AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Encore une grève à Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Encore une grève à Marseille   Mar 20 Mar 2007, 10:48

Citation :
Marseille : 60 navires bloqués par la grève des agents du port

Citation :

Le terminal hydrocarbures de Lavera crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE
L'activité du port autonome de Marseille est toujours fortement perturbée par un mouvement de grève déclenché mercredi dernier. Malgré une réunion en préfecture hier, entre la CGT et la direction du port, aucun terrain d'entente n'a été trouvé. Le syndicat réclame que le nouveau terminal méthanier de Fos-Cavaou, dont l'ouverture est prévue en fin d'année, soit opéré par les agents du port et non par les personnels de Gaz de France. Toutes activités confondues, 60 navires attendaient hier soir, à quai ou sur rade, la reprise des opérations de chargement et de déchargement. Le trafic était toujours totalement bloqué sur les terminaux hydrocarbures de Fos et Lavera, où 31 navires, dont 24 pétroliers, s'entassaient en rade. Sur les terminaux marchandises de Fos, 19 porte-conteneurs, vraquiers et autres barges étaient en attente. A Marseille, la situation du terminal conteneurs de Maurepiane n'était pas meilleure, avec 4 navires à quai, 2 sur rade et une nouvelle escale annulée. Trois autres bateaux attendent, par ailleurs, de pouvoir entrer en cale sèche pour réparations.
Seules les activités ne nécessitant pas l'intervention des agents du PAM ne sont pas perturbées. C'est le cas des terminaux rouliers, où 7 navires ont pu repartir, ainsi que du trafic passagers.
Faute d'avancées dans les négociations, la CGT devrait reconduire son mouvement aujourd'hui.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Mer 21 Mar 2007, 17:17

Citation :
Vers une sortie de crise au port de Marseille ?

Citation :

Le terminal conteneurs de Fos
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE
Une semaine après le début du mouvement de grève, qui paralyse une grande partie du trafic Marseillais, on s'acheminait hier soir vers une sortie de crise. La direction du port autonome et la CGT, réunis autour du préfet, devaient parvenir, tard dans la soirée, à un protocole d'accord. Le texte doit être présenté aujourd'hui aux agents du port et soumis à leur approbation. La pomme de discorde porte sur le nouveau terminal méthanier de Fos Cavaou, qui doit entrer en service en fin d'année. Le syndicat réclamait que l'infrastructure soit opérée par les personnels du PAM, une option catégoriquement rejetée par Gaz de France. A l'instar des pratiques en vigueur dans tous les ports européens, le groupe fait valoir que ses personnels opérent déjà, depuis de nombreuses années, les installations existantes. En raison de la technicité et la dangerosité des opérations de chargement et de déchargement du gaz naturel liquéfié, Gaz de France considère que les manutentions ne peuvent être réalisées que par ses salariés. L'entreprise est, qui plus est, entièrement responsable de la sécurité du site.

61 navires en attente et une baisse de régime des raffineries
Si la CGT semble avoir admis que Gaz de France et la direction du port ne transigeraient pas sur ce point, la confédération aurait obtenu l'élaboration d'une charte de l'emploi public sur le port, destinée à recenser les emplois potentiels. Après les mouvements sociaux très durs de 2005, dont le premier port de France et quatrième d'Europe a eu du mal à se remettre, les pouvoirs publics estiment qu'un prolongement du conflit aurait des conséquences très graves. Hier, 7 jours après le début de la grève, les terminaux hydrocarbures de Fos et Lavera restaient paralysés, certaines raffineries de l'étang de Berre étant contraintes de réduire leur production. Les terminaux à conteneurs de Fos et Maurepiane, à Marseille, étaient également bloqués, de même que le terminal minéralier. En tout, quelques 61 navires, dont 23 pétroliers, étaient immobilisés à quai ou en attente sur rade.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 22 Mar 2007, 11:21

Citation :
Marseille : La grève continue sur les terminaux hydrocarbures

Citation :

Les terminaux de Fos toujours paralysés
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE
Malgré un protocole d'accord négocié en préfecture mardi soir, la CGT a reconduit, hier et pour 24 heures, sont mouvement de grève sur le port de Marseille. Le conflit, déclenché sur la question des opérations de manutention au terminal méthanier de Fos Cavaou en est, aujourd'hui, à son neuvième jour. Le préavis « ne porte », toutefois, que sur les terminaux hydrocarbures de Fos et Lavera. Alors que les raffineries de l'étang de Berre n'auraient pas encore commencé à réduire de manière significative leur production, quelques 35 navires attendaient sur rade, hier, dont 23 pétroliers et 5 méthaniers. Si elle se poursuit sur la partie la plus stratégique du PAM, la grève a cessé sur le reste du port, notamment les terminaux conteneurs de Fos et Marseille. Au moment de la levée du blocus, pas moins de 27 navires étaient en attente à quai ou sur rade, plusieurs escales ayant encore été annulées. L'arrêt de la grève sur les terminaux marchandises est présenté par la CGT comme un signe d'ouverture. Le syndicat menace toutefois de reprendre le mouvement si les négociations échouent.

Une nouvelle réunion sur le protocole d'accord ?

Après l'élaboration du protocole d'accord dans la nuit de mardi à mercredi, on semblait s'acheminer vers une sortie de crise. La CGT avait, en effet, de plus en plus de mal à argumenter sur la problématique du terminal de Fos Cavaou. Comme tous les terminaux méthaniers d'Europe et comme il le fait déjà, depuis quarante ans, sur ses infrastructures existantes, Gaz de France veut que le nouveau terminal, dont l'ouverture est prévue en fin d'année, soit opéré par ses personnels. Le groupe estime que la technicité et la dangerosité des chargements et déchargement, doublés des problèmes de sécurité et de responsabilité juridique, interdisent que les manutentions soient réalisées par les agents du port. Face au refus catégorique de GDF, du port et de la préfecture, le syndicat avait fait machine arrière, tout en obtenant la création d'une charte de l'emploi public sur le port. A l'issue d'une assemblée générale, où le texte du protocole d'accord a été présenté aux salariés, la grève a finalement été reconduite. La CGT espère qu'une nouvelle réunion pourra se tenir aujourd'hui avec la direction et Gaz de France afin de reprendre les négociations.
Quatrième port d'Europe avec 100 millions de tonnes de trafic, le PAM s'était félicité, en janvier, d'un climat social plutôt bon après les mouvements très durs de 2005. La direction souhaitait poursuivre sur cette lancée afin de rassurer les armateurs et investisseurs, échaudés par la mauvaise réputation de Marseille en matière de grèves...

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Lun 26 Mar 2007, 11:48

Citation :
Marseille : La grève continue et les conséquences économiques se font sentir

Citation :

Les terminaux hydrocarbures sont totalement paralysés
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE

Malgré l'appel à la reprise du travail, les responsables de CGT du port autonome de Marseille n'ont pas été entendus vendredi. Les agents du PAM, réunis en assemblée générale, ont décidé de poursuivre le mouvement de grève débuté le 14 mars. Ils revendiquent toujours de pouvoir assurer le branchement, le débranchement et la maintenance des bras du futur terminal méthanier de Fos Cavaou, refusant que ces opérations soient effectuées par les personnels de Gaz de France. Si le retour à la normale a été constaté sur les terminaux marchandises, le secteur pétrole reste paralysé. Les installations de Fos et Lavera sont totalement bloquées. Vendredi, quelques 20 pétroliers, 16 chimiquiers, 5 méthaniers et 2 barges s'entassaient sur rade, dans l'attente de pouvoir accéder aux infrastructures. « Si la direction générale peut comprendre les inquiétudes du personnel face à des projets de développement qui ne menacent cependant en rien leur emploi, elle rappelle que ce développement profite à l'ensemble de l'économie régionale avec la perspective de 7 000 nouveaux emplois et plus de 20 millions de tonnes de trafics portuaires supplémentaires », indique le PAM, qui s'était fixé pour objectif, en 2007, de maintenir la paix sociale afin d'en finir avec la mauvaise réputation du port auprès de ses clients. Gaz de France, de son côté, reste inflexible sur la question des manutentions sur son futur terminal. Depuis quarante ans, le groupe, responsable juridiquement du bon déroulement des opérations, opère lui-même l'ensemble des équipements de ses terminaux méthaniers, en raison de la technicité et de la dangerosité du produit traité.

Les raffineries commencent à tourner au ralenti
Mardi dernier, face à au refus catégorique de GDF, appuyé par la préfecture et la direction du port, la CGT avait accepté un protocole de sortie de crise. Le texte, qui prévoyait la création d'une charte de l'emploi public sur le port, a néanmoins été jugée insuffisant par sa base.
Hier, au onzième jour de grève, les conséquences économiques commençaient à se faire sentir, notamment pour le complexe pétrochimique de l'Etang de Berre. Faute d'approvisionnements, trois raffineries ont été contraintes de réduire leur activité de moitié et, si le conflit perdure, plusieurs chaînes de production pourraient s'arrêter d'ici la fin de la semaine. Si une pénurie d'essence à la pompe n'est pas encore d'actualité, le fonctionnement de l'ensemble Fos-Berre est un problème épineux pour les autorités. Avec un trafic total de plus de 64 millions de tonnes par an, le port de Marseille est en effet le deuxième port pétrolier européen. Il assure à lui seul plus de 40% de la consommation française de pétrole. Cette crise démontre d'ailleurs, au passage, la fragilité de l'économie hexagonale face à une rupture des approvisionnements, par exemple en cas de conflit majeur dans le nord de l'Océan indien.

font chier ces c....... de syndicalistes Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Lun 26 Mar 2007, 11:54

franchement, Claus, si tu faisais des posts sur les jours de travail et pas les grèves à Marseilles, tu aurais moins de boulot....
X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Mar 27 Mar 2007, 11:33

c'est certain mais je continue quand même. Plus serieusement, c'est quand même etonnant que Marseille reste le premier port de méditerranée mais avec la montée en puissance de Tanger cela pourrait changer
Citation :

Port de Marseille : Une reprise du travail aujourd'hui ?

Citation :

Le terminal de Lavera crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE


Au treizième jour de grève, la direction du port de Marseille et la CGT sont parvenus, hier soir, à s'entendre sur un nouveau protocole de sortie de crise. Il aura fallu huit heures de négociations pour qu'un accord soit trouvé, quelques détails devant être réglés dans la soirée. Tout n'est pas pour autant gagné. Pour que le mouvement cesse, le texte doit être approuvé ce matin par les personnels des terminaux hydrocarbures, seuls à poursuivre la grève depuis le 23 mars. Or, il y a une semaine, un premier protocole d'accord avait été repoussé en assemblée générale. Le nouveau protocole « propose l'élaboration d'une charte de l'emploi portuaire qui devrait définir pour tous les investissements et dans le cadre des nouveaux projets, les possibilités d'intervention des personnels du PAM », indique le port. L'exploitation du terminal méthanier de Fos-Cavaou n'a, en revanche, pas été abordée dans les discussions. C'est pourtant sur cette question que le conflit s'est déclenché. Les agents du port revendiquaient de pouvoir assurer le branchement, le débranchement et la maintenance des bras de l'infrastructure. Gaz de France, qui emploie ses propres personnels sur ses terminaux depuis quarante ans, a rejeté cette revendication, en raison de la dangerosité du produit traité et des problèmes de responsabilité juridique.

Des répercussions jusqu'en Suisse et en Allemagne
Hier, le trafic des terminaux hydrocarbures de Fos et Lavera était toujours paralysé. Pas moins de 26 pétroliers, 17 chimiquiers et 6 gaziers étaient bloqués sur rade. Pour la direction du port, comme pour l'Etat, il y a urgence à trouver une solution. Après deux semaines de grève, la production des raffineries a été réduite, et pas seulement dans la région de Marseille. Les répercussions du conflit se font désormais sentir sur toutes les raffineries dépendant de Fos-Lavera, de la vallée du Rhône en passant par la Suisse et même l'Allemagne. Selon les pétroliers, l'essence à la pompe pourrait manquer dans une semaine, si la grève se poursuit. Second port européen pour les hydrocarbures, avec 64 millions de tonnes traitées l'an passé, Marseille assure 40% de la consommation française de pétrole.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Mer 28 Mar 2007, 12:47

Citation :
Marseille : Quinzième jour de grève et un conflit qui s'enlise

Citation :

crédits : Port Autonome de Marseille

Compagnies maritimes, opérateurs, groupes pétroliers, entreprises locales... L'agacement est de plus en plus perceptible, à Marseille, face à une grève qui n'en finit pas. Les terminaux hydrocarbures de Fos et Lavera entament, aujourd'hui, leur quinzième jour de blocus, soit deux jours de plus qu'en 2005. Pour la deuxième fois en une semaine, la CGT, à l'origine du mouvement, n'a pas été suivie par sa base. Le protocole de sortie de crise, conclu la veille avec la direction, a été rejeté hier par les salariés, réunis en assemblée générale. La grève a, par conséquent, été reconduite pour 24 heures. Selon la direction générale du port autonome de Marseille, « le projet de protocole et sa proposition principale de créer une charte de l'emploi portuaire représentait une réelle avancée pour un règlement du conflit en cours. Ce projet constitue même le maximum de ce que la direction générale pouvait proposer aux représentants du personnel ». Les grévistes, de leur côté, ne désarment pas sur la question de Fos-Cavaou, à l'origine du conflit. La CGT revendiquait, initialement, que les personnels du port puissent assurer les branchements et débranchements des navires sur le futur terminal méthanier. Pour des questions de sécurité et de responsabilité, Gaz de France a rejeté catégoriquement cette proposition.

Vers un arrêt des raffineries au week-end
Outre une image désastreuse auprès de ses clients, le PAM doit maintenant gérer la menace d'une pénurie de carburant. Cela fait en effet plus de deux semaines que les raffineries dépendant de Fos-Lavera n'ont pas été alimentées. En plus du complexe pétrochimique de l'Etang de Berre, d'autres raffineries ont été contraintes de réduire leur production dans la vallée du Rhône, en Alsace, en Suisse et même en Allemagne. Faute de pétrole, les unités de production, qui tournent actuellement au minimum, pourraient cesser leur activité ce week-end. Des pénuries dans les stations service seraient à craindre à partir de la semaine prochaine, sauf si l'Etat autorise les groupes pétroliers à puiser dans les réserves stratégiques. Hier soir, quelques 51 navires, soit 28 pétroliers, 17 chimiquiers et 6 gaziers étaient bloqués sur rade, dans l'attente de pouvoir accéder aux terminaux. Leur immobilisation coûterait, chaque jour, un demi-million de dollars de pénalités. Second port européen pour les hydrocarbures, avec 64 millions de tonnes traitées l'an passé, Marseille assure 40% de la consommation française de pétrole.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: encore une grève a Marseille   Mer 28 Mar 2007, 13:59

sortez les vélo et faites chauffer les mollets, on va bientot être à courrs de pétrole si ça continue.
heureusement on a des idées^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Mer 28 Mar 2007, 18:15

lol!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 29 Mar 2007, 11:16

Citation :
Marseille : Armateurs et industriels dénoncent l'action des grévistes

Citation :

16ème jour de grève sur les terminaux hydrocarbures
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE
Après être entré, mercredi, dans sa troisième semaine, le conflit au port autonome de Marseille continue. Hier, au quinzième jour de grève et au lendemain du rejet du protocole de sortie de crise par les salariés, aucune avancée n'était constatée. La CGT appelle d'ailleurs à une grande journée de mobilisation ce jeudi. Les terminaux pétroliers de Fos et Lavera restent totalement paralysés, alors que 55 navires patientaient hier sur rade. Bien que Total et Shell se veulent rassurants, une pénurie de carburant est de plus en plus redoutée. Plusieurs raffineries ont, en effet, été contraintes de réduire leur production. Le mouvement n'est pas sans conséquences économiques. L'Union Française des Industries Pétrolières estime que la grève a déjà coûté quelques 25 millions d'euros, à la fois au niveau de la baisse de régime des usines mais aussi à cause de l'immobilisation des navires. Le conflit lancé par la CGT provoque également la colère des compagnies maritimes. « Les armateurs, français et étrangers, ont dû détourner nombre de leurs navires vers des ports concurrents, notamment en Espagne et en Italie. Aujourd'hui, c'est tout un pan de l'économie marseillaise qui est touché : le préjudice financier est lourd pour les armateurs, les industriels, les logisticiens », dénonce Armateurs de France. L'organisation, qui qualifie la grève d'« injustifiable », proteste contre une « prise en otage, une fois de plus par une minorité de salariés, de l'activité du Port de Marseille/Fos, qui devrait être parmi les plus compétitifs en Europe ».

Nouvelle rencontre prévue aujourd'hui en préfecture
Pour tenter de trouver une issue à la crise, une nouvelle réunion est prévue aujourd'hui à la préfecture. Il s'agit, pour Christian Frémont, le préfet de région, « de ne laisser échapper aucune chance de mettre un terme à cette grève aux conséquences graves pour l'avenir ». En plus de la direction du PAM et du syndicat, le préfet, qui avait évoqué la semaine dernière une possible réquisition, a également invité Gaz de France à venir à la table des négociations. C'est, en effet, au sujet du nouveau terminal méthanier du groupe que le mouvement a éclaté. La CGT réclamait que les agents du port puissent assurer le branchement, le débranchement et la maintenance des bras de l'infrastructure. Gaz de France a catégoriquement rejeté cette revendication, arguant qu'elle confiait ce travail à ses personnels depuis de longues années et qu'il ne pouvait en être autrement pour des questions de sécurité et de responsabilité juridique. A l'occasion de la journée de mobilisation lancée par la CGT, les autres terminaux, sur lesquels le travail avait repris vendredi dernier, pourraient être de nouveau perturbés. On pense, bien évidemment, aux terminaux conteneurs ou encore minéraliers : Pour Armateurs de France : « Cette grève apparaît incompréhensible et risque de ruiner les efforts du Port de Marseille/Fos et de ses partenaires pour reprendre des parts de marché et restaurer l'image du Port ». Alain Wils, président de l'organisation et directeur général de CMA CGM, estime que « la meilleure des raisons ne suffirait pas à justifier que l'ensemble d'une activité, et toute la filière qui en dépend, soit bloquée par quelques protestataires ».

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 29 Mar 2007, 16:14

eh ben, tu met de bien belles images claus!!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 29 Mar 2007, 16:36

Seawolf a écrit:
eh ben, tu met de bien belles images claus!!

Merci mais elles sont inclus dans l'article, je ne fais que les isoler pour les centrer

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 29 Mar 2007, 21:33

oui, je sais. mais ca reste de bien belles images! lol!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Sam 31 Mar 2007, 19:59

Citation :

samedi 31 mars 2007, mis à jour à 17:34
Reprise du travail à Fos-Lavéra après 18 jours de grève Reuters
Les agents CGT du port autonome de Marseille (PAM) ont repris le travail sur les terminaux pétroliers de Fos-Lavéra, au 18e jour de grève et de blocage des navires, apprend-on de source syndicale.


Dans l'après-midi, les premiers bateaux ont pu accoster, souligne-t-on à la direction du port.

Au moins 59 navires sont en attente dans la rade, dont 36 pétroliers, 17 étant chargés de produits raffinés et 19 de pétrole brut.

Les professionnels du secteur estiment qu'une quinzaine de jours seront nécessaires pour résorber l'embouteillage avant un retour à la normale aux terminaux pétroliers de Fos-Lavéra.

"Les manoeuvres des premiers bateaux en rade ont commencé en début d'après-midi. Les premiers ont accosté vers 16h00 locales et les opérations de pompage (des pétroliers) ont démarré, après une vérification de sécurité menées sur les installations", a-t-on précisé à Reuters de même source.

Peu après le vote des grévistes pour la reprise du travail, Pascal Galeoté, secrétaire général adjoint de la CGT du PAM, a indiqué que "l'on ne peut pas parler de victoire" et assuré que les salariés allaient "essayer de s'organiser pour que les activités reprennent dès cet après-midi".

Marie-George Buffet a pour sa part estimé que les salariés avaient "remporté une victoire déterminante" et dénoncé "l'attitude" du gouvernement et "le désengagement" de l'Etat depuis 2002.

Dans un communiqué, la candidate communiste à l'élection présidentielle précise qu'elle se rendra sur place "dans les jours à venir pour saluer leur victoire".

DES REGLES POUR LES ANNEES A VENIR

Réunis dans la matinée en assemblée générale à la Maison des syndicats de Martigues, ils ont approuvé à l'unanimité un protocole d'accord négocié la veille entre le syndicat majoritaire, la direction du PAM et celle de GDF.

Le protocole porte sur la création de cinq emplois équivalent temps plein qui seront réservés à des agents du Port autonome de Marseille sur le terminal méthanier dont la construction doit s'achever début 2008.

"On a aussi obtenu une charte qui va définir les règles du jeu sur le port pour les années à venir", a dit le responsable syndical.

"Il faut un équilibre entre les emplois publics et privés. C'était l'objet de notre lutte", a-t-il précisé.

Les grévistes ont notamment obtenu le recours à un personnel portuaire pour le branchement et le débranchement des méthaniers sur ce terminal de GDF.

"GDF, c'était l'application de la privatisation sur le port, c'était bien une menace pour les emplois de l'ensemble du port. On savait que ce dossier était un tournant", a-t-il souligné.

L'Union française des industries pétrolières (Ufip) a chiffré pour les quinze premiers jours, le préjudice à 25 millions d'euros.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Dim 01 Avr 2007, 00:22

ah tiens, tu as mal pris ma remarque et tu as décider d'enlevée les images?? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad lol!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Dim 01 Avr 2007, 18:03

Seawolf a écrit:
ah tiens, tu as mal pris ma remarque et tu as décider d'enlevée les images?? Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad lol!

pas d'image dans cet article

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Lun 02 Avr 2007, 03:18

je sais lol! c'était sarcastique!!!
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Lun 02 Avr 2007, 11:34

Citation :
Reprise du travail sur le port de Marseille après 18 jours de grève

Citation :

crédits : Collection PAM

Le blocus des terminaux hydrocarbures de Fos-sur-Mer et Lavera a cessé samedi, après 18 jours de grève des agents du port. Alors que la situation devenait critique, avec des raffineries prêtes à s'arrêter et des risques de pénurie d'essence, un accord a finalement été trouvé vendredi entre la direction du port autonome de Marseille et la CGT. Après le plus important mouvement social de ces quinze dernières années, le syndicat a obtenu que cinq postes soient réservés aux personnels du port sur le futur terminal méthanier de Fos-Cavaou. Initialement, les grévistes réclamaient de pouvoir assurer le branchement, le débranchement et l'entretien des bras de l'infrastructure. Gaz de France avait catégoriquement refusé, pour des raisons de sécurité et de responsabilité juridique. Devant l'enlisement du conflit, le groupe a néanmoins fait une petite concession, en l'occurrence ces cinq postes symboliques.

Deux semaines pour traiter les 60 navires sur rade
Conscients qu'ils n'obtiendraient pas plus, les salariés du port (entre 5.81% et 9.35% de grévistes entre le 23 et le 28 mars), ont décidé de reprendre le travail samedi. Le déchargement de la soixantaine de navires bloqués sur rade par le blocus pourrait prendre jusqu'à deux semaines. Vendredi, quelques 39 pétroliers et 18 chimiquiers étaient en attente. Pour le PAM, la grève se termine donc mais ce nouveau conflit social pourrait avoir des répercussions sur les projets d'investissements des opérateurs et compagnies maritimes, lassés par l'image d'un port contestataire. La grève a, en outre, coûté très cher, tant aux industries pétrolières qu'aux armements, pour lesquels l'immobilisation des navires a coûté plusieurs millions d'euros. Premier port de France et second port européen pour les produits pétroliers, Marseille-Fos a traité, l'année dernière, plus de 64 millions de tonnes d'hydrocarbures (100 millions de tonnes au total). Ses projets de développement doivent lui permettre d'augmenter son trafic de 25% dans les cinq années à venir et de créer 7000 emplois régionaux supplémentaires. 9000 personnes participent directement à l'activité portuaire dont les 1500 agents du PAM. En outre, 40 000 emplois régionaux dépendent du port.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 05 Avr 2007, 11:53

Citation :
Marseille : Reprise de l'activité dans l'amertume

Citation :

Le terminal conteneurs de Fos a été lui aussi touché
crédits : PORT AUTONOME DE MARSEILLE
Après trois semaines de grève, le travail a finalement repris sur l'ensemble du port autonome de Marseille. Ce conflit, qui est le plus important depuis 15 ans, n'a pas été sans conséquences économiques. Alors que le mouvement aurait coûté des dizaines de millions d'euros aux industries pétrolières et aux armements dont les pétroliers, chimiquiers et gaziers sont restés bloqués sur rade, il a également touché le secteur du transport conteneurisé. Pendant huit jours, les terminaux de Fos et Marseille ont en effet été bloqués, contraignant les compagnies à décharger leurs marchandises à Gênes, Barcelone et Valence. Alors que l'Europe du sud a énormément investi dans ses infrastructures portuaires, ce repli vers l'Espagne et l'Italie démontre bien que la Cité Phocéenne n'est plus incontournable. Toute grève bénéficie directement à ses concurrentes, qui avaient déjà bien profité des conflits de 2005. « A l'étranger, ce comportement est incompréhensible. On regarde Marseille comme si on ne vivait dans un autre monde », déplore un armateur. Un de ses collègues dénonce quant à lui « un manque de courage politique. Franchement, mettre un port en l'air pour cinq postes, c'est totalement ahurissant ».

Instabilité sociale et manque de performance
Industriels, clients, fournisseurs ou transporteurs, dans les milieux économiques, l'agacement et la lassitude sont plus présents que jamais. Même Jacques Saadé, le président de CMA CGM, dont le siège est à Marseille, s'en est ouvert cette semaine dans les colonnes du Monde. « Avant ce nouveau conflit, nous avons connu près de dix-huit mois de paix sociale qui ont permis un essor de l'activité portuaire de Marseille-Fos. Tout est à recommencer. Le handicap majeur du port demeure son instabilité sociale et la faible performance de ses installations. Alors que les ports chinois enregistrent sur les porte-conteneurs un taux d'activité de 320 mouvements par heure, il est de 120 au Havre et de 50 à Marseille ». Et le patron de la première compagnie française d'enfoncer le clou : « Le port de Marseille est avant tout un port de distribution régional avec un arrière-pays plus limité que le port du Havre. Marseille, dans le circuit du commerce international, est devenue une déviation. Ce n'est plus un point de passage obligé pour les navires. Le port de Marseille-Fos est incontournable uniquement pour les conteneurs à destination du sud de la France ». Le message est donc clair, pour que les projets de Fos 2XL et 3XL soient une réussite, la place devra se montrer fiable.

Vers un report de certains investissements ?
Conséquence directe de cette nouvelle crise sociale, beaucoup craignent que certains groupes diffèrent leurs investissements sur le port et ses environs. Après avoir retrouvé une certaine paix sociale, Marseille-Fos a enregistré de nombreux projets ces deux dernières années. En tout, le port autonome attend la création de 7000 emplois et un supplément de 20 millions de tonnes de trafic dans les toutes prochaines années. « Les conséquences de ce conflit mais aussi les conditions dans lesquelles la grève s'est terminée risquent de dévaloriser l'image du Port et d'handicaper son avenir. En effet, après celui de 2005, ce mouvement a une nouvelle fois perturbé l'activité du port, déstabilisé son fonctionnement, coûté de l'argent à ses clients et mis en danger l'avenir de certaines entreprises portuaires », regrette Christian Garin. Le président du PAM appelle « les agents et les dirigeants à se mobiliser à nouveau pour que l'ensemble de l'activité portuaire retrouve sa sérénité et son efficacité au service des clients du port ».
Déclenché à l'initiative de la CGT, le conflit portait sur le nouveau terminal méthanier de Fos-Cavaou, dont l'ouverture est prévue début 2008. Le syndicat réclamait que les agents du port assurent le branchement et le débranchement des navires. Gaz de France avait catégoriquement refusé, arguant que seuls ses personnels pouvaient mener à bien ces opérations très complexes et dangereuses. Face à la menace d'une pénurie d'essence et devant l'enlisement du conflit, à trois semaines des élections, il semble que GDF ait été invité, par le gouvernement, à lâcher du lest. Le groupe a finalement accepté de réserver cinq postes aux agents du port, pour lesquels il va falloir maintenant trouver les montages juridiques adéquats pour garantir la responsabilité financière et la sécurité de l'exploitation du terminal.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 26 Avr 2007, 10:58

Citation :
Le trafic du port de Marseille plombé par la grève de mars

Citation :

Après un bon début d'année, le trafic du port autonome de Marseille affiche, logiquement, un plongeon en mars. Le mouvement social du mois dernier fait chuter le résultat du port, avec 5.525 millions de tonnes, soit un recul de 35% par rapport à mars 2006. En cumul annuel, le trafic atteint sur les trois premiers mois de l'année 13.514 millions de tonnes, en recul de 15.9% par rapport au premier trimestre 2006. Bloqués pendant 18 jours, les terminaux hydrocarbures, première activité de Marseille-Fos, n'ont réalisé que la moitié du chiffre prévu, soit 2.6 millions de tonnes (-51% par rapport à mars 2006). Il en va de même pour les conteneurs, pour lesquels les terminaux ont subi une semaine de grève. Le trafic conteneurisé est en recul de 10% en tonnage par rapport à mars 2006 et de 0.4% en trafic cumulé. En tout, 19 escales ont été annulées pendant le conflit entre la CGT, Gaz de France et la direction du PAM. Seules les activités n'ayant pas été perturbée par le mouvement des agents du port connaissent une progression : le roro (+9.5%), le GNL (+16%), les passagers (+ 5.4%).

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4201
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Jeu 26 Avr 2007, 12:36

je suis aussi abonner a meretmarine, merci
Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Mar 05 Juin 2007, 10:31

Citation :
Le maire de Marseille et la présidente du Medef appellent à la réforme du PAM

Citation :

crédits : Port Autonome de Marseille

Hier, à Marseille, Jean-Claude Gaudin, le maire de la ville et Laurence Parisot, présidente du Medef, ont appelé à une réforme rapide du port autonome. S'exprimant au cours d'une réunion consacrée à l'avenir des ports, Jean-Claude Gaudin et Laurence Parisot sont revenus sur la grève qui a paralysé les terminaux de Marseille-Fos au mois de mars. Pendant près de trois semaines, l'ensemble du trafic hydrocarbures, première activité du PAM, est restée bloqué. De nombreuses voix s'étaient élevée dans les milieux économiques et chez les armateurs contre ce mouvement déclenché par la CGT. Après 18 jours de conflit et des conséquences économiques non négligeables, le syndicat n'avait obtenu que trois postes sur le futur terminal méthanier de GDF, ainsi qu'une charte sur l'emploi public portuaire.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X07
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2873
Age : 51
Ville :
Emploi :
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Sam 13 Déc 2008, 17:40

citation M&M's

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=109031

Le mouvement des personnels CGT, qui perturbe le trafic, est entré ce vendredi dans son neuvième jour sur le site du terminal pétrolier de Fos-sur-Mer. Les grévistes protestent contre la réforme des ports autonomes, devenus cet automne « Grands ports maritimes », et qui porte notamment sur le transfert des personnels de manutention vers le secteur privé. Quelques 55 navires étaient bloqués aujourd'hui à quai ou en attente sur rade selon les chiffres du port de Marseille-Fos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Ven 04 Juin 2010, 22:33

attention à pas critiquer MARSEILLE, je vous ai à l'oeil

serieusement, oui le port de Marseille-FOS souffre de tout un bordel syndical qui paralise l'activité
a tel point que la majorité des ARMATEURS PREFERENT passer par GËNES ou BARCELONE

Je ne suis pas certain malgré le vaste projet " euro mediterranée " que MARSEILLE retrouve son rang de grande destination portuaire...
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   Sam 05 Juin 2010, 06:17

@trimix

Marseille a beaucoup d'atouts que Gênes et Barcelone n'ont pas à commencer par la place, ces grèves a répétition entravent le mouvement mais il y a sur le fond une tendance lourde au développement.

Les compagnies s'en vont ... puis reviennent

L'actuelle grève concerne le terminal pétrolier qui n'est pas vraiment dans le secteur concurrentiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore une grève à Marseille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore une grève à Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Crypte de l'abbaye Saint-Victor de Marseille
» Grève nationale le 19?
» [Topic Unique] Marseille 11 & 12 Juin 2011
» DISNEY SUR GLACE A MARSEILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Marine Marchande :: Ports et industries navales-
Sauter vers: