AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 786
Age : 46
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Sam 08 Déc 2018, 09:56

petite question, le choc initial, n'as t'il pas fait sauté toute les protections Electrique des différends systèmes (fusibles, disjoncteurs, etc) ce qui donnerai beaucoup de mal pour sauvé le bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3641
Age : 45
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Sam 08 Déc 2018, 10:04

adama a écrit:
petite question, le choc initial, n'as t'il pas fait sauté toute les protections Electrique des différends systèmes (fusibles, disjoncteurs, etc) ce qui donnerai beaucoup de mal pour sauvé le bâtiment.

A priori non à lire les infos sur le sujet mais si cela avait été le cas, cela n'aurait pas été normal non-plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 622
Age : 66
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Sam 08 Déc 2018, 13:25

adama a écrit:
petite question, le choc initial, n'as t'il pas fait sauté toute les protections Electrique des différends systèmes (fusibles, disjoncteurs, etc) ce qui donnerai beaucoup de mal pour sauvé le bâtiment.

C'est ce qui est arrivé, si je me souviens bien, au Dunkerque à Mers-el-Kébir.

C'est pour ça que les normes militaires pour les disjoncteurs sont spécifiques (éviter de disjoncter en cas d'explosion sous-marine, par ex.). Encore faudrait-il savoir 1 - si ça s'est réellement produit, 2 - ce qu'installe Navantia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3641
Age : 45
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Sam 08 Déc 2018, 13:50

Oui, il faut rester prudent mais vu la chronologie très lente entre la collision (le 8 ) et le moment où la frégate finit par glisser et finir au font de l'eau (le 12), je pense pas qu'il y ai eu de pb d'alimentation sur les pompes. et le navire n'est pas arrivé en dérivant pile poil dans cette petite crique telle qu'on le voit dans les premières photos donc au moins dans un premiers temps, la propulsion et la direction ont tenu. Et après la collision, rien ne permet de dire au vue des infos qu'il y a eu une faute dans l'opération de secours.

Par contre l'analyse des événements pourrait suggérer (ou pas) qu'à l'avenir, il faudrait s'y pendre autrement.

Après il faut voir les problèmes d’étanchéités évoqués dans le rapport, en particulier le moment où il se produit, avant ou après l'échouage. Parce qu'un navire qui se couche sur un rocher comme cela s'est passée à marée basse, c'est sûr que la structure du navire, elle a salement morflée. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 691
Age : 42
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Sam 19 Jan 2019, 23:40

Chers Gaulois Very Happy : Les reflexionss de Requin sont pertinentes d´acord avec le dernier analyse scientifique -technique publié:
study
https://www.linkedin.com/pulse/f-313-collision-facts-report-pedro-carrasco-pena?fbclid=IwAR3QsbWW5ky8q9LoKM22936N3DAXvW_lsuc7uhuyY-h0Uprtf0oZJ6YA4iY

Les conclussions semblent irrefutables. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5142
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Hier à 02:25

Alferez a écrit:
(...)
Les conclusions semblent irréfutables.

Intéressant article. Les analyses passent mieux quand elles sont factuelles, quitte à paraître froides et sèches (adjectif bizarre ici).
Les commentaires sous l'article apportent quelques corrections nécessaires.
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 622
Age : 66
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Hier à 14:09

Cet article n'apporte à mon avis pas grand-chose de nouveau. Beaucoup d'hypothèses ("might") déjà faites.

La partie la plus "originale" est l'analyse des forces en jeu lors de la collision. Malheureusement la décomposition des forces est pour moi difficilement compréhensible. Ainsi la composante "Fx" supposée provoquer un roulis de la frégate n'est pas perpendiculaire à l'axe longitudinal de celle-ci. Et pourquoi une autre composante "Fy", perpendiculaire à la première pour provoquer un mouvement de lacet ("yaw") ? scratch

Il devrait suffire de rester simple : des avaries hautes provoquées par l'écubier saillant, des avaries basses par le bulbe d'étrave ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10875
Age : 37
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Hier à 21:42

Bleu Marine a écrit:
[…] La partie la plus "originale" est l'analyse des forces en jeu lors de la collision. Malheureusement la décomposition des forces est pour moi difficilement compréhensible. Ainsi la composante "Fx" supposée provoquer un roulis de la frégate n'est pas perpendiculaire à l'axe longitudinal de celle-ci. Et pourquoi une autre composante "Fy", perpendiculaire à la première pour provoquer un mouvement de lacet ("yaw") ? : scratch: […]
L'auteur semble avoir tenté de faire comprendre pourquoi un choc "presque" frontal (se traduisant par une force horizontale sous une incidence de 20° environ - ce que ne montre pas son schéma, où l'angle serait plutôt de 40°) avait provoqué un "soulèvement" de la frégate, et une brèche sous la ligne de flottaison de cette dernière (= effet du coup de roulis).
Il ne tient pas compte de la décomposition de cette force dans les trois dimensions, avec une force "Fz" jouant sur le métacentre de la frégate.
Alors qu'en fait, il semble que ce soit la "montée" de la frégate sur le bulbe d'étrave qui soit la cause principale de la brèche.
Citation :
[…] Il devrait suffire de rester simple : des avaries hautes provoquées par l'écubier saillant, des avaries basses par le bulbe d'étrave ?
Il évoque en toute fin d'article la cause du drame (déjà abondamment rapportée) : l'insouciance de l'équipe de quart et du commandant (« Arrogant monkeys on bridge on Helge Ingstad […] », écrit un commentateur…). L'explication de la fatigue après une période intense d'exercice ne paraît pas une excuse recevable… Et à la guerre, comment feront-ils ?
Explication qui rejoint (encore une fois !) celle de la collision de l'USS Fitzgerald (DDG-62).
Bizarrement (mais je n'en ai pas vérifié la véracité Embarassed ) le commandant paraît persister dans le déni, et clamer son innocence : « We have talked more about our own impressions than about why this happened.”; “I don’t feel any shame […] ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 622
Age : 66
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   Hier à 22:13

Il me semble que ce n'est pas le choc initial "qui tue" vu l'angle d'incidence assez faible. Après ce choc, la vitesse relative des deux navires reste suffisante pour que la frégate soit "découpée" longitudinalement, comme au couteau, lorsqu'elle défile sur les parties saillantes du pétrolier (écubier et bulbe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» FREGATES MULTIROLES CLASSE FRIDJOF NANSEN
» FREGATES MULTIROLES CLASSE ANZAC
» FREGATES ASM CLASSE GARCIA
» Photos de bateaux militaires Français contemporains
» FREGATES MULTIROLES TYPE F125 BADEN-WÜRTTEMBERG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Europe du nord-
Sauter vers: