AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 09:39

je suis en train de chercher des bouquins divers sur des epoques trouble, et tombent sur une infos, qui sans plus de precision mentionne que 1000 francais etaient volontaire dans la Kriegsmarine, avant d'etre reverses dans la division SS charlemagne




quelqu'un a des precisions sur cette histoire de dingue ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 10:38

saviez vous que en parle un peu
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2495-la-naissance-de-la-charlemagne.html
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2494-sturmbrigade.html
mais la plupart des articles de ce thème sont sur la LVF et tout ce qui grenouille autour des SS et autre. Même si c'est interessant, il ne détaille pas la partie des "volontaires" français dans la todt et la kriegsmarine préalablement à leur versement dans la charlemagne
pour la milice il y a eu quelque articles ya plusieurs mois, mais j'ai pas eu le temps de les rechercher
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 11:24

J'avais lu dans un bouquin sur les français sous l'uniforme allemand que la plupart avaient servi sur des dragueurs côtiers (M-boote et R-Boote). Il y a aussi eu une compagnie de surveillance des ports, il me semble. Paul Chack a été fusillé pour avoir poussé des jeunes français à s'engager dans la KM (ou la SS)... C'est un sujet sensible et assez peu documenté. Il me semble que le chiffre de 1000 est un peu exagéré, mais les sources fiables manquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 13:05

surcouf a écrit:
saviez vous que en parle un peu
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2495-la-naissance-de-la-charlemagne.html
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2494-sturmbrigade.html

super, des sites tibetains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 14:20

Bill a écrit:
surcouf a écrit:
saviez vous que en parle un peu
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2495-la-naissance-de-la-charlemagne.html
http://diberville.blogspot.com/2010/01/2494-sturmbrigade.html

super, des sites tibetains
gné? pas compris....
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 14:34

be j'arrive pas a y acceder a tes sites !!!!

c'est donc qu'ils sont subversif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   Ven 05 Fév 2010, 15:01

okéééééé, j'avais rien pigé du tout alors Very Happy
voila les textes des 2 articles en question :)

Citation :

mercredi 6 janvier 2010


2495 - la naissance de la Charlemagne


… à l’été 1944, Heinrich Himmler, toujours avide de Pouvoir et d’influence, obtient enfin l’autorisation de rassembler sous une seule bannière – celle de la Waffen-SS – tous les combattants étrangers encore au service de l’Allemagne.

Dans le cas français, cela va se traduire par la création d'une toute nouvelle division – la "33e Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne (französische Nr. 1)" - composée de deux régiments (les 57ème et 58ème) qui recevront, pour le premier, les quelque 2 000 rescapés de la Sturmbrigade Frankreich (1), et, pour le second, les 1 200 vétérans de laLVF, dont certains ont déjà trois années de combat dans les jambes.

Pour mettre un peu de gras autour de cet os pour le moins maigrichon, on va y ajouter tous les Français qui, après la Libération de Paris, ont préféré accompagner les armées allemandes dans leur retraite plutôt que de subir la vindicte de leurs propres compatriotes.

Parmi eux, près de 2 000 proviennent de la Milice de Joseph Darnand, 1 000 de la Kriegsmarine, et environ 2 000 de la Todt, de la NSKK et d'autres unités paramilitaires allemandes. Au total, environ 8 000 hommes, ce qui n’est guère et ne représente tout au plus qu'une demi-division d’Infanterie

Plus grave : à l’exception de ceux de la Frankreich, les membres de cette nouvelle Charlemagnen’ont plus de "volontaires" que le nom. Dans la LVF, seuls les officiers vont en effet se voir reconnaître le droit de ne pas rejoindre la SS; les sous-officiers et soldats, eux, y seront versés d’office.

Le cas des Miliciens est encore plus spectaculaire : n’ayant suivi Darnand en Allemagne que contraints et forcés par les événements, ceux-là sont plus que réticents à l'idée de se porter volontaires pour la Charlemagne, ce pourquoi leur chef va décider de les incorporer en bloc, sans leur demander leur avis, et en justifiant sa décision par le fait que "Nous ne pouvons vivre en oisifs dans une Allemagne en guerre contre le communisme et la ploutocratie (...) Aujourd'hui, nous devons nous battre encore, pour notre idéal" (2)

Encore la cohabitation de ces hommes que tout sépare ne va-t-elle pas de soi : ceux de la LVF sont au bout du rouleau alors que ceux de la Milice n'ont aucune expérience militaire; ceux de la Todt ou de la NSKK ne se sentent aucune affinité avec la SS;… et tous ceux-là sont considérés avec dédain par les survivants de la Sturmbrigade, lesquels s'estiment non seulement supérieurs, mais aussi les seuls véritables nationaux-socialistes dans cet ensemble pour le moins disparate.

C'est au général Gustav Krukenberg que va revenir la lourde tâche de les entraîner et d'en faire une formation apte au combat. A 56 ans, Krukenberg est un ancien de la Wehrmacht, muté d'office dans la Waffen-SS en 1943, C'est aussi un francophile, qui a vécu plusieurs années à Paris.

Sa tâche ne sera pas aisée…

(1) Un millier d’entre eux se trouvaient à l’entraînement et n’avaient pas encore participé aux combats
(2) Giolitto, op.cit., page 462









Citation :

mardi 5 janvier 2010


2494 - Sturmbrigade


… avant-même la création de la LVF, à l’été 1941, quelques centaines de Volksdeutsche français avaient décidé, de leur propre initiative, de rejoindre la Waffen-SS et avaient déjà été incorporés, à titre individuel, à la Totenkopf ou à la Wiking.



Le 22 juillet 1943, le gouvernement dirigé par Pierre Laval va cependant aller plus loin, en autorisant la création d'une unité française de cette même Waffen-SS, initiative a priori contre-productive puisque, comme nous l’avons vu, la LVF, créée deux ans plus tôt, continue de souffrir d’insondables problèmes de recrutement.

Les Français tentés par la SS sont cependant sensiblement différents : ils sont en effet plus jeunes (20 ans en moyenne) et idéologiquement plus motivés que leurs compatriotes qui ont choisi la LVF. Le noyau dur est d'ailleurs constitué par quelque 300 hommes appartenant à la Milice (1) de Joseph Darnand, lequel intègre lui-même la Waffen-SS en août, avec le grade de major.



Mais en dépit des efforts de la propagande, les volontaires sont encore une fois loin de se bousculer au portillon : sur les 6 000 qui se seraient présentés, seuls 3 000 auraient été retenus, pour un effectif final d'environ 2 400 hommes. Il faut dire que l'entraînement, mené à balles réelles, est impitoyable, et que seuls les plus aptes et les plus motivés peuvent espérer en émerger.

Engagée pour la première fois à Dundoukami, en Galicie, le 9 août 1944, cette SS-Sturmbrigade Frankreich, perd plus de 15 % de ses effectifs. Le second combat, mené deux semaines plus tard, à Visloka, toujours en Galicie, est plus meurtrier encore : à la fin août, la Sturmbrigade, repliée en Poméranie, ne compte en effet plus que quelques 150 soldats valides, sur un effectif initial d'environ 1 000 hommes (!)

A l’opposé de ces purs et durs, existent également d’autres Français, pour qui l’attrait d’une solde régulière, fut-elle allemande, l’emporte de loin sur les considérations idéologiques.

On en retrouvera environ 2 000 dans la Kriegsmarine ainsi que dans la NSKK, et près de 5 000 dans la Todt. A l’instar de nombreux Belges, Hollandais ou Danois, ceux-là ont volontairement choisi ces formations parce que moins "exigeantes" et/ou plus éloignées du Front de l’Est.

Mais à l’automne 1944, une désagréable surprise les attend…

(1) créée en janvier 1943, la Milice française est une organisation paramilitaire opérant principalement pour le compte de la Gestapo allemande



j'espere que ça te sera lisible :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine   

Revenir en haut Aller en bas
 
les 1000 volontaires francais de la Kriegsmarine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» BX POLITECNIC ROC 1000 PISTES 83 RALLYE-MINIATURE
» Liste Tau 1000 pts.
» [1000 pts - GDC V8] Bataillon du Chaos
» Bouton "la Nation la Loi le Roi" - Volontaires de la Drôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Allemagne-
Sauter vers: