AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 16 Jan 2011, 11:16

Navires de la Slavian Emergency Force (SEF)

Le programme SCGP4 est un programme destiné à fournir à la Slavian Emergency Force les navires nécessaires à l'accomplissement de sa mission. Après avoir envisagé d'acquérir des navires de seconde main, le SCGS à préféré construire des navires parfaitement adaptés à ces besoins et ayant une durée de vie confortable

-Le Henry Dunant et le Albert Schweitzer sont deux rouliers rapides commandés en 2009 aux chantiers allemands Peneerwerft de Wolgast. Ces navires sont destinés à envoyer rapidement des moyens de secours comme des hôpitaux de campagne, des stations mobiles de purification d'eau mais également des vivres, de l'eau, des médicaments, des moyens de déblaiement............. . L'un d'eux sera toujours prêt à appareiller dans un délai allant de 72 à 96 heures.

-Le Henry Dunant (A408) à été mis sur cale en septembre 2010. Son lancement est prévu en décembre 2011 pour une admission au service actif en juin 2012. Il sera basé à Split

-Le Albert Schweitzer (A409) doit être mis sur cale en septembre 2011 lancé en décembre 2012 et admis au service actif en juin 2013. Il sera basé à Budva.

Sur le plan technique, ces navires propulsés par des diesels rapides disposent d'un bloc-passerelle massif à l'avant avec une plate-forme pouvant accueillir un hélicoptère lourd, deux grues de 25 tonnes, une porte mobile à l'étrave et une autre à la poupe, la liaison entre les trois ponts et le pont supérieur se faisant par un ascenseur.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 5800 tonnes pleine charge 10500 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 142m largeur 21.20m tirant d'eau 7.60m


Propulsion : quatre moteurs diesels rapides MAN dévellopant une puissance propulsive maximale de 18000ch et entrainant quatre hélices.

Performances : vitesse maximale 25 noeuds distance franchissable : 5000 miles nautiques à 15 noeuds

Electronique : un radar de navigation

Armement : aucun

Capacités : 4500 tonnes de charge sur quatre ponts ou 150 conteneurs EVP et une centaine de véhicules.

Aviation : plate-forme sans hangar pour un hélicoptère lourd type Chinook

Equipage : 30 officiers et marins plus une cinquantaine de passagers


-Le Mettalist (A410) est un navire d'assistance technique, une adaptation de la classe précédente pour permettre à la SEF de disposer de puissants moyens de déblaiement, de construction et de réparation notament en cas de tremblement de terre.

Il doit être mis sur cale en janvier 2012 (après le lancement du Henry Dunant) lancé en décembre 2013 pour une admission au service actif en septembre 2014. Il sera basé à Rijeka.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 5800 tonnes pleine charge 9000 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 142m largeur 21.20m tirant d'eau 7.60m

Propulsion : quatre moteurs diesels rapides MAN dévellopant une puissance propulsive maximale de 18000ch et entrainant quatre hélices.

Performances : vitesse maximale 25 noeuds distance franchissable : 5000 miles nautiques à 15 noeuds

Electronique : un radar de navigation

Armement : aucun

Aviation : plate-forme pour hélicoptère lourd juste en arrière du bloc-passerelle.

Equipements spécialisés : deux grues de 20 tonnes, une station mobile d'épuration d'eau, une station de production d'électrique, un atelier technique. Soutes à matériel et un hangar à véhicules pour camions et engins de terrassement

Equipage : 30 officiers et marins plus 40 à 50 passagers



-Le Louis Pasteur (A411) est une adaptation des rouliers pour servir de navire-hôpital, renforçant ainsi les moyens déjà conséquents de la marine slavienne.

Il doit être mis sur cale en janvier 2013 après le lancement de l'Albert Schweitzer pour un lancement prévu pour juin 2014 et une admission au service actif en janvier 2015. Il sera basé à Kotor-Tivat

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 5800 tonnes pleine charge 8500 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 142m largeur 21.20m tirant d'eau 7.60m

Propulsion : quatre moteurs diesels rapides MAN dévellopant une puissance propulsive maximale de 18000ch et entrainant quatre hélices.

Performances : vitesse maximale 25 noeuds distance franchissable : 5000 miles nautiques à 15 noeuds

Electronique : un radar de navigation

Armement : aucun

Aviation : une plate-forme pour hélicoptère lourd derrière le bloc-passerelle

Capacités : 4 blocs opératoires équipés pour la télémédecine, 2 salles de radiographie, laboratoire pour tests biologiques, 190 lits dont 30 réservés aux soins intensifs et 12 pour malades contagieux Infirmerie et dispensaire, Salle de décontamination NBC

Equipage : La conduite du navire est assurée par 54 hommes dont 9 officiers. Le module sanitaire se compose de 96 personnes dont 12 médecins et 74 infirmiers soit 150 hommes


-Deux remorqueurs ont également été acquis auprès d'un chantier estonien, Tallin Baltic Shipyard, des remorqueurs de haute mer.

-Le SCGS Blue Storm (A412) doit être mis sur cale en janvier 2011 lancé en décembre 2011 ou janvier 2012 pour une admission au service actif prévu pour septembre 2012.

-Le SCGS Red Storm (A413) doit être mis sur cale en janvier 2012 pour un lancement prévu pour janvier 2013 et une admission au service actif prévue pour septembre 2013.

Ces deux navires seront basés à Split où se trouvera le QG de la SEF.

Caractéristiques techniques

Déplacement : standard 3200 tonnes pleine charge 4000 tonnes

Dimensions : longueur 80m largeur 16.50m tirant d'eau : 7m
Propulsion : 4 moteurs principaux MAK 8M32C de 4000kW soit une puissance totale de 16000 kW (21450cv) entrainant deux hélices à pas variable avec tuyères. Deux propulseurs tranversaux avant de 883 kW et deux propulseurs de 515kW

Performances : vitesse maximale : 19.5 noeuds distance franchissable :

Electronique :

Système de navigation ENS Block 2
Système optronique Block 1 composé d'un capteur infrarouge de troisième génération couplé à une voie optique grand angle et un télémètre laser.
Système de communication radio avec agilité de fréquence et cryptage automatique
Système de transmission Immarsat puis Slavsat

Armement : Selettes pour mitrailleuses de 12.7mm

Installations spécifiques

-Système de remorquage d'une puissance de 200 tonnes
-Grue de 11m
-Deux pompes d'une puissance de 4000mètres cubes à l'heure
-Trois canons à eau d'une puissance de 2400mètres cubes à l'heure
-Un canon à mousse
-Pont arrière de 360m²
-Aire d'hélitreuillage avant et arrière
-Capacité antipollution avec une soute de 54 mètres cubes et bras d'épandage avec pompe multicellulaire

Equipage :

Deux équipages de 12 hommes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 16 Jan 2011, 11:17

7-Remorqueurs, baliseurs et dragueurs

Remorqueurs de haute mer classe Verdi

Comme nous l'avons vu plus haut, l'une des missions des garde-Côtes est le remorquage et l'assistance des navires en difficulté en haute mer notament quand les conditions météo sont difficiles. Quatre navires ont été commandés dans le cadre du programme SCGP-4 aux chantiers Tallin Baltic Shipyard en plus des deux navires destinés à la SEF. Ils portent les noms du grand compositeur italien Giuseppe Verdi et de trois opéras de ce compositeur.

-Le Giuseppe Verdi (A414) doit être mis sur cale en septembre 2012 lancé en août 2013 et admis au service actif en mars 2014

-La Traviata (A415) doit être mis sur cale en septembre 2013 pour un lancement prévu pour août 2014 et une admission au service actif en mars 2015

-Le Rigoletto (A416) doit être mis sur cale en septembre 2014 pour un lancement prévu pour août 2015 et une admission au service actif en mars 2016

-Le Nabuco (A417) doit être mis sur cale en septembre 2015 pour un lancement prévu pour août 2016 et une admission au service actif en mars 2017.

Caractéristiques techniques

Déplacement : standard 3200 tonnes pleine charge 4000 tonnes

Dimensions : longueur 80m largeur 16.50m tirant d'eau : 7m
Propulsion : 4 moteurs principaux MAK 8M32C de 4000kW soit une puissance totale de 16000 kW (21450cv) entrainant deux hélices à pas variable avec tuyères. Deux propulseurs tranversaux avant de 883 kW et deux propulseurs de 515kW

Performances : vitesse maximale : 19.5 noeuds distance franchissable :

Electronique :

Système de navigation ENS Block 2
Système optronique Block 1 composé d'un capteur infrarouge de troisième génération couplé à une voie optique grand angle et un télémètre laser.
Système de communication radio avec agilité de fréquence et cryptage automatique
Système de transmission Immarsat puis Slavsat

Armement : Selettes pour mitrailleuses de 12.7mm

Installations spécifiques

-Système de remorquage d'une puissance de 200 tonnes
-Grue de 11m
-Deux pompes d'une puissance de 4000mètres cubes à l'heure
-Trois canons à eau d'une puissance de 2400mètres cubes à l'heure
-Un canon à mousse
-Pont arrière de 360m²
-Aire d'hélitreuillage avant et arrière
-Capacité antipollution avec une soute de 54 mètres cubes et bras d'épandage avec pompe multicellulaire

Equipage : Deux équipages de 12 hommes


Baliseurs classe Gulf Stream

Comme nous l'avons vu, les ports de commerce slaviens sont des organismes privés responsables de l'état de leurs infrastructures. Ce sont eux qui assurent par exemple le balisage et le dragage de leurs bassins pour être suffisament compétitifs vis à vis des armateurs.

Les garde-Côtes sont responsables du balisage et du dragage du domaine public comme les estuaires ou les ouverts d'une baie. Ils doivent assurer également le balisage des pièges de la côte comme les bancs de sable et les hauts fonds.

Pour la mission de balisage, ils disposent de quatre baliseurs qui reprennent la coque des patrouilleurs de classe Le Vigilant et leur appareil propulsif mais avec des superstructures différentes, le bloc-passerelle étant situé à l'arrière pour dégager une longue plage avant.

-Le SCGS Gulf Stream (A407) doit être mis sur cale aux Constructions Navales de l'Istrie (CNI) en janvier 2015 lancé en décembre 2015 et admis au service actif en janvier 2017

-Le SCGS Benguela (A408) doit être mis sur cale à l'Arsenal de Rijeka en janvier 2016 lancé en décembre 2016 et admis au service actif en janvier 2018

-Le SCGS Humbolt (A409) doit être mis sur cale à l'Arsenal de Rijeka en janvier 2016 lancé en décembre 2016 et admis au service actif en janvier 2018

-Le SCGS Hirminger (A410) doit être mis sur cale aux Constructions Navales de l'Istrie (CNI) en janvier 2016 lancé en décembre 2016 et admis au service actif en janvier 2018

Caracteristiques Techniques

Deplacement : 1700t standard (2000t pleine charge)

Dimensions : Longueur : 97.4m Largeur : 21.15m Tirant d'eau : 5.20m

Propulsion : Système CODAD (Combined Diesel and Diesel) avec 2 moteurs diesels SEMT-Pielstick de 7500ch pour la marche rapide et 2 moteurs diesels de 4500 ch pour la marche économique. Deux hélices

Performances : Vitesse maximale : 21.5 noeuds Distance Franchissable : 9500 miles nautiques à 13 noeuds

Electronique :

-un radar de navigation ENS Block 2,

-système radio integré

-Système de télécommunication Immarsat

Armement : deux canons de 27mm Mauser et deux mitrailleuses de 12.7mm

Equipements spécialisés : une grue de 20 tonnes, équipements de lutte anti-pollution de base, un atelier d'entretien pour les balises.

Equpage : 6 officiers et 36 hommes
Dragueurs type Y552

La navigabilité des estuaires, des baies et de tout ce qui relève du domaine public est assuré par quatre dragueurs construits dans un chantier néerlandais.

-La drague Y552 est mise sur cale aux chantiers navals IHC de Kinderdjik en mars 2002 lancée en avril 2003 et admis au service actif en mai 2004. Elle est basée à Rijeka.

-La drague Y553 est mise sur cale aux chantiers navals IHC de Kinderdjik en mai 2003 lancée en avril 2004 et admis au service actif en mai 2005. Elle est basée à Split.

-La drague Y554 est mise sur cale aux chantiers navals IHC de Kinderdjik en mai 2004 lancée en avril 2005 et admis au service actif en mai 2006. Elle est basée à Kotor-Tivat.

-La drague Y555 est mise sur cale aux chantiers navals IHC de Kinderdjik en mai 2005 lancé en avril 2006 et admis au service actif en mai 2007. Elle est basée à Budva.

Caracteristiques Techniques

Déplacement : jauge brute 7973 UMS jauge nette 2391 UMS

Dimensions : longueur (hors tout) 123.81m (entre perpendiculaires) 104.40m largeur : 25.20m tirant d'eau 6.15m

Propulsion : deux moteurs diesel quatre temps Wärtsila type 12V32, 12 cylindres en V de 5027ch, entrainant chacun à 220 tours/minute une hélice à pales orientables.

Performances : vitesse maximale 12.5 noeuds

Electronique : un radar de navigation

Armement : aucun


Equipements spécialisés : une poutre-élinde de dragage IHC avec désagrégateur Vosta-LMG entrainé par un moteur électrique. La mixture est pompée par trois pompes centrifuges IHC (une immergée et deux situées dans la coque). Deux pieux de 200 tonnes chacun avec chariots hydrauliques et système de compensation de houle Vosta-LMG, utilisées pour le maintien en station et le déplacement du navire en opérations. Une grue sur portique se déplaçant sur toute la longueur du navire.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 19 Jan 2011, 15:00

E-MOYENS AERIENS

1-Avions

Slavian Aircraft Company SP49S Marauder

La marine slavienne assure avec ses C295 la surveillance des eaux slaviennes mais essentiellement dans le but de localiser sous-marins et navires de surface ennemis. En dépit des critiques de certains parlementaires, les garde-Côtes décidèrent d'acquérir un appareil dédidé à la surveillance, à la lutte anti-pollution, à la recherche et au sauvetage.

Elle s'engagea dans le programme SNA-8 destiné à fournir à la marine un appareil embarqué de lutte ASM, de transport et de ravitaillement en vol. Ce programme est en effet devenu interarmés depuis que d'autres services armés se sont intégrés : l’armée de l’air pour la surveillance, la guerre électronique et la lutte anti-guérilla, l’armée de terre pour le transport léger et le largage, la garde nationale pour le transport et la surveillance et les garde-frontières pour la surveillance frontalière.

Le programme va connaître une brusque accélération en 2011 avec le vol d'un premier prototype et les garde-Côtes espèrent la livraison de leurs premiers appareils en 2014. La commande d'une vingtaine d'appareils est envisagée.

Caractéristiques Techniques du Marauder

Dimensions : longueur : 13.97m envergure : 23.20m hauteur : 5.57m

Masses : à vide : 9250kg pleine charge : 12750kg

Propulsion : deux turbopropulseurs Allison T67 de 3500ch chacun entrainant des hélices quadripales

Performances : vitesse de croisière : 750 km/h distance franchissable : 3750km ou 10 heures d’autonomie plafond opérationnel :
9500m

Electronique : Radar de surveillance et de veille surface, système TAS (Target Acquisition System) Système de mesures de soutien électronique, système de vision ultra-violet et infrarouge (lutte anti-pollution) Système radio avec agilité de fréquence et cryptage automatique

Armement : aucun, la soute embarque des chaines SAR ou du dispersant de polluants

Equipage : deux pilotes et deux observateurs


Lockeed C-130J Hercules

Dans le cadre du programme SCGP-4 et de la mise en place de la Slavian Emergency Force (SEF), le corps des garde-Côtes à commandé douze Lockeed C-130J Hercules destinés à des missions de transport dans le cadre d'intervention d'urgence mais pourrait participer à des missions de surveillance aéromaritime.

Les appareils commandés en 2008 vont être livrés en 2011 et mis en oeuvre depuis les bases de Rijeka et de Kotor-Tivat.

Caractéristiques Techniques

Dimensions : Longueur : 29.79m Hauteur : 11.9m Envergure : 40.41m

Masse : (A vide) 33063kg (carburant) 36100 litres (avec armement) 70310kg (maximale) 79380kg

Propulsion :

Performances : Vitesse maximale : 511 km/h Plafond : 7010m Distance franchissable : 7410km

Electronique : radar de suivi de terrain, tourelleau TAS, radar météo, système NEMS-A un détecteur d’alerte radar Saphir-A et des lance-leurres Diamant-A Système radio à agilité de fréquence et cryptage automatique et liaison 16

Armement : aucun

Equipage : un pilote, un copilote et un chef de soute


2-Hélicoptères

Agusta-Westland AW-139

Pour armer ses patrouilleurs de classe Coast, le corps des garde-Côtes slaviens à décidé de commander un hélicoptère médian. Pour des raisons évidentes de logistique et d'économies d'échelles, elle à choisit l'Agusta-Westland AW139.

Cet appareil servira pour la surveillance générale, la sûreté du bâtiment porteur, l'action directe, la recherche et le sauvetage, la lutte anti-terroriste et anti-piraterie. Il servira aussi à terre pour la surveillance, la recherche et le sauvetage.

32 appareils ont été commandés en mai 2005 et livrés entre 2007 et 2010. Ils sont mis en oeuvre par les squadrons 110 et 111 basés à Rijeka et Kotor-Tivat pour ce qui concerne les appareils embarqués, chaque squadron disposant de huit appareils alors que les seize appareils basés à terre sont mis en oeuvre par les squadrons 210 et 211, le squadron 210 (QG + Flight A) étant installé à Rijeka, le squadron 210 Flight B à Split, le squadron 211 (QG+ Flight A) étant installé à Kotor-Tivat et le squadron 211 Flight B à Budva.

Les appareils embarqués sont peints en deux tons de gris (gris clair et gris foncé) alors que les appareils de sauvetage sont peints en noir avec un nez rouge et une large rouge à l'arrière de la cabine avec les lettres SAR (Search and Rescue) en bleu.

Caractéristiques Techniques

Dimensions : longueur 16.65m diamètre du rotor : 13.80m hauteur : 4.98m

Masses : à vide 3622kg pleine charge : 6400kg

Propulsion : deux turbines Pratt & Whitney Canada PT6C-67C de 1531 ch chacune entrainant un rotor quadripale

Performances : vitesse maximale : 310 km/h rayon d’action de combat : 568km plafond opérationnel : 5931m

Electronique

-projet de radar léger de surveillance installé sur la poutre

-Tourelleau TAS sur la cabine de pilotage composé d'un FLIR, d'une caméra grand angle et d'un télémètre laser.

-Détecteur d’alerte radar et lance-leurres

-Système radio à agilité de fréquence et cryptage automatique

-Liaison 16

Armement

L’armement fixe de base se compose d’un Tourelleau Nexter THL20 équipé d’un canon de 20mm.

Une mitrailleuse de 7.62mm FN MAG 58 ou Minigun M134 en cabine

Points d’attache latéraux pour des pods de mitrailleuses, des roquettes de 68mm, des missiles Dandy, des missiles ASL et des missiles Mistral.

Equipage

L’équipage de base d'un AW-139 embarqué est composé d’un pilote et d’un copilote et peut embarquer un maximum de 14 passagers. Le reste de l’équipage est variable et peut constituer en deux tireurs d’élite ou deux mitrailleurs ou un treuilliste et un plongeur.

Les AW-139 de recherche et de sauvetage disposent d'un pilote, d'un copilote, d'un treuilliste et d'un plongeur.


Agusta-Westland AW-101 Merlin

Si l'Agusta-Westland AW-139 est un appareil parfaitement adapté aux missions de recherche et de sauvetage par temps clément et à une distance raisonable des côtes, il n'en est pas de même pour ce qui concerne le sauvetage en haute mer et par temps difficile. Si l'Adriatique n'est pas l'Atlantique, ses tempêtes peuvent être tout aussi dévastatrice nécessitant une capacité de sauvetage tout-temps.

D'où la commande en mars 2006 d'Agusta-Westland AW-101 en version recherche et sauvetage. Les douze appareils commandés ont été livrés entre 2008 et 2010 dans une livrée gris clair avec une bande rouge et lettres SAR en bleu.

Ces appareils sont utilisés par les squadrons 212 et 213, le squadron 212 est basé à Split et Rijeka (QG à Split et 3 appareils, 3 appareils à Rijeka) et le squadron 213 (QG à Budva et 3 appareils, 3 appareils à Kotor-Tivat).

La mise en place de la SEF à entrainé la commande de huit autres appareils en version transport et soutien, appareils dont la commande à été financée au budget 2010. Ils doivent être livrés en 2011 et armeront le squadron 214 qui sera activé le 1er janvier 2011 et sera basé à sur l'aéroport régional de Zadar.

Caractéristiques Techniques

Dimensions : longueur : 22.81m diamètre du rotor : 18.59m hauteur : 6.65m

Masses : à vide 10500kg à pleine charge 15600kg

Propulsion : Trois turbines Rolls Royce Turbomeca RTM-322 d’une puissance unitaire de 2500ch entrainant un rotor principal quadripales

Performances : vitesse maximale : 309 km/h distance franchissable : 1389 km plafond opérationnel : 4575m

Electronique

-système de direction de combat Airborne Combat Data System ou ACDS, un système à architecture ouverte

-Radar de surveillance

-Centrale de navigation inertielle couplée à un GPS

-Tourelleau TAS

-Système radio à cryptage automatique et agilité de fréquence

-Liaison 16
Armement

-Lutte anti-terroriste : Il s’agit de la surveillance et de la défense des bâtiments au large des ports avec un canon de 20mm Nexter en soute sur pivot retractable pour transformer l’hélicoptère en inoffensif appareil de transport

-Recherche et sauvetage : pas d’armement

-Transport : les AW-101 de transport pourront embarquer 24 soldats équipés ou 32 civils alors que la version de recherche et de sauvetage limite ses capacités à 16 passagers

Equipage : (transport) un pilote, un copilote et un chef de soute (recherche et sauvetage) un pilote, un copilote, un treuilliste et un plongeur.


3-Drones

Lancé en 2008, le programme SCGP-8 devait étudier l'achat possible de drones pour la surveillance côtière. Après deux ans d'étude, les garde-Côtes ont décidé d'acquerir six drones General Dynamics MQ-9 Reaper qui regroupés au sein du squadron 215 basé à Split compensera l'absence d'avion de surveillance avant l'entrée en service du Marauder. Financés à l'aide de crédits FMS, les huit Reaper commandés en septembre seront livrés fin-2011 et début 2012.

Caractéristiques Techniques

Dimensions : Longueur : 20m Hauteur : 3.56m Envergure : 20m

Masse : (à vide) 2220kg (maximale au décollage) 4540kg

Propulsion : Un turbopropulseur Honeywell TPE-331-10T

Performances : vitesse maximale : 480 km/h plafond opérationnel : 15200m Distance franchissable : 5920 km/h

Electronique : Radar à ouverture synthétique et tourelle Electro-optique

Armement : aucun pour le moment

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 22 Jan 2011, 10:38

F-MOYENS TERRESTRES

1-Unités de patrouille motorisées

Les garde-Côtes assurent principalement leur mission dans les airs et sur mer mais la bande littorale ne leur ait pas inconnue pour autant puisqu'ils disposent d'unités terrestres, les Unités de Patrouilles Motorisées (UPM). Ces unités sont déployés depuis les COCP (Coastal Observation and Coordination Post).

A l'heure actuelle, le Slavian Coast Guard Corps prévoit la construction de 80 COCP littoraux et insulaires tout en envisageant d'augmenter leur nombre à 96 si le dispositif se révêle trop léger dans certaines régions notament en Dalmatie où les nombreuses îles ne facilitent pas toujours la tâche des forces de l'ordre.

Chaque COCP disposera d'une UPM composée à chaque fois de quatre véhicules et de seize hommes soit un total provisoire de 320 véhicules et 1280 hommes puisque les effectifs pourraient augmenter toujours si le dispositif est trop léger dans certaines régions.

2-SCGC-SFG

La lutte anti-terroriste étant l'une des missions des gardes-côtes, le SCGC s'est dôté en 2008 d'un groupe d'intervention anti-terroriste installé à Podgorica plus deux pelotons indépendants relevant des deux districts et basés à Zadar et Cetinje.

Le Special Forces Group (SFG) est organisé comme une Special Naval Unit à savoir un peloton de commandement et de transmissions (ce peloton assure le commandement du groupe engagé en bloc et surtout fourni des modules «commandement/transmission» au profit des pelotons du commando); trois pelotons de combat, chacun de ces pelotons se composant de trois escouades de 12 hommes, elles-mêmes divisées en 3 equipes de 4 hommes, l'équipe étant la cellule de base des commandos marine et qui se compose le plus souvent d'un tireur d'élite, d'un spécialiste démolition, d'un spécialiste transmission et d'un spécialiste en infiltration et action clandestine et un peloton de soutien. Ce dernier fournit les embarcations pneumatiques et les propulseurs sous-marins du groupe mais fournit également un module santé, un module déminage, un module cynophile et un module drone.

Les deux Special Forces Squad (SFS) sont évidément de taille plus réduite avec une escouade de commandement et de transmission, trois escouades de 16 hommes divisées en quatre équipes de quatre hommes et une escouade d'appui.

Le SFG comme les SFS peuvent intervenir sur alerte en cas de menace terroriste avérée, de prise d'otage ou d'assaut d'un port ou d'une base des garde-côtes mais peuvent aussi participer à la fouille de navires suspects en haute mer en liaison avec les Coastal Rangers et les forces spéciales navales.

3-SEF

Transporter du matériel par voie navale et par voie aérienne ne sert à rien si il n'y à pas de personnel pour l'utiliser de manière intelligente. D'où l'intégration à la Slavian Emergency Force (SEF) d'unités spécialisées.

-L'Emergency Rescue Unit (ERU) est une unité de 1500 hommes installée à Split et spécialisée dans l'intervention lors des tremblements de terre notament pour secourir les personnes sous les éboulis et les gravats. Elle dispose de véhicules, d'équipements spécialisés et de chiens spécialisés.

-La Medical Emergency Unit (MEU) est une unité de 800 hommes installée à Rijeka destinés à armer deux hôpitaux de campagne pouvant traiter 150 à 500 malades et blessés par jour.

-La Slavian Emergency Support Unit (SESU) est une unité de 800 hommes installée à Budva et destinée aux réparations d'urgence. Par exemple, cette unité pourrait déblayer les gravats, rétablir l'électricité et l'eau, lutter contre les épidémies.

G-La GARDE COTIERE : LA RESERVE

Comme L'Albatros ci-dessus, le Patriote est un ancien chalutier transformé en patrouilleur

Dès la création du SCGC, ce dernier à voulu mettre sur pied une réserve destinée à renforcer ses capacités en cas notamment de catastrophes naturelles ou de tout événement nécessitant des effectifs supplémentaires.

Ce projet resta longtemps une simple coquille vide jusqu'en 2007 quand on décida de créer un «réservoir de compétences» en proposant à d'anciens membres du corps des garde-Côtes ou de civils ayant des compétences pointues de souscrire un engagement dans la réserve à condition de faire 30 à 45 jours de service au sein du corps dans des stations à terre, à l'école de formation mais également en l'air et en mer.

Aucun moyen naval, terrestre ou aérien n'était à l'origine prévu mais symboliquement, les réservistes ont acquis par souscription, un chalutier de haute mer transformé en stationnaire et ancré à Podgorica au pied du QG des garde-côtes. Il sort régulièrement en mer pour permettre aux réservistes d'entretenir leurs compétences.

-Le Patriote (ex-Lilliput Story) à été mis sur cale aux chantiers navals Stocznia Polnocna de Gdansk le 14 mars 1990 lancé le 12 mai 1991 et armé le 5 mars 1992. Il à été acquis en 2005 par la Garde-Côtière et modernisé dans son chantier constructeur en 2006 : débarquement des équipements de pêche, remotorisation, modernisation de l'équipement électronique, installation d'un armement......... . Il est arrivé en Slavie en mars 2007.

Déplacement : standard 1940 tonnes pleine charge 2800 tonnes

Dimensions : longueur (hors tout) 85m (entre perpendiculaires) 75m largeur 13.50m tirant d'eau 6m

Propulsion : deux moteurs diesels de 2500ch et deux moteurs électriques de 1200ch entrainant une hélice

Performances : vitesse maximale 17.5 noeuds distance franchissable 14500 miles nautiques à 14 noeuds 25500 miles nautiques à 10 noeuds

Electronique : deux radars de navigation, un tourelleau TAS, un détecteur d'alerte radar et des lance-leurres

Armement : une tourelle double de 35mm, deux mitrailleuses de 12.7mm et deux mitrailleuses de 7.62mm

Equipements particuliers : une grue de 5 tonnes, plate-forme pour hélicoptère léger

Equipage : 8 officiers et 32 marins. Logements pour 24 passagers


A noter qu'en septembre 2010, les Etats de Split et de Dubrovnik ont proposé de financer plusieurs unités de la Garde-Côtière. Le haut commandement du corps des garde-Côtes n'à pas encore donné une réponse définitive.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 26 Jan 2011, 18:28

16° LES GARDES-FRONTIERES

A-ORGANISATION ET CHAINE DE COMMANDEMENT

Le quartier général du Slavian Border Corps (SBC) est implanté à Podgorica à proximité du ministère de l'Intérieur dans un bâtiment construit entre 2002 et 2005. Outre l'administration centrale, le bâtiment abrite l'Ecole centrale de formation des garde-frontières et un central-opérations connecté avec les différents centres de commandement du secteur.

L'administration centrale des Garde-frontières est organisée comme celle de la marine avec des directions centrales :

La Direction D1 appelée également Direction des Ressources Humaines (DRH), la Direction D2 ou Direction Financière, la Direction D3 ou Direction de la Logistique et des Achats, la Direction D4 ou Direction des Communications et de Cyberprotection, la Direction D5 ou Direction Centrale du Renseignement (DCR), la direction D6 ou Direction de la Prospective (DP), la direction D7 ou Direction de l'Entrainement et de la Formation (DEF), la direction D8 chargée de la Coopération et la direction D9 chargée des relations extérieures.

Le QG du SBC à autorité directe sur les districts de protection frontalière qui assure un maillage serré de la bande de 5km où s'exerce l'autorité des gardes-frontières. La frontière avec l'Italie est couverte par deux districts (district A et B); la frontière slavo-autrichienne est couverte par trois districts (C D et E), la frontière slavo-hongroise par un district (district F), la longue frontière slavo-serbe est couverte par pas moins de huit districts (G à N), la courte frontière avec le Kosovo par un district (district O) alors que la frontière slavo-albanaise est couverte par trois districts (P, R et S) soit un total de 18 districts.

Chaque district dispose d'un état-major organisé en sept cellules : C1 (Opérations) C2 (Renseignement) C3 (Logistique) C4 (Entretien) C5 (Communications et cyberopérations) C6 (Administration) et C7 (Liaison).

Chaque district dispose de deux groupements tactiques (GT) qui assurent l'armement de postes de sécurité et d'observation (Security and Observation Post SOP) mais également des patrouilles motorisées à l'aide de véhicules 4X4 mais également de véritables véhicules blindés.

Chaque district dispose également d'un peloton d'intervention anti-terroriste destiné comme son nom l'indique aux missions réclamant un niveau d'entrainement supérieur et à la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Au niveau des moyens aériens, chaque district dispose selon sa taille et son importance de deux à quatre hélicoptères AW-139 de surveillance et de combat. Les autres moyens aériens (drones Reaper et les futurs avions Marauder) dépendent ou dépendront directement du QG installé à Podgorica qui les mettra à disposition pour emploi de tel ou tel district.

Il est bien évidément probable que certaines zones seront plus à même de mettre en oeuvre ses moyens notament les unités surveillant la frontière slavo-albanaise et la frontière slavo-serbe.

En ce qui concerne les moyens navals, ils sont également sous la direction nominale du QG de Podgorica mais ils sont mis à disposition pour emploi des deux districts ayant un contact avec la mer à savoir le district A et le district S.

Les menaces récurrentes sur le personnel diplomatique slavien à l'étranger et notament l'attentat du 18 septembre 2010 contre notre ambassade de Kaboul (15 morts) à entrainé la mise sur pied d'une unité spécialisée dans la protection des bâtiments et l'escorte du personnel diplomatique.

Le Slavian Border Corps (SBC) à ainsi mis sur pied une Special Protection Force (SPF) qui devrait atteindre son niveau opérationnel maximal en 2015. Cette SPF de la taille d'un bataillon renforcée soit environ 1000 hommes sera exclusivement chargé de missions de protection et de sécurité à l'étranger notament dans les pays en guerre.

B-MISSIONS

-Sécurité et protection des frontières nationales : le SBC est chargée de rendre dans la mesure du possible étanche la frontière notamment vis à vis de pays avec lesquels nous n'entretenons pas de relations amicales et apaisées (Serbie, Albanie). Ailleurs, vis à vis de pays amis (Italie, Autriche, Hongrie, Kosovo), le rôle du SBC est un rôle d'appui aux Douanes (corps dépendant du ministère des Finances).

-Lutte contre la contrebande et l'immigration clandestine : le SBC est chargée d'empêcher l'entrée sur le territoire national par les frontières terrestres et leurs aterrages maritimes de marchandises illicites (drogues, armes) et de lutte contre l'immigration clandestine qui s'apparente souvent au trafic d'être humains.

-Protection des ambassades et des consulats slaviens à l'étranger : chaque ambassadeur et consul slavien dispose d'une petite équipe de sécurité fournie par son ministère de tutelle, le ministère des affaires étrangères mais pour les pays en guerre ou où le risque terroriste est particulièrement élevé, le personnel diplomatique dispose d'une équipe de la SPF dont la taille varie en fonction de la menace.

C-BASES

-Chacun des dix-huit districts dispose d'une base centrale, d'un QG opérationnel où sont théoriquement basés les deux GT et le peloton anti-terroriste. Dans la pratique, moins quelques unités placées en réserve ou au repos, l'essentiel des forces sont déployées sur la frontière dans les Security and Observation Post (SOP) dont l'organisation est semblable à celle des COCP des garde-Côtes.

-Les moyens aériens de chaque district sont basés dans le même endroit que le QG du district qui dispose d'installations aéronautiques sommaires pouvant recevoir des hélicoptères, des drones et des avions légers. Seuls les hélicoptères sont basés à demeure ici, les futurs avions de surveillance frontalière (Border Security Aircraft) Marauder seront basés sur l'aéroport de Podgorica avec des bases avancées à Plevjia pour la frontière sud, Sarajevo pour la frontière orientale et Lubjana pour la frontière nord.

-Les moyens navals (deux patrouilleurs hauturiers et huit vedettes rapides) sont répartis en deux groupes occasionnels qui profitent des installations des garde-Côtes à Rijeka et à Budva.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 26 Jan 2011, 18:34

D-MOYENS NAVALS

1-patrouilleurs de surveillance classe Skadar

Quand la MRS à lancé le programme SNP-2 de patrouilleurs hauturiers, le corps des gardes-frontières s'est montré intéressé par ce type de navire en dépit des sceptiques qui se demandaient si un corps dont la mission première est la protection des frontières terrestres avait véritablement besoin de navires hauturiers.

Le SBC se montra suffisament éloquant pour que les parlementaires accepte la commande de quatre patrouilleurs de surveillance identiques à ceux de la marine et des garde-côtes. Rapidement, le programme fût réduit à deux unités plus deux en option avant que les deux options ne soient abandonnés au profit de l'acquisition de vedettes rapides d'interception.

-Le SMV (Slavian Military Vessel) Skadar (PB1) est mis sur cale aux chantiers navals CNI (Constructions Navales de l'Istrie) à Rijeka le 12 octobre 2006 lancé le 19 septembre 2007 et admis au service actif le 8 octobre 2008. Il est basé à Budva.

-Le SMV Patria (PB2) est mis sur cale aux chantiers navals de Rijeka le 12 octobre 2006 lancé le 19 septembre 2007 et admis au service actif le 8 octobre 2008. Il est basé à Rijeka.

Caracteristiques Techniques

Deplacement : 1700t standard (2250t pleine charge)

Dimensions : Longueur : 97.4m Largeur : 21.15m Tirant d'eau : 5.20m

Propulsion : Système CODAD (Combined Diesel and Diesel) avec 2 moteurs diesels SEMT-Pielstick de 7500ch pour la marche rapide et 2 moteurs électriques. Deux hélices

Performances : Vitesse maximale : 21.5 noeuds Distance Franchissable : 9500 miles nautiques à 13 noeuds

Electronique : un radar de navigation ENS Block 2, deux conduite de tir optronique Lux 1, système de guerre électronique NMES Block 2 avec un calculateur d'intégration, du detecteur d'alerte radar Saphir, du brouilleur Emeraude et des lance-leurres Diamant, système radio integré et Système de télécommunication Immarsat

Armement : Canon de 57mm Bofors SAK Mk2 en tourelle furtive sur la plage avant; Deux tourelles doubles de 35mm DPG de part et d'autre du hangar hélicoptère; Deux mitrailleuses de 12.7mm et quatre mitrailleuses de 7.62mm; un lanceur Tetral pour missiles Mistral 3


Aviation : Plate-forme hélicoptère de 20m sur 13m pouvant acceuillir un AW139 LAH-N ou un NH90NFH. La plate-forme est équipé d'un système de manutention Rast

Divers : Deux EPV en radier sous la plage arrière

Equipage : 12 officiers et 34 hommes mais logements pour 120 hommes


2-Vedettes rapides d'interception

Confrontée à des gangs de trafiquants utilisant des navires surpuissants, le corps des garde-frontières à changé son fusil d'épaule, abandonnant la construction de ces patrouilleurs n°3 et 4 au profit de vedettes rapides d'interception, extrêmement rapides et bien armées pour intercepter les «go-fast».

Le programme lancé en 2008 à aboutit en mars 2010 à la commande auprès d'un chantier anglais de huit vedettes rapides d'interception qui seront livrées entre 2012 et 2016.

Elles seront basées pour quatre d'entre-eux à Rijeka et quatre à Budva, les deux patrouilleurs hauturiers servant de navires de commandement et de soutien en cas d'opérations prolongées. A terme d'autres navires de ce type pourraient être commandés.

Caracteristiques Techniques

Déplacement : standard 5 tonnes pleine charge 7.5 tonnes

Dimensions : longueur 15.20m largeur 2.82m tirant d'eau 0.85m

Propulsion : trois moteurs à essence Mercruiser II dévellopant 560ch chacun (soit 1680ch) entrainant trois hydrojets

Performances : vitesse maximale 60 noeuds distance franchissable : 130 miles nautiques à 45 noeuds

Electronique : un radar de navigation, un tourelleau de surveillance, systèmes de communication cryptées

Armement : une mitrailleuse de 12.7mm en tourelleau retractable à l'avant

Equipage : 5 hommes


E-MOYENS AERIENS

1-Avions : Slavian Aircraft Company SP49T Marauder

Dans le but d'obtenir une étanchéitée maximale, les garde-frontières dès la création de leur corps en 2001 souhaitait s'équiper d'un avion mono ou bimoteur chargé de missions de surveillance de la frontière.

Après avoir envisagé l'achat d'avions bimoteurs polonais PZL-Mielec M-28R B1R Byrza, les gardes-frontières s'engagèrent dans le programme SNA-8 destiné à fournir à la marine un appareil embarqué de lutte ASM, de transport et de ravitaillement en vol.

Ce programme est en effet devenu interarmés depuis que d'autres services armés se sont intégrés : l’armée de l’air pour la surveillance, la guerre électronique et la lutte anti-guérilla, l’armée de terre pour le transport léger et le largage, la garde nationale pour le transport et la surveillance et les garde-frontières pour la surveillance frontalière.

Le programme va connaître une brusque accélération en 2011 avec le vol d'un premier prototype et les garde-frontières espèrent la livraison de leurs premiers appareils en 2015. La commande d'une vingtaine d'appareils est envisagée.

Les appareils destinés aux gardes-frontières seront équipés d'un radar latéral à ouverte synthétique, de deux tourelleaux TAS (un avant et un arrière) et d'une suite complète de renseignement et de guerre électronique. La soute à armement devrait dans un premier temps n'embarquer qu'un réservoir supplémentaire pour augmenter l'autonomie ou des fumigènes ou des fusées éclairantes.

Caractéristiques Techniques du Marauder

Dimensions : longueur : 13.97m envergure : 23.20m hauteur : 5.57m

Masses : à vide : 9250kg pleine charge : 12750kg

Propulsion : deux turbopropulseurs Allison T67 de 3500ch chacun entrainant des hélices quadripales

Performances : vitesse de croisière : 750 km/h distance franchissable : 3750km ou 10 heures d’autonomie plafond opérationnel :
9500m

Electronique : Radar de surveillance et de veille surface, deux système TAS (Target Acquisition System) Système de mesures de soutien électronique, système intégré de guerre électronique, Système radio avec agilité de fréquence et cryptage automatique

Equipage : deux pilotes, deux opérateurs TAS, deux opérateurs systèmes


2-Drones : le General Dynamics MQ-9 Reaper

En janvier 2009, le général Karlovitch, commandant du SBC s'est rendu aux Etats Unis pour observer les méthodes de travail de ses homologues américains. Il à été dit-on favorablement impressioné par l'utilisation d'un MQ-9 Reaper pour surveiller la frontière américano-mexicaine et tenter de stopper l'immigration clandestine endémique dans cette partie des Etats Unis.

De retour en Slavie, il à pesé de tout son poids pour obtenir l'achat d'appareils équivalents. C'est ainsi que le budget 2010 du corps des garde-frontières à financé l'acquisition de six General Dynamics MQ-9 Reaper en version non armée pour assurer une surveillance continue des frontières du pays.

Les six appareils doivent être livrés en 2012 et 2013 et seront mis en oeuvre par Border Air Squadron n°1 depuis l'aéroport de Podgorica avec un détachement avancé à Plevjia de deux appareils, les quatre autres appareils décollant depuis Podgorica où utilisant les bases avancées de Lubjana ou de Sarajevo. A terme, le corps des gardes-frontières espère doubler le nombre d'appareils.

Caractéristiques Techniques

Dimensions : Longueur : 20m Hauteur : 3.56m Envergure : 20m

Masse : (à vide) 2220kg (maximale au décollage) 4540kg

Propulsion : Un turbopropulseur Honeywell TPE-331-10T

Performances : vitesse maximale : 480 km/h plafond opérationnel : 15200m Distance franchissable : 5920 km/h

Electronique : Radar à ouverture synthétique et tourelle Electro-optique

Armement : aucun pour le moment


3-Hélicoptères : Agusta-Westland AW-139

Pour assurer une surveillance optimale de la frontière, le Slavian Border Corps n'à pas tardé à s'équiper d'hélicoptères. Pour des raisons évidentes de communauté logistique, son choix s'est porté sur l'Agusta-Westland AW-139, appareil qui à l'avantage d'être suffisament gros pour être un appareil de transport crédible mais suffisament compact pour être un hélicoptère de reconnaissance et d'observation crédible.

62 appareils ont été commandés en septembre 2009, 58 pour servir à terre et 4 à bord des patrouilleurs SMV Skadar et SMV Patria. Les premiers appareils ont été livrés au mois de novembre et la totalité de la commande doit être honoré d'ici 2015/2016.

Le Border Air Squadron N°2 disposera de 6 appareils pour couvrir les districts A,B et C à raison de deux appareils par district.

Le Border Air Squadron N°3 disposera de 6 appareils pour couvrir les districts D,E et F à raison de deux appareils par district.

Le Border Air Squadron N°4 disposera de 8 appareils pour couvrir les districts G et H à raison de quatre appareils par district.

Le Border Air Squadron N°5 disposera de 8 appareils pour couvrir les districts I et J à raison de quatre appareils par district.

Le Border Air Squadron N°6 disposera de 8 appareils pour couvrir les districts K et L à raison de quatre appareils par district

Le Border Air Squadron N°7 disposera de 10 appareils pour couvrir les districts M,N et O à raison de quatre appareils pour les deux premiers et de deux appareils pour le dernier.

Le Border Air Squadron N°8 disposera de 12 appareils pour couvrir les districts P, R et S à raison de quatre appareils par district.

Les quatre appareils destinés à embarquer sur les patrouilleurs hauturiers sont sous l'autorité du Border Air Squadron 9 qui déploie deux appareils à Rijeka et deux à Budva.

Les appareils “terrestres” sont peints en vert foncé avec l'inscription “Border Guard” en blanc sur la poutre de queue alors que les appareils “embarqués” sont peints en deux tons de gris (gris clair et gris foncé).

Caractéristiques Techniques

Dimensions : longueur 16.65m diamètre du rotor : 13.80m hauteur : 4.98m

Masses : à vide 3622kg pleine charge : 6400kg

Propulsion : deux turbines Pratt & Whitney Canada PT6C-67C de 1531 ch chacune entrainant un rotor quadripale

Performances : vitesse maximale : 310 km/h rayon d’action de combat : 568km plafond opérationnel : 5931m

Electronique

-projet de radar léger de surveillance installé sur la poutre

-Tourelleau TAS sur la cabine de pilotage composé d'un FLIR, d'une caméra grand angle et d'un télémètre laser.

-Détecteur d’alerte radar et lance-leurres

-Système radio à agilité de fréquence et cryptage automatique

-Liaison 16

Armement

L’armement fixe de base se compose d’un Tourelleau Nexter THL20 équipé d’un canon de 20mm.

Une mitrailleuse de 7.62mm FN MAG 58 ou Minigun M134 en cabine

Points d’attache latéraux pour des pods de mitrailleuses, des roquettes de 68mm, des missiles Dandy, des missiles ASL et des missiles Mistral.

Equipage

L’équipage de base d'un AW-139 embarqué est composé d’un pilote et d’un copilote et peut embarquer un maximum de 14 passagers. Ils peuvent embarquer un peloton d'intervention de 6 à 8 hommes ou deux tireurs de précision.


F-MOYENS TERRESTRES

1-Border Tactical Group (BTG)

Chaque district de surveillance frontalière dispose de deux groupements tactiques destinés à armer les postes de surveillance et de réaliser des patrouilles motorisées. En fonction de la menace, les districts disposent de districts de taille différente.

C'est ainsi que les districts A,B,C,D,E,F et O disposent de deux groupements tactiques de 500 hommes alors que les districts G,H,I,J,K,L,M,N,P, R et S disposent de deux groupements tactiques de 1000 hommes soit un total de 29000 hommes.

2-Border Special Squad (BSS)

Chaque district de surveillance frontalière dispose d'un peloton d'intervention anti-terroriste. Cette unité composée d'une escouade de commandement et de transmission, de trois escouades d'intervention composée chacune de trois équipes d'intervention de six hommes et d'une équipe de tir de précision de six hommes et d'une escouade d'appui (écoute électronique, mini-drones et déminage) soit un total 124 hommes par BSS et un total de 2232 hommes aux qualifications plus pointues que les garde-frontières.

3-Special Protection Force (SPF)

Comme nous l'avons vu plus haut, la SPF chargée de protéger le personnel et les installations diplomatiques slaviens à été créée cette année en 2010 mais n'atteindra son statut opérationnel qu'en 2015. Cette force de 1000 hommes sera basée au nord de Podgorica, disposant de véhicules blindés mais surtout d'un personnel extrêmement qualifié dans la protection de personnels, le tir de précision, le déminage, le renseignement, la contre-infiltration.

G-LA RESERVE

En septembre 2010, le Slavian Border Corps (SBC) à mis en place une commission pour étudier la mise en place d'une éventuelle réserve au profit des garde-frontières. La piste la plus chaude serait un réservoir de compétences plutôt que des unités supplémentaires. Les résultats de cette commission sont attendus pour le printemps 2011.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 26 Jan 2011, 18:39

17° LES NAVIRES DE L'ARMEE DE TERRE

PREAMBULE

L'Army Naval Force (ANF) à été officiellement créée le 4 septembre 2010 (décret 45-010) mais ce n'est pas la première fois que l'armée de terre slavienne dispose d'une force navale propre, distincte de la marine.

En 1991, la marine monténégrine créa le River War Corps ou Corps de Guerre Fluviale (RWC/CGF), une unitée chargée de surveiller et de contrôler les deux principaux fleuves du pays, la Drina (Ses 1040km arrosent Kotor-Tivat, Cetinje, Podgorica mais aussi Ivanagrad et Rozaje, prenant sa source en Serbie) et la Vrina (fleuve côtier se jettant dans la baie de Budva et qui est également relié au lac de Skadar par un canal en cours de doublement) sans parler naturellement du lac de Skadar actuellement entièrement slavien.

Cette force au départ modeste prit du muscle sous la pression des événements notament la sanglante guérilla de l'OAM (Organisation Albano-Montenegrine), un mouvement de guérilla éphémère (1993-1994) mais virulante qui réclamait l'autonomie du sud du Monténégro voir son indépendance ou son rattachement à l'Albanie.

La guérilla écrasée, le RWC vivota quelques années et quand la Slavie naquit, il redevint le parent pauvre des forces armées slaviennes, la marine ayant son regard tourné vers le grande large et non en direction des terres.

C'est ainsi qu'en 1998, le RWC fût transféré à l'armée de terre avant d'être dissous en 2001. Ces navires furent ainsi rassemblés dans le lac de Skadar, l'ancien base fluviale de Plevjia devenant un cimetière des éléphants jusqu'à ce que cette flotte souvent composée de bric et de broc, de navires anciens et d'improvisations géniales disparaissent sous les coups des démolisseurs à Zadar pour les navires pouvant gagner ce chantier de démolition ou sur place pour les plus fragiles.

C'est en 2005 que l'armée de terre présenta un nouveau projet de force de combat fluviale. Cette force ne devait plus assurer une défense ferme mais plutôt un appui à la mobilité de l'armée de terre en compensant la destruction des ponts par le déploiement d'une importante battelerie pour transporter hommes, véhicules et matériels.

Comme il est peu probable que l'ennemi laisse cette battelerie agir à sa guise, cette force navale devait disposer de patrouilleurs fluviaux, de dragueurs de mines et de remorqueurs pour protéger la battelerie et la soutenir.

Le lobbying de la marine fût un temps suffisament puissant pour bloquer ce projet mais en 2008, le projet ANF prit une vitesse de croisière intéressante jusqu'à sa création officielle en septembre 2010. La mise sur pied complète de cette force devrait prendre une dizaine d'années.

A- L'ORGANISATION DE L'ARMY NAVAL FORCE (ANF)

L'Army Naval Force (ANF) est une force dépendant directement du chef d'état major de l'armée de terre avec un QG installé à Sarajevo au sein de l'Ecole du Train et de la Logistique installée dans la plus grande ville de Bosnie.

Les moyens de l'ANF seront à terme répartis entre une flottille Nord basée à Rijeka et une flottille Sud basée à Kotor-Tivat et à Plevjia. Chaque flottille dispose d'un état-major organisé en sept cellules : C1 (Opérations) C2 (Renseignement) C3 (Logistique) C4 (Entretien) C5 (Communications et cyberopérations) C6 (Administration) et C7 (Liaison).

Chaque flottille dispose de chalands de débarquement, des pontons automoteurs et non motorisés, de patrouilleurs fluviaux, de dragueurs de mines fluviaux et de remorqueurs de soutien. Les différents navires peuvent ainsi former des groupes occasionnels adaptés à une mission précise.

En ce qui concerne les bases, les navires de la flottille Nord de Rijeka utilisent les installations de la base navale de Rijeka. Même chose pour les navires stationnés à Budva. Les navires basés sur le lac de Skadar utilisent une annexe en cours d'aménagement à proximité du Dépôt Central du Matériel (DCM) alors que ceux mouillés à Ivanagrad utilisent tout simplement le port fluvial soit une installation civile.

B-MISSIONS

1-Soutien à la mobilité des unités de combat

Comme la Finlande est un pays de lac, la Slavie est un peu de fleuves. Si la plupart des cours d'eau sont des rivières formant de modestes obstacles, trois fleuves forment des coupures bien plus importantes, coupures qui deviennent de vrais obstacles en l'absence de ponts :

-Le Psroti est un fleuve de 600km, au cours assez turbulent jusqu'aux travaux des années 60. Il se jette à Rijeka après avoir longé une partie de la frontière italienne, traversé le nord de la Slavie et pris sa source dans les alpes slovènes.

-La Drina est le plus long fleuve slavien. Ses 1040km arrosent Kotor-Tivat, Cetinje, Podgorica mais aussi Ivanagrad et Rozaje, prenant sa source en Serbie.

-La Vrina est un fleuve côtier de 100km de long qui se jette dans la baie de Budva. Il est relié au lac de Skadar par le Canal de Budva.

Je n'oublie pas le lac de Skadar dont le contrôle est jugé important voir vital puisque le contrôle par un ennemi quelconque de ce lac menacerait Plevjia mais également la capitale Podgorica. La présence d'une flottille de chalands de débarquement et de bacs automoteurs sur ce fleuve améliorait le «punch» offensif des forces armées slaviennes puisqu'elle rendrait difficile une défense ferme.

Les chalands de débarquement et les bacs automoteurs assurent donc le franchissement de la coupure humide qu'il s'agisse de véhicules, d'hommes ou de matériel. Ils sont couverts et appuyés par les patrouilleurs chargés de leur protection et de l'aide au franchissement.

Le minage des fleuves étant une possibilité à ne pas écarter, l'ANF disposera de dragueurs d'estuaire pouvant neutraliser les mines par très petits fonds et pour secourir des navires endommagés, des remorqueurs de soutien capable de remorquer et de réparer des embarcations et des navires endommagés.

2-Surveillance et protection du trafic fluvial slavien

Les fleuves slaviens ne sont pas que des artères à vocation militaire, l'économie slavienne utilise ses fleuves pour le transport de marchandises, généralement de pondéreux (sable, blé, minerais). Ces péniches pouvant être des cibles de choix, l'ANF pourrait être chargée d'en assurer la protection à l'aide de ces patrouilleurs sans parler de l'utilité des dragueurs de mines pour extirper mines et engins explosifs improvisés.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 26 Jan 2011, 18:43

C-LES NAVIRES ET EMBARCATIONS

1-Chalands de débarquement

Landing Craft Utility (LCU)

Les LCU de l'Army Naval Force seront identiques aux quatorze LCU utilisés par la marine à bord de ses navires amphibies. La flottille Nord de Rijeka disposera de deux LCU et la flottille sud de dix LCU, deux à Budva, quatre à Ivanagrad et quatre à Plevjia soit un total de douze navires. Commandés en septembre 2010, ils doivent être construits entre 2011 et 2013 et livrés d'ici 2015.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 200 tonnes pleine charge 260 tonnes

Dimensions : 36.10m de long sur 6.80m de large et 1.55m de tirant d'eau

Armement : une mitrailleuse de 12.7mm et une mitrailleuse de 7.62mm Un radar Furuno

Deux diesels Slavian Motor d'une puissante totale de 3000ch entrainant deux hydrojets

Vitesse : 15 noeuds

Distance franchissable : 700 miles à 10 noeuds autonomie : 17 jours

Equipage : 5 hommes

Capacité : 60 tonnes ou 130 hommes portes avant et arrière


Landing Craft Medium (LCM)

Les LCM de l'Army Naval Force sont identiques aux LCM utilisés par la marine à bord de ses navires amphibies. La flottille Nord de Rijeka disposera de quatre LCM et la flottille sud de quatorze LCM avec deux à Budva, quatre à Ivanagrad et huit à Plevjia soit un total de dix-huit navires.

Ces derniers seront commandés en 2011 pour une construction entre 2012 et 2016 pour une livraison complète d'ici 2018.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : 60 tonnes (111 tonnes à pleine charge)

Dimensions : 23.30m (21.27m entre perpendiculaires) de long sur 6.40m de large et un tirant d'eau de 1.10m Dimensions de la cuve : 21.30m de long sur 4.95m de large

Deux diesels MAN 2842 LE 402 dévellopant 2200ch et entrainant deux hydrojets

Vitesse : 22 noeuds (14 à pleine charge)

Distance franchissable : 160 miles nautiques à 12 noeuds (190 miles à 18 noeuds lège)

Equipage : 3 hommes Capacité : 100 tonnes

Rampes avant et arrière. Coque en acier abri de navigation en matériau composite. Selette pour une mitrailleuse de 7.62mm


2-Chalands automoteurs

Les chalands automoteurs de l'Army Naval Force sont identiques à ceux prévus par la marine pour le soutien portuaire. L'ANF s'est donc greffée sur le programme SNP21 (lot 5) qui prévoyait la construction de 44 chalands automoteurs. L'ANF prévoit la commande de huit chalands automoteurs, deux pour la flottille Nord basés à Rijeka et les six autres pour la flottille sud (quatre à Plevjia et deux à Ivanagrad). Ces huits navires seront construits en 2015 et livrés en 2016/17.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard : 120 tonnes pleine charge : 150 tonnes

Dimensions : longueur 19m largeur : 8m tirant d’eau : 2.80m

Propulsion : un moteur diesel Slavian Motor de 1500ch entrainant une hélice

Performances : vitesse maximale 12 nœuds distance franchissable : 350 miles nautiques à 12 nœuds

Electronique : un radar de navigation Furuno système radio
Installations spécifiques : Passerelle télescopique à la poupe; Rampe avant et arrière; Grue de 15 tonnes à tribord et Cuve de 78 m² (longueur 13m largeur 6m) pouvant accueillir 4 conteneurs EVP

Equipage : 6 hommes


3-Pontons non motorisés

Sur le lac de Skadar, l'Army Naval Force prévoit de déployer douze pontons flottants non motorisés utilisables pour le transport de colis lourd ou pour servir de pontons mobiles ou de pont. Ils seront construits à l'Arsenal de Budva et disponibles en 2012.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 120 tonnes pleine charge 250 tonnes

Dimensions : longueur 65m largeur : 13m tirant d’eau : 2.50m

Propulsion : aucune

Capacité en charge : 130 tonnes


4-Patrouilleurs de combat et de surveillance

Pour assurer la protection des voies fluviales et l'escorte des chalands et des pontons, l'Army Naval Force à décidé de commander vingt-deux patrouilleurs de combat et de surveillance répartis entre quatre pour la flottille Nord à Rijeka et dix-huit pour la flottille Sud (quatre à Budva, huit sur le lac de Plevjia et six à Ivanagrad).

Un appel d'offres doit être lancé en 2011 pour la construction de ces navires, les premières livraisons sont prévues pour 2015. Il demande un navire de 15 à 20m, un déplacement de 40 à 50 tonnes, une vitesse de 15 à 20 noeuds et un armement composé d'un canon à tir rapide, de plusieurs mitrailleuses voir d'une arme type lance-missiles antichars.

5-Dragueurs de mines fluviaux

Le haut-commandement de l'ANF estimant crédible le minage des fleuves, elle à obtenu le budget pour commander des dragueurs de mines fluviaux pouvant opérer principalement sur les fleuves, le lac de Skadar nécessitant des navires particuliers, l'ANF préférant si possible obtenir le détachement d'un ou plusieurs chasseurs de mines ou à terme la mise au point de modules de déminage utilisable sur les futurs patrouilleurs de combat et de surveillance.

La flottille Nord disposera de quatre navires et la flottille Sud de huit navires, quatre basés à Budva et quatre basés à Ivanagrad soit un total de douze navires. L'appel d'offres sera lancé en 2011 et pour aiguiller les candidats, la marine slavienne à cité comme exemple les dragueurs fluviaux de classe Nestin en service dans la marine serbe.

6-Remorqueurs fluviaux

Si le haut-commandement de l'ANF à renoncé à construire des pétroliers fluviaux pour ravitailler ces navires, elle à maintenu sa volonté de s'équiper de remorqueurs fluviaux, des remorqueurs dit de soutien pouvant remorquer tous les navires de l'ANF et assurer des réparations sommaires.

Comme pour les patrouilleurs et les dragueurs, l'appel d'offres sera lancé en 2011 pour la construction de huit navires, deux étant basés à Rijeka, deux à Budva, deux à Plevjia et deux à Ivanagrad.

L'appel d'offres demande un navire de 40 à 50m, déplaçant 3 à 700 tonnes, une vitesse de 15 noeuds, une capacité de remorquage et de réparations et un armement composé d'au moins un canon à tir rapide et de mitrailleuses.



FIN DE L'ETUDE

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]
» Bouton (reproduction) Officiers de marine 3ème République 1870-1914
» [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE
» Vrosh Tattersoul : Aspirant champion space marine du chaos (GW +/- 1/56) Terminé voir galerie.
» Moto d'assaut Space Marine (Game worshop +/- 1/56) 90% terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: