AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ARA V 2 25 DE MAYO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: ARA V 2 25 DE MAYO   Mar 16 Déc 2008, 18:22

y a quelques années, j'avais commencé à écrire ce genre d'article avec surtout beaucoup de photos


ARA V2 25 DE MAYO (ex-Karel Doorman). Argentina.

1968-1997



X07. Janvier 2003


Le porte avions de l’Armada Argentina 25 de Mayo a été acheté en 1968 à la marine des Pays Bas. La piste d’appontage oblique a été modifiée en 1980 pour permettre l’embarquement des Super étendards, mais les essais d’appontage n’étaient pas encore réalisés lorsque l’Argentine se lança dans l’aventure de conquête des Malouines. Les appareils de la 2ème Escadrilla opérèrent donc à partir des bases terrestres, alors que ceux de la 3ème Escadrilla furent embarqués en avril et mai 1982, avant des regagner les bases terrestres lorsque le 25 de Mayo fut contraint de rester au port. En 2002, l’Argentine ne dispose plus d’aviation de combat embarquée sur porte-avions. Les Super étendards toujours en service ont été utilisés à partir du Minas Gerais Brésilien en 1997, puis à partir du Sao Paulo en avril-mai 2002.

CARACTERISTIQUES
Chantier: Cammel Laird, Birkenhead. Argentine : 12/03/69
Classe: CVL porte-avions léger selon la terminologie OTAN.
Déplacement: 19895 tpc. 15890 tl.
Vitesse: 24,2
Dimensions: 212,7 m (192 f) x 42,4 m (24,4 f) x m (7,6 max)
Machines: 40000 ch. 29420 kW.
Distance Franchissable : 12000 milles à 14 nœuds.( 6200/23)
Equipage : off + h = 1500
Armement: AA: 9/40 mm Bofors/70
SS : néant ASM: néant
Aviation : 14-19 appareils. 8-11 A4Q Skyhawks de la 3ème EC, ou 4 A4Q et 4 Super étendards de la 2nda EC, 5 S2E Trackers de la 2nda EA, 3 SH3 Sea Kings, 1 Alouette III.
Installations aéronautiques : piste oblique à 8,3° de 165 mètres. 2 ascenseurs axiaux. 1 catapulte à vapeur BS4 avec rattrapeur d’élingues de 44 mètres (145 ft). Parking de pont en arrière de l’îlot, et à l’avant tribord. Hangar de 138x15,8x5,3 m.
Equipement Electronique : Radars : 1/LW 02. 1/LW08 1/SGR 109. 1/DA 08. 1/ZW 01. 1/decca 1226. 1/MMSPN720
Sonars: néant
CM: LL/Shield? IFF:
Trans: CAAIS puis SEWACO TACAN: URN 20

HISTOIRE

1968
L’Argentine racheta le Karel Doorman le 15/10/1968 pour remplacer l’Indépendencia. Avant de rallier l’Amérique du sud, il subit une longue période de travaux aux chantiers N.V.Doken Werf Mij Wilton Feyenoord de Rotterdam. Au cours de cette refonte, il fut aménagé pour les tropiques et partiellement climatisé. Les chaudières furent réparées et il reçut les turbines du Léviathan. Il entra officiellement en service le 12 mars 1969 dans la marine Argentine (Armada), sous le nom de 25 de Mayo, jour de la fête nationale (25 mai). Les réparations furent achevées le 22 août 1969. Il fit route vers l’Argentine le 1er septembre 1969 et embarqua son premier appareil le 3 septembre 1969. Le 23 novembre 1969, un S2A Argentin apponta sur le bâtiment pour la première fois. En 1971, au cours de l’exercice UNITAS XII, il embarqua 5 Trackers. Les T28P furent officiellement embarqués à partir de 1970, mais des appareils effectuèrent plusieurs essais à bord à la fin de l’année 1969.

1971: A4Q à bord!
Le 8 décembre 1971, le 25 de Mayo prit livraison aux Etats Unis de 16 chasseurs bombardiers Douglas A4Q Skyhawk et de 8 A4B, ainsi que de pièces de rechange. Le 16 mars 1972, les premiers vols de Skyhawk débutèrent au sein de la 3ème ECA. Les avions firent leurs premiers « touch and go » en juillet 1972. Le premier appontage fut effectué le 14 août 1972 et le premier A4Q fut catapulté depuis le porte-avions le 16 août 1972. L’arrivée du A4Q au sein de l’Aviacion Naval augmenta nettement les capacités aériennes de la Flotte, car le Skyhawk pouvait embarquer environ 3 tonnes de charges contre 750 Kg pour le T28P. De plus, l’utilisation de missiles AIM9B Sidewinders permettait de défendre le porte-avions plus efficacement contre les attaques aériennes. Le porte-avions participa à l’exercice UNITAS XIII en septembre 1972. Les pilotes furent rapidement entraînés aux opérations embarqués, ainsi entre le 12 et le 14 octobre 1972, le 25 de Mayo embarqua 5 A4Q, 2 S61 et une Alouette III pour des entraînements d’attaque à très basse altitude. Des observateurs de l’ARA furent à l’époque dépêchés à bord du HMAS Melbourne pour partager l’expérience des Australiens qui utilisaient des A4G depuis quelques années. Il opéra dès lors avec un groupe aérien mixte composé de chasseurs bombardiers Douglas A4Q Skyhawk, de bimoteurs de lutte ASM Grumman S2A puis S2E Tracker et d’hélicoptères S61 Sea King. En novembre 1977, il embarqua des S2A pendant l’exercice NANDU. Chaque année, la 3ème ECA effectua entre 5 et 8 déploiements à bord, permettant en 1978 à tous ses pilotes d’être opérationnels pour les opérations de nuit, l’absence de radar embarqué étant en partir palliée par un guidage par les S2 ou les P2H Neptune.

1978 : Opération TRONADOR
Entre le 8 et le 24 décembre 1978, le porte-avions prit part à l’opération « Tronador », lors des tensions avec le Chili à propos des îles du canal de Beagle. Les A4Q effectuèrent de nombreuses missions CAP, et interceptèrent par deux fois des avions Chiliens. Le 19 décembre, un A4Q fut très prêt de descendre un CASA 212 Aviocar de la Marine Chilienne. Un A4Q fut accidenté le 30.12 (le 3-A-301, pilote CC Lavezo ileso) mais l'avion put être réparé et reprit du service en aout 1980. Le 9 décembre, les S2E furent également embarqués sur le porte-avions qui conduisait la TF31.

1980 : Refonte aux AFNE
Il s’en suivit une refonte du pont d’envol à partir du 20 février 1980 visant à offrir plus de places de parking, comprenant le démontage des canons en avant et en arrière de l’îlot, et le prolongement de la piste oblique à l’avant bâbord., permettant les manœuvres d’appontage du nouveau chasseur de l’Aviacion Naval en toute sécurité, le AMDBA Super Etendard.

1982 : La guerre des Malouines
Bien qu’il embarqua onze A4Q en 1978-79, la dotation habituelle était de huit A4Q, quatre S2E, quatre S61 et une alouette III soit 17 appareils. C’est avec ces appareils qu’il participa à l’opération « Rosario » de conquête des îles Malouines le 2 avril 1982. Le vaisseau quitta Puerto Belgrano le 28 mars 1982 avec la Task Force 20 et fit route vers les Malouines. Les forces Argentines débarquèrent à Soledad au matin du 2 avril. Un Sea King était embarqué sur le brise glaces Bahia Paraiso, utilisé comme navire de débarquement au sein de la Task Force 40. Les appareils embarqués sur le porte-avions couvrirent cette rapide invasion avec succès, puis le navire rentra à Puerto Belgrano. Lorsqu’il quitta de nouveau les côtes Argentines le 28 avril avec la Task Force 79, c’était pour faire face à la marine Britannique qui arrivait sur zone à vive allure. Le 2 mai, les S2E prirent contact avec l’avant garde Britannique, et les A4Q furent armés de bombes de 227 kg et parqués en attente d’un assaut. Ils tentèrent d’attaquer la flotte Britannique le 2 mai 1982, mais le mauvais temps, l’absence de vent gênant les opérations aériennes, la perte du contact avec les Anglais puis la perte du croiseur Général Belgrano mirent fin à ces tentatives. L’Amirauté ordonna à la TF79 de rentrer au port, et le navire ne fut plus utilisé pendant le conflit, bien que ses appareils basés à terre y prirent une part très active. Les 8 A4Q restants furent déployés à Rio Grande le 12 mai 1982. Entre le 21 mai et le 12 juin 1982, les appareils de la 3ème ECA effectuèrent 39 attaques, lancèrent 43 bombes Mk82, coulèrent la frégate HMS Ardent et endommagèrent la frégate HMS Antelope et le LPD Intrepid. 3 appareils furent perdus.

1983 : Les Super Etendard à bord
Après la fin du conflit le 12 juin 1982, le 25 de Mayo reprit rapidement la mer. Les nouveaux chasseurs AMDBA Super Etendards appontèrent pour la première fois le 18 avril 1983. Entre le 4 et le 14 juillet 1983, les Super Etendards effectuèrent de nombreux appontages et catapultages, dont certains avec des missiles AM39 Exocet. Le navire souffrit ensuite de problèmes de moteurs répétés. A partir de 1985, le porte-avions fut beaucoup moins utilisé. Les opérations navales ordinaires cessèrent en juillet 1986, et les derniers Super Etendards embarquèrent entre le 9 et le 19 juillet. Les deux derniers Skyhawk furent retirés en janvier 1988, et un S2E fut le dernier appareil à opérer depuis le 25 de Mayo en mars 1988. Entre le 25 février et le 5 mars 1988, le 25 de Mayo effectua ses derniers exercices opérationnels, embarquant à cette occasion pour la dernière fois des Trackers. Le navire resta ensuite à quai dans l’attente d’une refonte jusqu’à sa radiation en 1997. Diverses solutions de remplacement ont été avancées par l’Armada Argentina, comme l’achat du Clémenceau, du Minas Gerais ou la construction d’un porte-avions de type SAC220 par le chantier Espagnol IZAR, mais les problèmes économiques ont pour de nombreuses années écarté la possibilité de revoir un porte-avions aux couleurs Argentines
[/center]

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ARA V 2 25 DE MAYO   Mar 16 Déc 2008, 18:23

COQUE, PROPULSION ET INSTALLATIONS AERONAUTIQUES
La coque est identique à celle des autres unités de la classe, mesure 198,2x24,5 mètres à la flottaison, la longueur étant portée à 212,7 mètres hors tout du fait du rattrapeur d’élingues, et la largeur maximum à 42,2 mètres à l’avant de la piste oblique. Le navire déplaçait 15890 tonnes lège et 19895 tonnes à pleine charge. Le 25 de Mayo entra en grande refonte le 20 février 1980, aux AFNE en Argentine, pour recevoir le Super étendard. L’extrémité de la piste oblique fut agrandie, perdant son aspect crénelé caractéristique. Dans cette configuration, la longueur de la piste d’appontage était de 165,8 mètres. Six brins d’arrêt permettaient l’appontage des appareils. Le miroir était installé à bâbord, en regard de l’extrémité arrière de l’îlot. Des places de parking supplémentaires furent aménagées de part et d’autre de l’îlot, après le débarquement des canons de 40mm. Les ascenseurs et la catapulte furent renforcés. Le hangar mesurait 133,5x15,6x5,25 mètres et les ascenseurs 13,7x10,4 mètres. Il faut noter que la catapulte à vapeur équipant le 25 de Mayo était la plus longue de toute la série des Colossus/Majestic modifiés, ce qui a permit au navire d’utiliser des jets de combat dans des conditions optimales. Il s’agissait d’une catapulte de type BS4 de 44 mètres avec rattrapeur d’élingues, système inventé conjointement par les Britanniques et les Hollandais, et installé sur le navire entre 1955 et 58.
L’appareil propulsif comprenait 4 chaudières Amirauté timbrées à 28kg/cm2 (surchauffe 371°C). Les turbines à engrenage Parsons entraînent deux arbres et deux hélices. La puissance totale est de 40000 chevaux environ, permettant une vitesse de 24 nœuds à PMP. La puissance électrique embarquée était de 2500 kW. Après l’incendie de 1968, les turbines du Léviathan furent également installées. (les chaudières avaient été installées en 1966). A partir de la fin des années 80, sous l’effet de la crise économique et de l’embargo Britannique, l’entretien des machines fut de plus en plus difficile. L’embarquement des Super étendards ne fut plus possible après 1986, faute d’une puissance suffisante. Des problèmes récurrents de machines laissèrent le navire inactif à partir de 1988. Une vaste refonte de 2 ans fut planifiée pour 1988. Les turbines à vapeur devaient être remplacées par une installation diesel ou CODOG. L’Italien Fincantieri remporta le marché pour l’assistance technique auprès des chantiers Argentins AFNE pour le remplacement des chaudières à vapeur par des turbines à gaz GE LM 2500 sous licence Italienne. Mais l’absence de fonds (et les pressions Anglaises ?) ne permit pas de mener le projet à son terme. Cette refonte fut abandonnée en 1991 et le navire resta immobilisé jusqu’en 1997.

AVIATION EMBARQUEE
A son entrée en service, le 25 de Mayo embarquait les S2A Trackers qui volaient à bord de l’Indépendencia, et des T28P Fennecs d’entraînement et de combat léger. En 1972, il reçut 16 A4Q Skyhawks (A4B transformés) qui opérèrent au sein de la 3ème Escadrilla Aéronaval de Caza y Ataque jusqu’en 1988. En 1977, des S2E Trackers plus modernes entrèrent en service au sein de la 1ère Escadrilla Antisubmarina de la 2ème Escadra Aéronaval, les S2A servant à l’entraînement et au transport au sein de l’Escadrilla de Propositos Générales. Cinq S2E ont été remotorisés par les Israéliens dans les années 90 avec des turbopropulseurs, devenant la version S2T.

14 Super étendards furent livrés à partir de 1981 par la France. Ils équipent la 2ème Escadrilla de Caza y Ataque, basée à Puerto Belgrano (BAN Commandante Espora). Cinq Super étendards arrivèrent en Argentine à l’automne 1981, mais ils ne purent pas opérer depuis le porte-avions pendant le conflit. Les essais de ravitaillement en vol ne furent menés qu’en mars et les simulations d’attaque contre le destroyer Santissima Trinidad en avril 1982. Les entraînements à l’attaque classique ne furent entrepris qu’en juin, mais furent interrompus par la fin du conflit. Le 25 de Mayo n’était en effet pas encore équipé des systèmes électroniques capables de fournir les données pour le guidage inertiel des avions. Après la guerre, le porte-avions fut modifié en conséquence et put embarquer ces appareils. Ils ont été déployés à bord de 1983 à 1986, mais leur utilisation s’est avérée difficile compte tenu de la taille des installations. Le navire cessa d’être pleinement opérationnel à partir de 1988. Les essais d’après guerre montrèrent que le porte-avions n’était pas très compatible avec ces nouveaux chasseurs.
Le groupe aérien embarqué comprenait typiquement 8 A4Q, 4 S2E et quelques hélicoptères, mais 11 A4Q et 4 S2E furent embarqués en 1979 pendant l’affaire du canal de Beagle. A partir de 1983, le nombre de Skyhawks fut réduit à 4 et le navire embarqua 4 Super étendards, bien que la dotation prévoyait 6 A4Q, 7 SUE et 4 S2E. Des essais ont été réalisés à partir des porte-avions Américains à partir de 1990. Des essais d’appontage de tous les types d’appareil de l’ARA ont également été réalisés à bord du Minas Gerais au cours d’exercices avec la marine Brésilienne à partir de 1993 (ARAEX). Le Super Etendard n°203 a même apponté en novembre 1995, mais n’a pas pu être catapulté et a été ramené au port et débarqué à l’aide de la grue. Des S61D Sea King ont également été régulièrement embarqués, de même que des Alouettes III.


TYPE NOMBRE UNITES ANNEES
AMDBA Super Etendard 14 2ECA 1983/1986
Douglas A4Q Skyhawk 16 3ECA 1972/1986
Grumman S2A/E Tracker 7 S2A. 6 S2EEAA 1969/1988
North American AT6 Texan 30 AT6 SNJ 1969/1970
Sikorsky S55 UH19 12 1969/1870
Sikorsky SH3 Sea King 5 SH3D 4 AS61D42EAH1972/1997
Sud Aviation Alouette III3SE3160 7SA316B 4SA3191EAH1969/1997
Sud T28P Fennec 20 T28P 2EAA 1969/1977

SYSTEMES D’ARMES ET EQUIPEMENT ELECTRONIQUE
Le principal système d’armes de ce navire reposait sur son aviation embarquée, dont les taches étaient l’interception, l’attaque de navires de surface et de sous-marins, l’attaque au sol, la patrouille maritime, la recherche et le sauvetage, les liaisons et les transport. La défense anti-aérienne reposait sur 9 canons de 40 mm Bofors/70, ce qui était nettement insuffisant pour contrer n’importe quelle menace aérienne. Le 25 de Mayo opérait généralement au sein d’une Task Force comprenant un ou deux destroyer type 42, une ou deux frégate type Meko 360, équipés de missiles anti-aériens sea dart ou aspide. Les premiers ne semblent plus opérationnels au sein de l’ARA, faute de maintenance. Le système de traitement des données CAAIS anglais fut remplacé en 1983 par le SEWACO Néerlandais pour permettre une meilleure coopération avec les frégates de type Almirante Brown. Les radars Néerlandais installés sur le Karel Doorman furent en partie remplacés par des senseurs plus modernes. Le LW02 placé sur le mât-cheminée a été démonté entre 1980 et 1983. L’extrémité du mât quadripode a été modifiée en 1980. Le radar de veille-air lointaine LW01 a été remplacé par un LW08 nettement plus performant, placé légèrement en arrière. Une balise TACAN a été installée en tête de mât. Le radar de veille air-surface DA01 a été remplacé par un DA05 (SGR105). Le ZW01 (SGR103) de navigation a été conservé, mais épaulé plus tard par un Racal Decca 1226. Le radar d’altimétrie VI01 a été rapidement démonté et remplacé par un Selenia MM/SPN720. A la fin de sa carrière, le DA05 fut remplacé par un DA08.

COMMENTAIRE
Le 25 de Mayo a été un navire très moderne et puissant aux mains de l’Armada Argentina, de 1972 à 1986, années pendant lesquelles il a embarqué des chasseurs A4Q Skyhawk puis Super Etendard. La conquête mal préparée des Malouines a certainement entraîné sa mise à la retraite, compte tenu des pressions Anglaises visant à affaiblir les militaires Argentins, et de la crise économique qui continue de secouer le pays. La marine Argentine a, avec ce bâtiment, acquis un savoir faire qu’aucune autre marine d’Amérique du sud ne peut lui disputer. Le Brésil mettra de nombreuses années à atteindre le niveau de l’Aviacion Naval, malgré son nouveau porte-avions.





enlaces/link:

http://www.histarmar.com.ar/Portaaviones/25deMayo.htm

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ARA V 2 25 DE MAYO   Mar 16 Déc 2008, 18:23

une petite nouvelle que je viens de trouver:


A Puerto Belgrano le navire au fond est le croiseur Général Belgrano...exercice UNITAS XX
"A port bow view of the Argentine aircraft carrier VEINTICINO DE MAYO (V-2) in port during exercise Unitas XX." Camera Operator: PH2 J. VINSON Date Shot: 1 Jun 1979

Vidéos du 25 de Mayo: à visionner sans modération! (merci à Kraguila de Base Naval)
Ces vidéos permettent d'apprécier le niveau de professionalisme atteint par l'ARA en matière aéronavale dans les années 70/80. L'ARA était à l'époque presque au niveau de la Navy Australienne qui alignait le HMAS Melbourne.

http://www.youtube.com/watch?v=RV_8T1KLIxY

http://www.youtube.com/watch?v=Nrn7UO1_fvo

http://www.youtube.com/watch?v=HbQL3HlIiww

http://www.youtube.com/watch?v=U9mGpkb8dfQ

http://www.youtube.com/watch?v=r_Kj_K9_UX4

http://www.youtube.com/watch?v=Kr5s0hdCo0E

Dernière édition par X07 le Mar 11 Mar 2008, 17:29, édité 3 fois

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARA V 2 25 DE MAYO   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARA V 2 25 DE MAYO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mayo, une petite chanson ???
» Mayo mayo mayo Man !!!
» [ Op/ED ] Mayo Chiki
» ARA V 2 25 DE MAYO
» Madame Mayo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Argentine , Brésil, Chili-
Sauter vers: