AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69   Mar 16 Déc 2008, 18:26

Sujet fait par X 07, perdu et retrouvé grâce à Google.

Bon, je ne vais pas faire que des articles sur les porte-avions... bien que j'en prépare d'autres (on ne se refait pas)... actuellement, je fais une petite série sur les corvettes un peu exotiques (Fatahillah, Khukri, Kora...) et comme j'aurais bien écrit celui là un jour, je profite d'avoir eu une petite discussion sur le sujet hier..., donc, comme promis, un petit article sur une classe de corvettes bien connue chez nous, mais dans sa version « Tango », Argentine, ce qui est peut être moins connu…. Pour la version Française, veuillez vous référez aux sites référents (je ne vais pas passer des heures à écrire un article sur un navire français, alors que c’est déjà très bien fait ailleurs, pour risquer de me le voir reprocher ensuite, tu me comprends, claus ?)


Classe ARA Drummond. Corvettes ASM type A69. ARGENTINE. 1978

X07 mars 2007



Navires :
P31 ARA Drummond (ex-Good Hope) : c :3/1976. l :3/1977. s :10/1978
P32 ARA Guerrico (ex-Transvaal) : c :10/1976. l : 9/1977. s : 10/1978
P33 ARA Granville: c : 12/1978. l : 6/1980. s : 6/1981

Caractéristiques :
Déplacement : 1100 tl, 1250 tpc
Dimensions : 80,5 x 10,3 x 5,2 mètres
Propulsion : 2 diesels SEMT Pielstick 12PC2 V400. 2 hélices. 11000 cv. (12000 cv dans fdc)
Vitesse 24 N DF : 4500/15 N
Equipage : 84 H (95 d’après fdc)
Armement : 1/100 mm. 1xII/40 mm. 2/20 mm. 3T/324 mm Mk32. 4/MM38.
Equipement électronique : Radars : 1/DRBV51A. 1/decca 1226. 1/DRBC32E. Sonar : Diodon. 2/LL Dagaie (P33) ou Syllex (P31, P32). 1/D DR2000. 1/B Alligator. Panda Mk2. Naja. Inmarsat.


Mc conrad's (le numéro est faux)


le P1 (à présent P31) Drummond en début de carrière, avec un affut de 40 mm sans tourelle

Les avisos A69 de la classe Drummond ont été acquis par l’Armada Argentina le 25 septembre 1978. Les deux premiers navires avaient été commandés par l’Afrique du Sud (il s’agissait en fait de coques initialement Françaises, LV Le Henaff et Cdt L’Herminier, vendues sur cale en 1976), mais en raison de l’embargo sur les ventes d’armes contre ce pays, le contrat a été annulé, et les navires proposés à la vente à l’export.
Elles ont été construites par le chantier naval DCN Lorient, comme tous les A69. Très marins et fiables, ces navires de 80,5 mètres de long déplaçant 1250 tonnes à pleine charge sont classés corvettes dans l’Armada Argentina, mais ne portent pas la lettre P de patrouilleur. La propulsion est assurée par deux diesels SEMT Pielstick développant 11000 cv, entraînant deux arbres d’hélice. Elle permet d’atteindre la vitesse de 24 nœuds. L’équipage est composé de 84 hommes dont 5 officiers.
Les navires ont participé à l’opération « Rosario » d’invasion de Malouines. A cette occasion, le P32 Guerrico était dépêché en Géorgie du Sud, et il a été touché le 3 avril 1982 par une roquette antichar lancée par les défenseurs Anglais. L’impact, situé au dessous des MM38, n’a pas eu de conséquences sur le navire, mais pas moins de 200 impacts de balles ont été retrouvés sur la coque, ce qui a probablement été à l’origine du blocage de la tourelle de 100 mm pendant les combats. Les P31 et P33 ont participé à l’invasion des Malouines avec le groupe TF 40.3 des deux destroyers type 42 Hercules et Santissima Trinidad (navire Amiral), le LST Cabo san Antonio, le brise glaces Almirante Irizar et les cargos Bahia Aguirre et Islas de los Estados, le sous marin Santa Fé, le 2 avril 1982. De retour à Puerto Belgrano le 8 avril, le Drummond a ensuite patrouillé pendant tout le conflit dans les eaux territoriales Argentines.
Du 10 août au 21 novembre 1994, le Drummond a participé au blocus d’Haiti lors de l’opération Talos III. Ce navire participe régulièrement aux opérations Fraterno avec la Marine Brésilienne, Unitas avec l’USN, et effectue des patrouilles en ZEE. Le Guerrico participa aussi à l’opération Talos III en parcourant à cette occasion 42320 nautiques.


P32 Guerrico avec une tourelle double Breda de 40 mm

L’armement est composé d’un canon de 100 mm Creusot Loire modèle 68 en tourelle simple en position A. La cadence de tir est de 60 coups/mn, la portée 12000 m en tir surface, 6000 m en CA.
Les ARA Drummond ont un canon double de 40 mm Breda à l’arrière, à la place du lance roquettes ASM de 375 mm qui était installé sur les A69 Français d’origine, remplacés depuis sur les bâtiments Français restant par une station syracuse ou un lanceur double AA Simbad (missiles mistral). Lors de la guerre des malouines, c’est un canon double Bofors qui équipait au moins les deux premiers navires, alors numérotés P1 et P2.
Tous ont 2 canons de 20 mm et deux mitrailleuses de 12,7mm .
Pour la lutte ASM, le lance roquette de 375 mm sextuple Bofors n’a pas été retenu, de même que les tubes pour torpilles L3 et L5 montés dans le roof arrière des navires Français.
Deux triples tubes lance torpilles de 324 mm Mk32 avec des torpilles A244S ont été préférés et sont positionnés de part et d’autre des superstructures arrières, sur l’avant de la plage arrière.
4 missiles antisurface MM38 exocet sont positionnés de part et d’autre de la cheminée, obliquement par rapport à l’axe de la coque (ils ne sont pas toujours tous embarqués). Un MM38 a été tiré du Drummond le 7 octobre 1983 contre le destroyer Domecq Garcia servant de cible.

L’équipement électronique est d’origine Française, et comprend un radar de veille air/surface basse altitude DRBV51A, un radar de CT DRBC32E pour le 100 mm, un radar de navigation Decca 1226, deux lance leurres Dagaie (P33) ou Syllex, comme sur les navires Français, et un sonar de coque Diodon MF. L’équipement a été peu à peu mis à niveau (détecteur radar, brouilleur…)

Commentaire : Excellents navires, ils diffèrent des A69 Français par l’armement ASM et la présence d’une tourelle double Breda de 40 mm à la place du LR 375. A l’instar de leurs homologues de la Marine Nationale, ils ont patrouillé en 1994 aux Antilles pour participer au blocus d’Haiti, sous mandat de l’ONU. Leur remplacement n’est pas encore prévu, malgré leurs presque 30 ans de service.


P33 Granville

sources: FDC, Jane's, Conway's,
Fuerzas Navales, Histaramar....

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69   Mar 16 Déc 2008, 18:27

une petite suite, tirée d'un récit Argentin (traduit), sur les opérations menées par la corvette P2 Guerrico à Grytviken, Géorgie du Sud, en avril 1982.

LE GUERRICO A GRYTVIKEN EN AVRIL 1982




Georgie du Sud, avril 1982
Le 26 mars 1982, le ARA P2 Guerrico (actuellement P32) se trouvait en cale sèche, pour une période d’entretien, sans combustible, ni munitions et avec une grande quantité de systèmes désarmés dans la base navale Puerto Belgrano. Dans les premières heures de l'après-midi, le Commandant du navire reçut l'ordre de suspendre les réparations pour commencer l'approvisionnement de la corvette et son armement pour une remise en service rapide. Le 27mars, l'ordre est donné d'être prêt dans le plus bref délai et de procéder à l'embarquement d'un contingent de fusillers commandos composé de quarante hommes, qui sera transféré sur le brise glaces ARA Bahia Paraiso dans les parages des îles Georgie du sud. Le soir du 29 mars, le navire lève l'ancre de la base navale Puerto Belgrano en direction des îles Georgie du sud, avec l'ordre d’éviter d’être détecté ou d’être aperçu. Le 01 avril, le bâtiment effectue sa jonction avec le ARA. Bahia Paraiso pour former le TG60.1, dont la mission était de prendre Grytviken et de contrôler la population civile. Le 02 avril le mauvais temps retarde les opérations. Pendant ce temps l'ARA Bahia Paraiso entame une reconnaissance dans la baie Cumberland, le ARA Guerrico restant à l’extérieur de cette baie.
Le 03 avril 1982, avec les premières lumières du crépuscule sont entamées les manoeuvres de transfert de combustible, de transbordement des commandos et leur équipement entre le Guerrico et le Bahia Paraiso. Après ces manœuvres, le Guerrico précède la Bahia Paraiso à l’entrée de la baie Cumberland, afin de déterminer si il existe des émissions électromagnétiques qui indiqueraient la présence du HMS Endurance ou une autre unité anglaise, avec un résultat négatif. Le navire observe le déplacement de l’unité de Royal Marines à terre, qui était dissimulée et essayait de prendre position. Le débarquement des commandos débute avec un hélicoptère Puma de l’Armée Argentine embarqué sur le Bahia Paraiso, mais celui-ci est rapidement pris sous le feu ennemi, et abattu ; pour permettre le débarquement et concentrer les tirs des Royal Marines, le ARA Guerrico se positionne près de la côte, en appui feu. Le canon de 20mm tribord commence à tirer à proximité de l'hôpital, mais l’affût est rapidement hors service; c’est pourquoi on ordonne de faire feu avec le canon de 40 mm arrière, mais après quelques tirs contre l’ennemi, l’affût est à son tour inopérant. Toujours sous le feu ennemi utilisant des armes automatiques et des mortiers, on ordonne d’ouvrir feu avec le canon de 100mm, mais ce dernier est aussi hors service ! Devant l'impossibilité d'utiliser les armes du bord et devant la pugnacité de la défense Britannique, le Commandant ordonne de virer vers la baie à vitesse maximale et de s’éloigner de la côte, toujours sous le feu ennemi. Pendant ce temps le personnel du canon de 40 mm obtient le remettre en service cette pièce et ouvre feu sur les troupes ennemies, qui effectuent enfin des signaux de reddition. Le navire a été atteint par au moins 200 impacts au cours du combat, surtout à tribord, dont une roquette antichar ou un obus de mortier dans la coque sous un missile MM38. Le container du missiles MM38 aurait été ouvert par l'impact, mais l'obus ou la roquette serait ensuite tombé à l'eau sans exploser. Le canon 100mm, les canons de 40 et 20 mm ont des impacts d'armes automatiques. Le canon de 100 mm est ensuite réparé et on effectue un tir d'essai vers la mer. De nombreux hommes ont été blessés au cours de l’échange, surtout les servants du canon de 40 mm.
Le 05 les unités naviguent en attendant d'effectuer un réapprovisionnement de fuel avec l'aide du ARA Gurruchaga, une fois ce dernier effectué, l’ancre est levé en direction de l’Argentine où le ARA Guerrico arrive le 10 avril avant midi. Une fois arrivé au port, les réparations du navire sont entreprises avec du personnel des arsenaux, lequel travaille jour et nuit pour remettre en état la corvette le plus vite possible. Le 16 avril, l'ancre à nouveau levée vers la zone d'opérations dans le but de patrouiller et d’effectuer une reconnaissance, en incorporant le TG 79.1 qui était formé également par les corvettes A69 ARA Drummond et ARA Granville. Entre le 23 et le 25 avril, le Guerrico se réapprovisionne à nouveau et effectue des réparations de quelques composants. Le 25 il lève l'ancre pour être réincorporé au TG 79.1. L'unité a été maintenue ainsi en opérations jusqu'à la fin du conflit en accomplissant des patrouilles de manière quasi ininterrompue.




le Bahia Paraiso, brise glace Argentin qui participa aux opérations en Géorgie du sud en avril 1982

Dernière édition par le Sam 31 Mar - 10:39, édité 1 fois

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69   Mar 16 Déc 2008, 18:28

La corvette P31 ARA Drummond (qui dépend du CDPM) a participé à la Primera Etapa del Mar avec la FLOMAR (Flota del Mar) du 24 février au 10 mars 2007, avec entre autre les corvettes (type Meko 140A16) ARA P41 Espora, P46 Gomez Roca, les sous marin S42 San Juan (type TR1700), probablement une frégate type meko 360H2, et des appareils de l'ANA S2T Tracker, Fennec, Alouette III....(infos Fuerzas Navales)



d'autre part, la corvette P33 ARA Granville a fait escale le 11 janvier 2007 à Puerto Deseado, au cours d'une patrouille en ZEE.





Les corvettes ARA Rosales et ARA Drummond en exercice.

Je profite que cet article soit en "tête de gondole", pour rajouter quelques photos du ARA Drummond prises depuis le ARA Granville en octobre 1996, au cours d'un exercice de remorquage.







Dernière édition par le Mar 18 Sep - 14:56, édité 2 fois

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6655
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69   Mar 16 Déc 2008, 18:28


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARA P 31 DRUMMOND TYPE A 69
» recherche plan tobrouk type 202
» Evolution des devis, du type de clientèle et des charges d'un atelier - Atelier Amoroso Waldeis
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» armée type Hommes betes de khornes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Argentine , Brésil, Chili-
Sauter vers: