AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DCN, non DCNS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: DCN, non DCNS   Lun 02 Avr 2007, 11:44

Citation :
DCN change de nom et devient DCNS


Premier signe du rapprochement avec Thales, DCN change de nom et devient DCNS. L'ex-Direction des Constructions Navales, qui n'était plus que DCN depuis 2003, date de son changement de statut, ajoute donc un « S » a son nom. « C'est un S pour systèmes et services, ce qui ouvre de nouvelles perspectives. La racine DCN a été conservée car elle a une histoire à laquelle les collaborateurs, clients et partenaires sont attachés », explique-t-on au siège de l'entreprise, qui présentera aujourd'hui cette évolution à ses personnels. En plus des Services et Systèmes, DCN absorbe au passage le « S » de Thales et Armaris, ancienne filiale commune dont elle détient désormais l'intégralité du capital. D'ici mercredi, un nouveau logo sera dévoilé, alors que « tout l'univers de la marque sera profondément modifié ». Avec un nom en quatre lettres, le leader européen de l'industrie navale militaire souhaite se positionner à l'international dans la lignée de grands groupes, comme EADS, mais aussi face à son grand concurrent européen, Thyssen Krupp Marine Systems (TKMS).

De Richelieu à la création de Saint-Tropez en 1937
DCN est l'héritière d'une industrie fondée il y a 376 ans. C'était en 1631. Le cardinal de Richelieu venait de créer les premiers arsenaux. Colbert et son fils Seignelay développeront considérablement Brest puis feront édifier le port de Rochefort, appelé à devenir au XVIIIème siècle le deuxième port de France. Toulon, détruit par un incendie gigantesque, est également reconstruit. En 1751, le marquis de Montalembert choisit le site de Ruelle, près d'Angoulême, pour y établir une fonderie de canon de marine. En 1771, s'ouvre sur les bords de la Loire l'établissement de Nantes-Indret, qui se spécialisera dans la conception et la réalisation des systèmes propulsifs. En 1778, l'arsenal de Lorient succède à la Compagnie des Indes. A partir de 1813, l'arsenal de Cherbourg produit des bâtiments de surface, avant de se spécialiser dans les sous-marins. Le tout premier, le Morse, est lancé en juillet 1899. Après avoir marqué l'histoire de la marine à voile, l'arsenal de Rochefort, devenu trop exigu, est fermé en 1926. En 1937 enfin, les installations de Schneider, qui travaillait depuis 30 ans sur les torpilles, sont reprises, pour donner naissance à l'établissement de Saint-Tropez. Il y a 70 ans déjà, la DCN telle qu'on la connaît aujourd'hui s'articulait donc autour de Brest, Lorient, Cherbourg, Indret, Ruelle et Toulon.

Le tournant des années 90 et 2000
Pendant toutes ces années, la marine a connu le système hérité des arsenaux de Colbert. La même entité, placée sous la responsabilité du préfet maritime, construisait, entretenait et approvisionnait les navires. Les établissements étaient rattachés à la marine, au sein d'une structure ayant changé plusieurs fois de noms, de la Direction du Matériel (1852) à la Direction des Constructions Navales (1900). Après la seconde guerre mondiale, l'entité devient Direction des Constructions et Armes Navales (DCAN). Dans le même temps, la Délégation Ministérielle pour l'Armement (DMA) est créée en 1961 et deviendra en 1977 la Délégation Générale pour l'Armement. DCN y sera rattachée jusque dans les années 90. Après la chute du mur de Berlin, le ministère de la Défense souhaite séparer le donneur d'ordres étatique de l'industriel. Ce mouvement commence en 1991 et s'achèvera, en 2003, avec le changement de statut. DCN quitte l'administration pour devenir une société de droit privé. Afin de vendre des matériels à l'export, une société commune, détenue à parité, est créée avec Thales (ex-Thomson CSF). Armaris sera le premier pas vers le rapprochement des deux groupes, entériné avec le projet Convergence. En décembre 2005, une lettre d'intention est signée en ce sens entre DCN, Thales et les ministères de la Défense et de l'Economie. Quinze mois plus tard, le rapprochement est devenu opérationnel jeudi dernier. Thales détient désormais 25% du capital de l'ex-Direction des Constructions Navale, qui a racheté de son côté les activités navales françaises de l'électronicien (hors équipements), ainsi que ses parts dans Armaris (50%) et MOPA2 (35%), la société en charge du projet de second porte-avions. Thales pourra, également, augmenter sa participation à 35%. A l'issue de ce rapprochement, vivement contesté par les syndicats, la nouvelle DCNS est forte de 13.300 salariés, avec un chiffre d'affaires d'environ 3 milliards d'euros et un carnet de commandes supérieur à 10 milliards d'euros.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Jeu 05 Avr 2007, 11:39

Citation :
DCN s'offre une nouvelle identité avec DCNS

Citation :

crédits : DCNS
Comme nous vous l'indiquions lundi, DCN est devenue, dans la foulée de son rapprochement avec Thales, DCNS. La nouvelle identité visuelle a été dévoilée hier. La direction du nouveau groupe, fort de 13.300 salariés et leader de l'industrie navale militaire européenne, a souhaité passer d'un sigle à une marque. DCN était, en effet, l'abréviation de la Direction des Constructions Navales, héritière des anciens arsenaux. « Dans le nouveau nom, les lettres ne portent plus de signification. En outre, l'ajout du « S » à la racine « DCN » exprime l'expertise du Groupe dans la maîtrise d'oeuvre de systèmes et dans les services », indique l'entreprise. Les Services et Systèmes prennent donc place aux côtés de l'histoire du groupe, alors que le logo et l'ensemble de l'univers de la marque sont revus et corrigés : « Ce changement d'identité vise à moderniser l'image de DCNS. Elle favorisera également la construction d'une reconnaissance simple et forte de l'entreprise afin de la positionner dans l'optique de son développement sur les marchés internationaux et du rôle de premier plan qu'elle entend jouer dans la future consolidation européenne ». Autre nouveauté, l'abandon de l'ancienne signature, « L'expert des systèmes navals », transformée en « Strength at Sea ». Pour DCNS, cette signature « symbolise l'engagement de DCNS au croisement de deux univers : la force armée et la mer. Elle communique également l'engagement fort des équipes de DCNS au service des projets navals de ses clients ».

Au terme du projet Convergence, opérationnel depuis une semaine, Thales est actionnaire à hauteur de 25% dans le capital de DCNS, avec possibilité de porter sa participation à 35% dans deux ans. Dans le même temps, DCNS a racheté les actifs navals français de l'Electronicien, hors équipements, ainsi que ses participations dans Armaris (filiale commune pour les programmes à l'export et en coopération) et MOPA2 (en charge du projet de second porte-avions).

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 11:16

Citation :
DCNS complète sa gamme avec une frégate de 4000 tonnes

Citation :

Une frégate Delta, dérivée des La Fayette
crédits : DCN
Le groupe naval travaillerait actuellement au développement d'une nouvelle frégate. D'un déplacement de 4000 tonnes, ce navire viendrait compléter l'offre de DCNS sur un segment où le Français est présent depuis bientôt 20 ans avec les La Fayette. Cette famille de frégates a connu des évolutions notables entre le modèle produit pour la Marine nationale et ceux livrés successivement à Taïwan, l'Arabie Saoudite et Singapour. Toutefois, afin de préparer l'avenir et de bénéficier des avancées réalisées sur les Frégates Européennes Multi-Missions (équipage et maintenance réduits par exemple), DCNS se doit de travailler au renouvellement de sa gamme. Le futur bâtiment serait dérivé de la FREMM mais sera moins lourd. Le déplacement de la FREMM atteint en effet 5500 tonnes. La « FM400 » devrait donc se situer entre la frégate multi-missions et les corvettes du type Gowind (1200 à 2000 tonnes). Côté armement, la FM400 pourrait embarquer des missiles antinavire du type Exocet et des lanceurs verticaux pour missiles Aster ou VL Mica.
Avec ce produit, le groupe vise les marines moyennes. Plusieurs projets seraient actuellement à l'étude, notamment sur le continent africain.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 11:47

Bonne nouvelle, même si cela ne donne rien à l'export ça le mérite de faire travailler nos ingénieurs.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 12:54

EXOCET a écrit:
Bonne nouvelle, même si cela ne donne rien à l'export ça le mérite de faire travailler nos ingénieurs.Wink


heuh !...........mouai.....ont peut voir ca comme ca, mais bon......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 13:03

en gros, elle remplace les la fayette de 3600 tonnes dans le catalogue:

Gowind 120, 170, 200, Delta, FM400, FREMM, Horizon

logique
X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 13:08

FM400 ? kesako ??? scratch
la je connais pas ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 13:12

clausewitz a écrit:
Citation :
DCNS complète sa gamme avec une frégate de 4000 tonnes

Citation :

Une frégate Delta, dérivée des La Fayette
crédits : DCN

Le groupe naval travaillerait actuellement au développement d'une nouvelle frégate. D'un déplacement de 4000 tonnes, ce navire viendrait compléter l'offre de DCNS sur un segment où le Français est présent depuis bientôt 20 ans avec les La Fayette. Cette famille de frégates a connu des évolutions notables entre le modèle produit pour la Marine nationale et ceux livrés successivement à Taïwan, l'Arabie Saoudite et Singapour. Toutefois, afin de préparer l'avenir et de bénéficier des avancées réalisées sur les Frégates Européennes Multi-Missions (équipage et maintenance réduits par exemple), DCNS se doit de travailler au renouvellement de sa gamme. Le futur bâtiment serait dérivé de la FREMM mais sera moins lourd. Le déplacement de la FREMM atteint en effet 5500 tonnes. La « FM400 » devrait donc se situer entre la frégate multi-missions et les corvettes du type Gowind (1200 à 2000 tonnes). Côté armement, la FM400 pourrait embarquer des missiles antinavire du type Exocet et des lanceurs verticaux pour missiles Aster ou VL Mica.
Avec ce produit, le groupe vise les marines moyennes. Plusieurs projets seraient actuellement à l'étude, notamment sur le continent africain.

c'est ce dont parle cet article...
X:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 13:24

ah oui, excuse moi j'avais pas fait gaffe ok, merci

perso je me languis de voir les 1eres images de la bete (perso des images en grandes résolution).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Je sais pas...   Mar 22 Jan 2008, 18:54

scratch scratch scratch Faut voir mais la question que je me pose, c'est de savoir qui va financer les études. J'imagine pas le gouvernement actuel en commander uniquement comme démontrateurs pour l'export (genre LaFayette).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 18:58

Ah mon avis, il n'y à pas beaucoup d'études à réaliser, je pense que la FM400 sera une version austère des FREMM plus simples et moins lourdes

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   Mar 22 Jan 2008, 20:31

vu sous cet angle, elle ressemble au formidable de la marine singapourienne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DCN, non DCNS   

Revenir en haut Aller en bas
 
DCN, non DCNS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DCNS
» DCNS Sea Keeper
» Plug and fight: DCNS présente le sous-marins du futur
» DCN, non DCNS
» FREMM Marocaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Marine Marchande :: Ports et industries navales-
Sauter vers: