AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Debarquements espagnols en Angleterre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mar 03 Fév 2009, 12:30


Au long de l histoire, les forces espagnoles, ont mis pied a terre sur le sol des iles britanniques.
Déjà durant la guerre des cents ans, les espagnols en appui du roi de France, ont mis a feu et a a sang les cotes du sud de l Angleterre.
Les forces espagnoles allies des français, empecheront durant longtemps le trafic anglais dans le canal de la Manche.
La population anglaise etait morte de peur devant les repetitifs assaut des forces navales espagnoles et l incapacite de leurs propres forces d empecher ces attaques.
Des villes comme Dover, Folkestone, Pormouth, Plymouth,, Darmouth...ou Gravesend pres de Londres, entre 1374 et 1379 ont vues les soldats espagnols faire du « tourisme » dans leurs rues.
Au cours du 16 siècle, les cotes anglaises ont continuer a souffrir les visites des gents du sud.
Les autorités anglaises étaient incapables de protéger ses cotes. Les forces de defense anglaises craignent de devoir se battre contre les terribles latins.

Au cours de 16 s. durant la guerre de Felipe II et d Isabelle Tudor, plusieurs débarquement auront lieu.
En 1579, des forces espagnoles débarquent en Irlande pour appuyer les rebelles irlandais. James Fitzmauri aura la benediction du pape pour lever une force contre les anglais. Aider par les espagnols, une force respectable naviguera en direction de l Irlande au cours de l été 1579.
Ainsi, 1.500 soldats, dont 400 espagnols, avec 12 vaisseaux aux ordres de Juan Martinez de Recalde debarqueront a Smerwick, dans le port de Smerry sur la cote ouest de l Irlande sans trouver d opposition ennemie. Lassée d attendre les renforts de troupes irlandaises, qui ne viendront pas, la majeur partie de la troupe retournera a bord pour quitter les lieux, laissant 700 volontaires dont 80 espagnols qui prirent la decision de continuer en Irlande. Une annee durant, ils combattront les anglais sur le sol irlandais, jusque a novembre 1580 ou finalement, ils se rendront aux anglais qui leurs promirent la vie sauve. Les prisonniers furent mis sous la garde de Walter Raleigh, qui decida, de les eliminer, massacrant ceux qui, désarmées, leurs en avait fait baver durant presque une annee.
Ayant les espagnols une base en terre française, Blavet, ou une flotte de vaisseaux espagnols, domineront le canal de la Manche aux ordres de Pedro Zubiaur.

En 1595, d ou partiront les galères de Carlos de Amezola le 22 juillet 1595, les Capitana", "Patrona", "Bazana" y "Peregrina” vers Cornouialles.
Le 2 aout les galères sont devant le cap Lizard, debarquant dans la baie de Mounts, environ 400 arquebusiers, qui prirent le village de Mousehole.
Les anglais, en nombre de 1.400, en firent rien pour empecher l attaque, demandant des renforts a Plymouth. Les espagnols continueront les attaques a d autres villages:
Newlyn, Saint Paul, Church Town...
Les espagnols, une fois leur travail de destruction fini, partiront sans être moleste. Ils iront a Penznace ou ils attaqueront le chateau, qui se rendra, et pilleront plusieurs bateaux dans le port.
Apres 3 jours de promenade, ils partiront, après avoir celebrer une messe.
Surprise, le responsable de la défense de Plymouth n etait autre que Drake, qui ne fit rien du tout pour empecher l action des envahisseurs. Âpres le désastre de l attaque que Drake commanda en 1585 contre la Coruña et Lisboa, Drake fut mis envoyer a Plymouth comme une espece de chatiment.
Au cours du voyage de retour, les 4 galères espagnoles auront le temps d attaquer un convoi hollandais de 40 vaisseaux, en coulant 2.
Peu après, ce fut le tour au capitaine Martin de Oleaga qui avec deux vaisseaux, mis le sud de l Angleterre a feu et a sang.
Les anglais feront tout leur possible pour expulser les espagnols de Blavet, indirectement, appuyant les forces des huguenots français qui assiegerront Blavet, sans resultat. En avril de 1596, les troupes espagnoles prendront Calais, disposant ainsi d une autre base pour mener leurs attaques contre l Angleterre.
En 1597, une escadre espagnole mis cap vers l Angleterre, et surprise par une tempete, pres de Falmouth, dispersant les bateaux, et abimant la majeur partie d eux.
7 reussiront a debarquer les troupes, les Tercios, pres de 400 soldats qui, attendront en vain l arrivee des autres durant plusieurs jours sans etre attaquer par les troupes anglaises. Ils partiront et retourneront en Espagne, apres avoir laisser quelques souvenirs...
Le fait que les anglais no firent aucune tentative pour repousser la flotte d invasion espagnole,, une escadre anglaise de pas moins de 120 vaisseaux anglais et 25 hollandais, ne purent empecher le debarquement, ni l arrivee sur leurs cotes de l escadre espagnole, qui rappelons le, a cause de la tempete ne put mener a bout son projet, ni pour repousser les troupes débarquées, créa de lourds soupçons parmi pas mal d anglais contre les Essex, Howard, Raleigh d entre a la solde des espagnols, avec l ouvertures de pas mal de judices pour trahison.
Les accords entre les rois d Espagne et de France de 1598, mis fin a la presence espagnole sur les cotes française, retournant Blavet et Calais aux français. Les anglais croiront que c etait la fin des attaques espagnoles sur leurs cotes, mais que non!


Ainsi en 1601, en septembre, une flotte espagnole sortira de Lisboa aux ordres de Diego Brochero, et une autre fois ,une terrible tempete, frappera la flotte obligent la majeure partie des vaisseaux a retourner en Espagne, trop mal en point. Une dizaine de bateaux arriveront a l objectif, Kinsale en Irlande, au debut d octobre, ou pres de mille volontaires irlandais se joignirent aux espagnols. Les anglais, pres de 6.000 soldats et 500 chevaliers, appuyer par l escadre de sir Richard Levison, reprendrons les forts de Rincurran et Castle Park au prix d enormes pertes.
Une fois les vaisseaux endommages par la tempete repares, debut decembre depuis la Coruña, 10 vaisseaux mettront cap vers l Irlande, et une autre fois, la meteo sera du cote des anglais, malmenant la flotte espagnole, seulement 6 vaisseaux avec 600 soldats arriveront sur l objectif irlandais, Casltehaven, le reste trop abime, retournera a nouveau en Espagne. Les forces espagnoles etaient en possession des Ports de Baltimore, Bantry, Berehaven...


Les anglais craignant que le nouveau débarquement put venir en aide aux troupes espagnoles assiegees a Kinsale, attaqueront les navires espagnols, une flotte aux ordres de Levison se jettera sur les vaisseaux de Zubiaur a Castlehaven, sure de sa victoire vus le nombre d ennemis, moindres en nombre.
5 heures de dur combats durant, les espagnols feront front aux assauts ennemies, qui finalement se retirera, trop mal en point pour continuer la lutte.
Ne pouvant pas arriver a Kinsale, et vus que la zone se remplissait de troupes anglaises, les 600 espagnols, deciderent a regrets de retourner en Espagne, ce qu ils firent sans etre gener par les vaisseaux anglais.
Autour de Kinsale, les troupes anglaises augmenteront leurs nombre, pres de 12.000, ce qui ne fut pas une raison pour empecher les sorties des espagnols qui firent d enormes degats aux anglais, comme le 12 decembre, ou une sortie espagnole fit pas moins de 700 morts, et prisonniers anglais et la prise de 20 canons ennemis.
Une force de pres de 6.000 volontaires irlandais, s approchait de Kinsale, pour s unir aux troupes espagnoles, mais elle fut mise en deroute par les anglais.
Devant le nombre croissant d ennemis, et le manque de renforts, les espagnols, ne pouvant pas sortir de leur positions une fois leurs allie mis en fuite, et que la lutte ne menerait pas a la victoire, les troupes espagnoles arriveront a un accord avec les anglais: elles pourront sortir avec leurs armes, drapeau, artillerie, bagages et tresors. Ainsi le 12 janvier 1602, s effectuera la sortie des espagnols, qui seront rapatries a bord de vaisseaux anglais vers l Espagne. Telle etait la « joie » des anglais de les voir quitter les lieux! Moins de 3.000 soldats espagnols, qui étaient repartis en plusieurs point de la cote, avaient tenus en échec et pris pas moins de 5 ports , ce durant 4 mois sans renforts.

Depuis les ports en Flandes, les espagnols continueront d attaquer les cotes et le commerce anglais. Les galères espagnoles, aux ordres d Amezola attaqueront tout vaisseaux ennemi, causant d enormes degats aux anglais et hollandais.
Revenir en haut Aller en bas
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mar 03 Fév 2009, 21:35

Citation :
Déjà durant la guerre des cents ans, les espagnols en appui du roi de France, ont mis a feu et a a sang les cotes du sud de l Angleterre.

Pour apporter une précision, il s'agissait de marins Castillans, l'Espagne n'existant pas en tant qu'état unifié à cette époque. thumright

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mar 03 Fév 2009, 22:05

Merci pour l'article thumleft , sur un sujet sans doute méconnu. On retient des "relations" navales hispano-anglaises l'épopée de l'Invincible Armada, histoire assez connue; je n'ai jamais entendu parler de toutes ces opérations amphibies avant l'heure et de l'alliance franco-castillane durant la Guerre de Cent Ans.

Surprise, les Espagnols opéraient des galères dans l'Atlantique et la Mer du Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mar 03 Fév 2009, 23:46

Salut.
Eh oui, les espagnols operent sur des galeres, partout.
Meme dans les Caraibes, ils se serviront des galeres contre les pirates, avec des effets devastateurs.


Au fil des ans de recherches, j ai decouvert que les espagnols étaient maitres dans l art de naviguer sur des galeres. Ils sauront en tirer profit, mettant au point des tactiques pour leurs emploi, soit contre d autres galeres, soit contre des navires, soit dans des opérations de débarquement, tirant profit du faible tirant d eau des galères.

Si vous visitez Barcelone, en partez pas sans avoir vue la galere Real, expose au musee naval, elle est splendide, c est la copie parfaite de celle de Juan de Austria a Lepanto.


Dernière édition par mmdb_1 le Mer 04 Fév 2009, 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mer 04 Fév 2009, 00:11

L idée qu avaient les habitants de la péninsule ibérique sur leurs dénomination peut parfaitement être décrite comme se sentant espagnols.

Surtout vers l exterieur.

De nombreux textes du 8,9, 12, 13 siecles nous racontent comment des rois de Castille ou d Aragon, se denominent espagnols, rois d espagnols ou chevaliers d Espagne.

Ainsi Sancho III en 1030 aime a se dire « rey de las Españas...ou un tel Ludovico Pio qui deja au s. 9 ecrivit:...Españoles que viven en el condado de... Ou Jaume I" roi d Aragon : ...hemos dejado bien puesto el honor de España..."

Bernat Desclot dans ses chroniques: ... tres reyes de España...señor soy un caballero de España..."

Ou le meme Bernat Desclot : Han venido dos caballeros de España, de las tierras de Cataluña".

Et puis il y a aussi Ribera de Perpeja qui au 15 s ecrivit sa "cronica de Espanya"...


Alors tu vois,

ont peut sans peur et sans reproche les appelles espagnols.

Faut pas tomber dans le piege assez répandu des nationalistes de tout bord, qui aiment nier la réalité historique de la péninsule.

Certes, il y avait plusieurs rois que se disputaient le pouvoir dans la péninsule, mais il fait aussi voir l unité d action politique de ces memes rois, et le sentiment d appartenir a une même famille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mer 04 Fév 2009, 00:23

Il me semble que Jean Froissard avait pas mal ecrit sur les exploits des espagnols au cours de la guerre des cents ans.
Revenir en haut Aller en bas
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Mer 04 Fév 2009, 09:16

a mon avis, ce sujet va intéresser Bill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Jeu 05 Fév 2009, 00:02

Elles sont très interressantes ces histoires et pour une fois...plusieurs fois devrais je dire, les anglais sont battus

Ce sont des histoires peu connues

Viva Espagna

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Jeu 05 Fév 2009, 00:23

Salut.
La veritee est que les anglais n ont eut le pouvoir maritime que tardivement, et assez brevement, la propagande anglaise a fait des miracles pour nous faire croire en sa superiorite.
Son histoire est pleine de defaites, comme toutes les autres forces navales, ni plus ni moins.
Meme Nelson a ete battu, et il y a laisse un de ses bras!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Jeu 05 Fév 2009, 00:27

Et nos voisins du sud, les ont battus a maintes reprises.
Si on connait leur histoire navale, on s aprecevra, que nous, ceux du nord, nous sommes peu de chose a cote d eux.
Si j ai le temps, je posterai la defaite anglaise de Cartagena de Indias en 1741 au mains de Blas de Lezo, ce fut une magnifique victoire, une enorme victoire et une douleureuse defaite anglaise, rapidement etouffee...
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: ii   Jeu 05 Fév 2009, 10:17

Citation :
et une douleureuse defaite anglaise, rapidement etouffee...
Tu touches la, un point capital dans la différence de culture Anglo-Saxone et Française.

Pour les Anglais, les défaites sont minorées, cachées ou sensurées.
Pour les Français, c'est une catastrophe nationale. Des noms de défaites sont gravées au fer rouge et sont cultivés dans notre mémoire.
Azincourt, Trafalgar, Waterloo,...

Les marins Français portent toujours le deuil de Trafalgar, la cravate noire.
Pourquoi ne pas porter une cravate rouge pour Beachy Head (Bevezier)!

Ce n'est pas en ignorant les victoires et cultivant les défaites que l'on fait un peuple optimiste.

Tous les ans, le Président comémore le 11 novembre et le 8 mai.
Le bicentenaire d'Austerlitz (2 déc 2005) aurait pu être l'occasion de fêtes grandioses...
RIEN...Silence total.


Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Jeu 05 Fév 2009, 11:39

Salut.
C est bien la un trait des latins...
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Jeu 05 Fév 2009, 11:59

Comme le disait le regretté Eric Tabarly "la mer c'est ce que les français ont dans le dos pendant les vacances" Laughing

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Ven 06 Fév 2009, 00:02

Posts très intéressants sur des pages peu connues de l'histoire.

Citation :
Le bicentenaire d'Austerlitz (2 déc 2005) aurait pu être l'occasion de fêtes grandioses...
RIEN...Silence total.

D'autant plus rageant qu'on a envoyé notre PAN célébrer le bicentenaire de Trafalgar, l'une de nos plus grosse défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Ven 06 Fév 2009, 00:14

J ai honte rien qu a penser a cela...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Ven 06 Fév 2009, 00:26



Consolons nous, les espagnols aussi ont envoyer des navires lors de la célébration.

Les critiques sont allées bon train dans l Armada espagnole...




Sauf qu eux ont envoyer, peut être pour déjouer les ordres des politichiens, la fregate Blas de Lezo, se faisant un plaisir de raconter aux visiteurs anglais, qui était ce Blas de Lezo et quel fut son exploit








Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   Sam 21 Jan 2012, 22:09

Bonsoir-



A Blavet, actuellement Port Louis, il y a un fort, le Fort de l Aguilla ériger par les espagnols par l’architecte Cristobal de Rojas.
En 1591 une bonne partie du fort est déjà construite.
Puis après passer à mains françaises il sera modifié, passant à être connue comme citadelle de Port Louis.
Les espagnols continuent à occuper la place jusqu'au traité de Vervins en 1598, puis après passer a mains françaises il sera modifié, passant a etre connue comme citadelle de Port Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debarquements espagnols en Angleterre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debarquements espagnols en Angleterre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debarquements espagnols en Angleterre.
» Achat en Angleterre...
» Républicains espagnols (4)
» Offre promotionnelle Cars en Angleterre jusqu'au 31 décembre 2010
» Les génériques espagnols

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE :: Période 1412-1625-
Sauter vers: