AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Aviation] Aéronavale Japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5099
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Mer 21 Déc - 13:11

ils ont déjà les navires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5372
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Mer 21 Déc - 13:22

clausewitz a écrit:
Il y à quelques années on avait parlé d'un intérêt japonais pour le Harrier mais cet intérêt ne s'est jamais concrétisé. Peut être que le choix du F-35 signe que les esprits japonais sont prêts à admettre que 66 ans après la fin de la guerre, le Japon pourrait retrouver une capacité aéronavale même limité à offrir à ses rutilants destroyers une ombrelle aérienne voir une capacité limitée de projection de puissance.

Tu veux dire que les destroyers porte-hélicoptères (projet 22DDH), pourraient ne pas être des destroyers ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9325
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Mer 21 Déc - 13:54

Bah non comment pourrait-on penser ça, un navire avec un pont continu ne peut être qu'un destroyer Mr. Green lol!

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5372
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Mer 21 Déc - 20:09

clausewitz a écrit:
Bah non comment pourrait-on penser ça, un navire avec un pont continu ne peut être qu'un destroyer Mr. Green lol!
ça peut être un casino... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9325
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Jeu 22 Déc - 13:09

PALEZ a écrit:
clausewitz a écrit:
Bah non comment pourrait-on penser ça, un navire avec un pont continu ne peut être qu'un destroyer Mr. Green lol!
ça peut être un casino... Rolling Eyes

Ah oui j'avais pas pensé Mr. Green

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yamato
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Age : 56
Ville : chatillon
Emploi : militaire
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Dim 25 Déc - 2:26

Qu'est-ce que les Japonais peuvent mettre comme aéronefs sur ce destroyer à pont continu ? S'il n'y a pas de catapultes pour lancer des avions, la puissance de l'aéronautique risque d'être limitée sur le plan opérationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9325
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Dim 25 Déc - 14:35

Ils peuvent en faire d'abord un vrai PH avec une quinzaine d'hélicoptères ASM ou de manoeuvre et si le F-35B ADAC/V devient réellement un bon avion, ils peuvent en embarquer une poignée pour offrir à leurs destroyers une ombrelle de protection.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 643
Age : 41
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Mer 4 Jan - 23:51

Bien dit l'amiral.
La nomenclature utilisée par la Marine d'Auto-défense Japonaise est un peu différente.
En effect, ils appliquent le concept de Destroyer "sensu lato" , même pour les navires que
dans d'autres régions (Europe Occidental) sont appelées " Porte-hélicoptères" ou "Plateformes d'assaut amphibie".

Un récent article de M & M explique le concept d'une manière simple et claire:
study
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=118213

Et voila que un Groupe Naval japonais avec Destroyers AEGIS Doko, plus un ou deux Porte-hélicoptères ASW de 200-250 mètres
seraient capables d'opérer un escadron des avions F35B et dominer une bonne partie de la mer á les trois dimensions.
Et tout ça dans l´ Ocean Pacifique, historiquement á vocation d´actions de haute intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5099
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Jeu 5 Jan - 8:05

Il me semble bien (je ne sais plus si on l'a évoqué ici) que la Marine japonaise n'a plus le droit d'avoir des porte-avions c'est repris dans leur constitution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alferez
Maître
Maître


Masculin
Nombre de messages : 643
Age : 41
Ville : Malaga
Emploi : Alferez-Ph.D.
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Ven 6 Jan - 17:03


Oui, mais ... C'était en 1947.
1-.OUI:
Les conditions du traité de paix / reddition inconditionnelle des puissances de l'Axe ont été prises
par leurs constitutions nationales, etant l'article 9 dans le cas du Japon:
L'article 9 stipule:
«Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l'ordre,
le peuple japonais a jamais la guerre comme droit souverain et renonçant la nation á l'emploi de la force
comme moyen de règlement des différends internationaux.
Afin d'atteindre le but fixé au paragraphe précédent, , les forces de terre, mer et de l'air,
ainsi que autre potentiel de guerre, ne seront jamais maintenus.
Le droit de belligérance de l'État ne sera pas reconnu. "

2-.MAIS:
Peu après l'adoption de la Constitution du Japon en 1947, il y avait un désir de la part des forces d'occupation
américaines pour que Japon joue un rôle militaire plus actif dans la lutte contre le communisme.

L'article 9 a de larges implications pour la politique étrangère ( comme il est aussi le cas de l´Allemaine et de l´Ítalie)
et il a été réinterprété par le gouvernement au pouvoir en renonçant à l'usage de la force dans les affaires internationales,
mais pas renoncer à un droit national à l'auto-défense.

En pratique, les Forces d'autodéfense Japonais sont très bien équipés et leurs forces maritimes
sont largement considérées comme plus fortes que les marines des pays voisins du Japon.
study
http://www.japan-101.com/government/article_9_of_japan.htm

Japan a signé le NPT, mais ça n´implique pas necessairement renoncer aux GAN.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9325
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Lun 8 Oct - 13:57

Info DSI n°85 : -En cas d'acquisition de Global Hawk par le Japon, ces derniers pourraient être basés à Guam en compagnie de leurs homologues américains

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10244
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Lun 8 Oct - 14:35

Alferez a écrit:
[…] Oui, mais ... C'était en 1947.
1-.OUI: Les conditions du traité de paix […]
2-.MAIS: […] désir de la part des forces d'occupation américaines pour que Japon joue un rôle militaire plus actif dans la lutte contre le communisme. […] réinterprété par le gouvernement au pouvoir en renonçant à l'usage de la force dans les affaires internationales, mais pas renoncer à un droit national à l'auto-défense.[…]
Japan a signé le NPT, mais ça n´implique pas necessairement renoncer aux GAN.[…]
Il suffit de le désigner autrement : « Élément aéronaval de protection et de défense », par exemple.
À la manière du MSDF (Kaiso Jeitai). Et le tour sera joué.

Note : Les Soviétiques jouaient aussi habilement d'une telle dialectique pour contourner les restrictions de la Convention de Montreux de 1936.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Iie !   Dim 25 Nov - 11:08

pascal a écrit:
Il me semble bien (je ne sais plus si on l'a évoqué ici) que la Marine japonaise n'a plus le droit d'avoir des porte-avions c'est repris dans leur constitution

Non, ce n'est pas repris dans la Constitution. L'article 9 stipule que le Japon renonce à la guerre comme moyen de régler les différends, mais il n'entre pas dans les types d'armes que le Japon s'autorise.

En revanche, ce fameux Article 9 fait l'objet d'une interprétation officielle qui s'appelle "doctrine de défense" ou "posture de défense" et introduit le Livre Blanc de la Défense du Japon. Elle est approuvée ou rejetée par la Diète. Cette interprétation officielle évolue au fil des ans.

D'abord (en 1947), le droit de disposer d'une force de police et d'une force de réserve pour faire face aux troubles à l'ordre public (et à la "menace intérieure" communiste, pour tout dire) a été reconnu par le Japon et par l'occupant américain. Or dans cette première police et dans la réserve, on a rapidement trouvé bon nombre d'anciens soldats de l'Armée Impériale. En 1948, une force de "police maritime" y a été adjointe (elle est devenue l'Agence des Garde-Côtes du Japon d'aujourd'hui).

Puis (en 1953), ces forces ont été complétées par étapes par la création des Force d'Auto-défense, dont le périmètre d'action était très limité par le Traité de San Francisco de 1951 (schématiquement, ce périmètre se limitait au Japon métropolitain et aux îles Ryu-Kyu).

Puis, lors de la rétrocession d'Okinawa et des Bonin au Japon, le périmètre s'est étendu aux eaux qui entourent ces îles.

Pendant tout ce temps, des velléités de disposer d'un ou deux porte-avions ont vu le jour au Japon, mais elles ont été écartées par le gouvernement au nom de son interprétation de l'Article 9, selon laquelle les porte-avions étaient des armes offensives (Pearl Harbour était dans les mémoires).

Progressivement, dans les années 1972-1976, les Forces Maritimes d'Autodéfense ont étendu leur périmètre d'action : manoeuvres américano-japonaises aux Hawaii, escales à l'étranger, mission de pavillon, etc. au nom de l'entraînement à la protection des lignes de communication maritime (mission défensive, conforme dans l'esprit à l'interprétation de la Constitution).

Dans les années 1975-1990, c'est la modernisation de la flotte qui a surtout montré ce désir du Japon de revenir sur mer : le nombre de navires n'a pas significativement augmenté, mais chaque remplacement donnait lieu à des navires plus gros (cf. les destroyers porte-hélicoptères des classes Kurama et Shirane).

Et comme, jusqu'ici, la posture de défense était essentiellement orientée vers l'URSS et la Corée du Nord (défense terrestre de Hokkaido, protection des lignes de communication à proximité immédiate du Japon), la fin de l'URSS a débouché sur une décennie de vide stratégique : le Japon a continué à renouveler sa flotte mais sans savoir contre qui (je simplifie sans doute beaucoup...) De cette époque datent les navires amphibies type Osumi (abandon de la défense statique, préférence accordée à une défense mobile projetable) et les destroyers AEGIS.

Dans les années 2000-2010, il est apparu évident que la défense des lignes de communication maritime exigeaient de sortir du périmètre étriqué d'action des JMSDF. Cela a donné lieu à la construction des "destroyers porte-hélicoptères" DDH-19 classe Hyuga puis des DDH-22. Parallèlement, les Forces Maritimes d'Aurodéfense ont recommencé à se déployer très loin (présence en Océan Indien contre les pirates, base permanente de P-3C à Djibouti, multiplication des escales à l'étranger et des manoeuvres internationales, etc.) et des partenariats stratégiques ont été noués (avec l'Inde, notamment). L'Agence des Forces d'Autodéfense (anciennement rattachée au ministère de l'Intérieur, puisque c'était sensé être une force de police...) a été érigée en Ministère de la Défense à part entière.

Aujourd'hui, l'interprétation officielle de l'Article 9 veut que le porte-avions soit toujours une arme offensive, donc non conforme à l'esprit de la Constitution. Le ministère de la défense clame qu'il ne serait pas raisonnable que la marine japonaise se dote de porte-avions tant qu'elle sera limitée en personnel à 48 000 hommes (ce qui prouve que la question a été posée...). La presse spécialisée japonaise bruisse d'hypothèses qui permettraient au Japon de disposer d'un appui aérien local et limité en cas de grabuge : embarquer trois F-35 sur les Hyuga, six à dix sur les DDH-22 en plus d'hélicoptères, ce qui économiserait la construction de vrais porte-avions.

L'émergence de la force de porte-avions chinois, d'ici quelques années, va probablement faire évoluer la donne : trois ou six F-35 ne pèsent pas lourd en cas de menace par un groupe aéronaval sur les lignes de communication.

Rien ne dit qu'un futur gouvernement, et notamment celui qui sortira des élections anticipées du 16 décembre prochain, gardera la même interprétation de l'Article 9 (ce serait d'ailleurs idiot, vu que le monde change l'interprétation doit suivre sinon la doctrine de défense meurt). En tout cas, il est faux de croire que la Constitution interdit au Japon d'avoir des porte-avions.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   Dim 25 Nov - 16:47

Vu les difficultés financières qui arrivent au Japon comme à l'Europe et aux USA, je serai surpris si leur politique de défense n'était pas revue à la baisse... Pour a part, je considère ce pays largement surarmé... même vis à vs de la Chine qui n'est une menace militaire potentielle qu'à (très) long terme mais une menace économique plus immédiate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aviation] Aéronavale Japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aviation] Aéronavale Japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Aviation] Aéronavale Japonaise
» [Aviation] Aéronavale Chinoise
» [Aviation] Aéronavale US 40-45
» aéronavale japonaise (WW-II)
» Aéronavale japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: