AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Onondaga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Onondaga   Lun 18 Mai 2009, 16:21

souce:canoe.ca



• Permission de monter à bord?
© Léopold ROUSSEAU
Les aventuriers pourront, dès la mi-juillet, vivre l’expérience unique d’une nuit à bord du sous-marin Onondaga, au site historique maritime de Pointe-au-Père, à Ri­mouski. Claustrophobes, s’abstenir!
«Il faut faire attention de ne pas se cogner la tête… mais on ne pénètre pas par des écoutilles. On pénètre par des portes qui ont été découpées sur la coque aux deux extrémités, donc je pense que la claustrophobie devrait mieux se vivre», lance à la blague le directeur du projet, Serge Guay. N’empêche, c’est le dépaysement total.
Le concept d’une nuitée dans une couchette superposée, au cœur d’un sous-marin aux corridors exigus, aura de quoi satisfaire les plus exigeants en matière d’originalité… mais risque de décevoir les amateurs de confort. On est bien loin de l’hôtel quatre étoiles! Ce qu’on vous propose, c’est une nuit thématique : une immersion dans le monde fascinant des sous-mariniers qui s’animaient dans ce monument témoin de la guerre froide.
«C’est vraiment une expérience… On parle de 70 hommes dans un navire, qui naviguaient la plupart du temps complètement submergé… Une espèce de petite ville autonome qui fabrique son eau, son air, et qui a suffisamment de nourriture à bord pour survivre deux mois et demi. C’est un monde que personne ne connaît», s’emballe Serge Guay.
L’Onondaga, qui a vu sa carrière prendre fin dans la marine canadienne en 2000, deviendra le premier et le seul sous-marin au pays accessible au public.
Pour seulement 65 $ (75 $ pour les adultes), il sera possible de vivre à fond l’Opération baptisée November. «L’idée, ce n’est pas de remplacer un hôtel, s’esclaffe Serge Guay. C’est un peu de vivre comme si on faisait une formation de sous-marinier. Les gens arrivent à 20 h 30, rencontrent le capitaine d’armes (un comédien qui joue ce rôle), et puis on va simuler qu’on est sous l’eau. Tout le monde est sous-marinier et reçoit une formation.
«La salle des torpilles était utilisée à des fins de cinéma pour l’équipage, alors il y aura un petit film qui sera projeté», ajoute-t-il, précisant que tous les «matelots» auront leur ration (un petit verre) et on leur servira le petit déjeuner à 7 h, le lendemain. «On a déjà des réservations pour la cabine du capitaine (à 125 $)… c’est le grand luxe», rigole-t-il, admettant que le seul privilège est d’avoir une certaine intimité que les autres n’auront pas.
Visites à 12 $
L’Onondaga, considéré avant tout comme un sous-marin/musée, ouvrira ses «écoutilles» à la population le 13 juin pour des visites commentées de 45 minutes avec un «audioguide», moyennant un prix d’entrée de 12 $ (adultes). «On veut dépasser 50 000 visiteurs, mais si on pouvait atteindre 75 000, on serait aux petits oiseaux. La région a longtemps été une région de passage… On se dirigeait vers la Gaspésie, c’était LA destination. On essaie de faire en sorte que Rimouski devienne une destination pour une partie de la population qui est à trois ou quatre heures de chez nous.»
Le projet de musée a coûté 3,2 millions, dont la majeure partie a été financée par Ottawa (60 %), Québec, la Ville de Rimouski et des partenaires privés. L’opération de halage, l’automne dernier, a été très médiatisée en raison des nombreuses embûches. Les manœuvres, beaucoup plus complexes que prévu, avaient échoué à quelques reprises et le sous-marin s’était même renversé.
jean-luc.lavallee@journaldequebec.com

Bienvenue à tous
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Onondaga   Lun 18 Mai 2009, 16:46

Dommage que cela soit aussi loin... Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Mais est-ce qu'il y aura les relèves de quart durant la nuit ? Avec les banettes chaudes.. Mr.Red



Les banettes du S-22 Riachuelo brésilien... ça donne envie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Onondaga   Mar 19 Mai 2009, 21:07

Merci pour les photos

Pour moi ce sera pas trop loin (2h de routes) vivement juin lol!

ayant visité ce sous-marin lorsqu'il est venu à Québec pour la dernière fois en 2000 (ou en 1999, je sais plus Embarassed ), ce sera une joie de remonter à bord. Je vais mettre la casquette du capitaine, ca va les fourrer lol! (le capitaine me l'avais donné puisque mon père avait été le pilote jusqu'à Québec).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Onondaga   Lun 01 Juin 2009, 21:02

Source Journal de Québec
Une nuit à bord du «sous-marin-hôtel»
Jean-Luc Lavallée - Journal de Québec
Photos: Journal de Québec




© Journal de Québec
Avec ses couchettes superposées, le vieux submersible n’a rien d’un hôtel quatre étoiles.
Les esprits aventureux pourront, dès la mi-juillet, vivre l’expérience unique d’une nuit à bord du sous-marin ONONDAGA, au site historique maritime de Pointe-au-Père, à Rimouski. Claustrophobes s’abstenir!

«Il faut faire attention de ne pas se cogner la tête… mais on n’y pénètre pas par des écoutilles. On y pénètre par des portes qui ont été découpées sur la coque aux deux extrémités, donc je pense que la claustrophobie devrait être plus supportable», lance à la blague le directeur du projet, Serge Guay. N’empêche, c’est le dépaysement total.

Le concept d’une nuitée, dans une couchette superposée, au cœur d’un sous-marin aux corridors exigus aura de quoi satisfaire les plus exigeants en matière d’originalité… mais il risque de décevoir les amateurs de confort. On est bien loin de l’hôtel quatre étoiles! Ce qu’on vous propose, c’est une nuit thématique, une immersion dans le monde fascinant des sous-mariniers qui évoluaient dans ce monument témoin de la guerre froide.


À LIRE AUSSI

Pour des nuits inusitées:
«C’est vraiment une expérience! On parle de 70 hommes dans un navire qui naviguaient la plupart du temps complètement sous l’eau… une espèce de petite ville autonome qui fabrique son eau et son air, et qui a pour deux mois et demi de nourriture à bord. C’est un monde que personne ne connaît», s’emballe Serge Guay. L’ONONDAGA, qui a vu sa carrière prendre fin dans la marine canadienne en 2000 deviendra le premier et le seul sous-marin au pays à être accessible au public.

Opération «November»

Pour aussi peu que 65 $ (75 $ pour les adultes), il sera possible de vivre à fond l’Opération baptisée «November». «L’idée, ce n’est pas de remplacer un hôtel… s’esclaffe Serge Guay. C’est un peu de vivre comme si on faisait une formation de sous-marinier. Les gens arrivent à 20h30, rencontrent le capitaine d’armes (un comédien qui joue ce rôle), puis on fera semblant d’être sous l’eau. Tout le monde est sous-marinier et reçoit une formation.»

«La salle des torpilles était utilisée comme salle de cinéma pour l’équipage, alors un petit film y sera projeté», ajoutet- il, précisant que tous les «matelots» auront leur ration (un petit verre) et qu’on leur servira le petit-déjeuner à 7 h, le lendemain. «On a déjà des réservations pour la cabine du capitaine (à 125$)... c’est le grand luxe», s’esclaffe-t-il, admettant que le seul privilège est d’avoir une certaine intimité que les autres n’auront pas.

Visites à 12$

L’ONONDAGA, considéré avant tout comme un sous-marin/musée, ouvrira ses «écoutilles» à la population le 13 juin pour des visites commentées de 45 minutes avec un «audioguide», moyennant un coût d’entrée de 12$ (prix pour un adulte). «On voudrait dépasser 50000 visiteurs, mais si on pouvait atteindre 75000, on serait aux petits oiseaux! La région a longtemps été une région de passage… on se dirigeait vers la Gaspésie, c’était LA destination. On essaie de faire en sorte que Rimouski devienne une destination pour une partie de la population qui est à trois ou quatre heures de chez nous.»

23 tours du globe

Le sous-marin canadien, qui a sillonné presque toutes les mers du monde, a parcouru l’équivalent de 23 fois le tour de la Terre. Le projet de musée aura coûté 3,2 M$, dont la majeure partie a été financée par Ottawa (60 %), Québec, la Ville de Rimouski et des partenaires privés. L’opération d’halage, l’automne dernier, a été très médiatisée en raison des nombreuses embûches. Les manoeuvres, beaucoup plus complexes que prévu, avaient échoué à quelques reprises et le sous-marin s’était même renversé.

33 ans de service

L’ONONDAGA, est le sous-marin canadien qui a eu la plus longue carrière dans l’histoire de la Marine canadienne, de 1967 à 2000. Le mastodonte de 1 400 tonnes sera le seul sous-marin accessible au public dans tout le pays à compter du mois de juin. Ce témoin de la guerre froide a parcouru plus de 500 000 milles nautiques, soit l’équivalent de 23 fois le tour de la Terre, avant d’être remorqué au port de Rimouski en juillet 2008 pour sa nouvelle vie de « sous-marin/musée/hôtel ».

L’opération d’halage, qui a été parsemée d’embûches (le navire s’étant renversé) s’est étirée sur plusieurs mois. C’est en novembre dernier qu’il a enfin été installé sur des assises permanentes.

Une nuit à bord de l’ONONDAGA?

  • De 65 $ à 125 $ par personne
  • Du 17 juillet au 19 septembre
  • Tous les vendredis et samedis
  • 34 couchettes disponibles
Horaire des visites - Été 2009

  • Du 13 juin au 31 août (de 9 h à 18 h)
  • Du 1er septembre au 12 octobre (de 9 h à 17 h)v
  • 12 $ par adulte (16 ans et plus)
  • 8 $ par enfant (8 à 15 ans)
  • Gratuit pour les enfants de moins de 8 ans
  • Source: www.shmp.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Onondaga   

Revenir en haut Aller en bas
 
Onondaga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Onondaga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Canada-
Sauter vers: