AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 23 Jan 2008, 18:17


CLASSE HUNT TYPE III






Au début du printemps 1940 des discussions eurent lieu entre le service des constructions navales et l’Amirauté concernant les navires du 1940 War Emergency Programme. Il était évident pour tous le monde que les Hunts devaient assurer des missions normalement dévolues aux destroyer d’escadre. L’idée d’installer des tubes lance-torpille déjà évoqué pour le deuxième groupe de Hunt du programme de 1939 fit son retour.

]Le 23 mars 1940 lors d’une réunion sur les Type III, les paramètres suivants furent acceptés :

1- la largeur de navire passe à 9,60 et la vitesse doit être de 27 nœuds à pleine charge. 5amélioration par rapport au type 2)

2- un affût de 102 mm (tourelle Y) est supprimé.

3- Le navire doit être capable d’emporter 100 grenades ASM (en pratique 70 seront embarqués).

4- Amélioration de la protection concernant le personnel chargés de manipuler les armes ASM.

5- Blindage léger installé sur la passerelle.





Deux designs sont produits en avril 1940

Type A : un affûts double pour les torpilles, 2 affûts doubles de 102 mm DP et une longueur de 82,90 m

Type B : un affûts double pour les torpilles, 3 affûts doubles de 102 mm DP et une longueur de 85,95 m


Le design A fut adopté le 3 mai 1940, avec la coque et le système de propulsion du type 2. Les dimensions du type III restèrent identiques au type 2. Le type III étant plus lourd de 10 tonnes.Il fut quand même nécessaire d’installer 40 tonnes de ballast permanent. Les derniers de la série furent achevés sans les stabilisateur, la place gagné fut utilisé pour augmenter de 63 tonnes les réservoirs.


HMS ALDENHAM


CARACTERISITIQUES TECHNIQUES

Déplacement : normal 1 050 tonnes, pleine charge 1 545-1 630 tonnes.
Longueur : 85,30 m
Largeur : 9,60 m
Tirant d’eau : 2,50 ; pleine charge 3,04 m
Propulsion : deux chaudières Amirautés, deux turbines Parsons SR développant 19 000 cv
Vitesse max : 27 nœuds, 25 à pleine charge ; 277 tonnes de mazout puis 340 sur certaines unités
Endurance : 2 400 miles à 20 nœuds, 1 050 miles à 25,5 nœuds
Artillerie : 4 X 102 DP (2X2), 1 quadruple pom-pom AA, 3 x 20 mm AA, 2 tubes lance-torpilles de 533 mm, 2 mortiers, 100 DC
Equipage : 9 officiers et 159 hommes d’équipage.



Contrairement aux autres, ils reçurent durant leur construction, les radars 291 et 285 ainsi que l’asdic 128.

Les Belvoir, Haydon, Melbreak, Stevenstone et Talybont reçurent 2 X 40 mm supplémentaires
Tandis que les Bleasdale et Glaisdale eurent une pièce de 40 mm en chasse à la proue.



HMS WENSLEYDALE

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par LE BRETON le Lun 29 Juin 2009, 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 12 Mai 2008, 21:57


HMS AIREDALE







A ma connaissance c'est la seule photo connue de ce navire , si quelqu'en en a d'autres qu'il pense à moi.


Commandé le 4 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency Programme, mis sur cale le 20 novembre 1940 au chantier John Brown de Clydebank. Lancé le 12 août 1941 et mis en service le 8 janvier 1942.

Marque de coque : L 07



L’AIREDALE fut forcé d’interrompre son entraînement afin d’aller renforcer en compagnie du MIDDLETON l’escorte AA du convois PQ 11 en route vers l’Islande. Ensuite, affecté à la flotte de la Méditerranée il quitte la Clyde le 28 février 1942 avec la corvette PETUNIA en escorte du navire marchand QUEEN VICTORIA et du remorqueur SALVONIA à destination de Gibraltar.



[size=12]Arrivé le 13 mars 1942 à Gibraltar, il en repart deux jours plus tard en compagnie du croiseur DAUNTLESS qu’il doit escorter jusqu'à Simonstown, arrivant dans ce port le 3 avril 1942. .Il rejoint ensuite Alexandrie et la 5th Destroyer Flotilla le 1er mai 1942. Il est rapidement dans l’action quand le 11 mai 1942 il rejoint les DULVERTON et BEAUFORT engagés dans une tentative de remorquage infructueuse du destroyer JACKAL désemparé par l’aviation allemande.
[/size]


L’AIREDALE fut perdu le 15 juin 1942, six semaines après son arrivé à Alexandrie. En effet alors qu’il escortait le convois MWII à destination de Malte , dans le cadre de l’opération VIGOROUS celui-ci fut attaqué par 40 bombardiers en piqué au sud de la Crête, tout d’abord encadré par trois bombes, il est touché par deux bombes au niveau de la tourelle X. Une grande explosion s’en suit, conséquence de l’explosion soit de la soute à munitions, soit des charges ASM. Un violent incendie se déclenche alors et le navire commence à couler par l’arrière.



Compte tenu des dégâts le navire est abandonné avant d’être sabordé par l’ALDENHAM, neufs officiers et 124 membres d’équipages sont sauvés.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 19 Mai 2008, 22:00


HMS ALBRIGHTON









commandé le 4 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency Prgramme

mis sur cale le 20 novembre 1940 au chantier John Brown de Clydebank, lancé le 12 août 1941 et mis en service le 22 février 1942.

Marque de coque : L 12, F 12 (1947)



L’ALBRIGHTON fut endommagé lors de sa construction quand son chantier fut bombardé, ce qui occasionna un retard dans sa livraison. Bizarrement il s’entraîna à Greenock au lieu de Scapa Flow. Avant de rejoindre la 1st Destroyer Flotilla à Portsmouth courant avril 1942. il participe aux recherches de la ML 443 porté manquante après le raid sur St Nazaire.



L’ALBRIGTHON va passer les deux années suivantes au sein de sa flottille à exécuter des missions de patrouilles et d’escorte. Les faits marquants de cette période sont : engagement le 24 avril 1942 avec un groups de S-boats au large de Fécamp, une vedette ennemie sera endommagé dans ce combat, une action similaire aura lieu quatre nuits plus tard. Le 19 juin 1942 il intercepte un convois allemands au large de la péninsule du Cotentin en compagnie des SGB 7 et 8.



L’ALBRIGTHON sera légèrement endommagé lors du raid sur Dieppe le 19 août 1942, c’est lui qui sera chargé de couler le BERKELEY mis hors de combat pendant cette opération. Deux mois plus tard en compagnie des GLAISDALE, ESKDALE, COTTESMORE, FERNIE et QUORN il livre combat au raid KOMET et à son escorte. Le KOMET étant coulé à l’issue de cet engagement.



Ensuite Il est engagé dans l’opération ‘TORCH’ puisqu’en compagnie des CLEVELAND et ESKADALE il va escorter le convois KMS 2 jusqu’à Gibraltar où il arrive le 9 novembre 1942. Le lendemain il prend l’escorte du paquebot hollandais NIEUW ZEELAND qui torpillé fait route vers Gibraltar. Le 11 novembre 1942 il prend en charge un nouveau éclopé à savoir le HMS MARNE.



L’ALBRIGHTON retourne en Grande Bretagne le 18 novembre avec le convois MKF 1. Durant les douze mois suivants il va être très occupé. Avec le destroyer HMS WHITSHED il attaque un convois au large de Dieppe le 11 décembre 1942. Le 7 décembre 1942 il livre un duel avec une batterie côtière du Havre et dans la nuit du 27 au 28 avril 1943 il va couler le forceur de blocus italien BUTTERFLY, au cours de cet engagement il est sérieusement endommagé, son équipage comptant huit tués et 25 blessés.





Au cours du printemps 1944 il est converti en Landing Ship Headsquaters (small), dans ce rôle il va diriger le débarquement de la brigade de réserve à Gold Beach lors du débarquement de Normandie. Il va continuer à exercer cette fonction pendant plusieurs semaine avant de retourner à des missions de patrouilles. Il va ainsi couler deux chalutiers allemands le 12 août 1944 et deux autres quinze jours plus tard 90 miles au sud de Lorient faisant 22 prisonniers par la même occasion.



Il est reconverti en destroyer d’escorte entre le 3 janvier et le 14 février 1945, après remise en condition il rejoint la 21st DF à Sheerness. Le 23 mai 1945 il est impliqué dans une collision avec LST 238. Après réparation il est affecté à l’Eastern Fleet le 13 juin 1945. En prévision de son futur déploiement il est envoyé en refonte à Immingham et ce jusqu’en décembre 1945. La guerre étant finie il est versé dans la réserve B le 8 janvier 1946 à Devonport.






Il va rester à Devonport jusqu’en 1953, avant de rejoindre une brève période Penarth puis fin 1953 il est remorqué à Gibraltar. Il est alors dans la Classe II de la Réserve. En 1955 il est ramené à Barrow (Extended Reserve) avant de devenir un ponton le 6 janvier 1956.


L’ALBRIGHTON est l’une des sept frégates (ACTAEON, FLAMINGO, HART, MERMAID, OAKLEY II et EGGESFORD) choisi le 3 mai 1956 pour être transféré à la RFA. Définitivement vendu le 11 novembre 1957 et après une refonte à Rutherford à Liverpool de mars 1958 à avril 1959, il mis en service le 14 mai 1959 sous le nom de RAULE dans la marine fédérale. Il va servir pendant neuf comme navire-école pour la lutte ASM en Baltique. Il est désarmé en 1968 et vendu à la démolition l’année suivante. Il est démolis par la firme Eisen & Metall à Hambourg.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 23 Juin 2008, 20:41

HMS ALDENHAM







Mis sur cale le 22 août 1940 au chantier Cammell Laird de Birkenhead, lancé le 27 août 1941 et mis en service le 5 février 1942.

Après son entraînement réalisés à Scapa Flow, l’ALDENHAM rejoint l’escorte du convois WS 17 le 20 mars 1942, sept jours plus tard il commence brillamment sa carrière en participant à la destruction du U.587 en compagnie des GROVE, LEAMINGTON et VOLUNTEER. Le U587 est le premier sous-marin coulé grâce au High Frequency Direction Finding (HF/DF). L’ALDENHAM en compagnie du GROVE va ensuite passer le Cap avant de gagner Alexandrie et la 5th Destroyer Flotilla en mai 1942. Il va passer le reste de sa carrière en Méditerranée orientale, rejoignant en 1943 la 22 DF.

L’ALDENHAM va passer son temps à assurer des missions d’escortes et de patrouilles au Levant avant de participer au convois VIGOROUS (tentative de ravitaillement de Malte du 13 au 16 juin 1942). Lors du bombardement de Marsa Matruh le 20 juillet 1942 par les croiseurs DIDO et EURYALUS il effectue en compagne du DULVERTON un sweep anti-S- boat. Environ cinq semaines plus tard il ramène à Alexandrie l’ERIDGE mis hors de combat par un canot italien lors du bombardement de Daba.

Les derniers mois de 1942 et le début de 1943 voit l’ALDENHAM escorter des convois à destination de Malte. En mai 1943 il participe au blocus du Cap Bon. En juillet 1943 il escorte des convois lors de l’invasion de la Sicile. Il participe au fiasco de la Mer Egée, il est encadré à plusieurs reprises par des bombes le 14 novembre 1943 et une semaine plus tard il est raté par un missile HS 293. En avril 1944 il est refondu rapidement à Haifa. Avant de participer au débarquement de Provence du 9 au 14 août 1944.



[/size]


Exactement quatre mois plus tard, le 14 décembre 1944 il heurte à 15h29 une mine 45 miles au sud-est de Pola. Cinq officiers dont son commandant ainsi que 58 matelots sont sauvés par l’ATHERSTONE. Les pertes humaines sont au total de cinq officiers et 121 hommes d’équipages.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Dim 02 Nov 2008, 21:24

HMS BELVOIR






Mis sur cale au chantier Cammell Laird de Birkenhead le 14 octobre 1940 au titre du 1940 War Emergency Programme. Lancé le 18 novembre 1941 et mis en service le 29 mars 1942.

Marque de Coque : L 32, F 132


Sa carrière active commence en avril 1942 avec l’escorte du KING GEORGE V chargé de couvrir les convois PQ15/QP 11. Il quitte la Grande Bretagne le 10 mai 1942 avec le convois WS 19 à destination de Capetown, arrivant à Durban le 15 juin 1942 pour ravitailler en compagnie de l’HURSLEY. Il est alors chargé d’assurer l’escorte du croiseur auxiliaire MORETON BAY qui fait route vers Kilindini où ils arrivent le 8 juillet 1942. Affecté théoriquement à la 2 DF de l’Eastern Fleet il est prêté à la Flotte de la Méditerranée en juin 1942.

Il rejoint la 5 DF le 17 août 1942 mai avance cela il a assuré l’escorte du DIDO lors du bombardement de Mersa Matruh le 23 juillet 1942 et deux jours après il a escorté vers Port Saïd le sous-marin PORPOISE endommagé. Le 14 septembre 1942 le BELVOIR quitte Alexandrie en compagnie de l’ALDENHAM avec pour mission d’assurer l’escorte du remorqueur BRIGAND qui a pour mission d’assister les COVENRTY et ZULU qui sont en mauvaise posture. Cette mission sera abandonné suite à la perte des deux navires.

En octobre 1942 le BELVOIR va participer à deux opérations de diversions dans le cadre d’une attaque générale sur Alamein, peu de temps après il est engagé dans l’escorte de convois à destination de Malte entre novembre 1942 .et février 1943. Il participe notamment à l’escorte de l’opération ‘STONEAGE’ et des convois MW 14, ME 11, MW 16, ME12, MW 20B et ME 17.

Le 1er février 1943 le BELVOIR et le TETCOTTvont récupérer le commandant, cinq officiers et 112 membres d’équipages du mouilleur de mines rapides WELSHMAN torpillé à 0145 au large des côtes Egyptiennes par un U-boat. Il participe ensuite à l’invasion de la Sicile et au débarquement de Salerne. En octobre-novembre 1943 il fait partie des navires engagés dans la campagne de la Mer Egée. Le 30 octobre 1943 il est touché par une bombe qui heureusement ne va pas exploser. L’engin coincé dans le compartiment des stabilisateurs sera désamorcé et jeté par dessus bord. Le 13 novembre 1943 avec l’ECHO il va secourir 6 officiers et 103 matelots du DUVLERTON coulé par une bombe guidée.


Le 15 juin 1944 il est présenté à la marine française qui va refuser de le prendre en compte. Il rester en Méditerranée sauf pendant une brève période lors du débarquement de Normandie. Il est engagé dans un engagement qui va révéler indécis avec des torpilleurs allemands le 15 septembre 1944 au large des côtes Albanaises ainsi qu’avec un U.Boat le 4 octobre 1944.


Le BELVOIR est de retour en Grande Bretagne en juillet 1945, il est versé dans la réserve B à Portsmouth. Il ne sera jamais réarmé , il est transféré à Harwich en 1950 avant de retourner à Portsmouth en 1952. Il arrive le 21 octobre 1957 au chantier P & W MacLellan de Bo’ness pour y être démolis ;


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par LE BRETON le Lun 03 Nov 2008, 22:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 03 Nov 2008, 19:15

Une mine d information....merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 08 Déc 2010, 21:59

HMS BLEAN





Construction :
Commandé le 28 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency Programme au chantier Hawthorn Leslie de Hebburn. Mis sur cale le 22 février 1941, lancé le 15 janvier 1942 et achevé le 23 août 1942.


Marque de coque :

L 47


Histoire :



Le BLEAN eut la plus courte carrière de tous les Hunts construits.

Après son entraînement à Scapa Flow, suivi par une période de travaux dans la Tamise, il arrive à Gibraltar le 2 novembre 1942 après avoir escorté un convois. Il participe à l’opération Torch avant d’être affecté à la 58th destroyer division basé à Alger, il participe alors à l’escorte de convois.

Le 11 décembre 1942 alors qu’il fait partie de l’écran du convois MKF4 il est torpillé 60 milles dans l’ouest d’Oran par le sous-marin U.443.

Le destroyer WISHART rapporta qu’il fut touché par deux torpilles côté tribord, le navire chavira et coula en moins de quatre minutes.

Huit officiers et 86 membres d’équipages furet sauvés mais 89 marins perdirent la vie dans ce torpillage.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Dim 12 Déc 2010, 22:17

HMS BEASDALE




Construction :

Commandé le 19 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency Programme au chantier Vickers-Armstrong de Newcastle, mis sur cale le 31 octobre 1940, lancé le 23 juillet 1941 et achevé le 16 avril 1942.


Marque de coque :

L 50 puis F 150



Historique :



Le BLEASDALE va rester en Grande Bretagne durant toute la guerre en Europe servant avec la 1st DF basé à Portsmouth jusqu’en octobre 1944 avant d’être transféré à la 21st DF installé à Sheerness jusqu’à la fin de la guerre. Sa seule sortie hors d’Europe fut pour l’opération Torch entre le 30 novembre et 8 décembre 1942.


Avant cela il avait été utilisé dans l’escorte de convois et dans la chasse contre les S-boats dans la Manche. Il a aussi été engagé dans le débarquement de Dieppe le 19 août 1942, étant légèrement endommagé dans cette mission. Le 10 octobre 1942 il est endommagé par une mine devant Nab Tower, les dommages subis vont lui valoir un mois de réparation à Portsmouth.



Après avoir été refondu à Sheerness entre février et avril 1945, il est préparé dans la Tamise pour un déploiement dans l’Océan Indien. Le BLEASDALE va s’entraîner en Méditerranée avant d’arriver à Trincomalee et la 18 DF en août 1945. Il est présent lors de la ré-occupation de Port Wettenham en septembre 1945. Le BLEASDALE va ensuite rentrer en Grande Bretagne, étant versé dans la réserve à Chatham le 26 novembre 1945.


En février 1946 il est remis en service et va avoir une des plus longues carrières d’après-guerre pour un Hunt. Le 18 avril 1947 il est le navire d’où furent activés les charges de démolition des fortifications d’Heligoland.



Destin :

Le 21 avril 1952 il passe dans la réserve ‘A’ à Sheerness, il est rapidement transféré à Portsmouth pour y être refondu avant d’intégrer l’année suivant la Catégorie I de la réserve. Le 12 septembre 1956 son transfert au BISCO est annoncé, il alors prit en charge par le chantier Hughes Bolckow, arrivant à Blyth le 14 septembre 1956, sa démolition est achevé le 28 janvier 1957.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 20 Déc 2010, 21:43

HMS BORDER - HHMS ADRIAS





Construction :

Commandé en août 1940 au titre de 1940 War Emergency Programme au chantier Swan Hunter de Wallsend. Mis sur cale le 1er mai 1941, lancé le 3 février 1942 et achevé le 5 août 1942.



Historique :

Lancé le 3 mars 1942 sous le nom de BORDER, il fut transféré le 16 mai 1942 à la marine Grecque. L’entraînement de l’ADRIAS à Scapa fut retardé car il subit des dommages en août 1942 lors d'un échouement qui nécessitèrent des réparations au chantier Wallsend jusqu’en décembre 1942. Après un nouvel entraînement à Scapa l’ADRIAS prit l’escorte du convois WS26 à destination de Freetown en janvier 1943. Après avoir fait le tour de l’Afrique il rejoint la 22 DF basé à Alexandrie.


Il va escorter de nombreaux convois en Méditerranée et sera présent lors du débarquement de Sicile. C’est ainsi que la nuit du 20 juillet 1943 il va repousser une attaque de S-boat allemande en compagnie du HMS Quantock.. Le 20 septembre1943 il représente la Grèce lors de la reddition de la flotte italienne à Malte.

L’ADRIAS est connu pour son retour épique à Alexandrie après avoir été victime d’une mine en mer Egée. En effet le 22 octobre 1943 il heurte un mine dans l’est de l’île Calino. Tout l’avant du navire situé devant la pièce de 102 mm va disparaître. Il remorqué dans les eaux turques pour effecteur des réparations d’urgences à Gumusluk. Il est ensuite escorté par les MTB 645, 646 et 647 dans la baie de Kakava à Casteloriso où il arrive le 3 décembre 1943. Il est ensuite rejoint par les destroyer JERVIS et PENN ainsi que par le remorqueur BRIGAND. Il est ensuite ramené à Limassol sous d’importantes attaques aériennes. Après être resté un jour sur place il rentre à Alexandrie par ses propres moyens où il arrive le 6 décembre1943.







Destin :

Il déclaré comme perte totale et désarmé tout d’abord à Alexandrie puis à Newcastle –upon-Tyne en décembre 1944. Le 7 octobre 1945 l’ADRIAS est envoyé à la démolition et arrive le 20 novembre 1945 au chantier King & Co de Gateshead pour y être démolis.



_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mar 26 Avr 2011, 22:04

HMS CATTERICK



Construction :

Commandé le 4 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency programme au chantier Vickers-Armstrong de Barrow, mis sur cale le 1er mars 1941, lancé le 22 novembre 1941 et achevé le 12 juin 1942.

marque de coque :

L 81


Historique :

En juin 1942 Alors qu’il entraînait à Scapa Flow, il prit part à une opération de diversion lors du départ du convois PQ 17. malheureusement ce fut un échec. Il prit ensuite l’escorte du convois WS 21 à destination de Freetown. Il parti ensuite dans l’océan Indien afin de rejoindre la 2nD DF le 17 septembre 1942. Un mois après il est détaché en Afrique du Sud jusqu’en avril 1943. Durant cette période il va secourir les 157 survivants du SS LLANDAFF CASTLE torpillé par le U 177 le 30 novembre 1942.

Après une courte refonte à Durban, il prend l’escorte du HMS Warspite le 16 avril 1943 . Il va ensuite passer les quatre mois suivants à escorter des convois entre Freetown et Capetown. Il quitte définitivement Freetown le 24 août 1943 pour Gibraltar avec le convois CF 13. Il arrive à Malte à temps pour participer à l’opération ‘AVALANCHE’ le débarquement de Salerne le 8 septembre 1943.

Le CATTERICK va reste en Méditerranée, étant affecter à la 50th Destroyer Divison basé à Alger (septembre – novembre 1943), puis il rejoint le groupe des Hunts de la Méditerranée (novembre – décembre 1943) ; la 18 DF à Malte (décembre 1943 – décembre 1944) avant de finir avec la 22 DF d’Alexandrie ( décembre 1944 – mai 1945). Principalement employé à des missions d’escortes il participera néanmoins au débarquement de Provence et la re-occupation des îles de la mer Egée (octobre 1944).

Le 5 octobre 1944 en compagnie du HMS AURORA il bombarde l’île de Levitha et débarque un petit corps de débarquement qui va capturer l’île. En mai 1945 avec le KIMBERLEY et un destroyer grecque il va mener un raid sur l’île de Rhodes.

Après un rapide passage en Grande Bretagne afin de renouveler une partie de l’équipage, il est envoyé à Durban à Juillet 1945 pour y subir une grande refonte. Il quitte Durban le 31 janvier 1946 pour Malte où il arrive le 1er mars 1946. Il est alors prêté à marine Grecque prenant le nom d’AMIRAL HASTINGS.

Destin :

Il est restitué le 12 décembre 1959 et démolis au Pirée en juillet 1963.









_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Dim 17 Juil 2011, 22:32

HMS DERWENT





Construction :


Commandé le 4 juillet 1940 au titre du 1940 War Emergency Programme au chantier Vickers-Armstrong de Barrow, mis sur cale 29 décembre 1940, lancé le 22 août 1941 et achevé le 24 avril 1942.


Marque de coque : L 83




Historique :



Le point culminant de la carrière du DERWENT fut sa participation au convois ‘PEDESTAL’, au cours de l’opération il fut détaché en compagnie du BICESTER et WILTON pour escorter le croiseur NIGERIA hors de combat après son torpillage.

Après cette opération alors que théoriquement il fait partie de la 5th DF basé à Alexandrie depuis le 29 juin 1942, il est détaché pour une période de quatre mois à la South African station. Il alors chargé d’escorter les convois faisant la liaison entre Durban et Kilindini. En février 1943 il escorte en mer Rouge le convois transport la 9ème DI Australienne.


[left]url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=160&u=15740010][/url]


En février 1943 il rejoint la 22nd DF toujours à Alexandrie.

Le 19 mars 1943 alors qu’il se trouve à l’ancre dans le port de Tripoli, celui-ci est attaqué par 12 Ju88 et deux navres marchants les SS OCEAN VOYAGER et VARVARA se retrouvent en feu. Le DERWENT qui urgence se prépare à appareiller pour éviter ces deux navires en feu est à son tour touché par une torpille qui faisait des cercles dans le port. Les dommages sont considérable toute la parte propulsion du navire est mise hors service et le navire prend l’eau doucement. Il y a six tués parmi l’équipage.
Après des réparations temporaires le DERWENT est ramené en Grende Bretagne à la remorque de l’ALLIANCE via le convoi MKS 18. Les réparations permanentes commence le 11 août 1943 à l’arsenal de Devonport. Le travail va progresser très lentement et il est interrompu en janvier 1945.




sort final :

Le DERWENT est alors versé dans la catégorie C de la réserve. Ses machines lui sont retirés entre juillet et septembre1946 pour être employé au Fleet Engineering College de Manadon. La coque endommagé est prise en charge par le BISCO le 8 novembre 1946 et les travaux de démolition commencent le 21 février 1947 au chantier TW Ward de Penryn.


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Dim 14 Aoû 2011, 22:17

HMS EASTON






Construction :
Commandé le 28 juillet 1940 au chantier J.S. White de Cowes au titre du 1940 Wae Emergency Program, mis sur cale le 25 mars 1941, lancé le 11 juillet 1942 et achevé le 7 décembre 1942.


Marque de coque : L 09



Histoire :

Après son entraînement à Scapa Flow en janvier 1943, le EASTON rejoignit la 22nd DF à Alexandrie. Pendant son service au sein de cette flottille il va contribuer à la destruction de trois sous-marins dont deux en l’espace de 6 jours.

Sa première victime est le sous-marin italien ASTERIA coulé le 17 février 1943 au large de Bougie en coopération avec le WHEATLAND.

Six jours plus tard c’est le U 443 qui est coulé au large d’Alger en compagnie des BICESTER, LAMERTON et WHEATLAND.

Alors qu’il couvrait des convois à destination de la Sicile en compagnie du RHN Pindos, il découvrit le U 458 au sud de Pantellaria, fonçant dessus à 20 nœuds il va l’aborder et le couler tout en s’infligeant de très sévères dommages. (Bien que réparé le navire ne sera jamais plus le même et subira tout au long de sa carrière d’avaries à répétition.)

Après des réparations temporaire à Malte, il est réparé à Gibraltar et ne reprend la mer que le 18 septembre 1944. Le EASTON rejoint alors la 59th Destroyer Division, bombardant des positions des communistes grecques dans la région du Pirée entre le 5 et le 9 décembre 1944.



Il est ensuite rappelé en Grande Bretagne, rejoignant la 21st DF à Sheerness en mars 1945. Il est refondu à Southampton entre mai et août 1945.


Sort Final :

Versé dans la réserve B le 29 octobre 1945 ; il reprend du service avec la 3rd Escort Flotilla basé à Portsmouth (1946-1947) mais il est souvent au bassin pour réparation, il est donc relégué de nouveau dans la réserve B le 3 novembre 1947. Transféré à Sheerness pour une refonte qui commence le 8 août 1949 ; on s’aperçoit qu’il est en très mauvais état et les travaux s’arrêtent le 2 septembre 1949. Le 4 novembre 1949 il est décidé d’en faire un ponton école à Rosyth. Le 4 décembre 1952 il est attribué à la Metal Industries Ltd de Rosyth, les travaux de démolition commençant en janvier 1953.






_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 15 Aoû 2011, 13:17

Beaux navire Very Happy ont'il étais utiliser dans la Pacific ?
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Lun 15 Aoû 2011, 21:53

Non uniquement dans l'ocean Indien,

après-guerre certains serviront à Singapour..... study

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 31 Aoû 2011, 13:12

bonjour
et encore un ! je me suis "abonné" à cette série, que je relis régulièrement.
une chose m'étonne: cette manie qu'avaient les britanniques d'aborder les sous-marins. certes, la méthode était efficace, mais elle était également coûteuse. même si le destroyer (ou la frégate), n'était pas irrémédiablement endommagé, il était souvent immobilisé, pour réparations, durant de longs mois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 31 Aoû 2011, 15:14

warburton a écrit:
bonjour
et encore un ! je me suis "abonné" à cette série, que je relis régulièrement.
une chose m'étonne: cette manie qu'avaient les britanniques d'aborder les sous-marins. certes, la méthode était efficace, mais elle était également coûteuse. même si le destroyer (ou la frégate), n'était pas irrémédiablement endommagé, il était souvent immobilisé, pour réparations, durant de longs mois…


bonjour!
c'était une "tactique" héritée de la guerre 14 study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 31 Aoû 2011, 15:23

bonjour Amiral
cotent de vous TE relire.
je sais bien que les brittons sont (étaient ?) attachés à leurs traditions, mais tout de même…
un certain nombre d'U-boot Killers endommagèrent sérieusement leur navire à ce jeu là !
p.s. ce n'est pas le lieu, mais - en ce qui concerne le quizz - la rentrée sera-t'elle chaude ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7796
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mer 31 Aoû 2011, 15:54

warburton a écrit:
bonjour Amiral
cotent de vous TE relire.
je sais bien que les brittons sont (étaient ?) attachés à leurs traditions, mais tout de même…
un certain nombre d'U-boot Killers endommagèrent sérieusement leur navire à ce jeu là !
p.s. ce n'est pas le lieu, mais - en ce qui concerne le quizz - la rentrée sera-t'elle chaude ?
Capitaine!
j'ai quelque part le tableau de chasse des "abordeurs"(certains à plus de 30 noeuds)et la casse en résultant....
pour le moment le quizz semble complètement assomé de chaleur(???)et il dort bien!!!
cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5104
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Jeu 01 Sep 2011, 12:59

il y eut le Harvester qui aborda son U boot avec tellement d'enthousiasme qu'il passa dessus et arracha hélices et arbres d'hélice, il fut torpillé peu après

Le Harvester était alors chef de l'escorte d'un convoi au sein duquel la corvette Aconit allait réaliser son doublé historique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Jeu 01 Sep 2011, 14:23

bonjour
sister ship de l'Harvester, l'Hesperus, coula quatre sous-marin (U.93, 357, 191 et 186) et participa à la destruction d'un cinquième (U.242), dont au moins deux (les U.93 et 357) par abordage. bilan: deux mois de réparations dans le premier cas, trois dans le second… le tout en moins d'un an !
à noter qu'il fut commandé par Donald Macintyre; célèbre chasseur de sous-marin, et excellent auteur de livres après la guerre ("U-Boot Killer", "Jutland", "la bataille de Méditerranée", entre autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Sam 03 Sep 2011, 22:03

HMS EGGESFORD





Construction :

Commandé au titre du 1940 War Emergency Programme au chantier JS White de Cowes, mis sur cale le 23 juin 1941, lancé le 12 septembre 1942 et achevé le 21 janvier 1943.


Marque de coque : L 15 -F 115



Historique :

L’EGGESFORD va passer les 20 premiers de service avec la 60th Destroyer Divisions basée à Malte (mars 1943 – août 1944) . Après une refonte de trois mois il rejoint la 5th Destroyer flotilla à Alexandrie. Pendant cette période il va participer à l’invasion de la Sicile, de l’Italie et au débarquement de Provence.

L’EGGESFORD bien qu’affecté depuis janvier 1945 à la 18th Destroyer Flottila de Trincomalee, va rester en Europe servant au sein de la 21st DF basé à sheerness, ne rejoignant finalement la 18th DF qu’après la capitulation japonaise.



Destin :

Il retourne ensuite en Grande Bretagne en octobre 1945, étant affecté à Rosyth. Il est versé dans la réserve B1 à Portsmouth le 25 novembre 1946. Après 10 ans passés dans la réserve il vendu à la RFA le 11 novembre 1957. IL est alors rebaptisé BOMMY, mis en service le 14 mai 1959 comme navire école. Il est démolis en 1979

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mar 06 Sep 2011, 12:55

bonjour
toujours intéressé par cette série, j'ai relu les trente quatre articles déjà parus, et repris quelques livres. ce qui m'a fait découvrir qu'il règne une certaine confusion au sujet de cette classe. concernant, en particulier, les HMS Blencathra et Brocklesby.
le "Conway", "Hunt Class Escort Destroyers" (Raven & Roberts), et "Naval-History.Net" les classent aussi en Type I.
en revanche, Lenton & Colledge (Warships of WW-II) les considèrent comme des Type II (tonnage et dimensions), mais pourvus de l'armement et de l'équipage des Type I.
je me demande si la World Ship Society a consacré un livre aux "Hunt"…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mar 06 Sep 2011, 14:33

warburton a écrit:
[…]une certaine confusion […] concernant, en particulier, les HMS Blencathra et Brocklesby.
le "Conway", "Hunt Class Escort Destroyers" (Raven & Roberts), et "Naval-History.Net" les classent aussi en Type I.
en revanche, Lenton & Colledge (Warships of WW-II) les considèrent comme des Type II (tonnage et dimensions), mais pourvus de l'armement et de l'équipage des Type I.[…]
Pour ce classement H.T. Lenton persiste dans "British Fleet & Escort Destroyers" (Macdonald & Co 1970 - Vol II) en y ajoutant HMS Liddesdale (pour l'armement seulement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6591
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Mar 06 Sep 2011, 21:43

warburton a écrit:
bonjour
toujours intéressé par cette série, j'ai relu les trente quatre articles déjà parus, et repris quelques livres. ce qui m'a fait découvrir qu'il règne une certaine confusion au sujet de cette classe. concernant, en particulier, les HMS Blencathra et Brocklesby.
le "Conway", "Hunt Class Escort Destroyers" (Raven & Roberts), et "Naval-History.Net" les classent aussi en Type I.
en revanche, Lenton & Colledge (Warships of WW-II) les considèrent comme des Type II (tonnage et dimensions), mais pourvus de l'armement et de l'équipage des Type I.
je me demande si la World Ship Society a consacré un livre aux "Hunt"…

La WSS a bien consacré un livre ' THE HUNTS' qui sert de base de travail à votre serviteur...

et dans ce livre Les BLENCATHRA, BROCKLESBY et LIDDESDALE sont considérés comme des type I pour le motif suivants : ils étaient trop avancé au niveau de la construction pour pouvoir être convertis en type II

study


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   Jeu 08 Sep 2011, 15:22

bonjour
ce n'est pas très important, mais cette explication me laisse dubitatif.
car, s'il s'agit vraiment de coques du type II, comment pouvaient-elles être trop avancées pour recevoir l'armement prévu pour ce même type II ?
logique british, sans doute.
je me doutais bien que WSS avait consacré un livre aux "Hunt"; je suppose qu'il est épuisé… (avec ma chance !)
P.S.
je n'avais pas cité l'HMS Liddesdale parce qu'il n'avait pas encore été traité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III   

Revenir en haut Aller en bas
 
ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTE DE TYPE HUNT III
» ROYAL NAVY DESTROYERS D'ESCORTES DE LA CLASSE HUNT I
» ROYAL NAVY DESTROYERS DE LA CLASSE 'M'
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTE TYPE HUNT IV
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1922-1950-
Sauter vers: