AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Ven 25 Avr 2008, 16:01

«La ville de Plevjia à été rapidement perdue sous la poussée des blindés albanais et comme nous manquions d'appui aérien, nous avons été obligés de nous replier à 25km de la ville après avoir subit de lourdes pertes. Nous avons été regroupés dans une caserne de Podgorica où nous avons été amalgamé avec le 27ème RI pour former la 74ème demi-brigade d'infanterie. Lors de la contre-attaque, nous étions en première ligne et c'est l'une des compagnies de notre régiment qui à dégager la caserne et surtout la base navale de Plevjia.»
A la signature de l'armistice le 14 avril 1999, la 74ème demi-brigade d'infanterie à été dissoute et les deux régiments à l'origine de sa création reformés. Les deux années suivantes ont été difficiles
«Nous avons senti à plusieurs reprises l'odeur fétide de la dissolution et jusqu'en 2001, il à été difficile d'attirer des recrues dans ce régiment malgré nos faits d'armes glorieux. Le moral s'en es ressenti mais fort heureusement à partir de 2002, tout s'est amélioré»
C'est en effet à partir de 2002 que l'armée reçoit enfin les crédits necessaires pour dévelloper une armée capable de repousser à la fois une attaque de la Serbie et de l'Albanie tout en participant à des ITEX (Intervention Extérieure). Le format choisit est une armée à dominante blindée et mécanisée avec 2 puis 4 brigades blindées et 6 puis 4 brigades d'infanterie mécanisée. La 7ème BB est de celle-là.
«Nous étions d'autant plus impatients que le matériel que nous allions récevoir était ultra-moderne. Jugez plutôt : chars Leclerc, véhicules de combat d'infanterie CV90, automoteurs PzH 2000. Nous pensions que nous allions être les premiers servis puisque nous devions défendre le pays contre une Albanie particulièrement remuante........»
Espoir déçu puisqu'il fût décidé que ce serait la 1ère Brigade Blindée de Rijeka qui serait la première équipée
«J'avoue que je n'ai pas compris ce choix» raconte le colonel Dansker «la 1ère Brigade Blindée était à la frontière d'un pays allié et ami de la Slavie et aurait donc du être la dernière à être équipée. Même des amis militaires servant dans les 3ème et 5ème Brigades Blindées à la frontière serbe n'ont pas compris ce choix....»
Le colonel Dansker (alors jeune lieutenant du 75ème RI, le régiment frère du 47ème RI) n'est pas au bout de ses surprises puisque il apprend qu'il va devoir déménager pour s'installer à Rijeka.
«Cette nouvelle m'à foutu en rogne. Non seulement on étaient considérés comme des moins que rien mais en plus on devait quitter notre caserne et notre ville pour une autre garnison à l'autre bout du pays»
Le transfert à lieu en juin 2005 quand les véhicules flambants neufs de la 1ère BB atteignent sous les acclamations de la foule la ville de Plevjia.
«C'était d'autant plus douloureux qu'à notre départ, il n'y avait quasiment personne. Malgré les souffrances que nous avions enduré dans les différentes guerres et les sacrifices que nous avions consentis pour défendre la ville, c'est tout juste si on ne nous claquaient pas la porte à la figure. Cela reste encore une profonde blessure de ma carrière militaire»
Promu capitaine, Josef Dansker est affecté au 1er Régiment de Dragons Portés, l'ancien 47ème RI
Quand les brigades ont été définitivement constituées en 2004, les autorités militaires slaviennes surement soucieuses de remonter le moral des troupes après plusieurs annonces de baisse des crédits militaires (finalement annulées) et de manifestations antimilitaristes aux abords des casernes (qui causèrent à Podgorica la mort de deux soldats et deux manifestement dans une bagarre au couteau) ont proposé de trouver des noms de traditions pour les différents régiments d'infanterie.
«Je me souviens qu'un de mes sergents au sein de la 3ème compagnie de combat du 47ème RI était féru d'histoire militaire. Il pouvait parler pendant des heures des théories de Clausewitz, de Fuller, de Lao Tseu. Il est d'ailleurs devenu officier au sein de la Brigade Parachutiste mais est mort au cours d'un exercice de combat de nuit. Un jour, il est venu me voir en me proposant le nom de Dragons Portés. J'avoue que je ne connaissais pas cette unité de l'armée française destinée à accompagner les chars au sein des Divisions Cuirassées et des Divisions Légères de Cavalerie mais le nom m'à séduit. J'ai donc proposé cette idée à l'état major en espérant qu'elle soit validée»
Le 4 septembre 2004, l'état major annonce que les régiments d'infanterie mécanisée seront dénomés grenadiers et dragons portés. C'est ainsi que le 47ème RI devient le 1er Régiment de Dragons Portés et que le 75ème RI devient le 3ème régiment de grenadiers.
«Ce changement de nom nous as donné un coup de fouet bienvenu et nous à permis de tenir jusqu'au début du réequipement qui à commencé en mars 2006.»
Le colonel Dansker garde un souvenir ému de cette période
«Ce fût une période magnifique. Chaque semaine, les véhicules flambants neufs arrivaient de l'usine . Nous devions travailler d'arracher pied pour prendre en main ce matériel mais aucun homme du régiment ne s'est plaint.»
Le réequipement s'est achevé en Décembre 2007 et depuis le régiment connait une intense période d'entrainement
«Jusqu'au mois de juin, nous allons multiplié les séances de tir, les exercices en terrain libre en Slavie et dans des camps à l'étranger en France, aux Etats Unis et en Ukraine principalement»
Si le 1er RDP ne va quitter la Slavie que pour la France et un exercice à Mourmelon au mois de juin, d'autres unités vont connaître des destinations plus exotiques comme le 3ème régiment de grenadiers qui va manoeuvrer au camp de Cheroky-Lane, loué par la Slavie pour six semaines, en compagnie du 4ème régiment de Lanciers équipé de Leclerc et d'élements du 2ème Régiment d'Artillerie et du 1er Régiment du Génie tandis que le 6ème Régiment de Cuirassiers va se frotter à la redoutable OPFOR du National Training Center de Fort Irwin en Californie. A l'issue de cet entrainement intensif qui sera conclu par un exercice en terrain libre à l'echelle nationale début juillet, la 7ème BB actuellement non opérationelle pourra participer à des ITEX
«Je ne peux pas vous dire quoique ce soit sur ces ITEX pour la simple et bonne raison que je ne suis pas courant des opérations dans lesquels mon régiment pourrait être engagé»
Il est cependant fait état d'une possible mission au Tchad au sein de l'EUFOR (où la Slavie deploie déjà une compagnie d'infanterie motorisée, une unité de marche des forces spéciales et six helicoptères EH 101) mais aussi en Afghanistan avec une task-force blindée composée d'un peloton de six Leclerc, d'une compagnie d'infanterie mécanisée, d'une batterie d'artillerie et d'une séction du génie.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Ven 25 Avr 2008, 16:02

Après cet entretien, nous nous sommes rendus au mess des officiers pour manger avant de commencer réellement notre visite de l'unité l'après midi. Une surprise de taille nous attend : le mess des officiers ressemble plus à une caféteria d'un campus qu'à celui d'une caserne mis à part bien entendu les treillis.
«C'est le seul moment où la discipline militaire se relache un peu» nous confie le lieutenant Ivanovitch «au mess, les soldats peuvent librement interpeller leurs supérieurs par leur prénom ce qui serait rigoureusement impossible dans le service»
Le repas expédié nous allions enfin pu commencer la visite des quartiers du 1er RDP. Ces quartiers sont particulièrement modernes et confortables. Derrière une certaine austérité des façades, nous découvrons des quartiers propres et bien meublés. C'est ainsi que les quartiers des différentes compagnies sont organisés autour d'un jardin intérieur qui est propice à la détente et à la camaraderie. Des passerelles métalliques permettent d'accéder aux étages supérieurs des installations techniques que ce soit les garages des CV90, camions et véhicules blindés légers, les dépôts de carburant, de vivres et de munitions. Nous passons alors au sous-sol du quartier de la 1ère compagnie, les «Fennecs» où se trouve le musée des traditions des dragons portés avec un mémorial à tous les dragons tombés au combat, une historique des différents régiments, l'explication des différents symboles comme le fameux béret bleu, l'insigne ou encore la dévise de tous les dragons qu'ils soient cavaliers ou fantassins «Pour Saint Georges en avant !», une devise à l'origine assez trouble, l'hypothèse la plus communément admise étant que des officiers slaviens ont assisté en 1997 au Carousel de Saumur en France et impressionés par la devise de l'arme blindée cavalerie (Et par Saint Georges !) ont décidé de reprendre en l'adaptant cette devise qui n'est pas apparue dans le desert puisque Saint Georges est un saint patron très présent en Europe centrale et orientale.

Le 1er Régiment de Dragons Portés

A cet instant nous étions impatients de découvrir réellement le régiment. Le 1er Régiment de Dragons Portés suit comme tous les régiments d'infanterie l'organisation modèle 2002 avec avec un état major, une compagnie de commandement et de soutien (section de commandement, section de soutien logistique, section de protection, section de transmission) trois compagnies de combat (section de commandement et de soutien, trois sections de combat [un groupe de commandement, trois groupes de combat et un groupe d'appui avec mortiers de 60mm] et une section d'appui [un groupe de mortiers de 81mm, un groupe antichar à missiles Spike debarqués et un groupe de tireurs d'élite] ) et une compagnie d'appui (section de mortiers de 120mm tractés ou portés, section antichar mécanisée, section de reconnaissance motorisé, une section commando et une section de mitrailleuses/lance-grenades).
Nous commençons notre visite par la 1ere Compagnie de Combat, les fameux Fennecs commandés par le capitaine Hervert. Quand je m'étonne de la consonance très française de son nom, le capitaine nous répond très simplement
«ma mère était croate et mon père français. Je suis né en Haute Savoie en 1978 et je me suis installé en Croatie en 1991 à l'age de 13 ans avec mes parents. A l'age de 18 ans, en 1996, je me suis engagé dans l'armée croate comme simple soldat, gravissant rapidement les echelons jusqu'à devenir capitaine en 2006 et prendre la tête des Fennecs.»
La 1ère compagnie de combat aligne donc une section de commandement et de soutien _qui assure le commandement de la compagnie et le soutien de l'unité qui comme toutes les unités de combat slaviennes doit pouvoir combattre en autonome pendant une semaine sans ravitaillement_ trois sections de combat et une section d'appui. Les trois sections de combat dispose d'un groupe de commandement pour le chef de section (groupe de création récente car à l'origine, il était prévu que le chef de groupe le plus ancien commande la section ce qui s'avéra finalement impossible au cours des manoeuvres) avec deux RL17 et un camion d'allégement 6X6 RM9, trois de groupe de combat avec un SM4 et un groupe d'appui avec trois mortiers de 60mm dans un SM40. Le SM4 est la dénomination slavienne du CV9035 mkIII. La Slavie à choisit ce puissant VCI en 2003 après une campagne d'essais avec le Bradley américain, le Warrior anglais et le BMP3 russe; la Slavie à été d'ailleurs été le premier pays à avori adopté cette version du CV90 avec un canon de 35mm Bushmaster, une mitrailleuse coaxiale de 7.62mm FN Mag 58, une mitrailleuse antiaérienne de 7.62mm FN Mag 58, 8 lance-pots fumigènes et deux lanceurs pour missiles antichars Spike, chaque groupe de combat comprenant un CV90 avec un pilote, un tireur, un chef d'engin/chef de groupe et 8 fantassins débarqués (un tireur de précision, un tireur d'armes lourdes le plus souvent équipé de MBT LAW, un mitrailleur avec une FN Mag 7.62mm, deux tireurs armés d'une mitrailleuse légère Minimi et trois dragons portés avec un G36, un lance-grenades de 40mm AG36 et un AT4CS);
Le groupe d'appui lui dispose donc d'un SM40 _la version APC du SM4 avec une tourelle monoplace qui est armée d'un lance-grenades de 40mm Heckler & Koch GMG et d'une mitrailleuse de 7.62mm FN Mag 58_ qui embarque trois duos mortiers avec un tireur mortier de 60mm et un pourvoyeur armé d'un G36; ce groupe d'appui pouvant soit être engagé groupé pour appuyer la section de combat où être déployés auprès de chaque groupe de combat.
Curiosité slavienne, nous sommes surpris de voir que les Fennecs ont épinglé à gauche sur leur poitrine, des ailes de parachutiste ce que le capitaine Hervet explique de manière très simple
«Comme toutes les unités de combat slaviennes nous avons une double spécialité : combat mécanisé et opérations aérohéliportées d'où la présence du brevet parachutiste slavien sur notre uniforme. Nous effectuons entre 5 et 15 sauts par an dans des avions de l'armée de l'air ou de la marine mais aussi à l'étranger. Personellement, j'ai le brevet parachutiste allemand et je vais binetôt passer le brevet parachutiste anglais mais d'autres officiers et soldats ont le brevet parachutiste israélien ou le brevet parachutiste français. Nous avons presque plus de brevets parachutistes étrangers que nos vrais paras».
La section d'appui dispose elle de trois groupes avec un groupe de mortiers de 81mm (trois SM 48 soit un par section de combat) un groupe antichar débarqué avec trois SM40 transportant chacun deux trinomes Spike (un tireur, un observateur et un tireur de protection) soit un total de 6 lanceurs antichars soit deux par section de combat et un groupe de Tireurs/Eclaireurs embarqués dans des SM4 pour des missions de reconnaissance et de destruction.

Nous rendons ensuite visite à la 2ème Compagnie, les «Scorpions» commandés par le capitaine Sonovitch. Cette compagnie est elle spécialisée dans le combat urbain, le sabotage et le tir de précision. L'équipement est identique à la 1ère Compagnie avec pour seule exception qu'en 2010, elle recevra en double dotation, des SN66, un véhicule de combat d'infanterie lourd sur un chassis dérivé du Leclerc avec un GMP avant. Ce véhicule de près de 55 tonnes avec les surprotection est armé d'une tourelle téléopérée avec un canon de 35mm, deux à trois mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58, un mortier de 60mm ou un lance-grenades de 40mm et deux missiles Spike et pourrait embarquer une quinzaine de fantassins que ce soit de vrais mécas ou par exemple des unités légères engagés dans des opérations héliportés et qui doivent évacuer sous un feu intense.
«Nous avons tous vu la Chute du Faucon Noir et nous n'avons pas compris que les américains se soient engagés en ville avec des véhicules à roues et sans blindage. C'est un truc que les slaviens ne feront jamais d'où notre volonté de develloper le SN 66»
Il est prévu que ce véhicule équipe une compagnie par régiment, la compagnie qui se spécialise dans le sabotage, le tir de précision et le combat urbain
«C'est à nous de maintenir une veille tactique et technologique dans ce domaine» explique le capitaine Sonovitch «Nous testons les équipements, les nouvelles tactiques et nous faisons profiter de nos lumières les autres compagnies du régiment»
Le tir de précision fait également l'objet de soins attentifs car ce mode de combat s'avère capital tant pour l'attaque ou la défense
«En defensive, un sniper bien entrainé peut stopper toute progression ennemie pendant plusieurs minutes car entre le moment où ils subissent leurs premières pertes et la neutralisation du sniper, il peut s'écouler de très longues minutesqui peuvent permettent aux troupes amies de se replier vers une nouvelle position défensive. Je vous laisse donc imaginer ce qui se passe quand on combine l'emploi de sniper avec l'artillerie et les pièges explosifs.»

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Ven 25 Avr 2008, 16:04

La 3ème Compagnie, les «Cobra» est elle spécialisée dans le combat en milieu difficile que ce soit la montagne, le désert ou même la jungle.
«C'est la compagnie la plus pointue du régiment» nous affirme avec une légitime fierté le capitaine Bernter «Chaque section de combat à sa spécialité, la 1ère s'est spécialisée dans le combat en montagne et par grand froid, la 2ème dans le combat en milieu aride et la 3ème dans le combat en milieu lagunaire et tropical»
Cette compagnie participe donc le plus souvent possible à des exercices en milieu hostile. C'est ainsi que la 1ère section réalise un exercice par an avec la 15ème Brigade de Montagne et un exercice à l'étranger généralement en Scandinavie tandis que la 2ème section s'est entrainé récement au Mali mais à aussi connu les rigueurs du CECAP ou Centre Commando d'Arta-Plage à Djibouti; la 3ème section préférant elle les charmes des lagunes italiennes ou la chaleur moite de la jungle brésilienne ou malaisienne. Comme pour la 2ème Compagnie, les Cobra sont chargés d'une veille tactique et technique dans leur domaine de prédilection, à leur charge d'informer les autres compagnies de leurs découvertes et de leurs innovations.

Nous terminons cette première journée par un tour à la Compagnie d'Appui, «Les Lions». C'est la plus importante compagnie du régiment puisqu'elle aligne pas moins de cinq sections (section de mortiers de 120mm tractés ou portés, section antichar mécanisée, section de reconnaissance motorisé, une section commando et une section de mitrailleuses/lance-grenades). Cette compagnie ne dispose pas de ses propres moyens de commandement car elle est considérée comme une compagnie reservoir où les unités de combat pioche les moyens d'appui-feu dont ils ont besoin. Sur le plan administratif, il est prévu que ce soit l'officier le plus ancien en grade qui commande la compagnie. Lors de notre visite, il s'agit du chef de la section mortiers, le lieutenant Vatichev. Ce dernier nous explique que «la tactique militaire slavienne consiste à écraser l'ennemi par une puissance de feu maximum à la plus grande distance possible pour éviter un corps à corps meurtrier d'où l'importance de posséder des appuis importants»
La section mortier est l'artillerie du chef de corps et est équipée de 9 SM49, de 3 SM 409 et de plusieurs RL1 (reconnaissance et protection). Le SM 49 combine un chassis de SM4 et la redoutable système suedo-finlandais AMOS (Advanced Mortar System) qui comprend deux mortiers de 120mm à chargement automatique par la culasse ayant une cadence de tir assez formidable de 26 coups par la minute et une portée de 10km en tir indirect.
«Avec ce système, nous sommes beaucoup moins dépendant de l'artillerie» nous explique le colonel Dansker qui poursuit en nous expliquant que «les régiments d'artillerie des brigades blindées et d'infanterie mécanisée ne possède que 24 automoteurs. Avec le SM49, nous leur permettons de se concentrer sur les tirs de barrage, les tirs de précision et l'appui des régiments de char.»
La section antichar mécanisée est composée comme son nom l'indique de 9 chasseurs de chars SM42. Il s'agit d'un SM4 équipé d'une nouvelle tourelle supportant en particulier 8 missiles antichars Spike
«Cette section est général dispatchée entre les différentes compagnies de combat pour compléter la section antichar debarquée de chaque compagnie de combat» nous explique le lieutenant Vatichev qui poursuit en nous disant que «cependant l'emploi de cette compagnie groupée peut être envisagée pour monter des coups d'arrêts antichars ou en offensive pour nettoyer le terrain»
L'antichar c'est en effet une obssession de l'armée slavienne. Les menaces serbes et albanaises y sont pour beaucoup car ses armées s'équipent de puissantes divisions blindées ce qui explique les brigades de combat slaviennes disposent de deux régiments de char mais aussi de 4 sections antichars par régiment et d'un bataillon indépendant. La destruction des chars n'est cependant pas la seule mission de cette section qui avec son missile Spike s'est élargit à la destruction des positions fortifiées et des navires légers
«Nos missiles Spike disposent de deux modes de guidage ce qui le rend particulièrement precieux. En terrain ouvert ou le risque de dommages collatéraux est plus faible, on utilise généralement le mode tire et oublie pour rester le plus discret possible mais en combat urbain où il se trouve encore des civils, nous préferons utiliser le mode filoguidé pour éviter de toucher une école ou une habitation inoffensive»

la Section de Reconnaissance Motorisée sont les yeux du chef de corps. La SRM est contrairement aux autres unités équipés de véhicules à roues à savoir des RL 10 de reconnaissance et d'observation, des RL 14 antichars et peut être à terme des RL106, des automitrailleuses de combat et de découverte. Cette section opère en général à 15 ou 30km en avant des forces, elle est chargée de reconnaître les itineraires (ponts, routes minées ou non, lieux possibles d'embuscade, forces ennemies et leur puissance) ou de mener des actions de retardement.
La section de mitrailleuses et de lance-grenades (SMLG) est l'exemple même de l'obssession slavienne pour la puissance de feu. Cette section aligne en effet pas moins de 12 mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58, de 6 mitrailleuses lourdes de 12.7mm Browning M2 et de 6 lance-grenades de 40mm GMG soit en théorie, 4 mitrailleuses de 7.62mm, 2 mitrailleuses de 12.7mm et 2 lance-.grenades par compagnie de combat. Le sous-lieutenant Tevotich commandant la SMLG nous explique «que généralement, nous sommes dispatchés entre les différentes compagnies qui reçoit le renfort d'un ou plusieurs SM40 avec un assortiment variable pour appuyer la compagnie de loin ou servir de base de feu au contact. Nous pouvons également être utilisés en bloc pour créer une base de feu et écraser l'objectif sous les balles et les grenades pour l'attendrir et faciliter la progression des troupes d'assaut»

La section commando est la section la plus récente de la compagnie puisqu'elle à été créée en 2005 sur le modèle de la SAED française (Section d'Aide à l'Engagement Débarqué). Cette section qui utilise également des RL1 opère souvent en compagnie de la section de reconnaissance motorisée mais souvent plus au contact des troupes d'assaut
«Notre section est la section la plus riche en spécialiste du régiment» nous le sous-lieutenant Markevitch «nous disposons de tireurs d'élite, de spécialistes en sabotage et démolition, de spécialiste du renseignement, de plongeurs et nous pouvons aussi bien mener des reconnaissances agressives que nous enterrer à proximité d'un objectif que la compagnie devra attaquer ou déminer des égoûts ou fouiller des caves quand ce n'est pas verrouiller un carrefour pour protéger la progression des groupes de combat.»
Cette section qui monte en puissance et qui devrait atteindre sa pleine efficacité opérationelle en 2009 dispose déjà de puissants moyens de communications et d'observation mais aussi de drones Skylark en attendant des robots mais aussi des drones Scorpio
«Nous ne savons pas si les Scorpio vont compléter les Skylark ou si nous allons beneficer des deux ce qui serait l'idéal car le terrain ouvert et la ville nécessite deux types de drones différents mais nous ne sommes pas les décisionnaires»

Après cette longue journée, nous retrouvons le mess et son ambiance chaleureuse. Nous comprenons ce que le colonel Dansker à voulu dire en parlant du régiment comme de sa deuxième famille : les officiers, sous officiers et soldats communiant ensemble au moment du repas, les chants, les toasts se succédant jusque tard dans la nuit. Nous regagnons nos quartiers à 2h du matin alors que le branle-bas de combat est prévu à 6h, le reveil s'annonce difficile

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Ven 25 Avr 2008, 16:06

A mon commandement Feu !

Le reveil fût bien entendu difficile et malgré la fatigue, nous avons du assister derrière le colonel Dansker à la levée des couleurs à 7h précise. Dans la cour, l'ensemble du régiment, uniforme impécablement sanglé, béret sur la tête, Rangers cirées, fusil avec sa baïonette est réuni. Le clairon commence son office pendant que le régiment comme un seul homme se fixe et salut pendant que le drapeau slavien s'élève sur le mat. Le régiment se disperse ensuite pour vaquer aux occupations prévues et nous suivons le lieutenant Ivanovitch qui conduit au champ de tir où s'entraine la 1ère section des «Scorpions». C'est l'occasion de nous présenter et même d'essayer les principales armes de l'infanterie slavienne comme le pistolet Glock 17 de fabrication autrichienne, le pistolet mitrailleur MP7, le fusil d'assaut G36 et jusqu'aux mitrailleuses Minimi et FN Mag 58.
«Chaque année, nous tirons jusqu'à 1500 cartouches par an lors de nos séances d'entrainement hors terrain de manoeuvre ce qui est bien plus important que les autres armées européennes.»
Après le déjeuner, nous allons participer à la marche de 20km qui termine la première phase de formation. Cette marche se fait dans les rues de Rijeka avec fusil chargé (4kg) et un sac de 15kg. Cette marche à lieu une fois par semaine et malgré son caractère répétitif, cette marche est toujours très appreciée par les Rijekans qui se massent sur les points de passage obligés comme la base navale dans laquelle les futures recrues effectuent une boucle avant de revenir à la caserne. Après avoir déposé les sacs et les armes, nettoyer leurs rangers et leur uniforme, les futurs dragons portés se rassemblent sur la place d'arme, au centre de celle-ci alors qu'à la périphérie se trouvent les dragons portés confirmés. Les nouveaux dragons reçoivent leur insigne métallique à épingler sur le côté gauche de l'épaule et le fameux béret bleu incliné vers l'oreille gauche. Les nouveaux Dragons ne sont pas au bout de leurs peines puisqu'ils ont encore une mois de formation avant de pouvoir réellement intégrer le régiment. On estime qu'ils ne seront réeelement opérationnels qu'au bout d'un an dans la compagnie.

Par Saint Georges en avant !

Notre séjour se terminant le 23 avril nous allons avoir la chance d'assister à la fête de la Saint George, le saint patron des dragons et des cavaliers slaviens en général mais en attendant cette somptueuse cérémonie, nous allons suivre le régiment en manoeuvre au camp de Pontitcello, un vaste camp située au sud de la ville de Koper, permettant le tir de toutes les munitions réelles à l'exception des LRM et des missiles de croisières. Ce camp de 8 hectares dispose de plusieurs villages de combat et de champs de tir adaptables en fonction de l'objectif de l'exercice. Durant ces deux jours de manoeuvre, le régiment va mener des exercices de tir statiques sur les stands de tir mais aussi des manoeuvres accompagnées de tirs réels. Nous avons le privilège de pouvoir suivre cette manoeuvre depuis le véhicule de commandement du colonel Dansker, un puissant Alvis Iveco Panther qui lui permet de se glisser d'un champ de tir à un autre. Il ne faut pas perdre de temps car ce camp est très demandé par les forces slaviennes qui manquent de vrais champs de tir du fait du manque de place. La 1ère Compagnie de combat ouvre le bal dans un exercice de combat en localité, un village tenu par des «rebelles» qu'il faut déloger au corps à corps. C'est là que l'on peut voir les différences entre les Grenadiers et les Dragons Portés. Si les premiers n'hésitent pas à débarquer très tôt de leurs CV90 pour engager le combat au corps, les Dragons Portés ont plus tendance à rester longtemps dans leurs véhicules de ne débarquer qu'à proximité immédiate de l'objectif. Les Fennecs dans leurs puissants chenillés foncent vers l'objectif en utilisant le terrain tourmenté, appuyés par les mortiers de la compagnie d'appui. Arrivés dans le village, les soldats jaillissent et les gestes appris à l'entrainement reviennent instinctivement : grenades dans les ouvertures puis rafales, appui mutuel par des tirs de mitrailleuses; ces gestes sont répétés jusqu'à ce que le village soit «repris». Les trois compagnies de combat vont se succéder dans ce village de combat avant de passer au champ de tir pour une évaluation opérationelle de tir avec toutes les armes de la compagnie. Chaque soldat est formé à l'usage de toutes les armes du pistolet au missile antichar MBT Law en passant naturellement par le fusil d'assaut, la mitrailleuse légère et moyenne, le lance-roquettes.......... . Les CV90 ne sont pas en reste puisque sur leur propre champ de tir, les équipages se donnent à coeur, vidant de bon coeur les soutes à obus de 35mm et les caisses de 7.62mm avec pour touche finale deux missiles Spike sur des carcasses de T55.

Après une nuit passée sur le terrain sous les tentes, le deuxième et dernier jour se termine par un exercice combiné mettant en scène tous les moyens du régiment. L'objectif est la prise de contrôle d'un camp de terroristes lourdement armés. Comme dans la tradition des pays d'Europe Centrale et Orientale, cet exercice s'effectue avec des munitions de guerre y compris pour les mortiers de 120mm, les missiles antichars, les grenades............ . Tout commence par un bombardement au mortier de 120mm pour attendrir la cible avant que les compagnies de combat ne déboulent dans la plaine, la 1ère compagnie longe la côte pour empecher que les terroristes ne fuient vers la terre (dans la réalité, il est probable que la marine engagera des navires pour verrouiller la côte), la 2ème compagnie fonce pleine axe pendant que la 3ème compagnie reste en réserve pour appuyer telle ou telle compagnie en fonction des besoins. Il faut cette fois aller au corps à corps et les dragons portés débarquent et commencent à nettoyer le camp maison par maison. Le choix de la 2ème compagnie, spécialisée dans le combat urbain n'est bien entendu pas innocent puisque cette mission necessite une vraie science du combat urbain. Le camp est finalement conquis au bout d'une journée de combat avec de lourdes pertes que ce soit pour l'OPFOR qui à «perdu» 45 hommes tués, blessés ou prisonniers ou pour le 1er RDP qui à perdu 23 hommes tous tués ou gravement blessés.

Malgré la fatigue, les dragons en particulier les plus jeunes sont saisis par l'impatience puisqu'ils vont participer à la Saint George. Après avoir nettoyé les armes et reviser les véhicules, c'est le retour à la caserne. Là, les soldats, officiers et sous officiers troquent leur uniforme de combat pour un uniforme de parade, l'uniforme de parade de l'armée slavienne : pantalon noir, veste vert foncé, béret bleu vissé sur la tête, l'insigne rutilant et les décorations mise à l'honneur. Cette cérémonie qui à lieu tous les 23 avril commence par un salut au drapeau slavien puis à celui des dragons qui n'est sorti de son étui que deux fois par an : le 23 avril et le 4 juillet, jour de la fête nationale. C'est ensuite le chef de corps qui s'adresse à ses troupes en terminant par la liste de tous les soldats du régiment morts au combat _ceux du 1er RDP mais aussi ceux du 47ème RI_, chaque nom étant suivie de l'expression «Mort pour la patrie». La cérémonie se termine par une marche au flambeau jusqu'au monument au mort du régiment, un lieu discret et peu connu où trône une vasque allumée le 23 avril au soir et eteinte le 24 avril à 12H avant d'être rallumée le 4 juillet à minuit et eteinte à 23h59.
C'est sur cette magnifique cérémonie que se termine nos quatre jours. En cadeau, le colonel Dansker nous remet symbolique un béret bleu avec l'insigne des dragons, enfin un signe corrigé puisque la grenade à été remplacé par un appareil photo. C'est avec beaucoup d'émotion que nous regagnons l'aéroport de Rijeka après ses quatres jours formidables, quatre jours pendant lesquels nous avons découvert de plus près une magnifique armée, fière de sa courte histoire, motivée et très bien entrainée.

Ted Dansier et Marc Beluro
Le Point

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Sam 26 Avr 2008, 08:35

super le reportage sur les dragons portés slaviens. Y'a rien à dire, juste bravo.

Tiens ca me donne envie de faire quelque chose comme ca, genre "une journée avec la marine belkanne". J'y travaillerai la semaine prochaine (ce week end j'ai beaucoup de copies à corriger).

Félicitation également pour l'ODB des forces terrestres. Moi ca fait des semaines que je bloque dessus. Chaque fois que j'arrive à quelque chose qui me satisfait à peu près, je recommence tout.
Revenir en haut Aller en bas
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Sam 26 Avr 2008, 08:49

Très bon article!!!cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Sam 26 Avr 2008, 18:22

Merci les gars

@ Eagle Eye J'ai mis pas mal de temps à me fixer un OdB cohérent et j'en ai ch....... pour arriver à quelque chose de cohérent et d'assez réaliste

@ MM40 merci. J'ai aussi le projet de faire une presentation de chaque type de régiment par exemple un régiment de Leclerc, un régiment d'artillerie, un régiment du génie.............. il faut juste que je trouve le temps

En ce moment j'ai commencé à choisir les couleurs des bérets. Je sais déjà que les paras auront un béret rouge, les Rangers un béret vert et la Cavalerie un béret noir mais pour le reste c'est assez flou

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 28 Avr 2008, 12:00

Citation :
Arrivée des Super Dvora mk3

Ce matin sur les coups de 9h30, le cargo Emerald Sea est arrivé à Budva. Ce navire qui dispose d'un radier de 127m à transporté depuis Israël, huit vedettes Super Dvora mk3 commandées par la marine slavienne pour assurer la protection de ses bases. Ce premier lot va être suivi de deux autres à la fin de l'année et au début de l'année prochaine puisqu'un total de 24 vedettes de ce type ont été commandées. Ces vedettes ont rejoint l'Arsenal de Budva où elles vont recevoir leur armement à savoir deux canons Mauser MLG 27, deux mitrailleuses FN Mag 58 de 7.62mm et des emplacements pour deux missiles antinavires ASL ou un LRM de 107mm. Leur mise en service est prévue au mois de juin : quatre resteront à Budva mais deux rejoindront Kotor-Tivat et deux Split, Rijeka devant attendre la fin de l'année pour recevoir ces vedettes qui completeront des embarcations semi-rigides Defender.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 28 Avr 2008, 20:07

Tu veux pas acheter quelques Leclercs ?
C'est les soldes dans l'armée de terre !!Mr. Green

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2008/04/des-chars-lecle.html
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 28 Avr 2008, 20:30

J'ai vu ça, c'est triste et affligeant. J'ai pas vraiment le besoin en ce moment, mes brigades blindées et d'infanterie mécanisée sont réequipées et les brigades blindées de réserve vont être équipées de T72 modernisés

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Mar 29 Avr 2008, 09:46

Bah après tout on a plus vraiment besoin de 350 chars Leclerc. A la rigueur 240 ca me suffit, à conditions qu'on soit capable d'en envoyer de grosses unités se battre lors d'opérations lointaines de haute intensité (genre 180 Leclerc pour "Tempête du Désert 2"). Puis bon un Leclerc ca a une force de frappe autrement plus importante qu'un AMX-30.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Jeu 01 Mai 2008, 11:31

Citation :
Des CB 90 pour la Slavie ?


Selon le Dagens Nyheter, la Slavie et la Suède seront entrain de négocier l'acquisition par l'armée slavienne de vedettes blindées type CB 90 pour les patrouilles fluviales et la lutte anti-guerilla. C'est une annonce un peu étonante car la Slavie viens d'acquérir pour la défense de ses bases navales et de ses ports, des vedettes Super Dvora Mk3 qui pourraient parfaitement jouer ce rôle

Le ministère slavien de la défense n'à pas démenti cette nouvelle du quotidien de Stockolm en précisant simplement qu'un appel d'offres pour une série d' Armoured River Boat (ARB) devrait être lancé d'ici la fin de l'année pour équiper la future flottille fluviale slavienne

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Ven 02 Mai 2008, 13:20

Armée de Terre slavienne : Bérets


Noir : régiments et bataillons de cavalerie à l'exception du 3ème bataillon de Pandurs et du 5ème régiment de chasseurs à cheval (béret bleu marine de la 15ème brigade de montagne) du 1er bataillon de Pandurs et du 2ème Régiment de Hussards (béret rouge de la 16ème brigade parachutiste)
du 5ème bataillon de Pandurs et du 1er régiment de hussards (béret vert de la 17ème brigade d'infanterie légère)

Bleu Marine : Troupes de montagne (infanterie cavalerie génie et artillerie)

Bleu foncé : Infanterie Mécanisée (Dragons Portés et Grenadiers)

Rouge : Troupes parachutistes ainsi que les éclaireurs parachutistes de la 26ème Brigade du Renseignement

vert : Rangers (et autres unités de la 17ème BIL) Forces Spéciales et Régiments de renseignement

Bleu clair : infanterie médiane (fusiliers et chasseurs à pied)

Gris clair : Génie sauf les 2ème , 4ème et 6ème RG integrés respectivement à la 17ème BIL, 16ème BPara et 15ème BM

Gris foncé : Artillerie sauf le 3ème RA (17ème BIL) 5ème RA (16ème BPara) et 7ème RA (15ème BM)

Sable : Hélicoptères et aviation légère

Carmin : Train

Violet : Transmission, soutien logistique et appui au commandement

Marron : Police militaire

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Dim 04 Mai 2008, 21:32

Pas de PAC pour la Slavie !

La décision était attendue pour 2009 mais elle est pourtant tombée le 3 mai 2008. Le programme SNP12 qui prévoyait la construction de deux à quatre porte-aéronefs de combat à été annulé.


Mostar, Cetinje, Lubjana et Plevjia devront attendre pour posséder un navire prestigieux à leur nom. Ces quatres villes étaient considerées comme les favorites pour donner leur nom aux futurs porte-aéronefs de la MRS, navires censés compléter les porte-avions avec des F35 et des hélicoptères. Dès le départ ce programme à fait polémique et à été la cible de nombreux détracteurs qui reprochait à la marine d'avoir les yeux plus gros que le ventre, qui doutait de son utilité sans parler de ceux qui préféraient voir des croiseurs lance-missiles, certains amiraux demandant la construction de «Kirov slaviens».

Ses partisans ne sont jamais parvenus à le sanctuariser en lui accordant le statut de «programme portegé» qui lui aurait permis de bénéficier de crédits sur cinq ans comme pour le programme SNP 11 (porte-avions) ou 13 (sous-marins) ce qui le condamnait à étre remis sur la selette chaque année par la très inquisitoriale Commission de la Défense qui depuis quelques mois épluche avec une vigueur inacoutumée les dépenses de l'armée et des forces de sécurité. Le coup de grâce à cependant été la rupture des négociations entre les chantiers navals de Budva et Ficantieri pour une construction commune des porte-aéronefs en juin 2007 avait montré les faiblesses de ce programme et ce n'était pas la signature d'un protocole d'accord entre Navantia et les Chantiers Navals de Split pour la construction commune de navires derivés du BPE qui allait changer quoi que ce soit

Cette annulation de programme est une première en Slavie et d'autant plus étonante que le budget de la défense pour 2008 est en augmentation de 9% ce qui garantissait un financement conséquent pour le programme SNP12. Cette décision semble être plutôt le révélateur de la maturité stratégique de la marine slavienne : elle qui souhaitait acquerir le plus de navires possibles à compris qu'il fallait aussi se doter d'une vraie stratégie et visiblement, les PAC n'avaient pas leur place dans cette stratégie. L'argent économisé va servir à acquérir de nouveaux matériels en particulier des drones, la marine souhaitant commander des drones Fire Scout pour ses corvettes et frégates ainsi que des Heron pour la patrouille maritime.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 05 Mai 2008, 19:06

Le Squadron 300 au complet.........

Le Squadron 300 "Blue Cobra" basé à Tétovo à reçu ce matin à Banja Luka son seizième et dernier Rafale. A 12.30, deux Rafale C et un Rafale B se sont posés au Centre Technique de l'Armée de l'Air où il à rejoint les 12 autres appareils de l'unité (10 Rafale C dont deux présents au Belkan pour le défilé du 9 mai et 6 Rafale B), le premier escadron équipé de Rafale et qui termine sa transformation à Banja Luka.

Le Squadron rejoindra sa base début juin et à la fin de ce mois, il devrait atteindre sa capacité opérationelle initiale (Initial Operation Capacity) à la fin du mois de juin et être déclaré FOC (Full Opérations Capacity) à la fin de l'année. Un déploiement en Afghanistan est envisagé en 2009 même si cette unité à pour mission principale la défense antiaérienne de la capitale

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 05 Mai 2008, 19:15

...........Et le squadron 301 monte en puissance

A quelques pas de là, le squadron 301 "Red Cobra" monte doucement en puissance. Créé en 2005, cette unité qui sera basée à Zagreb à reçu au mois de mars ses quatre premiers F 16, deux F 16E monoplaces et deux F 16F biplaces, ces deux appareils étant en ce moment au Belkan pour le défilé du 9 mai. au mois d'avril, deux F 16F et deux F 16E ont rejoint également l'unité qui dispose donc désormais de 8 appareils (4 F16E et 4 F16F). A la fin de l'année 2008, l'escadron aurait atteint son IOC avec 10 F16F biplaces et 6 F16E monoplace, cette unité étant plus destinée à l'attaque au sol, à la reconnaissance et aux raids antinavires qu'à la défense antiaérienne

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)


Dernière édition par clausewitz le Dim 13 Juil 2008, 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 05 Mai 2008, 22:19

Petite précision, c'est le Belka, les belkans et belkannes sont les habitants du pays.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Mar 06 Mai 2008, 11:48

Mois de juin chargé pour l'amiral de la flotte

Il est de tradition en Slavie que l'amiral de la flotte assiste aux mise sur cale et aux lancements de tous les navires et le mois de juin va être particulièrement chargé

L'amiral Malinovitch va en effet parcourir l'Europe à la mi-juin pour de nombreuses cérémonies, l'occasion également pour les chantiers navals de faire du lobbying pour d'hypothétiques commandes à venir

Tout va commencer le 10 juin 2008 à Carthagène où l'amiral de la flotte va assister au lancement de deux chasseurs de mines, les M 14 Hussard et M 15 Uhlan, dérivés des Ségura espagnols, eux même dérivés des Sandown britanniques. Après une visite d'une journée à son homologue espagnol, l'Amiral Général Sebastián Zaragoza Soto pour discuter de futurs exercices communs, l'amiral Malinovitch sera de retour le lendemain à Carthagène pour la mise sur cale du quatrième sous marin de type Scorpène, le S35 Faramir, cérémonie à laquelle assistera le S33 Legolas, lancé au mois de mars et qui va débuter ces essais à la mi-mai.

Le lendemain, le 13 juin, l'amiral Malinovitch assistera lui à la mise sur cale à Cherbourg du S34 Boromir, le troisième Scorpène, cérémonie à laquelle n'assistera pas le S32 Aragorn puisqu'il sera ce jour là à Lorient pour ses essais dans l'Atlantique

Après deux jours à Paris pour diverses discussions avec les hauts gradés de la marine française et des industriels, l'amiral Malinovtich terminera sa tournée à Hambourg le 16 juin pour assister à la mise sur cale de la frégate légère F 100 Kazan, une frégate type Meko A 200 qui doivent à terme servir avec les patrouilleurs lance-missiles classe Animals

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Dim 11 Mai 2008, 18:18

Citation :
Une visite instructive et fructueuse

Le président de la république Hans Mosowski est rentré hier matin de sa dernière visite d'Etat qu'il avait choisit de réserver à la France. Que tirer de cette visite ? voici quelques élements de réponse de notre envoyé spécial à Paris, Ernst Berger

Hans Mosowski est donc rentré ce samedi matin à bord de l'A330 presidentiel après cinq jours passés en France, séjour marqué en particulier par sa participation aux commémorations du 8 mai à Paris et à Ouistreham en compagnie du président français.

Les autorités françaises attendaient beaucoup de cette visite tant sur le plan économique que politique. Pour être honnête, le bilan est plutôt mitigé malgré les communiqués officiels echangés à l'issu de ce séjour.

Des contrats ont bien été signés mais ils sont loin d'avoir égalés les folles espérances des industriels français. Areva et EDF ont certes obtenu un contrat pour centrale nucléaire livrée clé en main avec quatre réacteurs EPR ainsi qu'une usine de retraitement, Airbus à engrangé 12 Airbus A340 et 16 A350 et Alstom, le deuxième volet du Slavian Fast Train (liaison inter-aéroport Podgorica-Sarajevo-Zagreb), point de contrat spatial (les 4 satellites de télécommunication civil slaviens étant promis à Sea Launch) ni de méga contrat militaire (on parlait de la commande d'un ou deux Mistral supplémentaires, de corvettes Gowind, de sous marins SMX23 mais aussi de Rafale et d'A400M supplémentaires).

Le bilan politique est lui aussi mitigé. Certes un accord d'extradition permanent avec la France à été signé (le premier temporaire avait été signé en 2000 et avait expiré en 2005) ainsi qu'un accord de coopération antiterroriste mais la Slavie n'à pas éclaircie sa position vis à vis de l'UE. La Slavie est liée à l'Union Européenne par un traité d'association essentiellement douanier mais apparement toujours pas de candidature. Même chose pour l'OTAN. La Slavie participe depuis 2004 au Partnership for Peace mais elle n'à toujours pas annoncer sa candidature, candidature qui pose problème non seulement parce que la Slavie souhaite conserver de bonnes relations avec Moscou (les relations tendues jusqu'en 2004, se sont rechauffées depuis 2005, la Russie reconnaissant même la Slavie début 2006 mais échouant à convaincre la Serbie à faire de même) d'autant qu'une visite d' Etat de Dimitri Medvedev, le nouveau président russe est annoncée pour octobre sans oublier les réserves de la Grande Bretagne, de l'Allemagne et des Etats Unis qui craignent pour leur influence au sein de l'Alliance Atlantique avec l'entrée d'une telle puissance militaire au sein de l'organisation.

Nous venons de le voir, la visite du président slavien n' à pas lever tous les doutes liées à la politique extérieure slavienne, une politique qui peut paraitre bien trouble et bien incertaine. Les prochains mois seront décisifs

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Dim 11 Mai 2008, 18:33

Citation :
Des capacités de patrouille insuffisantes

L'amiral Genovtich, ancien commandant de la 1ère flotte et tout juste mis en disponibilité n'à pas hésiter à mettre les pieds dans le plat dans un article de la Revue Navale où il affirme que les moyens de contrôle océanique slavien ne sont pas à la hauteur des ambitions des politiques

Avec 16 corvettes de classe Deus (d'ici 2017) et 8 patrouilleurs océaniques de classe Le Vigilant (d'ici 2012) la marine slavienne dispose de moyens de patrouille océanique que beaucoup de marines lui envient d'autant que la Slavie à la différence de la France ou de l'Australie ne possède pas une grande ZEE à défendre et à surveiller contre les déprédations même si la protection de son commerce équivaut à surveiller une immense ZEE.

Pourtant à en croire l'ancien commandant de la Flotte de l'Adriatique, les moyens ne sont pas en adéquation avec les objectifs fixés par les politiques puisque les moyens sont utilisés au maximum de leurs possibilités sans aucune relève ni possibilité de renfort d'autant plus que les corvettes censées soutenir les patrouilleurs océaniques auront déjà fort à faire en cas de guerre contre l'Albanie.

L'amiral Genovitch n'est pas dupe il sait bien que la construction rapide de nouveaux navires est impossible en raison de la surcharge des navires slaviens sans parler des questions humaines et financières. Il à donc proposé que les patrouilleurs océaniques de la Marine et des Garde-Côtes identiques soient mutualisés, l'amiral Genovitch estimant qu'avec 20 navires, il y aurait suffisament de moyens pour la surveillance courante et l'envoi de renforts pour des opérations ponctuelles. L'amiral Petrov, commandant des garde-côtes à réagit avec vigueur rappelant que si il est prêt à détacher un ou deux patrouilleurs pour soulager la marine, il est hors de question que tous ses navires soient placés sous le commandement de la marine et être utilisés sans qu'il en soit avertit.

l'amiral Genovtich estime les besoins à 4 à 6 OPV supplementaires, 4 pouvant être considérés comme une réserve stratégique et 2 pour soit armer une hypothétique sixième flotte dans le Pacifique ou rejoindre la cinquième flotte à Alor Setar pour être détachés aux lisières du Pacifique (des discussions avec les Phillipines, la Papouasie Nouvelle Guinée et les Salomon seraient en cours pour l'établissement d'une station navale en attendant une véritable base digne de ce nom)

En attendant la construction éventuelle de nouveaux patrouilleurs, l'amiral Genovitch se rejouira peut être de la commande de 8 drones Fire Scout avec stations sol et soutien logistique, drones qui jusqu'en 2010 serviront à l'entrainement et à la définition de modules d'emploi en attendant une utilisation opérationelle peut être à bord des OPV

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Dim 11 Mai 2008, 18:46

Citation :
Et si Fincantieri créait la surprise ?

Le programme SNP23 semblait être le moins surprenant de la marine slavienne. La demande de navires rapides de transport semblait être une commande destinée aux chantiers australiens Incat mais le chantier italien pourrait créer la surprise

Le 22 avril, 48h avant la cloture de l'appel d'offres concernant la fourniture de 4 navires rapides de transport destinés à basculer des forces d'un théâtre à l'autre (par exemple rembarquer des troupes engagées dans l'Est Africain pour les débarquer en Asie du Sud-Est), la marine slavienne à reçu une proposition des chantiers Fincantieri, une proposition alléchante qui rend moins certaine la fourniture à la MRS de catamarans Incat et qui ouvre même des possibilités très importantes.

Fincantieri propose l'achat ou la location pour cinq ans de rouliers rapides (32 à 35 noeuds) de 140 à 160m de long et 25000 t pouvant transporter un régiment de chars d'une brigade blindée soit une centaine de véhicules. Les premières images de ce projet baptisé TRS 2000 (Tactical Roll on Roll of) dévoile une silhouette classique avec un massif chateau à l'avant et la rampe à l'arrière. La manutention n'est pas oubliée avec deux grues de 45 tonnes juste en arrière du massif. Les véhicules seraient chargés sur le pont supérieur, sur le pont principal et sur le premier pont, le seul à occuper toute la longueur de la coque. L'accès entre les ponts est assuré par un élévateur de 50t. Prevoyant, Fincantieri annonce que son navire peut aussi servir de porte-conteneurs avec 200EVP sur le pont principal, de porte-aéronefs auxiliaire/transport d'aviation mais aussi de navire hôpital. Une version militarisée avec armement, battelerie et plate-forme hélicopère est aussi annoncée.

Fincantieri à donc semble-t-il surmonter la déconvenue de l'annulation du programme SNP 12 pour lequel son Cavour était favori pour s'inscrire comme un acteur avec qui il faudra compter car au delà du programme SNP23, le chantier italien compte bien décrocher le programme NASS/JSS (lancement officiel en 2009) mais aussi le programme de navires hôpitaux.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 12 Mai 2008, 22:09

Super ces articles Claus (1er régiment de dragons portés, réductions de programmes, etc...) cheers thumright thumright thumright thumright thumright
Tu va faire des émules.

(Il faut vraiment que je reprenne mon post sur l'Epire sous une nouvelle forme : un post sur les forces armées et un fil info sur le Royaume d'Epire en général)
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Lun 12 Mai 2008, 23:14

Merci fanaphib. Je dois encore faire un post sur le défilé au Belka et j'ai repris mon étude sur la marine slavienne, commençant la partie la plus interessante : les différents programmes

Pour les RDP, je pense faire sur les autres armes en particulier les parachutistes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Sam 17 Mai 2008, 22:05

La boulimie de la marine slavienne

On pourrait penser que connaissant les programmes actuels de la MRS, elle n'aurait aucun projet en cours. Pourtant la MRS à annoncé que de nouveaux programmes sont à l'étude :

SNP23 : ce programme est déjà connu mais la proposition de Fincantieri de rouliers rapides (4 à 6 exemplaires) pourraient changer la donne

SNP24 : Défense côtière : il s'agit essentiellement de l'achat de Super Dvora Mk3 voir de CB90 ainsi que la construction de mouilleurs de mines côtiers et de chasseurs de sous marins

SNP25 : Bâtiment-base rapides pour stocker du matériel ou servir de base opérationelle, ils pourraient être devellopés à partir de porte-conteneurs rapide

SNP26 : LCU prepositionnés pour renforcer les capacités de transport autonome des différentes base

SNP27 : Phase 2 du programme amphibie avec deux à quatre navires de soutien logistique aux opérations amphibies, de deux à quatre LST et de deux à quatre grands LCAC.

Réponse dans les mois à venir Wink

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   Dim 18 Mai 2008, 21:29

Citation :
Des frégates antiaériennes pour la Marine de la République Slavienne ?
Selon le Tirana Evening Post, la MRS aurait commandé aux chantiers navals de Kotor-Tivat une étude pour de nouvelles frégates antaériennes pour compléter les Frégates légères de combat de classe Russian Town et renforcer la défense antiaérienne du territoire. La MRS à refuser de confirmer cette information

Bien que la source soit albanaise et donc sujette à caution pour tout ce qui concerne les questions de défense, cette information serait à priori fiable. La marine slavienne aurait demandé aux chantiers navals de Kotor Tivat d'étudier une version antiaérienne des frégates multimissions pour renforcer la défense antiaérienne de la flotte en Adriatique. il faut rappeler que les CNKT avait déjà proposé cette version retoquée en 1997 par la MRS qui préferait les destroyers de classe Battle. Serait-ce le prémice d'une réduction de la flotte de destroyers dont les quatre derniers sont en suspens ? seul l'avenir nous le dira tout comme nous le dira les capacités de ces frégates et le calendrier de construction

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE
» MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]
» [INFO] mail2web devient payant !
» [INFO] Support Moto/vélo
» [INFO] ANDROID : FAQ - EXPLICATION - (MAJ du 09/08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: