AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 11:10

DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE
(ITALIE)


Le destroyer Audace dans sa configuration d'origine avec les deux tourelles simples de 127mm


Avant propos

Après 85 années d'existence, la Regia Marina céda la place le 2 juin 1946 à la Marina Militare Italiana suite à la proclamation de la république, la monarchie des Savoie compromise avec le fascisme disparaissant dans les poubelles de l'histoire.

Les débuts de la nouvelle marine italienne furent des plus difficiles. Issue d'un pays vaincu, elle n'aurait pas eu droit de cité mais la guerre froide changea tout ça et plutôt que de la réduire à néant, les américains cherchèrent à la renforcer.

Il faut que dire que l'Italie occupait une position stratégique face à l'URSS : le détroit de Messine et le détroit de Sicile permettait de passer du bassin oriental au bassin occidental de la Méditeranée et inversement.

Si la volonté de la marine italienne de se dôter d'un porte-avions n'aboutit pas et que le cuirassé et le croiseur lourd était à ranger aux poubelles de l'histoire, Rome n'en construisit pas moins une marine performante.

La priorité étant la lutte ASM et la défense antiaérienne, la Marina Militare Italiana se structura autour de plusieurs croiseurs porte-hélicoptères et surtout de destroyers qui faisaient la liaison avec une série de corvettes et de frégates chargés de traquer les sous marins popofs.

Les destroyers italiens d'après guerre

Sans l'éclatement prématuré de la guerre (rappelons que Mussolini ne se sentait pas capable d'entrer en guerre avant 1942), la marine italienne aurait renforcé ses forces légères par la construction de 20 destroyers de classe Commandanti Medaglie d'Oro.

Ces navires de 2100 tonnes et de 120m de long (soit la taille d'un Gearing) reprenaient la coque des Soldati mais devaient disposer d'un armement bien plus puissant avec 4 canons de 135mm en affûts simples (identiques à ceux installés sur les Capitani Romani) 12 canons antiaériens de 37mm, 6 tubes lance-torpilles de 533mm et 52 mines et une vitesse de 35 noeuds.

Baptisés du nom de soldats ayant reçut la médaille d'or de la valeur militaire (décoration créé en 1793 par le roi Victor Amédée III de Sardaigne supprimée en 1815 mais rétablie en 1833 et remplacée en 1946 par la Emblema della Republica Italiana), ces 20 navires furent mis sur cale en 1942/43 mais aucun et pour cause ne fût achevé.

Les plans étant encore disponibles, les italiens reprirent les plans de ces destroyers (comme les T47 étaient des descendants des Mogador) et construisirent les deux destroyers de classe Impetuoso.

Ces navires de 2775 tonnes, 127m de long et filant à 34 noeuds furent armés de deux tourelles doubles de 127mm, de 12 canons de 40mm (deux affûts quadruples et quatre affûts doubles) et deux affûts doubles lance-torpilles de 533mm.

Comme les Escorteurs d'Escadre français et les Forrest Sherman américains, les Impetuoso (Impetuoso et Indomito) étaient des descendants directs des destroyers de la WWII avec un armement composé d'un canon à double usage, d'une puissante DCA légère et de torpilles ASF.


Le destroyer Indomito à la mer


Entrés en service en 1958, ces navires restèrent en service jusqu'en 1980 (Impetuoso) et 1983 (Indomito) dans leur configuration originale, ne subissant la refonte lance-missiles un temps prévue.

L'entrée de la Marina Miliate Italian dans l'ère du missile allait donc avoir lieu avec leurs descendants, les deux destroyers de classe Impavido, destroyers baptisés Impavido et Intrepido.


Le destroyer Impavido à la mer


Ces navires entrés en service en 1963 et 1964 furent donc les premiers destroyers lance-missiles de la marine italienne avec un lanceur Tartar mais avec encore une forte artillerie. C'est d'ailleurs ce qui allait caractériser leurs successeurs de la classe Audace. Les Impavido ont été désarmés en 1991 et 1992 et remplacés par les destroyers de classe Luigi Durand de La Penne.


Le Luigi Durand de la Penne à remplacé avec le Francesco Minbelli les Impavido


Les deux Audace sont directement dérivés des Impavido mais ils ne sont pas de simples copies améliorées. Si comme leurs prédecesseurs, l'Audace et l'Ardito s'illustraient par un important armement antiaérien et une artillerie conséquente, les nouveaux destroyers italiens étaient les premiers à intégrer l'hélicoptère avec une plate-forme et un hangar là où les Impavido n'avaient qu'une simple plate-forme.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 11:27

Historique

L'Audace à la mer dans sa configuration finale : canon de 127mm et lanceur Albatros occupent la plage avant

-L'Audace (D 551) est mis sur cale aux chantiers CNR de Riva Trigoso le 17 avril 1968 lancé le 2 octobre 1971 et admis au service actif le 16 novembre 1972. Basé à La Spezia comme son sister-ship, il à été désarmé le 28 septembre 2006.


L'Ardito effectuant un virage à grande vitesse

-L'Ardito (D550) est mis sur cale aux chantiers Italcantieri de Castellamare di Stabia le 19 juillet 1968 lancé le 27 novembre 1971 et admis au service actif le 5 décembre 1972. Basé à la Spezia comme son sister-ship, il à été désarmé le 28 septembre 2006.

Ces deux navires qui ont participé à l'intervention occidentale au Liban en 1982 et à la première guerre du Golfe en 1990-1991 ont été modernisés à la fin des années quatre-vingt, en 1987/88 pour l'Ardito et en 1988/89 pour l'Audace.


Les tapes de bouche : l'Audace ci-dessus et l'Ardito en ci-dessous


Les travaux consistèrent dans le débarquement des 4 tubes lance-torpilles ASF de 533mm, le remplacement de la tourelle de 127mm n°2 par un lanceur octuple Albatros pour missiles Aspide, le remplacement des canons de 76mm d'origine par le modèle SR, l'installation de 8 missiles antinavires Otomat, la modernisation de l'électronique. En 1991, deux canons de 20mm ont été installés.

Ils ont été remplacés par les frégates type Orrizonte, l'Andrea Doria entrée en service le 22 décembre 2007 et par le Caio Dulio entré en service le 3 avril 2009.


Les deux Audace désarmés en 2008 à La Spezia

Et ci-dessous, l'un de leur successeur, l'Andrea Doria de type Horizon


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 11:36

Caractéristiques Techniques (Après refonte)


Déplacement : standard 3600 tonnes pleine charge 4559 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) 140.70m (entre perpendiculaires) 136.60m largeur : 14.65m tirant d'eau : 4.60m

Propulsion : deux turbines à engrenages (CNR pour l'Audace et Ansaldo pour l'Ardito) alimentées par 4 chaudières Foster Wheeler timbrées à 43kg/cm² dévellopant une puissance totale de 73000ch et actionnant deux hélices quadripales.

Performances : vitesse maximale : 33 noeuds distance franchissable : 4000 miles nautiques à 25 noeuds 7000 miles nautiques à 18 noeuds

Electronique :

-Un radar de veille aérienne lointaine 3D (bande D) SPS-768 (RAN-3 L)

-Un radar de veille combinée SPS-774 (bande E/F) (RAN-10S)

-Un radar de navigation SPN 748

-Un radar de veille combinée basse altitude SPQ-2D

-Un radar d'altimétrie SPS-52 C

-Deux radars d'illumination SPG-51 C

-Trois de conduite de tir (bande I/J) SPG 76 (RTN-30X) associés à une conduite de tir optronique Dardo E

-Sonar de coque basse fréquence CWE-10

-Un brouilleur SLQ-732 Nettuno

-Deux lance-leurres SCLAR (20 lanceurs chacun)

-Un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie

-Un TACAN SRN-15A

-Système de direction de combat SADOC 2 avec liaison 11 et 14

-Système de communication par satellite Scot et Immarsat

Armement


Dessin de la tourelle de 127mm équipant les Audace

-Un canon de 127mm Oto Melara modèle 1968 sur la plage avant. Ce canon de 54 calibres tire des obus de 30kg à une distance maximale de 15000m en tir antisurface (+47°) et de 7000m en tir antiaérien (+83°) à raison de 40 coups par minute.

La tourelle pèse 37.5 tonnes et peut pointer en site de -15° à +83° à raison de 30 à 40° par seconde et en azimut sur 165° à raison de 30 à 45° par seconde. La dotation en munitions est de 66 coups immédiatement prêts à l'emploi (trois barillets de 22 coups) et la dotation globale de 5 à 600 coups.

-4 canons de 76mm Oto Melara compact en 4 tourelles simples installés latéralement au milieu du navire. Ce canon de 62 calibres tire des obus de 7kg à une distance maximale effective de 8000m en tir antisurface (+45°) et de 4000m en tir antiaérien (+85°) à raison de 80 à 85 coups par minute.

La tourelle compacte pèse prêt de 7 tonnes sans munitions et peut pointer en site de -15° à +85° à raison de 35° par seconde et en azimut sur 360°. La dotation en munitions est de 70 coups immédiatement prêts à l'emploi (dotation totale inconnue)

-2 canons de 20mm


Lanceur Mk13 de la frégate antiaérienne française Cassard

-Une rampe monorail Mk13 pour 40 missiles SM-1MR installée sur le toit du hangar à hélicoptères.

Le missile SM1 pèse 562kg (charge militaire 62kg) dispose d'un système de guidage semi-actif avec illumination finale avec une portée comprise entre 2750 et 32000m avec une plafond opérationnel de 19800m.


Un missile Aspide

-Un lanceur octuple Albatros pour missiles Aspide, la version italienne du Sea Sparrow américain.

Le misssile Aspide pèse 204kg avec une charge militaire à fragmentation de 32kg, son guidage est du type autoguidage semi-actif avec radar éclaireur à ondes continues (bande X) avec une portée maximale de 15km et une envellope d'interception comprise entre 15 et 8000m.


Tir d'un missile Otomat

-8 missiles antinavires Otomat Mk2 Teseo en quatre lanceurs doubles. Ce missile pèse 780kg avec une charge militaire de 210kg. Son système de guidage inclut un autodirecteur actif. La portée maximale est de 180km.

-6 tubes lance-torpilles ASM de 324mm répartis en deux plate-formes triples Ilas III. Les torpilles utilisées sont des Mk46 américaines et des MU90

-Aviation : plate-forme et hangar fixe pour deux hélicoptères Agusta-Bell AB212


Un Agusta Bell AB212 en vol

Equipage : 30 officiers et 350 hommes

Sources

-Flotte de Combat 2008

-Encyclopédie des armes éditions Atlas tome 4 «les destroyers modernes» p841-860 (Audace p843)

-Encyclopédie des armes éditions Atlas tome 9 «Les destroyers de l'axe 1939-45» p2121-2140

-Marines Magazine n°47 mai 2007 «Les destroyers des années soixante» P4-29

-Ressources internet diverses : Wikipedia, NavWeaps..........

FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : DOUGLAS A-1 SKYRAIDER


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 15:46

De belles unités que ces destroyers , et encore un beau reportage Claus ,
Merci
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 16:03

Merci JB. Comme je l'ai dis avec les Littorio, les italiens savent dessiner de beaux navires. D'ailleurs entre les Forbin et les Andrea Doria, je préfère le design italien avec la troisième tourelle de 76mm. Pareil pour les Fremm, ils devraient recruter en Italie DCNS pour leurs bureaux d'étude. Laughing

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 17:11

Oui mais nous , on " soumotorise " le CDG en espérant qu'avec de belles hélices qu' il ira aussi vite

Là aussi au départ on a oublié une chose qui se passe toujours dans la vie d un navire de guerre, c'est que comme une femme en vieillissant, il prend toujours du poids.
Alors au départ la motorisation aurait dû être " Surmotorisée " pour justement pouvoir compenser et absorber cette prise de poids
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 17:16

En fait le choix de seulement deux réacteurs s'explique par des raisons que je qualifierai de politique : il était inconcevable de construire le fleuron de la marine nationale dans un chantier privé en l'occurence St Nazaire, cela ne pouvait se faire qu'à Brest or les bassins 8 et 9 ne permettaient pas de construire une coque suffisament grande pour 3 réacteurs. Résultats seulement deux réacteurs et une sous motorisation dont on paye les poids cassés aujourd'hui.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 17:52

Je vais encore polluer ton article , mais pour en revenir à la taille du CDG , avez vous remarqué qu on ne peut pas apponter quand on catapulte et qu on ne peut pas catapulter quand on apponte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 18:02

JB52 a écrit:
Je vais encore polluer ton article , mais pour en revenir à la taille du CDG , avez vous remarqué qu on ne peut pas apponter quand on catapulte et qu on ne peut pas catapulter quand on apponte

Forcement, avec une catapulte qui deborde sur la piste d'atterissage c'etait a prevoir...

Bref, Claus, encore un chouette article comme d'hab'
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Ven 27 Nov 2009, 18:04

C'est la capacité CATAPO (CATapultage et APpontage). Cela peut être utile pour des opérations très soutenus mais à par les amériques, je pense pas qu'une autre marine en ait besoin m'enfin ce n'est que mon avis.

(Eh oui trop fort, je pollue mon propre article Mr. Green )

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Sam 28 Nov 2009, 23:29

bel article encore une fois Claus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   Dim 29 Nov 2009, 00:41

De nada. C'est un petit article de transition assez rapide à faire mais pas moins désagréable.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DESTROYERS LANCE-MISSILES CLASSE AUDACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
» USN DESTROYERS CLASSE PORTER
» USN DESTROYERS D'ESCORTE CLASSE DEALEY
» DESTROYERS CLASSE FORREST SHERMAN
» JAPON DESTROYERS CLASSE AKITZUKI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Italie-
Sauter vers: