AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le souvenir de la Marine Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15572
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Ven 26 Mai 2017, 23:06

Pour les photos de bordés verticaux, il ne peut s'agir que d'un porte avions, il ne s'agit pas de l'Amagi puisqu'il semble en dépit des dommages être resté dans ses lignes d'eau, on en voit trop peu pour l'identifier, à moins que quelqu'un ait une idée scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2444
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Sam 27 Mai 2017, 08:32

Takagi a écrit:
On note que les chrysanthèmes impériaux ont tous été retirés des étraves que l'on voit. Mr. Green

"Mon" hypothèse reste, bien sur, à vérifier, mais il est possible que la disparition des chrysanthèmes soit l’œuvre des japonais, eux-mêmes.
Pas question de déshonorer l'Empereur, en laissant son symbole sur une épave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1772
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Le souvenir de la Marine Impériale   Sam 27 Mai 2017, 11:37

ou bien pillage ?
en quoi était fait ses pièces ? peut être de l'or (un peu )
ou bien souvenir de guerre pour les US
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2444
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Sam 27 Mai 2017, 11:46

valdechalvagne a écrit:
ou bien pillage ?
en quoi était fait ses pièces ? peut être  de l'or (un peu )
ou bien souvenir de guerre pour les US

En bronze, très probablement, bien poli et souvent astiqué. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 07:36


Le samedi 27 mai 2017 a été célébré le 112e anniversaire de la bataille de Tsushima au cours de laquelle l’escadre de l’amiral Tōgō Heihachirō (東郷 平八郎) a défait la flotte russe de la Baltique venue au secours de Port-Arthur. Les participants à la cérémonie sont montés à bord du navire de soutien KUROBE (ATS-4202) et se sont rendus au large de la baie de Hakata, entre Fukuoka et Tsushima, pour y jeter une gerbe de fleurs à la mer en mémoire des nombreux marins qui ont péri le samedi 27 mai 1905.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10294
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 10:37

Citation :
[…] une gerbe de fleurs à la mer en mémoire des nombreux marins qui ont péri le samedi 27 mai 1905. : salut:
Quatre mille huit cent trente Russes, et cent dix-sept Nipponais. Ça fait beaucoup (trop) en effet.

  • P.S.1 : Les Russes en font-ils autant de leur côté ?
  • P.S.2 : Finalement, n'est-ce pas à la fois une cérémonie d'hommage (aux disparus) et une célébration de victoire patriotique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 12:20

DahliaBleue a écrit:
Quatre mille huit cent trente Russes, et cent dix-sept Nipponais. Ça fait beaucoup (trop) en effet.

  • P.S.1 : Les Russes en font-ils autant de leur côté ?
  • P.S.2 : Finalement, n'est-ce pas à la fois une cérémonie d'hommage (aux disparus) et une célébration de victoire patriotique ?


Célébration de victoire patriotique ? La cérémonie a été présidée par Isoyama Seiji, président de la chambre de commerce et d’industrie de Fukuoka. C’est lui qui a jeté la couronne de fleurs à la mer en hommage aux morts de cette bataille. Le capitaine de vaisseau Koji Hidaka, commandant le service de soutien de la formation maritime de la Force Maritime d’Autodéfense, lui a emboîté le pas en reprenant ses mots et en ajoutant que ladite force avait pour vocation de « protéger la paix et la sécurité du Japon ». On a connu plus patriotique et plus nostalgique des victoires des temps passés…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10294
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 12:34

Takagi a écrit:
[…] Célébration de victoire patriotique ? […] en ajoutant que ladite force avait pour vocation de « protéger la paix et la sécurité du Japon ». On a connu plus patriotique et plus nostalgique des victoires des temps passés… : marinsimspon:
Sans doute. Mais c'est sans doute politiquement interdit d'en faire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2444
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 12:41

DahliaBleue a écrit:
Citation :
[…] une gerbe de fleurs à la mer en mémoire des nombreux marins qui ont péri le samedi 27 mai 1905. : salut:
Quatre mille huit cent trente Russes, et cent dix-sept Nipponais. Ça fait beaucoup (trop) en effet.

  • P.S.1 : Les Russes en font-ils autant de leur côté ?
  • P.S.2 : Finalement, n'est-ce pas à la fois une cérémonie d'hommage (aux disparus) et une célébration de victoire patriotique ?


Bonjour,

Le bilan est très déséquilibré, mais le total des pertes se situe dans la moyenne, compte-tenu du nombre de bâtiments engagés.
A Tsushima, 107 bâtiments, dont 15 cuirassés (11 russes) et 35 croiseurs ( 27 japonais).
A la bataille des Coronel (01.11.1914), 1654 marins, perdus, côté Britannique, 3 blessés, chez les allemands, pour un total de 8 bâtiments engagés.
A celle des Falklands (08.12.1914), britanniques : 10 morts, 19 blessés, allemands : 1871 morts, 215 prisonniers, et un total de 11 bâtiments engagés.
Pour les Falklands et Stushima, les blessés ne sont pas pris en compte.

La bataille du Jutland (30-31 mai 1916), fera 2551 morts, côté allemand, et 6097, chez les britanniques, mais plus de 200 bâtiments y avait été engagés - environ 510 blessés pour chaque camp -.

Point 1) En ce qui concerne la cérémonie-souvenir, il est, fort probable, qu'il y avait, au moins, la présence d'un attaché naval de l'ambassade russe, dans l'assistance, qui, à son tour, a du balancer une couronne à la mer; çà fait partie des usages diplomatiques. En temps de paix, même quand les relations manquent de cordialité, c'est systématique; après, l'invité (défait) peut décliner l'invitation et organiser sa propre commémoration sur son territoire, mais "diplomatiquement", son refus serait mal perçu. Les allemands étaient présents à la commémoration du 60ème anniversaire du D-Day - les Russes, aussi, d'ailleurs! - mais, en tant que vaincus, ils s'y étaient faits "discrets".
Point 2) Les deux, Mon Général! lol! Avec une connotation nationale particulière, car la victoire de Tsushima avait été un évènement de première importance dans l'équilibre militaire Occident/ Extrême-Orient. Jusque là, celle qui était considérée comme la seule puissance militaire "du coin", la Chine, prenait, allègrement, baffe sur baffe, chaque fois qu'elle était confrontée à des forces "européennes". Pour beaucoup, hormis quelques experts militaires, vue d'Europe, la première guerre navale "moderne" sino-japonaise, la bataille du fleuve Yalou, en 1894, n'avait été qu'un affrontement entre jonques et marins, armés de lance & de sabre, se prenant les "tongues" dans leurs robe ou kimono... j'exagère à peine.
La défaite russe, à Tsushima - avec la perte de Port-Arthur, en prime! -, avait, littéralement, traumatisé, en 1905, les états-majors occidentaux, les média et les populations européennes. On a voulu en faire, plus tard, le signe précurseur de la chute du tsarisme, mais ce n'était pas, vraiment, de ce côté-là, qu'il convenait, alors, de regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 19:14

NIALA a écrit:
Pas mal du tout warburton a part quelques inversions entre l'Ise et l'Hyuga, pour les reconnaître: le Hyuga à l'étrave démolie et pas l'Ise; l'Hyuga à les deux tourelles avant dans l'axe et les canons en position horizontale; les tourelles centrales sont la supérieur dans l'axe et la plus basse tournée vers bâbord; le navire n'a pratiquement pas de gite.
L'Ise à l'étrave intacte, la tourelle avant supérieure a les canons en élévation; la tourelle centrale supérieure est dirigée sur bâbord et  l'inférieure dans l'axe, soit l'inverse du Hyuga; enfin le navire présente une gite importante sur tribord; quand on a repéré tout cela, il suffit de comparer les tours qui présentent aussi des différences, notamment sur l'armement AA.

J'imagine que je suis le warburton dont il est question ici... Mr. Green

NIALA a écrit:
Pour les photos de bordés verticaux, il ne peut s'agir que d'un porte avions, il ne s'agit pas de l'Amagi puisqu'il semble en dépit des dommages être resté dans ses lignes d'eau, on en voit trop peu pour l'identifier, à moins que quelqu'un ait une idée  scratch  

Après avoir creusé la question : ce n'est pas un croiseur (il n'en restait que très peu et aucun ne ressemblait à ça), ça a la taille d'un porte-avions mais sans hangar, pont d'envol et encorbellements pour pièces AA. Le caisson pare-torpilles le long de la flottaison est celui d'un UNRYŪ, donc je penche fortement pour l'ASO qui avait chaviré après avoir servi de cible après l'abandon de sa construction, et qui a été renfloué en 1945 avant de partir à la démolition. Tous les dégâts que l'on voit sont sur tribord. D'autres photos de l'ASO laissent à penser que la coque était intacte, mais ce n'était pas le cas. Une photo de l'ASO renfloué parue dans Life confirme que c'est bien lui : on voit les dégâts sur la coque à tribord et les piliers en V qui devaient supporter le pont d'envol à l'arrière ; or ces piliers sont visibles sur une des photos du site signalé par Starshiy.


L'ASO inachevé le 20 décembre 1944. Il restera à peu près dans cet état.


L'ASO chaviré après avoir servi de banc d'essai pour des explosifs


L'ASO renfloué en 1945 photographié depuis un hydravion US pour le magazine Life

Mystère résolu. Je corrige les légendes de mon précédent message. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15572
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 28 Mai 2017, 22:02

Milles excuses Takagi effectivement j'ai abusivement attribué à warburton, les identifications des navires japonais figurant sur le site russe trouvé par Starshyi, prenez donc pour vous les compliments, et bravo en outre pour avoir trouvé le porte-avions Aso je n'avais pas pensé à lui parce que j'avais la même photo que celle ou il est photographié le 20 décembre 1944, or sur cette photo la coque semble intacte, je n'avais pas pensé que les dégâts se trouvaient tous du coté tribord non photographié.

Cordialement


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Lun 05 Juin 2017, 09:41

Des lycéens de la préfecture de Hiroshima sont en train de travailler sur un modèle informatique du YAMATO dans le but de proposer une visite virtuelle du cuirassé. Ils prévoient la fin de leurs travaux pour cet été. Leur maquette virtuelle sera ensuite déployée au Yamato Museum de Kure pour permettre aux visiteurs de faire quelques pas à l’intérieur du navire ou sur le pont. En particulier, ils pourront vibrer au tir des tourelles principales tout en restant sur la plage avant – tout en respectant les règles HSCT applicables aux visiteurs de tout âge en 2017.


Ce projet a été lancé en novembre 2016 par le Lycée Technique de Fukuyama. Après le Yamato, les élèves ou leurs successeurs s’attaqueront à un autre projet : reconstituer le quartier commerçant de la ville de Hiroshima tel qu’il était avant sa destruction par le bombardement atomique du 6 août 1945. Il ne reste aujourd’hui de ce quartier que le Parc Mémorial de la Paix.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Mar 11 Juil 2017, 05:27

À bord de l’IZUMO (DDH-183), des vues de profil au 1/400e de l’ancien croiseur cuirassé IZUMO (出雲 en kanji) et de l’escorteur porte-hélicoptères IZUMO (いずも en syllabaire hiragana) résument un siècle d’évolution de la construction navale militaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Mer 12 Juil 2017, 00:38

Une autre photo de la maquette en contreplaqué du NAGATO construite pour le tournage du film Tora ! Tora ! Tora ! sorti en 1970. Là, la maquette est en cours d'assemblage ou bien la colle est en cours de séchage, d'où la présence des échafaudages en bambou sous les volées des 406mm.


Les maquettes du film ont déjà été présentées plus haut, le 2 juin 2016. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10294
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Mer 12 Juil 2017, 09:21

Takagi a écrit:
Une autre photo de la maquette en contreplaqué du NAGATO […]. Là, la maquette est en cours d'assemblage ou bien la colle est en cours de séchage, d'où la présence des échafaudages en bambou sous les volées des 406mm. […] : shock:
… et les chaînes étaient-elles faites en papier (mâché) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Lun 17 Juil 2017, 18:30

Ce lundi 17 juillet 2017, un ancien bunker souterrain a été présenté aux journalistes de la presse locale à Kure dans la préfecture de Hiroshima.

Achevé en avril 1945, ce bunker faisait partie du complexe que la Marine Impériale avait bâti pour pouvoir continuer à coordonner ce qu’il lui restait de moyens à la fin de la guerre du Pacifique. En tout, il comprend douze salles aménagées sous la falaise située derrière l’ancien QG de la Marine, dont la plus grande faisait 210m² et abritait le centre de commandement des opérations ; on y accédait par un tunnel débouchant directement dans ledit QG, au pied de la falaise. Les Américains n’ont jamais soupçonné son existence avant de débarquer au Japon, de sorte qu’ils n’ont jamais essayé de le détruire bien que la ville et le port de Kure eussent subi quatorze grands bombardements en 1944-45.


L’endroit a servi d’entrepôt à la Force Maritime d’Autodéfense jusqu’à ces derniers mois. Compte tenu de son intérêt historique, les autorités ont décidé de l’ouvrir au public après aménagement. L’ouverture est prévue le samedi 29 juillet.

De nombreux tunnels partent de ce complexe et s’enfoncent dans la roche. Eux ne seront pas ouverts le 29. Le commandement de la Force Maritime d’Autodéfense à Kure a monté une campagne d’exploration avec le Lycée Technique National de Kure (呉工業高等専門学校) avant de décider ce qu’il en fera.

Une p’tite vidéo de la visite des journalistes a été publiée sur le site de la NHK.  study


Dernière édition par Takagi le Dim 30 Juil 2017, 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 23 Juil 2017, 07:04

La quarantaine d’épaves japonaises qui  jonchent le fond du lagon de Chuuk (l’ancien Truk) dans les États Fédérés de Micronésie se dégradent. La rouille fait son œuvre, menaçant de ruiner l’économie de l’atoll qui tire une bonne part de ses revenus de la plongée sur les épaves, malgré le programme de conservation dont ces dernières font l’objet depuis plusieurs années.


Le gouvernement japonais vient de décider d’octroyer une aide publique au développement à une ONG spécialisée qui va intervenir sur place à Chuuk dès le mois d’août 2017 pour éviter que le fuel encore contenu dans les épaves se répande dans le lagon. Les Forces d’Autodéfense vont également mettre la main à la poche. Selon le ministère des Affaires étrangères, quelque 94 millions de Yens (725 000 €) vont être consacrés à cette action pendant l’année fiscale 2017, et des montants équivalents le seront l’année suivante et celle d’après, qui marquera la fin de la campagne.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15572
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 23 Juil 2017, 07:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 23 Juil 2017, 07:43

Au milieu d'un lagon ? Sans corruption de l'ensemble de la population ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Dim 30 Juil 2017, 16:32

Plus de 2000 visiteurs se sont pressés pour la première journée d’ouverture du bunker de la salle d’opérations de Kure, le samedi 29 juillet 2017. Seule une petite partie de la salle souterraine avait été ouverte au public après avoir été couverte d’une protection contre les possibles chutes de débris de la voûte. C’est aujourd’hui la seule salle qui se visite : les douze autres, qui communiquent avec la salle d’opérations par des tunnels, ne sont pas sécurisées. La réglementation nippone est bien plus tatillonne aujourd’hui qu’en 1945…


La voûte en béton armé de la salle d’opérations fait 1,50m d’épaisseur, sous environ 15m de roche. Le mur que l’on voit au fond fait 14m de large.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3556
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   Sam 26 Aoû 2017, 08:54

Une petite visite guidée de dix Mitsubishi A6M « Zero » visibles dans divers musées

A6M2 modèle 21 peint aux couleurs d’un appareil du HIRYŪ exposé au Pacific Aviation Museum Pearl Harbor. Le décor reproduit une section de pont de porte-avions avec un coin d’ascenseur et le fond du diorama éclaire la scène d’un soleil levant. Le musée est installé dans un hangar de l’île Ford à Pearl Harbor.

A6M5 modèle 52 suspendu au plafond du US National Air and Space Museum de Washington D.C. L’appareil a été capturé lors de l’invasion de Saipan et a été très fidèlement restauré.

Ci-dessus et ci-dessous : deux photos d’un tronçon de A6M5 modèle 52 exposé au British War Museum de Londres. L’appareil avait été mis dans cet état par le Technical Air Intelligence Unit South East Asia (SEA) en 1945 pour pouvoir être transporté par avion. Le maquettiste y trouve force détail de l’intérieur de l’avion.



Restes d’un A6M5 modèle 52 type C exposés au 知覧特攻平和館 (Chiran tokkō heiwa-kan, Pavillon de la Paix) à Minamikyūshū près de Kagoshima. Le Pavillon de la Paix est dédié aux unités kamikaze. Cet avion a été récupéré au fond de la mer près des îles Koshikishima au sud de Kagoshima. Le musée a choisi de l’exposer sans le restaurer, après un traitement anticorrosion, parce qu’il rend compte des derniers instants d’un pilote kamikaze. Le coût exorbitant d’une restauration complète a probablement joué un rôle dans cette décision.

A6M3 modèle 32 exposé au 筑前町立大刀洗平和記念館 (Chikuzen chōritsu tachiarai heiwakinenkan, Musée Mémorial de la Paix Tachiarai de Chikuzen). L’appareil a été récupéré sur l’île de Taroa qui est le nom japonais de Tarawa. C’est le seul Modèle 32 à avoir été conservé.

A6M7 modèle 62 exposé au 呉市海事歴史科学館 大和ミュージアム (Kure shikaiji rekishi kagakukan Yamato myūjiamu, Yamato museum du Centre Historique des Sciences Maritimes de Kure). Le modèle 62 a été la dernière version produite en série en nombre significatif. L’appareil a été récupéré au fond du lac Biwa.

A6M5 modèle 52 exposé au 航空自衛隊浜松広報館エアパーク (kōkūjieitai hamamatsukōhōkan eapāku, Centre des Relations Publiques du Parc de l’Air de la Force Aérienne d’Autodéfense à Hamamatsu). Récupéré à Guam, cet avion a été le premier Zero-sen à être restauré et exposé au Japon.

A6M2 modèle 21 du 国立科学博物館 (kokuritsukagaku hakubutsukan, Musée National des  Sciences, Tōkyō). Cet étonnant Zero-sen avait été converti en biplace à Rabaul pour y servir d’avion école.

A6M5 modèle 52 exposé au 遊就館 (Yūshūkan, Musée Militaire du sanctuaire Yasukuni à Tōkyō). Cet avion est le seul Zero-sen dont la conservation est assurée par des moines.

A6M2 modèle 21 conservé au World War II Gallery du National Museum of the United States Air Force à Dayton (Ohio). Cet appareil a été restauré de manière assez approximative. La dérive n’est pas celle d’un Zero-sen et l’immatriculation est fantaisiste.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le souvenir de la Marine Impériale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le souvenir de la Marine Impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Le souvenir de la Marine Impériale
» 32ème bataillon - Marine Impériale - 1819-1810
» militaire - Allemagne marine impériale WW1
» Les sous-marins de poche de la Marine Impériale Japonaise
» la marine impériale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: