AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fêtes Patriotiques Slaviennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Lun 07 Juil 2008, 19:04

FETES PATRIOTIQUES SLAVIENNES



Dans un pays où l'armée tiens une telle place, il est évident que la fête nationale ne peut être célébré que par un défilé militaire. Les slaviens font plus car ils combinent défilé militaire, revue navale le 4 juillet avec des manifestations sportives et culturelles les deux jours suivants pour montrer au monde entier que la Slavie n'est pas qu'une démocratie bottée mais un pays comme un autre.

Le défilé à lieu sur l'Avenue de l' Indépendance. Longue de 5km et large de 2, c'est la principale artère de Podgorica, comparable aux Champs Elysées et c'est naturellement ici que l'armée slavienne fait étalage de sa force durant un show de trois heures où se mêlent troupes à pied, troupes motorisées ainsi que les différentes écoles de formation sans oublier les avions et les hélicoptères.

Chaque année, une puissance étrangère est invitée à défiler aux côtés de l'Armée Fédérale Slavienne (AFS) et cette année, c'est l'armée belkanne qui à répondu positivement à l'invitation y déléguant le 30ème bataillon de grenadiers de char et la patrouille acrobatique «Wizzard Team» sur Bae Hawk, patrouille acrobatique qui cloturera le défilé.

Les unités sont mises en place au centimètre prêt dès 6.00 et les deux heures avant le défilé sont mis à profit pour nettoyer les armes, vérifier que pas un bouton, galon ou décoration ne manque à l'inventaire.

Le 4 juillet c'est le jour le plus important pour un président slavien puisque c'est là qu'il joue pleinement son rôle de chef des armées, rôle au combien important en raison du contexte stratégique houleux avec les tensions persistantes entre la Slavie, la Serbie et l'Albanie. Il se rend tout d'abord au monument aux morts dediés aux morts des différentes guerres dans lesquelles les slaves ont été mélées où il dépose une gerbe et rallume la flamme de la patrie, flamme qui ne brûle que du 4 au 6 juillet ainsi que pour l'investiture du nouveau président. Il monte alors à bord d'un véhicule militaire en compagnie du chef d'état major des armées et du ministre de la Défense, escorté par 150 cavaliers du 4ème régiment de Hussard, cavaliers à l'uniforme éclatant, rouge et bleu, les couleurs nationales dont la coiffure est réhaussé d'un plumet blanc. Le président passe ainsi en revue les troupes motorisées, les troupes à pied et les écoles avant de descendre jusqu'à la tribune officielle où il retrouve le président Belkan en visite officielle, différentes ambassadeurs, les menbres du gouvernement, les présidents des assemblées et des invités.

Vivons maintenant en direct chers lecteurs le onzième défilé slavien, défilé moins important que celui de l'année précédente mais il faut dire que le défilé 2007 commémorait les dix ans de la fondation de l'état slavien ce qui explique la débauche de moyen à l'époque, près de 16000 hommes et 150 véhicules avaient défilé sur l'Avenue de l'Indépendance.

Il faut d'abord levé le nez pour apercevoir dans le ciel azuréen de Podgorica la présence des neuf T50 Golden Eagle de la patrouille acrobatique nationale «Red Angel», appareils tout de rouge vêtus à l'exception de la dérive peinte aux couleurs slaviennes. Ils sont suivis quelques minutes plus tard par 4 Casa C295 de patrouille maritime (Sqd 22 Rijeka), 2 Embraer 190 de liaison (Sqd 28 Budva), 4 Agusta Westland AW 101 de lutte ASM (squadron 50 Rijeka et Split) et 4 Agusta Westland AW 139 LAH-N (squadron 62 Kotor Tivat) cloturent le défilé aérien de la marine.

C'est ensuite le début du défilé à pied avec les écoles militaires et de sécurité. Comme le veux la tradition, c'est l'Ecole Militaire de Podgorica, le «St Cyr slavien» qui ouvre le bal. C'est là que sont formés les officiers avant leur départ pour les écoles d'application. Elle est suivie par l'Ecole de l'Air de Banja Luka avant l'Ecole Navale de Split. Le passage des élèves officiers est toujours très applaudi et c'est toujours aussi émouvant de voir les familles chercher du regard un fils ou une fille, objet de fierté familiale surtout si il est le major de sa promotion.

Après trois années à l' Ecole Militaire, les futurs officiers choisissent une spécialité et se rendent dans une des nombreuses écoles d'application où en deux ou trois ans, ils deviennent capable de commander une compagnie d'infanterie, un peloton de chars ou une batterie d'artillerie. Contrairement aux écoles centrales, l'ordre de défilé des écoles d'application change chaque année, un tirage au sort désignant l'ordre précis. Cette année c'est l' Ecole de l'Infanterie de Split qui ouvre le défilé suivi par l'Ecole de l'Artillerie basée à Maribor, l'Ecole du Génie installée à Dubrovnik, l'Ecole de Cavalerie basée à Tetovo (et qui défile donc quasiment à domicile). Moins connue mais tout aussi importante voilà que maintenant apparaît l'Ecole du Train et de la Logistique de Sarajevo talonnée par l'Ecole de Transmission de Nisc, elle même suivie par l'Ecole d' Helicoptères basée à Budva et qui forment l'ensemble des pilotes d'hélicoptères militaires et paramilitaires slaviens au moins pour leur formation initiale en ce qui concerne la marine et l'armée de l'air. Le défilé des écoles se termine par les écoles des forces de sécurité dont c'est le premier défilé : l' Ecole Nationale de Police de Sarajevo, l'Ecole de Sécurité Maritime de Rijeka et enfin l'Ecole Militaire de Sécurité qui forme les futurs officiers de la police militaire mais aussi ceux de la garde-nationale.

A SUIVRE

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Lun 07 Juil 2008, 20:09

Felicitations et souhaits du Gouvernement Nortlandais
Fleet Admiral Kruder FNN
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Jeu 10 Juil 2008, 09:56

La suite, la suite!thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Jeu 10 Juil 2008, 11:11

Bientôt probablement ce week-end

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Dim 13 Juil 2008, 22:23

Alors que le soleil joue à cache cache avec les nuages, voici qu'apparait le défilé des unités à pied et comme toujours dans ces circonstances, c'est l'invité d'honneur qui ouvre le bal, deux des quatre compagnies du 30ème bataillon de grenadiers de char au béret rouge, ces forces qui effectuent un salut militaire impéccable devant la tribune officielle sont très applaudies par le public qui sait reconnaître les unités d'élite.

Unité d'élite, aucun qualificatif n'est plus adapté pour définir la 1ère compagnie du 3ème régiment de Rangers (17ème brigade d'infanterie légère Tetovo). Ces hommes rentrent tout juste d'Afghanistan où ils ont subis de lourdes pertes, pas moins de 6 de leurs camarades sont morts dans un attentat à Kandahar. Cela explique pourquoi leur béret est barré d'un morceau de tissu noir et que leur uniforme Desert Eagle est réhaussé d'un brassard noir. Ils sont suivis par une autre unité prestigieuse qui rentre elle de 4 mois de mission au Tchad au sein de l'Eufor, la 3ème compagnie du 17ème régiment de fusiliers parachutistes (16ème brigade parachutiste Banja Luka)

L'infanterie ce sont aussi les unités motorisées. L'infanterie motorisée aussi connue sous le nom de
«Blue Sky Infantry» (en référence à la couleur de leur béret) est ainsi représentée par la 2ème compagnie de combat du 3ème régiment de fusiliers, régiment qui dépend de la 20ème brigade médiane d'intervention basé à Zadar sur la côté Dalmate. Cette compagnie doit partir incessament pour Haïti où la Slavie va renforcer son contingent.

Enfin les «Gros» de l'infanterie mécanisée sont cette année représentée par la 3ème compagnie du 8ème régiment de grenadiers, l'un des deux régiments d'infanterie mécanisée (avec le 2ème régiment de dragons portés) de la 8ème brigade d'infanterie mécanisée basée à Ivanagrad. Vétus de l'uniforme «Europe Eagle» aux tons noirs, beiges et verts pixelisés et du béret bleu foncé, ils doivent participer à une manoeuvre avec des unités françaises, espagnoles, belges et italiennes à Canjuers courant août. Il est déjà prévu que la compagnie au complet avec toutes ses armes et ses véhicules fassent le déplacement.

C'est au tour des Marines de défiler devant le public slavien. Il s'agit de la 2ème compagnie de combat du 1er bataillon de Marines. Ces hommes sont en ce moment très occupés puisqu'ils participent aux essais du SNS Mare Adriaticum, le plus gros navire de combat de la marine slavienne. Ils sont bientôt suivis par la 1ère compagnie du 6ème régiment de chasseurs. Ce régiment est un des régiments d'infanterie de la Garde présidentielle, il assure la sécurité du Sénat à Podgorica et du Congrès qui se réunit à Tetovo.

Les réservistes ne sont pas oubliés. Ils sont representés cette année par le 7ème bataillon d'infanterie de montagne, une unité de réserve qui dépend de la Région Militaire Sud, plus précisement du 1er district qui couvre grosso-modo une région comprise entre Dubrovnik et Sarajevo. Ils portent leur tenue «Mountain Eagle» avec un mélange de pixels gris clair, gris foncés et noirs et leur béret bleu marine, béret qui ressemble à la «tarte» des chasseurs alpins français.

Ils sont suivis également par la 4ème compagnie du 2ème régiment de sécurité. Integré à la 33ème brigade de police militaire basée à Podgorica. Ce régiment qui porte fièrement le béret marron et sur leur uniforme «European Eagle» un brassard noir marqué des deux lettres «M.P» peut assurer des missions aussi variées que l'escorte des convois, la protection des bases et le combat urbain.

Le défilé à pied se poursuit par la 2ème compagnie du SAF-Régiment. Ce régiment de l'armée de l'air assure la protection des bases aériennes slaviennes en métropole et parfois en intervention extérieure. Il est prévu que le SAF-régiment deviennent une Brigade pour faire à l'augmentation de l'activité. Les «Safeux» sont suivis par la 2ème compagnie du 3ème régiment d'infanterie de marine. Ce régiment integré à la 28ème brigade d'infanterie côtière assure comme son nom l'indique la défense des côtes. Son existence est cependant remise en cause et elle pourrait bien être dissoute ou transferée à l'armée de terre.

La cloture du défilé à pied est assuré par deux unités paramilitaires. Tout d'abord nous trouvons la 1ère compagnie du 1er régiment de sécurité de la garde nationale. Ces hommes dont la majorité sont des conscrits assure l'appui aux forces de la police, l'intervention en cas de catastrophe naturelles, technologique ou d'attentat terroriste en temps de paix tandis qu'en cas de guerre (invasion du territoire national pour être plus précis) ils se positionneraient devant les bâtiments publics et les points stratégiques pour éviter les sabotages. Ils sont suivis par la 2ème compagnie du 4ème regiment des garde-frontières. Cette unité assure la surveillance de la frontière italo-slavienne.

Il est maintenant 9h40 et le défilé dure déjà depuis une heure. C'est le moment d'une pause dans le défilé terrestre, le relais est pris par les hélicoptères de l'armée de terre. Comme toutes les armes de l'armée slavienne, les «mobileux» connaissent une vraie modernisation, une période dorée avec l'arrivée d'hélicoptères ultra-modernes. C'est ainsi que nous pouvons apercevoir 4 Tigre HAD du 1er régiment d'hélicoptères de combat portant la livrée «European One» en trois tons noir, vert foncé et ocre. Ils sont suivis par 4 AW 139 LAH (Ligth Attack Helicopter) du 2ème RHC, cet appareil est la version armée de l'Agusta Westland 139, sa mission principale étant la reconnaissance et la conduite de tir des hélicoptères mais aussi de l'artillerie. Place maintenant aux hélicoptères de transport qui équipent ou vont équiper pas moins de cinq régiments (le 2ème RHC avec CH 47G à partir de 2010, les 4ème et 7ème RHC avec AW 101 et les 5ème et 6ème RHC avec TTH 90 à partir de 2010), nous pouvons ainsi apercevoir dans le ciel de Podgorica 4 AW 101 du 7ème RHC, un portant une livrée «Mountain One» avec un ton noir, un ton gris clair et un ton blanc, deux portant la livrée «European Two» (deux tons de vert : vert foncé et vert kaki) et un portant la livrée «Desert One» (un ton ocre, un ton sable et un ton noir). C'est ensuite autour de deux Mil Mi 35 Hind d'apparaitre dans le ciel. Ces appareils couvert de la livrée «Mountain One» appartiennent au 10ème régiment d'hélicoptères de combat, un régiment chargé du soutien de la 15ème brigade de montagne. Ils sont suivis par deux Mil Mi 177 du même régiment couvert également de la livrée «Mountain One».

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Dim 13 Juil 2008, 22:24

Après cet intermède aérien, le défilé terrestre reprend avec cette fois les véhicules. Nous pouvons tout d'abord admirer le peloton «Able» 2ème escadron du 5ème regiment de lancier. Le 2/5 Able Platoon est équipé de six chars de combat SN 6, de deux véhicules de récupération et de dépannage SN60 et de trois véhicules blindés de reconnaissance RL 10 et son régiment dépend de la 2ème brigade d'infanterie mécanisée stationnée à Zagreb. Il est suivi par un autre peloton de chars, le peloton «Baker» 3ème escadron du 4ème régiment de cuirassiers. Le 3/4 Baker Platoon est équipé de la manière que le 2/5 Able Platoon mais dépend de la 3ème brigade blindée stationnée à Osijek.
Ces véhicules sont toujours très applaudis par le public slavien qui sait bien que ces puissants chars de combat sont l'assurance vie de la Slavie.

C'est autour de la cavalerie légère de faire son apparition en l'occurence le 1er peloton du 13ème bataillon de Pandurs. Ce sont des bataillons de reconnaissance équipés de véhicules à roues et/ou chenillés. En l'occurence, le 1/13 Pandur est entièrement équipé de véhicules à roues puisque dépendant de la 22ème brigade médiane d'intervention basée à Kotor Tivat. Le premier peloton est chargé de la reconnaissance motorisée avec des RL10 (six) patrouilles de deux véhicules) accompagnés par des RL14 (trois patrouilles de deux véhicules), reconnaissance qui naturellement évite le combat frontal pour le flanquement et la reconnaissance tranversale.

Ils sont suivis par une autre unité de cavalerie légère, une unité de réserviste, de soldats-citoyens à savoir le 2ème peloton du 14ème bataillon de dragons. Cette unité en cours de création _le 2ème peloton étant la première unité du 14ème BatDag à avoir été déclaré opérationelle_ est équipé de RL106 connue également sous le nom d'Automitrailleuse de Combat et de Découverte (ACD), une version de la RL1 équipé d'un canon de 20mm et d'une mitrailleuse de 7.62mm. En cas de conflit, le 14ème BatDag serait chargé de la protection de la région d'Osijek, par exemple couvrir le déploiement de la 3ème brigade blindée.

La cavalerie médiane n'est pas oubliée avec le peloton Charlie du 2ème escadron de combat du 5ème régiment de chasseurs à cheval. Le 2/5 Charlie platoon est équipée de 8 RM71, version du RM7 (le Patria AMV) à canon de 105mm accompagnée de 4 RL10 pour l'éclairage et la reconnaissance, leur mode de combat privilégié étant l'embuscade et le coup d'arrêt antichar voir le raid en terrain ouvert.

C'est ensuite à l'artillerie de faire son apparition et nous commençons avec du lourd puisque apparais sur l'Avenue de l'Indépendance, la Batterie «Charlie» du 2ème régiment d'artillerie. Cette batterie est équipée de 8 automoteurs SN63, des monstres de 50 tonnes combinaison d'un chassis de Leclerc avec la tourelle du Pzh2000. Ces 8 blindés sont accompagnés par deux ravitailleurs d'artillerie SM409 (chassis CV90) mais aussi des RL10 pour la reconnaissance et la protéction rapprochée. Elle assure avec deux autres batteries l'appui feu de la 7ème brigade blindée de Rijeka.

L'artillerie légère fait maintenant son apparition via la batterie «Able» du 5ème régiment d'artillerie parachutiste, régiment qui assuré l'appui feu de la 16ème brigade parachutiste de Banja Luka. Ce régiment comme toutes les unités légères est dôté à la fois de canons automouvants et de mortiers. En attendant la livraison en 2009 des Caesar, la batterie met en oeuvre des mortiers de 120mm TDA de fabrication française, ces mortiers son tractés par des RL3, la version cargo de l'Alvis Pinzgauer 6X6. Ces mortiers peuvent naturellement être héliportés et au cours d'un échange avec le 35ème RAP de Tarbes, cette batterie à pu apprendre les subtilités d'un raid mortier à bord d'un Puma.

La configuration stratégique dans laquelle évolue la Slavie fait que l'arme antichar est vitale pour sa sécurité. Cela explique pourquoi chaque brigade combat dispose d'un bataillon dédié à cette tache.
L'artillerie antichar forte de 19 bataillons est representée par le 23ème bataillon d'artillerie antichar qui dépend de la 3ème brigade blindée d'Osijek. Quelque que soit leur équipement, ces bataillons sont organisées de la même façon avec une section de commandement et de soutien, une section de reconnaissance et d'acquisition de cibles, une section antichar longue portée (missiles Dandy) et deux sections antichars moyenne portée (missiles Spike). Ici défilé la 3ème section du 23ème BAA, section équipé de 12 SM43, une version du CV90 équipée de missiles Dandy longue portée (8km), ces véhicules sont accompagnées par des 3 ou 4 SM408 pour le récomplément mais aussi des SM 402 pour l'acquisition de cibles.


Viens maintenant le temps de l'artillerie antiaérienne sans qui toute manoeuvre de grande ampleure serait impossible. Elle est representée par le 54ème bataillon de défense antiaérienne rattachée à la 22ème brigade médiane d'intervention stationnée à Kotor Tivat. Cette unité comme le reste de sa brigade est entièrement montée sur roues et plus précisement des canons antiaériens automoteurs RM 74, des véhicules lance-missiles RM75 et des véhicules porte-radar RM 701. Ici nous apercevons l'une des deux sections canon du bataillon, section qui est équipée de 8 RM74, un Patria AMV 8X8 avec la tourelle suisse Skyranger et de 2 RM701 porte-radar.

C'est enfin au tour de l'infanterie de faire son apparition. Il aurait été en effet inconvenent que «la reine des batailles» soit exclue du défilé. C'est d'ailleurs une unité prestigieuse qui ouvre le bal avec la 2ème compagnie du 1er régiment de chasseurs parachutistes. La compagnie défile avec en autre ses RM7 flambant neufs. Il s'agit du Patria AMV équipé d'un canon de 35mm. Il peut paraître étrange de blinder une unité parachutiste mais les combats sont devenus tellement violents qu'engager une unité sans blindés, sans véhicules protégés est devenue une hérésie.

Même position chez la 3ème compagnie de combat du 1er régiment de Rangers qui défile avec ses véhicules blindés à savoir des VTT australiens Bushmaster plus connus en Slavie comme des RM5 avec une mitrailleuse de 12.7mm. Ces véhicules ne sont utilisés qu'en cas d'engagement urbain, les Rangers privilégiant l'assaut héliporté.

L'infanterie lourde est representée par la 3ème compagnie de combat du 5ème régiment de dragons de portés, l'un des deux régiments d'infanterie mécanisée (avec le 2ème régiment de fusiliers) de la 4ème brigade d'infanterie mécanisée stationnée à Lubjana. Elle défile avec ses puissants SM4, la dénomination slavienne du CV90, armé dans sa version slavienne par un canon de 35mm.

L'infanterie est ensuite suivie par le génie, arme discrète mais qui facilite bien la tache des armes plus prestigieuses. Elle est representée par la 1ère section de la 2ème compagnie du 7ème régiment du génie. Ce régiment assure l'appui des unités de la 2ème brigade d'infanterie mécanisée basé à Zagreb. Elle nous présente 8 monstres préhistoriques, ses 8 SN62. Le SN 62 est la désignation slavienne de l'Engin Principal du Génie qui est lui même dérivé du SN60, le véhicule du dépannage. Ce véhicule de 60 tonnes peut ainsi bloquer un itinéraire, en créer un, miner et déminer, combler une brèche........ . Il est souvent accompagné par le SN61, le véhicule poseur de pont. Les SN61 qui défilent à présent appartiennent à la 2ème section de la 3ème compagnie du 13ème régiment du génie, régiment integré à la 5ème brigade blindée de Rozaje.

Le Génie est suivi maintenant par l'arme des transmissions sans qui la guerre moderne serait bien démunie. Les hommes au béret violet sont representés aujourd'hui par la 1ère compagnie du 5ème régiment de transmission, régiment integré à la 31ème brigade de transmission de Nisc et qui est souvent déployée au profit de différents états majors. Cette compagnie assure principalement les liaisons satellites grâce à leurs camions tout-terrain 6X6 RM 94 qui tracent une puissante antenne satellite.

Les sapeurs sont suivis par les hommes du train. La 3ème compagnie du 2ème régiment de train assure comme les autres compagnies de son régiment le transport du ravitaillement qu'il soit liquide ou solide. Ces camions cargos RM 9, 90 (tout-terrain 6X6) ou RM 904 et 905 (tout terrain 8X8) ainsi que les camions citernes RM92 et 93 (tout-terrain 6X6) et RM 907 et 908 (tout-terrain 8X8) assure le transport des munitions, pièces détachées, eau et carburant dont les troupes de combat ont besoin. La 3/2 Train Company (Transport) qui nous à presenté 4 RM9, 4 RM90, 2 RM904 et 2 RM908 est suivi par une autre unité du train, la 1ère compagnie du 7ème régiment du train. La 1/7 Train Company (Harbour) est chargé du transit portuaire, de faciliter le débarquement des hommes, des véhicules et du matériel dans des ports mal équipés. Elle défile ici avec une partie de son matériel que ce soit des camions grues RM913, des camions à plateau déposable RM905 et le prototype d'un cargo-amphibie semblable au LARC américain.

Le train cède la place à l'arme très spéciale du renseignement qui dispoe d'une brigade dédiée la 26ème brigade du renseignement basé à Mostar. Cette brigade n'engage pas ses régiments en bloc mais fourni au commandement un module clé en main combinant le renseignement humain (HUMINT) et électronique (ELINT SIGINT). Cette année ce sont les drones qui sont à l'honneur et voilà que défile les drones du 103ème régiment d'artillerie. Ce régiment met en oeuvre 36 drones Sperwer B de la firme française Sagem. Nous pouvons admirer quatre drones sur leur catapulte, catapulte montée sur des RM9 accompagnées des RL1 destinés à leur protection mais aussi des RM94 qui transporte des shelter de commandement et de contrôle.

La police militaire est également de la fête puisque le défilé motorisé est cloturé par le peloton «Able» du 2ème escadron du 4ème régiment de sécurité. Ce régiment est équipé de puissants RM7, la version cavalerie légère du Patria AMV mais aussi de RL11 et de RL14, respectivement version «Escorte/protection» et «Combat antichar» de l'Alvis Iveco Panther. Il peut paraître étonant qu'une unité de police militaire soit équipée d'armement aussi lourd et puissant. Il faut savoir que les slaviens considèrent la police militaire comme une véritable unité de combat, les «Milcop» (contradiction de Military et de Cops» sont formés comme de véritables fantassins ou cavaliers avant d'apprendre le maintien de l'ordre.

Le défile est cloturé par les cavaliers du 1er régiment de chasseurs à cheval, le deuxième régiment de cavalerie de la garde présidentielle. Ils sont survolés à moyenne altitude par les avions de l'armée de l'air. Nous pouvons ains apercevoir tout d'abord un A330AEW (Airborne Early Warning) du squadron 50 basé à Tetovo et qui à terme disposera d'une douzaine de ces appareils couteux mais qui décuplent les capacités de combat d'une force aérienne. Cet A330AEW est suivi par deux autres appareils identiques mais cette fois destinés au transport et au ravitaillement en vol, deux A330MRTT (Multirôle Transport Tanker) du squadron 100 de Zagreb. L'armée de l'air slavienne à commandé 24 appareils de ce type et souhaiterait en commander 16 de plus.

Autre appareil de transport, le C130J représentés dans le ciel de Podgorica par deux appareils appartenant au squadron 200 basé à Banja Luka. L'armée de l'air slavienne dispose de 48 appareils de ce type et de 16 options qui vont finalement être levées pour compenser le retard pris par la livraison de l'A400M, la Slavie qui devait toucher ses premiers appareils en septembre 2009 ne les recevra finalement qu'au mieux en mars ou juin 2010 ce qui va poser des problèmes de soudure avec le parc existant. Une modernisation succinte des Illiouchine 76 ou la location d'appareils de transport est à l'étude. Les C130J sont suivis par leurs petits frères, les Casa C295 representés par quatre appareils appartenant au squadron 210 basé à Sarajevo. Ces appareils servent au transport léger, aux exercices et sauts d'entrainement de parachutistes, au soutien logistique aéroporté et au transport intrathéatre. Les slaviens ont commandé 48 appareils de ce type et 16 ont été livrés.

Après les appareils de transport et de soutien, place aux appareils de combat avec tout d'abord 4 Embraer Super Tucano d'attaque légère et de lutte anti-guerilla du squadron 400 basé à Tetovo. Ces appareils armés généralement de bombes légères, de roquettes et de missiles antichars se montrent particulièrement utiles en Afghanistan où ils sont très appreciés pour le soutien rapproché. Ces quatre appareils turbopropulsés sont suivis par 4 KAI T/A50 Golden Eagle du squadron 401 basé egalement à Tetovo. La Slavie à choisi l'appareil coréen pour l'entrainement mais à décidé de commander quelques monoplaces A-50 pour l'attaque et compléter ainsi les Super Tucano.

Première apparition cette année, le Rafale qui va devenir à terme le principal appareil de combat de la Slavian Air Force (SAF). L'avion français est representé par 2 Rafale C et un Rafale B du squadron 300 «Blue Cobra» basé à Tetovo et dont la mission principale est la défense aérienne de la capitale. Les Rafale sont suivis par quatre F16E (monoplaces) du squadron 301 «Red Cobra» basé à Zagreb.

Le défile aérien se termine par le passage des 9 Bae Hawk de la patrouille acrobatique belkanne, la «Wizzard Team». Le président de la république Hans Mosowski descend alors de la tribune officielle pour remonter dans le véhicule blindé escorté par le 4ème régiment de hussards jusqu'au palais presidentiel où il va recevoir le corps diplomatique accrédité en Slavie avant de gagner le CNA pour la revue navale cet après midi, revue navale très cosmopolite puisque 25 pays ont envoyé un ou plusieurs navires.

A SUIVRE

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Lun 14 Juil 2008, 07:45

Super, comme d'habitude thumleft

juste une précision, la patrouille acrobatique Wizzard Team n'a pas neuf, mais sept Bae Hawk. Mais à part ca rien à redire, t'as vraiment plus de talent que moi salut
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Lun 14 Juil 2008, 10:12

Merci Eagle Exe. Il me reste à écrire la revue navale et les deux jours suivants, le 5 juillet dédié au sport et le 6 juillet dédié à la culture

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   Ven 25 Juil 2008, 10:36

C'est à 13.00 que le président de la république slavien s'est envolé de l'aéroport de Podgorica pour le Complexe Naval de l'Adriatique, le lieu traditionnel des revues navales. C'est une caractéristiques de la fête nationale slavienne. Si dans la plupart des pays la revue navale est exceptionnelle, en Slavie elle à lieu chaque année, c'est le symbole même de la puissance de la marine dans les institutions militaires slaviennes. Cette année pas moins de 50 navires slaviens et étrangers vont participer à cette revue. Ce sera peut être la fin d'une époque car l'amiral de la flotte récement nommé, l'amiral Malinovitch souhaite que la marine se concentre sur sa montée en puissance et cette revue navale qui nécessite un préparation de 2 à 3 semaines obère les plannings de formation. Il envisage de réserver cette revue aux grands événements par exemple pour les 15 ans de la création de la Slavie en 2012 ou l'année des élections quand un nouveau président est élu.

Le président Hans Mosowski a aterri sur l'île d'Haos à 13.45. Après les honneurs rendus par un détachement du 1er bataillon de Marines et l'hymne slavien joué par la Musique de la Flotte, il à embarqué à bord d'un AW 139 qui le déposa à bord du Mare Adriaticum, le navire qui va mener la parade. Cette année, les navires étrangers (27 au total) sont repartis sur trois lignes et ce sont les navires slaviens qui vont défiler avant de repartir directement pour leurs bases.

Les navires étrangers participant à ce défilé sont les suivants :

1ère ligne : la frégate F 714 Guepratte et le bâtiment de débarquement L 9031 Francis Garnier (France) frégate F 148 Mendi (Afrique du Sud) bâtiment de débarquement L 472 Kalad Beni Hammed (Algérie) frégate F 219 Saschen (Allemagne) frégate D 10 Almirante Brown (Argentine)
patrouilleurs lance-missiles RBS Victory et Vengeance (Belka) et frégate Léopold 1er (Belgique)

2ème ligne : Frégates F 46 Greenhalgh (Bresil) F 341 Ottawa (Canada)
Destroyer F 526 Wenzhou (Chine) 978 Wang Chao (Corée du Sud) F 103 Blaz Leo (Espagne)
DDG 87 Mason (Etats Unis) et D 61 Delhi (Inde)
Navire amphibie LSD 49 Harpers Ferry (Etats Unis)
Pétroliers A389 Wave Knight (Grande Bretagne) et A 374 Prometheus (Grèce)

3ème ligne : porte-aéronefs C 551 Giuseppe Garibaldi (Italie)
destroyer 143 Shirane (Japon) 434 Admiral Ushakov
frégates F 313 Helge Ingstad (Norvège) 240 Kazsub (Pologne) F 330 Vasco da Gama (Portugal) F240 Yavuz (Turquie)
Navire de débarquement 207 Endurance (Singapour)
Pétrolier A 836 Amsterdam (Pays Bas)

Les navires slaviens sont eux mouillés à l'extérieur du CNA et vont faire leur apparition. En tête de file nous apercevons totu d'abord le Mare Adriaticum sur lequel se trouve le président de la république mais aussi le gouvernement et les ambassadeurs des pays participant à la revue navale. Il est suivi par trois corvettes lance missiles de classe Deus, la SNS Deus (F120) la SNS Minerve (F121) basées à Budva et la SNS Ares (F124) basée à Split. Viennent ensuite deux patrouilleurs océaniques, un des garde-frontières, le Skadar (PB1) et un des garde-côtes, le Blue Coast (PB40). Les navires logistiques ne sont pas oubliés, ils sont même plutôt mis à l'honneur avec un pétrolier ravitailleur, le SNS Mountain (A600), un navire atelier le Newton (A601) un ravitailleur de flottilles le Flower (A621) et un bâtiment-base de chasseurs de mines le Crocus (A622).

Après cet intermède logistique, la marine montre à nouveau ses dents avec un détachement de navires de combat composé du destroyer Jutland (A702) des frégates anti-sous-marines Lena (D800) Volga (D801) et Elbe (D803) et des frégates action vers la terre/anti-surface D851 Catalunya et D850 Europa. A noter que cette dernière, va partir dès le lendemain pour une tournée en Amerique du Sud, en Argentine, au Bresil et en Colombie avant un exercice dans les Caraibes avec les marines américaines, mexicaines et chiliennes.

Nouveau détachement de navires logistiques et auxiliaires avec deux chasseurs de mines de classe Warrior, les Warrior (M10) et Corporal (M11) basés à Kotor Tivat et qui assurent depuis trois mois une campagne de déminage de l'Adriatique. Les chasseurs de mines sont suivis par des navires auxiliaires avec un navire anti-incendie construit en Pologne, le Blue Star (A729), quatre remorqueurs côtiers identiques à l'Esterel français et baptisés de prénoms féminins, nous voyons ainsi défiler les Anna (A763) Lucile (A676) Roxanna (A678) et Mary (A680) avant que le Blue Oiler (T-A 738) un pétrolier à équipage civil ne ferme la marche.

Enfin pas tout à fait car il y à encore un navire et quel navire, le sous-marin Aragorn (S32) premier submersible de classe Scorpène à être arrivé en Slavie et dont la mise en service est prévue en septembre 2008 tout comme son sister-ship le Legolas (S33) qui doit arriver mi-juillet à Rijeka.

Les navires slaviens acclamés par les navires étrangers ont ensuite fait une haie d'honneur en pleine mer, actionnant leurs cornes de brumes, leurs canons de salut et leurs canons à eau. L' impressionnante Armada s'est ensuite dispersée vers leurs ports d'attache aux quatre coins du monde. Les navires slaviens quand à eux ont regagné leurs ports d'attache pour les célébrations locales du 4 juillet avec bals et feu d'artifices.

Les fêtes patriotiques slaviennes duren trois jours et après les militaires, c'est le sport qui est mit à l'honneur avec toute une journée où la totalité des installations sportives slaviennes sont ouvertes au public avec des professionnels qui se mèlent aux amateurs dans une joyeuse farandole. Par exemple le stade nationale de Podgorica accueille un tournoi de football à 7 contre 7. Près de 130 équipes s'affrontent mais la sélection est sévère, rien que pour cette année pas moins de 300 équipes se sont inscrites.

Enfin le 6 juillet, c'est la culture qui est à l'honneur avec l'ouverture des musées mais aussi de la plupart des bâtiments officiels, le palais Presidentiel accueille ainsi un concert philarmonique tandis que le palais de l'Assemblée à accueilli cet année un festival de chants traditionnels remportés cette année par un choeur de Sartène (Corse).

Rendez vous maintenant en 2009 pour de nouvelles fêtes patriotiques slaviennes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Exercice   Ven 25 Juil 2008, 20:59

IMFORMATION ONLY
Nous informons que apres mission conclue a Cuba,
La 8eme Flotte de la Federation du Nortland croise en ce moment dans les West Indies.
Posssibilites sont que la 8eme Flotte relachera a la Martinique where importante proposition seront presentee au Gouvernement Martiniquais
Il est possible mais pas confirme qu'une escale est aussi prevue A Haiti
Nortland offer "Best wishes to Slavian Units.
Fleet Admiral Kruder
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fêtes Patriotiques Slaviennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fêtes Patriotiques Slaviennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fêtes Patriotiques Slaviennes
» Paire de boutons "la Nation la Loi et le Roi" - patriotiques - 1789-1792
» Paire de boutons "la nation la loi le roi" - Boutons Patriotiques ou Garde Nationale suivant qui portait le vêtement, un civil ou un militaire
» BOUTONS de blouse PROPAGANDE / PATRIOTIQUES (décor aigle royal)
» ANTONY (24 août 2014)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: