AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 18:39

il faudrait pas que ça ce dégrade.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 18:57

ca a l'air d'être bien partit pour ca Confused

sérieusement, cé inadmissible What the fuck ?!? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2286
Age : 47
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 19:01

clausewitz a écrit:
quelques raids des SAS/SBS et quelques frappes aériennes, en gros de belles cacahuètes Mr. Green Mr.Red


2 bons missiles Tomahawks direct sur les endroits où ils font leur uranium et c'ets fait .. Joli pretexte a ca Confused

Mais bon dans ce cas là ca sera un embrassement generalise , même chez nous a voir le nombres d'Iraniens que nous avons acceuilli et qui ont manifeste y a quelques temps pour certaines choses d'Irak Confused

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 19:25

Citation :
mercredi 28 mars 2007, 19h04

Londres annonce le gel de ses liens avec l'Iran

LONDRES (AFP) - La ministre britannique des Affaires étrangères Margaret Beckett a annoncé mercredi le gel des liens bilatéraux avec Téhéran, jusqu'à la résolution de la crise des marins capturés dans le Golfe.

La seule femme parmi les 15 marins britanniques capturés vendredi dans le Golfe par les forces iraniennes sera relâchée "d'ici un ou deux jours", a affirmé à l'AFP le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien Mohammad Ali Hosseini.

La télévision iranienne en langue arabe a diffusé mercredi soir des images des marins, dont la jeune femme portant un voile.

L'Iran a affirmé mercredi que les investigations techniques montraient que les quinze marins britanniques se trouvaient dans les eaux iraniennes lorsqu'ils ont été capturés vendredi, a déclaré un responsable iranien, cité par l'agence officielle Irna.

La femme figurant parmi les quinze marins britanniques capturés a écrit une lettre à sa famille dans laquelle elle écrit qu'ils ont été capturés "après être apparemment entrés dans les eaux iraniennes", selon les télévisions britanniques mercredi.

"Nous sommes dans une nouvelle phase. (...) Nous devons concentrer tous nos efforts (...) durant cette phase pour résoudre ce dossier", a déclaré Margaret Beckett.

"Nous allons donc imposer un gel de toutes les affaires officielles bilatérales avec l'Iran, jusqu'à la résolution de cette situation", a poursuivi la ministre britannique devant les députés.

"Personne ne doit douter du sérieux avec lequel nous traitons ces événements", a-t-elle ajouté.

Le Premier ministre britannique Tony Blair avait estimé un peu plus tôt mercredi qu'il était temps d'accroître la pression diplomatique sur l'Iran, soulignant que ce pays était totalement isolé.

Documents à l'appui, le ministère britannique de la Défense avait auparavant affirmé que les 15 marins britanniques capturés vendredi dernier par l'Iran se trouvaient selon lui à près d'1,7 mille nautique (3,15 km) à l'intérieur des eaux territoriales irakiennes.

Le ministère a publié lors d'une conférence de presse les données satellite prouvant selon lui la position des 15 marins britanniques dans les eaux territoriales irakiennes de l'embouchure du fleuve Chatt al-Arab, frontalier entre l'Iran et l'Irak.

"La position était de 29 degrés 50,36 minutes Nord / 48 degrés 43,08 minutes Est. Cela place (le navire) à 1,7 mille nautique à l'intérieur des eaux territoriales irakiennes. Ce fait a été confirmé par le ministère des Affaires étrangères irakien", a déclaré l'amiral Charles Style, chef d'état-major adjoint.

Les marins ont été pris "en embuscade" par la marine iranienne et leur détention "est injustifiée et incorrecte", a souligné l'amiral.

L'amiral a précisé que les Iraniens avaient donné deux positions différentes pour le principal bâtiment de la Royal Navy, le Corwall, la première étant à l'intérieur des eaux irakiennes.

L'ambassade iranienne à Londres a aussitôt répliqué mercredi en affirmant dans un communiqué cité par la chaîne Sky News que les marins britanniques capturés se trouvaient dans ses eaux territoriales, tout en se disant "confiante" que Londres et Téhéran puissent "résoudre" cette affaire "par la coopération".

Les marins ont été appréhendés "à 0,5 km" à l'intérieur des eaux iraniennes, selon l'ambassade.

Par conséquent, les marins "sont entrés illégalement dans les eaux territoriales le 23 mars. C'était une violation des frontières internationales", a-t-elle dit.

"Nous comprenons l'inquiétude des familles. Soyez assurés qu'ils vont bien. Nous sommes confiants que les deux gouvernements sont capables de résoudre cette affaire de sécurité à travers leurs contacts et coopération", a ajouté le communiqué.

Téhéran a indiqué précédemment que les marins avaient "avoué" y être entrés illégalement.

Le Premier ministre britannique Tony Blair avait prévenu mardi que si les marins n'étaient pas libérés rapidement, la crise pourrait entrer dans "une nouvelle phase".

La ministre britannique des Affaires étrangères Margaret Beckett a écourté un voyage en Turquie pour revenir à Londres. Elle doit s'exprimer devant les députés en milieu de journée.

Les 8 marins et 7 Royal marines ont été capturés vendredi dernier alors qu'ils patrouillaient à bord de deux bateaux à l'embouchure du fleuve frontalier Chatt al-Arab.

La délimitation de cette frontière entre l'Iran et l'Irak fait cependant l'objet d'un contentieux en droit international et cette frontière évolue d'autre part en fonction de la direction que prennent les eaux qui sortent du fleuve.


Capture d'image sur la BBC de Faye Turney, la seule femme parmi les 15 marins britanniques capturés. (AFP/BBC)

Source: AFP
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9355
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 21:06

comme elle est mère de famille, elle est devenue une heroïne en Grande Bretagne. un tabloid à titré "hero mum" et si les iraniens la libère c'est qu'ils savent que si il lui arrive quelque chose, les britanniques ne le pardonnerons pas

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Mer 28 Mar 2007, 22:34

oui, c'est compréhensible!
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1488
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 01:27

Et l'obliger à porter le voile en plus...

Ceux qui sont chez nous, on devrai les obliger à se raser...

lol! lol! lol!

---------------

Li-bé-rez les Bri-tish

Li-bé-rez les Bri-tish




Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 01:39

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 03:40

Bon, on attaque quand?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 04:02

maintenant!!!!!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 06:20

Jefgte a écrit:


Li-bé-rez les Bri-tish

Li-bé-rez les Bri-tish




Jef salut





CA VAT PAS NON !!!!!
QU'IL LES GARDENT ET EN FASSENT DES KEBABS, ILS VONT EN CREVER EN PLUS DE BOUFFER UN TRUC COMME CA !!!!!

GARDER LES BRITISH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 08:19

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 1h36

L'Iran autorise une rencontre entre des responsables britanniques et les 15 marins capturés par Téhéran

RIYAD, Arabie saoudite -- Le ministre iranien des Affaires étrangères a tempéré les espoirs d'une libération dès jeudi de Faye Turney, seule femme parmi les marins britanniques capturés par l'Iran, mais il a affirmé que Téhéran a autorisé une rencontre entre des émissaires de Londres et les 15 marins.

Manouchehr Mottaki a ainsi déclaré dans une interview à l'Associated Press que, comme préalable à toute libération, les autorités britanniques doivent admettre que leurs marins ont pénétré dans les eaux iraniennes sans autorisation.

Il a par ailleurs confirmé pour la première fois l'accord donné par Téhéran à la requête britannique d'une rencontre entre des responsables consulaires de Grande-Bretagne et l'équipage, même s'il n'a pas spécifié quand cette entrevue aurait lieu. L'Iran n'a d'ailleurs pas dévoilé l'endroit où les marins sont retenus.

"Nous avons accepté ça (la demande britannique), il n'y a pas de problème. Des mesures sont en train d'être prises (pour arranger la rencontre). Ils peuvent les rencontrer", a-t-il dit.

Mottaki a ajouté que si Téhéran se trompe en accusant les marins d'avoir pénétré dans les eaux iraniennes, "tout peut s'arranger. Mais ils devront prouver que nous nous trompons, cela facilitera la sortie de crise".

"Tout d'abord, ils doivent admettre qu'ils ont commis une erreur. Reconnaître cette erreur sera déjà un début de solution au problème", a déclaré Mottaki à Riyad, où il participait au sommet des dirigeants arabes. "Mais malheureusement, les Britanniques n'ont pas admis leur erreur."

Londres soutient que ses marins étaient dans les eaux irakiennes au moment de leur arrestation par des navires iraniens et ont rendu publics mercredi les coordonnées exactes de leur position pour prouver leurs allégations. Mottaki affirme pour sa part que l'Iran possède des données GPS des bateaux anglais prouvant qu'ils étaient bien en zone iranienne.

L'impasse entre Téhéran et Londres au sujet de ces 15 marins a empiré mercredi avec l'annonce par le gouvernement du Premier ministre britannique Tony Blair du gel de tous ses contacts avec l'Iran hormis ceux visant à libérer l'équipage.

A la question de l'Associated Press qui lui demandait quand l'Iran remettrait en liberté la militaire britannique Faye Turney, M. Mottaki a répondu: "nous y réfléchirons dès que possible".

Il a ajouté, en marge du sommet de la Ligue arabe, que les informations selon lesquelles il aurait annoncé sa libération pour mercredi ou jeudi étaient incorrectes. "On m'a probablement mal compris", a-t-il avancé.

Le ministre iranien avait pourtant déclaré dans la journée à l'AP et à la chaîne turque CNN-Türk que la jeune femme serait libérée "aujourd'hui ou demain"

Source: AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 08:20

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 5h50

Londres demande au Conseil de sécurité de l'ONU de pousser pour la libération immédiate des marins capturés par l'Iran

NATIONS UNIES (AP) - La Grande-Bretagne a demandé au Conseil de sécurité des Nations unies mercredi de plaider pour la libération immédiate des 15 marins britanniques capturés par l'Iran, ont annoncé des diplomates du Conseil.

Le représentant de l'Afrique du Sud auprès des Nations unies, Dumisani Kumalo, actuel président du Conseil, a indiqué que Londres faisait circuler une déclaration parmi les 14 autres membres du Conseil. Ce texte devrait être discuté jeudi.

La déclaration, selon laquelle les 15 soldats étaient en mission dans les eaux irakiennes, sous mandat du Conseil de sécurité et à la demande de l'Irak, plaide pour un appel à leur libération immédiate, d'après des diplomates onusiens, s'exprimant sous couvert d'anonymat tant que le texte n'est pas rendu public.

Les Britanniques ont été capturés vendredi tandis qu'ils recherchaient un navire civil près de l'embouchure du fleuve Shatt al-Arab, qui marque la frontière entre l'Iran et l'Irak.

Le ministre des Affaires étrangères iranien a déclaré mercredi que son gouvernement autorisait une rencontre entre des responsables britanniques et les 15 marins. Mais Manouchehr Mottaki a ajouté à l'Associated Press, en marge du Sommet de la ligue arabe en Arabie saoudite, que la Grande-Bretagne devait reconnaître que ses marins ont pénétré dans les eaux iraniennes en préalable à toute résolution du conflit. Il n'a pas précisé quand cette rencontre pourrait avoir lieu.

Source: AP
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1488
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 09:55

Li bé rez les Bri tish

Li be rez les Bri tish

Li be rez les Bri tish



Je crois que Bill est dans la manif...



Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 11:51

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 10h57

La TV iranienne montre les marins britanniques capturés

TEHERAN (AFP) - La télévision iranienne a diffusé mercredi soir les premières images des 15 marins britanniques capturés vendredi dans le Golfe, dont celle de la seule femme du groupe qui reconnaît qu'ils ont "pénétré" dans les eaux iraniennes.

Au même moment, Téhéran a assuré que l'enquête prouvait que la capture avait eu lieu dans ses eaux territoriales, ce que dément Londres, et affirmé que plusieurs des marins l'avaient admis.

La TV officielle en langue arabe Al-Alam a montré Faye Turney, 26 ans, portant un voile noir, et d'autres marins en train de prendre un repas, quelques heures après le gel par Londres de ses liens officiels avec l'Iran.

"Nous avons été arrêtés le vendredi 23 mars, nous avons de toute évidence pénétré dans leurs eaux territoriales", déclare en anglais Faye Turney dans cette vidéo.

Londres a immédiatement protesté, assurant que les images sont "complètement inacceptables". La ministre des Affaires étrangères Margaret Beckett s'est dite "très préoccupée" par "toute indication de pression ou de contrainte sur notre personnel".

La TV a également montré en gros plan une lettre en anglais écrite selon elle par la jeune femme, à l'intention de sa famille.

L'agence Irna a précisé que cette lettre, dont on ignore dans quelles conditions elle a été écrite, avait été remise à l'ambassadeur de Grande-Bretagne Geoffrey Adams. Selon les télévisions britanniques, elle y dit que les marins sont "apparemment" entrés dans les eaux iraniennes.

"La première étape des investigations techniques à propos du lieu de l'arrestation (...) a pris fin et les résultats montrent que ces militaires ont été arrêtés dans les eaux iraniennes", a déclaré simultanément à Irna un responsable.

"Certains des militaires britanniques ont confirmé qu'ils ont été arrêtés dans les eaux iraniennes et exprimé leurs regrets", a-t-il poursuivi.

Faye Turney sera relâchée "d'ici un ou deux jours", avait affirmé plus tôt le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien Mohammad Ali Hosseini. Les Britanniques ont toutefois estimé que l'offre iranienne de la libérer était "insuffisante" et appelé une nouvelle fois l'Iran à relâcher la totalité des 15 marins capturés dans le Golfe.

"Evidemment la libération d'une personne, d'un militaire et non des autres, est insuffisante", a déclaré mercredi soir un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

L'annonce par Londres, qui cherche par ailleurs l'appui du Conseil de sécurité, de la suspension des liens bilatéraux a été faite à la chambre des Communes par Mme Beckett.

Concrètement, ce gel va entraîner un arrêt des visites officielles et de l'attribution de visas aux responsables iraniens, selon le Foreign Office, soulignant que seuls les liens entre gouvernements étaient concernés.

Il est temps "d'augmenter la pression internationale et diplomatique" sur l'Iran pour démontrer "l'isolement total" de Téhéran, a déclaré le Premier ministre britannique Tony Blair, qui a reçu le "soutien total" du président américain George W. Bush.

Téhéran a minimisé la portée de cette décision: "Les relations entre Téhéran et Londres sont froides et inactives depuis longtemps et les déclarations de (Mme) Beckett ne constituent pas une nouveauté", selon un diplomate iranien.

L'Iran insiste sur le fait que les marins britanniques ont été capturés dans les eaux iraniennes, tandis que le ministère britannique de la Défense a affirmé qu'ils se trouvaient à environ 1,7 mille nautique (3,15 km) à l'intérieur des eaux territoriales irakiennes.

Selon le Guardian, le gouvernement britannique va publier des preuves photographiques que les marins "étaient en patrouille bien à l'intérieur des eaux irakiennes". Londres veut ainsi rendre publiques les coordonnées d'un boutre iranien utilisé par des trafiquants que le navire britannique a abordé pour l'inspecter. C'est à cette occasion que la marine iranienne a capturé les marins.

Sur la radio BBC Four, l'ambassadeur irakien à Londres, Salah Al-Shaikhly a réaffirmé que les Britanniques se trouvaient dans les eaux irakiennes au moment de leur capture.

L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran quantà elle n'a aucune information sur une éventuelle visite consulaire aux 15 marins britanniques et la possible libération de la seule femme parmi eux, a déclaré jeudi un diplomate britannique.

"L'ambassadeur Geoffrey Adams a demandé une nouvelle rencontre avec les responsables du ministère des Affaires étrangères. Nous attendons la réponse", a déclaré ce diplomate sous couvert de l'anonymat.

"Nous n'avons pour l'instant aucune information sur une visite consulaire aux 15 marins et la libération de Mme Faye Turney", a-t-il ajouté.

A Londres, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué que son gouvernement n'avait pas encore eu de confirmation directe des autorités iraniennes qu'il aurait un accès consulaire aux 15 marins.

"Les marins arrêtés ont reconnu être entrés illégalement dans les eaux iraniennes. S'il est prouvé qu'ils ont commis une erreur, cela se règlera par des excuses du gouvernement britannique, mais s'il est prouvé qu'il s'agit d'un acte volontaire, leur gouvernement doit expliquer l'objectif d'un tel acte", a déclaré le vice-président du parlement iranien Mohammad Reza Bahonnar, cité par la presse.

"La Grande-Bretagne doit savoir que l'époque de l'intimidation est révolue", a indiqué pour sa part Allaeddine Boroujerdi, président de la commission des Affaires étrangères au parlement.

"La menace de geler les relations et ce genre de propos compliquent davantage l'affaire", a-t-il ajouté, cité par l'agence semi officielle Fars.

Ces tensions ont fait faire des bonds au cours du pétrole, qui a atteint 66,13 dollars mercredi, après un pic à 69 dollars à Londres la veille, dopés par diverses rumeurs d'une escalade militaire, démenties par la suite.

Source: AFP

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 11h06

Londres rejette la demande de Téhéran de reconnaître son entrée dans les eaux iraniennes pour résoudre la crise des marins

RIYAD, Arabie saoudite -- La Grande-Bretagne a rejeté jeudi la demande formulée par le ministre iranien des Affaires étrangères exigeant que Londres reconnaisse que ses marins capturés sont effectivement entrés dans les eaux territoriales de l'Iran, ceci afin de résoudre la crise née de leur capture.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est entretenu avec le ministre iranien des Affaires étrangères sur la capture des 15 marins britanniques, a annoncé une porte-parole.

Ban Ki-moon et le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki, tous deux présents au sommet qui réunit depuis mercredi dans la capitale saoudienne de Riyad les pays de la Ligue arabe.

Source: AP


Dernière édition par le Jeu 29 Mar 2007, 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 11:53

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 11h16

Aucun signe d'une libération par l'Iran des 15 marins britanniques

Par Siavosh GHAZI

TEHERAN (AFP) - L'Iran ne donnait aucun signe jeudi de vouloir libérer 15 marins britanniques dont la capture il y a une semaine dans le Golfe a déclenché une crise diplomatique majeure entre Téhéran et Londres.

Une télévision officielle iranienne a même montré mercredi soir, à la colère du gouvernement britannique, plusieurs de ces captifs, dont la seule femme, Faye Turney.

Cette jeune femme de 26 ans, mariée et mère d'une petite fille de trois ans, dont le sort a ému l'opinion de son pays, admet, dans une déclaration en anglais et dans une lettre à sa famille qui lui est attribuée, que les marins avaient bien pénétré dans les eaux iraniennes, la thèse de Téhéran.

Londres assure par contre que ses marins ont été faits prisonniers lors du contrôle d'un boutre dans les eaux irakiennes.

"Les marins arrêtés ont reconnu être entrés illégalement dans les eaux iraniennes. S'il est prouvé qu'ils ont commis une erreur, cela se règlera par des excuses du gouvernement britannique, mais s'il est prouvé qu'il s'agit d'un acte volontaire, leur gouvernement doit expliquer l'objectif d'un tel acte", a déclaré le vice-président du parlement iranien Mohammad Reza Bahonnar.

Le seul signe d'assouplissement de la position iranienne, l'annonce la veille que Faye Turney serait libérée dans les 24 ou 48 heures, n'avait pas été notifié officiellement jeudi aux Britanniques, a indiqué l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran.

L'ambassade n'a aucune information non plus sur une éventuelle visite consulaire aux 15 marins, a déclaré un diplomate britannique.

La TV iranienne en langue arabe Al-Alam a montré Faye Turney, portant un voile noir, et d'autres marins prendre un repas, quelques heures après le gel par Londres de ses liens officiels avec l'Iran.

"Nous avons été arrêtés le vendredi 23 mars, nous avons de toute évidence pénétré dans leurs eaux territoriales", déclare en anglais Faye Turney dans cette vidéo.

Londres a immédiatement protesté, assurant que les images sont "complètement inacceptables". La ministre des Affaires étrangères Margaret Beckett s'est dite "très préoccupée" par "toute indication de pression ou de contrainte sur notre personnel".

Les Britanniques n'ont pas oublié comment huit de leurs soldats avaient été capturés en juin 2004 dans les eaux iraniennes et relâchés trois jours plus tard après avoir subi un simulacre d'exécution.

La TV a également montré en gros plan une lettre en anglais écrite selon elle par la jeune femme, à l'intention de sa famille.

Selon l'agence officielle iranienne Irna, cette lettre, dont on ignore dans quelles conditions elle a été écrite, a été remise à l'ambassadeur de Grande-Bretagne. Elle y dit que les marins sont "apparemment" entrés dans les eaux iraniennes.

Les Européens et les Américains, déjà engagés dans une confrontation avec Téhéran sur son dossier nucléaire controversé, ont apporté leur appui à Londres.

Le chef de la diplomatie de l'UE Javier Solana a indiqué avoir dit la veille à Ryad au ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki que son organisation jugeait "inacceptable" la détention des 15 marins, et que "la solidarité européenne jouerait à plein sur ce dossier".

Et le président George W. Bush, dont la marine mène d'importantes manoeuvres au large des côtes iraniennes, mettant en oeuvre deux porte-avions, a fait part au Premier ministre Tony Blair de son soutien total.

L'affaire des marins capturés a des répercussions sur les cours du pétrole, qui évoluaient mercredi soir à leur plus haut niveau depuis plus de six mois, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai y a progressé de 1,15 dollar, clôturant à 64,08 dollars.


La ministre britannique des Affaires étrangères Margaret Beckett. (AFP/STR )

Source: AFP


Beckett est aussi moche que Tatcher lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 11:58

j'espère qu'elle a autant de c******* que la dame de fer
c'est beau quand même la diplomatie à l'iranienne: on enlève des marins et après ont veut des excuse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 12:05

La TV iranienne montre les marins britanniques capturés :

Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1488
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 12:24

Ce n'est pas de la diplomatie Iranienne.
C'est de la diplomatie Islamique!!!


Les infidèles doivent être chatiés!!!



Li bé rez les Bri tish

Li bé rez les Bri tish


Bill avec nous

Li bé rez les Bri tish

Li bé rez les Bri tish




Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 13:54

Dans le fonds, ils ont de la chance d'être anglais, les iraniens boivent du thé, ils auront droit de boire du thé.
Des français auraient été plus emmerdés car pour boire du rouge ou du pastis, wallou...
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1488
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 14:14


On peu aider les British s'ils veulent faire une opération commando pour libérer leurs compatriotes...

Le Charles de Gaulle est sur place...






Li be rez les Bri tish



Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 14:33

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 13h36

Un consul d'Iran à Bassorah dénonce une provocation britannique

BASSORAH, Irak (Reuters) - Le consul d'Iran dans la ville irakienne de Bassorah accuse les forces britanniques d'avoir encerclé le consulat et tiré des coups de feu en l'air jeudi, dénonçant une provocation en période de crise entre Londres et Téhéran.

L'armée britannique a nié tout acte agressif en expliquant que les coups de feu provenaient d'un convoi britannique pris dans une embuscade dans la rue où se trouve le consulat.

"Ils sont venus à 10h00 et ont encerclé le consulat. Au bout de 20 minutes, ils se sont mis à tirer dans différentes directions. Ils essaient de nous provoquer en raison de la capture des militaires britanniques, mais cette attitude ne fera qu'aggraver les choses", a dit le consul Mohammed Ridha Nasir Bagdan.

Le commandant David Gell, porte-parole militaire britannique à Bassorah, a confirmé qu'un incident s'était produit non loin du consulat, mais a assuré qu'il s'agissait d'une "coïncidence géographique".

"Un véhicule s'est approché de l'arrière d'un de nos convois. Des coups de feu ont été tirés. Personne n'est descendu et le véhicule a disparu", a dit Gell, ajoutant qu'une patrouille britannique se trouvait aussi dans la zone.

"Il n'y a absolument aucun lien avec ce secteur, sinon une coïncidence géographique. Il n'y a eu aucun encerclement et aucun coup de feu n'a été tiré en l'air."

Un policier irakien en faction devant le consulat a déclaré à Reuters qu'aucun incident n'avait eu lieu près du bâtiment.

Selon un commerçant de la rue, des soldats du convoi britannique ont tiré en direction d'une habitation située à 200 mètres environ du consulat et d'où étaient partis des coups de feu. Un journaliste de Reuters a vu des impacts de balles sur cette maison.

Un Irakien qui se trouvait au consulat pour une demande de visa a déclaré: "Nous avons entendu des tirs intenses. Je crois que cela n'avait aucun rapport avec le consulat. Les forces britanniques sont souvent prises pour cible dans ce secteur."

L'armée iranienne a capturé quinze marins et fusiliers-marins britanniques, la semaine dernière, dans le nord du Golfe en affirmant qu'ils évoluaient dans les eaux iraniennes. Londres a répliqué qu'ils effectuaient des contrôles de routine dans les eaux irakiennes du Chatt el Arab, estuaire dans lequel passe la frontière entre Iran et Irak.

Téhéran a menacé jeudi de reporter la libération d'une femme soldat faisant partie des quinze militaires capturés si Londres montait l'affaire en épingle.

Source: Reuters
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 14:34

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 13h46

Le cabinet de Tony Blair fustige la diffusion d'images des marins britanniques à la télévision iranienne

LONDRES (AP) - Le cabinet de Tony Blair a condamné jeudi la diffusion à la télévision iranienne d'images des marins britanniques détenus par Téhéran.

"Personne ne devrait être mis dans cette position", a déclaré le porte-parole du Premier ministre britannique, qui s'exprime selon l'usage de façon anonyme. "C'est mal. C'est mal en terme des conventions ordinaires qui couvrent cela. C'est mal en terme d'humanité élémentaire".

Téhéran a capturé vendredi 15 marins et Marines britanniques la semaine dernière, affirmant qu'ils se trouvaient dans les eaux iraniennes. Londres assure qu'ils étaient dans les eaux irakiennes.

Mercredi, des images ont été diffusées à la télévision iranienne. Faye Turney, la femme soldat de 26 ans, y apparaît vêtue d'une tunique blanche et coiffée d'un foulard noir. "De toute évidence, nous avons empiété" sur le territoire maritime iranien, déclare-t-elle.

Source: AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 14:35

Citation :
jeudi 29 mars 2007, 14h09

Ali Larijani annonce que Téhéran pourrait retarder la libération de la Britannique Faye Turney

TEHERAN (AP) - Le négociateur iranien Ali Larijani a annoncé jeudi que Téhéran pourrait repousser la libération de la Britannique Faye Turney, qui figure parmi 15 marins britanniques détenus depuis vendredi par les autorités iraniennes, si la Grande-Bretagne saisit le Conseil de sécurité ou gèle ses relations avec l'Iran.

Ali Larijani, qui s'exprimait à la radio officielle iranienne, a jugé que "les dirigeants britanniques ont fait de mauvais calculs sur cette question".

Si Londres poursuit sur ce chemin, "ce dossier risque de s'engager sur une voie juridique", a prévenu M. Larijani, négociateur iranien dans le dossier du nucléaire, laissant ainsi clairement entendre que l'Iran pourrait traduire les marins britanniques en justice.

Source: AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   Jeu 29 Mar 2007, 16:19

Le 21 juin 2004, six soldats et deux marins britanniques avaient été capturés, détenus pendant trois jours par les Gardiens de la Révolution et forcés de s'excuser pour être passés, selon l'Iran, du côté iranien du fleuve Chatt al-Arab, qui marque la frontière entre l'Iran et l'Irak.

Images de la télévision iranienne Al-Alam montrant des soldats britanniques sur les bords du fleuve Chatt al-Arab, le 23 juin 2004. (AFP/Al-Alam/Archives)

Le 21 juin 2004, six soldats et deux marins britanniques avaient été capturés dans les eaux territoriales iraniennes du Chatt al-Arab, fleuve frontalier avec l'Irak, et relâchés trois jours plus tard après avoir subi un simulacre d'exécution.

Les soldats britanniques capturés par l'Iran en 2004 dans l'avion de retour vers la Grande-Bretagne, le 25 juin 2004 au Koweit. (AFP/Al-Alam/Archives)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe   

Revenir en haut Aller en bas
 
15 hommes de la Royal Navy enlevés par l'Iran dans le Golfe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit bouton d'uniforme Royal Navy XXe, siècle
» LA ROYAL NAVY EN 2015
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HERMES
» militaire - Anglais Royal Navy pour officiers 1891 - 1901
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Afrique et Moyen Orient :: Pays du golfe persique-
Sauter vers: