AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L aventure du Glorioso, 1747

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L aventure du Glorioso, 1747   Mer 04 Fév 2009, 11:21

Cette histoire vaut le coup d etre connue.

Il s agit d un vaisseau, appelle Nuestra Señora de Belen, de 70 canons, construit a la Habana en 1740, d ou sortiront peut etre les meilleurs vaisseaux, sinon les plus résistant, a cause du bois des iles.

En 1747, il fut envoyer pour transporter depuis la Habana vers la peninsule 4 millions de pesos en argent. Pedro Mesia de la Cerda etait son capitaine.




Apres une croisiere sans problemes, devant les iles Azores, il tombera sur une escadre anglaise. Comme la mission du Nuestra Señora de Belen etait de porter en lieu sur le tresor, il mit toutes les voiles pour s éloigner des anglais.

Le chef anglais, John Crooksanks, envoya a la poursuite du solitaire vaisseau au Warwirk de 60 canons, et la fregate Lark de 40 canons.

La fregate plus rapide que le lourdement charge vaisseau ennemi, fut rapidement sur lui, faisant feu a distance, essayant d abimer les voiles du Nuestra Señora de Belen. Au cours de la nuit, avec une pleine lune, l artillerie du N S de Belen, fit des ravages sur la fregate, coque et matures abimées, au point qu elle ne tarda pas longtemps a couler.

Le sacrifice de la fregate Lark, permit au Warwick de s approcher du N.S de Belen et l attaque recommença de plus belle, sous la pleine lune. Une heure et demi plus tard, l anglais avait souffert d enormes degats, plusieurs mats coupes courts, la coque perforee, de multiples voies d eau, au point de ne plus pouvoir supporter la pluie de feu en provenance du N.S de Belen.

Pouvant couler son ennemi, le capitaine Pedro Mesia de la Cerda, decida, devant la possibilité de voir surgir d autres ennemis, de mettre les voiles et accomplir sa mission. Son navire n avait souffert que des legers degats.


Dernière édition par mmdb_1 le Mer 04 Fév 2009, 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L aventure du Glorioso, 1747   Mer 04 Fév 2009, 11:22

Le 14 aout, le N.S. de Belen se trouve devant les cotes du Finnisterre, ou il trebuchera contre un escadre anglaise composée du Oxford, de 50 canons, les fregates Soreham et Falcon. Les anglais se lancerent a la chasse de l espagnol, surs de leur victoire.

L Oxford fut le premier a tirer sur l ennemi, et après trois heures de duel d artillerie, l Oxford dut se retirer sévèrement touche.

Ce fut au tour des frégates de prendre la releve, sans suces, et le 16, le N. S. de Belen arriva au port de Corcubion, ou il dépositera le trésors et fit les reparations nécessaires, vu que maintenant les degats etait plus importants, sans toutefois l empecher de naviguer, les mats et voiles furent les plus abimees. Toutefois, les reparations ne furent pas complètement effectuer, vu que le petit port de Corcubion ne dispose pas des ressources adéquates.

Le capitaine Pedro Mesia de la Cerda, decida alors de mettre le cap vers Ferrol, ou les reparations pourraient etre effectuees adéquatement, mais une grande tempete l en empecha, decidant alors de mettre cap vers le sud, vers Cadiz, en s eloignant des cotes portugaises ou l escadre de Byng croisait.

Vers le cap San Vicente, le N.S. de Belen, le 17 octobre fue aperçut par les anglais, et pris en chasse par pas moins de 10 ennemis.

Les premiers a venir sur lui furent les frégates King George, Prince Frederik, Duke et la Princess Ameline de 30 canons chacunes.

Une panne de vent permis un répit, et vers 5 heures du matin du 18 octobre, le vent se mit a souffler, permettant a la frégate King George de s approcher et initier le combat vers 8 heures du matin.

Des les premiers tirs de l artillerie espagnole, la fregate fut mal en point, ses mats coupes, une partie de son artillerie touchée, et de nombreux morts, sa fin était proche, et l apparition des Frederik, Duke, et Princess Amelia la sauva in extremis d une fin sure.




Celles ci, devant le danger de s approcher se battirent a distance, espérant que l arrivee du Darmouth de 50 canons permettrait retablir l equilibre.

Les degats a bords du N.S. de Belen s accumulaient, perdant de la vitesse, ce qui permit a l ennemi de maneuvrer autour pour mieux l atteindre.

Le Darmouth s approcha et commença a tirer sur le N.S.de Belen, qui ne se priva pas de lui repondre, au point qu il reussira a lui infliger de severes dommages et l incendier, au point que sa Sainte Barbe explosera et le Darmouth coulera corps et bien, 14 seulement de son equipage seront sauves.

Las anglais deciderent de se retirer et laisser en paix ce maudit N.S. De Belen.

Ce fut l arrivée du 3 ponts Russell de 80 canons qui les decida de retourner au combat.

Les fregates et le 3 ponts iront ensemble contre l espagnol, qui durant le reste de la journée et durant la nuit suivante, répondra a chaque attaque, repoussant chaqu une d elles. Finalement, a bout de munitions, il se verra obliger a se rendre.

Les anglais, reconnaissant le courage des ses ennemis, n auront que des éloges pour eux et traiteront comme des camarades a l équipage prisonnier.

Reconnaissant la valeur militaire du N.S. De Belen, ils deciderent de le reparer, mais, une voie d eau finit par l envoyer par le fond.

Apres la liberation des espagnols, Pedro Mesia de la Cerda fut amplement recompense par les autoritees espagnoles, et le N.S. de Belen pasa a etre connut comme le Glorioso, le Glorieux.

Quant aux chefs anglais, Croosbank fut limoge, ceux du second combat connurent le meme sort, et ceux du troisieme se sauverent in extremis.
Revenir en haut Aller en bas
 
L aventure du Glorioso, 1747
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L aventure du Glorioso, 1747
» L'Aventure à Hélice
» Aventure MP3
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1626-1788-
Sauter vers: