AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cañete, 1615.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cañete, 1615.   Ven 04 Déc 2009, 13:06

Combat de Cañete


Le 8/8/1614, une flotte hollandaise de la Compagnie des Indes Orientales, de 6 navires de guerre:
Les Groote Sonne de 48 canons, Groote Mann de 38 canons, tout deux de 600 tonnes, Morsgesterre de 24 canons, Jager de 12 canons, Aeolus de 24 canons et le Meeuwe de 12 canons, en total plus de 150 canons, levent ancre de Texel, aux ordres de l'amiral Joris van Spilbergen et mettent cap vers les côtes du Pérou et du Chili, pour attaquer les galions qui doivent faire route vers la peninsule.

Avant de passer le detroit de Magellan, le Meeuwe desertera suite a des problemes avec Spielbergen qui avaient finis parla pendaison de deux officiers, creant un profond mecontentement des equipages, vus que les officiers s offraient de grands banquets luxurieux alors que les equipages devaient se contenter de l´ ordinaire. Deux deserteurs alemans Heinrich de Emden et Philip Hansen de Königsberg le raconteront aux espagnols sur les cotes du Chili.
Pour faire face a cette menace, Juan de Mendoza y Luna, marquis de Montesclaros, vice-roi du Pérou, forme une petite escadre de huit navires aux ordres de l'amiral Pedro Alvarez de Pulgar et du général
Don Rodrigo de Mendoza, son neveu, pour trouver et détruire les bâtiments ennemis. Un des batiments espagnol etait le navire precedament pris a Hawkins, ce navire sera la almiranta dans
cette bataille.

La flotte espagnole etait composee des 2 galeons: capitana "Jesús María" et almiranta "Santa Ana", 5 navires marchands: "Carmelita", "Santiago", "San Francisco", "San Andrés, et un autre, 56 canons en tout.

Les deux flottes se rencontrent au large de Cañete, Perou, le 17 juillet 1615.
Les espagnols se trouvent eparpiller, les hollandais en une formation compacte.
Rapidement Mendoza donne l´ordre d attaquer, mais Pulgar si oppose, desirant reunir ses navires, sachant que l ennemi est plus fort, mais ils decideront qu´ils doivent a tout prix soit vaincre, soit infliger le maximun de degats a l´ennemi pour l´affaiblir.
Il est nuit noire, lorsque la flotte espagnole est prête au combat, toujours avec l avis contraire de Pulgar qui prefere attendre l aube.
A 21 heures, la "Jesus Maria", capitana, et l almiranta "Santa Ana", suivit du patache "Rosario", attaquerent les 5 hollandais, le reste des navires marchands ne peuvent pas entrer rapidement en combat. Les tambours battant, au sonde la fanfarre, sourtout hollandaise, les enemis se cherchent dans l´obscurite. Le vent tombe au precis moment ou les navires sont bord a bord.

Du fait de l obscurite, la capitana envoiera une bordee a l´almiranta, lui causant plus de degats que l´ennemi, les hollandais couleront en pleine confusion un esquif des leurs qui allait preter main forte a un de navires hollandais en mal point.
Le patache "San Francisco" et le premier navire coule, le "Groote Sonne" sera son bourreau.
Mendoza essaira d aborder le navire de Spielbergen, mais l artillerie hollandaise et le vent ne lui permettront pas de rester bord a bord, meme si 5 espagnols passeront a bord du navire hollandais, mourrant 4 d entre eux essayant de se faire avec son controle, le survivant Martin Flores retournera a la nage vers son navire avec le drapeau ennemi comme preuve de sa bravoure.
La almiranta "Santa Ana" de Pulgar sera la proie de plusieurs hollandais, refusant de se rendre, et desirant causer le plus de degats a l´ennemi, elle finira par couler et seulement 4 marins survivront. Les Espagnols et
hollandais se battront avec acharnement, 8 heures durant, malgré leur courage lesespagnols devront se retirer les Hollandais disposant de navires plus puissants. Un patache espagnol est capturée, les autres bâtiments quittent le champ de bataille. La defaite est a porter au compte du neuveu trop fougeux et qui n ecouta pas les avertissement de Pulgar, et de la meteo qui ne favorisa pas la maneuvre des navires marchands espagnols.
A remarquer qu a bord du "Santa Ana", un des rescapes etait une femme qui s etait deguise en homme pour servir comme soldat: Catalina de Erauso qui durant 18 ans sera de nombreux combats et aventures sous le nom de Alonso Diaz Ramirez.
Les hollandais reconnaitront les merites des espagnols, ainsi ils le reconnaitront dans plusieurs croniques.

Spielbergen ne profitera pas de sa victoire. Ses navires, ses équipages ont trop souffert pendant la bataille et son expédition n'est plus assez forte pour s'attaquer aux ports espagnols.
Desormais il devra meme negocier avec ses ennemis pour acheter des vivres.
Les problemes de ravitaillement, puis des mutineries furent constant a bord des navires hollandais, d abord pas mal de marins etaient irlandais et alemans, catholiques favorables a l´ Espagne, embarquer sous le menonje d aller en Asie pour commercier, une fois qu ils surent le but reel de la flotte, grand nombres d´ irlandais deserterent a la premiere ocasion, rejoignant les rangs espagnols.
Les hollandais se presenteront devant El Callao, mais devront se retirer devant la forte defense des espagnols.
A l hauteur des iles Phillipines, Spielbergen sera vaincu par Antonio Ronquillo, devant se retirer et poursuivre sa route.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cañete, 1615.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quart d'ecu louis XIII
» HTC TyTN II - SFR V1615 - KAISER
» Double-Tournois - Louis XIII - 1615 - Atelier de Lyon (Résolu)
» Double tournois de Louis XIII frappé à Bordeaux
» monnaie argent 1615

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1412-1625-
Sauter vers: