AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 14:33

pascal a écrit:
oui mais pour le A7 destiné à être vecteur nucléaire çà a joué

pour le KC 135 il y a le secteur civil et les 707

pour le Jaguar il y avait un conTrat de fabrication commun
Ce n'est pas dans le secteur civil qu'il aurait possible de ce procuré les pièce de rechange pour l'installation de ravitaillement en vol des C-135F, par ailleurs je te signal que KC-135, n'est pas une simple version ravitailleur du 707!
Il s'agit en réalité de deux avion distinct, qui ont été développer en parallèle, à partir du prototype Boeing 367-80!
Les deux avions, ont des pièces en commun (ou interchangeable), mais cela ne représente que 20% de l'ensemble (ex: dérive, pointe du nez,..)!
Le fuselage du 707 est nettement plus large que celui du KC-135 et la voilure du premier est également plus grande!

Image tirer du "FANA de l'AVIATION, n°395 (octobre 2002)
En cas collision au sol, il fallait pas compter sur Air France, pour fournir un tronçon de fuselage ou une aile de rechange, surtout que la France à été l'unique client "export" du KC-135!

Par ailleur dans la proposition pour le Corsair II , il était prévu que les partie central et arriere du fuselage du A-7(FN), soit fabriquer par la SNIAS en France (en plus de l'assemblage final à Saint-Nazaire), LTV continuant fabriquer le reste.
La dépendance avec le A-7, au niveau des pièce de rechange, aurait donc été moins grande, que celle que la France avait avec le C-135F.
Par ailleurs cette dépendance aurait put être considérablement atténuer, en faisant comme les Suisse: en achetant un stoc de pièce suffisant pour 10 à 20 ans d'utilisation (mais en se limitant aux seuls composant encore fabriquer aux USA).
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 14:49

Tu parles de carosserie, de structures ... des éléments en moyenne changés une fois dans la vie d'un avion (les extrados de voilure changés lors du retrofit C135F en FR ...)

mais il y a plus génant, les dizaines voir centaines de référence qui vont du gramme à la dizaine de kilos, vérins, vannes, câblages, relais ... qui on une durée de vie de 400 ou 500 heures ... et qui doivent être changés à chaque Visite Périodique, tout çà c'est made in USA
Dans certains cas çà se trouve sur le marché civil voir au marché noir, mais pour ce qui est du vecteur de la dissuasion c'est totalement inacceptable car trop aléatoire...

SNIAS aurait fabriqué des éléments de cellule limitativement énumérés, avec les sous ensembles vraisemblablement US sans parler bien sur de toute la quincaillerie visée plus haut.

Sans certification constructeur l'avion ne vole pas. Imagine que les ricains placent un embargo sur des relais électriques des bâches hydrauliques ou certaines tuyauteries qu'il nous faudra x mois pour fabriquer en rétro ingénierie et pendant ce temps là au fur et à mesure des pannes et des VP on interdit de vol tout ou partie de nos A7

on aurait bonne mine ! imagine après le discours de l'ONU en 2003 sur l'Irak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 15:47

Requin a écrit:
C'est un problème de protection des secrets.
Une nacelle n'est pas secrets, un ravitailleurs non-plus, ni une catapulte.
Par contre un missile, si et son porteur aussi. La mise au point de la combinaison des 2 demande l'acces aux codes sources des calculateurs de l'avion, ce que les USA ne donnent pas facilement Rolling Eyes
Sauf que ce problème concernait plus les avions des années 80 à 2000 et au delà, que les avions des années 60 & 70 à l'avionique moins complexe et moins directement intégré à l'ensemble!
Regarde le Jaguar (qui est à peut de la même époque que le A-7) selon que l'ont avait à faire, à la version Française ou Britannique, ont pouvaient y trouver deux avioniques complètement différente!
De plus, je te rappellerais que l'arme nucléaire tactique, qu'il devait emporté, aurait été la même pour les Mirages IIIE et les Jaguar A: la bombe à gravité AN52, qui restait une arme relativement rustique!
A mon avis seul l'intégrassions de l'ASMP, aurait réelement nécéssité un changement du SNA (mais c'est ce qui c'est de tout façon passer avec les Super-Etendard, quelque années après que l'ont leur ait adapté ce missile)

Requin a écrit:
Et c'est une chose de pousser le matos à la limite de ses possibilités pour des essais, cela en est une autre de le faire pour des utilisations normales sur des années. les avions comme les catapultes auraient soufferts d'une telle utilisation Evil or Very Mad
A titre de comparaison, c'est ce qui se passe avec le CdG, on pousse un peut loin les limites, résultat, des pièces qui aurait du tenir toute la durée de vie du navire sont à changer à chaque IPER Boulet
C'était effectivement un risque possible, mais je rappellerait qu'il ne s'agissait d'une interim sur des pa de toute façon en fin de carrière!

Edit: Et puis il pouvait y avoir un autre avantage à l'achat de ces F-18A d'occaz et cela même pour partisans inconditionnel du Rafale (à par monsieur Dassault)!
Comme ses "Hornet" auraient tout à fait capable d'opérer également sur le successeur du Clem et du Foch, la Marine aurait put se permettre d'attendre l'arrivée des Rafale M en version "chasseur-bombardier" ("F2", voir "F3") et ainsi commencer à remplacer tout de suite les Supert-Etendart!
Le rééquipement de la 12F n'aurait plus eu un caractère d'urgence!


Dernière édition par vautour le Ven 12 Nov 2010, 19:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 16:29

pascal a écrit:
Tu parles de carosserie, de structures ... des éléments en moyenne changés une fois dans la vie d'un avion (les extrados de voilure changés lors du retrofit C135F en FR ...)

mais il y a plus génant, les dizaines voir centaines de référence qui vont du gramme à la dizaine de kilos, vérins, vannes, câblages, relais ... qui on une durée de vie de 400 ou 500 heures ... et qui doivent être changés à chaque Visite Périodique, tout çà c'est made in USA
Dans certains cas çà se trouve sur le marché civil voir au marché noir, mais pour ce qui est du vecteur de la dissuasion c'est totalement inacceptable car trop aléatoire...

SNIAS aurait fabriqué des éléments de cellule limitativement énumérés, avec les sous ensembles vraisemblablement US sans parler bien sur de toute la quincaillerie visée plus haut.

Sans certification constructeur l'avion ne vole pas. Imagine que les ricains placent un embargo sur des relais électriques des bâches hydrauliques ou certaines tuyauteries qu'il nous faudra x mois pour fabriquer en rétro ingénierie et pendant ce temps là au fur et à mesure des pannes et des VP on interdit de vol tout ou partie de nos A7

on aurait bonne mine ! imagine après le discours de l'ONU en 2003 sur l'Irak
Et je te repondrait qu'un embargo sur les composant spécifique des C-135F, aurait causé le même problème!
Ou aurait tu trouver les pièce de rechange pour les instalation de ravitaillement en vol de nos Tanker, surtout pour un avions qui n'a jamais été exporter (à part en France)!
Et qui te dit que les autres différences entre le KC-135 et le 707, ne concernerait que des éléments de structure!
Un tel embargo aurait put aussi empoisonner la maintenance des irremplaçable Grumman E-2 "Hawkeye" de la Marine et des Boeing E-3 "Awacs" de l'armée de l'air!
Les A-7(FN), eux, n'auraient été pas les seuls composant de notre dissuasion nucléaire!
Et les catapulte du CDG! si elle avaient été gravement avarier, ont auraient fait comment en cas d'embargo?

Par ailleurs je rappellerais que les Suisse, grâce à leur important stock de pièce de rechange, étaient parvenue à garder leur vieux Hunter, en parfait état de marche jusque dans les années 90 (moment de leur retraient du service, il disposaient encore de pièces de rechange d'origine, encore inutiliser)!

Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 16:41

On en arrive donc à un autre point du débat, objectivement les américains n'avaient aucun intérêt à museler notre dissuasion donc l'acquisition du C 135 F se serait faite après accord sur son soutien et sa maintenance.

Mais peut-être que pour le vecteur de l'arme nucléaire lui même, l'avion il en était tout autrement surtout pour la marine dont les appareils seraient dans la plupart des cas amenés à travailler sans les ravitailleurs.

Pour le A7 il me semble en plus que venait se greffer une question de coût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    Ven 12 Nov 2010, 18:06

C'est possible!

Ceci dit, il n'est pas non plus à exclure, qu'ils auraient put aussi l'accepter pour le A-7(FN), si les Français l'avaient mis comme condition "sine quonum", à la signature du contrat avec Vought!
S'ils refusaient, les ricains devaient se douter que cela n'empècherait pas l'apparition d'un bombardier nucéaire tactique sur les pa français (l'alternative "Super-Etendart", ils la connaissaient certainement).

Quant au cout de l'avion, ma fois je trouve qu'il en rapport avec les capacités de l'avion, d'on l'avantage en rayon d'action et en emport de charge, par rapport à l'Etendart IV, était beaucoup plus concéquente que ce que pouvait offrir le Super-Etendart, et cela malgrés ses limites de masses maximums, sur les pa Français (15 454 kg, contre 19 090 kg sur les US, d'après la SNIAS)!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET    

Revenir en haut Aller en bas
 
MCDONNELL-DOUGLAS F/A-18 HORNET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» McDonnell Douglas F/A-18 Hornet
» [REVELL] McDONNELL DOUGLAS F 15 E STRIKE EAGLE Ref 04627 1/72ème
» MCDONNELL DOUGLAS F-4S PHANTOM II, WFMA-232 US MARINE CORPS 1987 [italeri 1/72]
» Biscornu Jeannette Douglas
» [Kennedy, Douglas] Une relation dangereuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: