AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La disuasion est caduque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

abandon de la dissuasion au profit d'une defense antiballistique
oui
17%
 17% [ 4 ]
non
83%
 83% [ 19 ]
Total des votes : 23
 

AuteurMessage
---------
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 522
Age : 17
Ville : Aix
Emploi : sans
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 12:19

Bonjour à tous, me revoila apres 40 jours de navigation dans le canal du mozambique, rythmés par les escales, le quart et les quelques moments de répis.

Justement ce sont ces moment,de repis et l'actualite qui m'amenent a ouvrir ce post: j'ai lu un ouvrage de l'amiral lacoste de 1985, traitant de la strategie navale.

cet exellent ouvrage parlait entre autre de la dissuasion nucleaire, du cout de cette dissuasion, qui prit sur les budgets de la marine nous ont oblige a reduire le nombre de 200 navires a 130.

et aussi du projet us de guerre des etoile
en gros le jour ou ce projet fonctionnerait notre dissausion, ne servait plus a rien car les vecteurs etant intercepte en vol
nos amis US pouvait a leur convenance nous empecher de frapper ou bon nous semble.

l'amiral en venait a la conclusion, qu'il fallait convertir nos snle en lanceur de missile de croisiere, seul arme quasi invulnerable .


Et bien sur l'actualite a rattraper la fiction, la NAVY a intercepte un satellite fou pour sauver le monde, ou a tester a grandeur reel son systeme.....lol!


voila quelque piste a creuser a mon avis:
1) stopper toute recherche dans l'armement nucleaire ballistique
2) investir l'argent recupere, dans la creation, d'un reseau antiballistique national voir europeen sans aucun controle US, navire, station a terre, satellite etc....
3)develloper un aster antiballistique, un flotte de croiseur antiaerien, type FORBIN MOD (j'ai un peu creuser l'idee......)
4)une fois le reseau en place convertir, nos snle en lanceur de missile de croisiere, 5 a7 missiles par tube (16), et les repasser a un seul equipage.
5)redonner des moyens a nos forces conventionnelles


Avantage, nous ne craignons plus les puissances nucleaires,
opinion publique favorable
de toutes facon on pouvait pas tirer un missile nucleaire esur quelques terroristes, planque parmis les innocents.
alors qu'un missile de croisiere si:s164:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 12:46

born to sail a écrit:
j'ai lu un ouvrage de l'amiral lacoste de 1985, traitant de la strategie navale.

cet exellent ouvrage parlait entre autre de la dissuasion nucleaire, du cout de cette dissuasion, qui prit sur les budgets de la marine nous ont oblige a reduire le nombre de 200 navires a 130.

oui, forcement le cout de la dissuasion est important, ca c'est vrai !


born to sail a écrit:
et aussi du projet us de guerre des etoile
en gros le jour ou ce projet fonctionnerait notre dissausion, ne servait plus a rien car les vecteurs etant intercepte en vol nos amis US pouvait a leur convenance nous empecher de frapper ou bon nous semble.

ca c'est franchement faux, car:
- si sur le papier, c'est jolie
- le cout du system est monumental et pharaonique (meme pour les américains)
- Connait tu la loi (fondamentale en stratégie militaire), LA LOI DU GLEVE ET DU BOUCLIER ! bref a l'instant ou les américains aurait un systeme anti missile parfait, tous les pays possédants des missiles créerait:
1) des missiles et ogives encore + furtives, + avancé, + indétéctable
2) copierait a moyen terme le systeme US
3) chercherait de nouvelles armes de dissuasion

bref si tu as un bouclier encore + épais, moi je vais éssayer de faire une épée + longue, + dure......ou bien j'invente......l'arbalète...... Rolling Eyes ......ou le fusil Mr. Green

born to sail a écrit:

l'amiral en venait a la conclusion, qu'il fallait convertir nos snle en lanceur de missile de croisiere, seul arme quasi invulnerable .

de la grosse connerie, aucun SM n'est invulnérable, meme si il est très discret (acoustiquement), une torpille bien placé et hop !, voila pourquoi durant la guerre froide les américains avaient jusqu' 30/40 SSBN et les russes 60 à 70 SSBN , pour s'assurer qu'en cas de conflit, au moin une partie (survivants) serait capable de lancer une frappe nucléaire massive capable de détruire l'autre........12 fois Mr. Green


born to sail a écrit:

Et bien sur l'actualite a rattraper la fiction, la NAVY a intercepte un satellite fou pour sauver le monde, ou a tester a grandeur reel son systeme.....
voila quelque piste a creuser a mon avis:
1) stopper toute recherche dans l'armement nucleaire ballistique

la c'est la fin de la puissance francaise dans le monde (déja que le déclin a largement commencé Confused )

born to sail a écrit:

2) investir l'argent recupere, dans la creation, d'un reseau antiballistique national voir europeen sans aucun controle US, navire, station a terre, satellite etc....

oui européen bien sur ont en reparlera quand
- ont aura une défense européenne
- avec du matériels mlitaires uniquement européens dans les armées européennes
- des programmes européens d'équipement (air, terre, mer)
- les européens comprendrons que il faut l'intéret de tous et pas uniquement les intérets nationaux

je suis désolé de casser tes reves mais bon, regarde tous les programmes Mr. Green Mr. Green

born to sail a écrit:

3)develloper un aster antiballistique, un flotte de croiseur antiaerien, type FORBIN MOD (j'ai un peu creuser l'idee......)

oui ca je suis d'accord
mais plutot de nouveaux navires (mature intégré, propulsion electriques et peut etre nucléaires........)

born to sail a écrit:

4)une fois le reseau en place convertir, nos snle en lanceur de missile de croisiere, 5 a7 missiles par tube (16), et les repasser a un seul equipage.

faut pas trop copier les américains heins ! lol! Boulet

born to sail a écrit:

5)redonner des moyens a nos forces conventionnelles

oui la je suis totalement d'accord mais Rolling Eyes
je crois que le livre blanc en avril ne sera pas un poisson Mr. Green Shit Mr. Green Shit

born to sail a écrit:

Avantage, nous ne craignons plus les puissances nucleaires,

Très grosse connerie, aucun systeme de défense n'est parfais, et si une attaque balistique est lancé et qu'une seule ogive nucléaire atteint paris ou londre.....tu fais quoi ?????


born to sail a écrit:

opinion publique favorable

mouai, se sera surtout notre arlete nationale Rolling Eyes , notre facteur national Rolling Eyes et l'extreme gauche qui seront content, + les ignards

born to sail a écrit:

de toutes facon on pouvait pas tirer un missile nucleaire esur quelques terroristes, planque parmis les innocents.alors qu'un missile de croisiere si:s164:

certe, il ya a plus de probabilité de tiré un SCALP sur des barbus qu'une bombe A, mais:
- L'idée fait son chemin dans les nations nucléaires d'utilisé des armes nucléaires de faible puissances et a forte pénétrations contres des installations, bunker, ect.........

mais je vais éssayer de trouvé de la doc sur ce sujet !
je reviens d'ici peux
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 13:57

re,
pour en revenir a nos moutons:

petit tours de la prolifération:
location des réacteurs nucléaires dans le monde

source:
http://www.ehponline.org/members/2005/113-11/image/foc4.jpg

portés actuel des missiles iraniens (menace réels)

source:
http://www.milnet.com/pentagon/nonprolf/iranbms.gif

bien sur a moyen terme (5/8 ans), la portée des missiles iranien devraient croitre et etre capable d'atteindre l'europe
(les missiles iraniens sont développer avec l'aide de la corée du nord)


source:
http://www.iran-resist.org/IMG/jpg/Iran-missiles.jpg


source:
http://msnbcmedia.msn.com/i/msnbc/Components/Interactives/News/International/Mideast/Iran_ballistic_missiles.jpg

je parle meme pas de la chine, qui peut atomiser paris (elle a des ICBM de 12000 km de portée il me semble)

seule la menace de l'utilisation de l'arme nucléaire peut dissuader certains états voyous.

biens sur je suis pour le développement d'un bouclier anti ballistique européen.....A condition d'etre créer en parallèle d'une dissuasion nucléaire européenne

et je termine par 2 choses:

- je doute qu'un Aster "surboosté" puisse etre un bon missile anti balistique, je pense qu'il faudrait développer un nouveau missile pour cet usage

pour moi une vraie dissuasion européenne serait :

1) 6 SSBN européen de 16000/18000 tonnes construit en collaboration entre l'angleterre et la france, donc 3 basés en france et 3 chez lez anglais. Le developement de ces navires très couteux serait fortement réduit par la R& D conjointe des 2 pays. Avec 3 équipages pour 2 navires, histoire d'accélérer des rotations d'équipages et permettre d'avoir 2 navires constament a la mer (2 en mer, 2 en entrainement pret a partir dès que les 2 premiers auront finis leurs patrouilles, et 2 en entretien)

vous observerez que j'ai reduit le nombre de SSBN de 4 à 3 pour chaque pays, car je pense qu'une rotation plus éfficace des équipages et une utilisation optimale des SSBN serait + éfficaces

2) des missiles balistiques MSBS devéloper conjointement par l'angleterre et la france (si les anglais ne savent pas faire car ils ont que du mathos US, nous les francais ont a l'expérience avec les M1, M2, M20, M4, M45 et le futur M51), missiles en matériaux composites, avec 3 étages et a carburants solides, d'une porté de 10000/12000 km (juste assez pour couvrir toutes les zones a menaces)............12 à 16 missiles par SSBN suffisent

3) des ogives nucléaires européennes développer en partenariat entre les anglais et la france. Bref des ogives doté d'amorce laser, et avec la capacité de variabilité de puissance Cool....3 ogives par missiles suffisent....+ les leurres, ect......

4) + tous les systemes de suivies, guidages, ect....qui vont avec

et un bouclier anti missile européens constitué:

5) de missiles anti ballistiques européens développée par les pays a forte expérience dans le domaine missile(france, allemagne, angleterre, italie, hollande, suède...)

6) de systemes d'alertes (satéllites, radar surpuissant, ect...) développer au nivaeu européen

7) Installation des systemes anti ballistique sur des pays européens et idéalement placé (europe de l'est et/ou du sud)

non pour moi la dissuasion nucléaire n'est pas caduque, elle est peut etre meme plus d'actualité qu'avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 14:13

J'ai repondu non car en faisant ça, on se prive d'un moyen de pression sur différents pays comme la Chine et la Russie car qui sait si dans vingt ans on va repasser en mode guerre froide avec un retour à l'équilibre de la terreur ?

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
---------
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 522
Age : 17
Ville : Aix
Emploi : sans
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 14:19

colombamike a écrit:


je suis désolé de casser tes reves mais bon, regarde tous les programmes Mr. Green Mr. Green


tu serais pas un tantinet rabajoie des fois lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 14:24

born to sail a écrit:
tu serais pas un tantinet rabajoie des fois lol!


ny voit rien de perso

simplement quand je vois ou se dirige le monde
et que je vois certains dire....la bombe elle sert a rien a ca coute trop chers alors faut s en débarrasé..................la juis pas d accord

biensur le budget "nucléaire" de nos armées est énorme (15 ou 20% je crois scratch)

mais il faut garder notre dissuasion, pour moi c est clair !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 19:45

A propos du budget de la force de frappe, je dirais juste que c'est comme l'assurance de sa voiture: on espère payer pour rien, mais le jour de l'accident on est content d'avoir payé.

Sinon je suis contre une défense anti-ballistique européenne pour les raisons suivantes:
- une telle défense ne pourra être mise en place que lorsque l'on sera parvenu à l'unification de l'Europe, ce qui est loin d'être le cas
- elle coutera aussi chère que la force de frappe, voir plus
- aucune défense n'est infaillible, ni a l'abri d'une attaque de saturation
- de toute manière, on ne gagne pas en défendant, il faut pouvoir rendre coup pour coup
Revenir en haut Aller en bas
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3373
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Ven 29 Fév 2008, 20:24

Bonsoir
Tout à fait Eagle Eye
C'est comme la ligne Maginot, ça se contourne.
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Sam 01 Mar 2008, 18:02

pour develloper ma reponse, l'abandon de la dissuasion au profit d'un système antimissile est un non sens car le seul pays qui devellope un vrai système antimissiles ABM à savoir les Etats Unis n'ont pas decidé d'abandonner leurs Minuteman ou leurs Trident

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Dim 02 Mar 2008, 12:06

c'est comme retourner faire des centrale electrique au gaz ou au charbon pour eviter le nucleaire (comme le veulent les ecolos de tout pays) pour "eviter" l'effet de serre , faut me laisser rire quoi ... on reculerait pour mieux s'auto-tuer ..

La dissuasion coute CHER , tres CHER , mais si tu l'as pas ... regarde les USA , je suis sur que certains craignent effectivement qu'avec l'arrivee des nouveaux missiles anti-ballistique que cela soit une sur-enchere... mais ca peux calemer les ardeurs des plus petits aussi Confused

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Dim 02 Mar 2008, 12:38

Il faut conserver la dissuasion nucléaire qui est notre seul moyen d'assure a n'importe quelle puissance que ce soit un géant tel que les USA ou la Chine ou un naim tel que le Lessoto que si jamais on essaye de détruire la france elle ne partira pas en fumée sans entrainer avec elle l'autre pays.
Le vrai problème c'est que la majeure partie des gens ne comprennent pas le système de la dissuasion. La preuve il y en a qui pensent que la france cache au reste du monde des SNLE. A quoi cela sert-il de les cacher? A rien si on comprend ce qu'est la dissuasion. Il est vrai que pour le moment personne ne s'en est servi mais le jours ou on en aura besoin (quand les Iraniens pourront nous tirer dessus) on sera bien content de l'avoir.
Le bouclier anti missile ce ne sera pas efficace a 100% et puis de toute manière il vaut mieux menacer les autres que être menacé. Avec ce bouclier c'est bien beau mais on ne pourra plus faire qu'une chose: nous défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3373
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Dim 02 Mar 2008, 13:32

Bonjour
Pour plagier un peu ce que vient de dire H.Poirot, je dirai "pour tenter de nous défendre", puisque le bouclier ne peut pas être étanche à 100%. Cf la ligne Maginot!.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: anti-missile   Lun 03 Mar 2008, 19:55

Un système anti-missile ne garantira jamais une fiabilité à 100% donc je pense qu'il ne faut pas se passer des SNLEs mais qu'il faudrait en plus renforcer la dissuasion par l'aéronavale en Océan Indien pour réfréner les ardeurs de certains.

Un système anti-missiles ne pourrait être qu'Européen et Otanien car en plus des missiles et de leurs plate-formes très chers les uns comme les autres, cela nécessite des radars très puissant à terre situés sans doute en ex-Europe de l'Est (Rep Tchèque par ex.) d'où la volonté pour les USA de mettre se système en Europe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Mar 04 Mar 2008, 09:42

Personellement je doute de l'utilité d'un bouclier anti-missile. Premièrement ce système nécessite des radars très puissants, donc très couteux, et en plus très gros, donc faciles à neutraliser (un missile de croisière ou un strike de chasseurs bombardiers et on en parle plus). Ensuite il faut prévoir au moins deux missiles intercepteurs par ogive assaillante, donc des centaines d'intercepteurs, qui doivent pas être donnés eux aussi. Bref, ca fait un budget monstrueux pour une efficacité dont je doute sérieusement.

Donc au lieu d'investir des milliards dans un bouclier qui ne sera jamais totalement impénétrable, on crée une "force de frappe européenne" à 8 ou 10 SNLE (fusion des flottes franco-anglaises) et on investit le reste dans l'augmentation de nos capacités conventionnelles, notamment au niveau de la projection de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Mar 04 Mar 2008, 13:32

Salut,

je reste favorable à la dissuasion nucléaire, comme garantie de notre sécurité nationale, la preuve : çà a marché jusqu'à présent!

D'autre part, supprimer la dissuasion allègerait certainement le budget, mais je suis sûr que les économies réalisées ne bénéficieraient pas à la Marine, ni même à la Défence Nationale, mais irait se perdre dans les gouffres à pognons habituels que sont les aides sociales, les déficits des sociétés d'état et notre bien-aimé système de santé! Au final, on aurait encore affaibli nos forces navales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Mar 25 Mar 2008, 09:05

la réponse à ce sondage est donné par le chef suprème des armées lui meme !

je cite article de mer et marine:
Dissuasion : Les fondamentaux, le désarmement et l'avertissement nucléaire

crédits : SERVICE PHOTO ELYSEE - D. NOIZET
25/03/2008
A l'occasion de la présentation du sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) Le Terrible, vendredi dernier à Cherbourg, le chef de l'Etat a fait le point sur la doctrine française en matière de dissuasion. Devant plusieurs milliers de personnes, Nicolas Sarkozy est, tout d'abord, revenu aux fondamentaux. Evoquant le lancement du Redoutable, « ici-même, en 1967 », par le général de Gaulle, le président a confirmé le rôle de la dissuasion, arme strictement défensive, arme de légitime défense, « assurance vie de la
nation contre toute menace d'origine étatique, d'où qu'elle vienne et quelqu'en soit la forme, visant nos intérêts vitaux ». « Mon premier devoir en tant que chef de l'Etat et chef des armées est de veiller à ce qu'en toutes circonstances, la France, son territoire, son peuple, ses institutions républicaines soient en sécurité. Et qu'en toutes circonstances notre indépendance nationale, notre autonomie de décision soient préservées. La dissuasion nucléaire en est la garantie ultime ». Si, pour Nicolas Sarkozy, le pays ne court aucun risque d'invasion dans les quinze prochaines années, « d'autres menaces pèsent sur notre sécurité. Certains arsenaux nucléaires continuent de s'accroître. La prolifération nucléaire, bactériologique et chimique se poursuit, ainsi que celle des missiles balistiques et de croisière.
(...) D'autres pays, en Asie ou au Moyen Orient, développent à marche forcée des capacités balistiques. Je pense en particulier à l'Iran. L'Iran accroît la portée de ses missiles balistiques, alors que de graves soupçons pèsent sur son programme nucléaire. C'est bien la sécurité de l'Europe qui est en jeu ».

Nicolas Sarkozy à Cherbourg, vendredi dernier (© : SERVICE PHOTO ELYSEE - D. NOIZET)

Les forces nucléaires françaises, « élément clé » de la sécurité de l'Europe

Concernant une future dissuasion européenne, le président s'est montré prudent vis-à-vis de ce que beaucoup d'observateurs considèrent comme un serpent de mer potentiellement séduisant politiquement. En effet, par définition, la dissuasion est l'outil d'un Etat et, par conséquent, elle ne se partage pas (*) et ne peut être décidée par le biais d'un consensus multinational. Faute d'autorité politique commune, le problème est en effet très simple : Qui, en cas d'agression, prendra la décision d'appuyer sur le bouton ? Toutefois, selon Nicolas Sarkozy, « S'agissant de l'Europe, c'est un fait, les forces nucléaires françaises, par leur seule existence, sont un élément clé de sa sécurité. Un agresseur qui songerait à la mettre en cause doit en être conscient ». Le chef de l'Etat a, dans ce cadre, proposé aux
partenaires européens un « dialogue ouvert sur le rôle de la dissuasion et sa contribution à notre sécurité commune ». Il est, en outre, revenu sur le cas du Royaume Uni, seule autre puissance nucléaire de l'UE. « Nous avons pris une décision majeure, nous avons constaté qu'il n'y avait pas de situation dans laquelle les intérêts vitaux de l'un seraient menacés sans que les intérêts vitaux de l'autre le soient ». Qu'on ne s'y méprenne toutefois pas, la perspective de voir des patrouilles communes ou partagées de SNLE français et britanniques ne semble pas encore à l'ordre du jour.

Le SNLE Le Terrible (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Une délimitation évolutive des intérêts vitaux
Contrairement à Jacques Chirac, en 2006, le chef de l'Etat s'est bien gardé de détailler les « intérêts vitaux » pour lesquels une riposte nucléaire pourrait intervenir. On se rappelle que son successeur avait, notamment, évoqué les approvisionnements énergétiques mais aussi le terrorisme. Sans le dire clairement, l'ancien locataire de l'Elysée avait laissé entendre qu'un état menant des actions terroristes contre la France pourrait s'exposer au feu nucléaire. « Les dirigeants d'États qui auraient recours à des moyens terroristes contre nous, tout comme ceux qui envisageraient d'utiliser, d'une manière ou d'une autre, des armes de destruction massive, doivent comprendre qu'ils s'exposent à une réponse ferme et adaptée de notre part. Et cette réponse peut être conventionnelle. Elle peut aussi être d'une autre nature », avait déclaré Jacques Chirac en janvier 2006. Vendredi dernier, Nicolas Sarkozy n'est pas entré dans les détails. « Nos intérêts vitaux (...)
comprennent bien sûr les éléments constitutifs de notre identité et de notre existence en tant qu'Etat-nation, ainsi que le libre exercice de notre souveraineté. Ma responsabilité en tant que chef de l'Etat est d'en apprécier à tout moment la limite, car dans un monde qui change, celle-ci ne saurait être figée ». Rappelant que ceux qui s'en prendraient aux intérêts vitaux de la France s'exposeraient à une riposte touchant, en priorité, les centres de pouvoir politique, économique et militaire, le président est également revenu sur la notion d'avertissement nucléaire. « Nous ne pouvons exclure qu'un adversaire se méprenne sur la délimitation de nos intérêts vitaux, ou sur notre détermination à les sauvegarder. Dans le cadre de l'exercice de la dissuasion, il serait alors possible de procéder à un avertissement nucléaire, qui marquerait notre détermination. Il serait destiné à rétablir la dissuasion ». Cet ultime avertissement pourrait prendre la forme d'une attaque limitée grâce aux missiles Air-Sol Moyenne Portée (ASMP) dont peuvent être dotés les Mirage 2000-N de l'armée de l'air et les Super Etendard embarqués sur porte-avions. Il pourrait également s'agir, comme l'avait révélé Jacques Chirac il y a deux ans, d'un tir à partir d'un SNLE dont certains missiles ont vu le nombre de têtes embarquées (six au maximum) réduit après 2001.

Un SNLE à la mer (© : MARINE NATIONALE)

Un arsenal réduit à moins de 300 têtes
Face à l'évolution du contexte stratégique, l'Elysée a décidé de faire évoluer l'arsenal français. S'il n'est pas question de « baisser la garde » et de remettre en cause la dissuasion nucléaire, Nicolas Sarkozy a annoncé une réduction du nombre de têtes mises en oeuvre par l'armée de l'air. « La France applique le principe de stricte suffisance : elle maintient son arsenal au niveau le plus bas possible, compatible avec le contexte stratégique. Ceci m'a conduit à décider une nouvelle mesure de désarmement : pour la composante aéroportée, le nombre d'armes nucléaires, de missiles et d'avions sera réduit d'un tiers ». Et le président a joué la carte de la transparence, quitte à faire grincer quelques dents chez certains militaires, en annonçant qu'après cette réduction, « notre arsenal comprendra moins de 300 têtes. C'est la moitié du nombre maximum de têtes que nous ayons eu pendant la guerre froide ». A l'énoncé de cette phrase, certains spécialistes se sont immédiatement jetés sur leurs calculatrices. Avec une dotation maximale de 96 têtes par SNLE et une tête par missile embarqué sur avion, l'arsenal devrait permettre d'armer deux SNLE, la quarantaine de Mirage (puis de Rafale) de l'armée de l'air et de disposer de stocks pouvant, par exemple, servir à équiper, le cas échéant, les avions de l'aéronautique navale. Ceci ne fait que confirmer, au demeurant, le contrat opérationnel de la Force océanique stratégique, qui doit disposer, en permanence, d'au moins un SNLE en patrouille, contre deux à trois durant la guerre froide. La FOST alignait alors six sous-marins, contre quatre aujourd'hui (Le Terrible
prenant en 2010 la relève du Vigilant, qui entrera en grand carénage).

Nicolas Sarkozy à Cherbourg, vendredi dernier (© : MER ET MARINE)

La Chine et les Etats-Unis invités à ratifier le traité d'interdiction complète des essais nucléaires
« La France respecte ses engagements internationaux et notamment le traité de non prolifération nucléaire. Elle a aujourd'hui un bilan exemplaire et unique au monde en matière de désarmement nucléaire. Premier Etat, avec le Royaume Uni, à avoir signé et ratifié le traité d'interdiction complète des essais nucléaires, premier Etat a avoir décidé la fermeture et le démantèlement de ses installations de matières fissiles à des fins explosives, seul Etat à avoir démantelé, de manière transparente, son site d'essais nucléaires situé dans le Pacifique, seul Etat à avoir démantelé ses missiles nucléaires sol-sol, seul Etat à avoir réduit volontairement d'un tiers le nombre de ses sous-marins nucléaires lanceurs d'engins », a rappelé Nicolas Sarkozy, qui a invité des experts internationaux « à venir constater le démantèlement de nos installations de production de matières fissiles
militaires de Pierrelatte et de Marcoule ». Mais, pour le président, la base même de la sécurité collective est la « réciprocité », alors que 8 Etats dans le monde ont, aujourd'hui, déclaré avoir fait des essais nucléaires. « Je propose, à la communauté internationale, un plan d'action sur lequel j'appelle les puissances nucléaires à s'engager résolument, d'ici à la conférence du TNP en 2010. J'invite tous les pays à ratifier le traité d'interdiction complète des essais nucléaires, à commencer par la Chine et les Etats-Unis qui l'ont signé en 1996. Il est temps de le ratifier ». Appelant les détenteurs de la bombe à démanteler en toute transparence leurs sites d'essais, Nicolas Sarkozy propose de lancer la négociation sur un traité d'interdiction de production de matières fissiles pour les armes nucléaires et de mettre en place un moratoire immédiat sur la production de ces matières. De même, la France propose l'ouverture de négociations internationales en vue d'interdire les missiles sol-sol de portée courte et intermédiaire.
(*) Voir notre entretien avec l'amiral Thierry d'Arbonneau

Un missile M45 tiré depuis un SNLE (© : MARINE NATIONALE)

SOURCE ARTICLE: mer et marine
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107198


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Mar 25 Mar 2008, 20:17

Pour revenir sur l'idée d'une flotte de SNLE Franco-Brittaniques, je me disais qu'un modèle de sous-marin commun, équipé de M51 (les brittaniques ne serait-ils pas contents de disposer de missiles sans mouchards made in USA ?), pourrait permettre de faire des économies conséquentes, sans avoir à partager le matériel ou les capacités (ce dont les Brittaniques n'ont pas du tout envie). Qu'en pensez vous ?

Je vire la remarque Hors-Sujet. Je tiens cependant à faire remarquer que traiter les autres postes de dépenses de gouffres à pognon n'est pas plus pertinent que les lieux communs que je vous avais servis.

Sinon, pour en revenir à la dissuasion nucléaire, je suis pour bien entendu. C'est notre assurance vie, et comme l'avait dit de Gaulle en son temps, c'est ça qui fait que la France a une voix dans le monde.


Dernière édition par Artheval_Pe le Mer 26 Mar 2008, 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   Mer 26 Mar 2008, 14:44

Je vire aussi la référence, qui n'a rien à faire ici...merci de l'avoir effacée:thumleft:
et effectivement, revenons au sujet!

pour les SNLE Franco-Britanniques... franchement je n'y crois pas! Les Anglais sont trop dépendants des USA, et si ils utilisent le M51, ils le seront des Français, ce qu'ils ne veulent surement pas§

X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La disuasion est caduque   

Revenir en haut Aller en bas
 
La disuasion est caduque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La disuasion est caduque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: