AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [scénario] Campagne de Guinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 21 Fév 2008, 13:47

Extrait du rapport du capitaine de vaisseau XXXX, commandant de la frégate « Jean-Bart ».



[…] Une fois l’équipage du « Jaguar » à bord des navires, nous avons été rejoint par le groupe composé de la frégate RBS « Terrible » et du patrouilleur épirien « Panthère », tous deux touchés au cours des combat précédents.

Après conférence par radio cryptée avec les commandants des trois autres navires et Mr l’Evoyé Spécial de l’ONU (6h40 locales), j’ai décidé de poursuivre l’action, d’autant que la quartier-général de Dakar m’a fait savoir que deux Mirages-2000 et deux F-18 belkans prenaient l’air immédiatement en vue de nous fournir une couverture aérienne. Dans le même temps, quatre Mirages F-1 ont reçu pour mission d’opérer une reconnaissance armée sur le Cap Skirring.

A 6h45, un message de l’état-major naval sénégalais nous a averti d’une sortie des patrouilleurs « Njambuur », « Saint-Louis » et du « P-205 » breton, ne pouvant rester à Ziguinchor, menacée par l’avance guinéenne.[…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 21 Fév 2008, 18:33

Communiqué de la presidence slavienne

Les éléments précurseurs du 1er régiment de chasseurs parachutistes sont arrivés ce matin à Dakar. Il s'agit de l'état major du régiment, de la compagnie de commandement et de soutien ainsi que d'une section de la 1ère compagnie de combat, les "Blue Eagle". Le reste du régiment doit arriver d'ici 48h avant d'être engagé contre les forces guinéenes. Par ailleurs, le roulier "Octopus" est arrivé également à Dakar pour décharger les véhicules du 1er RCP en particulier les Patria AMV et les Alvis Iveco Panther

A Banjul, les élements sol du détachement aérien de la force slavienne pour la Guinée sont arrivés hier dans deux C130J en compagnie de deux C17 et d'un A330 chargé de matériel. Ils doivent préparer l'arrivée des 4 Rafale, des 8 Super Tucano ainsi que des 4 EH101, arrivée prévue en fin de semaine.

Par ailleurs, le roulier "Syrianus" à été loué à la TSWC (Tivat Sea World Company). D'ici 48h, il sera à Rijeka où il chargera un task-group blindé composé d'un peloton de Leclerc (8 véhicules) d'une compagnie d'infanterie mécanisée (20 CV9035 et derivés plus quelques véhicules à roues) et une demi-batterie de PzH2000 (4 PzH2000 plus les véhicules d'accompagnement). Après dix jours de mer, ils devraient débarquer à Dakar et soutenir le 1er RCP et l'armée sénégalaise.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 22 Fév 2008, 13:49

Deux petites modifications au rapport du général Colonna pour le scénario :
- enlever l'escadron d'hélicoptères de combat (12 AH1F Cobra ex-US Army) de la liste des unités aériennes déployées (c'est un peu trop pour un aussi petit pays),
- les deux autres patrouilleurs de la 1e division de patrouilleurs lance-missiles sont des corvettes type Esmeraldas ex-irakiennes achetées en 1992 (seules modifications : 2xIV MM40 à la place des Otomat, 1 SATCP SADRAL et l'hélicoptère embarqué est un AS355MR Ecureuil biturbines).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 24 Fév 2008, 09:01

Extrait du Dinsmark Chronicles, 24 février 2008:

La guerre se poursuit en Afrique:

Ces derniers jours ont été le théatre de violents combats entre les forces armées impériales guinéennes et les troupes sénégalaises, soutenues par le contingent épiriens de l'ONU. L'offensive des forces guinéennes semble cependant avoir été stoppée. Les pertes dans les rangs de l'ONU et des forces sénégalaises ne sont pas connues avec exactitude, mais pourraient atteindre plusieurs dizaines, voir centaines, de morts et de blessés.

L'Intrépide endommagé:

Le porte parole des forces de défense maritimes a annoncé hier dans la soirée que le RBS-Intrépide, engagé dans la mission de rétablissement de la paix, s'était retiré à Dakar pour y être réparée après les attaques de la marine et de l'aviation guinéenne (attaques qui, rappelons le, ont fortement endommagé la plate forme d'envol et créé plusieurs voies d'eau dans la coque, et blessés plusieurs marins belkans). L'Intrépide a cependant réussi à cependant à couler plusieurs navires guinéens, et à abattre un avion ennemi. L'amiral Sovosky a déclaré que tout l'équipage serait décoré de l'Ordre du Mérite Maritime pour sa conduite, dès son retour à Klaws.

Première perte matérielle :

Le chasseur bombardier endommagé ces derniers jours (un F/A-18C Hornet des "Greens Hornets" a été jugé irrécupérable par les forces de défense aériennes, et sera canibalisée après son rapatriement au Belka. Il sera remplacé par un F/A-18C d'occasion, prélevé sur les stocks de l'US-Navy. L'appareil avait été contraint de se poser en catastrophe après avoir été touché par un missile SA-7 lors d'une mission au dessus de la Casamance. Le lieutenant Jerief, qui pilotait l'appareil, a été décoré de la médaille de l'air pour avoir réussi à poser son appareil malgré la perte d'un réacteur, d'une gouverne de profondeur et des dégats sur une aile.

Réunion au sommet à Paris:

Le président Brenisov, actuellement en visite officielle à Paris, s'est longuement entretenu sur la question guinéenne avec son homologue français et les représentants des pays engagés dans les opérations de rétablissement de la paix dans la région (Slavie, Epire, Bretagne). Le contenu de cet entretien nous est inconnu mais les dirigeants des pays engagés au Sénégal semblent décidés à poursuivre leur coopération et à tout faire afin de permettre un prompt rétablissement de la paix dans la région.

Le Parlement vote l'envoi de troupes:

Les débats ont été houleux hier dans la chambre du Parlement, réuni en session extraordinnaire. Une partie des députés, notamment ceux du PPB (le Parti Populaire Belkan) se sont opposés à l'envoi de troupes supplémentaires, notamment de forces terrestres, au Sénégal. Le PNB (Parti National Belkan), majoritaire et favorable a une intervention terrestre, a cependant permi d'autoriser l'envoi de troupes supplémentaires, mais a une courte majorité (55 voix contre 40). L'intervention de l'amiral Sovosky a sans doute pesé dans les débats. Aux députés qui s'opposaient à l'envoi de la frégate RBS-Indépendance au large du sénégal, le chef d'etat major des forces de défense maritimes a répondu "pourquoi donc avons nous achetés ces bâtiments, sinon pour permettre à notre pays de participer à des opérations de ce type? Est ce pour faire des ronds dans l'eau au large de Klaws?"

Les forces armées se préparent à partir pour le Sénégal:

L'état major des forces de défense terrestre travaille actuellement a rassembler les troupes qui composeront le contingent belkan au Sénégal. Le parlement a autorisé l'envoi d'une force terrestre de 4000 hommes disposant de chars légers et d'hélicoptères, mais la constitution de cette force s'avère plus difficile que prévue. Notre armée est effet en grande partie organisée selon des schémas datants de la guerre froide, lourds et peu adaptés aux opérations lointaines. Le porte parole des forces de défense terrestre a cependant déclaré que "grace aux efforts et au professionalisme de chacun, la force Hydre (nom de code du contingent) pourra être déployée au Sénégal d'ici cinq à six semaines. La force Hydre comprendra notamment un escadron de char léger AMX-10RC (quarante véhicules), une batterie d'artillerie comprenant quatre à huit MLRS et plusieurs véhicules blindés légers. Le détachement d'hélicoptère sera composée de huit AS-532 Cougar, quatre CH-53E Super Stalion et quatre Lynx AH-7 d'appui aérien et de reconnaissance.

Des forces spéciales supplémentaires au Sénégal:

Le général Palukin, patron du COS, a annoncé hier dans la matinée que des éléments supplémentaires des forces spéciales SPADS étaient en cours de déploiement dans la région. Les effectifs des SPADS présents sur place pourraient atteindre une compagnie d'ici quelques jours. "Pour l'instant les SPADS seront engagés dans des opérations de reconnaissance derrière les lignes ennemies, et éventuellement dans des opérations de sauvetage au combat." a déclaré le général Palukin, "mais si la situation évolue défavorablement nos forces spéciales seront employées dans des actions plus offensives". L'EMS (Escadre des Missions Spéciales), a de son côté envoyé un C-130 Hercules et deux CH-53 Super Stallion, tout trois modifiés pour les opérations spéciales de nuit et à basse altitude (un peu comme les MC-130 Combat Shadow et les MH-53 Pavelow de l'US SOCOM).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 25 Fév 2008, 11:09

Extrait du Dinsmark Chronicles, 25 février 2008:

Les forces de défense terrestres se préparent à partir pour l'Afrique:

Le rassemblement des unités composant la Force Hydre (nom de code du contingent belkan pour le Sénégal) se poursuit à Klaws. La liste des unités mobilisées pour participer à la mission de rétablissement de la paix a été publiée dans la nuit par le Ministère de la Défense. La Force Hydre sera composée des éléments suivants:

Voir plus loin pour la version définitive de la Force Hydre


Le Ministère de la défense réquisitionne des cargos:

Pour transporter notre contingent de rétablissement de la paix en l'absence de nos LST de classe Rotterdam (le 1er doit entrer en service au mois de juillet cette année), le Ministère de la défense a décidé de réquistionner plusieurs cargos appartenant à l'armateur TSWC, l'armateur national AMC (Alliance Marine Company) n'ayant aucun navire disponible. L'embarquement de la Force Hydre est prévue d'ici deux à trois semaines. Elle mettra ensuite deux semaines supplémentaires pour rejoindre le Sénégal. Pendant leur voyage les navires de transport seront escortés par la frégate RBS-Indépendance, qui rejoindra le RBS-Intrépide déjà sur place, et par deux frégates française mise à disposition du Belka pour cette opération.


Dernière édition par Eagle_Eye le Ven 29 Fév 2008, 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 25 Fév 2008, 12:52

Extrait du "Parisien Libéré" du 24 février :

La main (presque) invisible de la France derrière les interventions de l'Epire et du Duché de Bretagne en Guinée?
Alors que les troupes épirotes et bretonnes sont largement engagées dans le conflit sénégalo-guinéen, la France y est plus que discrète.
Mis à part l'engagement de quelques chasseurs dans des opérations aériennes, les troupes françaises interviennent peu dans le conflit. En effet, le 23e BIMa (stationné à Dakar) est resté déployé relativement au nord de la Casamance et n'a pas participé aux combats du 15 au 17 février, tandis que la frégate Jean-Bart n'a jamais franchi la limite des eaux territoriales de Guinée, se contentant de quelques actions symboliques.
Tel n'est pas le cas des troupes déployées par la Bretagne et l'Epire (deux pays francophones, amis de la France), qui ont déjà subi des pertes importantes pour ces deux petits pays (chacun d'entre-eux a perdu un patrouilleur, 9 marins bretons et 13 militaires épirotes ont été tués).
Certains y voient (sans doute à raison) une intervention indirecte de la France, gênée par ses relations commerciales avec la Chine (les contrats Airbus pourraient être menacés par une trop forte implication française).
Cependant, l'intervention de ces deux amis de la France pourrait ne pas être sans contrepartie, avec notamment des contrats d'armement en cours de négociation, qui pourraient être révisés "à prix d'ami".

La menace chimique Guinéenne confirmée
Alors que nous mettons sous presse, nous venons d'apprendre (de l'état-major interarmées épirote) que des obus chimiques de 130mm contenant de l'ypérite avaient été capturés au cours de l'un des raids de la nuit du 16 février.
Ces obus ont été transportés jusqu'à Ziguinchor où ils ont été immédiatement placés dans des conteneurs frigorifiques. Un cargo spécialement affrété pour l'occasion a appareillé hier, escorté par la frégate Jean Bart, à destination des Etats-Unis pour y être démantelés et détruits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 25 Fév 2008, 13:27

Extrait du journal « Le Temps » (Igoumenitsa) du 18 février 2008 :


Des China-Cat incorporés dans la marine royale



Ce matin, le conseil des prises s’est réuni au siège de l’Amirauté et a décidé de l’incorporation des deux patrouilleurs lance-missiles type Cat-14 ou « China-Cat » capturés par les commandos-marine dans les rangs de la marine royale.

Ils ont reçu les noms de « Cobra » et « Naja » et constituent le groupe (provisoire) des patrouilleurs rapides du Sénégal. Sitôt la décision transmise au commandant de la TF207, les deux patrouilleurs ont été immédiatement armés par les membres rescapés de l’équipage du « Jaguar » et ont pris la mer en direction de Dakar escortés par le patrouilleur « Equateur ». Ils vont être entièrement révisés et réarmés à bord du bâtiment de soutien de plongée et de renflouement (ASR) « Neptune », doté d’importants ateliers, avec l’appui du navire-atelier français « Jules Verne ».

La nature des travaux est déjà connue : retrait de l’armement et de l’électronique chinoise, intallation d’un radar de navigation, d’un lance-grenades automatique de 40mm Mk19-3 à l’avant et de deux mitrailleuses jumelées M2HB de 12,7mm à tribord et babord arrière.

Ils devraient être opérationnels entre le 20 et le 22 février.

A terme, leur transfert à la marine sénégalaise ou à la marine bretonne n’est pas à exclure.


Un sous-marin épirote dans le golfe de Guinée ?



Dans la soirée du 15 février, un sous-marin inconnu a été aperçu entrant en rade de Dakar, puis à couple du navire de soutien à la plongée et de renflouement (ASR) « Neptune » de la marine royale d’Epire (habituel bâtiment de soutien des sous-marins épirotes et sister-ship du « Belos III » suédois), lui-même arrivé à Dakar dans l’après-midi.

Ce sous-marin n’était plus présent dans la rade au matin, tandis que le « Neptune » avait appareillé au petit matin pour une destination inconnue.

Dans les milieux autorisés, on murmure qu’il pourrait s’agir du sous-marin épirote « Nautilus » (type TR1700A à propulsion AIP), en mer depuis le 2 février. L’état-major de la marine n’a fait aucun commentaire.


Mystérieuse disparition d’un cargo chinois dans le golfe de Guinée



L’agence de presse Chine Nouvelle a fait savoir que le cargo « Yunnan » avait disparu en mer dans le golfe de Guinée dans la nuit du 17 février. Des marins d’un cargo chypriote ont fait part d’une violente explosion dans la zone et de la présence de nombreux débris non identifiables une fois arrivée sur les lieux. Les corps de deux marins asiatiques ont été repêchés.

Le « Yunnan » était suspecté par les services de renseignements occidentaux de transporter des armes à destination de l’empire guinéen. Alors qu’il devait faire escale à Lagos, le navire s’était dérouté et avait fait escale dans le port de Malabo (Guinée équatoriale). La violence de l’explosion décrite, semble confirmer la présence d’explosifs à bord. L’hypothèse d’une action de nageurs de combats ou d’un torpillage n’est pas à exclure.

Le gouvernement chinois n’a fait aucun commentaire.



Le déficit budgétaire de l’année 2008 devrait s’aggraver en raison de la guerre en Guinée

L’actuel déficit budgétaire, de 2 milliards de Livres (1% du PIB ou environ 300 M€), devrait atteindre 4 milliards de Livres à la fin de l’année 2008 (soit 2% du PIB ou 600 M€) d’après le ministère des finances.

La raison en est double, d’une part le ralentissement de l’économie mondiale, lié à la crise des « subprimes » aux Etats-Unis a un effet sur l’économie nationale et va entraîner une baisse des recettes fiscales. D’autre part, le coût des opérations militaires en Guinée et les pertes subies à cette occasion (actuellement : 13 morts et 22 blessés graves, le patrouilleur « Jaguar » coulé, 1 chasseur Hawk Mk200, 1 VBL, 1 Piranha 8x8 C90KE, sans compter les munitions, carburant, vivres et pièces détachées consommées) vont entraîner un accroissement des dépenses de l’Etat.

« L’Etat fera face à ses obligations » a déclaré le ministre des finances, « mais il va falloir faire des économies, sans toucher aux programmes sociaux, qui restent un engagement majeur de notre gouvernement » a-t-il précisé. Il est donc probable que le ministère de la défense doive réviser à la baisse son imposant programme d’armement (plus de 30 milliards de Livres [4,5 milliards d’euros] sur 10 ans). L’acquisition d’hélicoptères de combat EC665 Tigre (16 exemplaires + 8 en option, soit 320 M€ + 160 M€ pour les options, plus de 3 milliards de Livres au total !), serait d’ores et déjà abandonnée. Il en serait de même pour l’acquisition de 32 hélicoptères NH90TTT (576 M€ ou 3,8 milliards de Livres !), qui pourraient être remplacés par autant d’hélicoptères Mi 17-V-5 produits par le constructeur russe Kazan Helicopters pour beaucoup moins cher.


Révision majeure des programmes militaires en Epire





Alors que la nouvelle loi de programmation militaire devrait bietôt être présentée au Parlement, les négociations continuent toujours au ministère de la défense, dans les états-majors et au ministère des finances sur le futur format des armées et le devenir de nombreux programmes d’armement.

En effet, les besoins des armées sont importants :

- pour l’armée de terre : le renouvellement de ses véhicules blindés à roues de reconnaissance et de transport de troupes (300 à 400 exemplaires), des missiles antichar HOT et MILAN,

- pour la marine : le renouvellement de ses huit frégates par une ou deux nouvelles classes (2 à 8 bâtiments) de bâtiment de combat,

- pour l’armée de l’air : le remplacement des soixante avions d’entraînement Hawk Mk51, de ses 24 hélicoptères antichar et d’appui SA342L Gazelle, de ses 20 hélicoptères de transport SA330 Puma et le renouvellement de la flotte d’avions de transport.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 27 Fév 2008, 12:50

Extrait du rapport à l'intention du Ministre de la défense de la République du Belka

De: Colonel XXXX, services de renseignements militaires du Belka

Monsieur le Ministre,

Nos services ont été informés il y a peu de la possible présence de rampes mobiles de missiles SCUD sur le territoire du soit-disant Empire Guinéen. En conséquence nos alliés français ont effectués une reconnaissance satellite au dessus de Conakry/Mankaréville, qui a permit de révéler la présence d'au moins deux rampes mobiles, et d'un certain nombre de camions.

Malheureusement il semblerait que ces rampes aient été dissimulées dans la brousse, sur l'ensemble du territoire guinéen, empêchant toute attaque aérienne. D'après nos informations le soit-disant Empire Guinéen disposerait d'au moins une demi-douzaine de rampes mobiles, et d'un petit nombre de missiles SCUD (entre 20 et 30 selon nos estimations). Nous ignorons comment ces missiles sont entrés en Guinée, mais nos services soupçonnent un cargo nord coréen qui a réussi a échapper à la surveillance des navires alliés. Les missiles eux même seraient mis en oeuvre par des mercenaires iraniens ou irakiens.

En dépit de leur faible nombre, et de leur précision médiocre, la présence de missiles SCUD constitue une menace non négligeable pour les forces de nos alliées actuellement présentent au Sénégal, et pour notre contingent lorsque celui ci sera déployé. Par ailleurs, la possibilité de l'emploi d'armes chimiques (nous savons de source sure que l'Empire dispose d'obus chimiques, et nous soupçonnons l'existence de laboratoires clandestins destinés à fabriquer des gazs de combat rudimentaire) constitue une menace très dangereuse pour les populations civiles des pays voisins.

En conséquence, je recommande les actions suivantes:
- Le déploiement de systèmes anti-missiles à Dakar, principale ville Sénégalaise et considérée comme étant la plus importante cible potentielle. Une section de systèmes Patriot PAC-2 (quatre lanceurs et un radar mobile) prélevé sur l'une des batteries défendant Dinsmark pourrait être ajoutée à la Force Hydre.
- La recherche et la destruction des rampes mobiles doit être une priorité pour les forces de l'ONU. Nos forces spéciales présentent sur place doivent combiner leur action avec celle des forces spéciales alliées et de l'aviation alliée déployée sur place afin de localiser et détruire les rampes mobiles de missiles SCUD.
- La recherche et la destruction de tout les sites suspectés de servir à la fabrication d'agents chimiques ou biologiques, afin d'empêcher toute attaque contre les populations civiles. Là encore l'action conjointe des forces spéciales et de l'aviation aura un rôle déterminant
- Le renforcement du blocus naval auquel est soumis le soit-disant Empire guinéen, afin d'empêcher tout nouvel arrivage d'armes, de munitions ou de matériels militaires.


Mes respects, monsieur le Ministre.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 27 Fév 2008, 21:16

Communiqué de la presidence slavienne du 27 fevrier 2008

Objet : informations sur les opérations slaviennes au Sénégal

Aujourd'hui à 14h30, le roulier de la Tivatian Sea World Company SMS Syriana (Slavian Mercant Ship) à appareillé du port de Rijeka. A son bord se trouve la Task Force «Amoured Africa» destinée à combattre le pseudo-empire guinéen.
Cette task-force à été fournie par la 7ième brigade blindée en particulier le 1er régiment de lancier, le 2ième régiment de grenadiers (infanterie mecanisée sur CV90) , le 4ième régiment d'artillerie et le 3ième régiment du génie. Elle se compose des élements suivants :

-un peloton blindé (8 Leclerc accompagnés par 2 chars de dépannage et 4 véhicules blindés de reconnaissance _VBR _ Alvis Iveco Panther soit 48 hommes )

-une compagnie d'infanterie mécanisée composée d'une section de commandement et de soutien
( 2 Véhicules Blindés de Commandement _VBC_ type Alvis Iveco Panther avec un pilote un mitrailleur le commandant de la compagnie ou son adjoint, un opérateur radio et un tireur de precision soit 10 hommes pour les deux véhicules; 2 CV90ARV avec 8 hommes;
2 CV90 ambulance avec 6 hommes; 4 camions cargos 8X8 avec 8 hommes et 4 camions citernes 8X8 avec 8 hommes soit 40 hommes) trois sections de combat (trois groupes de combat avec un CV90-VCI par groupe, chaque VCI disposant d'un pilote et d'un tireur et embarquant un groupe de combat de 8 hommes soit un total par groupe de 10 hommes et un groupe d'appui avec un CV90APC transportant trois equipes mortiers de 60mm soit un total de 11 hommes pour le groupe d'appui; chaque section de combat dispose donc de 41 hommes soit un total pour trois sections de combat de 123 hommes) et une section d'appui (un groupe mortier de 81mm avec 3 CV90PM _Porte-Mortier _ et 15 hommes, un groupe antichar avec 3 CV90ATK equipés de missiles Spike LR soit 12 hommes et un groupe d'éclaireurs/Tireurs de precision avec un CV90-VCI et quatre binomes tireur/observateur soit un total de 10 hommes, la section d'appui aligne donc 37 hommes) soit un total de 200 hommes

-une batterie d'artillerie autoportée avec 9 canons automoteurs de 155mm (système PzH 2000 sur chassis Leclerc modifié avec GMP avant) et 24 hommes, 2 CV90-AMS _Artillery Munitions Supply_ et 6 hommes et 2 Véhicules Blindés de Reconnaissance type Alvis-Iveco Panther et 8 hommes) soit un total de 38 hommes

-une section de marche du génie avec 3 Leclerc poseurs de pont (9 hommes), 3 Leclerc Armoured Engineer Vehicle (AEV) avec 9 hommes et 3 CV90-VBG _Véhicule Blindé du Génie_ avec 33 hommes (pilote tireur opérateur système et 8 sapeurs) soit un total de 51 hommes

Cette task force blindée mecanisée va donc se composer de 73 véhicules et 337 hommes.

Un élement logistique à été egalement envoyé . Fourni par la 1ère brigade logistique, il se compose d'un groupe de ravitaillement avec 8 camions cargos 8X8 (16 hommes), de 8 camions citernes 8X8 (16 hommes) pour les munitions, les pièces detachées et le carburant tandis que 4 camions citernes 6X6 (8 hommes) se chargent de l'eau; un groupe de soutien mecanique avec 2 camions-ateliers 8X8 (10 hommes), 2 camions magasins 8X8 (6 hommes), 2 camions grues 8X8 (6 hommes) et 2 camions cargos 6X6 (4 hommes); un groupe du train avec 4 camions 8X8 porte-char (12 hommes) et un groupe NBC avec 2 camions 6X6 laboratoires (8 hommes) et 2 camions 6X6 (8hommes) de décontamination soit un total de 34 véhicules et 94 hommes

Le Syriana ne va pas faire route seul puisque le patrouilleur des gardes-côtes PB40 SCGS Blue Coast va l'escorter jusqu'à Dakar. Cette petite force navale sera rejointe au large de Split (jonction prévue demain _28 fevrier _ en fin de matinée ou début d'après midi) par le destroyer D700 Battle qui va être deployé en raison de la présence averée de missiles Scud au sein des forces armées guinéenes. La force navale doit arriver d'ici le 7 mars à Dakar et devrait être opérationnel le 10 ou le 11 mars.

De son côté le 1er RCP s'est deployé près de Zinguichor pour relever plusieurs sénégalaises epuisées par plusieurs jours de combat. Pour le moment, aucun contact n'à été établi avec les forces du pseudo empire guinéen.

Côté aérien, les 4 Rafale et les 8 Super Tucano sont arrivés hier sur l'aéroport de Banjul et ont commencé immédiatement leurs missions : défense aérienne pour les Rafale et appui des troupes sénégalaises pour les Super Tucano.

D'autres renforts devraient être envoyés dans les jours à venir notament un bataillon de Marines transporté une fois n'est pas coutume par avion (C130J et C17) et un détachement de 12 EH101 et de 8 Tigre HAD.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 28 Fév 2008, 12:47

Il faut être un peu raisonnable Claus Shocked
L'organisation de tes unités terrestres n'est pas très réaliste.
Plusieurs points ne tiennent pas la route :
- le CV90 dans sa version VCI (que la tourelle soit armée d'un canon de 25mm [CV9025], 30mm [CV9030], 35mm [CV9035] ou 40mm [CV9040]) est composé d'un équipage de 3 personnes (conducteur, tireur et chef d'engin) et transporte un groupe de combat de 8 personnes (moins si l'armement est encombrant), soit un total de 11 personnes par véhicule,
- les pelotons de chars comprennent généralement entre 3 et 5 chars, généralement 3 ou 4. En France l'armée de terre utilise des pelotons de 4 AMX Leclerc et réfléchit à les réduire à 3 Leclerc, la raison (outre les problèmes budgétaires) : le Leclerc est tellement performant et puissant qu'un peloton fait le boulot autrefois confié à un escadron de 17 AMX30 !
Ton unité de chars serait plutôt une compagnie réduite qu'un peloton, mais dans ce cas là elle manque de logistique (peloton de commandement et de soutien),
- la batterie d'artillerie est en total sous-effectif! Par exemple, une batterie de canons automoteurs soviétiques 2S1 (version AU du canon de 122mm D30) comptais environ 55 personnes dans les années 1980. Compte le plus souvent entre 100 et 150 personnes pour une batterie. En plus, abandonne l'idée d'un PzH2000 sur châssis Leclerc:scratch: affraid , sauf à vouloir faire exploser en vol ton budget militaire. Le PzH2000 seul coûte déjà assez cher comme ça.
- la logistique de ton groupement est inadaptée (à peine une centaine d'hommes pour presque un millier sur place au total, dans les meilleurs le ratio unités de combat/unités logistiques est de 70/30) et en plus il manque des unités du génie et de défense NBC.

D'ailleurs je ne suis pas sûr que la Slavie puisse acheter plus que de quoi équiper 2 brigades blindées avec de l'armement moderne (un char Leclerc coûte environ 8,5 M€, un CV90 entre 3,5 et 4,5 M€ l'unité, pour un PzH2000 je ne sais pas mais il doit être cher).
Donc si compte deux brigades (par ex chacune avec 2 bataillons de chars à 40 AMX Leclerc, 2 bataillons mécanisés avec 70 CV90 et 1 bataillon d'artillerie à 18 PzH2000), cela va te coûter au moins 3 milliards d'Euros (dont 1,36 milliards € pour les Leclerc et 1,12 milliards € pour les CV90).

Enfin, les Leclerc et PzH2000 sont totalement inadaptés au théâtre africain (surtout les PzH 2000 qui sont très lourds).

En quand je pense que MM40 trouve ma marine surdimensionnée....
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 28 Fév 2008, 15:19

mes groupes de combat se compose de 8 hommes (un mitrailleur, deux fusiliers-mitrailleurs, un tireur armes lourdes, un tireur de precision et 3 GV) et l'équipage de 3 hommes (pilote tireur et chef de bord qui est aussi chef de groupe)
pour mes pelotons de chars, j'ai choisi 8 chars par peloton en raison de la situation de la Slavie : une guerre de type guerre froide vis à vis de la Serbie et de l'Albanie ce qui explique le nombre de chars par peloton, chaque escadron étant composé de 3 pelotons ce qui 24 chars par escadron et chaque régiment se composant de 3 escadrons, on passe à 72 chars par régiment et 144 par brigade blindée, sachant qu'il y à 4 brigades blindées, la Slavie dispose de 576 MBT pour ses BB tandis que les 4 BImeca dispose d'un seul régiment de char soit 218 chars et un total de 794 Leclerc en service (si on pense que la France pensait en acquerir 1500 je pense que cela n'est pas si demesuré que cela)

pour la batterie d'artillerie, elle n'est pas à effectif complet, elle à embarqué ce qui à été jugé comme le strict necessaire

pour ce qui est de la logistique, c'est un gros point faible de mon armée, j'ai du mal à calculer les besoins


pour ce qui est du prix, je t'ia déjà dit plusieurs fois que j'avais mis de côté le côté financier de la chose

quand au Leclerc trop lourd pour le théâtre d'opérations africains, peut être mais certains pays africains disposent de chars comme l'Abrams qui n'est pas vraiment plus léger que le Leclerc et que la France envisage de déployer ses Leclerc sur le terrain africain

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 28 Fév 2008, 20:01

au lieu de prendre un leclercq alors prend un char moins lourd et moins couteux pour un etat comme le tiens ... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 29 Fév 2008, 20:28

Citation :
au lieu de prendre un leclercq alors prend un char moins lourd et moins couteux pour un etat comme le tiens ...

Rooo, on va pas lui repprocher de faire quelques écards avec la réalité, et puis le Leclerc a quand même plus de gueule qu'un bête Abrams ou qu'un Léopard 2 (qu'il est moche celui là). Bon perso mon préféré reste le Merkava, mais le Leclerc vient en 2eme place.

Sinon j'ai légèrement revu la composition de la Force Hydre (la raison est que je suis en train d'écrire la présentation des forces de défense terrestres du Belka, et que j'avais des problèmes d'organisation). Donc voici la version définitive de la Force Hydre:

Force Hydre (v2) :
- 1 Escadron de Chars Légers (20 AMX-10RC) de la 3emeDB
- 1 Escadron de Reconnaissance (16 Eagle-II) de la 3emeDB
- 1 Compagnie d'Artillerie composée d'une batterie de 8 automoteurs G-6 Rhinos et d'une demi-batterie de 4 MLRS, ainsi que de 4 Eagle-III d'observation
- 2 Régiments d’Infanterie Mécanisés (2x60 VAB transport de troupes, 2x8 VAB porte mortier de 120mm, 2x8 VAB Mephisto, 2x4 VAB véhicules de commandement, 2x16 Eagle-II) de la 3emeDI
- 1 Régiment du Génie (4 AMX-30 dépanneurs de chars, 4 AMX-30 EBG, 2 AMX-30 poseurs de ponts) de la 3eme DI
- 1 Régiment de Transmissions de la 3eme DI
- 2 batterie anti-aérienne de 8 Tunguska
- 1 batterie anti-aérienne de 4 Patriot PAC-2
- 1 Compagnie de défense NBC
- Service médical&logistique


Soit environ 4500 hommes (j'ai augmenté légèrement les effectifs), 250 blindés légers (dont 20 chars AMX-10RC) et 12 pièces d’artillerie autopropulsées. Le détachement d'hélicoptères lui reste inchangé.

Extrait du Dinsmark Chronicles, 29 février 2008:

Des renforts pour la Force Hydre:

Le Parlement vient d'autoriser l'envoi de 500 soldats supplémentaires au Sénégal, l'Etat-Major ayant estimé que l'effectif initial serait peut être insufisant pour remplir efficacement la mission qui lui est confié.

Parmis les renforts les plus marquants, citons l'envoi d'une section de missiles anti-missiles Patriot du 15eme Régiment d'Artillerie Anti-aérienne (chargé d'ordinaire de la défense de Dinsmark). Cette section, composée de quatre unités de tir, d'un radar mobile et des divers éléments de soutien, sera déployée à Dakar afin de défendre la capitale sénégalaise contre d'éventuels tirs de missiles SCUD, dont nous avons apprit récemment que le soit-disant Empire Guinéen possédait plusieurs exemplaires.

Premiers morts belkans :

Le porte parole du COS (Commandement des Opérations Spéciales) a annoncé hier dans la nuit que deux soldats des forces spéciales SPADS avaient été tués hier après midi lors d'un accrochage avec les forces impériales, alors qu'ils effectuaient une mission de reconnaissance derrière les lignes ennemies. Le premier soldat, le sergent Mikhail Jestevich, a été tué par un tir de mortier léger; le second, la soldate Vatelina Koskaya, l'une des rares femmes membre des SPADS, a succombé à ses blessures pendant son transfert à l'hopital de Dakar.
Les corps de nos deux soldats tués seront rapatriés à Dinsmark demain après midi. Les funérailles se dérouleront dans la soirée dans la grande cathédrale de Dinsmark. A cette occasion les soldats seront décorés de la Croix de Valeur avec Palmes à titre posthume.


Dernière édition par Eagle_Eye le Ven 07 Mar 2008, 10:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Sam 01 Mar 2008, 17:13

Extrait du compte rendu de la réunion du Conseil National de Défense, 1er Mars 2008:

Bien que la situation semble évoluer favorablement pour les forces alliées, qui ont réussi à contenir (du moins pour l'instant) l'avancée des troupes impériales, le soit-disant Empereur Moussa Ier contrôle toujours son pays d'une main de fer. Par ailleurs nos services de renseignement soupçonnent que Moussa Ier puissent recevoir du matériel militaire en provenance de Chine, d'Angola ou de Corée du Nord afin de compenser les pertes subies par son armée, et ce malgré le blocus des forces de l'ONU et de l'UA.

En conséquence le Conseil National de Défense a demandé à l'Etat-Major d'étudier la possibilité d'une offensive terrestre menées conjointement par les troupes épirotes (déjà présentes sur place), slaviennes (en cours de déploiement), belkannes (déployables d'ici deux à trois semaines) et bretonnes (en cas de déploiement de forces au sol), afin de renverser définitivement le régime de Moussa Ier et rétablir la stabilité de la région.

Par ailleurs les SPADS s'entraînent actuellement à un éventuel assaut du palais impérial de Moussa Ier, qui permettrait de mettre fin au conflit dans la région. Si une telle opération semble très difficilement réalisable dans l'état actuel des choses, une offensive terrestre faciliterait grandement les choses en occupant les forces de Moussa Ier.

En conclusion le CND ordonne à l'Etat-major interarme d'étudier chacune des actions ci-dessus, et de présenter un rapport qui sera transmis aux forces alliées, lesquels décideront ensuite de la conduite à adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 03 Mar 2008, 12:56

Rapport du bureau "coordination et synthèse du renseignement" de la division "analyse stratégique et renseignement" du secrétariat général à la sécurité nationale (SGSN/ASR/BCSR).

Date : 28 février 2008

Objet : armes de destruction massive de l'empire guinéen.

1. Armes chimiques :
La présence d'armes chimiques, connue précédemment (plusieurs millires de victimes de la répression interne ont été dénombrées) a été confirmée par la capture d'un lot d'obus chimiques.
Cependant, l'état du stock guinéen reste inconnu.
Les vecteurs déjà employés comprennent : obus et roquettes, bombes d'avion, systèmes d'épendage aérien (avions et hélicoptères)
Un renfort en unités et matériels de défense NBC sur le terrain est nécessaire.

2. Missiles balistiques :
Après avoir recoupés nos renseignements avec ceux des services français, sénégalais, maliens et américains, l'information transmise par les services de renseignement belkans n'a pu être confirmée.
En tout état de cause, l'acquisition de missiles ballistiques type SCUD-B de construction nord-coréenne semble peu probable, les forces armées guinéennes ne disposant de personnel compétent pour mettre en oeuvre des armements aussi complexes. Au surplus cela serait contradictoire avec la politique d'armement des forces armées guinéennes, qui a toujours privilégié des armements rustiques et fiables.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 03 Mar 2008, 18:14

Communiqué de presse de l'Etat-Major de la Marine Ducale

28 février 2008

Le patrouilleur P-205 a intercepté deux vedettes rapides guinéennes qui tentaient une infiltration d'éléments armés en Casamance. Il a été soutenu dans cette action par une paire d'appareils d'appui Hawk épiriens. Une dizaine de prisonniers guinéens ont été remis aux autorités sénégalaises et les deux vedettes détruites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 04 Mar 2008, 09:24

Extrait du Dinsmark Chronicles, 3 mars 2008 :

Les SCUD guinéens : info…

Suite aux déclarations des renseignements militaires belkans, accusant le soit-disant Empire Guinéen de posséder une trentaine de missiles SCUD et des rampes mobiles de lancement, le soit-disant Empereur Moussa Ier a répliqué en affirmant que son pays détenait bel et bien de telles armes. Une série de photos diffusée par la presse guinéenne montrent des soldats impériaux posant aux côtés de deux missiles SCUD montés sur des lanceurs mobiles camouflés. Une autre photo montre des ogives chargées de ce qui semble être des capsules de gaz de combat. « Les forces armées impériales peuvent frapper au cœur du territoire ennemi » a déclaré dans un discours le soit-disant Empereur Moussa Ier, qui a appelé à nouveau ses « frères de Casamance » à se soulever contre « le joug d'un gouvernement corrompu à la solde des néo-colonisateurs onusiens ».

… ou intox ?

Ces déclarations semblent cependant contredites par le rapport des services secrets épiriens, qui jugent peu probable que l'Empire dispose de telles armes "trop sophistiquées et trop couteuses". Cependant un raid des SPADS sur un site présumé de lancement de missile à permis de découvrir quatre missiles de type SCUD-B ainsi qu'un lanceur mobile en état de marche, dissimulés sous des filets de camouflage. Néanmoins le groupe d'assaut affirme que les missiles étaient dépourvus de réacteurs, et que leurs réservoirs de carburants étaient à moitié vides, bien qu'ils aient été munis d'ogives conventionnelles en état de marche. Les missiles guinéens pourraient donc être des leurres destinés à intimider le Sénégal et les forces de l'ONU engagées dans la région. Dans le doute, le ministère de la défense à cependant confirmé sa décision de déployer une section de missiles PATRIOT PAC-2 à Dakar. Le site de lancement a été détruit par un raid de F/A-18 après que les SPADS aient quittés les lieux.

Les SPADS accusés de crimes de guerre en Guinée :

Le porte parole des forces armées impériales a accusé hier que les forces de l’ONU qui ont pénétré en territoire guinéen (les SPADS, lors du raid cité ci-dessus) de crimes de guerre, affirmant qu’elles s’étaient livrée au meurtre de prisonniers sans défense. Les forces armées impériales ont diffusées une série de photos montrant des cadavres guinéens alignés face contre terre. Selon le témoignage d’un soldat guinéen, qui aurait échappé aux forces de l’ONU, les SPADS ont ordonnés aux prisonniers de s’aligner, puis leur ont tirés dessus alors qu’ils étaient désarmés. Le général Palukin, patron du COS, n’a fait aucun commentaire.

Saisie record pour le Mendi :

Le SAS Mendi, engagé dans la mission de surveillance des côtes guinéennes sous l’égide de l’UA, a réalisé hier matin une saisie record. La frégate sud-africaine a arraisonnée un cargo soudanais qui se dirigeait vers Conakry. A son bord, les militaires sud-africains ont découverts un véritable arsenal : 10 000 fusils d’assaut kalachnikov, 2000 lance-grenade RPG, 500 mitrailleuses lourdes et surtout dix chars légers PT-76, ainsi que de grandes quantités de munitions. L’équipage du cargo a été arrêté et le navire escorté jusqu’à Freetown. Selon le porte-parole de la mission de l’ONU au Sénégal, ces armes devaient servir à rééquiper les forces de Moussa Ier en vue d’une nouvelle offensive contre la Casamance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 07 Mar 2008, 10:24

Extrait du Dinsmark Chronicles, 7 mars 2008:

La force Hydre appareille pour le Sénégal:

Quelques centaines de personnes étaient rassemblées hier soir sur le port de Klaws pour assister au départ de la force Hydre. Quatre cargos du transporteur TSWC, escortés par la frégate "RBS-Indépendance", ont quittés le port militaire et ont mis le cap vers Dakkar, qu'ils devraient atteindre d'ici une douzaine de jours. Le convoi sera rejoint au large de Toulon par la frégate Tourville, qui l'accompagnera jusqu'à destination. Par ailleurs nous venons d'apprendre alors que nous mettons sous presse qu'un bataillon du 21eme régiment de chars de combat, soit 500 hommes et 40 chars lourds AMX-30 A3 avait également embarqué, faisant passer l'effectif de la force Hydre à 5000 hommes. Le président Brenisov justifie cette décision par l'importance de l'engagement épirote dans la région (ce pays d'un millions d'habitant à, rappelons le, près de 8000 soldats engagés sur place). "L'engagement du Belka doit être à la mesure de celui de ses alliés" à déclaré le président lors d'une conférence de presse hier soir. Le président a également salué le professionalisme de nos forces armées, qui "sont parvenus à réunir un corps expéditionnaire en un temps reccord".

Une logistique française pour la force Hydre:

Le ministre français de la défense Hervé Morin a annoncé hier que la France "fournira un support logistique aux forces de l'ONU déployées dans la région de la Casamance, en mettant à leur disposition ses moyens de transports aériens et maritimes". Une manière de compenser le manque d'engagement des forces françaises, plus que discrètes dans les combats en Casamance? Quoi qu'il en soit, cette aide a été acceptée avec gratitude par le Ministre de la défense belkan. "Le déploiement de la force Hydre aurait été bien plus difficile sans cela".

De nouveaux accrochages en Casamance:


L'armée sénégalaise a été prise à parti par des guerilleros qui ont pénétrés en Casamance depuis le soit-disant Empire Guinéen. Des positions sénégalaises et onusiennes ont été attaquées au mortier et au lance-roquette. Heureusement, ces attaques n'ont fait aucune victime dans les rangs des forces sénégalaises et onusiennes. Le 1er RCP slavien a par ailleurs annoncé la capture d'une dizaine de soldats guinéens. Dans l'après midi l'aviation alliée à mené des raids contre des camps de l'armée guinéenne, en représaille à cette incursion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 07 Mar 2008, 11:31

Petite précision, l'Epire rassemble 1,7 millions d'habitants.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 07 Mar 2008, 16:34

Communiqué du Ministère de la Défense Slavien du 7 mars 2008

A 14h30 heure locale, le roulier Syriana accompagné par le patrouilleurs des garde-côtes Blue Coast et le destroyer SNS Battle est arrivé à Dakar. Le roulier à commencé aussitôt à decharger le matériel et les véhicules de la Task Force Armoured Africa qui devrait être opérationelle d'ici deux à trois jours. A l'issue de ce déchargement, le roulier regagnera la Slavie où il devrait charger une TF logistique fournie par la 1ere brigade logistique ainsi qu'un bataillon de Marines accompagné du patrouilleur des garde-côtes. Le destroyer quand à lui rejoindra la TF 206 (composée d'une frégate ASM et de deux corvettes) de laquelle il prendra la tête

Par ailleurs nous venons d'apprendre que les troupes slaviennes ont subit des pertes. Un Super Tucano à été abattu par un SAM7 et ses deux pilotes tués tandis qu'une section du 1er RCP accroché par les troupes guinéens à perdu 4 hommes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 11 Mar 2008, 11:49

Extrait du rapport du capitaine ****** du 2ème bureau d'Etat-Major des forces françaises au Sénégal (10 mars 2008)

[...] Confirmant les informations transmises par le DGSE, nos correspondants locaux font état d'une forte dégradation du climat économique et social au sein de l'Empire Guinéen.[...]

[...] Dans la nuit du 3 au 4 mars, un petit groupe a lancé des cocktails incendiaires sur un bâtiment de la Gendarmerie Impériale à Bissau, dix de ses membres ont été tués par la riposte des gendarmes ou arrêtés et exécutés publiquement le lendemain.[...]

[...] Dans le sud du pays, les rares réfugiés ayant réussi à passer en Sierra-Leone ont décrit aux services sud-africains, des scènes d'arrestation, de torture publiques et d'exécution sommaires.[...]

[...] La rencontre avec le Colonel José Perreiro, commandant l'Armée Démocratique de Guinée-Bissau a été particulièrement fructueuse.

Ses militants ont multipliés les attentats contre les personnels et équipement de l'Armée Impériale, occasionnant une répression sévère, agravant ainsi l'impopularité du gouvernement impérial.

Un accord pour la fourniture de 1000 fusils d'assault, deux tonnes d'explosif militaire et des munitions a été conclu le 8 mars.[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 11 Mar 2008, 12:19

Extrait du journal "Le Temps" (Igoumenitsa) du 10 mars 2008 :

Remous au Parlement au sujet des opérations en Guinée
Hier au Parlement, le Premier ministre, interpellé sur la question guinéenne et les lourdes pertes subies par nos troupes (13 morts et 22 blessés graves), a été mis en difficulté par l'opposition.
En effet, les chefs des groupes parlementaires du Parti Ecologiste (Les Verts) et du Parti Humaniste menaceraient de quitter la coalition gouvernementale.
Alors que la campagne électorale de 2009 se prépare, des élections anticipées ne sont pas à exclure.
Parallèlement, l'activité de la force GUEPARD au Sénégal semble se réduire, "Il s'agit d'une simple pose stratégique en attendant l'arrivée de moyens de commandement et de combat supplémentaires" a déclaré le porte-parole du ministère de la défense.

Des blindés Rooikat achetés en urgence pour l'armée royale d'Epire
Hier, le cargo roulier sud-africain "MV Durban" a débarqué à Dakar une soixantaine de véhicules de combat à roues Rooikat (un 8 x 8 de 28 tonnes, armé d'un canon de 76mm, spécialement conçu pour guerre dans la brousse et réputé pour sa résistance aux mines) en provenance dircte des dépôt de l'armée sud-africaine. Ils devraient équiper le 1er Régiment de Dragons (régiment de cavalerie blindée de la 1e brigade d'infanterie motorisée) en remplacement de ses blindés Piranha 8x8, qui se sont montrés peu résistants aux mines (4 détruits ou endommagés par des mines depuis le 15 février), ainsi que l'escadron B du 2e Régiment de dragons (à la place de ses Leopard 1A5).
Des équipes techniques et des instructeurs sud-africains sont déjà sur place.
Au total, 58 Rooikat (44 au 1e RD et 14 à l'escadron B du 2e RD) seront alignés par la force GUEPARD, tandis qu'une douzaine sera livrée à l'école de cavalerie d'Artà dans une dizaine de jours.
Le bataillon blindé sénégalais pourrait également recevoir des Rooikat à terme.
Si les qualités du blindé sud-africain se confirment, la location pour 5 ans, pourrait se traduire par un achat ferme, une modernisation du véhicule (remplacement de la tourelle de 76mm par une tourelle LMT105 de 105mm) et le rééquipement des 1e et 2e Régiments de Hussards.

Une aide militaire américaine exceptionnelle pour le Belka et l'Epire (de notre correspondant à Washington)
Le Pentagone et le Département d'Etat seraient actuellement en train de négocier au Congrès le vote d'une aide militaire exceptionnelle pour les pays engagés dans les opérations en Guinée.
Alors que le Congrès avait voté (avec réserves on s'en souvient) une aide militaire directe de 50 millions de dollars au Sénégal, à la condition expresse que les armements et équipements fournis soient destinés à la seule défense du territoire et pas à la répression de l'opposition politique en Casamance (les rapports d'Amnesty International sur le non-respect des droits de l'Homme par les forces armées et de sécurité sénégalaises a pesé), il serait question d'accorder plusieurs centaines de millions de dollars d'aide militaire au Belka et à l'Epire en contrepartie de leur engagement en Afrique.
Pour l'Epire, verra-t-on une répétition du scénario de la guerre du Kosovo en 1999-2000 ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 11 Mar 2008, 15:07

Extrait du Dinsmark Chronicles, 11 mars 2008:

La tension monte d’uncran en Guinée :

La situation en Guinée risque de devenir explosive après l’incident survenu hier soir. La frégate RBS-Intrépide, de retour en opération après avoir été réparée à Dakar, effectuait une patrouille de routine au large de la Casamance en compagnie du patrouilleur épirote Panthère quand elle a détecté deux échos suspects évoluant dans les eaux territoriales sénégalaises, dont un de grande taille. Les deux navires ont aussitôt mis le cap sur ces échos, et l’hélicoptère de l’Intrépide a décollé pour effectuer une reconnaissance.

Quelques minutes plus tard l’hélicoptère est arrivé sur place, et a identifié visuellement le Tai Zhou, un destroyer de type Sovremenny de la Marine Chinoise, évoluant en compagnie de ce qui semblait être un chalutier espion de la marine impériale guinéenne. Le commandant de l’Intrépide a aussitôt demandé au navire guinéen de stopper ses machines en attendant l’arrivée des forces de l’ONU, et a demandé au commandant du Tai Zhou de quitter les eaux sénégalaises. Malheureusement le navire guinéen a fait demi-tour en même temps que le Tai Zhou. Le commandant de l’Intrépide a alors demandé à son homologue chinois d’immobiliser le navire guinéen jusqu’à son arrivée, mais celui-ci a refusé et ordonné à l’hélicoptère de l’Intrépide de s’éloigner de son bâtiment. Devant le refus des belkans de s’éloigner et de laisser s’échapper le navire guinéen, le Tai Zhou a effectué un tir de semonce au canon de 130mm, avant de réitérer sa demande en précisant qu’en cas de refus l’hélicoptère serait abattu, ca à quoi le commandant de l’Intrépide a répondu en disant que si le Tai Zhou ouvrait le feu sur son hélicoptère, l’Intrépide riposterait aussitôt.

Finalement après un face à face de seulement quelques minutes, mais qui semblèrent des heures à l’équipage de l’Intrépide et aux pilotes de l’hélicoptère, l’envoyé spécial de l’ONU au Sénégal a ordonné au commandant de l’Intrépide de rappeler son hélicoptère et de laisser le navire guinéen et son homologue chinois. Le commandant de l’Intrépide s’est exécuté, et le chalutier espion a put regagner Bissau sans être inquiété. De son côté le Tai Zhou a regagné les eaux internationales.

A New York, au siège des Nations Unies, la tension est encore montée d’un cran. Notre représentant sur place à accusé la Chine de faire obstacle à l’action des nations unies pour le rétablissement de la paix dans la région, ce à quoi le délégué chinois a répondu que la Chine ne participait pas à ces opérations et ne se considéraient comme nullement tenue d’y apporter sa contribution en arrêtant un navire d’une nation souveraine. Le représentant chinois a ajouté que l’hélicoptère belkan avait violé la zone de sécurité de son bâtiment, en s’approchant à moins d’un mile du Tai Zhou muni de deux missiles Sea Skua.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 12 Mar 2008, 13:26

Rapport de l'Etat-Major interarme des forces de défense du Belka:

Objet: opérations en Guinée
Destinataires: Forces de l'ONU engagées sur place (Belka, Epire, Bretagne, Slavie, France, Sénégal)


La situation en Guinée se dégrade de jour en jour pour le régime de Moussa Ier, confronté au mécontentement populaire et à une opposition de plus en plus vive. Le moment est venu de mettre fin à la mascarade du soit-disant Empire Guinéen.

Une fois toutes les forces onusiennes présentes (vers le 16-17 mars), nous pourrons envisager une opération visant à renverser Moussa Ier et à rétablir la démocratie en Guinée. Le scénario étudié par nos service (baptisé provisoirement "Opération Storm-Hammer") comportera deux composantes :

- L’opération "Storm" consistera en une concentration de troupes le long de la frontière avec la Guinée Bissau, afin d’attirer dans cette région le gros des troupes de Moussa Ier, puis en une série d’offensives limitées, destinées à fixer les forces ennemies dans cette région. Pendant ce temps une puissante force blindée et mécanisée effectuera un large contournement par l’est, aussi discrètement que possible, avant d’effectuer une percée éclair le long de l’axe Kédougou-Pita-Conakry/Mankaréville, enveloppant ainsi les troupes impériales.

- La deuxième phase, l’opération "Hammer", consistera en un assaut aéroporté direct sur Conakry afin d’empêcher toute fuite du soit-disant Empereur Moussa Ier. Des forces spéciales acheminées par hélicoptères s’empareront de l’aéroport de Conakry. Le gros de la force aéroporté arrivera en posé d’assaut d’Hercules ou de Transall. Rappelons que l’objectif numéro un de l’opération Hammer n’est pas de prendre Conakry, mais d’isoler la ville et d’empêcher toute fuite de Moussa Ier vers l’est du pays. Les forces aéroportées devront ensuite tenir leurs positions jusqu’à l’arrivée des unités blindées, qui pourront prendre d’assaut la ville.


La résistance interne au régime impérial aura un rôle crucial à jouer en perturbant les communications impériales, désorganisant l’arrière pays et gênant les mouvements des troupes. Ses membres pourront également fournir de précieux renseignements aux forces alliées.

La chute de Conakry/Mankaréville et la capture ou l’élimination de Moussa Ier devrait entraîner l’effondrement de son régime à moindre coût qu'un nettoyage complet du pays. L’ONU devra alors établir une administration provisoire en Guinée et Guinée Bissau (notre pays pose la scission de l'Empire Guinéen comme condition sine qua non a la poursuite de son engagement dans la région), le temps d’organiser des élections libres qui doteront ces deux pays de nouveaux gouvernements.


Le présent rapport devra être soumis à l'examen des pays nommés en introduction, qui déciderons ensuite de la suite des opérations. Bien entendu la plus grande discrétion est de rigueur, toute fuite pouvant compromettre les chances de succès de l'opération.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 16 Mar 2008, 10:44

Communiqué de l'Etat-Major des forces de défense terrestres du Belka:

Aujourd'hui a 10h00 heure de Paris, notre corps expéditionnaire au Sénégal (nom de code "Force Hydre") a commencé à débarquer à Dakar. Le matériel et les équipements lourds de la force seront déchargés dans l'après midi. La Force Hydre fera ensuite mouvement vers le sud du Sénégal pour renforcer les positions des forces alliées face aux troupes du dictateur Moussa Ier. Elle devrait être opérationnelle d'ici deux à trois jours.

Nos forces sur place ont également été renforcées par la frégate RBS-Indépendance, qui a rejoint le RBS-Intrépide au sein de la force navale de l'ONU chargée de la surveillance des côtes guinéennes. De son côté la frégate française Tourville, qui a escorté les navires transportant la Force Hydre, a prit le chemin de retour vers Toulon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[scénario] Campagne de Guinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [scénario] Campagne de Guinée
» Régles campagne lotow 2011
» proposition de scénario w40k
» Campagne GW "Réveil de Tz'arkan" en Lustrie, mes personnages
» Campagne pour le Jeu de Bataille SDA : Scénario par Olorin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Wargames et Scenarii-
Sauter vers: