AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY   Ven 12 Déc 2008, 19:12

CORVETTES LANCE-MISSILES CLASSE VISBY
(SUEDE)


La corvette Visby effectuant un virage à grande vitesse. Visby la furtivité à l'état pur

Introduction

Quand on associe marine et Scandinavie, l'image qui vient immédiatement à l'esprit c'est un drakkar fendant les flots avec à bord de guerriers terrifiants qui s'apprétaient à tuer et à ranconner.

La marine suédoise au sens moderne du terme date du début du 16ème siècle. Peu après son départ de l'Union de Kalmar (réunion sous un seul monarque du Danemark, de la Norvège et de la Suède entre 1397 et 1523 même si la Suède avait quitté l'union en 1521) en 1521, Gustave Vasta se prépara au conflit et le 7 juillet 1522, il acheta à Lübeck une des villes de la Hanse des navires pour constituer un embryon de marine.

La marine suedoise à l'époque moderne se devait d'assurer l'essentiellement la neuralité du royaume. Les deux conflits mondiaux virent la Kuniga Flota se doter de torpilleurs, de sous marins, de croiseurs mais aussi de cuirassés garde-côtes, un type navire fort répandu en Scandinavie : un navire lent, bien protégé et armé de canons de 203 à 280mm.

A la suite du second conflit mondial, la marine suédoise abandonna comme toutes les marines du monde les cuirassés et s'organisa autour de trois croiseurs légers, de destroyers et de sous marins.

Cette flotte classique fût abandonnée au début des années 70. la montée en puissance de la flotte soviétique poussa la Suède à adopter une position plus défensive. Exit la haute mer, la marine suedoise passa d'une Blue Water Navy à une Brown Water Navy, une marine littoral armée de vedettes lance-torpilles et de vedettes lance-missiles qui associés à des sous marins et des avions devaient repousser une agression amphibie. Et si la marine n'avait pu stopper les forces ennemies, c'était à l'artillerie côtière (Kustartilleriet) d'infliger à l'ennemi des pertes insupportables avec des batteries côtières, des missiles, des mines, des vedettes rapides......... .

La chute de l'URSS, l'écroulement du bloc de l'est remis cette stratégie en cause. Le monde instable rendait le maintien de la neutralité illusoire et peu à peu la Suède s'ouvrit au monde, continuant à envoyer des casques bleus sous mandat onusien et n'hésitant pas à participer à des opérations OTAN via le PFP (Partnership for Peace) l'antichambre de l'Alliance Atlantique.

Qui dit intervenion dit haute mer et c'est fort logiquement que la marine suédoise est redevenue une Blue Water Navy avec les corvettes lance-missiles classe Visby.


L'Almirante Lattore croiseur chilien connu autrefois sous le nom de Gota Lejon. Avec les Visby la marine suédoise renoue avec la haute mer

Petite histoire de la furtivité navale

Pendant des siècles le seul moyen de répérer un navire ennemi fût l'oeil humain en vigie parfois aidé par des instruments optiques comme les jumelles et les longue-vue.

Un navire n'avait donc pas à être discret car il pouvait facilement passer inaperçu en utilisant en particulier l'etendue des océans et les mauvais conditions climatiques.

L'apparition du radar changea la donne. Désormais, l'oeil humain pouvait être suppléé par l'électronique rendait illusoire la possibilité de se cacher dans les vastes étendues océaniques et le mauvais temps


Les navires se devaient de devenir discrets pour disparaître par rapport aux radars. Après avoir priviligié le mode actif (brouilleur lance-leurres) on s'est interessé au mode passif, les superstructures s'inclinent et deviennent plus discrets, les cheminées sont refroidies et le bruit diminué.

C'est au début des années 90 que la mode de la furtivité devint omnipotente et dans ce domaine, la France fût un pays précurseur avec les frégates de type La Fayette (6 prévues 5 construites pour la France, 6 exportées à Singapour, à Taiwan et 3 en Arabie Saoudite) à la surface équivalente radar semblable à celle d'un chalutier.

Avec les Visby, les suedois sont allées plus loin, dans ce domaine elle à atteint un sorte de perfection ultime.

Historique

Les premières études de classe Visby furent entamées au début des années 1990 donnant naissance à un démonstrateur technologique baptisé Smyrge qui participa notament à des manoeuvres OTAN. Le programme Visby en lui même commença en 1996. 6 navires furent prévus mais seulement 5 ont été construits, le dernier à été annulé et le matériel approvisionné va servir à construire un simulateur à terre.

-La Visby (K31) à été mis sur cale chez Karlskronavarvet à Karlskrona en décembre 1996, lancée en juin 2000 et admis au service actif en juin 2006.

-La Helsinborg (K32) à été mis sur cale chez Karlskronavarvet à Karlskrona en juin 1997, lancée en juin 2003 et admis au service actif en avril 2006

-La Härnösand (K33) à été mis sur cale chez Karlskronavarvet à Karlskrona en décembre 1997 lancée en décembre 2004 et admis au service actif en juin 2006

-La Nyköping (K34) à été mis sur cale chez Karlskronavarvet à Karlskrona en juin 1998 lancée en août 2005 et admis au service actif en septembre 2006

-La Karlstad (K35) à été mis sur cale chez Karlskronavarvet à Karlskrona en décembre 1999 lancée en août 2006 et admis au service actif en 2008.

La sixième Uddevalla à été abandonnée

Ils forment la 3ème flottille.

A noter que les quatre premiers bâtiments sont plus destinés à lutte antimines et ASM tandis que la dernière est plus destinée au combat antisurface

Caractéristiques Techniques

Ce sont des bâtiments furtifs : superstructures integrées à la coque et inclinées, matériaux absorbant les ondes radar, armement masqué dans les superstructures et la coque, échappement à l'arrière de la flottaison, appareil propulsif en caison insonorisés montés sur plots élastiques. La coque n'est pas construite en acier mais en CVR et carbone.

Déplacement : standard 420 tonnes pleine charge 650 tonnes

Dimensions : longueur 72m (61.50m entre perpendiculaires) largeur 10.40m tirant d'eau : 2.40m


Propulsion : Système CODOG (Combined Diesel or Gas) avec 4 turbines à gaz PS TF50A de 5440ch et deux diesels MTU 16V 2000 N90 de 1775ch soit une puissance totale de 21760ch entrainant deux hydrojets Kamewa. Un propulseur d'étrave

Performances : Vitesse maximale 35 noeuds distance franchissable : inconnue Autonomie : 21 jours

Electronique :

-un radar de veille combinée tridimensionelle Sea Giraffe AMB 3D
-un radar de navigation Celsius Pilot mk2 ou Terma Scanter 2001
-une conduite de tir CEROS 200
-1 sonar Hydra (système composé d'un sonar de coque détecteur de mines CHMS90, un sonar remorqué actif CVDS-26 et une antenne linéaire passive de 1300m)
-un détecteur CS-3701
-un brouilleur (ultérieurement)
-deux lance-leurres MASS
-système de direction de combat CETRIS 9LV Mk3E avec liaison 16.
-Système de transmission integré ICS2000
-drones Double Eagle Mk3 et Seefox

Un système de veille infrarouge est prévu

Armement

-Un canon de 57mm Bofors Mk3 en tourelle furtive et canon retractable

-Un système Umkhonto

-8 missiles RBS 15Mk2 en deux lanceurs quadruples

-4 tubes lance-torpilles ASM de 400mm pour torpilles Tp43 et Tp45

Installations aéronautiques

Plate-forme de 24m mais pas de hangar. L'hélicoptère embarquable est l'A109Power (Hkp154) dont 8 exemplaires sont en service.

Equipage

10 officiers 17 officiers mariniers et 16 quartiers maitres et matelots.


Un A109Power de la marine suédoise où il est connu sous le nom de HKP15

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY   Sam 05 Sep 2009, 11:32

Premier appontage des nouveaux A-109 sur le Visby (28/08/2009)



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: K 31 Visby à Gourock, United Kingdom   Sam 20 Avr 2013, 08:48

Le 12.04.2013

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY   Sam 20 Avr 2013, 09:06

A noter que les HMS Helsingborg et HMS Härnösand ont bénéficié en 2009 d’un programme de revalorisation partielle destiné à leur permettre d’effectuer des déploiements lointains dans le cadre de missions internationales. Le contrat a été notifié à Kockums en 02/2009 pour $3,2 millions. Il a été réalisé en 2 mois sur chacune des corvettes qui ont été respectivement réceptionnées en 07/2009 (Helsingborg)
et 09/2009 (Härnösand).

La 1ère corvette K-31 Visby a débuté ses essais à la mer en 12/2001 et a été livrée en 06/2002. D'après la planification, elle aurait dû être admise au service actif en 2005. Les 4 suivantes auraient dû à leur tour rejoindre la Marine suédoise selon un rythme de 6 mois et être toutes opérationnelles en 2007. Un certain nombre d'évènements ont contrarié cette planification et généré des retards : Les FSG Visby, conçues au départ pour opérer essentiellement en Baltique, ont été confrontées à de nouveaux types d'opérations dans des théâtres variés et lointains ; il a été nécessaire de revoir la conception de ces bâtiments (à l'origine prévus pour une durée de vie de 30 ans). La Marine suédoise a ainsi revu ses spécifications ce qui a entraîné une renégociation du contrat initial et l'abandon de la 6ème unité du programme. Parmi les modifications figuraient l'abandon du hangar hélicoptère, l'ajout d'une capacité de défense antimissiles et la miseaux normes Safety Of Life At Sea (SOLAS).

Au final, le coût total des ces 5 bâtiments reviendrait à un peu plus de €1 milliard ($1,3 milliard).
Revenir en haut Aller en bas
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 643
Age : 41
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY   Lun 10 Fév 2014, 23:29

Les Corvettes Visbi déjà fonctionnen avec trois systèmes de lutte anti -sous-marins de la firme espagnole SAES
 study 
http://www.infodefensa.com/es/2014/02/06/noticia-armada-suecia-tiene-operativos-sistemas-guerra-antisubmarina.html
La Marine Royale Suédois a accepté trois systèmes guerre anti -sous-marine ( ASW ) SDL -SS ( capteur de liaison de données - segment de surface ) de la firme espagnole SAES dans les corvettes  modèle Visby .

Le programme a débuté en 2010 et la société SAES a rapporté cette année qui culminera avec la livraison des cinq systèmes .

Le système SDL fait  possible que les navires  petite taille ( 500 à 2000 tonnes ) peut participer activement à des missions de lutte ASM complexes , en ajoutant des avantages opérationnels
en raison de l' augmentation de la vitesse et de maniabilité de ces bateaux .

Ces modes de communication permettent au système SDL participe à un Network Centric Warfare ( NCW ) .

Le système SDL met en œuvre différents modes de communication :
- Tout d'abord, Line Of Sight ( LOS ) , pour l'échange d'informations tactiques
et de l'intelligence, bien avec une plate-forme SDL -SS de surface (la corvette Visbi)
( mode de communication de surface à l' S2S )
- Ou bien avec  une plate-forme (HELO/UAV) éloignée SDL -AS ( mode de communication Surface To Air S2A ) .
- Et en second lieu , par satellite ( SATCOM mode de communication S2SAT )
pour l'échange d'informations tactiques et intelligence avec des plates-formes éloignées.

Voici la video explicative et les details techniques:

http://www.electronica-submarina.com/business-line/on-board-systems/sdl-on-board/?lang=en
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY   

Revenir en haut Aller en bas
 
CORVETTES LANCE MISSILES CLASSE VISBY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CORVETTES MULTIRÔLES CLASSE BRAUNSCHWEIG (TYPE 130)
» CORVETTES MULTIRÔLES CLASSE ALMIRANTE PADILLA (FS1500)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: Europe du nord-
Sauter vers: