AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Jeu 29 Nov 2007, 11:47

Les futurs sous marins d'attaque classe "SUFFREN"
(Ex programme "Barracuda")
Le Programme:
Conçu pour remplacer les SNA type « Rubis » datant des années 1980 et arrivant en fin de service dans les années « 2010 », La conception de cette classe a débuté en 2002, elle est basée sur la technologie des sous-marins lanceurs d'engins classe Le Triomphant et bénéficie aussi des travaux effectuer sur les sous marins « Scorpène ». Concus par DCNS, les SNA « SUFFREN » pourront effectuer tout un panel de mission : Chasse aux navires de surfaces ou sous marins, Missions de renseignements, Transport de commandos, Frappes stratégiques « d’action vers la terre » grâce a des missiles de croisières… L’ensemble du programme devrait représenter 7,9 milliards €, avec un total de 6 sous marins ( Suffren , Duguay-Trouin, Dupetit-Thouars, Duquesne, Tourville et De Grasse), la construction du Suffren a commencé en 2007, Les premiers équipements intègreraient ensuite la coque à partir de janvier 2012. L'embarquement de la chaufferie nucléaire est prévu en mai 2013 et le jonctionnement des sections avant et arrière au printemps 2014. Après une première sortie en mer planifiée début 2016, la livraison du Suffren interviendrait fin 2016 ou début 2017, soit 10 ans après la notification du contrat, les 6 navires de la classe devarient entrer en service vers :
Le Suffren : 2017
Le Duguay-Trouin : 2019
Le Dupetit-Thouars : 2021
Le Duquesne : 2023
Le Tourville : 2025
Le De Grasse : 2027
Si aucun dérapage, coupe dans le programme (réduction de 6 à 5, voir 4 sous marins, ou retard lié a des contraintes budgétaires ne vient perturber le planning) Sad Shit .
Caractéristiques techniques (données sous reserves Neutral ):
Dimensions :
Longueur 99 m, Largeur 8,8 m, Tirant d’eau 7,3 m, déplacement 3650 t en surface-5100t en plongée.
Propulsion :
1 réacteur à eau préssurisée K15 nouvelle génération (puissance 150MW), 2 turbo-alternateurs (puissance 10MW), 2 moteurs électrique d'urgence, 1 pompe hélice (hydroréacteur). Vitesse : plus de 23 noeuds (46 km/h) en plongée, 14 noeuds (26 km/h) en surface.
Profondeur d’immersion
Plus de 400 m
Armement :
4 tubes lance-torpilles de 533 mm (12-20 ? missiles de croisière "SCALP-EG", missiles antinavires "Exocet", Torpilles "Black Shark", Mines).
Équipage : 60
(8 officiers, 52 sous-officiers et quartiers-maîtres)

Le Suffren sera le premier sous-marin français équipé de barres arrière disposées en croix de Saint André. Des combinaisons des quatre safrans permettent d'obtenir les changements de direction ou d'immersion. Cette configuration permet, grâce à un automate de pilotage, de pallier des dysfonctionnements sur l'un des safrans, ou plutôt sur un dysfonctionnement sur sa chaîne d'orientation (commande, actionneur…). Le Suffren devrait être le premier sous-marin français, et rare dans le monde, à embarquer des femmes. En effet, des quartiers spécifiques sont prévus dans la construction. Queslques photos des futurs navires:
vue en coupe et fiche technique:



Sources photos, images & texte:
http://www.sous-mama.org/IMG/BarracudaSite02.jpg
http://www.meretmarine.com/objets/500/1989.jpg
http://www.defenseindustrydaily.com/images/SHIP_SSN_Barracuda_Cutaway_lg.jpg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Suffren

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarod
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Jeu 29 Nov 2007, 17:15

Je me demandais ou était passer le projet barracuda, il s'appel donc suffren maintenant, ok...

Sinon les noms qu'ils vont porter font vraiment pas envie..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9359
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Jeu 29 Nov 2007, 17:30

Ah un nouvel auteur sur la forum. Article très sympa pour une première
Je susi d'accord avec toi Jarod, je suis deçu par ce choix j'aurais préféré Béveziers La Praya Ouessant Agosta Arethuse et Daphné

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1234
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Jeu 29 Nov 2007, 19:22

Beux navires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surcouf44
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 50
Ville : nantes
Emploi : chef de projet
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 10:30

C'est vrai que les noms sont curieux.... Des noms d'anciennes frégates ASM pour des soums.... au moins pour Duguay-Trouin et Tourville... C'est curieux....

On aurait pu reprendre la série des déesses grecques qui ont un historique de soum
En tout cas, merci pour le post


Dernière édition par le Ven 30 Nov 2007, 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 12:40

moi ce qui me fait extremement peur....c'est les délais monumentaux (10 ans entre début de la construction du 1er navire et sa mise en service ).
Et encore plus grave, la date prévue pour le dernier......2027 !
Je pense que les SUFFREN sont l'équivalent francais des astute anglais et virginia US.
Dès 2017, les américains commenceront déja a fabriquer les virginia "batch 2" (bref des virginia réellement très améliorés. Shocked .....)....et dès 2027, une nouvelle classe de SM (Northrop grumma y travaille actuellemnt... Shocked Shocked ).
Quand aux anglais, malgré leurs problèmes budgétaires, les 6-7 astutes seront tous construits dès.......2015-2020 Surprised (cf navy matters).

Bref quand ont recevra notre dernier SUFFREN (2027), celui ci sera déja plus vraiment "high tech"......et quand ont pense que ces navires doivent avoirs 30-35 ans de services....ca nous amènnent a 2047-2065.......

a ce moment la, les sous marins US (Russes, chinois ???) seront peut etre déja des...............vaissaeux spatiaux
Shit Shit
ont a déja 5 à 10 ans de retard ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 12:54

Depuis longtemps on dis que les entreprises Europeennes ont 20 à 40 ans de retard sur les USa et autres nations comme la chine , le Japon ... mais bon ca reste a voir de quoi on parle ...

Rolling Eyes Confused

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1234
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 13:32

Il y a des chance que le design et les équipements prévus soient évolutifs, c'est courant sur ce genre de projet. Quitte à passer ensuite les premiers éléments en rétrofit. Les américains l'ont fait sur les Arleigh Burke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 14:07

Si c'est évolutif comme sur les FLF Lafayette... On attend encore les ASTER dessus.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 17:38

lowlow a écrit:
Si c'est évolutif comme sur les FLF Lafayette... On attend encore les ASTER dessus.....

excellente réponse lowlow Wink, mais avant comme je le dit dans le post, je crain une baisse du nombre de navire prévue (passer de 6 a 5.....voir 4)
vérras bien.

Quand aux Arleigh burke, certe les batch 1....et surtout 2 sont des améliorer du type initial, mais bon, ya pas de rupture dans le modèle.

Quand je parle du futur probleme d'obsolescence.....j'en parle a cause des rupture technologique qui s'annoncent dans les sous marins.......les ricains & les anglais sont déja dans le coup
Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Ven 30 Nov 2007, 19:53

Je crois que le budget débloqué pour l'instant pour ce programme, ne permet que l'achat 1,5 sous-marin...What the fuck ?!?
J'avais pu lire dans "Armées d'aujourd'hui", il y a quelques années déjà, le chef d'état major de la marine, qui disait qu'en commandant 6 sous-marins, il pouvait espérer en avoir 4....Confused scratch

Alors parlons de technologie... Durant la période 1945-1980, les ingénieurs français ont développés 6 classes de sous-marins (Narval, Aréthuse, Daphnée, Redoutable, Agosta et Rubis) à chaque fois en utilisant le savoir faire de la classe précédente et surtout avec l'aide des ingénieurs allemands que les français avaient amené dans le sud de la France (voir 1944-1954 Les sous-marins français, la décennie du renouveau de Olivier Huwart chez Marine Editions). Tout ce savoir faire a partiellement disparu lors de la réalisation des SNLE-NG de la classe Triomphant dans les années 90. Aujourd'hui près de vingt années après, ce nouveau sous-marin nucléaire d'attaque (je ne peux le nommer différemment que Barracuda ) est créer par des ingénieurs n'ayant qu'une vision lointaine des sous-marins... L'idée de l'ensemble est bonne, mais j'ai peur que la réalisation n'en fasse une bévue...Thumb down Si jamais, il est réalisé...Confused Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 12 Déc 2007, 20:50

Dans le dernier Cols Bleus n°2851, un gros dossier sur le programme Barracuda.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 38
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 19 Déc 2007, 10:30

ont dit plus barracuda mais SUFFREN Confused !!!!

news! Imminence de la construction du suffren!
je cite:
" Après de longues années d'attente et plusieurs reports de la notification du programme, DCNS débute, aujourd'hui, la phase de construction des sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. La première tôle de la tête de série, le Suffren, sera découpée sur le site de Cherbourg. Après 120 mois de construction, le bâtiment sera livré à la Marine nationale, qui prévoit son entrée en service en 2017. Il sera alors grand temps de remplacer les SNA de la classe Rubis, dont le désarmement devait initialement intervenir à partir de 2008. En attendant la relève, ces derniers devront jouer les prolongations pour atteindre 34 ans de service, du jamais vu pour un bâtiment français propulsion nucléaire. DCNS, comme la marine, assurent toutefois que ces navires sont robustes et qu'ils peuvent se permettre quelques années d'activité supplémentaires. D'un coût global de 7.89 milliards d'euros, Barracuda est le plus important programme de renouvellement des forces navales françaises après les sous-marins stratégiques (*). Il porte sur la réalisation de six bâtiments dont la livraison doit s'échelonner jusqu'en 2029. Chargés d'assurer la protection des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) et des groupes aéronavals, les Suffren pourront également opérer seuls pour des missions de lutte antinavire et anti-sous-marine. Plus grands et silencieux que leurs aînés, ils disposeront, par ailleurs, de nouvelles capacités en matière de renseignement et d'opérations spéciales. Enfin, les nouveaux SNA seront les premiers sous-marins français à être dotés d'un missile de croisière, le Scalp Naval, capable d'atteindre des cibles terrestres à plus de 1000 kilomètres. Ce type d'armes, qui fait cruellement défaut aux armées françaises depuis une quinzaine d'années, a déjà été largement utilisé par les marines américaines et britanniques. Côté industriel, ce programme doit assurer l'essentiel de la charge de travail des sites DCNS de Cherbourg (construction) et Nantes-Indret (propulsion), tout en assurant une importante activité aux établissements de Ruelle (tubes lance-torpilles, lignes d'arbres, systèmes de navigation), Lorient (matériaux composites) et Toulon Le Mourillon (système de combat). A noter que 10% du contrat reviendra à Areva, co-maître d'oeuvre de la chaufferie nucléaire."
source:
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=106392

enfin la construction débute, vaut mieux tard que jamais !
2029 pour le dernier, ca fera tard, les américains en seront déja aux navires spatiaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: forme et évolution   Lun 21 Jan 2008, 00:44

Les 4 premiers Rubis avaient une étrave droite (comme les Redoutable), l'Améthyste et le Perle (Pas celui de Pirates des Caraïbes) en ont reçu dès la construction une en forme de "goutte d'eau", on a ensuite modifié les autres. De même le dernier Triomphant sera équipé d'origine du M51.
Donc les Suffren évoluront avec leur temps. Les bureaux d'études continurons à fonctionner pendant et après la construction. Ce qui est amusant, c'est que les premiers Rubis aurait du s'appeler Provence, Bretagne et Bourgogne, soit les noms actuels pour la série FREMM.

Pour leur nombre, faut voir, entre la FOST, la FAN qui va souvent en Océan Indien, les missions solo de rens et/ou de commando, difficile de faire moins (j'imagine mal un sous-marin allemand escorté la FAN au large du Pakistan)

Pour l'embarquement des femmes, d'abord, je ne suis pas contre mais il me semble que plutot que de "quartiers spécifiques", il est plus juste de dire que les postes sont (il me semble) de max 6 personnes (ca devient une norme dans la MN, il semblerait) dont un serait attibué au personnel de l'autre sexe.

Après faut voir où ils seront basés, je verais bien l'ile longue, Toulon servant de base auxiliaire pour la relève d'équipage et les réunions avec la FAN avant les départs d'escadre. Ce choix me semble pertinent pour réduire de normbre de personnel servant à la logistique très spécialisé des SM
et deux bases sous-marines pour 10 sous-marins, ca fait beaucoup.

Reste le pb principal 34 ans de service, pour des bateaux ayant eu pour certains des accidents (collision avec un pétrolier, raclement du fond au détroit de Gibraltar,... y en a pas un qui a eu une fuite de vapeur dans les années 90 ?) Ca risque de faire long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 27 Aoû 2008, 09:47

Il me semble, mais je peux me tromper que concernant la classe Suffren (grrr nom de surfacier ASM ça:mur: ) elle va subir la même logique que la classe triomphant

Regardez la différence entre le Triomphant et le Vigilant, l'aménagement du système d'armes, de la baies missiles, tout est différents, il me semble que lors de l'IPER du triomphant il a entièrement été remis à niveaux (c'est d'ailleurs pour ça que les IPER coûte ce prix là ^^)

Comme on a une logique de petite série, chaque nouveau dans la classe bénéficie d'amélioration qui seront ensuite reportés sur les plus anciens

Maintenant, le problème à mon avis concerne la pertinence des choix qui ont été fait. VLT, croix de St andré, Sas commandos, etc...

Le seul truc qui me chagrine c'est que je trouve la preview en image de synthèse des lignes du batiment pas jolies. On dirait un mélange de scorpène et de SNLE-NG avec des relants de classe virginia Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 27 Aoû 2008, 13:07

colombamike a écrit:
Je pense que les SUFFREN sont l'équivalent francais des astute anglais et virginia US.

Oui mais justement: les Astute et virginia sont pratiquement une fois et demi plus gros que le Barracuda (désolé j'arrive pas à me faire à "Suffren").

Je sais bien que ce n'est pas la taille qui compte etc, etc... mais pourquoi la France se fait-elle unre spécialité de fabriquer des navires étriqués ?

Une taille réduite ne risque-t-elle pas de limiter l'emport en armement et en quipements ? En outre les remises à niveau nécessitant des nouveaux équipements risque d'être impossibles (rappellez-vous de ce qui est arrivé aux Lafayette)...

Question idiote, je m'étais fait la réflexion suivante:
-Prenez un "Triomphant".
-Coupez-le en rondelles pour retirer le compartiment des 16 Missilles M45/M5.
-Remplacez ledit compratiment par un autre contenant, des lanceurs (verticaux) de missiles de croisière, des équipement électroniques (ELINT), des logements pour forces spéciales, un sas de lancement pour plongeurs, une soute d'accueil pour une/des mini embarcations sous-marines, voire de quoi emporter une grosse centaine de mines navales...

Voilà. Ca aurait pu donner quelque chose d'intéressant, je pense... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3546
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 27 Aoû 2008, 14:00

Bonjour
Le prix est un facteur cubique de la taille ....
C'est la réponse.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Jeu 28 Aoû 2008, 18:12

Merlock a écrit:
colombamike a écrit:
Je pense que les SUFFREN sont l'équivalent francais des astute anglais et virginia US.

Oui mais justement: les Astute et virginia sont pratiquement une fois et demi plus gros que le Barracuda (désolé j'arrive pas à me faire à "Suffren").

Je sais bien que ce n'est pas la taille qui compte etc, etc... mais pourquoi la France se fait-elle unre spécialité de fabriquer des navires étriqués ?

Une taille réduite ne risque-t-elle pas de limiter l'emport en armement et en quipements ? En outre les remises à niveau nécessitant des nouveaux équipements risque d'être impossibles (rappellez-vous de ce qui est arrivé aux Lafayette)...

Question idiote, je m'étais fait la réflexion suivante:
-Prenez un "Triomphant".
-Coupez-le en rondelles pour retirer le compartiment des 16 Missilles M45/M5.
-Remplacez ledit compratiment par un autre contenant, des lanceurs (verticaux) de missiles de croisière, des équipement électroniques (ELINT), des logements pour forces spéciales, un sas de lancement pour plongeurs, une soute d'accueil pour une/des mini embarcations sous-marines, voire de quoi emporter une grosse centaine de mines navales...

Voilà. Ca aurait pu donner quelque chose d'intéressant, je pense... Shocked

Un SNLE et un SNA ne naviguent pas de la même manière...
C'est pour cela qu'il est difficile de simplement tronquer un SNLE pour en faire un SNA et l'inverse est vrai (mis à par les premier Georges Washington et Skipjack du début de l'ère nucléaire...)... Les systèmes de propulsion ne sont pas les même (je m'entends après le générateur de vapeur)...
Tout ceci en fait des navires foncièrement différents...
N'oublions pas que nous utilisons nos SNA d'une manière beaucoup plus proche de l'emploi d'un sous-marin classique que les américains ou les britanniques... Nous naviguons dans les eaux marrons au contraire d'eux qui du fait de leurs dimensions (n'oublions pas qu'un Seawolf est de la taille d'un Tri...affraid ) se limitent d'avantages aux eaux profondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: petite info en passant   Sam 30 Aoû 2008, 22:35

DCN(S) avait conçu un Barracuda avec une tranche missile verticale pour les SCALPs mais le projet n'a pas été retenu en raison du coût.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: ble   Mer 03 Sep 2008, 15:32

lowlow a écrit:
Un SNLE et un SNA ne naviguent pas de la même manière...
C'est pour cela qu'il est difficile de simplement tronquer un SNLE pour en faire un SNA et l'inverse est vrai (mis à par les premier Georges Washington et Skipjack du début de l'ère nucléaire...)... Les systèmes de propulsion ne sont pas les même (je m'entends après le générateur de vapeur)...
Tout ceci en fait des navires foncièrement différents...
Ca c'est intéressant! Tu pourrais développer sans être trop technique ? A quoi tiennent les "différences" ?


Citation :
N'oublions pas que nous utilisons nos SNA d'une manière beaucoup plus proche de l'emploi d'un sous-marin classique que les américains ou les britanniques... Nous naviguons dans les eaux marrons au contraire d'eux qui du fait de leurs dimensions (n'oublions pas qu'un Seawolf est de la taille d'un Tri...affraid ) se limitent d'avantages aux eaux profondes...

Ce qui ne va pas sans me déranger. A quoi bon investir des fortunes dans un SNA si c'est pour l'employer comme un conventionnel ? Pourquoi ne pas investir dans un conventionnel d'autant que la france sait encore les construire et en fait de très chouettes (Scorpènes) ?

En ce qui concerne les SNA, je trouve l'appproche anglo-états-unienne intéressante: elle en fait des "'plate-formes stratégiques" porteuses de missiles ou de forces spéciales et pouvant effectuer des missions de renseignement, tout en restant capable d'effectuer du combat de haute mer...

Ceci tient, AMHA, plus du concept de "sea basing" que de la "simple" unité navale sous-marine et en fait des unités autrement plus "stratégiques", ce qui, vu leur prix, me semble un minimum...

Par ailleurs, pour en revenir aux sous-marins conventionnels, pourquoi la France utilise-t-elle des SNA en méditerranée ? Je trouve que c'est sérieusement gaspiller leur potentiel...

Requin a écrit:
DCN(S) avait conçu un Barracuda avec une tranche missile verticale pour les SCALPs mais le projet n'a pas été retenu en raison du coût.
Ben voyons! Toujours la même chose, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 03 Sep 2008, 18:24

Premièrement, un SNLE est un gros balourd qui se déplacement discrètement à une vitesse faible en faisant le moins de bruit possible.... La propulsion par turbine vapeur est la plus adéquat, pas de variations de vitesse importantes...
Un SNA est plus réactif, il patrouille discrètement pour rechercher les SNLE ennemis. Puis il aura besoin d'accélérer puis ralentir et ainsi de suite pour intercepter une force de surface éventuellement suivre un groupe aéronaval... Les variations de vitesses sont plus importantes et doivent être rapides, La propulsion électrique des SNA type Rubis est très souple pour de grandes accélérations et c'est pour cela que cette propulsion a été choisie pour les Barracudas (je ne peux me faire à la nouvelle dénomination).
Deuxièmement,nos approches maritimes et notre place au niveau international, ne nous permettent pas de nous satisfaire de simples sous-marins conventionnels , ni même de sous-marins équipés d'AIP. Une telle flotte ne pourrait que venir en complément d'une flotte de SNA, c'est bien évident qu'il manque un peu d'argent et de personnel...
Un SNA peut être déployé à environ 10 ou 15 nds durant10, 15, 20 jours et rejoindre n'importe quel point du monde... Arrivé sur place il est complètement opérationnel sans limitation de ses capacités, un classique ou un AIP aura consommé son combustible pour atteindre le lieu de la patrouille et aura besoin de refaire le plein (assez facile pour le gasoil, beaucoup plus compliqué pour l'oxygène et l'hydrogène liquide pour les AIP).
Troisièmement, je préférerais une capacité modulaire des tubes lance-missiles permettant aux SNLE-NG d'emporter ou des missiles balistiques, ou des missiles de croisière (des Ohio modulaires), Mais il faut se rendre compte que ces navires ne peuvent évoluer à proximités des côtes ou dans des mers fermées comme le sont capables des SNA ou classique... Mais le projet de navire Frappeur qui existait au début des années 90 pourrait très bien suffir... Surtout du point de vue financier, car les marines capables de couler un tel navire sont peu nombreuses.
Quatrièmement, c'est toujours une question d'argent... Comme pour les OHIO à leur conception, les Triomphant auraient pu avoir uniquement un kiosque escamotable... Ainsi que de nombreuses options qui coûtaient excessivement chère pour une fiabilité peut-être plus aléatoire et surtout un avantage tactique qui n'en valait probablement pas le prix... Mon avis personnel est que il faudrait les 4 Triomphants, au minimum 4 Barracuda et 4 Scorpene... Mais il faudra peut-être attendre le jour où le Ministère de la Défense aura gagné au loto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 03 Sep 2008, 19:08

Citation :
Mon avis personnel est que il faudrait les 4 Triomphants, au minimum 4 Barracuda et 4 Scorpene...

Personnellement je préfèrerai 4 Triomphant et 6 Barracudas (8 auraient été encore mieux). Comme le disais lowlow la propulsion nucléaire offre beaucoup d'avantage par rapport à la propulsion classique/AIP.

Citation :
Troisièmement, je préférerais une capacité modulaire des tubes lance-missiles permettant aux SNLE-NG d'emporter ou des missiles balistiques, ou des missiles de croisière

Nos Triomphant sont employés exclusivement pour la dissuasion nucléaire et n'ont probablement "pas le temps" d'être utilisés pour lancer des missiles de croisière (c'est le travail des Barracudas).

Citation :
En ce qui concerne les SNA, je trouve l'appproche anglo-états-unienne intéressante: elle en fait des "'plate-formes stratégiques" porteuses de missiles ou de forces spéciales et pouvant effectuer des missions de renseignement, tout en restant capable d'effectuer du combat de haute mer...

Ce n'est pas le cas de nos futurs SNA??? il me semble que les Barracudas peuvent emporter des missiles de croisière et des forces spéciales, sans oublier qu'un navire de 5000 tonnes doit être beaucoup plus souple à manoeuvrer en eaux peu profondes (qui risque de devenir le principal théatre d'intervention de la marine nationale) qu'un mastodonte de 10 000 tonnes et plus, tout en conservant des capacités de haute-mer équivalentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 03 Sep 2008, 19:45

J'ai cru comprendre que les SNA étaient aussi utilisés pour "nettoyer" les abords de Brest à l'arrivée et au départ des SNLE. Si c'est vrai, et pour ce genre de taches, un AIP ferait l'affaire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 03 Sep 2008, 21:12

C'est juste, un AIP suffirait ainsi que pour toute la Méditerranée... C'est pour cela que je réduit à un minimum de 4 les SNA, mais je rajoute 4 Scorpene (moins lourds en maintenance, donc peut-être plus disponible...)... Les Barracuda pourraient être déployés un océan Indien ou Pacifique, un en Atlantique, un en essai ou entrainement à la mer, un en maintenance, dans le même profil que les SNLE... Les Scorpene compéteraient les petites missions, formation, entrainement, nettoyage de la plateforme continentale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9359
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   Mer 03 Sep 2008, 23:29

clipper a écrit:
J'ai cru comprendre que les SNA étaient aussi utilisés pour "nettoyer" les abords de Brest à l'arrivée et au départ des SNLE. Si c'est vrai, et pour ce genre de taches, un AIP ferait l'affaire, non ?

Vu que les SNA sont basés à Toulon j'ai du mal à croire qu'à chaque sortie d'un SNLE il y à un SNa à proximité.

Il y à six mois j'ai discuté avec un marin embarqué sur un CMT de classe Eridan, le Verseau et je lui ai demandé si c'est vrai qu'un CMT sort avant chaque SNLE pour éviter la présence de mines ou d'enregistreurs de signature et il m'à répondu que non alors un SNA à chaque sortie de SNLE scratch

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les futurs sous marins nucléaires d'attaque classe SUFFREN
» SOUS MARINS NUCLEAIRES D'ATTAQUE CLASSE VALLIANT
» SOUS MARINS NUCLEAIRE D'ATTAQUE CLASSE TRAFALGAR
» SOUS MARINS NUCLEAIRES D'ATTAQUE CLASSE CHURCHILL
» Dossier : les sous marins nucléaires français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: