AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 13:32

SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG
(ETATS UNIS)


Le sous marin USS Tang à la mer dans les années cinquante. La parenté avec le type XXI allemand saute aux yeux


Avant propos

A l'époque des faits, la guerre de sécession fût considéré par les puissances européennes comme des «bagarres de voyou» (Von Moltke), les leçons de ce conflit furent négligées alors qu'elle annonçait déjà la première guerre mondiale comme la présence de tranchées, l'utilisation de l'aérostation, l'artillerie à tir rapide mais surtout les premiers fusils à chargement par la culasse.

En mer, cette guerre vit l'utilisation opérationelle des premières torpilles, des premières mines et des premiers sous marins.

Certes, ces submersibles étaient plus des réalisations de géniaux inventeurs que des réalisations vraiment utilisables mais ils réussirent quelques faits d'armes notables comme le Hunley de la marine confédérée qui coula l'aviso à hélice Housatonic le 17 février 1864, disparaissant dans l'explosion de la charge portée en bout de hampe.

Les confédérés utilisent également des embarcations semi-submersibles, affleurant à la surface de l'eau, les «David» dont le David qui parvient à avarier le vaisseau cuirassé New Ironsides le 5 octobre 1863.

Limités au moteur humain, ces sous marins et autres engins ne pouvaient servir, au mieux, que pour des opérations dans des rades ou des estuaires.


Reconstitution d'artiste du Hunley


Jusqu'en 1883, la marine américaine connait une période trouble. En 1881, elle se retrouve même au 12ème rang derrrière la Chine, le Chili et le Danemark. Ce n'est qu'à la fin du siècle et la victoire sur l'Espagne en 1898 que l'US Navy commence son irresistible montée en puissance.

Le sous marin fait son retour dans l'US Navy le 11 avril 1900 quand elle achète, le Holland, un submersible construit par John P. Holland qui va créer la Electric Boat Company pour industrialiser ses bâtiments.

Comme les sous marins britanniques, ils reçoivent des lettres et des numéros comme la classe A (107/123 tonnes) en 1901/1902 suivis par les trois de classe B lancés en 1906/7, les cinq de classe C entre 1906 et 1909, les trois D en 1909/10, deux E en 1911, quatre F en 1911/12, quatre G en 1911 et 1913 et trois H en 1913. Ce dernier type de 358/467 tonnes à moteur diesel est aussi commandée par la Russie mais, ne pouvant être livrés du fait de la guerre, six sont achevés pour l'US Navy à la fin de 1918.

Les huit de classe K lancés en 1913/14 connaissent de gros problèmes de mise au point pour trois d'entre eux mais quatre réalisent une croisière entre la côte ouest et Hawaï en 1915, les onze L lancés entre 1915 connaissent également des essais difficile. Quand au M1 de 1915, il est le premier sous marin à double coque


Le Holland premier sous marin moderne de l'US Navy


Les sous marins américains dans la première guerre mondiale

Contrairement aux autres nations, les américains poursuivent la construction de sous marins comme la classe N composée de sept sous marins lancés en 1916 et 1917 et le seize O en 1916/17 qui sont surtout utilisés pour l'entrainement. A noter que la classe O est la première classe de sous marin à être équipé d'une artillerie.

Avec la mobilisation, la machine s'emballe et pas moins de 78 sous marins construits (soit onze de plus que ne le prévoyait le grand programme naval de 1916) avec les 27 sous marins de classe R construits sur des plans Holland et achévés entre juillet 1918 et décembre 1919 et les 51 de classe S construits entre 1918 et 1924 (14 dans les arsenaux, 24 par Elco, 6 par Bethlehem et 4 Lake.


Le sous marin R1 (SS 78), premier sous marin de classe R


Les sous marins américains sont engagés dans des missions de chasse aux sous marins, souvent en liaison avec des bâteaux pièges, dans des escortes de convois (mais cette mission est abandonnée après qu'un sous marin américain eut été pris par un allemand). Plusieurs attaques sont menés contre les sous marins allemands mais sans grands résultats.


Le sous marin S1 (SS 105), premier sous marin de classe S

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 13:46

Entre-deux-guerre : beaucoup d'études et peu de construction

Le Porpoise fût le premier sous marin d'un nouveau type construits dans les années trente

Comme pour les destroyers, la présence d'un grand nombre de sous marins en construction ou achevés, ne poussent pas les américains à précipiter les constructions. Elle permet de multiplier les études techniques, les américains cherchant à construire des sous marins pour mener le blocus du Japon et empêcher la flotte japonaise de se déployer.

Comme pour les autres marines, les américains s'intéressent au croiseur sous marins avec des navires de 8750 à 18500 tonnes avec trois à huit avions et de quatre à huit canons de 203mm. Il y à même prohet pour un bâtiment de 20000 tonnes, avec quatre canons de 305mm avec une coque épaisse constituée de cinq cylindres parallèles.

Cette dernière étude est plus une étude de faisabilité pour connaître des limites plus qu'en vue de construire et les études portent bien vite sur des unités de 2330 tonnes à 2600 tonnes, trois sur quatre portant un avion, et toutes avec deux canons de 152mm. Ces études sont alimentées par les résultats des tests menés sur les sous marins allemands capturés.


A la classe Porpoise succéda la classe Perch

Les américains construisent surtout des sous marins d'escadre, censés pouvoir opérer avec et contre les escadres adverses comme les Barracuda,Bass et Bonita ou les Narwhal et Nautilus. Contrairement à la France, les américains abandonnent rapidement l'utilisation des hydravions à bord des submersibles.


Porpoise, Perch et Salmon

Il faut attendre 1930 pour qu'un nouveau type de sous marin soit construit alors que l'utilisation du sous marin est enfin clarifié : éclairage de la flotte de ligne, opérations indépendantes contre les navires de guerre ennemis et actions combinées avec la flotte de surface.


Le USS Sargo

Le New Deal avec le National Recovery Act relancent la construction de sous marin avec quatre bâtiments classe Porpoise (Porpoise Pike Shark et Tarpon). Le Vinson-Trammell Act du 27 mars 1934 comprend trente sous marins avec six qui sont financés en 1935, les Perch (trois à coque soudée et trois à coque rivetée), six autres sont financés en 1936 formant la classe Salmon, six en 1937 et quatre en 1938 formant la classe Sargo tandis qu'en 1939, les six dernières unités forment la classe Tambor soit un total de 28 unités sur 30 planifiées.


Le Tambor en 1943 au large des îles Hawaï

En 1940, les américains financent la construction de deux types de sous marins, deux sous marins côtiers, prototypes à reproduire en cas de guerre (les Mackerel et Marlin) tandis que les six autres forment la classe Gar.


Le USS Mackerel

Le programme de l'année fiscale 1941 (Fiscal Year 41 : 1er juillet 1940-30 juin 1941) est profondément modifié par les événements en Europe. Le rythme annuel de six sous marins est bouleversés. Apparaît ainsi le type Gato composée de 77 sous marins qui va former la colonne vertébrale du «Silent Service» (le service silencieux)


Ci-dessus le Gar et ci-dessous le Gato, premier d'une série de 77 sous marins de flotte ou Fleet Submarine

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 13:59

Les sous marins américains dans la Seconde Guerre Mondiale : le «Silent Service»


Le USS Balao à la mer

Au moment du raid sur Pearl Harbor, l'US Navy arme 111 sous marins dont 22 pour l'Asiatic Fleet et autant pour la Pacific Fleet. Dès le 7 décembre, les commandants reçoivent le message «Execute unrestricted air and submarine warfare against Japan» (Exécuter sans restrictrion toute attaque aérienne et sous marine contre le Japon).

Ironie de l'histoire, les américains vont mener contre le Japon une guerre sous marine à outrance comme les allemands en 1917 ce qui les avaient poussé à entrer en guerre.

Les sous marins américains vont être engagés dans l'attaque des lignes de communication japonaise ce qui empêchera Tokyo d'exploiter un empire riche en pétrole et caoutchouc, indispensable pour la guerre moderne. Ils attaqueront également les navires de guerre japonais, meneront des missions de renseignement, de soutien aux guérillas (notament aux Phillipines) et de récupération des aviateurs abattus.

L'action américaine est couverte par le secret le plus absolu et le ComSubPac (Commander Submarines Pacific Fleet) de l'amiral Robert H. English reçoit le surnom de «Silent Service» (service silencieux).

Les premières actions des sous marins américains sont cependant perturbées par les difficultées des torpilles américaines : le percuteur magnétique ne fonctionne pas et le percuteur mécanique se bloque si la torpille arrive perpendiculairement à la cible.

Ce n'est qu'à partir de 1943 que les sous marins commencent à avoir des torpilles réellement fiables et efficaces, provoquant des coupes sombres dans la flotte marchande japonaise.

Obsédés par une guerre courte et apôtre de l'offensive à outrance, les japonais ont négligé le dévellopement d'une puissante force d'escorte qu'ils auraient du pourtant savoir nécessaire pour protéger les pétroliers et les cargos transportant les matières premières.

Peut être fallait-il y voir une forme d'optimisme, les japonais ont peut être cru à une victoire rapide sur les américains, débouchant sur une pays de compromis.


Le USS Trutta de la classe Tench

Comme dans tous les domaines, la flotte sous marine américaine s'emballe et aux 77 sous marins de classe Gato, succèdent les 128 de classe Balao (63 sont annulés par la fin de la guerre) et les 31 exemplaires de classe Tench (103 annulés par la fin de la guerre).

En 1945, sur les 236 Fleet Submarines engagés, un total de 31 sous marins ont été coulés.

Cette immense flotte est de toute façon périmée suite aux progrès gigantesques réalisés par des allemands de plus en plus aux abois dans la bataille de l'Atlantique.

Genèse de la classe Tang

Les études menées sur le U3008 récupéré lar l'US Navy à profondément influencé la classe Tang

L'apparition du sous marin type XXI marqua une rupture nette dans la guerre sous marine et anti-sous marine. Abandonnant l'attaque en surface trop risquée avec la présence de l'aviation ennemie, les allemands se concentrent sur la navigation et l'attaque en plongée. Avec 17.5 noeuds, il allait plus vite en plongée que certains escorteurs pouvant ainsi échapper aux grenadages de ces derniers.

En attendant la construction de sous marins neufs, les américains décident d'incorporer à leurs Fleet Submarines les technologies du type XXI.
C'est le but du programme GUPPY ou Greater Underwater Propulsive Power (plus grande puissance propulsive sous l'eau) qui voit la conversion de 24 sous marins en Guppy II dont 22 avec schnorchel (les deux autres voient leur artillerie débarquée, les batteries changées et la coque extérieure est rendue plus hydrodynamique), 12 Guppy IA, 16 Guppy IIA et 9 sous marins transformés au standard Guppy III dans le cadre du programme FRAM III.

La modernisation Guppy n'est qu'un pis aller et rapidement la construction de navires neufs est nécessaire. C'est ainsi que le budget 1947 finance les deux premièrs sous marins classe Tang suivis de deux autres en 1948 et des deux derniers en 1949, bien loin des 80 réclamés un temps par les marins américains.


Le USS Tirante de classe Tench après la modernisation Guppy IIA

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 14:16

Historique

USS Tang (SS 563)

Le USS Tang sortant de Pearl Harbor

Le Tang est mis sur cale à l'Arsenal de Porsmouth le 18 avril 1949 lancé le 19 juin 1951 et admis au service actif le 25 octobre 1951.

Après des essais et une mise en condition opérationelle effectuée sur la côte est, le nouveau sous marin est affecté au Submarine Squadron 1 de la flotte du Pacifique et basé à Pearl Harbor. Il commença sa carrière par une foultitude d'exercices pour son propre compte mais aussi pour les forces ASM avant un premier carénage mené d'octobre 1953 à juillet 1954.

Son carénage terminé, le sous marin effectua une première croisière en Extrême Orient de septembre 1955 à mars 1956 suivi d'exercices au large d'Hawaï et en Alaska avant un nouveau déploiement en extrême orient, le deuxième des neuf déploiement de sa carrière, ce déploiement étant l'occasion d'exercices avec les nations de l'OTAN.

En mai et juin 1964, le Tang effectua sa croisière post-refonte au large de la côte ouest mais au moment où il était de retour à Pearl Harbor eut lieu l'incendie du golfe du Tonkin et le sous marin se déploya au large du Vietnam d'août 1964 à mars 1965. un deuxième déploiement eut lieu à partir de janvier 1966.

Le neuvième et dernier déploiement du Tang en Extrême Orient eut lieu entre août 1970 et février 1972 avant des exercices au large d'Hawaï suivi d'une importante refonte marquée par l'insersion d'un élement de coque pour intégrer un nouveau système sonar et une ventilation plus moderne. A la fin de cette refonte, le Tang avait prit 600 tonnes et mesurant 6.70m de plus.

En mai 1972, il quitta l'Arsenal avec comme nouvelle classification, le symbole AGSS (Auxiliary Sbumarine), quittant Pearl Harbor pour San Diego, retrouvant la Submarine Division 32 du Submarine squadron 3.

Le 2 avril 1973, il appareilla pour un ultime déploiement au sein de la 7ème flotte en Extrême Orient, effectuant différents exercices et des escales à Yokosuka, Sasebo, Chinhae, Kaohsiung et Pusan. Le Tang regagna San Diego le 12 octobre 1973, reprennant ses opérations après trente jours d'indisponibilité. Il participa ensuite à l'exercice UNITAS XV au large des côtes sud-américaines ne compagnie de sous marins chiliens et péruviens. L'année 1975 le vit effectuer uniquement une activité de routine au large de San Diego.


Le USS Tang à l'immersion périscopique

Le 11 janvier 1976, le Tang entra une refonte au Mare Island Naval Shipyard, refonte qui s'acheva le 20 janvier 1977. A l'exception d'un bref déploiement dans le Pacifique en mars, le Tang opéra uniquement au large de San Diego jusqu'en juin 1978.

Le 1er août 1978, il fût affecté à la base navale de Groton dans le Connecticut et retrouvant sa marque d'origine (SS 563). Le Tang quitta San Diego le 23 août, passa le canal de Panama avant d'arriver à destination le 30 septembre. Il commença alors l'entrainement des équipages iraniens mais la révolution islamique de 1979 annula le transfert de trois sous marins de classe Tang.

Le 8 février 1980, le plus vieux sous marin conventionnel de l'US Navy et le dernier opérationnel dans la flotte de l'Atlantique fût désarmé. Rayé du Naval Vessel Register le 6 août 1987 et transferé le même jour à la marine turque qui le rebaptisa TCG Pirireis (S 343). En service jusqu'en août 2004, le navire est préservé au Inciralti Sea Museum à Izmir.


Le Pirireis (ex-Tang) avec l'équipage au poste de bande

USS Trigger (SS 564)

Le Trigger dans le port de Naples le 22 juin 1962

Le Trigger à été mis sur cale dans les chantiers de l'Eletric Boat Company à Groton (Connecticut) le 24 février 1949 lancé le 14 juin 1951 et admis au service actif le 31 mars 1952.

Après sa croisière de mise en condition au large de Rio de Janeiro, le sous marin gagna son port d'attache _New London, Connecticut_ et participant à des opérations dans l'Atlantique et les Caraïbes jusqu'au 16 août 1957.

Il accompagna ensuite le premier sous marin nucléaire de l'histoire, le Nautilus dans une croisière sous le Pôle Nord et dans ses environs immédiats. Il participa ensuite du 16 septembre au 1er octobre 1957 à l'opération Strikeback avant de regagner New London après des escales à Portland (Angleterre) et Le Havre (France)


Le Nautilus vu depuis la proue du Trigger

Le 14 janvier 1958, il entra à l'Arsenal de Portsmouth dans le Maine pour une grande refonte. Ses quatre moteurs diesels d'origine peu fiable sont remplacer par trois moteurs moins puissant en terme de performances pures mais plus endurant. Ce changement obligea le sous marin à recevoir un élement de coque de 9 pieds (2.74m) pour en faciliter la maintenance. Le 15 août 1958, il quitta New London pour sa remise en condition dans l'Atlantique avec une escale à Fastlane (Ecosse) avant un retour à son port d'attache à la fin du mois d'avril.

Le 1er août 1958, le Trigger quitta New London pour Charleston (Caroline du Sud), étant affecté au Submarine Squadron 4, participant fin septembre-début octobre à l'exercice OTAN «Fishplay».

Basé à Charleston, il effectua plusieurs déploiement en Méditerranée au sein de la 6ème flotte : 10 avril au 6 août 1962, 7 juillet au 29 octobre 1966 et du 7 octobre 1969 au 2 février 1970. Du 6 janvier et du 6 août 1964, il fût en travaux dans le cadre du programme SUBSAFE et du 3 janvier 1968 au 6 juin 1969, sa coque fût allongée pour recevoir un nouvel équipement sonar.

Le 10 août 1970, le Trigger quitta Charleston pour le Pacifique et plus précisement San Diego son nouveau port d'attache où il arriva le 6 septembre pour retrouver le SubRon 3. le 18 novembre, il gagna Bangor (Washington) pour un mois de tests de la torpille Mark 48 avant une nouvelle phase de tests du 3 mars au 7 juin 1971.


Le Trigger au bassin en 1961 probablement à Charleston, son port d'attache de 1958 à 1970

Après un carénage au Hunter's Point Naval Shipyard de juillet 1971 à avril 1972, il effectua un voyage au Nanoose Bay Acoustic Test Range avant de retourner à San Diego le 25 mai 1972. le 17 octobre, le Trigger effectua un premier déploiement dans le Pacifique avec une escale aux îles Christmas le 31 octobre et à Auckland le 10 novembre. Il participa ensuite sous le commandement de la 7ème flotte à l'exercice «Longex 7» en compagnie des marines néo-zelandaises, canadiennes et australiennes.

Le sous marin appareilla d'Auckland le 1er décembre et arriva à Subic Bay le 18 décembre. Du 29 décembre 1972 au 25 janvier 1973, le Trigger effectua un entrainement aux opérations sous marins spéciales. Il quitta les Philippines le 3 février et après une escale à Hong Kong, participa à un exercice avec la marine canadienne au large de Taiwan. Le navire appareilla pour Yokosuka le 20 février et resta en réparations au Japon jusqu'à son départ pour les Etats Unis le 16 mars.

Le sous marin arrivant à San Diego (Californie) le 5 avril 1973. le 25 juin, il commença à entrainer un équipage de la Marina Militare qui devait opérer le navire. Le Trigger est désarmé et transferé à l'Italie le 10 juillet 1973 après avoir été rayé du Naval Vessel Register le 2 juillet 1973.

Rebaptisé Livio Piomarta (S-515) par ses nouveaux propriétaires, il resta en service jusqu'à son désarmement le 28 février 1986.


Le Livio Piomarta à Tarente en 1979

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 14:28

USS Wahoo (SS 565)

Le USS Wahoo à la mer le 14 juillet 1952

Le Wahoo à été mis sur cale à l'Arsenal de Portsmouth le 24 octobre 1949 lancé le 16 octobre 1951 et admis au service actif le 30 mai 1952.

Après une croisière de mise en condition dans les Antilles Britanniques et les réparations idoines à Portsmouth, le Wahoo gagna son port d'attache _Pearl Harbor_ appareillant le 1er décembre 1952, faisant escale à New London (Connecticut), franchissant le canal de Panama puis traversant l'Océan Pacifique après une dernière escale à San Diego. Le sous marin passa toute l'année de 1953 au large d'Oahu pour des exercices de combat pour son propre compte mais aussi pour les navires ASM de la flotte du Pacifique

En janvier 1954, le Wahoo appareilla pour une croisière de six mois en Extrême Orient sous le commandement de la 7ème flotte, multipliant des exercices et les escales. Après un retour à Hawaï, il appareilla en novembre 1955 pour un second déploiement extrême oriental avec des exercices des escales à Hong Kong, Kaohsiung, Apra Harbor (Guam) Yokosuka, Manille et enfin Subic Bay, terme de son déploiement avant son retour à Pearl Harbor en mai 1956.

Après un carénage de six mois (avril-octobre 1957), le Wahoo effectua sa croisière de remise en condition à Tahiti avant de continuer les opérations au large d'Hawaï, prélude à un troisième déploiement au sein de la 7ème flotte entre décembre 1957 et juin 1958. Il passa le reste de l'année au large d'Hawaï avec notament un carénage à l'Arsenal de Pearl Harbor de novembre 1958 à janvier 1959.

En juin 1959, le Wahoo fût transferé du SubRon 1 au SubRon 7 et en juillet appareilla pour un quatrième déploiement au sein de la 7ème flotte jusqu'au début de 1960 puis après deux mois d'opération de routine, il effectua un nouveau grand carénage à l'Arsenal ce qui l'immobilisa jusqu'en août avant de reprendre les opérations routinières au large d'Oahu.


Base sous marine de Pearl Harbor avec de l'extérieur vers l'intérieur le Blackfin (322) Gudgeon (567) Wahoo (565) et Tang (563

Fin mars 1961, il changea ses batteries et à la fin avril commença sa préparation pour un cinquième déploiement au sein de la 7ème flotte. Le 22 mai, le Wahoo appareilla de Pearl Harbor, effectuant de nombreux exercices, exercices entrecoupés d'escales à Yokosuka, Sasebo Hakodate et Naha.

Après six mois d'opérations, il regagna les îles Hawaï, rentrant à Pearl Harbor le 7 novembre 1961, reprennant les activités normales avant de commencer en décembre 1962 une nouvelle préparation pour un sixième déploiement en Extrême Orient qui commença le 15 janvier 1963, jour de son appareillage de Pearl Harbor pour six mois d'activités avec une simple escale à Osaka. De retour à Pearl Harbor le 15 juillet, le sous marin reprit un cycle normal d'opérations, cycle interrompu par un grand carénage d'octobre 1963 à avril 1964.

Son septième déploiement en Extrême Orient (novembre 1964-juin 1965) fût le premier dans le cadre de la guerre du Vietnam, guerre provoquée par l'incident du Golfe du Tonkin le 2 août 1964.

Son huitième déploiement en Extrême Orient eut lieu du 17 février au 29 août 1966 avant de nouvelles opérations au large d'Hawaï. En janvier 1967, il entra à l'Arsenal pour une grande refonte qui dura 17 mois jusqu'en juin 1968, refonte qui vit sa coque allongée de 5mpour recevoir une nouvelle installation sonar.


Le Devilfish de classe Balao détruit par les torpilles du Wahoo en 1968 au large de San Francisco

Sa remise en conditions achevée, le Wahoo appareilla pour son neuvième déploiement en Extrême Orient le 11 février 1969 mais ce déploiement de six mois fût plus un déploiement «diplomatique» avec un fort bref passage au large du Vietnam.

De retour à Pearl Harbour le 14 août 1969, il reprit des opérations de routine avant d'entamer son dixième déploiement en Extrême Oriental le 1er avril 1970 mais comme le précédent, quand il rentra à sa base le 21 octobre 1971, le Wahoo avait passé un faible temps au combat. Il effectua ensuite un carénage entre le 21 octobre 1970 et le 1er juin 1971.

Le même jour, il appareilla pour son nouveau port d'attache, San Diego, effectuant au cours de son transit des escales à Portland (Oregon) et Vancouver (Colombie Britannique), arrivant à destination le 26 juin 1971.

Il effectua un onzième déploiement en Extrême Orient, visitant Chinhae et Pusan après des exercices combinés avec la marine sud-coréenne. Il visita ensuite Taiwan pour manoeuvrer avec la marine taïwanaise.

Son déploiement s'acheva lors de son retour à San Diego le 28 avril 1972. Après des exercices de routine pendant un mois, il passa trois mois en carénage (juin-septembre) à l'Arsenal de Hunters Point, reprennant la mer en septembre.

Le 16 février 1973, le sous marin quitta San Diego pour son douzième déploiement avec la 7ème flotte, effectuant des exercices billateraux avec les marines sud-coréennes et taïwanaises mais aussi avec le force navale d'autodéfense japonaise. Il regagna San Diego le 14 août 1973 et resta occupé au large de la Californie.

Le 14 juin 1974, il entra à l'Arsenal de Mare Island pour un grand carénage qui s'acheva en juillet 1975. Les essais s'achevèrent le 23 juillet et après des escales à Seattle et Washington, effectua des exercices de systèmes d'armes et d'électroniques avant de revenir à San Diego le 28 août 1975.

Le 2 avril 1976, le Wahoo appareilla pour un nouvrau déploiement avec la 7ème flotte, participant à des exercices avec la marine sud-coréenne, les SEAL et les marines américains et sud-coréens. Il s'acheva son déploiement le 8 septembre, rentrant à San Diego début octobre 1976.

Le 6 septembre 1977, il appareilla de San Diego pour gagner la flotte de l'Atlantique, traversant le canal de Panama, faisant escale à Carthagène en Colombie, à Miami et Savannah avant d'arriver à New London (Connecticut) le 15 octobre.

Le 1er novembre, il commença l'entrainement de l'équipage iranienne censé récupérer son sister-ship Trout, entrainement qui dura durant toute l'année 1978 avec un déploiement dans les Caraïbes. Le 6 juillet 1978, le sous marin entra à l'Arsenal de Philadelphie pour un carénage avant transfert où il aurait été renomé Nahang.

La révolution islamique fit capoter ce plan le 31 mars 1979 et le Wahoo fût désarmé le 27 juin 1980 et cannibalisé pour les autres Tang encore en service dans des marines étrangères. L'ancien Wahoo fût rayé du Naval Vessel Register le 15 juillet 1983 et vendu à la démolition en novembre 1984.


Le Wahoo à l'Arsenal de Philadelphie en 1980

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 14:36

USS Trout (SS 566)

Le USS Trout à la mer

Le Trout à été mis sur cale aux chantiers de l'Electric Boat Company (General Dynamics Corporation) de Groton (Connecticut) le 1er décembre 1949 lancé le 21 août 1951 et admis au service actif le 27 juin 1952.

Basé à New London (Connecticut) au sein du SubRon 10, le Trout effectua jusqu'en 1959 différents exercices OTAN et dans les Caraïbes. En compagnie de son sister-ship le Harder, il parcouru 268 miles nautiques sous la glace, un record pour un sous marin conventionnel.

En août 1959, le Trout quitta New London pour Charleston en Caroline du Sud et le squadron 10 pour le squadron 4. Il effectua un premier déploiement en Méditerranée de septembre 1959 à janvier 1960 avant de représenter les Etats Unis lors des célébrations du 50ème anniversaire de l'arme sous marine norvégienne.


Lancement du Trout à Groton le 21 août 1951

Il effectua un carénage à l'Arsenal de Charleston de juillet 1963 à janvier 1964. Durant le reste des années soixante, il effectua trois autres déploiements au sein de la 6ème flotte. Entre ces trois déploiements, il effectua différents exercices dans les Caraïbes avant d'être affecté en juillet 1970 à la flotte du Pacifique.

Basé à San Diego (Californie), le Trout effectua deux déploiements en Extrême Orient, le premier en 1972 et le second en 1975/1976 pour des exercices avec les marines sud-coréennes et taïwanaises. Entre ces déploiements, il manoeuvrait au large de la Californie et pour des exercices dans le Puget Sound.


Le Trout à Gênes le 31 décembre 1967

Le 1er décembre 1976, il changea à nouveau de port d'attache, quittant San Diego pour Philadelphie en Pennsylvanie. En 1977/78, il fût profondément modernisé en vue d'être transféré à la marine iranienne, recevant de nouveaux moteurs et de nouvelles batteries.

Désarmé le 19 décembre 1978 et rayé du Naval Vessel Register, il fût transferé à la marine iranienne et rebaptisé Kousseh. La révolution islamique de mars 1979 fit capoter le projet et le sous marin resta à Philadelphie jusqu'en 1992.

L'ancien Trout connu alors une seconde vie, étrant transformé en navire télécommandé pour des exercices et des tests ASM Remorqué à Philadelphie, le sous marin aurait du être transformé en musée mais le projet échoua et il à été vendu à la démolition à Esco Marine de Brownsville (Texas) en mai 2008.


Le Trout à la remorque en 2007 peut être en direction du chantier de démolition

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 14:46

USS Gudgeon (SS 567)

Le USS Gudgeon lors de ses essais à la mer

Le Gudgeon à été mis sur cale à l'Arsenal de Portsmouth le 20 mai 1950 lancé le 11 juin 1952 et admis au service actif le 21 novembre 1952.

Après les essais de son constructeur, le Gudgeon appareilla pour Pearl Harbor, étant affecté à la 1ère division du 1er squadron le 18 juillet 1953. Il effectua des exercices au large d'Oahu jusqu'en avril 1954 quand il appareilla le 11 pour des exercices au large de l'Etat de Washington avant d'entrer en carénage à l'Arsenal de Mare Island qui l'immobilsa toute le reste de l'année, le submersible retrouvant Pearl Harbor le 9 mars 1955.

Le Gudgeon appareilla d'Oahu le 21 juillet 1955 pour le premier de ces cinq déploiements en Extrême Orient, visitant à cette occasion Yokosuka, Formose, Hong Kong, Manille et Guam avant de rentrer à son port d'attache le 30 janvier 1956. Les dix-huit mois suivants (février 1956-juin 1957) virent le sous marin effectuer des exercices de routine, un carénage, des opérations secrètes et un second voyage sur la côte ouest.

Le Gudgeon appareilla de Pearl Harbor le 8 juillet 1957 pour effectuer un tour de monde historique, le premier effectua par un sous marin américain. Après des exercices à Yokosuka, le Gudgeon appareilla cap à l'ouest le 26 août 1957 pour un tour du monde qui dura six mois, rentrant à Pearl Harbor le 21 février 1958 après huit mois d'absence et 25000 miles nautiques parcourus.

Après un grand carénage, le Gudgeon repris une activité plus conventionnelle au large d'Hawaï. Il effectua trois autres déploiements en Extrême Orient en 1959, 1961 et 1963, effectuant des manoeuvres avec la force d'autodéfense japonaise et des escales à Subic Bay et Hong Kong. En 1960 et 1962, il gagna la côte ouest pour des exercices.


Le Gudgeon allongé avec le système sonar PUFFS

Le Gudgeon rentra de son dernier déploiement en Extrême Orient à Pearl Harbor le 1er août 1963 et pendant les deux années suivantes opéra au large d'Hawaï. Il quitta Pearl Harbor le 29 novembre pour l'Arsenal de Mare Island à San Francisco arrivant à destination le 9 décembre. Il reçut à cette occasion une section de coque l'allongeant de 5 mètres pour absorber les nouveaux moteurs et un nouveau système sonar. La modernisation achevée en avril 1967, il regagna la flotte du Pacifique.


Le Gudgeon à la mer dans les années soixante-dix

Reclassé sous marin de recherche auxiliaire (AGSS) puis sous marin auxiliaire pour tests de missiles (SSAG) le 5 novembre 1979, il servit au sein de la marine américaine jusqu'au 30 septembre 1983 et rayé du Naval Vessel Register le 6 août 1987.

En 1983, le Gudgeon fût loué par la Turquie et rebaptisé Hizirreis (S 342). Acheté en 1987, il servit jusqu'en 2004 et est aujourd'hui ouvert au public au musée naval d'Izmir.


Le Hizirreis

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)


Dernière édition par clausewitz le Jeu 06 Aoû 2009, 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 14:57

USS Harder (SS-568)

Le USS Harder dans les glaces

Le Harder est mis sur cale aux chantiers de la Electric Boat Company de Groton (Connecticut) le 30 juin 1950, lancé le 3 Décembre 1951 et admis au service actif le 19 août 1952.

Après une croisière de mise en condition au large de Newport (Rhode Island), le Harde effectua un transit de 1000 miles nautiques (1600km) entre New London et Nassau à l'aide du snorchel. Il fût également engagé dans tests de sous marins d'attaque rapide.

Basé à New London, il effectua ses premiers exercices en juin 1953 avant d'appareiller pour les îles britanniques. Connaissant des difficultés mécaniques avec ses moteurs diesels, difficultées qui provoquèrent une panne générale en août 1953, obligeant le sous marin à été prit en remorque par le USS Tringa sur 2100 miles jusqu'à New London.

Durant les années suivante, le Harder effectua différents exercices dans l'Atlantique avec l'OTAN, dans les Caraïbes, des évaluations sonar, servit de cible pour les exercices ASM. En mars 1959, lors de l'exercice Subicex au large de Terre Neuve, il effectua une traversée de 280 miles sous la glace, un record encore aujourd'hui inégalée.


Le Harder avec le système PUFFS visible avec les trois ailerons dépassant de la coque

Après un exercice sous marin de trois dans l'Atlantique, le Harder quitta New London pour Charleston où il arriva le 17 novembre 1959, retrouvant le squadron de sous marins n°4. Continuant ses opérations au large des Etats Unis, il appareilla le 24 mai 1961 pour un déploiement en Europe et en Méditerranée, faisant ainsi escale à Bremerhaven le 9 juin pour participer ensuite à des exercices avec la marine allemande. Il gagna ensuite Holy Loch et Rota pour des exercices avec la 6ème flotte avant de rentrer à Charleston le 28 août 1961

D'août 1961 à octobre 1962, le Harder effectua des exercices d'entrainement, évalua le missile Asroc et autres systèmes ASM avant d'entrer à l'Arsenal de Charleston pour un carénage qui l'y immobilisa d'octobre 1962 à avril 1963 avant d'opérer dans les Caraïbes et dans l'Atlantique pour différents exercices notament avec des navires de surface.

Le Harder entra de nouveau à l'Arsenal de Charleston le 22 octobre pour une grande refonte, recevant une section supplémentaire de coque, l'allongeantde 6m pour recevoir de nouveaux moteurs et un nouveau système sonar. Les superstructures furent redessinées et l'alimentation électrique ainsi que les systèmes électroniques sont mis à jour. Le Harder retrouva la flotte début 1968.


Le Harder sortant du bassin n°5 de l'Arsenal de Charleston en juillet 1967 après plus de vingt mois de refonte

Le Harder à été désarmé le 31 janvier 1973, rayé du Naval Vessel Register le 20 février 1974 et vendu à la marine italienne. Remis en service par cette dernière le 18 août 1974 sous le nom de Romeo Romei (S-516), n'étant désarmé et démoli qu'en 1988.


Le Romeo Romei en 1975 peu après sa remise en service au sein de la marine italienne

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   Jeu 06 Aoû 2009, 15:17

Caractéristiques Techniques

Dessin originel des Tang

Déplacement : en surface 1560 tonnes (début de carrière) 2050 tonnes (fin de carrière)
en plongée 2260 tonnes (début de carrière) 2700 tonnes (fin de carrière)

Dimensions : longueur : 82m (début de carrière) 87 à 92m (fin de carrière) largeur 8.2m tirant d'eau 5.2m

Propulsion : quatre moteurs diesels General Motors GM 16-338 Pancake puis trois moteurs Fairbanks 38D8-1/8 et des moteurs électriques Westinghouse dévellopant 5600ch entrainant deux hélices

Vitesse maximale : 15.5 noeuds en surface 18.3 noeuds en plongée

Distance Franchissable : 10000 miles nautiques à 10 noeuds avec snorchel 7600 miles nautiques à 15 noeuds en surface

Endurance : une heure à 17.5 noeuds sur batterie

Immersion maximale : 210m

Electronique : (données Fdc 2004 sur les Tang turcs) Radar BPS 12; Sonar BQR2B; BQS4; BQG4 (PUFFS) détecteur WLR-1 Direction de lancement de torpilles Mk106 mod18

Armement : 8 tubes lance-torpilles de 533mm (six avant et deux arrière) pour 21 torpilles Mark 37.
La torpille Mark 37 pèse 649kg avec une charge militaire de 150kg. Elle peut toucher une cible à 21 noeuds et 9140m à 26 noeuds
Les sous marins turcs en fin de carrière utilisaient la Mark 48


Torpille Mark 37 photographiée dans un musée allemand

Sources
-US Navy T1 1898-1945 Du Maine au Missouri
-Flotte de combat 2004
-Ressources internet diverses comme Navsource, NavWeaps et Wilkipedia.

FIN DE L'ARTICLE
A VENIR : GRUMMAN F8F BEARCAT


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG   

Revenir en haut Aller en bas
 
USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE KILO
» USN SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE TANG
» SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE OBERON
» SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE UPHOLDER
» Les sous-marins de la classe « Kilo »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: