AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 17 Jan 2010, 13:52

J'espère qu'il est bien, dans ma folie du Hood je viens de le commander . Enfin si tu le recommande, je me fais pas trop de soucis (petite question: les données techniques sont en mesure américaine ou dans le système métrique? J'ai celui sur le Campbeltown et je doit dire que les mesures américaines, c'est assez gonflant)
Je ne te remercie pas, Claus, c'est toi qui, avec cet article, a réveillé ma passion du Hood et m'a poussé a faire cette acquisition!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 17 Jan 2010, 14:20

Hélas, la aussi c'est en mesure américaine (je précise toutefois, que l'exemplaire que j'ai, c'est l'édition de 1982, peut être que la version "revised"....?)

Pour les reste, que te dire sinon que: tu serait James Cameron et tu souhaiterait reconstituer la carriere du Hood au cinémas, en y consacrant autant de moyens que pour le Titanic, et bien à défaut de disposer des plans du navires, avec ce livre tu pourrait faire construire un décor à l'echelle, presque aussi fidèle et détailler que celui du célèbre paquebot! thumright

D'ailleur sur ce site de grand "fan", il en pense également beaucoup de bien (tout comme pour le livre de Bruce Taylor)
http://www.hmshood.com/reference/written/books1.htm
(hallucinant le nombre de livre qui lui ont été consacré!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Une allusion au Hood dans Albator   Sam 28 Aoû 2010, 19:27

J'ai récemment visionner la vielle série Albator 84 en vostf, et je me suis aperçu que dans l'épisode n°3 ("La petite fille"), l'ancien vaisseau spatiale d'Albator, l'"Ombre de la mort" (que notre capitaine balafré est obliger d'affronter) est présenté comme étant un vaisseau de la classe "Admiral!



Source des images: http://www.otakia.com/personnage/54/L%92Ombre+de+la+Mort+-+Death+Shadow+%28Albator+-+Harlock%29

Vu que Leiji Matsumoto le créateur du célèbre capitaine est un grand passionner de marine et d'aviation, je pense que l'ont peut y voir un hommage délibéré envers le célèbre croiseur de bataille! Wink
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Ceinture basse taille, crise économique, mutineries...   Mar 31 Aoû 2010, 07:54

clausewitz a écrit:
[...]
Après plusieurs entretiens mineurs, le Hood subit sa première grande immobilisation pour entretien du 3 juin 1929 au 29 mai 1931. Il reçut une nouvelle conduite de tir, deux Pompom Mk V avec le directeur de tir idoine, une catapulte est installée à la poupe, la capacité en carburant est accrue de 3895 à 4615 tonnes, la coque, la propulsion et le système électrique est entièrement revisée. Les essais révèlent cependant que la catapulte est inutilisable. Elle est non seulement vulnérable au souffle des pièces de 15 pouces arrière, gène le pointage de celles-ci, supporte mal les vibrations lors des évolutions du navire à grande vitesse et la récupération du navire était difficile même par mer calme.
[...]
Suite au «Jeudi Noir» et à l'effondrement de Wall Street, une crise économique d'une ampleur inédite frappe le monde entier. La Grande Bretagne particulièrement liée aux Etats Unis est gravement touchée.
[...]
Il faut noter qu'ailleurs, le mouvement n'à quasiment aucun impact, le loyalisme l'ayant emporté sur la sédition, un agitateur est même jeté hors du foyer à Rosyth.
[...]
Article passionnant !
1.- Ce bâtiment avait une allure splendide. Avec son franc bord très peu élevé ! La plage arrière était à peine à trois mètres au dessus de la flottaison (pratiquement comme celle d'un torpilleur !).
2.- La crise de 1929 rappelle un peu (en pire) celle de 2008. Une telle réaction des équipages britanniques est-elle restée unique en Europe ? La marine française a-t-elle connu quelque chose de similaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 31 Aoû 2010, 09:03

Cela n'est pas resté dans les annales

La partie du pont du Hood sur la plage arrière au droit de la tourelle X avait reçu l'agréable surnom de "baignoire" et se retrouvait régulièrement sous l'eau à grande vitesse et/ou par forte mer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 31 Aoû 2010, 14:25

Effectivement ce qui explique que la catapulte à été rapidement débarqué car elle était pour ainsi dire toujours sous les paquets de mer. Pour ce qui est des mutineries consécutives à la crise de 1929, à ma connaissance, la marine nationale n'à pas été touchée.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 31 Aoû 2010, 14:48

dites... et ce n'est meme pas parce qu'il est anglais...

mais juste pour savoir, qu'est ce que vous lui trouver de si sexy a ce rafiot ????

personellement, moi, je le trouve moche
en plus il a coule a la premiere bordee recu du premier adversaire serieux rencontre !

si ont veut voir une beau cuirasse ou croiseur, alors il faut allez dans les Von der Tann, Koenig ou autre Friedrich, ou alors u Richelieu ou un Iowa

mais un Hood....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Lun 06 Sep 2010, 21:33

Bonjour,

Très bel exposé sur les croiseurs-cuirassés.
il y en avait un grand nombre en service en 1914, dans toutes les marines du monde.
A Tsushima ce type de bateau était encore présent dans la ligne, et ils pouvaient se permettre d'affronter les cuirassés. l'avénement du dreadnought, et de sa version rapide, le battlecruiser, les déclassa irrémédiablement.
lors de la 1ère GM, ils payèrent un lourd tribu. Rien que pour la marine britannique, j'en compte 10 qui allèrent par le fond (Aboukir, Hogue, Cressy, Hawke, Good hope, Monmouth, Black Prince, Warrior, Defence, Hampshire), si on y rajoute les Allemands (6: Scharnhorst, Gneisenau, Blücher, Prinz Adalbert, friedrich Karl, Yorck), c'est la classe des grands bateaux qui subit le plus de pertes.
Le plus abouti fut certainement le Blücher, qui se rapproche déjà du concept de croiseur de bataille, sans en posséder la puissance de feu, ni la vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Lun 06 Sep 2010, 21:44

Sur les CC britanniques que vous suivez, il y en a quand même un certain nombre qui ont coulé "bêtement" :

- Aboukir, Hogue, Cressy : ah, quelle bonne idée de patrouiller dans une zone brumeuse et resserrée, à petite vitesse, et sans défense. Sans compter qu'une fois le premier coulé, tout le monde va l'aider au lieu de fuir.

- Black Prince, Warrior et les autres coulés au Jutland : ils avaient un commandant d'unité qui n'a pas respecté les ordres et qui a foncé dans le tas sans réfléchir. Résultat, le Black Prince se retrouve face au Thüringen et à ses canons de 305 mm. Autant se saborder avant de partir au combat...

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Lun 06 Sep 2010, 21:47

ciders a écrit:
Sur les CC britanniques que vous suivez, il y en a quand même un certain nombre qui ont coulé "bêtement" :

- Aboukir, Hogue, Cressy : ah, quelle bonne idée de patrouiller dans une zone brumeuse et resserrée, à petite vitesse, et sans défense. Sans compter qu'une fois le premier coulé, tout le monde va l'aider au lieu de fuir.

- Black Prince, Warrior et les autres coulés au Jutland : ils avaient un commandant d'unité qui n'a pas respecté les ordres et qui a foncé dans le tas sans réfléchir. Résultat, le Black Prince se retrouve face au Thüringen et à ses canons de 305 mm. Autant se saborder avant de partir au combat...

Effectivement mais pour les trois premiers, le sous marin était une arme dont les capacités étaient encore méconnues et les marins britanniques pensaient que les explosions étaient dues aux mines.

@Corsaire : de rien. Quand je fais un article, j'essaye de rappeler ce qui se passait avant et comme les croiseurs de bataille sont souvent considérés comme les "successeurs" des croiseurs cuirassés.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 07 Sep 2010, 07:44

Concernant ces croiseurs cuirassés, je suis pour ma part étonné par certaines configurations.
Prenont l'exemple du HMS Good Hope: c'est un très grand bateau (près de 15000 tonnes), mais armé de façon très curieuse: 2X234 mm en tourelle + 16X150 placés dans des sabords...il ne fera pas le poids face au Scharnhorst pourtant beaucoup plus petit (20 m de moins -3000 tonnes), mais équipé d'excellentes pièces de 210mm à tir rapide.

Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 07 Sep 2010, 09:19

le 234 mm n'avait vraiment pas bonne réputation en raison de l'usure acélérée du tube notamment.

Le problème des Britanniques c'est qu'ils avaient besoin de nombreux navires pour couvrir leurs routes commerciales. Souvent la quantité prima la qualité. La pièce de 234 mm était commune à l'armée de terre et à la Navy

La marine du Kaiser n'avait pas ce genre de problème et Krupp savait travailler.

Mais au final malgré les différences de qualité ce sont les brits qui imposèrent leur loi sur l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1485
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 07 Sep 2010, 09:55

Pour les Good Hope, le choix de l'artillerie était trop léger, sur une coque de 14000t il est possible d'installer 3 tourelles double de 234, certainement plus efficace que les pauvre 150mm.


Jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Mar 07 Sep 2010, 12:40

surtout que la disposition de ces pièces de 152 les rend inopérantes en cas de mer forte, ce qui fut le cas à Coronel
Maintenant il est vrai que même déclassés par l'apparition des dreadnoughts, ces croiseurs cuirassés que les anglais possédaient en grand nombre rendirent de nombreux services pendant la 1ère GM.
Revenir en haut Aller en bas
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Ven 22 Mar 2013, 15:48

je me permet de sortir le hood des limbes.
je viens de faire l'achat d'une revue spécialisé sur les grand navire et dans le commentaire sur le hood ils disent que celui-ci gardais une trajectoire parfaitement rectiligne après la deuxième salves du bismarck , se qui permit aux pointeurs allemands d'ajusté leurs calcul.

ma question est: c'est normal de tenir une ligne si prévisible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Ven 22 Mar 2013, 16:53

cela dépend du commandant et de l'état d'entrainement des artilleurs et de l'équipement du pc artillerie, l'idéal est la ligne droite car moins de correction et de pifomètres, navigué en aléatoire est mieux car cela dérègle le tir mais dans le cas du hood, après un an de guerre, l'entrainement était la, maisn'oublie pas que peut être l'amiral hlland voulait se rapprocher pour la protection du hood

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Sam 23 Mar 2013, 08:58

il avait tout fait pour se rapproché, car il savait son bâtiment vulnérable au tir plongeant, mais la ligne droite c'est du tir au pigeon, les tube son chaud, la derive calculé, l'ajustement est devenu parfait, pas de chance d'en rechappé...........




comprend pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Sam 23 Mar 2013, 10:31

Il y a un petit détail qu'il ne faut pas oublier...Côté britannique, les ordres étaient de concentrer tous les tirs sur le Bismarck, le Prinz Eugen étant une cible "secondaire"; or, la nuit précédente, à 20H30, le souffle du tir du Bismarck, en direction du Norfolk, avait endommagé ses radars de direction de tir AV et pour remédier à ce problème et procéder aux réparations, le Bismarck avait cédé sa place au Prinz Eugen, en tête de la "ligne" allemande. Dans la logique de la hiérarchie navale, la place en tête est réservée au navire-amiral et les premiers tirs du Hood et du Prince of Wales seront effectués en direction du Prinz Eugen; le Prince Wales qui dispose d'une télémétrie plus récente et plus performante s'en rend compte rapidement et rectifie son tir mais ce n'est pas le cas du Hood qui continuera, jusqu'à l'explosion fatale, à concentrer, sans résultat, ses salves sur le croiseur. De surcroit, entre 05H53 et 05H55, les pièces avant du Prince of Wales sont victimes de défauts et il ne lui reste plus, en proue, que 4 pièces opérationnelles sur 6 (2 en tourelles A et 2 en tourelle B) , la tourelle quadruple Y étant, alors, masquée ; çà ne l'empêche pas de toucher deux fois le Bismarck (0555 & 0557) mais le cuirassé allemand est, néanmoins, relativement "tranquille" pour ajuster ses salves sur le Hood.
A noter, également, que les Britanniques auront le temps de lâcher sept salves avant la première réplique allemande et que les résultats de tir du Hood seront particulièrement calamiteux (onze bordée - la dernière est tirée au moment où il explose -, zéro coup au but!), inefficacité imputable à la qualité de ses dispositifs de visée et de réglage d'un autre âge. La preuve en est que les canonniers du Prince of Wales, fraichement amarinés mais équipés d’un matériel récent, toucheront trois fois le Bismarck. A l’inverse, les canonniers de la Kriegsmarine feront preuve d’une précision redoutable ; les salves du Prinz Eugen feront mouche deux fois sur le Hood (0556 – 0558) et trois fois sur le Prince of Wales, dont deux sous la ligne de flottaison. Quant au Bismarck, il touchera le Hood une première fois, à 0557, avant de l’atteindre mortellement à 0559, et blessera 4 fois le Prince of Wales (0602 – 0603 – 0604), sauf que ses obus de 38 cm auront tendance à faire long feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Sam 23 Mar 2013, 18:12

l'obus qui a cassé le hood en deux n'avait que 15 kilos d'explosif, pas plus,encore une fois d'après le livre), cette obus était anti-blindage.
et c'est vrai j'avais fait la remarque dans le post sur le bismack sur la différence de précision entre la premier guerre mondial et la seconde dans le domaine de la visée, et je me pose toujours la question du manque de coup au but, du bismarck sur les anglais, lors de la mise à mort du chancelier de fer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Sam 23 Mar 2013, 20:20

A l'occasion, je vérifierai la quantité de poudre explosive contenue dans un obus de rupture de 38 cm allemand, mais quand le projectile explose dans une soute à munitions, le volume d'explosif devient plus ou moins secondaire. Il y avait comme un défaut dans la conception et la construction du Hood, il suffit de comparer avec le Bismarck, qui encaissera, le 27 mai, 400 projectiles, dont 80 de 356 et 406 mm, deux torpilles confirmées et trois autres "possibles" et qui, finalement, ne sombrera que sous l'effet de ses charges de sabordage.
En ce qui concerne le manque de précision du Bismarck, ce même jour, ne jamais oublier que le bâtiment, suite au torpillage de la veille au soir, avec un safran de gouvernail bloqué à 12°, l'appareil à gouverner inondé et inaccessible, était dans l'incapacité de tenir son cap - perturbant sérieusement les réglages de tir -, et se trainait à 7 nœuds. Sans cette avarie, les Brits n'auraient pas pu le coincer avant qu'il n'atteigne sa "zone de protection".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 24 Mar 2013, 16:54

je ne comprendrais jamais purquoi l'amiral allemand n'avait pas fait demi tour après la destruction du hood voir pourquoi n'avoir pas poursuivi le KGV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 09 Aoû 2015, 09:15


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 09 Aoû 2015, 11:01

LE BRETON a écrit:
La cloche du HMS Hood vient d'être récupéré

http://www.prnewswire.com/news-releases/hms-hoods-bell-has-been-successfully-recovered-300125821.html

Le Hood reposant par 4700 m de fond, çà revient cher du kilo de bronze, cette récup! Boulet


Adama a écrit:
"je ne comprendrais jamais pourquoi l'amiral allemand n'avait pas fait demi tour après la destruction du hood voir pourquoi n'avoir pas poursuivi le KGV"

Avec beaucoup de retard!... lol!

Conformément à ses ordres! Lütjens était autorisé à engager le combat, si nécessaire, mais non à mener une poursuite. Les deux bâtiments allemands étaient sensés "disparaitre", le plus rapidement possible, dans l'immensité de l'Océan.

Après la bataille, les réserves de mazout du Bismarck étaient de 4000 tonnes, mais la perte, suite aux dommages subis, était, elle, estimée à 1000 tonnes, d'où disponibilité réelle : 3000 tonnes.

Après les réparations provisoires, la vitesse maximale avait été ramenée à 28 nœuds. A la vitesse stabilisée de 24 nœuds, le cuirassé avait une consommation quotidienne de l’ordre de 640 tonnes pour 580 nautiques parcourus et ses réserves existantes (réelles) lui assuraient, sous cette allure, une autonomie de 2200 nautiques.
Distance pour rallier les plus proches mouillages:
Bergen, route Sud, via le passage Islande-Féroé : 1100 nautiques
Trondheim, route Sud, via le passage Islande-Féroé : 1300 nautiques
Trondheim, route Nord, via le détroit du Danemark : 1400 nautiques.
Mais ces trois possibilités étaient, désormais, à "haut risque", avec la proximité de Scapa Flow et toute la RN sur le pied de guerre.
Saint Nazaire : 2000 nautiques. Le port de Saint-Nazaire était moins exposé aux raids aériens britanniques que l’Arsenal de Brest - autonomie insuffisante - et disposait d’une couverture de Flak plus importante ; de plus, la cale sèche du paquebot Normandie, aux Chantiers de Penhoët, était idéale pour accueillir un navire de grande taille.

Cà a failli réussir, jusqu'à ce que le "Bibi" se fasse repérer, par un Catalina, le 26 mai, aux environs de 10 heures du matin, par 49°33' N - 21°47' O. A partir de là, la RN ne l'a plus lâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 09 Aoû 2015, 11:25

des photos sur le site de Paul Allen

http://www.paulallen.com/galleries/hms-hood-expedition

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   Dim 09 Aoû 2015, 12:31

Loïc Charpentier a écrit:
LE BRETON a écrit:
La cloche du HMS Hood vient d'être récupérée ici
Le Hood reposant par 4700 m de fond, ça revient cher du kilo de bronze, cette récup ! : boulet: […].
Certes ! Mais cette "récup" n'a pas pour finalité vénale la revente du métal study
En plus, P. Allen ne la gardera même pas sur une étagère : il est question de restaurer l'objet, avant de le restituer à la British Royal Navy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY CROISEUR DE DE BATAILLE HMS HOOD
» Royal Navy – Matelot – Bataille de l'Atlantique – 1941
» ROYAL NAVY CROISEUR DE BATAILLE HMS TIGER
» ROYAL NAVY : CROISEUR DE BATAILLE
» ROYAL NAVY CUIRASSES CLASSE QUEEN ELIZABETH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: