AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Demolition de la corvette Lucifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9335
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 22 Fév 2007, 11:53

Déconstruction : En attendant le Clemenceau, le dossier du Lucifer avance

Alors que les noms des cinq candidats retenus pour présenter un dossier
dans le cadre du démantèlement de l'ex-porte-avions devrait être connu
incessamment, une campagne d'investigation vient de s'achever sur le
Lucifer. Le marché de déconstruction de l'ancienne corvette de la
Marine nationale a été confié en septembre dernier à un groupement
industriel emmené par ACE, filiale du groupe Suez. Le navire est
actuellement échoué en rade de Cherbourg. « Conformément aux
prescriptions du code de l'environnement, les carottages, sondages,
prélèvements d'eau et de sédiments réalisés sur le site de l'ancien
bâtiment d'instruction compléteront le diagnostic initial effectué en
2005 et permettront de prévoir, si nécessaire, des mesures de
réhabilitation du site, en surface et en profondeur, après
déconstruction de sa coque », indique la marine. Les travaux seront
très encadrés et soumis à des contraintes très fortes en matière
d'environnement. Un dossier préalable, qui comprendra les éléments
recueillis ce mois-ci, est en cours d'élaboration. Un dossier de «
déclaration » sera également constitué en vue de réaliser une digue
provisoire destinée à protéger le chantier des effets de la mer. « Le
chantier de déconstruction du Lucifer devrait être ouvert fin 2007
après publication d'un arrêté ministériel prévu par le code de
l'environnement. Cet arrêté énoncera notamment les conditions retenues
pour le déroulement du chantier ainsi que les objectifs de remise en
état du site pour un accès au profit de tout public ». Le Lucifer,
ex-La Découverte, avait été rebaptisé en 1967 pour servir de bâtiment
d'instruction à la sécurité incendie après une belle carrière au
service des forces navales françaises libres. Il avait notamment
participé au débarquement du 6 juin 1944. Le Lucifer, qui n'était plus
utilisé depuis 2002, sera démantelé et déconstruit à proximité de
l'Ecole des Fourriers à Querqueville.

Ex-Clemenceau : 5 candidats retenus

Compte tenu du nombre très important de dossiers déposés, le ministère
de la Défense a finalement autorisé cinq candidats à remettre une offre
pour le démantèlement du Q 790, c'est-à-dire le nombre maximum de
sociétés prévu dans l'appel d'offres. Ces groupes, qui devraient être
connus d'ici la fin de semaine, auront jusqu'à la fin du mois de mai
pour présenter leurs propositions. Ils auront accès aux études
détaillées menées par Veritas, ainsi qu'au dossier constitué par la
Marine sur l'ex-Clemenceau. Enfin, ils auront un accès à bord de la
coque, en attente à Brest. La notification du marché devrait intervenir
fin novembre pour un commencement des travaux début 2008. Le groupe
retenu n'aura, alors, que 36 mois pour démanteler la coque, qui restera
la propriété de l'Etat durant toute la durée de la déconstruction.
Les
propositions reçues par le ministère de la Défense ont été classées en
trois catégories. Le groupe n°1 rassemble les candidats dits
spécialisés, disposant de capacités industrielles, du processus de
démantèlement requis et des filières d'élimination des déchets. Solides
financièrement, ils répondent notamment aux exigences en matière de
protection de l'environnement et des travailleurs, de mécanisation et
de traitement des polluants. Le second groupe, dit des « Challengers de
premier rang », présente une très forte capacité financière, une
sensibilité à la protection de l'environnement. Si ces sociétés ne
disposent pas d'expérience en matière de déconstruction navale, ils se
sont rapprochés de groupes ayant notamment démantelé des sites
industriels importants. Enfin, la troisième catégorie regroupe les
offres jugées inappropriées à un chantier d'une telle ampleur.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 22 Fév 2007, 12:56

Salut
Je vais pouvoir suivre la démolition au fur et à mesure.............J'habite à 500 m
Revenir en haut Aller en bas
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6658
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 22 Fév 2007, 13:47

Prends des photos........ cheers

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Corvette ?   Mer 02 Mar 2011, 16:50

clausewitz a écrit:
Déconstruction : En attendant le Clemenceau, le dossier du Lucifer avance[...]Alors que les noms des cinq candidats retenus pour présenter un dossier
dans le cadre du démantèlement de l'ex-porte-avions devrait être connu incessamment, une campagne d'investigation vient de s'achever sur le Lucifer. Le marché de déconstruction de l'ancienne corvette de la Marine nationale a été confié en septembre dernier à un groupement industriel emmené par ACE, filiale du groupe Suez.[...]
Étrange, cet article : même avant de servir à l’école de sécurité de Querqueville sous le nom de Lucifer, La Découverte n’était pas une corvette mais une frégate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6658
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Mer 02 Mar 2011, 22:09

Elle n'existe plus puisqu'elle a été complétement démantelée


http://windrush.perso.neuf.fr/demant.html

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 03 Mar 2011, 10:11

LE BRETON a écrit:
Elle n'existe plus puisqu'elle a été complétement démantelée [...]
Même démantelé, déconstruit, coulé... un bâtiment demeure dans l'histoire navale. Et ne perd pas la classification à laquelle il a appartenu...
La Découverte restera une frégate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requin
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3551
Age : 44
Ville : Ca dépend des jours
Emploi : en IPER
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 03 Mar 2011, 11:09

Il me semble que les F70 s'appelaient bien corvettes au départ et portent le D de Destroyer sur la coque, on est pas à une contradiction sur le sujet en France Evil or Very Mad , c'est comme les FLF reclassées de 1er rang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   Jeu 03 Mar 2011, 18:00

Requin a écrit:
Il me semble que les F70 s'appelaient bien corvettes au départ et portent le D de Destroyer sur la coque, on est pas à une contradiction sur le sujet en France[…]
Parfaitement exact, en effet.

À leur origine, les GEORGES LEYGUES étaient bien des corvettes (C 70). Tout comme les TOURVILLE (C 67) d’ailleurs. Ainsi que clausewitz l’a signalé dans son excellent sujet (FREGATES ANTI-SOUS-MARINES CLASSE TOURVILLE (TYPE F67)) : les C 67 sont devenues des F 67 le 8 juillet 1971.
Cependant les C 70 n’ont été reclassées F 70 qu’en 1988.
Toutefois les C 70 (comme les F 70) ont d’emblée porté la marque de coque D propre aux Destroyers dans les marines de l’Europe occidentale (note).

En ce qui concerne La Découverte j’aurais dû être plus précise.
Au lieu de :
«Et ne perd pas la classification à laquelle il a appartenu… » j’aurais dû écrire (j’avais hésité, puis me suis ravisée, considérant que cela allait de soi… Mais, une fois de plus, on constate que ce qui va de soi, va encore mieux en l’écrivant…) :
«Et ne perd pas la classification à laquelle (ou les classifications auxquelles…) il a appartenu…».

Ainsi les six frigates de la classe RIVER transférées aux FNFL par la Royal Navy en 1944, ont-elles été successivement classées dans la marine :
- frégates (1944),
- escorteurs de 2ème classe (1951),
- escorteurs (tout court…, vers 1955).

Mais en aucun cas, ni avant 1944, ni même devenue Lucifer, La Découverte aura jamais été une corvette.

Note : J’en profite au passage pour tordre le cou à une idée fausse (très répandue) qui veut que le marquage des coques, en vigueur dans la marine, soit un système Otan ! C’est en fait un système propre à l’Europe occidentale et utilisé par une partie seulement des pays de l’Otan (ceux de l’Europe de l’Ouest) ; et évidemment pas par tous, puisque les États-Unis et le Canada ne l’appliquent pas.
Il a été mis en place en 1951, par les marines des royaumes de Belgique, du Danemark, de la Norvège, des Pays-Bas, ainsi que de celles du Commonwealth britannique et de la France.
Elles ont été rejointes par la suite par les marines d’Italie, de la Grèce, du Portugal, de la Turquie et de la RFA. En tant que partie prenante du Commonwealth, l’Australie, le Canada, l’Inde, le Pakistan, la Nouvelle-Zélande et l’Union sud-africaine ont aussi utilisé ce système de symbolique ; mais l’ont depuis plus ou moins abandonné. Le Canada (très vite, dès le milieu des années cinquante) et l’Australie (un peu plus tard) ont à présent un système proche de celui de l’US Navy (que le Japon d’après guerre utilise peu ou prou lui aussi).
C’est en fait le système de classification britannique datant de 1945 qui a été adopté et généralisé. Disposant alors de l’écrasante majorité des bâtiments du groupe initial (plus des deux tiers, toutes catégories confondues) les Britanniques ont généralement conservé leurs propres marques de coque en changeant parfois la lettre d’identification (appelée flag superior) en conservant (généralement) le numérique (appelé pennant number) initial. Ainsi le destroyer HMS Anzac de la classe B
ATTLE (1943-45) a-t-il simplement conservé son D59, alors que le HMS Matapan (I43) de la même classe BATTLE (1945-46) a troqué sa lettre ‘I’ contre la lettre ‘D’, devenant ainsi le D43 dans le système nouveau et désormais européen. Cependant, par ci par là, certaines unités ont tout de même vu leur numéro complètement changé, mais c’est resté assez marginal.
Ayant donc conservé l’essentiel de leurs marques de coque (en regroupant parfois les numériques), les Britanniques n'ont (généreusement) laissé aux autres marines que les espaces vacants.


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 04 Mar 2011, 17:52, édité 1 fois (Raison : Complété le noms des destroyers britanniques par 'HMS')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demolition de la corvette Lucifer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demolition de la corvette Lucifer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demolition de la corvette Lucifer
» PH R97 JEANNE D'ARC
» Projet Corvette Greenwood Le Mans 1976
» demolition man
» Lettrage facile par corvette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: