’accueillir des malles transpacifiques et des navires de guerre. L’élan ne s’arrête pas à la chute du shogunat : en 1868, la toute nouvelle Marine Impériale reprend l’idée de faire de Yokosuka son premier véritable arsenal. De 1866 à 1875, le port s’agrandit, gagne des quais, une darse, des grues, plusieurs ateliers, une aciérie, une école d’ingénieurs, une école d’architecture navale. En 1872, la sidérurgie de Yokosuka devient officiellement chantier naval de la marine de Yokosuka. Deux cales sèches et trois rampes de construction permettent d’entretenir et de construire les nouvelles unités de la marine. Le cousin germain de Léonce Verny, Émile de Montgolfier, l’accompagne comme secrétaire et comptable de 1966 à 1870 puis de 1871 à 1873 ; il réalise de nombreuses photographies qui suivent l’avancement de la construction de l’arsenal. C’est à lui que l’on doit les deux montages panoramiques de cet article.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Yokosu10
Yokosuka en septembre 1876 : assemblage panoramique de photos d'Émile de Montgolfier

En 1876, après le départ de Léonce Verny, les diverses administrations qui s’étaient agglutinées sur le site au fur et à mesure de son accroissement sont remplacées par l’autorité de la Marine Impériale qui place de fait toutes les infrastructures et tout le projet sous son contrôle. En 1889, le prolongement de la voie de chemin de fer de Yokohama atteint Yokosuka, facilitant l’approvisionnement des industries et les allées et venues des marins. La gare est inaugurée en grande pompe, symbole de la modernité en marche qui tire le Japon hors du siècle qui s’achève. En cette même année, le site prend le nom d’arsenal de la marine de Yokosuka (横須賀海軍工廠, Yokosuka Kaigun Kōshō).

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Train_10Le train arrive à Yokosuka.

En 1907, Yokosuka qui a gagné écoles, collège, quartiers d’habitation, petites entreprises sous-traitantes de l’arsenal et commerces de commodité en gagnant sur la mer est promue au rang de municipalité. Dans les années 1880-1890, Un certain Hiraga Yuzuru y a fait sa scolarité jusqu’au collège. Le cuirassé Yamashiro est mis sur cale dans un de ses docks en 1913, marquant l’aboutissement du projet lancé par Léonce Verny et poursuivi par les Japonais.

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Yokosu11
Yokosuka en 1877. La partie habitée de ce qui deviendra la ville de Yokosuka sera gagnée sur la mer à gauche de la photo.

Une statue, une esplanade (le Parc Verny, point de départ d’un circuit pédestre de 10km) et une fête commémorent encore de nos jours l’aide essentielle que François Léonce Verny a apportée au Japon dans son effort d’émancipation, bien que le tremblement de terre de 1923, les bombardements de 1944-45 et le goût des Japonais pour la reconstruction périodique des immeubles aient effacé pratiquement toutes les traces historiques des bâtiments initiaux.


Dernière édition par Takagi le Ven 05 Fév 2021, 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 18655
Age : 77
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 EmptyJeu 04 Fév 2021, 20:57

Merci, intéressant cette historique de Yokosuka, Very Happy  peut être un nouveau thème? il y a encore pas mal d'arsenaux japonais à traiter. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Le souvenir de la Marine Impériale - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le souvenir de la Marine Impériale
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: