AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 03:48

Ce post est fait par un simple amateur de la chose militaire, je ne suis ni militaire, ni marin, par conséquent il se peut qu'il y ait des erreurs que cela soit dans les faits ou dans les termes utilisés.



- Uniformes de l'armée nord-coréenne

La Corée du nord utilise différents vecteurs pour insérer ses agents en Corée du sud.
L’une des voie utiliser et de faire sortir un agent par la Chine, de le faire voyager un peu et de le faire aller ensuite en Corée du Sud en provenance de Thaïlande par exemple.
En ce qui concerne la mise en œuvre de moyens militaires ou assimilés, la voie royale étant elle de passer par la mer.

En effet, la frontière terrestre est strictement gardée tout son long par des réseaux de grillages, barbelées, miradors, complété en certains endroit par des champs de mines. La Corée du nord a bien creusé différents tunnels sous la ligne de démarcation pour contourner ces obstacles, mais l’armée sud coréenne en a découvert plusieurs et ceux qui ne l’on pas été sont activement recherchés. Si les tunnels peuvent sembler, à priori, le moyen le plus simple, le moins dangereux et le moins couteux d’accéder au sud, il faut garder à l’esprit que toute la zone nord de la Corée du sud vie vraiment en état de guerre permanant, l’ennemie est proche. Les personnes y vivant sont beaucoup plus attentives à toute activité suspecte, bien plus que dans le sud de la péninsule ou les gens sont plus « méridionaux ».

Pour ce qui concerne la voie aérienne, l’infiltration semble très ardue. Car si un avion peut bénéficier du relief montagneux de la péninsule comme couverture radar, en ligne directe il passera au-dessus de la ligne de démarcation et le bruit de son moteur le fera repérer. Bien sur un avion nord coréen pourrait toujours faire un détoure en survolant la mer à très basse altitude et revenir vers la terre, mais l’utilisation d’avion AWACS, détectant de haut en bas et non de bas en haut comme les radars terrestres limitent les possibilités. De plus, s’il largue des parachutistes, il est obligé de prendre un minimum d’altitude et donc de se découvrir face aux radars terrestre. La solution du dépôt d’agent, un peu comme les lysander britanniques en France occupée, semble encore plus improbable, le relief est vraiment mauvais, et cela nécessite une piste très sommairement balisée. L’opération effectuée de nuit semble donc très risquée.
L’option la plus plausible dans le cas d’une infiltration par voie aérienne et celle du largage d’agent à très haut altitude. La procédure pourrait être la suivant : un avion nord coréen survol la ligne de démarcation sans la franchir à environ 8 000 mètres d’altitude et largue un agent qui effectue alors un saut de type HALO, celui-ci pourrait traverser la DMZ de lui-même et donc de manière quasi indétectable. On estime en effet qu’un chuteur opérationnel largué à 8 000 mètres d’altitude peut franchir une distance de 40 km (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chute_op%C3%A9rationnelle) .

Un dernier point concernant une infiltration par la voie aérienne ou terrestre. L’un des grands hobbies des familles sud coréenne est la randonnée dans ou hors des sentiers battus. On croise fréquemment des groupes vêtus de la panoplie du parfait randonneur, les magasins consacrées qu’a cette activité sont d’ailleurs nombreux tant à Pusan qu’a Séoul, partant explorer la campagne. De ce fait les zones rurales, sauvages de Corée du Sud sont constamment quadrillées par des milliers de gentils promeneurs, autant d’ « alarmes » potentielles.





- Vue des différents moyens d'insertion nautique de la marine nord-coréenne.


Face à toute ces contraintes, la voie maritime apparaît comme la plus sure. Quelles sont les moyens utilisés par l'armée nord coréenne pour amener des agents à bon port?

1) Le faux chalutier, ce moyen a été utilisé notamment pour déposer des agents sur les côtes japonaises.
2) La vedette rapide "furtive", voire semi-submersible.
3) Le sous-marin.

Il est à noter qu'en plus du vecteur principal, celui qui fait la plus grande partie du voyage en mer et les côtes sud-coréen des moyens secondaires peuvent être utilisé comme des embarcations légères ou du matériel de plongée sous-marine.


Dernière édition par Yamase le Mar 08 Juin 2010, 03:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 03:52

Concernant tous les bâtiments utilisés pour l'infiltration, je vous conseil de jeter un coup d'œil à la section "Infiltration Mission" de cette courte mais très intéressante étude, déjà mentionnée sur ce forum, sur la marine nord coréenne réalisée par un amateur éclairé :

http://planeman-bluffersguide.blogspot.com/2009/12/bluffers-guide-north-korean-naval-power.html


Comme vous pouvez le voir dans l'étude sus nommée, les coréens du nord utilisent différent type d'embarcations rapides pour l'infiltration. Notamment le modèle Type-C (SP-10H) dont voici quelques photos prisent au musée de l'armée à Séoul:







Cette embarcation rapide a été capturée après avoir été utilisée par le nord pour infiltrer le 3 décembre 1983 des agents près Dadaepo dans la région de Busan.
Cette embarcation rapide semi-submersible a selon le dit musée les caractéristiques suivantes:

Longueur : 8,75 m
Largeur : 2,5 m
Poids : 5 tonnes
Autonomie : 474 km
Vitesse maximum sur l'eau : 50 nœuds
Vitesse maximum immergée : 6 nœuds
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:13

Un autre moyen utilisé par les coréens du nord pour déposer leurs agents et l'utilisation de sous-marin de type Sang-O. Deux ont été capturés en 1996 et 1998. Celui de 1996 est désormais exposé dans le parc de l'unification situé près du petit village de Jeongdongjin (entre les villes de Gangneung et Donghae)

Chronologie de la dernière mission du sous-marin :

- Le 14 septembre 1996 à 5 heures du matin, un sous-marin comprenant à son bord 25 hommes, membres de l'équipage et agents nord coréens, quitte son port d'attache. Les agents ont pour mission de reconnaitre des sites de l'armée du sud.
- Le 15 septembre à environ 20 heures le bâtiment arrive en vue des cotes sud coréen dans la région d'Anin. Trois agents sont débarqués.
- Le 17 septembre à environ 21 heures, le chef des agents débarqués donnent le signal au sous-marin de venir les exfiltrer sur un endroit fortement escarpé de la côte. La mer est très mauvaise et les agents demandent au sous-marin de se rapprocher au plus prêt de la côte. Mais le bâtiment est alors poussé par les vagues vers les rochers et s'échoue.
- Au alentour de 23h50, les agents mettent le feu aux documents compromettants dans un des compartiments du sous-marin et abandonnent celui-ci, après avoir liquidé les onze membres d'équipage, pour se diriger dans les terres en direction du mont Gwaebangsan.
- Du 18 septembre au 5 novembre 1996, les agents sont traqués et éliminés, sauf un capturé vivant, par l'armée du sud.

Le bilan de l'opération est donc de 13 agents (parmi les quels se trouve peut-être le capitaine du sous-marin) tués, 1 capturé. L'armée sud coréen aura 11 morts et 22 blessés. 6 civils seront également tués dans l'affaire.



- Photos des installations de l'armée sud-coréenne prisent par les agents du nord.




- Équipement notamment électronique et photographique des agents communistes.



- Habilles des agents communistes. Comme quoi il faut toujours se méfier des types en t-shirt Bugs bunny....



- L'armement des agents du nord : M-16, Ak-47, RPG-7...




- Une autre vue des effets des agents NK. On remarquera les tenues d'homme grenouille ainsi que les vivres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:34

La traque



- Parcours des agents NK.



- Une cache aménagée par les agents en fuite. On peut supposer que l'armée du sud a eu recourt à des chiens dans sa traque.



- La capture du sous-marin.



- Vue de l'intérieur du sous-marin lors de sa capture.



- Une vue de la côte ou le sous-marin s'est échoué. Dans le fond on aperçoit un hôtel en forme de bateau du village de Jeongdongjin. C'est dans ce village que fut tourné un kdrama romantique, Hourglass, par conséquent de nombreux couples viennent dans ce lieu pour eux aussi connaitre "l'amour". Les hommes seuls, étranger de surcroit, sont regardés avec étonnement : "que vient-il foutre ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:41

Vues extérieures du Sang-O

Caractéristiques du sous-marin selon le musée :

Longueur : 35 m
Largeur : 3,5 m
Hauteur : 6,7 m
Poids : 325 tonnes
Vitesse maximum : 8,8 nœuds
Capacité d'emport maximum en homme : 30 hommes









Dernière édition par Yamase le Mar 08 Juin 2010, 04:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:44

Vues extérieures du Sang-O partie 2






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:48

Vues intérieures du Sang-O, la visite commence par la proue et finie par la poupe.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:52

Vues intérieures du Sang-O (partie 2)











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 04:57

Vues intérieures du Sang-O (partie 3)













Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Mar 08 Juin 2010, 05:19

Quelques photos du parc



- A l'arrière plan le destroyer Jeon Buk Ham construit aux États-Unis en 1945 et donné à la Corée du sud en 1972.





- Durant votre visite vous vous sentirez en sécurité. Sur le mirador on peut voir une mitrailleuse de 12,7 mm ainsi qu'un fusil d'assaut K2.



- Vue de la voie de chemin de fer derrière le parc.



- Dans la nuit du 27 septembre 2009, 11 NK quittèrent Gimchaek-si (Seongjin-si) sur ce bateau de bois, renforcé entre autre par de pneus polonais, et arrivèrent en vue des cotes sud coréennes après 4 jours de mer.

Caractéristiques :

Longueur : 12,6 m
Largeur : 3 m
Poids : 3 tonnes
Puissance : 22 chevaux.



- Vue de la plage depuis un quai de la gare de Jeongdongjin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Dim 04 Mar 2012, 22:57


Bonsoir à toutes et, à tous,

Merci pour cet excellent dossier !

A+

Alban

Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   Lun 05 Mar 2012, 17:20

Yamase a écrit:
Quelques photos du parc[…]- A l'arrière plan le destroyer Jeon Buk Ham construit aux États-Unis en 1945 et donné à la Corée du sud en 1972.[…]
Intéressantes images (tchack ! Wink ). Audace et inventivité dans l'entreprise ! Intéressant aussi : le destroyer (2000 tonnes +) déposé sur le quai !

PS : scratch Je comprend le titre du sujet ("Les moyens d'insertions des agents nord-coréens[…]") comme :
"Les moyens d'infiltration des agents nord-coréens dans le sud". Le terme infiltration est d'ailleurs utilisé dans un des posts thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3802
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Merci !   Lun 05 Mar 2012, 18:26

Plutôt rustique, comme matos ! L'espérance de vie sur ce genre d'engin en opérations réelle doit être assez faible.

Merci pour toutes ces photos fort intéressantes !
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les moyens d'insertions des agents nord-coréens dans le sud
» scooter club du nord
» Cipâte de belle-maman
» Club de lecture dans le Nord...
» Rando : Pic Saint-Loup Face Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Corée du Sud et du Nord-
Sauter vers: