AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [scénario] Campagne de Guinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 15 Fév 2008, 22:15

extrait du Dinsmark Chronicles, 30 janvier 2008:

Quinze marins bretons assassinés!

La nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre sur la mission de paix internationale actuellement déployée au Sénégal. Hier soir, un patrouilleur breton, qui croisait en compagnie d'un navire épirien, a été attaqué et coulé par deux à trois navires guinéens. Quinze marins bretons ont péris lors de cette attaque.

Le Parlement s'est réuni en session extraordinaire, et a condamné à l'unanimité cette attaque, "lache et sans motif, contre les forces des nations unies". Le Ministre de la Défense a déclaré que "ces attaques prouvent l'absence de volonté du soi-disant Empire Guinéen de parvenir à un règlement pacifique de la crise" et que "ces attaques ne doivent pas rester impunies. Le soi-disant Empire Guinéen doit payer le prix de son attaque, et il le paiera".

L'Amiral Sovosky en Bretagne:

Le chef d'Etat Major des forces de Défense Maritimes se rendra en Bretagne pour assister à la messe donnée en mémoire des courageux marins bretons tombés au service de la paix. Il présentera ensuite ses condoléances aux familles des marins disparus, avant de se rendre au Sénégal pour rencontrer le contingent belkan présent sur place. "Dans ces heures douloureuse, je tiens à faire part au peuple breton de l'amitié et du soutien du peuple belkan", a déclaré l'Amiral Sovosky.

"Ils paieront":

Parmi nos troupes présentes sur place l'heure était à la tristesse et au recueillement. L'annonce de la mort de leurs collègues bretons a été accueillie avec stupeur par nos soldats sur place. Des pilotes belkans sont allez rendre visite aux soldats bretons pour les soutenir après la mort de leurs compatriotes. "L'Empire voulait la guerre dès le début" a déclaré un pilote de F-18, "On peut pas laisser passer ca, il faut qu'ils paient. Ils paieront.".
Cette agression, et la mort des quinze marins bretons, n'a pas suffit cependant à entamer le moral de notre contingent sur place. Au contraire, nos troupes sont très remontées contre le soi-disant Empereur Moussa Ier et, d'après le Ministre de la Défense "Impatients d'en découdre avec l'ennemi". De son côté le commandant du RBS-Intrépide, actuellement en mission sur place, a déclaré qu'il se ferait une joie d'accrocher la tête de Moussa Ier au mât de son navire.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Sam 16 Fév 2008, 09:03

Note officielle aux commandants des unités opérant sous mandat ONU

New-York, le 1er février 2008

[…]Suite aux récents incidents frontaliers, l’emploi de la force est autorisé pour contrer toute menace navale de Forces Armées Impériales de Guinée, y compris à l’intérieur des eux territoriales guinéennes.

L’emploi de la force aérienne reste quant à lui cantonné à une riposte en cas d’agression manifeste ou de viol de l’espace aérien sénégalais, conformément aux règles d’engagement en vigueur jusqu’à aujourd’hui.[…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Sam 16 Fév 2008, 11:38

il y à un hic mes patrouilleurs lance-missiles type Animals ne sont sensés entrer en service qu'en 2012. d'où le changement du navire choisi

Communiqué du ministère de la Défense slavien du 4 fevrier 2008

Suite aux incidents opposant l'Empire Guinéen et le Senegal, la Slavie à decidé de déployer une force navale pour participer au retablissement de la paix. Deux corvettes lance-missiles de classe Deus, les F 122 Jupiter et F 124 Ares ainsi qu'une fregate ASM, la D 802 Neva vont rejoindre le Golfe de Guinée pour soutenir les forces de l'Union Africaine et mettre fin aux agissements des forces maritimes de l'Empire Guinéen. L'envoi de Rafale mais aussi de troupes est envisagé en cas de dégradation de la situation.
Le parlement slavien va se réunir lundi 18 pour voter des sanctions eventuelles contre l'Empire Guinéen. L'ambassadeur de Slavie à déjà été rappelé pour consultations.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Sam 16 Fév 2008, 12:40

Nouvelles du Capetown Chronicle du 02 février 2008.

De notre correspondant à Freetown (Sierra-Leone).

Dans la journée d’hier, la frégate SAS « Mendi » a arraisonné un cargo non identifié qui tentait de pénétrer dans les eaux guinéennes chargé de bidons de fuel et d’équipements mécaniques, en violation de l’embargo de l’ONU. Lors de la visite, deux tonnes d’explosifs militaires ont été découvertes camouflées parmi d’autres matériels. Deux appareils guinéens PC-7 ont tenté une manœuvre d’intimidation, mais après un tir de semonce du « Mendi », ils ont repris la direction du continent.

D’autre part, on apprend des réfugiés arrivant depuis deux semaines en Sierra-Leone que la situation économique et politique devient de plus en plus dure au sein de l’Empire. L’extraction et l’industrie de transformation de bauxite est fortement ralentie et le produit ne peut plus être exportée. L’inflation est insupportable pour une population réduite au chômage et à la famine, mais la police politique brise toute velléité de contestation. Plusieurs témoignages font état de tortures et d’exécutions publiques sommaires.

On signale également dans les villes des "manifestations spontanées" au cours desquelles des drapeaux belkans, épiriens et de l'ONU ont été brûlés. Il s'agit sans doute d'une réaction du pouvoir et de ses partisans aux déclarations du commandant d'un navire belkan qui a souhaité "attacher la tête de Moussa Ier à son mât".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 17 Fév 2008, 08:41

Extrait de l’article d’Yves Morvan pour le Télégramme Breton du 03 février 2008

« La digne héritière d’Erwan Kerhervé »

C’est par ses mots que notre ambassadeur au Sénégal a salué le capitaine Soizic Le Guenn qui a abattu dans la soirée d’hier un hélicoptère guinéen Mi-24 dans l’espace aérien sénégalais à bord de son PC-9. L’as de la seconde guerre mondiale, aujourd’hui âgé de 90 ans, est d’ailleurs sorti de sa réserve habituelle pour féliciter le pilote pour cette victoire, la première de notre force aérienne depuis 1945.

« Je ne m’attendais pas à trouver un appareil ennemi en vol dans cette zone après le raid sur Bissau » a déclaré la jeune femme, « j’effectuais un vol de routine avec deux pods mitrailleuses, lorsque j’ai entendu à la radio l’appel de troupes sénégalaises subissant une attaque aérienne. Je me suis dirigé sur leur position et mes jumelles de vision nocturne m’ont permis de repérer l’hélicoptère. Il a dû lui aussi me voir puisqu’il a tenté de s’esquiver au ras du sol. Ensuite, tout est allé si vite que j’ai encore du mal à réaliser, je me suis simplement retrouvé derrière lui et j’ai ouvert le feu. Un flamme a jailli du moteur droit, il a commencé à tanguer puis a tenté un atterrissage d’urgence dans une clairière, mais il est brutalement tombé au sol ».

Une excellente nouvelle, accueillie avec soulagement par la population bretonne après l’éprouvante cérémonie d’hier en mémoire des tués du P-206.

D’après une source militaire, le corps du pilote de l’hélicoptère serait de type caucasien, accréditant les rumeurs de présence de mercenaires est-européens dans les FAIG.

D’autre part, on apprend qu’une force maritime composée de la frégate belkanne « Intrépide » et du patrouilleur épirien « Panthère » aurait coulé deux vedettes rapides et saisi deux autres hier à l’aube. Après une tentative de fuite, quelques coups de semonce sans effets suivis de quelques coups au but auraient convaincu les survivants de se rendre aux forces de l’ONU.

Du côté des opérations terrestres, quelques accrochages sporadiques entre les patrouilles sénégalaises et les rebelles ont fait dix morts et une vingtaine de blessés en trois jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 17 Fév 2008, 18:05

Communiqué du ministère de la défense slavien du 15 fevrier

La TF 206 (nommé ainsi en hommage aux marins bretons assassinés) composée de la frégate Neva et des corvettes Jupiter et Ares est parvenue ce matin à Sao Tomé. Elle commencera ces patrouilles ce dimanche et ouvrira le feu sur tout appareil ou navire menaçant. Par ailleurs en vertu de son statut de chef des armées, le president de la république à decidé de déployer le 1er regiment de chasseurs parachutistes à Sao Tomé, régiment qui sera amené d'ici une semaine par une rotation de C17, de C130J et d'A330 MRTT en compagnie de 4 Rafale et de 8 Super Tucano tandis qu'en Slavie, des hélicoptères EH101 et Tigre HAD de la Brigade Aeromobile ont été placés en alerte

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 18 Fév 2008, 09:43

Extrait de l’article de J. Barbant, analyste politique, pour le Nouveau Parisien du 04 février 2008

Vers une intervention directe de la Chine en Guinée?

Personne en occident n’ignore l’implication de la Chine dans le conflit qui oppose actuellement l’Empire Guinéen au Sénégal et aux forces de l’ONU, directement attaquées à plusieurs reprises.

D’aucuns pensent que la volonté d’annexion de la Casamance, région pauvre et peu peuplée, n’est que la première étape d’une volonté de contrôler à terme la totalité du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie, assurant à la Chine par le truchement de l’Empire Guinéen, le contrôle des ressources minérales et halieutiques de ces pays. On se souvient que le refus du Sénégal de signer un accord avec les pêcheries chinoises, accord les autorisant à piller les eaux sénégalaises, avait marqué le début de tensions diplomatiques entre les deux pays et la fin de l’aide chinoise au développement, qui a été ensuite transférée à l’Empire guinéen.

De source américaine, on apprend que les navires de guerre chinois « Tai Zhou » et « Harbin », en visite d’amitié( !!!) au Cap (Afrique du Sud) ont appareillé dans la journée d’hier en direction de l’Atlantique en compagnie d’un pétrolier ravitailleur et de deux cargos minéraliers. On se doute de leur destination. L’ambassadeur chinois à Mankaréville a d’ailleurs au cours d’une allocution radio-diffusée assuré le peuple guinéen « [qu’il] verrait bientôt de ses yeux le soutien indéfectible du peuple chinois à sa cause. »

N.D.L.R. : « Tai Zhou » : destroyer de classe Sovremeny, « Harbin », destroyer de classe Luhu.

P.S. : c’est maintenant que les gros navires vont être utiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 18 Fév 2008, 13:37

Communiqué du ministère de la défense d'Epire du 4 février 2008 :

Les frégates "Téméraire" et "Terrible" (type Lupo modernisées) ont appareillé ce matin pour le Sénégal. Leur arrivée à Dakar est prévue pour le 12 février.

Elles viendront Renforcer la TF 207 déjà sur place et composée de la frégate antiaérienne "Indomptable" (type FFG7 Oliver Hazard Perry US tranférée en 2000), de la première division de patrouilleurs lance-missiles (1° DPM), composée des patrouilleurs "Léopard", "Panthère" (Type à déterminer : Hamina finlandais, Kobra croates ou Stanflex 2000 danois Cf nota ci-dessous), , "Tigre" et "Jaguar" (type Combattante II), du patrouilleur rapide "Equateur" (type Osprey 55), du navire de recueil du renseignement "Orion" et du pétrolier ravitailleur "Destinée" (l'ex-irakien Agnadeen acheté par l'Epire en 1992).

Nota : mes patrouilleurs lance-missiles type Combattante II sont très vieux maintenant (ASA entre 1972 et 1976, ils ont donc entre 32 et 36 ans aujourd'hui !!!), je cherche donc à les remplacer (j'ai encore des trous dans ma chronologie historique de la marine d'Epire).
Mon idée est de les remplacer par autant de patrouilleurs lance-missiles lmodernes, les derniers devant être admis au service actif à l'été 2008.
Donc, les PM "Tigre" et "Jaguar" seraient les deux dernières Combattantes II de la marine d'Epire encore en service (on peut donc en couler un dans le scénario).
Cependant, j'hésite sur les remplaçants et j'ai sélectionné trois modèles aux qualités différentes :
- type Kobra croate (http://en.wikipedia.org/wiki/Kralj_Petar_Kre%C5%A1imir_IV ), avec un armement différent : 1 canon de 76/62 oto-melara compact (repris des combattantes), 8 missiles MM40 (2 x IV), 1 SATCP Sadral (à la place du AK630),
- type Stanflex 300 danois,
- type Hamina Finlandais.

Qu'en pensez-vous ? (réponses sur le post "marine imaginaire d'Epire" pour ne pas polluer celui-ci).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 18 Fév 2008, 19:52

Extrait du rapport d’observation satellite de la C.I.A. à l’Etat-major des forces de l’ONU au Sénégal.

[…]Lors du dernier passage du satellite au dessus de Mankaréville, le 11 février à 12 heures locales, quatre catamarans lance-missiles en cours de déchargement des cargos chinois ont pu être dénombrés. Il apparaît qu’une livraison importante de camions (40 dénombrés), de mortiers et des munitions sont en cours de déchargement des deux cargos minéraliers.[…]

[…]Quatre convois motorisés ont été repérés sur les routes du Nord du pays ainsi que deux vers le sud. Nos analystes concluent à un renforcement des troupes à la frontière sénégalaise, confirmant les informations captées par le navire épirien « Orion ». Une opération en Sierra-Leone n’est pas à exclure.[…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 19 Fév 2008, 10:42

Extrait du Projet d’Opération de l’Etat-Major des Forces Impériales soumis à Sa Majesté Impériale Moussa Ier, empereur et sauveur de la Patrie Guinéenne.

12ème jour de l’an VI de l’Empire Guinéen (NDLR : 12 février 2008)

[…] Etant parvenu à un point crucial dans la lutte contre les néo-colonialistes, les forces de Votre Majesté sont contraintes de frapper un grand coup et de montrer au monde leur inflexible détermination à lutter pour la liberté africaine.[…]

[…] L’attaque terrestre se fera sur deux axes :
- une colonne motorisée principale partie de la frontière et comprenant dix T-55 et cinq Cascavel progressera de nuit en direction de Ziguinchor,
- une colonne motorisée secondaire progressera en direction du Cap Skirring pour couper et réduire les forces terrestres stationnés dans cette zone.
- Des attaque de diversion de nos alliés rebelles de Casamance fixeront les forces régulières sénégalaises au moment de notre attaque […]

[…] Nos forces aériennes, fortement éprouvées par le raid-pirate colonialiste contre l’aéroport de Bissau, auront un rôle d’appui lors des premières heures de l’engagement. L’état-major de la Force Aérienne Impériale compte sur une douzaine d’avions d’appui PC-7 et trois hélicoptères Mi-24 disponibles. Le camouflage de ces appareils sur les terrains sommaires en brousse a été un succès complet. Les pilotes angolais et russes ont accepté de participer à cette mission, à condition de ne pas voler de jour et moyennant une prime supplémentaire de 3000 $ par pilote. Nos quatre chasseurs F-7 attireront les appareils de chasse de l’ONU à l’est du territoire sénégalais.

Toutefois, une fois la Casamance occupée, les forces au sol devront surtout compter sur leur camouflage et leurs armes anti-aérienne pour contrer les appareils de l’ONU. Les missiles portables SA-7 et 9 sont en cours de distribution dans les unités terrestres.[…]

[…] La Marine Impériale devra principalement fixer les forces navales onusiennes et éviter qu’elles ne puissent intervenir en soutien des troupes au sol. Les patrouilleurs « Empereur Moussa Ier » et « Kankan » accompagné chacun de trois catamarans chinois attireront les navires de l’ONU dans une embuscade similaire à celle où ils ont coulé le navire breton. Après le repli des navires de l’ONU, nos patrouilleurs soutiendront le débarquement de commandos au Cap Skirring effectués par vedettes rapides protégées par deux catamarans. Les deux patrouilleurs stationnés à Mankaréville, opèreront une opération de diversion au large de la Sierra-Leone en vue de fixer les forces navales de l’UA.[…]

[…] Les pertes que subiront les force de l’ONU et les troupes sénégalaises ainsi que le soutien que ne manquera pas d’accorder à Votre Majesté la population locale, obligera le Sénégal et ceux qui le soutiennent à négocier un arrêt des combats et la session de la Casamance, première étape de notre conquête. L’ambassadeur de Chine nous assure du soutien de son peuple dans notre lutte et au cours des négociations futures mais nous a fait part de sa préoccupation d’un règlement rapide du conflit pour redémarrer au plus vite les exportations vers son pays.

Gloire éternelle à l’Empire Guinéen et à Son Guide, Sa Majesté Impériale Moussa Ier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3323
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 19 Fév 2008, 11:24

mhmhmh scratch.....la chine va entrer dans le scénario
ouaou !
ca va faire mal !
...mais déclenché les hostilités que progréssivement.......
si les ricains se mettent a la partie, je sent bien le carnage mondial
allez y doucement dans l'escalade (histoire de rendre le scénario + intéréssant)

je sent que nos scénaristes en herbes vont nous pondrent un conflit de très grande ampleur

Concertés vous entre vous (par MP par exemple.... Rolling Eyes ), entre vos marines imaginaire

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 19 Fév 2008, 12:37

Quelques interrogations au sujet du scénario :
- l'implication française est déséquilibrée : tu envoie une frégate antiaérienne (le Jean Bart), alors que, vu la crise, une La Fayette et un ou deux A69 seraient plus cohérents. Par ailleurs, la composante aérienne ne comprend aucun hélicoptère (un DETALAT avec 4 Pumas et 4 Gazelles canon et 4 Gazelles HOT serait complémentaire) ni aucun renfort de troupes au sol (un GTIA centré autour du 21e RIMa de la 6e BLB + 1 escadron AMX10RC du 1e Spahis et une compagnie du 1e REG ne serait pas de trop),
- pourquoi les forces slaviennes se déploient-elles à Sao Tomé (beaucoup plus au sud que la Guinée) ? Ne serait-il pas plus cohérent de les déployer directement au Sénégal (surtout pour les unités terrestres et aériennes)?
- Seule l'Epire semble avoir décidé d'envoyer des unités terrestres au Sénégal, à quand des unités de Bretagne (un bataillon?), du Belka (une petite brigade?) et de la Slavie (une grosse brigade?), parce que le conflit reste surtout terrestre.
- Enfin, l'empire Guinéen est censé posséder des EE9 Cascavel et canons de 130mm M46, hors ces armements ne figurent pas à l'inventaire des deux Etats précurseurs (Guinée Conakry et Guinée Bissau). C'est surtout problématique pour les EE9 qui ne sont plus produits depuis le début des années 1990. Il vaudrait mieux remplacer les EE9 par des chars légers chinois Type 63 (http://www.globalsecurity.org/military/world/china/type-63-t.htm). D'ailleurs, il serait plus cohérent d'équiper l'Empire avec des armes chinoises et nord coréennes.
Au fait, je suis curieux de voir comment va se comporter l'armée bi-nationale guinéenne avec deux langues de commandement (portugais et français).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 19 Fév 2008, 18:25

Salut,

Citation :
tu envoie une frégate antiaérienne (le Jean Bart), alors que, vu la crise, une La Fayette et un ou deux A69 seraient plus cohérents. Par ailleurs, la composante aérienne ne comprend aucun hélicoptère (un DETALAT avec 4 Pumas et 4 Gazelles canon et 4 Gazelles HOT serait complémentaire) ni aucun renfort de troupes au sol (un GTIA centré autour du 21e RIMa de la 6e BLB + 1 escadron AMX10RC du 1e Spahis et une compagnie du 1e REG ne serait pas de trop)

Il ya des avions (Mirages F-1, 2000, Rfale et Transal) à Dakar ainsi que le 23ème BIMa. Pour les navires, ton hypothèse est intéressante.

Citation :
pourquoi les forces slaviennes se déploient-elles à Sao Tomé (beaucoup plus au sud que la Guinée) ? Ne serait-il pas plus cohérent de les déployer directement au Sénégal (surtout pour les unités terrestres et aériennes)?

Sao Tomé est une de leurs bases et la Slavie opère en appui de l'UA comme l'a proposé Claus'

Citation :
Seule l'Epire semble avoir décidé d'envoyer des unités terrestres au Sénégal, à quand des unités de Bretagne (un bataillon?), du Belka (une petite brigade?) et de la Slavie (une grosse brigade?), parce que le conflit reste surtout terrestre.

Une brigade épirienne en complément de l'armée sénégalaise est suffisante face aux forces guinéennes sui doivent garder des troupes disponibles pour encadrer leur population et les opérations clandestines en Sierra-Leone.

Citation :
Enfin, l'empire Guinéen est censé posséder des EE9 Cascavel et canons de 130mm M46, hors ces armements ne figurent pas à l'inventaire des deux Etats précurseurs (Guinée Conakry et Guinée Bissau). C'est surtout problématique pour les EE9 qui ne sont plus produits depuis le début des années 1990.

Oui, je n'avais pas fait attention, mais c'est un blindé qui peut se trouver sur le marché de l'occasion. Idem pour les 130 mm qui ne coûtent pas très cher auprès de certains pays du Moyen-Orient ou de la Russie. L'hypothèse des chars chinois est aussi une bonne alternative.

Citation :
Concertés vous entre vous (par MP par exemple.... ), entre vos marines imaginaire

Non, il n'y a pas de concertation, ce qui m'oblige à m'adapter de temps en temps, mais çà pimente le scénario.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 12:39

Pour les canons de 130mm, la guinée pourra en trouver sans problèmes en Chine (type 59-1) ou dans les ex-républiques soviétiques.
Par contre, je doute qu'un quelconque pays souhaite se séparer de ses EE9. Une combinaison de chars légers chinois type 63 et de BRDM2 (facilement disponibles d'occasion) devrait constituer un substitut honorable.
De même, un ou deux bataillons de 31 chars (organisation soviétique) type 59 (version chinoise du T55) devrait largement suffire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 12:59

Merci pour tes précisions, j'avoue que je ne m'y connais pas en blindés chinois.


Rapport d’opération du 1er régiment de Marche d’Epire (15 février 2008).



A 03h00 locales, deux colonnes motorisées guinéennes ont franchi la frontière. On estime le nombre de chars à une dizaine. Une dizaine d’avions d’appui aérien ont attaqué les positions sénégalaises, désorganisant les communication et provoquant un début de panique. Conjointement, des attaques de guérilleros ont surpris les unités sur leurs arrières.

Les troupes sénégalaises, débordées, ont reculé d’une bonne trentaine de kilomètres en deux heures, abandonnant du matériel et nombre de combattants isolés. Au moins six AML-90 ont été détruite par les blindés ou les armes anti-char guinéennes. En revanche entre deux et quatre T-55 ont été mis hors de combat par les blindés sénégalais.

A 05h00 locales, ayant reçu le feu vert de Mr l’Envoyé Spécial de l’ONU pour riposter et appuyer les troupes régulières du Sénégal, nous avons fait mouvement en direction de la colonne progressant vers Ziguinchor.

A 05h35 locales, nos troupes avancées ont ouvert le feu au mortier de 120 mm sur les assaillant qui ont été fixé pendant plus d’un quart d’heure. L’intervention de l’aviation guinéenne, nous a forcé à un repli tactique au cours duquel nous avons eu à déplorer la perte d’un mortier et de six caporaux et soldats tués et quatre autres officiers et soldats blessés. Mais notre défense aérienne est restée active et deux PC-7 ont été abattus par nos missiles légers.

Le pilote de l’un deux, capturé après son éjection et vraisemblablement angolais, est en cours d’interrogatoire par nos services et un officier sénégalais. Le second pilote n’a pas survécu au crash de son appareil.

Au lever du jour (06h00) locale, l’intervention d’une force aérienne combinée (4 Hawk-200 de nos forces aériennes, deux Mirages-F1 français, deux F-18 Belkan) a bombardé les forces guinéennes, détruisant plusieurs véhicules blindés et de transport. Un Hawk a été abattu par un tir de missile, le sort du pilote est inconnu. D’autre part, un F-18 belkan a été touché par un autre missile mais a pu se poser d’urgence à Banjul (Gambie).

Malheureusement, la brousse offrant un camouflage idéal, les troupes guinéennes se sont dissimulées rapidement, rendant toute attaque aérienne supplémentaire inutile et risquée.

En revanche, à partir de 7h00, la présence de nos appareils en couverture a bloqué toute velléité de sortie de l’aviation d’appui guinéenne.


Les pertes de l’Armée Sénégalaises sont estimées entre 150 et 250 officiers, sous-officiers et soldats. On ignore le nombre exact de tués, blessés ou prisonniers.


Dernière édition par MM 40 le Mer 20 Fév 2008, 13:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 13:45

Communiqué de la presidence slavienne

Au vu des dernières informations faisant état d'une nouvelle et lache agression guinéen, le président slavien à décidé de déployer directement au Sénégal le 1er régiment de chasseurs parachutistes et sans attendre le vote prévu cet après midi, 20 fevrier, de la chambre des representants. Par ailleurs, le 1er bataillon de Marines à été mis en alerte pour un eventuel envoi au Sénégal et qu'une task force aérienne composée de 4 Rafale et de 8 Super Tucano pourrait être déployée au Sénégal après vote de la chambre des représentants et que l'envoie de Tigre HAD et d'EH101 est de plus en plus probable

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 15:59

Communiqué conjoint de la presidence slavienne et de la chambre des représentants

Cet après midi, en séance extraordinaire, la chambre des représentants à autorisé le president slavien le déploiement de forces pour assister le Sénégal agressé par l'empire guinéen. Les forces armées slaviennes reçoivent l'autorisation d'utiliser tous les moyens necessaires pour mettre fin à cette attaque inique

résultat du vote : inscrits : 329 votants : 317
oui : 302
non : 15

par ailleurs la Slavie à décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'empire guinéen et l'ambassadeur de Slavie rappelé recement pour consultations ne reviendra pas à Conakry. les avoirs guinéens en Slavie ont été gelés et une liste de 44 personnalités guinéenne établie : ces personnes parmi lesquels le pseudo-empereur Moussa 1er sont interdits de sejour sur le territoire slavien sous peine d'arrestation

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 17:42

Extrait du journal « Le Temps » (Igoumenitsa) du 16 février 2008 :





Le Parlement a voté l’usage de la force contre la Guinée :



Réuni ce matin en urgence, le Parlement a voté à une majorité écrasante (65 députés sur 90) une résolution autorisant le gouvernement « à faire usage de toute la force utile pour faire cesser les attaques des forces armées guinéennes contre les Etats voisins ».

Des renforts supplémentaires pourraient partir prochainement pour le Sénégal.

Le niveau d’alerte de la 7e brigade d’infanterie motorisée de réserve a été réhaussé, tandis que le 3e régiment d’infanterie mécanisée (équipé de 40 chars Leopard 2A6 et de 60 véhicules de combat d’infanterie CV9025) de la 1e brigade d’infanterie motorisée se prépare à embarquer (sans ses Leopard 2, trop lourds pour le théâtre africain, remplacés par des Leopard 1A4 du parc de mobilisation). Le 2e bataillon para-commando serait également en cours de déploiement pour le Sénégal.

Par ailleurs, le parlement a également autorisé le gouvernement à transférer tout l’armement nécessaire au rééquipement des forces armées sénégalaises. Une douzaine d’automitrailleuses AML90, actuellement stockées au centre de mobilisation d’Artà pourraient être envoyées au Sénégal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 17:42

Extrait du journal « Le Temps » (Igoumenitsa) du 17 février 2008 :





Un sauvetage miraculeux :



Le pilote du chasseur Hawk Mk200 du 201e escadron dont on était sans nouvelles le 15 février a été récupéré lors d’une opération de sauvetage spectaculaire menée par les forces armées d’Epire. Peu de détails ont filtré. Nous savons juste qu’un hélicoptère AS532A2 Super-Puma du 608e escadron RESCO et des commandos parachutistes de l’armée de l’air épirote, appuyés par un important dispositif aérien ont pu récupéré de justesse le pilote (légèrement blessé) alors qu’il était traqué par des soldats guinéens.

Les pertes subies à cette occasion par l’armée guinéenne seraient importantes.



Attaque de nuit dans la brousse :



Dans la nuit du 16 février, au moins deux fortes colonnes motorisées des forces armées épirotes sont entrées en territoire guinéen. Appuyées par une puissante couverture aérienne et plusieurs opérations héliportées des para-commandos (qui ont capturé plusieurs ponts sur l’itinéraire), elles ont immédiatement harcelé et détruit plusieurs colonnes guinéennes (repérées la veille par les forces spéciale et les unités de reconnaissance et de renseignement), mis en fuite de nombreux soldats et capturé entre deux cent et trois cent d’entre-eux. Les soldats guinéens ont été littéralement terrifiés par l’extrême mobilité des troupes épirote et la puissance de feu de leur artillerie. Ils surnomment désormais les lance-roquettes ASTROS II épirote « la pluie d’acier » et les petits hélicoptères armés Hugues MD530MG « la mort sifflante ».

L’offensive pourrait reprendre dans la soirée du 17 février.



Simultanément, un raid de F/A18 belkans et de Hawk épirotes sur la capitale guinéenne a fait de nombreux dégâts.



Mystérieuses explosions dans les ports guinéens :



La Capitale Mankaréville a retentit de nombreuses explosions dans la nuit du 16 février.

Les bâtiments de l’état-major de la marine ont été soufflés par diverses explosions qui ont fait de nombreux morts. La résidence du chef d’état-major de la marine a également explosé et celui-ci serait décédé.

Simultanément, le patrouilleur « Empereur Moussa 1er », deux catamarans China-Cat et plusieurs embarcations légères ont été victimes d’explosions et ont coulé dans le port.



Un officier anonyme des forces spéciales d’Epire, rencontré dans les couloirs du QG de la force GUEPARD a fait ce commentaire : « ce n’est que le début, on commence tout juste à s’amuser ». Certaines sources racontent que les nageurs de combat épirotes ne seraient pas étrangers à ces explosions.



Des China-Cat capturés à l’abordage ! :



Des éléments de la compagnie des commandos amphibie, embarqués à bord de divers bâtiments de la marine d’Epire (les patrouilleurs « Tigre » et « Jaguar », 4 patrouilleurs CB90H, 4 patrouilleurs Stinger 35), ont surpris deux catamarans China-Cat et plusieurs embarcations légères au mouillage dans une crique d’une île de l’archipel des Bissagos.

Après un combat bref et sanglant (deux commandos-marine ont été tués et trois autres blessés), les deux patrouilleurs lance-missiles ont été capturés et les embarcations légères coulées sur place.

Les China-Cat sont désormais bien visibles dans le port de Banjul (Gambie), jusqu’où ils ont été remorqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 17:44

Rapport du Major-général COLONNA, commandant la Force GUEPARD



PC de la Force GUEPARD.



Dakar, le 17 février 2008.





I. - Etat des forces du soit-disant empire Guinéen :



1. Etat initial :



Forces terrestres (environ 13000 hommes) :

1 régiment de la garde impériale.

1 brigade para-commando (1 bataillon parachutiste, 1 bataillon commando, 1 bataillon de forces spéciales),

2 bataillons blindés (62 chars type 59),

9 bataillons d’infanterie,

4 bataillons d’artillerie (2 de 18 canons de 122mm D30, 1 de 18 canons de 130mm type 59-1, 1 de 18 LRM type BM21),

1 bataillon d’artillerie sol-air (18 ZU 23-2, 18 SA7, 12 SA9),

2 bataillons du génie.



Forces navales :

1 patrouilleur rapide type Hainan,

3 patrouilleurs rapides type Shangai II,

5 patrouilleurs lance-missiles type Cat-14 China-Cat,

20 à 30 embarcations légères.



Forces aériennes :

12 chasseurs F7,

20 avions d’attaque légère Pilatus PC7,

6 hélicoptères d’attaque Mi 24 Hind,

4 avions de transport Harbin Y12,

une dizaine d’avions de transport An2, An 26, An 32 et d’hélcoptères Mi 8.



2. Pertes :



Forces terrestres : quelques dizaines de morts et de blessés dans divers accrochages.



Forces navales : 2 embarcations légères.



Forces aériennes :

5 chasseurs F7 détruits et 3 endommagés,

1 SU25 détruit et 1 endommagé,

4 PC7 hors d’usage,

1 Mi 24 Hind abattu,

5 avions de transport détruits,

2 Mi 8 détruits.



3. Etat Actuel :



Forces terrestres : considéré comme identique à l’état initial.



Forces navales : sans changement.



Forces aériennes :

4 F7,

16 PC7,

5 Mi 24 Hind,

7 avions et hélicoptères de transport.



II. – Situation des forces alliées :



1. Belka :



Forces terrestres : des forces spéciales SPADS.



Forces navales : frégate « Intrépide » (type Lafayette, classe Formidable)



Forces aériennes : 8 F/A 18 C/D (dont 2 biplaces).



2. Duché de Bretagne (une centaine d’hommes déployés à Dakar) :



Forces terrestres : aucunes



Forces navales : 1 patrouilleur rapide type Super-Dvora et un détachement de soutien à terre (environ 75 h).



Forces aériennes : 2 Pilatus PC9 (environ 30 h).



3. France :



Forces terrestres : 23e Bataillon d’infanterie de marine.



Forces navales : frégate antiéarienne « Jean Bart »(type F70 AA classe Cassard),

Navire atelier « Jules Verne ».



Forces aériennes : 2 chasseurs-bombardiers Rafale, 4 chasseurs bombardiers mirages F1CT, 2 avions de transport C160 Transall.





4. Slavie (déployées à Sao Tomé en appui des forces de l’Union Africaine) :



Forces terrestres : le 1e régiment de chasseurs-parachutistes (1 CCS, 1 CEA, 3 compagnies de combat) – en cours de déploiement en Casamance.



Forces navales : 1 frégate ASM de type inconnu (D 802 « Neva »),

2 corvettes type MEKO A-100 (F 122 « Jupiter » et F 124 « Arès »).



Forces aériennes : 4 Rafales, 8 Embraer 314 Super Tucano (en cours de déploiement sur l’aéroport de Banjul en Gambie).


III. - Etat des forces d’Epire au 17 février







1. Etat-major et élément de commandement du 1e Groupement de Forces Interarmées (1e GFIA – 200 h)



2. Groupement des opérations spéciales (e 340 h – colonel De Guiscard) :

- PC du groupement (fourni par le 6e groupe de forces spéciales (SAS) – 20 h),

- escadron B du 6e GFS (SAS) (80 h),

- détachement du groupement des commandos-marines (groupe de commandement, compagnie des commandos amphibies, 1 peloton de nageurs de combat [à bord de l’AGI « ORION »], 1 détachement de la compagnie d’embarcations spéciales [4 Mini-ATC, 6 PBL type Ramco Raider, 6 PBF type Stinger 35] – 200 h au total),

- détachement du 608e escadron d’hélicoptères RESCO (40 h, 2 Cougar AS532A2).



3. Composante terrestre – 1e brigade d’infanterie motorisée (5000 h – déployés en Casamance, Brigadier-général Theodorakis)



1e brigade d’infanterie motorisée :

- état-major et 1e compagnie de quartier général et de transmission,

- 1 escadron d’éclairage de brigade (1e EEB : 32 VBL dont 6 MILAN),

- 1 escadron de chars de combat (escadron B du 2e Rgt de Dragons : 18 Leopard 1A4, 2 Leopard 1 ARV),

- 2 bataillons d’infanterie motorisée (1e et 2e RIMoto : 2 x 70 XA185, 6 mortiers de 81mm L16A1, 6 MILAN),

- 1 régiment de cavalerie légère blindée (1e Rgt de Dragons, 57 Piranha 8 x 8 dont 36 avec canon Mecar Kenerga de 90mm et 60 VBL dont 18 MILAN),

- 1 régiment d’artillerie (1e RA : batterie de commandement et de soutien, 2 batteries de 8 canons FGH52 de 155mm, 1 batterie de 8 mortiers de 120mm Mo 120 RT + 1 batterie de 8 LRM ASTROS II du 3e RA),

- 1 bataillon du génie (1e RG - CCS, Cie d’appui [renforcée d’une section de reconnaissance NBC et d’une section de décontamination NBC], 3 cies de combat)

- 1e bataillon logistique,



Groupement Para-Commando (environ 1500 h, déployés en Casamance) :

- état-major et compagnie de commandement du régiment para-commando (Ziguinchor),

- 1e bataillon para-commando (renforcé par la compagnie parachutiste du régiment des Antilles),

- 3e compagnie du Bataillon des grenadiers de la garde (infanterie motorisée sur VLRA),

- escadron de reconnaissance parachutiste (12 Scorpion 90, 22 VBL dont 6 MILAN),

- batterie d’artillerie parachutiste (12 LG1 MkII),

- compagnie du génie para-commando,

- compagnie logistique parachutiste.



Elément terrestre du groupement des opérations spéciales (Cf ci-dessus).



4. Composante navale (TF 207 – Contre-Amiral Martin) :

- frégate antiaérienne « Indomptable » (type FFG 7 – embarque 2 AS332F),

- frégates « Terrible » et « Téméraire » (type Lupo modernisé – chacune avec 1 AS332F),

- la 1° division de patrouilleurs lance-missiles : 4 patrouilleurs « Léopard », « Panthère » (type Stanflex 300), « Tigre » et « Jaguar » (type Combattante II),

- patrouilleur rapide « Equateur » (type Osprey 55, forces navales des Antilles),

- pétrolier-ravitailleur « Destinée » (type Stromboli).

- AGI « ORION »,

- 1 groupement amphibie (TG 207.2 : 1 LPD, 1 LST, 1 AP, 1 détachement des 1e et 3e flottiles amphibies : 4 LCM(Cool, 8 LCA Jurmo, 16 CB90H dont 4 équipés de mortier AMOS-Navy de 120mm, 12 G-Boat).

- 1 avion de patrouille maritime Fokker F-50MPA Maritime Enforcer Mk2 de l’escadron VC4 (forces navales des Antilles – aéroport de Dakar-Ouakam),

- groupement amphibie des fusiliers-marins (1 bataillon d’infanterie [Cie de cmdmt et d’appui, Cie logistique, 3 cies d’infanterie], 1 batterie légère de missiles côtiers [12 RBS17, 6 RBS70], 1 section d’artillerie [4 canons LG1 MkII ou 4 mo 120 RT], 1 peloton de 4 AAV7A1, 1 peloton du génie amphibie),

- élément naval du groupement des opérations spéciales (Cf ci-dessus).



Composante aérienne - 1e Groupement aérien tactique (aéroport de Dakar-Ouakam – Colonel Di Marco)

- 12 chasseurs Hawk (8 Mk 200, 4 Mk 100) du 201e escadron de chasse,

- 2 C27J du 403e escadron de transport,

- 1 C27A du 404e ETS (Antilles),

- 12 hélicoptères de combat AH1F du 605e escadron d’hélicoptères de combat – déployés sur l’aéroport de Ziguinchor),

- 12 hélicoptères légers armés MD530MG du 603e escadron d’hélicoptères légers armés (603e EHLA – déployés sur l’aéroport de Ziguinchor),

- 8 hélicoptères de transport AS332M du 604e escadron d’hélcoptères de transport (604e EHT – déployés sur l’aéroport de Ziguinchor),

- 4 hélicoptères de transport CH47D du 601e EHT,

- élément aérien du groupement des opérations spéciales : 2 hélicoptères RESCO AS532A2 (Cf ci-dessus).

- 10e escadron de contrôle des opérations aériennes (10e ECOA),

- 10e escadron d’appui au déploiement aérien (10e EADA) : 6 SATCP Mistral, 6 canons de 25mm GBF-AOA,

- 1 batterie mobile d’artillerie antiaérienne (en Casamance- 12 Piranha 8x8 SIDAM 25M),

- 1 batterie d’artillerie antiaérienne (4 sections de tir [dont 2 déployées sur l’aéroport de Ziguinchor], 4 radars CT Skyguard, 8 lanceurs SACP ASPIDE, 8 canons de 35mm GDF-005)



Composante logistique - 1e Groupement logistique interarmées (environ 500 h) : 1e antenne chirurgicale parachutiste, 1e état-major militaire d’ingénieurs du génie, 1e compagnie de soutien de l’Homme, 1e compagnie de transit de personnel et de matériel, 1e compagnie de ravitaillement.



Soit au total environ 8000 hommes.


IV. - Propositions





Opérations terrestres : poursuivre les opérations de harcèlement et de destruction des forces armées guinéennes et appuyer l’opposition politique du « Front de résistance guinéen » et du « Mouvement de libération de Guinée-Bissau ».

Pour réaliser une véritable offensive et détrôner Moussa 1er, l’appui d’une brigade belkane et d’une brigade slavienne ne seraient pas de trop. D’après les commandants des troupes de ces deux pays sur place, il faudrait un à deux mois à leurs nations respectives pour envoyer ces unités sur place une fois la décision prise.

Toutefois, un rétablissement des gouvernements légaux de ces deux pays nécessitera une importante force internationale avec la participation de la France et du Portugal (anciennes puissances coloniales) et de l’Union Africaine pour la phase de stabilisation.



Opérations navales : je recommande une action navale offensive afin d’éliminer définitivement les patrouilleurs lance-missiles type « China-Cat » qui donnent bien du soucis aux forces navales alliées.



Signé :Major-général COLONNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 18:22

Extraits du rapport du Commandant XXXX de l’escadron 2/30 « Normandie Niémen » de l’Armée de l’Air sur les combats du 15 février 2008.



[…] A 4h50 (heure locale), les radars ont signalé quatre plots à haute altitude, entrant à l’intérieur de l’espace aérien sénégalais. N’ayant obtenu aucune réponse aux demande d’identification, une patrouille aérienne mixte franco-belkane, composée de deux Rafales et de deux F-18 a décollé en urgence et calculé un cap d’interception.



A 5h10 (heure locale), les appareils suspects on viré plein est en direction du territoire malien. N’ayant pas l’autorisation d’opérer dans l’espace aérien de ce pays, nos appareils ont fait demi-tour à la frontière.[…]



[…] La poursuite à grande vitesse, post-combustion enclenchée, ayant déjà bien entamé les réserves de carburant, nos appareils n’ont pu intervenir dans le début des combats de Casamance.[…]



[…] Ils semble que l’opération n’ait été qu’une diversion des Forces Aériennes Impériales, en vue de rendre nos appareils de chasse indisponible au moment de l’attaque combinée vers Ziguinchor et le Cap Skirring.

J’ai le regret de porter à votre connaissance que cette opération leur a parfaitement réussie et explique l’absence de riposte aériennes aux attaques de l’aviation guinéenne sur les troupes au sol et les navires les premières heures de l’attaque.[…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 18:22

Les radars des patrouilleurs épiriens « Panthère » et « Jaguar » ont repéré deux échos suspects en direction des eaux sénégalaises. La suspension des activités de pêche dans le secteur ne laissant aucun doute quant à la nationalité des intrus, ils ont donné l’alerte et ont été rejoint deux heures plus tard par le « Chacal » et la frégate belkanne « Intrépide ». La frégate française « Jean-Bart » et la frégate épirienne « Terrible », en mission de surveillance au sud de Dakar, ont immédiatement mis cap au sud, mais devaient compter deux heures de plus pour se trouver sur place.





Le commandant de la « Panthère » raconte :



A 05h30 (heure locale), nous avons été alerté par nos systèmes de veille d’un lancement massif de missiles. Nous avons immédiatement évolué à grande vitesse et nous sommes préparés à lancer des leurres.



A environ 5h35, nos veilleurs ont aperçu les lueurs des missiles guinéens, le lancement des leurres à débuté quelques secondes plus tard. Sur une quinzaine de missiles tirés, seuls trois ont fait mouche : un sur l’avant du Jaguar, provoquant une brèche et un début d’incendie et tuant deux matelots, un à explosé à proximité de l’arrière de mon navire, le criblant d’éclat, heureusement sans compromettre ses capacités ni occasionner de perte. Seul un de mes matelot s’est cogné la tête en se mettant à l’abri ! Le troisième à touché la frégate belkanne au niveau de sa plate-forme hélicoptère, rendant tout lancement de celui-ci impossible.



Notre riposte a été immédiate, le RBS « Intrépide » a tiré à 5h39 deux missiles sur le groupe d’agresseur ; moins de quatre minutes plus tard, son écho a disparu de nos radars. Nous avons alors notés trois échos secondaires assez difficilement repérables. J’ai alors tiré mes quatre MM38 dont deux ont fait mouche sur leurs cibles.



Nous avons immédiatement mis le cap sur la zone de l’impact, tout en continuant à surveiller le second groupe, qui a mis cap à l’Est, en direction du Cap Skirring.



Arrivé sur place, nous avons retrouvé une grande quantité de débris flottants ainsi que des cadavres, le tout baignant dans une large tâche de mazout. Huit survivants ont pu être repêchés.

Le « Jaguar » avait entretemps mis cap au nord, mais l’incendie, un instant maîtrisé à repris de plus belle, obligeant son commandant à ordonner l’abandon du navire qui a coulé environ une demi-heure plus tard vers 6h30. Les naufragés ont été récupérés par le groupe « Jean-Bart / Terrible ». Grâce au sang-froid des officiers et des matelots, aucune perte supplémentaire n’a été à déplorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 20 Fév 2008, 18:58

Communiqué de la presidence slavienne

Suite aux nouvelles attaques guinéenes, les forces armées slaviennes ont decidé de mettre en alerte la 7ième brigade blindée de Rijeka dans l'optique de l'envoi eventuel d'une task-force blindée mécanisée pour mettre fin à la farce de l'empire guinéen. Rappelons à toutes fin utile que la 7ième brigade blindée dispose de chars Leclercs, de CV9035 et de Pzh2000.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanaPHIB
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 41
Ville : PARIS
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 21 Fév 2008, 12:08

Rapport du bureau J3 (opérations) de l'état-major de la force GUEPARD (Epire) :

Dakar, le 18 février 2008.

OBJET : Etat des pertes des forces armées d'Epire.

Pertes humaines :
- morts : 13,
- blessé graves : 22 (traités par la 1e Cie médico-chirurgicale, évacués par 1 A310MRTT dès qu'ils seront transportables),
- blessés légers : 54.

Pertes matérielles :
- terrestre : 1 VBL détruit par une mine, 2 VTT SISU XA-185 endommagés par des mines antichar, 1 véhicule blindé de reconnaissance Piranha 8x8 C90KE fortement endommagé par une roquette RPG7,
Le mortier de 120mm capturé par les guinéens le 15 a été repris dans la nuit du 16 février.
- naval : patrouilleur lance-missile "Jaguar" coulé (type Combattante II - renflouement à étudier), 1 PBF type Stinger 35 et 1 PBF type CB90H légèrement endommagés par ds tirs d'armes légères.
- aérien : 1 chasseur Hawk Mk200 abattu, 2 hélicoptères MD530MG et 2 AS332M légèrement endommagés par des tirs d'armes légères (pourront reprendre l'air rapidement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1248
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 21 Fév 2008, 13:45

Extrait du rapport du capitaine de vaisseau XXXX, commandant de la frégate RBS « Intrépide ».


Peu après que le « Jaguar » ait mis cap au nord vers 05h45 locales, nous avons pris la direction du second groupe se dirigeant selon nos estimation vers le Cap Skirring.



Vers 06h05 locales, nous avons été pris pour cible par deux PC-7 arrivés au ras de l’eau, indétectable au radar. Le premier à ouvert le feu sur notre avant, occasionnant quatre brèches au dessus de la flottaison . Notre riposte a été immédiate (tir de deux missiles AA) et l’appareil touché a explosé en vol. J’ai immédiatement fait réduire la vitesse de 25 à 12 nœuds pour éviter des rentrées d’eau. Pendant ce temps, le second attaquant a foncé sur la « Panthère », qui a réussi à l’abattre avec son canon de 40 mm avant qu’il n’ouvre le feu.

Ne voulant m’opposer seul a des forces dont j’ignorais l’importance exacte, et en l’abscence de couverture aérienne, j’ai mis le cap vers le groupe « Jean Bart/Terrible ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[scénario] Campagne de Guinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [scénario] Campagne de Guinée
» Régles campagne lotow 2011
» proposition de scénario w40k
» Campagne GW "Réveil de Tz'arkan" en Lustrie, mes personnages
» Campagne pour le Jeu de Bataille SDA : Scénario par Olorin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Wargames et Scenarii-
Sauter vers: