AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mar 26 Fév 2008, 19:01

-Armes d'appui


Mitrailleuse légère Minimi : Il n'est plus necessaire de présenter la fameuse mitrailleuse légère de FN Herstal qui est devenu un standard en matière de mitrailleuse lègère un peu comme sa grande soeur, la FN Mag. La Slavie à selectionné cette mitrailleuse pour equiper un grand nombre d'unités et sa marine n'échappe pas à la règle que ce soit les Coastal Ranger qui l'intègrent à leur groupe de combat à raison de deux armes par groupe. Les forces spéciales slaviennes l'utilisent également mais s'interesse à la variante 7.62mm qui pourrait remplacer leurs 5.56mm dans leurs unités d'assaut.
CARACTERISTIQUES : (Minimi Para) Longueur : (crosse deployée) 90 cm (crosse rentrée) 72,5 cm (canon) 35cm Poids : (à vide) 6.5kg (chargée) 10.01kg Cadence de tir : 700 ou 1100 coups/minute Capacité : bande de 200 cartouches (l'armée slavienne utilise très peu le mode chargeur tout simplement parce que le chargeur du G36 est incompatible avec la Minimi contrairement à celui du M16).


Mitrailleuse Moyenne FN Mag 58 : Cette mitrailleuse de conception et de fabrication belge est aussi célèbre que la précédente et à été adoptée par l'armée slavienne. Par exemple pour l'armée de terre, elle sert d'arme d'appui principal dans les groupes de combat de l'infanterie, d'arme coaxiale sur les véhicules tandis qu'au sein de la marine, elle sert d'arme d'appui du groupe pour les Coastal Rangers, d'arme lourde pour les commandos marine (même si l'acquisition eventuelle de FN Minimi en 7.62mm pourrait amener leur retrait du service) et d'arme de renforcement sur les navires pour la protection rapprochée en plus des mitrailleuses de 12.7mm et des canons de 27mm, ces mitrailleuses sont soit celles stockées dans les armureries du bord ou celles amenées par les Coastal Rangers chargés d'assurer la protection rapprochée des navires dans les détroits et au mouillage.
CARACTERISTIQUES : Longueur : 1260 mm (canon : 545 mm) Poids : (à vide) de 11 à 13kg
(trepied) 12kg Cadence de tir : 650 à 1000 coups/minute Capacité : bandes de 100 ou 250 coups
Portée : de 800 (sur bipied) à 1800m (trepied)


Mitrailleuse de 12.7mm Browning M2 : La plus célèbre mitrailleuse lourde du monde equipe également la marine slavienne essentiellement pour la défense rapprochée de ces navires au mouillage en montage simple ou double avec généralement 4 mitrailleuses par arme. Les Coastal Ranger l'utilisent également à terre au sein de leurs unités de defense des bases (au sein de la compagnie d'appui, il existe une section de mitrailleuses et de lance-grenades equipée de mitrailleuses de 7.62mm, de mitrailleuses de 12.7mm et de lance grenades automatique de 40mm; la compagnie d'appui est également equipée d'une section antichar et d'une section de mortiers de 81mm).
CARACTERISTIQUES : Longueur : 1653mm (canon 1143mm) Poids (à vide) 38.1kg (chargée avec une bande de 105 cartouches) 55,66kg (trepied) 20kg Cadence de tir : 500 coups/minute
Capacité : bande de 105 coups Portée pratique : 1800kg


Lance-Grenades Automatique de 40mm Heckler & Koch GMG : Ce lance-grenades automatique lourd de conception et de fabrication allemande à été selectionné pour equiper l'armée slavienne comme les véhicules blindés légers Alvis Iveco Panther en version reconnaissance mais aussi la marine qui pourrrait en equiper certaines de ses vedettes légères mais surtout va equiper les Coastal Ranger (section de mitrailleuses/lance-grenades) pour assurer la défense des bases.
CARACTERISTIQUES : Longueur : 1180mm Poids : (arme seule) 28.8kg (tripode) 8 à 10.7kg
selon le support (boite de munitions : bande de 32 projectiles ) 19kg
Cadence de tir : 350 coups/minute Portée : 1500 à 2200m

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mar 26 Fév 2008, 19:07


Lance-roquettes jetable AT4CS : Ce lance-roquettes jetable de conception et de fabrication suedois est l'arme antichar et antimaterielle de base de l'infanterie slavienne pour frapper les blindés légers, les blockaus, les postes de commandement, les radars........... . Cette arme est utilisé par l'armée de terre (unités de combat) l'armée de l'air (SAF-Regiment chargés de la défense de ses bases) mais aussi de la marine que ce soit les Coastal Rangers et les forces spéciales.
CARACTERISTIQUES : Calibre : 84mm Longueur : 1040mm Poids : 7.5kg Portée : environ 150m sur les cibles mouvantes et jusqu'à 300m sur les cibles immobiles Capacité de pénétration : 500mm

Mortier commando de 60mm : Le mortier de 60mm en service dans l'armée slavienne est de conception nationale. Il est inspiré en autre du du M224 americain. Ce mortier equipe au sein de la marine slavienne la section d'appui des compagnies de combat à raison de 4 armes servies par 12 hommes (la section d'appui dispose également d'un groupe antichar equipé de MBT Law). Il est utilisé pour la défense des bases
CARACTERISTIQUES : Longueur : 1.02m Poids : (mortiers) 10kg (projectiles) 1.600kg
Portée maximale : 4200m

Mortiers de 81mm L16 : : Le mortier de 81mm standard de l'armée slavienne est le mortier britannique L16. Il equipe la section mortiers de la compagnie d'appui des bataillons de Coastal Rangers.
CARACTERISTIQUES : Longueur du tube : 1,28m Poids : (mortiers) 37.850kg (projectiles) de 4.200 pour le projectile explosif à 4.500kg pour le projectile fumigène. Portée maximale : 5650m (obus explosif)


Missile Antichar MBT LAW : Ce missile antichar léger de conception et de fabrication suedoise à été choisi par l'armée slavienne pour equiper les groupes de combat de l'infanterie mais aussi la section d'appui des Coastal Rangers. Les forces spéciales slaviennes en ont acquis un petit nombre pour leur mission d'attaque d'objectifs littoraux comme les blockaus, les postes radars et de commandement.
CARACTERISTIQUES : Calibre : 115/150mm Poids : 12.4kg Portée : 20-600m


Missile Antichar Spike LR : Ce missile antichar de conception et de fabrication israélienne est utilisé au sein de la marine par les sections antichars des compagnies d'appui des Coastal Ranger, généralement depuis des véhicules blindés légers Alvis Iveco Panther mais aussi depuis la terre sur un trepied. Son capteur CCD lui permet aussi de renforcer les moyens de surveillance des bases.
CARACTERISTIQUES : Longueur (missile) 167cm diamètre : 17cm
Poids (missile dans son étui) 33kg (Lanceur) 55kg (Trepied) 3kg Portée maximale : 4000 m

Les autres armes utilisées par les deux brigades de défense côtière seront presentées avec leurs véhicules dans le chapitre dedié

A SUIVRE

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 10 Mai 2008, 21:20

7°) L'ELECTRONIQUE

Devant rapidement renouveler et augmenter sa flotte, la marine slavienne n'à donc eu guère le choix que de choisir des equipements électroniques étrangers. Cependant profitant de la présence d'un électronicien national reconnu, Fotona, la marine slavienne va aussi être equipée de systèmes électroniques nationaux

A-DETECTION

-Systèmes optroniques

Ils sont essentiellement destinés à l'artillerie navale quelque soit le calibre des pièces et dans ce domaine, la MRS va être equipée de systèmes conçus et réalisés par Fotona
-Le système Lux 1 est un système destiné aux patrouilleurs océaniques, patrouilleurs lance-missiles, aux corvettes et et aux frégates légères. Il s'agit d'un capteur infrarouge de troisième génération couplé à une voie optique grand angle et un télémètre laser. Il est installé en général sur le toit de la passerelle mais à terme pourrait être integré aux tourelles d'artillerie de 57 et de 76mm
-Lux 2 est un système destiné aux frégates, aux destroyers et aux autres navires de combat. Il est composé d'une caméra thermique, d'un capteur infrarouge de troisième génération, d'une voie optique grand angle et d'un télémètre/illuminateur laser.
-Lux 3 est un système composé d'un simple capteur infrarouge et d'une caméra optique. Il est destiné aux navires de soutien et aux chasseurs de mines
-Lux 4 enfin est destiné aux sous marins. Il est semblable au Lux 1 mais est mieux protegé des embruns et surtout est retractable dans le massif pour les plongées. Il est destiné à la sécurité des sous marins lors de leurs navigations en surface ou pour des missions de surveillance discrète.

Fotona fournit aussi aux hélicoptères de la marine slavienne, le tourelleau TAS (Target Acquisition System) composé d'un FLIR, d'une caméra grand angle et d'un télémètre laser. Ce tourelleau TAS equipe les AW139 LAH-N, les NH90 et les EH101 pour des missions de surveillance et de combat antisurface ainsi que les aéronefs de patrouille maritime C295 et A400MP

-Radars de veille

les corvettes, les frégates légères de combat et les frégates multimissions sont equipées pour la detection d'un radar de veille combinée Heraklès travaillant en bande S. Ce radar peut détecter n'importe quel contact surface dans un rayon de 80km et dans les airs dans un rayon de 250km et peut en suivre jusqu'à 500. Il equipe également les navires amphibies que se soit les TMRV, les NAM ou les PHI.

Les destroyers lance-missiles sont equipés de deux radars de veille. Un radar de veille air 3D S1850M Smartello et un radar de veille surface S1850M (portée 250 miles ou 400km). Les deux porte-avions slaviens devraient également recevoir ces deux radars à moins que le choix d'un radar de veille combinée comme l'Heraklès ne soit fait

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 10 Mai 2008, 21:22

B-CONDUITE DE TIR

Les patrouilleurs lance-missiles, les patrouilleurs océaniques les corvettes lance-missiles et les frégates légères de combat ne sont pas equipés de radars de conduite de tir puisque pour les deux premiers, ils utilisent le système Lux 1 tandis que les corvettes lance-missiles disposent de l'Heraklès

Les frégates multimissions et les destroyers sont équipées pour la conduite de tir du radar à antenne électronique Sampson ce qui permet la mise en oeuvre avec une pleine efficacité des missiles Aster 15 et 30 (même si seuls les destroyers disposeront en permanence d' Aster 30). Ce radar qui fonctionne en bande S affiche une portée maximale de 400km (250 miles)

C-NAVIGATION

Tous les navires militaires sont equipés d'un radar de navigation de conception nationale, le Fotona Electronic Navigation System (ENS). L'ENS est plus un système de navigation qu'un radar puisqu'il peut être lié avec d'autres aides à la navigation comme un radar météo ou un GPS. Il existe différente version de l'ENS. C'est ainsi que les navires auxiliaires, les chasseurs de mines, les patrouilleurs lance-missiles et les sous marins (c'est-à-dire tous ceux qui ne disposent pas de plate-forme hélicoptère) sont equipés de l'ENS Block 1 tandis que les patrouilleurs océaniques, les corvettes lance-missiles, les frégates légères de combat, les frégates multimissions, les destroyers, les navires amphibies (TMRV NAM PHI) les navires de soutien et les porte-aéronefs sont equipés de l'ENS Block 2 qui est equipé d'un mode «radar d'appontage».

D-LES SONARS

Faute d'experience dans ce domaine très pointu, la Slavie n'à eu d'autres choix que de confier à un électronicien étranger le devellopement ses différentes sonars que se soient ceux destinés aux navires de surface, aux aéronefs ou aux sous marins. Après une apre lutte avec Raytheon, c'est finalement Thalès Underwater System qui à été choisi. Ce contrat inclus la fourniture de ces systèmes, leur maintenance, leur mise à jour mais aussi des transfers de technologie puisqu'il à été decidé en 2002 que les navires slaviens de deuxième génération devront être equipés à 70% d'equipements electroniques nationaux (actuellement le taux est de 35%)

Navires de surface : les corvettes multimissions, les frégates légères de combat et les frégates AVT/AS sont equipés d'un simple sonar de coque Thales 4410CL ce qui leur donne une capacité de détection minimale des sous marins alors que les frégates ASM et les destroyers multimissions seront equipés du sonar de coque Thales 4410 CL et du sonar remorqué CAPTAS.
Thales Underwater Systems et Fotona travaillent actuellement sur un sonar remorqué léger de nouvelle génération pouvant equiper des navires non spécialisés en matière de lutte ASM. Ce système baptisé SubDetector 1 (SD1) pourraient à terme equiper les navires légers de défense côtière (vedettes rapides et chasseurs de sous marins)

Aeronefs :
-Les hélicoptères NH90 et EH101 sont equipés des mêmes systèmes électroniques pour des raisons evidentes de coût et de support logistique. En terme de sonar, c'est naturellement le sonar Thales FLASH mais ces hélicos disposent aussi de lanceurs de bouées acoustiques.

-les avions de patrouille maritime Casa C295 Persuader et A400MP sont equipés pour la détection des sous marins du MAD Thales DHAX 3A, également utilisé par les Atlantique de la Marine Française. Ils disposent également de lanceurs de bouées acoustiques fixes et d'un lanceur mobile rechargeable.

Sous Marins : Les equipements electroniques des Scorpènes slaviens sont identiques à ceux choisis par le Chili à l'exception du système Lux 4. Il dispose d'un sonar passif de coque, d'un sonar d'attaque, d'un sonar antimines et d'un système de détection remorqué

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 10 Mai 2008, 21:23

E-LES SYSTEMES DE COMBAT

La marine slavienne à choisit le système de combat britannique ADAWS (Action Data Automation Weapons System), système régulièrement modernisé par Ferranti et Fotona. Un accord signé le 24 juin 2006 prevoit le dévellopement conjoint d'un nouveau système de combat et la proposition de solutions de modernisation du système ADAWS. La marine slavienne à installé ce système sur tous les navires de combat et de soutien (hors sous marins, un cas à part). L'ADAWS Block 1 est installé sur les navires de soutien et les navires de guerre des mines, le Block 2 sur les patrouilleurs, patrouilleurs océaniques, corvettes et frégates légères, le Block 3 est installé sur les frégates et les destroyers tandis que le Block 4 est installé sur les porte-aéronefs et les navires amphibies

Pour les sous marins, le système de combat est de conception slavienne. Baptisé Submarine Combat System (SCS), il va être installé sur les 16 Scorpène/Marlin que la marine slavienne va acquerir entre 2008 et 2023.


F-GUERRE ELECTRONIQUE ET RENSEIGNEMENT

Fotona à dévellopé dès le début des années 90 alors qu'il n'était qu'un électronicien slovène, de nombreux systèmes de guerre électronique destinés à la marine de guerre mais aussi par leur modularité à être installés sur les navires civils requisitionnés. Baptisé Naval Modular Electronic War System (NMES), il peut être utilisé soit comme un calculateur pouvant integrer divers equipements électroniques étrangers ou comme un système complet, système également modulaire
Le NMES Block 1 équipe essentiellement les navires de soutien, les chasseurs de mines et les patrouilleurs océaniques. Il se compose du détecteur d'alerte radar Saphir et des lance-leurres Diamant. Un bruiteur remorqué Golden Ear peut également être associé
Le NMES Block 2 équipe les navires de combat léger type patrouilleurs lance-missiles, corvettes et frégates légères et se compose du calculateur d'intégration, du detecteur d'alerte radar Saphir, du brouilleur Emeraude et des lance-leurres Diamant
Le NMES Block 3 équipe les navires de combat type frégate et destroyers avec le calculateur d'intégration, le détecteur d'alerte radar Saphir, le detecteur de missiles par ultra-violet Perle, le brouilleur Emeraude, des lance-leurres Diamant et du bruiteur remorqué Golden Ear
Le NMES Block 4 équipe les navires amphibies et les porte-aéronefs. Il est semblable au Block 3 mais sa portée est améliorée.
Le NMES Block 5 est destiné aux sous marins. Il est identiqué au Block 3 mais est naturellement adapté aux conditions particulières d'emploi d'un submersible

En ce qui concerne le renseignement, la marine slavienne est en plein dévellopement de ces systèmes d'écoute et de surveillance. Ce projet monte progressivement en puissance, le premier satellite espion slavien dérivé des Ofek israéliens (accord israélo-slavien du 12 mai 2001) doit être lancé en début d'année prochaine et les deux navires de renseignement doivent être construits aux Pays Bas à partir de 2011. Des drones Heron doivent être commandés pour être utilisés pour le renseignement SIGINT et ELINT

G-LES TELECOMMUNICATIONS

-le système de base est la radio sur différentes gammes de fréquences avec cryptage automatique.
-Système de communication civil Immarsat. L'armée slavienne travaille sur un durcissement du système pour l'utiliser pour la transmission de données sensibles en attendant la mise sur orbite en 2010 du premier satellite de télécommunication militaire slavien. Baptisé Slavsat 1, il doit être lancé en septembre 2009 de Baïkonour. A terme, la Slavie souhaite dispose de quatre ou cinq satellites de télécommunications
La marine slavienne utilise également les liaisons 11 et 16 et la Slavie participe au devellopement de la liaison 22 NILE.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 30 Nov 2008, 12:05

8°)LES PROGRAMMES DE NAVIRES DE SURFACE


A-PROGRAMME SNP 1 A 3

Programme SNP 1 : corvettes multimissions de classe Deus


Corvette polonaise de classe Gawron, c'est la version la plus proche des Meko slaviennes

Dès la mise en place de la Marine de la République Slavienne en 1997, il à été decidé comme priorité l'acquisition d'une capacité de combat océanique, réduite mais performante capable de faire respecter la souveraineté et l'influence slavienne en Adriatique mais aussi de participer à certaines opérations multinationales par exemple un blocus sous mandat de l'ONU. Après avoir envisagé de faire confiance aux chantiers slaviens, la marine pressée de posséder ses navires à finalement obtenu que ces navires soient construits à l'étranger. Un appel d'offres à été lancé dès le mois de janvier 1998 et en septembre 1998, la marine slavienne à selectionné le modèle Meko A 100. Le contrat signé en janvier 1999 prevoyait la construction de 8 navires en Allemagne mais devant l'augmentation des ambitions navales slaviennes, un avenant au contrat à été signé en mai 2003 pour la construction de 8 autres corvettes du même type (mais avec naturellement les améliorations issues des leçons tirées par l'exploitation de la première série) en Slavie, aux chantiers navals de Rijeka.

CALENDRIER

La F120 SNS Deus à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en janvier 2000, lancé en mai 2001 et admise au service actif en juillet 2002. Base : Budva

La F121 SNS Minerve à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en mars 2000, lancé en juillet 2001 et amis au service actif en septembre 2002 Base : Budva

La F 122 SNS Jupiter à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en juin 2001, lancé en octobre 2002 et admis au service actif en septembre 2003 Base : Budva

La F123 SNS Artemis à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en septembre 2001, lancé en janvier 2003 et admis au service actif en juin 2004 Base : Budva

La F124 SNS Ares à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en novembre 2002, lancé en mars 2004 et admis au service actif en décembre 2005 Base : Split

La F125 SNS Junon à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en mars 2003, lancé en juillet 2004 et admis au service actif en décembre 2005 Base : Split

La F126 SNS Pluton à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en septembre 2004, lancé en janvier 2006 et admis au service actif en juillet 2006 Base : Split

La F127 SNS Osiris à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg en janvier 2005, lancé en mai 2006 et admise au service actif en juillet 2007 Base : Split

A la suite de ces huits premières corvettes, huits autres vont être construites en Slavie aux chantiers naval de Rijeka
La F128 SNS Thor doit être mise sur cale en mars 2009, lancée en juillet 2010 et admise au service actif en septembre 2011. elle doit être basée à Budva

La F129 SNS Odin doit être mise sur cale en juin 2009, lancée en juillet 2010 et admise au service actif en mars 2012. elle doit être basée à Budva

La F130 SNS Agni doit être mise sur cale en août 2010, lancée en janvier 2012 et admise au service actif en septembre 2013. Elle doit être basée à Budva

La F131 SNS Shiva doit être mise sur cale en décembre 2010, lancée en juillet 2012 et admise au service actif en décembre 2013. elle doit être basée à Budva

La F132 SNS Toutatis doit étre mise sur cale en janvier 2012, lancée en juin 2013 et admise au service actif en septembre 2014. Elle doit être basée à Kotor-Tivat

La F133 SNS Belenos doit être mise sur cale en août 2012, lancée en janvier 2014 et admise au service actif en septembre 2015. Elle doit être basée à Kotor-Tivat

La F134 SNS Anubis doit être mise sur cale en août 2013, lancée en janvier 2015 et admise au service actif en septembre 2016

La F135 SNS Horus doit être mise sur cale en juin 2014, lancée en octobre 2015 et admise au service actif en mars 2017

Ces corvettes du deuxième lot seront mieux armées que les précédentes avec deux lance-roquettes ASM ASW 601 installés entre le bloc passerelle et les missiles Mica pour augmenter leur efficacité dans les missions de lutte ASM côtière en particulier en Adriatique. Par contre le remplacement des rails de mouillage de mines par des silos pour missiles à été abandonné.

MISSIONS

Le cahier des charges du programme SNP 1 à défini les missions suivantes :

-Combat antisurface avec de bonnes capacités d'autodéfense antiaérienne et ASM : les navires selectionnés devront pouvoir neutraliser une force navale ennemie et capable de se défendre seuls contre une menace antiaérienne et sous marine limitée

-Contrôle océanique et blocus : surveillance d'une zone maritime étendue avec l'utilisation de drones, de l'hélicoptère et d'EPV et blocus d'un pays sous mandat ONU ou dans le cadre d'un conflit

-Escorte de convois, protection du trafic maritime et des lignes de communication : protection de nos navires et des navires de commerce contre la piraterie et le terrorisme soit de manière passive ou dans le cadre d'une mission de protection active; protection des navires auxiliaires de la marine et des navires requisitionnés

-Combat littoral et soutien aux opérations à terre : contrôle des eaux territoriales amies ou ennemies, soutien rapproché aux opérations à terre

-Base d'opérations spéciales : les corvettes de classe Deux pourront accueillir une vingtaine de menbres de forces spéciales avec leur matériel qui seront infiltrés soit par l'AW139 du bord, soit par NH90 opérations spéciales ou par les EPV. Les corvettes serviront aussi de relais de télécommunication, de base de soutien logistique, de vecteur d'extraction et de vecteur d'appui-feu.
-Defense côtière : Mission qui aurait lieu essentiellement en Adriatique. Les corvettes y participeront avec les patrouilleurs lance-missiles et les frégates légères de combat pour écraser les forces navales ennemies à coup de missiles RBS15 mais aussi pour lutter contre l'infiltration des forces spéciales, les débarquements et pour l'appui des troupes à terre.

CARACTERISTIQUES

Dimensions : Longueur : 95m Largeur : 13.05m Tirant d'eau : 3.80m

Deplacement : 1500t standard (1850t pleine charge)

Propulsion : Système CODOG (Combined Diesel and Gas) avec une turbine à gaz GE-Avio LM2500 de 18800ch et deux diesels SEMT-Pielstick de 9000 ch entrainant trois hélices à pas variable.

Performances : Vitesse maximale : 30 noeuds Distance Franchissable : 4500 miles nautiques à 17 noeuds

Electronique :
-un radar de navigation ENS Block 2,

-radar de veille combinée Herakles,

-deux conduite de tir optronique Lux 1,

-système de guerre électronique NMES Block 2 avec un calculateur d'intégration, du detecteur d'alerte radar Saphir, du brouilleur Emeraude et des lance-leurres Diamant,

-sonar de coque Thales 4410CL

-Système de combat ADAWS Block 2

-système radio integré

-Système de télécommunication Immarsat

Armement

-Canon de 76mm Oto Melara en tourelle furtive

-Tourelle double de 35mm DPG

-Deux mitrailleuses de 12.7mm

-Quatre mitrailleuses de 7.62mm

-Deux lanceurs Tetral pour missiles Mistral 3

-32 cellules Sylver A43 sur la plage avant pour 32 missiles surface-air courte portée Matra Mica VL (portée : 12km)

-8 missiles surface-surface RBS15 mk3 en deux lanceurs quadruples.

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples pour un total de 18 torpilles MU90

Aviation

Plate-forme hélicoptère de 20m sur 13m pouvant acceuillir un AW139 LAH-N ou un NH90NFH. Le hangar ne peut cependant acceuillir que l'AW139. La plate-forme est équipé d'un système de manutention Rast

Divers

Deux EPV (Embarcations de Poursuite et de Visite. D'une vitesse maximale de 60 noeuds et capable de naviguer en autonome sur 45 miles nautiques, les EPV peuvent être armés d'une mitrailleuse de 12.7mm ou deux de 7.62mm et embarquer en plus des trois menbres d'équipages, une quinzaine de commandos ou de passagers.) sur rampe sous la plate-forme hélicoptère

Rails de mouillage de mines de part et d'autre des EPV pour un total de 32 mines.

Equipage

16 officiers et 64 hommes

Logements pour 100 hommes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Mer 03 Déc 2008, 22:12

-Programme SNP 2 : patrouilleurs océaniques de classe Le Vigilant

Le HMNZS Otago l'une des sources d'inspiration du projet SNP2

Ce programme est la clé de voute de la stratégie navale slavienne. Non seulement cette classe de patrouilleur va équiper la marine pour des missions de surveillance maritime et de contrôle océanique mais elle va aussi équiper les Garde-Côtes et les Garde-Frontières. C'est le plus grand programme de construction naval slavien puisque pas moins de 30 navires vont être construits : 22 patrouilleurs océaniques mais aussi quatre baliseurs, deux navires anti-pollution et deux navires de lutte anti-incendie sans parler des quatre STV (Special Training Vessel) dont la coque sera quasiment identique à celles des Vigilant.
Au 1er janvier 2008, six patrouilleurs océaniques sont en service : 4 pour la marine et 2 pour les garde-côtes, les deux patrouilleurs destinés aux garde-frontières devant entrer en service en octobre 2008.
La construction de ces navires est assuré par les Chantiers Navals de Rijeka et les Constructions Navales de l'Istrie, l'Arsenal de Rijeka sera aussi solicité essentiellement pour l'assemblage.

CALENDRIER

Les patrouilleurs P50 Le Vigilant et P51 Téméraire ont été mis sur cale aux Chantiers Navals de Rijeka (CNR) situés à Rijeka en octobre 2003, lancés en septembre 2004 et admis au service actif en octobre 2005. Ils sont actuellement affectés à la base navale de St Domingue (République Dominicaine), base qui dépend de la 2ème flotte.

Les patrouilleurs P52 Le Courageux et P53 L'Avisé ont été mis sur cale aux Chantiers Navals de Rijeka (CNR) en octobre 2004 lancés en septembre 2005 et admis au service actif en octobre 2006. Ils sont actuellement affectés à la base navale de Monbassa (Kenya), base qui dépend de la 4ème flotte.

Les patrouilleurs P54 Le Valeureux et P55 L'Audacieux ont été mis sur cale aux Chantiers Navals de Rijeka (CNR) pour le premier et aux Constructions Navales de l'Istrie (CNI) pour le second en octobre 2007 et lancés en septembre 2008. Leur admission au service actif est prévue en octobre 2009. Ils seront alors affectés à la base navale de Sao Tomé (Sao Tomé et Principe), base qui dépend de la 3ème flotte.

Le patrouilleur P56 Le Terrible à été mis sur cale aux Constructions Navales de l'Istrie (CNI) en octobre 2008. Il doit être lancé en septembre 2009 et admis au service actif en octobre 2010. Avec le P57 Le Triomphant, il sera affecté à la base navale d'Alor Setar (Malaisie), base qui dépend de la 5ème flotte.

Le patrouilleur P57 Le Triomphant doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Rijeka (CNR) en septembre 2010, lancé en août 2011 et admis au service actif en septembre 2012. Avec le P56 Le Terrible, il sera affecté à la base navale d'Alor Setar (Malaisie), base qui dépend de la 5ème flotte.

Pour les garde-côtes et les garde-frontière, leur cas sera étudié dans le chapitre correspondant.

MISSIONS

Le cahier des charges du programme SNP2 à demandé des navires marins et endurants, pouvant tenir plusieurs semaines à la mer pour mener de manière crédible des missions de surveillance maritime, de contrôle océanique, de protéction du trafic marchand, de lutte anti-piraterie mais aussi de missions plus militaires comme le soutien aux opérations spéciales et aux raids commandos.

CARACTERISTIQUES

Dimensions : Longueur : 97.4m Largeur : 21.15m Tirant d'eau : 5.20m

Deplacement : 1700t standard (2250t pleine charge)

Propulsion : Système CODAD (Combined Diesel and Diesel) avec 2 moteurs diesels SEMT-Pielstick de 7500ch pour la marche rapide et 2 moteurs électriques. Deux hélices

Performances : Vitesse maximale : 21.5 noeuds Distance Franchissable : 9500 miles nautiques à 13 noeuds

Electronique :

-un radar de navigation ENS Block 2,

-deux conduite de tir optronique Lux 1,

-système de guerre électronique NMES Block 2 avec un calculateur d'intégration, du detecteur d'alerte radar Saphir, du brouilleur Emeraude et des lance-leurres Diamant,

-système radio integré

-Système de télécommunication Immarsat

Armement

-Canon de 57mm Bofors SAK Mk2 en tourelle furtive sur la plage avant

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG de part et d'autre du hangar hélicoptère

-Deux mitrailleuses de 12.7mm

-Quatre mitrailleuses de 7.62mm

-Un lanceur Tetral pour missiles Mistral 3

-Embarquement possible de Matra Mica VL et de RBS 15

Aviation

Plate-forme hélicoptère de 20m sur 13m pouvant acceuillir un AW139 LAH-N ou un NH90NFH. La plate-forme est équipé d'un système de manutention Rast

Divers

Deux EPV (Embarcations de Poursuite et de Visite. D'une vitesse maximale de 60 noeuds et capable de naviguer en autonome sur 45 miles nautiques, les EPV peuvent être armés d'une mitrailleuse de 12.7mm ou deux de 7.62mm et embarquer en plus des trois menbres d'équipages, une quinzaine de commandos ou de passagers.) en radier sous la plage arrière

Equipage

12 officiers et 34 hommes

Logements pour 120 hommes (250 à 400 en cas d'urgence en particulier pour l'évacuation de réfugiés).



Autre source d'inspiration du design des Vigilant : les buque de accion maritima espagnols

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Jeu 04 Déc 2008, 11:24

Comme d'hab, terriblement détaillé thumleft

Tu comptes passer toute la MRS en revue comme ca?
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Jeu 04 Déc 2008, 13:29

Oui j'ai déjà tout le plan de prévu la preuve :

Citation :

UNE GRANDE MARINE POUR UN GRAND PAYS
LA MARINE SLAVIENNE


SOMMAIRE


1° LES STRUCTURES DE COMMANDEMENT


A-GENERALITES


B-L'AMIRAL DE LA FLOTTE ET L'ETAT MAJOR GENERAL


C-LES DIRECTIONS NAVALES


D-LES REGIONS MILITAIRES NAVALES


E-LES RESERVOIRS DE FORCE ET LEURS SUBIDIVISIONS


F-LES FLOTTES




2° LES STRUCTURES PHYSIQUES


A-LES BASES NAVALES EN METROPOLE


B-LES BASES NAVALES EXTERIEURES


C-LES DEPOTS CENTRAUX DE LA FLOTTE (DCF)


D-LE COMPLEXE NAVAL DE L'ADRIATIQUE (CNA)


E-LES ARSENAUX


F-LES CHANTIERS NAVALS SLAVIENS




3° LA STRATEGIE NAVALE SLAVIENNE


A-GENERALITES


B-GEOPOLITIQUE NAVALE SLAVIENNE


C-L'EMPLOI GENERAL DES NAVIRES SLAVIENS


D-L'EMPLOI GENERAL DES AERONEFS




4° FORMATION ET ENTRAINEMENT

A- FORMATION DES MARINS DU RANG

B-FORMATION DES OFFICIERS DE MARINE

C-FORMATION DES PILOTES

D-SPECIALISATIONS ET FORMATIONS PARTICULIERES






5° TACTIQUE NAVALE SLAVIENNE


A-LA LUTTE ASM


B-LE CONTROLE OCEANIQUE ET LA LUTTE ANTISURFACE


C-LA DEFENSE ANTIAERIENNE ET ANTIMISSILE


D-LE COMBAT SOUS MARIN


E-LES OPERATIONS AMPHIBIES ET LA PROJECTION DE PUISSANCE VERS LA TERRE


F-LES OPERATIONS SPECIALES NAVALES


G-LA GUERRE DES MINES


H-LE SOUTIEN LOGISTIQUE A LA MER


I-LA DEFENSE COTIERE




6° LES ARMES


A-L'ARTILLERIE


B-LES MISSILES ANTIAERIENS ET ANTIMISSILES


C-LES MISSILES ET LES ARMES ANTINAVIRES


D-LES MISSILES ET ARMES ANTISOUSMARINES


E-LES ARMES DE L'AERONAVALE


F-MISSILES DE CROISIERE ET LRM


G-LES ARMES DE POING ET LES ARMES LEGERES






7° LES SYSTEMES ELECTRONIQUES


A-LA DETECTION


B-LA CONDUITE DE TIR


C-LA NAVIGATION


D-LES SONARS


E-LES SYSTEMES DE COMBAT


F-LA GUERRE ELECTRONIQUE ET LE RENSEIGNEMENT


G-LES TELECOMMUNICATIONS


8° LES NAVIRES SLAVIENS ET LES PROGRAMMES LIES

A-PROGRAMMES SNP 1 A 3


B-PROGRAMMES SNP 4 ET 5


C-PROGRAMME SNP 6


D-PROGRAMME SNP 7


E-PROGRAMME SNP 8 A 10


F-PROGRAMME SNP 11 ET 12


G-PROGRAMME SNP 13


H-PROGRAMME SNP 14
I-PROGRAMME SNP 15 ET 16


J-PROGRAMME SNP 17


K-PROGRAMME SNP 18 A 20


L-PROGRAMME SNP 21


M-PROGRAMMES SNP 22 ET 23


9° L'AERONAVALE SLAVIENNE


A- LES AVIONS EMBARQUES


B-LES AVIONS BASES A TERRE


C-LES HELICOPTERES EMBARQUES


D-LES HELICOPTERES BASES A TERRE


E-LES AERONEFS D'ENTRAINEMENT


F-LES AERONEFS DE LIAISON


G-LES AERONEFS D'ESSAIS








10° GRADES, UNIFORMES ET SYMBOLES


A-REGLEMENT SUR LE PORT DES UNIFORMES ET SUR LES PROMOTIONS AU GRADE SUPERIEUR


B-LES DIFFERENTS GRADES ET LEUR REPRESENTATION


C-LES DIFFERENTS UNIFORMES


D-LES DIFFERENTS INSIGNES


E-LES DECORATIONS


F-DRAPEAUX ET PAVILLONS


G-LES REGLES DE DENOMINATION


11° LES FORCES SPECIALES NAVALES


12° LES COASTAL RANGERS


13°LES AUTRES UNITES DE DEFENSE COTIERE


14° LA NAVAL FORCE RESERVE


15° LES GARDES-COTES


16° LES GARDES-FRONTIERES


17° LES NAVIRES DE L'ARMEE DE TERRE

Je suis rendu au 8B donc j'ai encore pas mal de boulot lol!

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 05 Déc 2008, 23:06

que dire... très très impressionnant. Bravo
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 05 Déc 2008, 23:53

merci eagle eye en ce moment je suis sur les Forrestal donc la MRS est un peu au port

j'ai aussi l'intention de faire la même chose pour les autres armées alors je crois que quand j'aurais terminé je serais grand père lol! lol!

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 07 Déc 2008, 18:55

Programme SNP3 : navires multirôles de théâtre classe Ouragan


L'Absalon et l'Esbern Snare à la mer

Avec les navires du programme SNP2, les navires du programme SNP3 sont les pivots, les clés de voute de la stratégie navale mondiale slavienne (World Naval Policy). Ils relayeront les patrouilleurs océaniques de classe Le Vigilant. Leur modularité leur permettra d'assurer des missions de combat et de soutien, optimisant ainsi les troupes prépositionnés.

Ils relayeront et amplifieront les actions des patrouilleurs océaniques. Par exemple pour une mission de blocus, le TMRV pourra lancer un raid commando sur le territoire du pays soumis au blocus.

Lors de la définition du cahier des charges, les missions suivantes ont été confiées aux TMRV :

-opération amphibies tactiques : raids commandos, ouverture de théâtre, soutien à un raid blindé-mécanisé

-Transport et intervention rapide : interposition, évacuation de ressortissants

-Soutien aux opérations spéciales

-Transport rapide

-Commandement et contrôle d'opérations navales et terrestres de faible ampleur

-Navire de soutien logistique

-Navire de soutien sanitaire

CALENDRIER

La conception de ces navires à été assuré par le bureau d'études des Chantiers Navals de Budva qui à également assuré leur fabrication.

-L'Ouragan (L900) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en octobre 2003 lancé en juin 2004 et admis au service actif en septembre 2006. Après avoir assuré la mise en place et le soutien du contingent slavien de la FINUL II en septembre 2006, il à rejoint en février 2007 la base navale slavienne de Mombassa (Kenya), base qui dépend de la 4ème flotte.

-Le Cyclone (L901) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en juin 2006 lancé en janvier 2007 et admis au service actif en mars 2008. Il est affecté depuis cette datte à la 3ème flotte qui à pour base Sao Tomé (Sao Tomé et Principe)

-Le Tornade (L902) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en janvier 2008 lancé en octobre 2008. Il doit être admis au service actif en janvier 2010 et rejoindra alors la base navale d'Alor Setar (Malaisie), base qui dépend de la 5ème flotte.

-Le Tempête (L903) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en décembre 2008. Il doit être lancé en Octobre 2009 pour une admission au service actif prévue en janvier 2011. A cette date il rejoindra la base navale de St Domingue (République Dominicaine), base qui dépend de la 2ème flotte.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : Standard 6500 tonnes Pleine Charge : 9000 tonnes

Dimensions : Longueur 140m largeur : 26m tirant d'eau : 5.60m

Propulsion

Deux diesels MTU 20V 900 M75 d'une puissance totale de 26500 ch entrainant deux helices quadripales à pas variable

Performances

Vitesse maximale : 24 noeuds

Distance Franchissable : 8500 miles nautiques à 14 noeuds

Endurance : 32 jours

Electronique

-Radar de veille combinée Herakles travaillant en bande S

-4 radars de conduite de tir Ceros 200 Mk3

-Deux système optroniques Lux 2

-Un radar de navigation ENS Block 2

-Système de direction de combat ADAWS Block 4

-Système de guerre électronique NMES Block 4 avec un calculateur d'intégration, le détecteur d'alerte radar Saphir, le detecteur de missiles par ultra-violet Perle, le brouilleur Emeraude, des lance-leurres Diamant et du bruiteur remorqué Golden Ear.

-Système de communication par satellite Immarsat

-Liaison 11, 16 puis à terme 22

Armement

-Un canon de 127mm Oto Melara

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-Deux canons de 27mm Mauser MLG 27

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-16 missiles Matra Mica VL en deux groupes de 8 cellules verticales de part et d'autre du hangar

Cet armement peut être renforcé par des modules comme des missiles antinavires RBS 15 Mk3, des missiles surface-air courte portée Mistral 3, des mines, des mitrailleuses et des canons supplémentaires, des mortiers.........

Installation aéronautiques

Plate forme de 832m² (longueur 32m largeur 26m) pouvant recevoir deux EH101 abritables dans le hangar. La plate-forme peut aussi recevoir un CH47 en charge

Capacités

Pont modulaire de 87m de long sur 15m soit 1305m² pouvant recevoir 18 chars Leclerc ou 1260 tonnes de véhicules et de matériel.

Logements integrés au navire pour 250 hommes, les logements peuvent être étendus par des conteneurs installés dans le pont modulaire.

Le pont modulaire peut recevoir un hôpital de campagne de 25 conteneurs ou 32 conteneurs de matériel

Battelerie

-4 EVP et 2 LCM

Equipage

120 hommes



Le HMNZS Canterbury un autre source d'inspiration du TMRV

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 13 Déc 2008, 18:26

B-PROGRAMMES SNP 4 et 5 : LE CORPS DE BATAILLE DE LA MARINE SLAVIENNE

Programme SNP4 : destroyers lance-missiles classe Battle

Le USS Oscar Austin. Le modèle Arleigh Burke à été l'une des sources d'inspiration de la classe Battle tout comme la classe Daring ci dessous


Quand la Slavie à opté pour une marine océanique à vocation mondiale s'est immédiatement posé la question du format de ce que nous pourrions appeler le «corps de bataille». La MRS s'equiperait-elle de croiseurs ? (fantasme récurrent de certains amiraux slaviens) de frégates polyvalentes ? De destroyers ? De navires spécialisés ?

Le choix de destroyers et de frégates lance-missiles s'explique par un autre choix, celui du porte-avions et de grands navires amphibies. Il était hors de question d'engager des unités aussi précieuses sous la seule protection de navires polyvalents généralements bons en tout mais excellent en rien.

La marine slavienne à considéré dès sa création que la menace majeure était representée par les avions, les missiles, les drones et qu'il importait de posséder des navires capables de s'opposer efficacement à ces menaces.

La MRS à alors hésité entre des navires spécialisés dans la défense antiaérienne comme les Horizon franco-italiennes ou des navires au spectre de mission plus large comme les Arleigh Burke américains ou les Type 45 britanniques. C'est ce second choix qui à été effectué, les amiraux slaviens souhaitant disposer de navires dont la mission dominante est la défense antiaérienne et antimissiles mais qui pourront également mener des missions de contrôle océanique et de projection de puissance vers la terre.

Le problème c'est que les chantiers slaviens manquaient d'expérience pour construire des navires de ce type. Le chantier naval de Split chargé de ce programme chercha donc une assistance technique à l'étranger.

En janvier 2000, les Chantiers Navals de l'Adriatique signèrent un partenariat technologique et industriel avec les chantiers navals Ingalls de Pascagoula peu après integré au groupe Northrop Grumman. Cet accord à permis la mise au point des destroyers slaviens et devrait permettre à terme le partage des commandes, il est ainsi dit qu'en cas de commande export de navires auprès de Northrop Grumman, les CNA pourraient participer à la construction en partie ou en totalité pour réduire les coûts.

Le partenariat entre les deux bureaux d'étude à permis l'affinement du projet slavien qui à abouti à la commande fin 2001 de 12 destroyers multimissions de classe Battle qui doivent entrer en service entre 2006 et 2020 même si la construction des dernières unités pourrait être accélérée.

MISSIONS

Le cahier des charges imposé pour le programme SNP4 prévoit pour ces navires les missions suivantes.

-Escorte de porte-aéronefs et de grands navires amphibies

-Défense antiaérienne et antimissiles

-Commandement d'une force navale

-Projection de puissance vers la terre

-Blocus

CALENDRIER

-Le Battle (D700) à été mis sur cale en mars 2003 aux chantiers navals de l'Adriatique à Split, lancé en juillet 2004 et admis au service actif en mai 2006. Il est basé à Split au sein de la 8th Oceanic Combat Division (OCD).

-Le Trafalgar (D701) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique à Split en avril 2004 lancé en mars 2006 et admis au service actif en décembre 2007. Il est basé à Split au sein de la 8th Oceanic Combat Division

-Le Jutland (D702) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en juin 2006, lancé en octobre 2007 et admis au service actif en juillet 2008. Il est basé à Budva au sein de la 10th Oceanic Combat Division.

-L'Austerlitz (ex-Matapan) (D703) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en décembre 2007. Il doit être lancé en mars 2009 pour une admission au service actif prévue en décembre 2010. il sera alors basé à Budva au sein de la 10th Oceanic Combat Division.

-Le Matapan (D704) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en mars 2009 pour un lancement prévu en juin 2010 et une admission au service actif en février 2011 date à laquelle il sera basé à Kotor-Tivat au sein de la 9th Oceanic Combat Division

-Le Dogger Bank (D705) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en septembre 2010 pour un lancement prévu en janvier 2012 et une admission au service actif en septembre 2012 date à laquelle il sera basé à Kotor Tivat au sein de la 9th Oceanic Combat Divsion.

-Le Savo (D706) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en février 2012, lancé en mai 2013 pour une admission au service planifiée en janvier 2014. A cette date, il sera basé à Split au sein de la 8th Oceanic Combat Division.

-Le Midway (D707) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en juin 2013, lancé en octobre 2014 pour une admission au service planifiée en juillet 2015. A cette date, il sera basé à Split au sein de la 8th Oceanic Combat Division.

-Le Salamine(ex Iena) (D708) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en juin 2015, lancé en octobre 2016 pour une admission au service planifiée en juillet 2017. A cette date, il sera basé à Budva au sein de la 10th Oceanic Combat Division.
-L'Actium (ex Gettysburg) (D709) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en janvier 2017, lancé en juin 2018 pour une admission au service planifiée en février 2019. A cette date, il sera basé à Budva au sein de la 10th Oceanic Combat Division.

-Le Lepante (ex Wagram) (D710) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en juin 2017 lancé en octobre 2018 pour une admission au service planifiée en juin 2019. A cette date, il sera basé à Kotor-Tivat au sein de la 9th Oceanic Combat Division.

-L'Hasting (D711) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de l'Adriatique en septembre 2018, lancé en janvier 2020 pour une admission au service planifiée en septembre 2020. A cette date, il sera basé à Kotor-Tivat au sein de la 9th Oceanic Combat Division.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Le design des destroyers de classe Battle est inspiré des destroyers américains type Arleigh Burke mais ils sont plus long (175m au lieu de 156m)

Déplacement : standard 7800 tonnes pleine charge 9750 tonnes

Dimensions : longueur : 175m largeur : 22m Tirant d'eau standard 7.50m

Propulsion : système COGAG (Combined Gas and Gas) avec 4 turbines Northrop Grumman WR20 de 28000ch soit une puissance totale de 112000 ch entrainant deux hélices. Généralement, deux turbines sont embrayées pour la croisière (une sur chaque arbre), les deux autres ne sont embrayées que pour le combat.

Performance : vitesse de croisière 23 noeuds vitesse maximale : 31.5 noeuds
distance franchissable : 5600 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-4 systèmes optroniques Lux 2 composé d'une caméra thermique, d'un capteur infrarouge de troisième génération, d'une voie optique grand angle et d'un télémètre/illuminateur laser. Ce système optronique sert à la surveillance et à la conduite de tir.

-Un radar de veille air 3D S1850M Smartello

-Un radar de veille surface S1850M (portée 250 miles ou 400km).

-Un radar de conduite Sampson pour les missiles Aster. Ce radar qui fonctionne en bande S affiche une portée maximale de 400km (250 miles)

-Deux systèmes ENS qui peut servir de radar de navigation, de météorologie et d'appontage connecté avec une centra inertielle et un GPS.

-Sonar de coque Thales 4410 CL

-Sonar remorqué CAPTAS.

-Système de direction de combat ADAWS Block 3

-Système de guerre électronique NMES Block 3 avec le calculateur d'intégration, le détecteur d'alerte radar Saphir, le detecteur de missiles par ultra-violet Perle, le brouilleur Emeraude, des lance-leurres Diamant et du bruiteur remorqué Golden Ear

-Système radio UHF (Ultra High Frequency) et VLF (Very Low Frequency)

-Système de communication par satellite Immarsat

-Système de communication satellite militaire Slavsat (à partir de 2010)

-Liaisons 11, 16 puis 22NILE

Armement :

-Un canon de 127mm Oto Melara sur la plage avant. Ce canon sera remplacé à partir du D704 Matapan par le canon de 155 M.4 de conception et de fabrication slavienne. Les quatre premiers destroyers le recevront au cours de leur premièr ENPER (2011 pour le Battle 2012 pour le Trafalgar 2013 pour le Jutland et 2014 pour l'Austerlitz)

-Trois canons de 76mm Oto Melara compact en tourelle furtive, deux sur la plage avant et un sur le hangar hélicoptère.

-Quatre tourelles doubles de 35mm DPG, deux à l'avant et deux à l'arrière

-Deux canons de 27mm Mauser MLG27

-4 mitrailleuses de 12.7mm Browning M2

-6 mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58

-Système Sylver avec 96 cellules sur la plage avant embarquant des missiles Aster 15, 30, des missiles ASM Dolphin et des missiles de croisière Tactical Tomahawk. La réparation standard est de 48 Aster 30 16 Aster 15, 16 Dolphin et 16 Tactical Tomahawk.

-16 missiles surface-surface RBS 15 mk3 en deux groupes de deux lanceurs quadruples.

-Deux sextuples Sadral pour missiles surface-air très courte portée Mistral

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-forme triples avec un total de 24 torpilles MU90

Installations Aéronautiques :

Plate-forme de 24m sur 22m (528 m²) avec hangar pour deux hélicoptères NH90NFH dédiés en particulier à la lutte ASM. A terme, il pourrait recevoir à la place d'un NH90, un EH101 d'alerte aérien avancée ou un drone Fire Scout.

Equipage : 29 officiers et 215 quartiers maitres et matelots soit 244 hommes

Logements pour 32 passagers (en généralement des commandos)

Emplacement pour un état major de force d'une vingtaine d'hommes.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 20 Déc 2008, 18:39

-Programme SNP5 : frégates multimissions classe Lena (ASM) et European County (AVT/AS)

La frégate néerlandaise De Zeven Provincien, une des sources d'inspiration des frégates multimissions slaviennes


AVANT PROPOS

Avec 28 navires, ce programme est l'un (si ce n'est le) plus important programme de construction navale militaire slavien. Ils forment la colonne vertébrale de la force d'attaque de la MRS.

Aujourd'hui n'importe quelle marine d'une certaine importance souhaite se doter de frégates multirôles pour s'imposer au sein d'une coalition et montrer ses muscles.

Au moment du débat sur la forme de la marine slavienne même les officiers partisans d'une marine légère avait prévu la construction de 4 à 8 frégates multirôles ayant pour mission le commandement de flottilles massives de navires lance-missiles et de participation à des opérations en coalition.

Ce n'est bien sur pas le format qui à été choisi mais pourquoi un nombre si important de frégates ?
Le nombre de 28 à été choisi en fonction des besoins pour l'escorte des navires de combat majeurs à savoir les deux porte-avions (Podgorica et Osijek) les deux porte-hélicoptères d'intervention (Sarajevo et Zagreb) et les deux navires amphibies médians (Mare Adriaticum et Mare Atlanticum). Pour l'escorte d'un porte-avions 3 frégates ASM sont jugées nécessaires alors que 2 sont jugées suffisantes pour les porte-hélicoptères et les navires médians ce qui aurait nécessité 14 frégates mais ce nombre à été porté à 16 pour bénéficier d'un certain confort. En ce qui concerne les frégates AVT/AS, il est prévu deux frégates soit 12 navires.

Le modèle choisi à été celui proposé par les chantiers navals de Kotor-Tivat qui bénéficia du soutien technique de DCN. L'accord signé en 2002 aurait prévu la construction d'anneaux de FREMM à Kotor-Tivat mais depuis quelques années, les relations entre les deux chantiers se sont considérablement refroidies.

Les bureaux d'étude de DCN ont innové avec les La Fayette et les frégates multimissions slaviennes héritent de certains gènes


DESIGN ET MISSIONS

Pour réduire les coûts, il à été décidé que les deux classes de frégates partageraient la même coque et la même propulsion ainsi que le maximum d'équipements et d'armements. Cela entraine une réduction du coût de la construction (effet de masse) et de fonctionement (un marin d'une frégate ASM en dehors des postes spécialisés pourra très bien rejoindre une frégate AVT/AS sans formation supplémentaire)

En matière de construction et de conception, l'accent à été mis naturellement sur la résistance aux avaries de combat mais aussi comme sur tous les navires de guerre construits depuis près de 15 ans sur la furtivité radar (superstructures inclinées, élimination de toutes les aspérités) infrarouge (cheminées de taille réduite, émission d'air froid dans les conduites et d'eau en brume) et acoustique (isolation, suspension des sources de bruits et sources de bruits comme les moteurs dans des caissons, formes particulières des hélices, émission de bulles d'air pour étouffer le bruit de cavitation des hélices)

Quand au désign, il s'est inspiré des frégates LCF néerlandaises, des Fridjof Nansen norvégiennes et bien entendu des frégates de DCN comme les La Fayette.

Les deux premières frégates du programme ont été mis sur cale en mars 2003 et les dernières le seront en mars 2014.


Le cahier des charges opérationel imposé par la marine slavienne prévoyait des navires rapides et endurants capable d'assurer leur mission avec efficacité même dans des conditions de mer difficiles mais capables également de mener des missions annexes.

Par exemple, une frégate ASM doit pouvoir mener un combat antisurface ou un bombardement anti-terre tandis qu'une frégate AVT/AS doit pouvoir par exemple protéger des navires sensibles d'un sous marin en maraude.

Quand à la lutte antiaérienne, elle concerne essentiellement leur autodéfénse lors de leur mission principale mais ils peuvent également avec leur canon de 76, leurs canons de 35mm, leurs Mistral et surtout leurs Aster 15 protéger des navires marchands, des navires auxiliaires, des navires de soutien, des chasseurs de mines et relayer les destroyers de classe Battle.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 20 Déc 2008, 18:42

CALENDRIER

Les modernes frégates norvégiennes Fridjof Nansen ont également inspiré les Lena et les European County

Frégates ASM classe Lena

Ces frégates portent des nom de fleuves et de rivières d'Europe et de Russie

-La frégate Lena (D800) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2003, lancée en février 2004 et admise au service actif en mars 2006. Elle est basée à Split (1st Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve de Siberie.

-La frégate Volga (D801) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2003, lancée en février 2004 et admise au service actif en mars 2006. Elle est basée à Split (1st Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve russe, le plus grand fleuve d'Europe (3700km)

-La frégate Neva (D802) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2004, lancé en février 2005 et admise au service actif en octobre 2007. Elle est basée à Budva (7th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve russe coulant du Lac Ladoga au Golfe de Finlande et c'est sur son delta marécageux qu'à été construit St Petersbourg.

-La frégate Elbe (D803) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2004, lancé en février 2005 et admise au service actif en octobre 2007. Elle est basée à Budva (7th Oceanic Combat Division). Elle porte d'un fleuve d'Europe centrale qui prend sa source en République Tchèque et qui se jette dans la mer du nord à Hambourg.

-La frégate Ieinissei (D804) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2005 lancée en février 2006 et admise au service actif en mars 2008. elle est basée à Kotor-Tivat (5th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve de Siberie.

-La frégate Duero (D805) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2005 lancée en février 2006 et admise au service actif en mars 2008. elle est basée à Kotor-Tivat (5th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve de la péninsule ibérique qui prend sa source en Espagne et se jette dans l'Atlantique dans la région de Porto.

-La frégate Vistule (D806) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en septembre 2008. Elle doit être lancée en octobre 2009 et mise en service en novembre 2010. A cette date elle sera affectée à Split (1st Oceanic Combat Division). Elle porte le nom du principal fleuve polonais qui prend sa source en Silesie et se jette dans la mer Baltique dans la région de Gdansk. Son bassin versant couvre 60% du territoire polonais.

-La frégate Oder (D807) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en septembre 2008. Elle doit être lancée en octobre 2009 et mise en service en novembre 2010. A cette date elle sera affectée à Split (1st Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve d'Europe Centrale qui prend sa source en Moravie, traverse la République Tchèque, la Pologne, longe l'Allemagne (elle forme la frontière avec la Pologne) et se jette dans la baie de Szeczin qui communique avec la mer Baltique.

-La frégate Tamise (D808) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en novembre 2009 lancée en décembre 2010 et mise en service en janvier 2012. A cette date, elle sera affectée à Budva (7th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom du principal fleuve des îles britanniques (346 km) qui prend sa source dans le Gloucestershire et se jette dans la Mer du Nord.

-La frégate Guadalquivir (D809) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en novembre 2009 lancée en décembre 2010 et mise en service en janvier 2012. A cette date, elle sera affectée à Budva (7th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom du cinquième fleuve de la peninsule Iberique qui traverse l'Andalousie et se jette dans l'Atlantique à l'ouest de Gibraltar.

-La frégate Escaut (D810) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2011 lancée en février 2012 et mise en service en mars 2013. A cette date, elle sera affectée à Kotor-Tivat (5th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom d'un fleuve d'Europe du nord qui prend sa source dans l'Aisne, traverse la Belgique et se jette dans la mer du nord entre Breskens et Flessingue (Pays Bas).

-La frégate Tage (D811) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2011 lancée en février 2012 et mise en service en mars 2013. A cette date, elle sera affectée à Kotor-Tivat (5th Oceanic Combat Division). Elle porte le nom du plus grand fleuve de la peninsule ibérique prennant sa source en Espagne et se jettant dans l'Atlantique, la ville de Lisbonne est implantée sur son estuaire.

-La frégate Danube (D812) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2012 lancée en février 2013 et mise en service en mars 2014. A cette date il sera affectée à la 3rd Oceanic Combat Division et basée à Split. Elle porte le nom du deuxième plus grand fleuve d'Europe (après la Volga) qui prend sa source dans la Forêt Noire (Allemagne), entre en Autriche, en Slovaquie, en Hongrie, en Croatie, en Serbie, en Bulgarie, en Roumanie, en Moldavie et en Ukraine avant de se jeter dans la mer Noire.

-La frégate Don (D813) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2012 lancée en février 2013 et mise en service en mars 2014. A cette date il sera affectée à la 3rd Oceanic Combat Division et basée à Split. Elle porte le nom d'un fleuve russe qui prend sa source dans la région de Moscou avant de se jeter dans la mer d'Azov.

-La frégate Rhin (D814) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mai 2013, lancé en juin 2014 et mise en service en septembre 2015. A cette date il sera affectée à la 3rd Oceanic Combat Division et basée à Split. Elle porte le nom du principal fleuve européen qui prend sa source en Suisse dans le massif du Saint Gothard, il traverse la Suisse, sert de frontière entre la Suisse et l'Autriche, la Suisse et le Liechstenstein, entre l'Allemagne et la Suisse, entre l'Allemagne et la France. Il entre ensuite aux Pays Bas et se jette en Mer du Nord.

La frégate Dniepr (D815) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mai 2013, lancé en juin 2014 et mise en service en septembre 2015. A cette date il sera affectée à la 3rd Oceanic Combat Division et basée à Split.
Il porte le nom d'un fleuve d'Europe Orientale qui prend sa source en Russie, traverse la Bielorussie et l'Ukraine avant de se jeter dans la mer Noire.

Frégate AVT/AS classe European County

Ces 12 frégates portent le nom de régions d'Europe occidentale.

-La frégate Europa (D850) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2006, lancé en février 2007 et admise au service actif en mai 2008. Elle est basée à Split au sein de la 2nd Oceanic Combat Division.

-La frégate Catalunya (D851) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2006, lancé en février 2007 et admise au service actif en mai 2008. Elle est basée à Split au sein de la 2nd Oceanic Combat Division. La Catalogne est une région de l'est de l'Espagne (capitale Barcelone)

-La frégate East Anglia (D852) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mai 2007, lancé en juin 2008 et doit être admise au service actif en septembre 2009. Elle sera basée à Kotor Tivat au sein de la 4th Oceanic Combat Division. L'East Anglia est une région de l'est de l'Angleterre.

-La frégate Wallonie (D853) à été mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mai 2007, lancé en juin 2008 et doit être admise au service actif en septembre 2009. Elle sera basée à Kotor Tivat au sein de la 4th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom de la partie orientale de la Belgique de langue française

-La frégate Extremadure (D854) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en novembre 2009, lancée en décembre 2010 pour une admission au service actif en janvier 2012. Elle sera basée à Budva au sein de la 6th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région d'Espagne frontalière du Portugal, littéralement cela signifie «Au dela du Duero».

-La frégate Lombardie (D855) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en novembre 2009, lancée en décembre 2010 pour une admission au service actif en janvier 2012. Elle sera basée à Budva au sein de la 6th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région de l'Italie du Nord (capitale Milan)

-La frégate Galice (D856) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en décembre 2010, doit être lancée en janvier 2010 pour une admission au service actif prévue en février 2013. Elle sera basée à Split au sein de la 2nd Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région du nord-ouest de l'Espagne.

-La frégate Ligurie (ex Slavonie) (D857) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en décembre 2010, doit être lancée en janvier 2010 pour une admission au service actif prévue en février 2013. Elle sera basée à Split au sein de la 2nd Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région italienne bordée par la Mer Thyrenienne (capitale Gênes)

-La frégate Algarve (ex Dalmatie) (D858) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2013, lancée en février 2014 pour une admission au service actif prévué en mars 2015. Elle sera basée à Kotor-Tivat au sein de la 4th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région portugaise, la région la plus méridionale (capitale Faro)


-La frégate Toscane (D859) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2013, lancée en février 2014 pour une admission au service actif prévué en mars 2015. Elle sera basée à Kotor-Tivat au sein de la 4th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région de l'Italie centrale ayant pour capitale Florence

-La frégate Calabre (D860) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2014, doit être lancée en février 2015 pour une admission au service actif prévue en mars 2016. Elle sera basée à Budva au sein de la 6th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'une région de l'Italie du sud à proximité de la Sicile.

-La frégate Donegal (D861) doit être mise sur cale aux chantiers navals de Kotor Tivat (CNKT) en mars 2014, doit être lancée en février 2015 pour une admission au service actif prévue en mars 2016. Elle sera basée à Budva au sein de la 6th Oceanic Combat Division. Cette frégate porte le nom d'un comté d'Irlande du Nord bordé par l'Atlantique.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 20 Déc 2008, 18:47

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Le radar Herakles S, le coeur du système de détection des frégates slaviennes

Déplacement : standard 5000 tonnes pleine charge 6800 tonnes

Dimensions : Longueur 152m largeur 20m tirant d'eau : 5.10m

Propulsion : Système CODAG (Combined Diesel and Gas) avec deux turbines au gaz Northrop Grumman WR20 de 28000ch pour la marche de combat et 4 moteurs Slavian Motors de 8500ch pour la vitesse économique entrainant deux hélices pour une puissance totale de 90000 ch.
Deux moteurs électriques de 850 kW pour les manoeuvres de port.

Performances : vitesse de croisière 23 noeuds vitesse maximale : 33 noeuds
distance franchissable : 7600 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-3 systèmes Optronique Lux 2 composé d'une caméra thermique, d'un capteur infrarouge de troisième génération, d'une voie optique grand angle et d'un télémètre/illuminateur laser.

-Radar de veille combinée Herakles. Ce radar travaillant en bande S peut détecter n'importe quel contact surface dans un rayon de 80km et dans les airs dans un rayon de 250km et peut en suivre jusqu'à 500.

-Radar de conduite de tir Sampson pour le système Aster. Ce radar travaille en bande S et affiche une portée de 400km (250 miles)

-Un systèmes ENS qui peut servir de radar de navigation, de météorologie et d'appontage connecté avec une centra inertielle et un GPS.
-Sonar de coque Thales 4410 CL

-Sonar remorqué CAPTAS (uniquement pour les Lena)

-Système de direction de combat ADAWS Block 3


-Système de guerre électronique NMES Block 3 avec le calculateur d'intégration, le détecteur d'alerte radar Saphir, le detecteur de missiles par ultra-violet Perle, le brouilleur Emeraude, des lance-leurres Diamant et du bruiteur remorqué Golden Ear

-Système radio UHF (Ultra High Frequency) et VLF (Very Low Frequency)

-Système de communication par satellite Immarsat

-Système de communication satellite militaire Slavsat (à partir de 2010)

-Liaisons 11, 16 puis 22NILE

Armement :

-Un canon de 127mm Oto Melara pour le tir antisurface et le bombardement anti-terre. Les frégates AVT/AS aurait du recevoir un canon de 155mm mais pour des raisons budgétaires ce projet à été abandonné.

-Un canon de 76mm Oto Melara sur le hangar hélicoptère pour la défense antiaérienne médiane.

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG de par et d'autre du hangar hélicoptère

-Deux canon de 27mm Mauser MLG 27

-2 mitrailleuses de 12.7mm Browning M2

-4 mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58

-Système Sylver avec 48 cellules pour 32 missiles Aster 15 et 16 missiles Dolphin (frégate ASM) ou 16 missiles de croisière Tactical Tomahawk (frégates AVT/AS)

-8 missiles surface-surface RBS 15 mk3 en deux lanceurs quadruples. Ce nombre peut si nécessaire être doublé

-Deux sextuples Sadral pour missiles surface-air très courte portée Mistral

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-forme triples avec un total de 24 torpilles MU90 pour les Lena. Les Europa ne possède que 4 tubes lance-torpilles pour 12 torpilles MU90

Installations Aéronautiques :

Plate-forme de 24m sur 20m (480 m²) avec hangar pour deux hélicoptères NH90NFH (Lena) ou un NH90NTT (Europa). Ces dernières peuvent embarquer un autre appareil par exemple issu du Commandement des Forces Spéciales.

Equipage : 18 officiers et 156 quartiers maitres et matelots soit 174 hommes

Logements pour 16 passagers (en généralement des commandos)

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 26 Déc 2008, 20:13

C-Programme SNP 6 : navires lourds de soutien logistique

Le grand théoricien américain Alfred Mahan disait au début du 20ème siècle qu'une «marine sans ailes _c'est à dire sans bases_ appartenait au passé». Sa prédiction s'est révélé exacte puisqu'aujourd'hui n'importe quelle marine ayant des ambitions même limitées en haute mer se dote d'un ou plusieurs navires de soutien logistique majeur.

C'est un moyen de durer à la mer, chose particulièrement vitale pour maintenir la pression sur un théâtre d'opérations. Par le passé durant la guerre froide, c'était une question de survie pour l'OTAN : en évitant de devoir se ravitailler dans les bases on évitait le risque de la «décapitation» : une frappe nucléaire sur Brest, La Spezia, Rota ou Norfolk anéantissant la moitié de la flotte de l'Alliance Atlantique.

Aujourd'hui c'est aussi un moyen de peser sur une coalition. En fournissant du soutien logistique, des marines secondaires arrivent à se faire une place au soleil comme la marine japonaise qui déploya un pétrolier ravitailleur dans l'Ocean Indien pour soutenir la TF150.

La marine slavienne se devait de se dôter d'importants moyens de soutien pour faire durer sa flotte à la mer. Dans le cadre du programme SNP6, la marine slavienne va se doter de 8 pétroliers ravitailleurs, de 8 ravitailleurs polyvalents rapides, de 2 navires ateliers, de 2 bâtiments base pour bâtiments et d'1 bâtiment base pour sous marins.

Pour des raisons logistique et de maitrise des coûts, ces navires vont partager la même coque, le même système propulsif et un grand nombre d'équipements réduisant ainsi le coût d'acquisition et le coût de fonctionement.

Pétroliers ravitailleurs classe Mountain

Les Lewis and Clark ont inspiré les pétroliers ravitailleurs de classe Mountain

Ces 8 navires de 215m de long et de 24000 tonnes standard seront parmis les plus gros navires de la marine slavienne. Integrés aux groupes de combat ils les ravitailleront en carburant (mazout et kérosène) eau douce, munitions, vivres, médicaments et fournitures diverses tous les 3 à 5 jours. Il peut également assurer des réparations et un soutien sanitaire et hôtelier limité.

Une fois les soutes vides, il ravitaille dans une des 8 bases navales slaviennes ou dans un port allié avant de repartir pour de nouvelles opérations.

HISTORIQUE

-Le Mountain (A600) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en janvier 2003 lancé en mars 2005 et admis au service actif en septembre 2006. Integré à la Logistic Support Divsion 2, il est basé à Budva

-L'Elbrouz (A601) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en avril 2005 lancé en janvier 2007 et admis au service actif en septembre 2008. Integré à la Logistic Support Division 1, il est basé à Split.

-L'Aconcagua (A605) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2008. Son lancement est prévu en décembre 2010 pour une admission au service actif planifiée en mars 2012. A cette date il sera integré à la Logistic Support Division 2 et basé à Budva

-L'Everest (A606) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2008. Son lancement est prévu en décembre 2010 pour une admission au service actif planifiée en mars 2012. A cette date il sera integré à la Logistic Support Division 1 et basé à Rijeka

-Le Nanga Parbat (A612) doit être sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2014 pour un lancement planifié en décembre 2015 et une admission au service actif programmée pour mars 2017. A cette date il sera integré à la Logistic Support Divsion 2 et basé à Kotor Tivat.

-L'Anapurna (A613) doit être sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2014 pour un lancement planifié en décembre 2015 et une admission au service actif programmée pour mars 2017. A cette date il sera integré à la Logistic Support Divsion 2 et basé à Kotor Tivat.

-Le Liskamm (A617) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2017. Le lancement est prévu pour décembre 2018 et l'admission au service actif en mars 2020. A cette date il sera intégré à la Logistic Support Division 1 et basé à Split.

-Le Weishornn (A619) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en janvier 2019. Leur lancement est prévu pour mars 2021 et leur admission au service actif en avril 2022. A cette date, il sera integré à la Logistic Support Divsion 1 et basé à Rijeka.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : standard 24000 tonnes pleine charge 39000 tonnes

Dimensions : longueur 215m largeur 33m tirant d'eau : 9.30m

Propulsion : 4 moteurs diesels Slavian Motor de 8000ch soit une puissance totale de 32000ch actionnant deux hélices. Un propulseur d'étrave

Performances : vitesse 21 noeuds distance franchissable : 14500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-quatre systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique.

-Système de navigation ENS Block2 (bien que navire de soutien, les pétroliers ravitailleurs peuvent utiliser des hélicoptères ce qui impose un radar d'appontage)

-Système de direction de combat ADAWS Mk1

-Un système integré de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir des lance-leurres Diamant et un bruiteur remorqué Golden Ear

-Système radio complet

-Système de télécommunication par satellite Immarsat et Slavsat (2011)

-Liaison 11

Armement :

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-Deux lanceurs Sadra sextuples pour missiles Mistral 3

Installations spécifiques/capacités :

Deux postes de ravitaillement carburant et un poste de ravitaillement charges solides à chaque bord

Deux grues de 15 tonnes

Les Mountain peuvent embarquer 11800 tonnes de carburant et de lubrifiants (gazole kérosène lubrifiants divers) 1500 tonnes d'eau 1900 tonnes de rechanges et 600 tonnes de munitions

Au pied du bloc-passerelle, emplacement prévu pour 16 conteneurs EVP pour augmenter les capacités de transport mais aussi pour recevoir par exemple un hôpital de campagne ou des logements.

Atelier pour réparations limitées

Bloc opératoire et 16 lits, radiographie, laboratoire, caisson de décompression

Installations Aéronautiques : Plate-forme de 25m sur 33m (825m²) avec hangar pouvant recevoir deux AW101 ou trois NH90NTT

Battelerie : 4 EVP et 2 LCVP propulsés par hydrojet (V 20 noeuds)

Equipage : 172 hommes (hors hélicoptères) logements pour 48 passagers (hors systèmes de conteneurs) une zone blanche de 150m² peut accueillir jusqu'à 150 passagers pour des traversées de courte durée.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 26 Déc 2008, 20:17

Ravitailleurs polyvalents rapides classe Vulcan

Les ravitailleurs allemands de classe Berlin ont inspiré les ravitailleurs polyvalents de classe Vulcan

Bien qu'ils portent un nom de catégorie différent des Mountains, les huit Vulcan sont des navires semblables par leur équipement et leur chargement : vrac liquide et charges solides.

Les esprits pratiques se demanderont pourquoi construire une deuxième classe de navires. Tout simplement par ce que les Mountain et les Vulcan auront une fonction différente.

Les Mountain seront integrés aux forces que ce soit les groupes de porte-avions ou les groupes amphibies. Ils seront présents en permanence et ravitailleront les navires tous les trois ou cinq jours avant de repartir vers une base ou un port allié pour recompléter ses stocks et de reprendre sa place.

Les Vulcain seront le plus souvent déployés sur un théâtre d'opérations et ravitailleront les navires à la demande.

Il est également possible qu'à l'usage, ces deux classes de navires se spécialisent que les Mountain se chargent du ravitaillement en carburant et que les Vulcan se chargent des munitions, des vivres, des médicaments, des pièces détachées....... .

Comme pour les Mountain, les Vulcan posséderont des capacités de réparation limitées et pourront assurer un soutien sanitaire et hôtelier limité.

CALENDRIER

-Le Vulcan (A602) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en janvier 2004 lancé en mars 2006 et admis au service actif en avril 2007. Il est basé à Kotor Tivat (Logistic Support Division 4)

-Le Pinatubo (A604) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en mai 2006 lancé en juillet 2008. Sa mise en service est prévue pour octobre 2009. A cette date, il sera integré à la Logistic Support Divsion 3 et basé à Rijeka.

-Le Stromboli (A608) doit être mis sur cale aux chantiers navals de Budva (CNB) en janvier 2011, lancé en mars 2013 pour une mise en service prévue en avril 2014. A cette date il sera integré à la Logistic Support Divsion 3 et basé à Rijeka.

-Le Lipari (A608) doit être mis sur cale aux chantiers navals de Budva (CNB) en mars 2013, lancé en juin 2014 pour une mise en service prévue en septembre 2015. A cette date il sera integré à la Logistic Support Divsion 4 et basé à Budva.

-Le Grimsvötn (A615) doit être mis sur cale aux chantiers navals de Budva (CNB) en mars 2016 lancé en juin 2017 pour une admission au service actif prévue en septembre 2018. A cette date il sera integré à la Logistic Support Division 4 et basé à Kotor-Tivat

-Le Cotopaxi (A615) doit être mis sur cale aux chantiers navals de Budva (CNB) en septembre 2017, lancé en décembre 2018 pour une admission au service actif prévue en septembre 2020. A cette date il sera basé à Budva

-Le Katmai (A616) doit être mis sur cale aux Chantiers navals de Budva (CNB) en janvier 2019, lancé en mars 2021 pour une mise en service programmée en avril 2022. A cette date il sera basé à Split et integré au sein de la Logistic Support Division 3.

Le grand delai entre les premiers et les derniers navires (15 ans entre la mise en service du Vulcan et du Katmai) explique que les derniers navires pourraient être un peu différents des premiers. Du moins, leur construction integrera les leçons tirées de l'utilisation.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : standard 24000 tonnes pleine charge 39000 tonnes

Dimensions : longueur 215m largeur 33m tirant d'eau : 9.30m

Propulsion : 4 moteurs diesels Slavian Motor de 8000ch soit une puissance totale de 32000ch actionnant deux hélices. Un propulseur d'étrave de 150 ch

Performances : vitesse 21 noeuds distance franchissable : 14500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-quatre systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique.

-Système de navigation ENS Block2 (bien que navire de soutien, les pétroliers ravitailleurs peuvent utiliser des hélicoptères ce qui impose un radar d'appontage)

-Système de direction de combat ADAWS Mk1

-Un système integré de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir des lance-leurres Diamant et un bruiteur remorqué Golden Ear

-Système radio complet

-Système de télécommunication par satellite Immarsat et Slavsat (2011)

-Liaison 11

Armement :

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-Deux lanceurs Sadra sextuples pour missiles Mistral 3

Installations spécifiques/capacités :

Trois portiques, deux chargés du transfert des charges solides et un du carburant. Les Vulcan peuvent comme les Mountain ravitailler en même temps deux navires à couple et un en flèche.

Deux grues de 15 tonnes

Les Mountain peuvent embarquer 15800 tonnes de charges, le plus souvent des charges solides mais généralement la repartition est de 2500 tonnes de carburant et de lubrifiant, 2000 tonnes d'eau et 11300 tonnes de charges sèches dont 1900 tonnes de charges refrigérées. La repartition des 9400 tonnes de charges solides sèches se repartissent souvent en 800 tonnes de munitions et 8600 tonnes de vivres, de pièces détachées....... .

Au pied du bloc-passerelle, emplacement prévu pour 16 conteneurs EVP pour augmenter les capacités de transport mais aussi pour recevoir par exemple un hôpital de campagne ou des logements.

Atelier pour réparations limitées

Bloc opératoire et 16 lits, radiographie, laboratoire, caisson de décompression

Installations Aéronautiques : Plate-forme de 25m sur 33m (825m²) avec hangar pouvant recevoir deux AW101 ou trois NH90NTT

Battelerie : 4 EVP et 2 LCVP propulsés par hydrojet (V 20 noeuds)

Equipage : 172 hommes (hors hélicoptères) logements pour 48 passagers (hors systèmes de conteneurs) une zone blanche de 150m² peut accueillir jusqu'à 150 passagers pour des traversées de courte durée ou un PC ou un hôpital supplémentaire.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 26 Déc 2008, 20:22

Navires ateliers classe Newton

Bien que vieux de près de trente ans, le Jules Verne à inspiré la conception des navires ateliers slaviens

Outre le ravitaillement en carburant, vivres et munitions, les navires de combat doivent pouvoir être reparés même en mer. Il s'agit d'éviter un retour au port pour une avarie ne nécessitant pas de mise en cale sèche. Dans la pratique, il paraît peu probable que les réparations se fassent à l'arrêt en haute mer.

Les deux navires ateliers de classe Newton reprennent la coque et la propulsion des pétroliers ravitailleurs et des grands ravitailleurs polyvalents rapides mais leur organisation est différent car si ils peuvent transporter carburant, vivres, munitions et pièces détachées, servir de navire-hôpital ou de bâtiment base, leur coeur de métier c'est la réparation avec 16 ateliers spécialisés.

Ces navires peuvent être integrés aux forces de combat mais le plus souvent, ils sont positionnés pour une grosse opération sur un théâtre d'opérations précis et appuie ainsi les navires ateliers légers déployés en permanence.

Il est possible que le navire-atelier et les navires ateliers léger se partagent à terme les taches : le navire atelier assurant l'entretien des unités de combat de premier rang et les NAL les navires de combat de second rang ou encore que les NAL s'occupent de l'entretien courant et le navire-atelier des avaries de combat.

Tout ceci sera bien entendu défini à l'usage.

CALENDRIER

-Le Newton (A606) à été mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2004 lancé en décembre 2006 et admis au service actif en mars 2008. Il est basé à Rijeka au sein de la Logistic Support Division 5

-Le Galilée (A610) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en mars 2013, lancé en juin 2014 pour une mise en service planifiée en septembre 2015. Il sera alors basé à Budva et integré à la Logistic Support Divsion 5

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : standard 24000 tonnes pleine charge 29000 tonnes

Dimensions : longueur 215m largeur 33m tirant d'eau : 7.50m

Propulsion : 4 moteurs diesels Slavian Motor de 8000ch soit une puissance totale de 32000ch actionnant deux hélices. Un propulseur d'étrave

Performances : vitesse 23 noeuds distance franchissable : 14500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-quatre systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique.

-Système de navigation ENS Block2 (bien que navire de soutien, les pétroliers ravitailleurs peuvent utiliser des hélicoptères ce qui impose un radar d'appontage)

-Système de direction de combat ADAWS Mk1

-Un système integré de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir des lance-leurres Diamant et un bruiteur remorqué Golden Ear

-Système radio complet

-Système de télécommunication par satellite Immarsat et Slavsat (2011)

-Liaison 11

Armement :

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-Deux lanceurs Sadra sextuples pour missiles Mistral 3

Installations spécifiques/capacités :

-Deux grues de 15 tonnes et quatre de 8 tonnes

-12 ateliers spécialisés : coque, charpente, propulsion principale, propulsion auxiliaire, armement, électronique, télécommunication, etanchéité, sécurité, guerre électronique, électricité et fluides.

-Bloc opératoire et 12 lits, laboratoire de biologie, pharmacie, radiologie, caisson de décompression, zone de décontamination NBC

-Stocks de pièces détachées de 1500 tonnes avec plusieurs milliers de références, le tout géré par informatique.

-Capacités : 450 tonnes de munitions, 1250 tonnes de gazole 120 tonnes d'huile 250 mètres cubes de carburéacteur et 600 mètres cubes d'eau.

-Peut embarquer 12 conteneurs EVP sur le pont pour transport de matériel, logements.......

Installations Aéronautiques : Plate-forme de 25m sur 33m (825m²) avec hangar pouvant recevoir deux AW101 ou trois NH90NTT

Battelerie : 2 EVP et 4 LCVP propulsés par hydrojet (V 20 noeuds)

Equipage : 268 hommes (hors hélicoptères) logements pour 48 passagers (hors systèmes de conteneurs) une zone blanche de 100m² peut accueillir jusqu'à 80 passagers pour des traversées de courte durée ou un PC ou un hôpital supplémentaire.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 26 Déc 2008, 20:26

Bâtiment-base de navires de surface classe Atlantide

Le USS Cape Code (1982-1999) à inspiré la conception des navires de classe Atlantide

La présence de quatre bases dans le monde aurait pu dispenser la marine slavienne de se doter de bâtiments-base de surface. Pourtant le programme SNP6 prévoit la construction de deux navires de ce type car la marine slavienne doit pouvoir intervenir dans n'importe quelle mer et océan ce qui pourrait la mettre hors de portée d'une base ou d'un port allié suffisament outillé.

D'où la construction de l'Atlantide et du Cythère et d'un concept inspiré du Sea Basing américain et intitulé BME (Base Mobile Expéditionnaire) qui prévoit la mise en place d'une base à flot comprenant l'un des (ou les deux) bâtiments-base, un navire atelier un navire-hôpital ou de soutien sanitaire et un ou plusieurs ravitailleurs polyvalents rapides, le tout assisté par des navires auxiliaires (pétroliers, transports d'essence, cargos-rouliers, petits porte-conteneurs). Cette base pourra ainsi accueillir dans de bonnes condition une force de combat qu'elle pourra ravitailler, réparer, en assurer le soutien sanitaire. Une expérimentation est prévue en 2012 (même si le premier bâtiment-base n'entrera en service qu'en 2014) au CNA.

Ces navires en temps normal jetteront l'ancre dans un port, une baie ou un estuaire et assureront le soutien sanitaire et hôtelier des équipages de navires et de sous marins. Ils pourront également procéder à quelques réparations très limitées.

Ces navires pourront également transporter en soutes et en conteneurs du fret et produire de l'électricité et de l'eau douce pour une base à terre ou un camp de réfugié.

CALENDRIER

-L'Atlantide (A607) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en janvier 2011, lancé en mars 2013 pour une mise en service planifiée pour avril 2014. A cette date, il sera affecté à la Logistic Support Division 5 et basé à Split.

-Le Cythère (A614) doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en mars 2016, lancé en juin 2017 pour une mise en service prévue pour septembre 2018. A cette date, il sera affecté à la Logistic Support Divsion et basé à Kotor-Tivat.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : standard 24000 tonnes pleine charge 27500 tonnes

Dimensions : longueur 215m largeur 33m tirant d'eau : 7.30m

Propulsion : 4 moteurs diesels Slavian Motor de 8000ch soit une puissance totale de 32000ch actionnant deux hélices. Un propulseur d'étrave

Performances : vitesse 23 noeuds distance franchissable : 14500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-deux systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique.

-Système de navigation ENS Block2 (bien que navire de soutien, les pétroliers ravitailleurs peuvent utiliser des hélicoptères ce qui impose un radar d'appontage)

-Un système integré de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir et des lance-leurres Diamant

-Système radio complet

-Système de télécommunication par satellite Immarsat et Slavsat (2011)

-Liaison 11

Armement :

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-Deux lanceurs Sadra sextuples pour missiles Mistral 3

Installations spécifiques/capacités :

-Logements modulables avec sanitaires et zones de détente integrées pour 3000 hommes, le tout associé aux cuisines et aux stocks de vivres et d'eau afférants. Les logements sont répartis en cabine de 4 et 8 lits pour les officiers, de 16 lits pour les sous-officiers mariniers tandis que les matelots sont logés dans des dortoirs de 150 lits.

-Bloc opératoire et 30 lits associés à des laboratoires, des installations de pharmacie et de radiographie.

-Un atelier de réparations multirôle.

-Centrale de production électrique

-Installation de production d'eau douce

-2 grues de 20 tonnes et 4 grues de 8 tonnes

-Battelerie : 4 EVP 4LCVP voir deux pontons automoteurs plus des élements de pont mobile pour servir de quai de fortune

Installations Aéronautiques : Plate-forme sans hangar de 15m de long sur 33m (495m²) de large pouvant accueillir un EH101 ou deux NH90

Equipage : 154 hommes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Ven 26 Déc 2008, 20:30

Bâtiment-base de sous marins Nautilus

Le USS McKey (1981-1999) à inspiré la mise au point du Nautilus

Ce dernier navire est unique en son genre. Dérivé des Atlantide, le SNS Nautilus est chargé d'assurer le soutien des sous marins d'attaque classe Aragorn. Il est également équipé pour le soutien aux plongées profondes et pour le sauvetage de sous marins (il pourrait soutenir le DSRV américain, le NR5 anglais et le sous marin de sauvetage otanien). Pour se faire ses capacités en logements sont reduités par rapport aux Atlantide (l'équivalent de 6 à 8 équipages de sous marins soit 450 à 600 hommes) au profit d'installations de levage et de soutien.

Ce navire pourra être déployé dès qu'un nombre significatif de sous marins slaviens est déployé sur un théâtre d'opérations donné, pourra participer à des opérations de sauvetage mais aussi à des essais et expérimentations de plongée profonde.

CALENDRIER

-Le Nautilus doit être mis sur cale aux Chantiers Navals de Budva (CNB) en septembre 2014, lancé en décembre 2015 et une admission au service actif prévue pour mars 2017. A cette date, il sera affecté à la Logistic Support Divsion 5 et basé à Rijeka.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Déplacement : standard 24000 tonnes pleine charge 27500 tonnes

Dimensions : longueur 215m largeur 33m tirant d'eau : 7.30m

Propulsion : 4 moteurs diesels Slavian Motor de 8000ch soit une puissance totale de 32000ch actionnant deux hélices. Un propulseur d'étrave

Performances : vitesse 23 noeuds distance franchissable : 14500 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique :

-deux systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique.

-Système de navigation ENS Block2 (bien que navire de soutien, les pétroliers ravitailleurs peuvent utiliser des hélicoptères ce qui impose un radar d'appontage)

-Un système integré de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir et des lance-leurres Diamant

-Système radio complet

-Système de télécommunication par satellite Immarsat et Slavsat (2011)

-Liaison 11

Armement :

-Deux tourelles doubles de 35mm DPG

-4 mitrailleuses de 12.7mm

-Deux lanceurs Sadra sextuples pour missiles Mistral 3

Installations spécifiques/capacités :

-Logements pour 700 hommes généralement les équipages des sous marins soutenus

-Bloc opératoire et 45 lits associés à des laboratoires, des installations de pharmacie et de radiographie. Caisson de décompression et service médical spécialisé dans les accidents de plongée

-Centrale de production électrique (par exemple recharger les batteries des sous marins soutenus)

-Installation de production d'eau douce

-Ateliers spécialisés dans les travaux de plongée

-Une bigue de 25 tonnes à l'avant deux grues de 15 tonnes et deux de 8 tonnes.

-Cloche de plongée

-Places reservées pour du matériel spécialisées.

-Battelerie : 4 EVP 4LCVP voir deux pontons automoteurs plus des élements de pont mobile pour servir de quai de fortune

Installations Aéronautiques : Plate-forme sans hangar de 15m de long sur 33m (495m²) de large pouvant accueillir un EH101 ou deux NH90

Equipage : 194 hommes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Sam 27 Déc 2008, 20:41

Sympa ce Nautilus
Revenir en haut Aller en bas
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 28 Déc 2008, 12:34

J'espere quand même , au vu des dates de mises en services, que les formes seront modifiees lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Dim 28 Déc 2008, 21:01

Oui rassure toi Jolly. J'utilise les références les plus récentes possibles mais quand il faut revenir à 20 ou 30 ans faute de mieux.....

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   Lun 29 Déc 2008, 18:20

D-Programme SNP7 et SNP14 : Navires dediés à la guerre des mines


Programme SNP7 : chasseurs de mines classe Warrior

Les Warrior slaviens sont dérivés des Segura espagnols.


La guerre des mines apparue avec la premier conflit mondial n'à rien perdu de son actualité bien au contraire. C'est exactement le modèle typique de guerre asymétrique, la guerre du faible au fort. Un engin de quelques centaines de milliers de dollars peut couler ou désemparer un navire de plusieurs centaines de millions de dollars. On se souvient qu'en 1991, le porte-hélicoptère Tripoli et le croiseur lance-missiles Princeton furent endommagés par des mines irakiennes faute de moyens de guerre des mines suffisant déployés par la marine américaine.

Ce mode de guerre peut également poser de sérieux problèmes au trafic commercial comme dans le canal de Suez ou dans le Golfe Persique.


La Marine de la République Slavienne à donc décidé de se dôter de sérieuses capacités en matière de dragage et de chasse aux mines.

Devant l'urgence du besoin, la marine slavienne à décidé de choisir un modèle étranger et après une évaluation, elle à choisit le chasseur de mines type Segura espagnol dérivé du Sandown britannique.

16 navires ont été commandés, 16 navires qui devront mener des missions de chasse et de dragage de mines aussi bien pour protéger la flotte que pour nettoyer la côte, des missions de surveillance, de patrouille mais aussi d'escorte et de lutte anti-sous-marine côtière.

CALENDRIER

-Les chasseurs de mines Warrior (M10) et Corporal (M11) ont été mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en septembre 2003, lancés en octobre 2005 et admis au service actif en juin 2007. Ils sont affectés à la 1st Miner Warfare Division et basés à Kotor Tivat

-Les chasseurs de mines Sergeant (M12) et Lansquenet (M13) ont été mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en novembre 2005 lancés en décembre 2006 et admis au service actif en mars 2008. Ils sont affectés à la 2nd Miner Warfare Division et basés à Split

-Les chasseurs de mines Hussard (M14) et Uhlan (M15) ont été mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en janvier 2007 lancés en juin 2008 et doivent être admis au service actif en octobre 2009. Ils sont affectés à la 1st Miner Warfare Division et basés à Budva

-Les chasseurs de mines Gurkha (M16) et Sailor (M17) ont été mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en septembre 2008, doivent être lancés en mars 2010 pour une admission au service actif prévue en juillet 2011. Ils seront alors affectés à la 2nd Miner Warfare Divsion et basés à Rijeka.

-Les chasseurs de mines Paratrooper (M18) et Tercio (M19) doivent être mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en mai 2010, doivent être lancés en janvier 2012 pour une admission au service actif prévue en février 2013. Ils seront alors affectés à la 1st Miner Warfare Divsion et basés à Kotor Tivat.

-Les chasseurs de mines Legionnaire (M20) et Scythe (M21) doivent mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en mars 2012, lancés novembre 2013 et admis au service actif en février 2015. Ils seront affectés à la 2nd Miner Warfare Division et basés à Split.

-Les chasseurs de mines Hoplite (M22) et Dragon (M23) doivent être mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagène en janvier 2014, lancés en juin 2015 et admis au service actif en octobre 2016. Ils seront alors affectés à la 1st Miner Warfare Division et basés à Budva

-Les chasseurs de mines Mousquetaire (M24) et Arbalétrier (M25) doivent être mis sur cale aux chantiers Bazan de Carthagèn en septembre 2015 lancé en mars 2017 et admis au service actif en juillet 2018. Ils seront alors affectés à la 2nd Miner Warfare Division et basés à Rijeka.

D'autres navires similaires pourraient être commandés pour la marine de réserve. Ces navires outres leurs fonctions de guerre des mines pourraient servir de navire d'entrainement.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Les Segura sont eux même dérivés des Sandown britanniques

Déplacement : standard 600 tonnes pleine charge 780 tonnes

Dimensions : longueur 56.40m largeur : 11.20m tirant d'eau 2.40m

Propulsion : deux diesels MTU 6V 396 TB 83 dévéllopant une puissance de 1700ch et entrainant deux propulseurs Voith-Schneider deux moteurs électriques Alcanza de 200ch pour les opérations de guerre des mines un propulseur d'étrave de 200ch

Performances : vitesse maximale 16 noeuds distance franchissable 2400 miles nautiques à 13 noeuds.

Electronique :

Deux systèmes optroniques Lux 3 composé d'un capteur infrarouge et d'une caméra optique grand angle.

Système de navigation ENS Block 1

Système de direction de combat ADAWS Block 1

Un sonar de chasse aux mines

Système integré de guerre des mines (Miner Warfare Integrated System MWIS) avec deux poissons Seewolf, une drague mécanique et/ou une drague magnéto acoustique, le tout relié à un système de commandement de guerre des mines.

Système de guerre électronique NMES Block 1 avec un détecteur d'alerte radar Saphir et des lance-leurres Diamant.

Système radio complet

Liaison 11

Système de communication par satellite Immarsat

Armement

Tourelle double de 35mm DPG sur la plage avant

Deux mitrailleuses de 7.62mm FN Mag 58

Un lanceur quadruple Tetral pour missiles Mistral 3.

En version patrouilleur ASM, les équipements antimines seraient débarquées et remplacées par un sonar léger remorqué (en cours de dévellopement) et des lanceurs de grenades ASM.

Equipage : 8 officiers 13 officiers mariniers et 27 quartiers maitres mariniers (48 hommes)

Ils peuvent embarquer 12 plongeurs-démineurs qui embarquent deux zodiacs pour la destruction des mines et des pièges.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARINE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE (MRS) [Terminée]
» Bouton (reproduction) Officiers de marine 3ème République 1870-1914
» [FIL INFO] ARMEE DE LA REPUBLIQUE SLAVIENNE
» Vrosh Tattersoul : Aspirant champion space marine du chaos (GW +/- 1/56) Terminé voir galerie.
» Moto d'assaut Space Marine (Game worshop +/- 1/56) 90% terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: