AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [scénario] Campagne de Guinée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 18:35

Bonsoir,

je me lance dans un scénario sur une campagne fictive dans l'ouest de l'Afrique (Guinée et Sénégal).

Avertissement : TOUTE RESSEMBLANCE DES PERSONNAGES OU DES EVENEMENTS AVEC DES PERSONNAGES EXISTANTS OU AYANT EXISTE OU DES EVENEMENTS REELS SERAIT PUREMENT FORTUITE.

IL S'AGIT D'UNE "OEUVRE" DE FICTION PURE ET ELLE NE DOIT EN AUCUN CAS ETRE INTERPRETEE AUTREMENT!


Sur le principe, un Empire Guinéen, unifiant Guinée et Guinée-Bissau tente de déstabiliser et d'annexer la Casamance au sud du Sénégal.

Si le scénario vous paraît idiot, dites le tout de suite, çà m'évitera de le fourvoyer.

N.B. : Je compte faire intervenir des marines imaginaires (dont celle du Duché de Bretagne), je demanderais donc le moment venu à certains créateurs de bien vouloir rentrer dans le jeu.

Enfin, je ne sais pas combien de temps je pourrais y consacrer chaque semaine. Il risque donc d'y avoir des périodes plus actives que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 18:48

Je plante le décor.

Le monde entier, en particulier occidental, suit avec attention l’évolution du régime guinéen depuis l’unification de 2002.

Le premier février 2002, alors qu’une partie de l’Europe est pleinement absorbée par le passage à l’Euro et que l’attention des services de renseignements occidentaux se concentre sur l’Afghanistan et l’Irak, les états souverains de Guinée et Guinée-Bissau, parmi les plus pauvres de la planète s’unissent sous la férule du général Moussa Mankaré, chef d’état-major des Forces Armées Guinéennes à l’issue d’un coup d’état extrêmement rapide et bien préparé. La population, lassée des régimes précédent et craignant une répression sanglante ne réagit pas. Le général Mankaré prend immédiatement le titre de président de ce qu’il baptise « Union démocratique de Guinée ». Il prend comme premier ministre son complice de Guinée-Bissau, le colonel José Da Silva.

Le changement de régime politique n’a qu’une faible influence sur la vie quotidienne des habitants et l’occident, mobilisé sur le front du terrorisme, préfère ignorer la menace naissante, y compris un an plus tard, lorsqu’au mois d’avril 2003, le général Mankaré, après un « référendum » lui accordant la confiance du peuple à 98% , se fait proclamer empereur à vie sous le nom de «Moussa Ier » et rebaptise le pays « Empire Guinéen ».

Les pays occidentaux ne commencent à se préoccuper de la menace naissante qu’à partir de la fin 2003, lorsque l’Empire Guinéen se lance dans l’achat massif d’armes auprès de la Chine, de la Russie et de la Corée du Nord en contrepartie de la quasi-mainmise de ces pays sur l’économie locale.

Ainsi, la force aérienne, autrefois composés de vieux Mig 17 et 21 et Mi-8 se voit dotée en moins de deux ans d’une douzaine de chasseurs F-7 flambant neufs, de six hélicoptères Mi-24 russes. Une vingtaine de PC-7 acquis via l’Angola entrent en service actif courant 2005 et commencent immédiatement à s’en prendre à la zone rebelle apparue à l’est du pays, conjointement aux Mi-24. L’usage de gaz de combat a un effet dévastateur sur les populations locales autant que sur les rebelles et le monde commence à se montrer franchement hostile au nouveau régime. Toutefois, en raison du veto de la Chine, aucune sanction officielle n’est prise par l’ONU.

Les années suivantes, la Chine continue de fournir armements et munitions comme quatre transports légers « Harbin » qui viennent compléter la petite flotte aérienne de transport, pour le moins hétéroclite, d’une dizaine d’An-2, An-26 et 32 et Mi-8.

La Marine Impériale n’est pas oubliée puisque là aussi, les vedettes obsolètes des anciens états, ne quittant pour ainsi dire jamais le quai, sont remplacées avant fin 2006 par un patrouilleur Hainan baptisé « Empereur Moussa Ier » (2xII 57 mm, 2xII 25 mm, le lance-charge ASM a cédé la place à deux lance-roquettes récupérés sur une carcasse de Mi-8 de l’ex-force aérienne guinéenne) et trois patrouilleurs Shangai II (2xII 37 mm, 2xII 25 mm) baptisés « Mankaréville » (nouveau nom de Conakry), « Bissau » et « Kankan ». Extrêmement robustes et de maintenance aisée et peu onéreuse, ils sont parfaitement adapté aux moyens techniques et financiers du pays. Courant 2007, cinq catamarans semi-furtifs « china-cat » de 19 tonnes s’ajoutent à la flotte. Armés de quatre à huit missiles C-701 chinois, d’une portée estimée à 25 km et d’un canon de 20 mm et montés par un équipage d’une dizaine d’hommes, leur entrée en service constitue une vraie menace pour la sécurité des états voisins et le transit maritime au large des côtes ouest-africaines. Un nombre indéterminé mais estimé entre vingt et trente, d’embarcations légères construites sur place et armées de mitrailleuses complète l’ordre de bataille des forces navales.

Quant à l’armée de terre, les camions et transports blindés chinois et russes et la remise à niveau par des techniciens biélorusses et ukrainiens d’une cinquantaine de T-55 et EE-9 Cascavel brésiliens et de canons ex-soviétiques de 130 mm, lui donne un avantage certain sur ses voisins.

Mankaré à beau être un tyran notoire, il est loin d’être un mauvais stratège et privilégie des équipements moins sophistiqués et meilleur marché que des chasseurs ou des chars dernier cri rouillant au bout de quelques mois en plein air par manque de moyens et de personnel qualifié. Le personnel de maintenance des forces armées comporte d’ailleurs de nombreux personnels provenant des pays ex-soviétiques ou d’Europe de l’Est. Certaines sources font état de pilotes chinois pour les F-7 et sud-africains pour les PC-7.

Les tensions actuelles n’ont cessé de grandir au cours des derniers mois. A la frontière nord, le Sénégal accuse l’Empire Guinéen d’apporter son soutien au rebelles de Casamance. D’autre part, les survivants du soulèvement des ethnies de l’est de l’ex-Guinée, écrasé dans un bain de sang par l’aviation et les troupes au sol durant l’année 2005, a trouvé refuge au Mali et auprès des rebelles contrôlant la zone nord de la Côte d’Ivoire dont ils sont venus renforcer les effectifs. Enfin, l’implication des services secrets et de la police politique de l’empire dans des activités subversives, principalement liées au trafic de diamant, au Sierra Leone ne fait plus aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 19:11

Intéressant comme scénario, même si ca me parait assez peu probable que l'occident ait laissé faire sans réagir. Pour l'instant la situation n'a pas encore dégénéré en guerre ouverte si je comprends bien.

Ca serait intéressant de savoir qu'est ce que le Sénégal aurait à opposer à cette armée impériale.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 19:37

Salut,

Citation :
ca me parait assez peu probable que l'occident ait laissé faire sans réagir

Sans vouloir faire de politique, l'occident a laissé faire beaucoup de choses en Afrique, dont le Rwanda, qui n'est que la partie émergée de l'iceberg.

Citation :
Pour l'instant la situation n'a pas encore dégénéré en guerre ouverte si je comprends bien.

Pas encore, mais voici la suite :

Communiqué de l’Agence Internationale de Presse

02 janvier 2008 21h40 TU

De notre correspondant permanent à Dakar.

Viols de frontière maritime répétés.

Le ministre des affaires étrangères du Sénégal s’en est prit violemment aux forces armées de l’Empire Guinéen lors d’une conférence de presse donnée à Dakar dans la matinée. Selon lui, un des deux patrouilleurs impériaux stationnés à Bissau aurait à plusieurs reprises dans les journées d’hier et d’avant-hier franchi la frontière maritime séparant les deux pays et se serait livré à des manœuvres d’intimidation sur le ferry assurant la liaison entre Ziguinchor et Dakar, provoquant un début de panique parmi les passagers. Une protestation officielle a été déposée auprès de l’ambassadeur de l’Empire Guinéen au Sénégal. Le ministre a précise que la prochaine rotation du ferry serait escortée par un patrouilleur militaire et qu’un second navire serait basé dès demain en Casamance tant que durerait la crise diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 21:09

mhmhmh scratch

sa sent l'escalade tout ca ! Laughing
sa va bientot "frité"

je sent bien que les petites nations occidentales ne laisseront pas cela emflamer toute l'afrique

je sent bient une intervention des flottes bretonnes, slavienne, du belkna, du northland.....

.... oui je le sent bien Laughing

mais ce qui serait top, c'est que doucement et surement ca dégénère (intervention du coté de l'empire obscur "guinée" d'un pays "méchant" bien plus armé....)

...embrasement....

la ce serait rigolo

allez je t'embete pas plus avec mes commentaire, je vais suivre avec attention ton scénarii...(en espérant que ca va "donné ")
Laughing Wink salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Dim 10 Fév 2008, 22:58

La marine slavienne est d'autant prête à intervenir qu'elle possède une base navale à Sao Tomé capable d'acceuillir un porte-avions

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 01:44

yo'

QUI a été assez irrespectueux avec le chef d'état major de la marine slavienne, pour se faire muter à la base de Sao Tomé ???

pour ceux qui n'ont jamais navigué dans ce coin : c'est vaiment le trou-du-c.. de la Terre !!!

Que viva Macias Nguema Biyogo !!!
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 08:28

Communiqué de l’Agence Internationale de Presse

07 janvier 2008 23h54 TU

De notre correspondant permanent à Dakar.

Dernière minute : Incident militaire grave au Cap Skirring.

On apprend d’une source proche du chef d’état-major de l’armée sénégalaise qu’un incident grave s’est produit dans la matinée d’hier dans les eaux frontalières avec l’Empire Guinéen. Le navire sénégalais « Popenguine » naviguant au large du Cap Skirring a été rejoint par deux patrouilleur impériaux guinéens qui lui ont intimé l’ordre de les suivre dans les eaux guinéennes. Suite au refus du commandant du «Popenguine» et sans autre avertissement préalable, ces deux navires ont ouvert le feu, désemparant le patrouilleur sénégalais et tuant ou blessant une vingtaine de membres de son équipage. D’après notre source : « la riposte courageuse des marins survivants et l’arrivée inopinée sur zone du patrouilleur «Njambuur» armé de canons de gros calibre a permis de repousser les agresseurs dans leurs eaux territoriales ». Il semble que le «Popenguine» ait été remorqué à l’abri à Ziguinchor. Le Sénégal a immédiatement rompu ses relations diplomatiques avec l’Empire Guinéen, qui a répondu que « [ses] patrouilleurs n’ont fait que défendre les eaux territoriales face à un agresseur y croisant illégalement ». Une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité de l’ONU est attendue pour demain. L’Union Africaine s’est dite « choquée et préoccupée » et prépare l’envoi éventuel d’une force d’intervention. Il y a moins de deux heures, la France a mis ses avions et le 23ème BIMa stationné à Dakar en alerte. Enfin, on apprend à l’instant que le président de la Gambie apporte tout son soutien au Sénégal et « n’hésitera pas à faire intervenir son aviation » en cas d’agression étrangère.

NDLR : Le Sénégal ne possède pas d’avion de combat (hormis deux ou trois hélicoptères mi-24), contrairement à la Gambie (un unique Su-25). Le «Popenguine» est armé de deux 40mm et deux mitrailleuses lourdes, le «Njambuur» de deux 76 mm et deux 20 mm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 13:20

Déclaration du colonel Crisp (porte parole du ministère de la défense d'Epire) :

Le gouvernement d'Epire, inquiet de l'évolution de la situation dans le golfe de Guinée a décidé d'envoyer en mission de surveillance dans la région l'AGI "ORION".

Une Task Force composée de 2 frégates, 1 AOE et 1 LPD embarquant un bataillon de fusiliers-marins est en cours de constitution.

Igoumenitsa, le 21 janvier 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 14:27

Note à l'intention de M Jjan Bozesky, Ministre de la Défense de la République du Belka

De: Amiral Yuri Sovosky, chef d'état major des forces de défense maritimes

Monsieur le Ministre,

Les réçents accrochages survenus entre le Sénégal et le soit disant Empire Guinéen (qui n'est toujours pas reconnu par notre gouvernement) doivent attirer notre attention sur la situation dans la région. Bien que notre pays n'ait pas d'intérêt direct sur le territoire du soit disant Empire Guinéen, toute menace potentielle sur le commerce maritime serait nuisible pour nos investissements dans le delta du Niger.
En prévision d'un éventuel déploiement de force sur place, j'ai ordonné à la frégate RBS-Intrépide (actuellement en exercice au large de l'Espagne) de se tenir prête à mettre le cap vers la région pour observer l'évolution de la situation.

Mes respects, monsieur le Ministre.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 18:04

Les propositions et missions de surveillance des nations slavienne, épirienne et belkane sont notées.

NDLR : je vous demanderais le moment venu de mettre un ou deux navires (corvette ou patrouilleur) par nation à ma disposition, si vous êtes d'accord.

En attendant l'Union Africaine envoi sa propre flotte de surveillance :

Extrait de l’article de M. Dubois pour La Voix du Peuple du 09 janvier 2008.

La situation semble se détériorer rapidement. Après les premiers échanges de tirs de ce qu’on appelle à présent « l’incident du Popenguine », le survol du territoire national sénégalais par des appareils guinéens s’est produit à deux reprises hier. A chaque fois, deux Mirages F-1 de l’Armée de l’Air sont intervenus, mais les intrus ont regagné leur espace aérien avant d’être interceptés.

L’ONU a voté hier une condamnation de l’action de l’Empire Guinéen assortie d’un embargo sur la vente d’armes, de carburant et de fournitures techniques. La Chine n’a pas voté contre, craignant sans doute des représailles économiques occidentales, mais s’est abstenue.

L’Union Africaine a décidé hier l’envoi immédiat d’une force navale sous commandement sud-africain qui sera basée à Freetown (Sierra-Leone), le Sénégal n’ayant pas souhaité envenimer la situation en l’accueillant dans ses ports. Elle devrait être constituée de la frégate sud-africaine « Mendi », du patrouilleur ghanéen « Yogaga » et du dragueur de mines nigérian « Maraba ». Elle n’aura pour l’instant qu’un rôle de surveillance. Des détachements terrestres et des hélicoptères devraient également être déployés sur place dans les jours à venir.

NDLR : SAS « Mendi » : classe « Valour ».
GNS « Yogaga » : Lürsen FPB57, 400 tonnes, un 76 mm et un 40 mm OTO-Melara.
« Maraba » : 500 tonnes, un bitube Emerlec de 30 mm et deux 20 mm Oerlikon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Lun 11 Fév 2008, 22:16

L'escalade continue.

Extrait du rapport du Capitaine de Corvette XXXX du Bureau Opérations de l’Etat-Major de la Marine Nationale sur les incidents du 12 janvier 2008.

[…] Le patrouilleur « Casamance II » (62 tonnes, un canon de 20mm) a surpris vers 23 h (heure locale) trois petites embarcations rapides opérant un débarquement illégal de personnel et de matériel sur le sol sénégalais. Ces navires ont immédiatement pris la fuite vers les eaux guinéennes (ex-Guinée-Bissau) en ouvrant le feu à la mitrailleuse lourde et au lance-roquette anti-char (RPG-7) sur le patrouilleur sénégalais qui a été contraint de stopper atteint par l’une d’entre-elle juste au dessus de la flottaison.

Le patrouilleur « Njambuur », en patrouille plus au large et prévenu par radio a mis le cap sur la terre pour tenter une interception. Avant de se trouver à portée de tir de son artillerie principale (76 mm), il a été attaqué par deux aéronefs (vraisemblablement des Pilatus PC-7), arrivés au ras de l’eau, qui ont tiré chacun une salve de roquettes sur son avant, heureusement sans faire de dégâts. Les vedettes rapides ont ainsi pu regagner l’abri de leurs eaux territoriales.

L’envoi de troupes terrestres au matin au point de débarquement a montré qu’une dizaine de personnes se trouvaient sur les lieux. Leur trace a été perdue dans la brousse.

Il apparaît donc aujourd’hui que :

- les forces armées impériales guinéennes (FAIG) ont les moyens de mener des opérations sur le sol même du Sénégal.
- Les rebelles de Casamance fournissent appui et caches aux militaires guinéens, qui leur assurent instruction, fourniture d’armes et de matériel.
- Les pilotes de la force aérienne impériale disposent de matériel de vision infra-rouge, leur permettant de voler sous une couverture radar et d’effectuer des missions d’appui-feu nocturnes.

D’autre part, les dernières observations de satellites montrent que le Hainan et un Shanghai II sont stationnés à Bissau (vraisemblablement les « Empereur Moussa Ier » et « Kankan »). Les deux autres Shanghai II sont à quai à Mankaréville (ex-Conakry). On note également la présence de deux catamans lance-missile china-cat à Bissau. Les trois autres n’ont pu être localisés.

Le Sénégal a perdu deux patrouilleurs, nécessitant aujourd’hui un remorquage et plusieurs semaines de cale sèches. L’envoi du bâtiment-atelier « Jules-Verne » pourrait aider à une remise en état plus rapide des navires à une heure décisive pour ce pays, allié de la France de longue date.[…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 08:34

avant que je me prononce en faveur de l'un ou de l'autre camp, puis je connaitre (sans arriere pensee aucune) quelle est leurs position vis a vis de l'angleterre ?

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 08:38

Bill a écrit:
avant que je me prononce en faveur de l'un ou de l'autre camp, puis je connaitre (sans arriere pensee aucune) quelle est leurs position vis a vis de l'angleterre ? Mr. Green

lol! lol! lol! lol!
incorrigible bill !
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 09:15

L'Angleterre ou plutôt le Royaume-Uni soutien le Sénégal au conseil de sécurité de l'ONU qui vient de voter des sanctions contre l'Empire Guinéen.


Extrait de l’article à paraître dans l’édition du 15 janvier de La Voix du Peuple.

De notre envoyé spécial à Mankaréville (ex-Conakry).

Sitôt rendue publique dans la matinée l’annonce de l’envoi d’une force internationale sous mandat ONU au Sénégal (suite aux combats du 12 janvier), l’empereur Moussa Ier , au cours d’un discours de plus de deux heures a exhorté son peuple et ses troupes à « redoubler d’ardeur dans la lutte contre les néo-colonialistes et leur valets onusiens ». Jouant tour à tour sur la fibre nationale ou africaine, il a appelé « [ses] frères de Casamance à secouer le joug de servitude d’un gouvernement corrompu » et « à suivre la voie de l’Empire Guinéen, vrai soleil du continent tout entier ».

Nul doute que les visées de l’Empire Guinéen sur cette région du sud du Sénégal vont s’affirmer dans les semaines à venir.

Dans le même temps, la pénurie de pétrole, réservé à l’usage des militaires, de l’industrie métallurgique et des services d’urgence se fait sentir. Dans les villes, la distribution de courant est limitée à deux heures par jour et par quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 09:33

l'industrie metallurgique de Casamance scratch scratch

les services d'urgence de Casamance scratch

l'angleterre qui soutien une province francophone contre un empire qui a du petrole scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 09:46

Non il s'agit de nouvelles de Guinée : l'industrie métallurgique, construite par les Russes tourne autour de l'extraction de bauxite et de sa transformation en aluminium. Il existe aussi une grosse usine Péchiney à Fria. Dans mon scénario, elles seraient passées sous contrôle chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 13:42

Brève du Capetown Chronicle du 16 janvier 2008.

De notre correspondant à Freetown (Sierra-Leone).

La force navale de l’UA stationnée à Freetown sous le commandement du Commander Paul Vandenberg a démontré hier qu’elle n’était pas « un déploiement coûteux et inutile », comme le prétendent ses détracteurs, en arraisonnant une pinasse à destination de l’Empire Guinéen camouflant dans un chargement de riz plusieurs diamants bruts pour un montant estimé à plusieurs dizaine de milliers de dollars. Ses membres d’équipage, interrogés en ce moment même, pourraient être des responsables des services secrets impériaux. La prise est à mettre au compte des marins du patrouilleur ghanéen GNS Yogaga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mar 12 Fév 2008, 18:54

Extrait du quotidien Le Télégramme Breton du 16 janvier 2008

« Je suis fier de participer à une mission de paix »

La décision de l’état-major d’envoyer, dans le cadre de l’ONU, une force bretonne au Sénégal a été bien accueilli dans les milieux militaires du Duché. Le contingent se compose pour l’instant de deux patrouilleurs Super-Dvora P-205 et 206, les plus récentes acquisition de la Marine Ducale, ainsi que de deux PC-9.

Les deux navires, armés par une petite cinquantaine de marins, accompagnés d’une équipe de soutien de quarante hommes et femmes seront placés sous le commandement du capitaine de corvette Yves Le Coz. Sa seule déclaration aux journalistes à sa sortie du secrétariat ducal à la défense, où il venait d’apprendre sa nomination, a été : « Je suis fier de participer à une mission de paix » . Les patrouilleurs, en cours de chargement sur un cargo hollandais, seront à Dakar dans une dizaine de jours, il prendront ensuite par leurs propre moyens la direction du sud.

Les avions d’appui PC-9, dont c’est le premier déploiement hors d’Europe, serviront à la reconnaissance et à la surveillance armée de la frontière sud du Sénégal. Six pilotes et une vingtaine de techniciens ont été dépêchés sur place, transportés par avion-cargo C-130 français et britanniques. Ils sont basés à Banjul, sur le territoire de la Gambie.

Mais déjà, les conditions d’engagement de ces forces font débat au sein de la classe politique, d’aucun faisant remarquer qu’elles sont extrêmement restrictives et que nos marins et aviateurs risquent plus de servir de cible que de ramener la paix. En effet, l’ouverture du feu n’est autorisée qu’en cas de riposte ou de viol manifeste de la souveraineté sénégalaise avec refus d’obéir aux sommations. D’autre part, certains experts souligne le fait que nos navires sont uniquement équipés de canons et de missiles Hellfire à courte portée (5 km), ce qui est selon eux insuffisant pour contrer la menace navale guinéenne.

Toutefois, il faut rappeler que la Bretagne n’est pas seule, puisque la France qui utilise depuis le début des tensions quatre chasseurs Mirage F-1 et deux Transall à Dakar, sans oublier un bataillon d’infanterie, vient de d’y baser deux Rafales équipés « Défense aérienne ». Le navire atelier « Jules-Verne » et la frégate « Jean-Bart » sont également attendus. D’autres pays comme le Belka, l’Epire ou la Slavie devraient baser des forces navales sur place dans les prochains jours.

NDLR : Voici ce que dont j’aurais besoin pour l’instant :
- Belka : une Saar 4.5 (2x76mm, 2x25mm, missiles Harpoon, Gabriel et Barrack) et quatre F-18,
- Epire : deux « Combattante II »,
- Slavie : deux patrouilleurs lance-missile du type « grec modifié » avec 57 mm, 35 mm et RBS-15).
Si vous êtes d’accord, merci de rédiger un rapide communiqué style communiqué de presse ou compte-rendu interne d’opérations, comportant les noms des navires. Ils devront être sur place (Dakar) au plus tard le 26 janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 13 Fév 2008, 09:36

Compte rendu de Réunion du Conseil National de Défense, 18 janvier 2008:

Suite aux évènements survenus ces temps ci en Guinée, et compte tenu de nos obligations internationales, le Conseil National de Défense a pris les décisions suivantes:
- Déploiement d'un détachement de 5 chasseurs bombardiers F/A-18 Hornet (quatre monoplaces et un biplace) du 12eme escadron de chasseurs tactiques "Green Hornets" à la BA-160 de Ouakam.
- Envoi de la frégate RBS-Intrépide (classe Formidable, actuellement au large de l'Espagne) en mission de surveillance sous l'égide de l'ONU (arrivée prévue entre le 21 et le 22 janvier).

Le Conseil a également ordonné aux forces spéciales SPADS de se tenir prêtes à organiser une éventuelle opération contre le soit disant Empire Guinéen (un des objectifs envisagé étant la capture/élimination du soit disant Empereur Moussa Ier).
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Mer 13 Fév 2008, 17:39

Communiqué de l’Agence Internationale de Presse

De notre correspondant permanent à Dakar

18 janvier 2008, 15h35 TU

Un nouveau pas dans l’escalade vient d’être franchi.

Dans la matinée, un convoi motorisé de troupes sénégalaises à destination de la Casamance a été attaqué à deux reprises sur le territoire national par l’aviation impériale guinéenne. D’après le chef des opérations de l’Armée de l’Air française à Dakar, deux chasseurs F-7, d’origine chinoise, ont abattu l’hélicoptère de combat Mi-24 sénégalais assurant la couverture aérienne avant de se livrer à deux passes de mitraillage avec leur canon de bord, détruisant plusieurs véhicules. Environ deux heures plus tard, vers midi, ce sont deux hélicoptères Mi-24, guinéens cette fois, qui ont attaqué à la roquette et à la mitrailleuse le convoi qui avait repris sa progression. Les pertes ne sont pas connues à l’heure actuelle mais on table ici sur plusieurs dizaines de morts et de blessés. On attend d’une minute à l’autre le communiqué officiel de l’état-major sénégalais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 14 Fév 2008, 08:38

Extrait du Dinsmark Chronicles, 19 janvier:

Le Belka renforce son dispositif au Sénégal:

Suite aux attaques aériennes menées par les forces armées du soit-disant Empire Guinéen contre les troupes sénégalaises en Casamance, le ministère de la défense a pris la décision de renforcer les troupes belkannes en cours de déploiement dans la région. Trois chasseurs bombardiers F/A-18 supplémentaires iront rejoindre les cinq appareils en cours de déploiement à Ouakam. Officiellement la mission de ces chasseurs est d'assurer la couverture aérienne de la force internationale en cours de déploiement, mais l'on murmure dans les couloirs du ministère de la défense que les Hornets pourraient se voir confier des missions plus offensives.
Sur mer, la frégate RBS-Intrépide a reçut l'ordre d'accélérer sa marche vers le sud. Elle rejoindra finalement Dakar dans la soirée du 21 janvier, après une courte escale à Marakech pour se ravitailler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 14 Fév 2008, 15:17

Extrait du journal "Le Temps" (Epire) du 19 janvier 2008 :

La Flotte appareille pour le Sénégal :

Suite à la réunion du Conseil national de sécurité, sous la présidence de sa Majesté le Roi, il a été décidé de répondre à la demande d'aide du Sénégal et d'envoyer une forte escadre pour défendre ce pays.
Ce matin, la première division de patrouilleurs lance-missiles (1° DPM), composée des patrouilleurs "Léopard", "Panthère", "Tigre" et "Jaguar" (type Combattante II) a appareillé. Elle est accompagnée du pétrolier ravitailleur "Destinée" (l'ex-irakien Agnadeen acheté par l'Epire en 1992) et de la frégate antiaérienne "Indomptable" (type FFG7 Oliver Hazard Perry US tranférée en 2000).
Ils devraient atteindre Dakar dans la soirée du 26 janvier.
Par ailleurs, nous avons appris de sources gouvernementales (non confirmées) que des éléments du 6° groupe de forces spéciales (SAS) seraient déjà présents sur place, appuyés par plusieurs unités du régiment para-commando. Un groupement aérien tactique composé de 8 chasseurs-bombardiers Hawk Mk 200, 4 Hawk Mk 100, 4 hélicoptères armées MD530MG et deux avions de patrouille maritime Fokker F-50 MPA Maritime Enforcer Mk2 serait en cours de déploiement sur l'aéroport de Dakar Ouakam.
Enfin, l'armée ne reste pas inactive et de nombreuses unités rappellent les permissionnaires. Il serait question d'envoyer au Sénégal une forte brigade (vraisemblablement la 1° brigade d'infanterie motorisée), appuyée par un groupement de fusiliers-marins.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Jeu 14 Fév 2008, 16:14

Salut, la riposte :

Extraits du rapport du Commandant XXXX de l’escadron 2/30 « Normandie Niémen » de l’Armée de l’Air sur le raid du 19 janvier 2008.

[…] Conformément à l’autorisation de Mr l’Envoyé Spécial de l’ONU, nous avons décollé de Dakar à 5h06 (heure locale) avec une force de quatre Mirages F-1C (deux équipés de pods roquettes et les deux autres de bombes anti-piste), de deux F-18 belkans (équipés de missiles air-sol) avec deux rafales et deux autres F-18 en couverture air-air avec pour objectif l’aéroport de Bissau.[…]

[…] A 5h30 (heure locale), conformément au plan arrêté la veille, le Su-25 gambien (équipé de roquettes) nous a rejoint en vol.[…]

[…] A 6h16 (heure locale), a près un large détour par l’est, nous nous sommes placés en formation d’attaque à très basse altitude. Les radars ne nous ont révélé aucune menace aérienne ou terrestre.[…]

[…] A 6h20, en vue de l’aéroport, nous avons lancé notre attaque. Les huit chasseurs F-7, les deux Su-25, les six PC-7 , les cinq appareils de transport et les deux hélicoptères Mi-8, repérés par les observations satellite étaient toujours sur place, conformément aux clichés reçus[…]

[…] A 6h24 (heure locale), après deux passes, notre attaque terminée, nous avons pris cap au nord pour rejoindre Dakar. Le Su-25 gambien s’est posé sans encombre à Banjul.[…]

[…] Après examen des clichés, il apparaît que le raid a été une complète réussite :
- cinq F-7 ont été complètement détruits et les trois autres apparaissent fortement endommagés,
- un Su-25 a entièrement brûlé, l’autre criblé d’éclats et inutilisable, et au moins quatre PC-7 hors d’usage,
- la totalité des appareils de transport et des hélicoptères est détruite ;
- la piste de Bissau est inutilisable,
- la surprise a été totale et aucune perte n’est à déplorer malgré de nombreux tirs d’armes légères et de deux missiles SA-7.
[…]

P.S. Merci pour vos navires, les gars, mais les grandes unités ne servent à rien, l'ONU entendant faire usage d'une "riposte mesurée"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   Ven 15 Fév 2008, 15:26

Extrait de l’article du Télégramme Breton du 30 janvier 2008

« Journée de deuil national »

Ce matin, le Duché tout entier est sous le choc de la nouvelle tombée dans la nuit.

Le patrouilleur P-206, naviguant pour sa première mission de surveillance en compagnie du navire épirien «Jaguar» a été coulé, hier soir vers 18 h dans une embuscade tendue par la marine impériale guinéenne.

Il semble que les deux navires, opérant sous mandat de l’ONU, aient repérés sur leur radar un navire suspect se dirigeant depuis les eaux guinéennes vers les eaux sénégalaises. A environs huit miles (une quinzaine de kilomètres) de leur objectif, ils ont été assaillis par six missiles anti-navires dont deux, malgré les manœuvres d’urgence et les leurres ont touché le P-206 et un troisième le navire épirien à l’avant, déclenchant un incendie, heureusement vite maîtrisé.

Le patrouilleur breton a coulé immédiatement, entraînant la mort de quinze membres de l’équipage sur vingt-deux. Grâce au courage des marins épirien, les sept marins survivants ont pu être sauvés et six corps récupérés.

Il semblerait d’après un officier de l’état-major de la marine ducale que la canonnière « Empereur Moussa Ier » ai servi de leurre pour camoufler deux catamarans « China-cat » qui ont tiré leurs missiles, une fois arrivé à bonne portée.

En Bretagne, la douleur des familles est immense et la nation toute entière s’associe à leur deuil. Le choc est d’autant plus grand que ce sont les premières pertes militaires bretonnes depuis la fin du second conflit mondial.

Son Altesse Arthur VIII et les Etats Généraux ont décrété une journée de deuil national le 2 février pour « saluer la mémoire de ces hommes et femmes tombés dans une mission de paix ». Le Duc recevra dans la journée les familles de nos marins morts au combat. Une messe à leur mémoire sera célébrée en la cathédrale de Rennes après-demain.

Les modalités d’une récupération des neuf corps engloutis et de leur rapatriement n’ont toujours pas été définies.

Par ailleurs l’état-major des forces armées du Duché de Bretagne ont vivement félicité et remercié la Marine d’Epire pour sa diligence et son professionnalisme dans les opérations de sauvetage. Le commandant du «Jaguar» sera décoré de l’Hermine de 1ère classe dès demain par notre ambassadeur au Sénégal.

Le capitaine de corvette Le Coz, commandant le détachement breton, a offert immédiatement sa démission à l’état-major, qui a été refusée.

On apprend enfin au moment de mettre sous presse que l’ONU envisage de modifier les règles d’engagement, autorisant les navires opérant sous son mandat à pénétrer dans les eaux guinéennes. La Chine n’a toujours pas publiquement condamné l’action de l’Empire Guinéen mais a fait s’avoir qu’elle s’abstiendrait lors du vote. Il semble que les pressions économiques européennes et américaines aient encore une fois produit leur effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [scénario] Campagne de Guinée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[scénario] Campagne de Guinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [scénario] Campagne de Guinée
» Régles campagne lotow 2011
» proposition de scénario w40k
» Campagne GW "Réveil de Tz'arkan" en Lustrie, mes personnages
» Campagne pour le Jeu de Bataille SDA : Scénario par Olorin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Wargames et Scenarii-
Sauter vers: