AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marine imaginaire d'Epire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 10:57

H.Poirot à écrit:

"Dominer la marine grecque!!!! Comment tu veux faire cela avec un pays aussi petit?! Non je pense que si elle arrive a avoir une flotte moitié moins puissante que la marine grecques ce sera très très bien. Moi je pensez a quelques chose comme:
1 cuirassé garde côte de 1905 modernisé
1 croiseur leger
4 destroyers
4 avisos de station
16 vedette rapide lance torpille
4 canonière rapide (si tu veux des MGB mais de 200 ou 250 tonnes)

De toute manière les pre dreadnought grecs ne sont plus en service en 40. Et même avec le plan que tu présente qui est complètemen invraisemblable a mon gout tu ne sera pas une menace pour la Regia Marina. Tout juste un pion qui sera écrasé en quelques heures. Les Italiens enverront 2 croiseur lourd et 3 leger appuyé par 5 contre torpilleurs et 8 torpilleurs. Ainsi que 2 SM et une flottille de MAS. Le tout appuyé par le Cavour (ou un autre peut importe).

Non quoi qu'il arrive ta flotte ne peut pas être une menace pour la marine italienne. Par contre elle peut l'être pour la marine grecque. Le plan que je te présente tu pourra contrer les destroyer grecs avec tes destroyers et vedette rapide. Le croiseur que je te propose pourra facilement venir a bout du vieux Helle grec (qui n'est pas un danger pour lui de toute manière). Ton croiseur cuirassé pourra appuyer. Le seul hic c'est l'Averoff. Mais malgré tout mon plan te permettra d'être suffisament puissant pour que les grecs n'attaque pas. La victoire ne leur est pas assuré et serait trop couteuse. Je te rappelle: les 2 cuirassé grec ne sont plus en service (mis en reserve a partir de 32 et convertit en navire école en 35) et ne sont pas une menace.
voici la marine grecque en 40:
http://alaboc.ifrance.com/

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 10:59

Fana PHIB à écrit:

"Mon idée des cuirassés pré-dreadnought pour un aussi petit pays, correspond en fait à la classe Eidsvold norvégienne : http://en.wikipedia.org/wiki/Eidsvold_class_battleships

Donc, pas de quoi s'affoler non plus.

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombamike
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3302
Age : 37
Ville : Massilia
Emploi : Yep
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 11:40

Jefgte a écrit:
Fana PHIB à écrit:"Mon idée des cuirassés pré-dreadnought pour un aussi petit pays, correspond en fait à la classe Eidsvold norvégienne,Donc, pas de quoi s'affoler non plus"

petits détails méssieurs
les eidsvool n'étaient pas des cuirassés pré-dreadnought, mais des petits cuirassés gardes cotes, un peux comme les navires danois et suédois de la meme époque

les cuirassés pré-dreadnoughts étaient eux les cuirassés de 1er rang de l'époque study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 12:14

Effectivement Colombamike, tu as raison.

Initialement j'avais prévu des cuirassés pré-dreadnought britanniques type Canopus (http://en.wikipedia.org/wiki/Canopus_class_battleship).

Finalement, après réflexion, j'en ai déduit que la petite marine d'Epire ne pourrait vraisemblablement pas se payer deux cuirassés de cette taille et je me suis reporté sur les Eidsvold norvégiens, plus abordables, qui sont des cuirassés garde-côtes (ou cuirassés de 2e ou 3e rang).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 12:31

J'en profite popur donner quelques éléments sur l'évolution de la marine d'Epire :

Situation en 1801 :
- 6 frégates de 32 canons,
- 8 bricks de 12 canons (stations dans les colonies),
- 8 chébecs (opérations en Méditerranée orientale).
Ajoutez à cela un nombre variable de navires marchands armés en guerre dans la période 1789-1815, puis 1822-1832.

Les premiers navires à vapeur entre en service vers 1840 (2 avisos à vapeur).

Situation en 1864 :
- 2 frégates cuirassées type Gloire,
- 2 frégates à vapeur,
- des avisos et canonnières à vapeur.

Guerre de 1864-1867 avec la Grèce :
- 1 frégate à vapeur et plusieurs avisos de perdus,
- 4 Monitors côtiers construits aus USA et admis au service actif entre 1865 et 1866 font la différence : la marine grecque est battue de peu.

Situation en 1914 :
1° Flotte métropolitaine :
- 2 petits cuirassés type Eidsvold,
- 2 croiseurs légers,
- 12 torpilleurs (6 Vosper, 6 français identiques à ceux en service en bulgarie à la même époque),
- 2 mouilleurs de mines.
2° stations coloniales :
- Antilles : 1 canonnière,
- Golfe de Guinée et Bas-Congo : 1 aviso et 2 canonnières, 1 canonnière fluviale,
- Indes orientales : 2 frégates cuirassés (type Gloire, en mauvais état, équipage et armement réduit, servent de transport, remplacement prévu en 1914 par 2 avisos qui ne seront pas construits), 2 avisos, 2 canonnières,
- Sud de la Chine : 1 croiseur léger, 2 canonnières fluviales sur le Yang-Tsé.
Pendant la guerre de 14-18, 1 croiseur léger et 3 torpilleurs seront perdus, 1 des Eidsvold sera endommagé (mine ou torpille).

Situation en 1939 :
1° Flotte métropolitaine :
- 2 petits cuirassés type Eidsvold (modernisés : supression des TLT, renforcement de la DCA par des canons AA de 40mm et 20mm en 1939),
- 2 croiseurs légers type Tromp,
- 4 contre-torpilleurs modernes (type Bourrasque français ou de construction britannique?)
- 24 vedettes lance-torpilles type Vosper MTB 102 (construites localement en remplacement des 9 torpilleurs survivants),
- 4 avisos-transport de construction nationales (3000 tpc, peuvent soit transporter 600 hommes, soit 100 mines, soit 4 MTB 102),
- quelques dragueurs de mines,
- 2 mouilleurs de mines.
2° stations coloniales :
- Antilles : 1 canonnière,
- Golfe de Guinée et Bas-Congo : 1 aviso et 2 canonnières, 1 canonnière fluviale,
- Indes orientales : 2 croiseurs légers, 1 aviso, 2 canonnières,
- Iles de l'Amirauté : 1 aviso,
- Sud de la Chine : 1 aviso, 2 canonnières fluviales sur le Yang-Tsé.
Revenir en haut Aller en bas
Jefgte
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1483
Age : 61
Ville : France
Emploi : Dessinateur Projeteur
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 13:07

Pour tes petits cuirassés, J'ai 2 propositions dans
"Navires pour les marines imaginaires"


Jef salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 13:42

En fait, je ne suis pas encore bien fixé sur le type de navire.
Tout au plus, je pense à l'ASA vers 1900-1905 de deux "navires cuirassés" adaptés aux moyens financiers du pays et pouvant s'intégrer dans sa stratégie navale. Cela peut être aussi bien des petits cuirassés (ou cuirassés garde-côtes), que des croiseurs-cuirassés.
L'idée générale dominante est de pouvoir s'opposer à la marine grecque en mer ionienne pour, dans un deuxième temps, pouvoir s'emparer par la force des îles d'ithaque et de Céphalonie.

Deux petits oublis :
- 2 à 4 sous-marins (ex-U-Boote de la kriegsmarine) sont intégrés à la flotte en 1920,
- ces sous-marins sont remplacés au début des années 1930 par des sous-marins de construction française.
De plus, à partir du début des années 1930, en raison de la présence italienne de plus en plus lourde en Albanie, il devient hors de question pour l'Epire d'acheter de l'armement en Italie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 17:46

Tiens j'en profite pour annoncer que mon travail pour Epire ainsi que l'achèvement de ce croiseur vont prendre du retard. Même beaucoup. Je suis en train de me lancer dans un nouveau pays pour Alliance très décalé ce qui va me demander pas mal de temps. Très très british d'ailleurs ce pays. Et j'ai décidé de créer toute la flotte en dessin. Il y a un ordre a mes priorité donc... Par contre si mon projet de technologie qui est vital a cette flotte tombe a l'eau je pourrais me relancer dans ces dessins.
Voila.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 26 Fév 2008, 17:50

Nortland attend completion des progrets avec curiosite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 29 Fév 2008, 11:55

Merci H. Poirot pour le lien : je vais pouvoir faire mon marché pour ma marine des années 1930 avec ça (les navires néerlandais notamment sont supers). thumleft

Bon courage pour ton nouveau pays sur Alliance, c'esty toujours un travail assez long (perso, ça fait 4 ans que je travaille sur l'Epire, je n'expose ici que la partie navale). thumright Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 04 Mar 2008, 09:26

Un petit lien sur l'armée de terre d'Epire que j'avais exposé sur un autre forum : http://63.99.108.76/forums/index.php?showtopic=21851&hl=Epirus
J'avais essayé (sans succès) d'obtenir quelques critiques constructives.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Mar 01 Avr 2008, 11:54

Quelques infos sur l'état des marines grecques et yougoslaves en 1939-40 : http://www.1940lafrancecontinue.org/forum/viewtopic.php?t=95
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 16:56

Je continue mes travaux sur l'Epire avec quelques questions soumises à votre sagacité :
L'Epire est un petit pays (environ 240 km du nord au sud), sans profondeur stratégique.
Par conséquent, sa stratégie en cas d'invasion est forcément défensive, mais doit s'accompagner d'une tactique très offensive (porter la guerre sur le territoire de l'ennemi).
Je conçois donc qu'en cas de tentative d'invasion de mon territoire, celui-ci doit être défendu sur la frontière/côte sans esprit de recul, puis qu'il faille renvoyer l'ennemi chez lui pour le vaincre.
Sur le plan terrestre (le pays est très montagneux), la défense peut être renforcée par l'emploi de fortifications (sur le modèle de la Suisse et de l'Autriche), otamment pour fermer les cols du massif du Pinde et empêcher le franchissement du fleuve Acheloos (qui constitue la frontière sud de mon pays).

Par contre, je suis assez perplexe au sujet de la défense des côtes (si la flotte adverse a traversé le rideau des défenses aéronavales au large) :
initialement, j'avais prévu :
- une défense côtière fixe composée de 16 batteries d'artillerie (381mm, 120mm et 75mm), 3 batteries de torpilles et 9 compagnies d'infanterie (légère et motorisée),
- une défense côtière mobile, composée de 3 batteries MM40BC (70 km) et 2 bataillons de canons tractés de 155mm/52cal (45 km).
Cependant, vu la longueur de mes côtes (240 km environ du nord au sud)et en dehors de la défense des îles de Corfou, Leucade (éventuellement Paxi) et des plages au nord de Preveza (seul lieu de débarquement possible d'après un document de l'Us Army des années cinquante), je m'interroge sur l'intérêt de conserver autant de batteries fixes.

je suis prêt à écouter toutes vos suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 17:00

Si ton pays est aussi petit et montagneux, l'exemple de la Suisse est excellent : des fortifications pour tenir le terrain et des forces mecanisées pour contre-attaquer. il faudrait également envisager une stratégie de "Défense totale"

Pour la défense côtière, je serais plus pour conserver quelques batteries fixes pour protéger les ports et les bases navales mais rendre mobile le reste de la défense côtière pour être plus efficace

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 17:39

Les mines pourraient aussi jouer un rôle appréciable en matière de défense côtière ( et aussi terrestre ).

Pour les fortifications, je te conseille ( si tu as Google Earth ) d'aller jeter un coup d'oeil sur certaines petites îles nord-coréennes. Tu y apprendras beaucoup également en matière de camouflage. Wink

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 17:43

Il y à aussi côté suisse des blockaus piégés qui étaient destinés à sauter en cas de percée blindée

Pour les mines navales, je ferai comme les norvégiens avec des champs de mines télécommandés

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciders
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1537
Age : 31
Ville : Au milieu de la mare
Emploi : Chasseur de nuées
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 17:50

Si les Grecs se mettent en rogne, ils attaqueront les défenses côtières avec du missile de croisière. Donc, il vaut mieux oublier les batteries fixes ( ou alors en garder de factices pour faire illusion ).

Les champs de mines, c'est une bonne idée ( surtout avec des fonds peu profonds et une côte bien découpée ). Une idée potentiellement intéressante serait d'équiper en cas de crise des chalutiers ou des cargos de mines ( comme les Soviétiques auraient dû le faire juste avant la Troisième Guerre Mondiale ). Comme ça, dès que ça vire au rouge, tu peux toujours renforcer les défenses en mer et mouiller les axes d'approches et les mouillages potentiels.

_________________
" Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. " ( Henri Louis Mencken )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MM 40
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1231
Age : 40
Ville : Lyon
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Ven 23 Mai 2008, 19:41

Salut,

un exemple pendant la guerre du Golfe (2003) avec trois photos montrant le camouflage des mines :

http://www.news.navy.mil/search/display.asp?story_id=6520&page=3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Lun 26 Mai 2008, 12:47

Pour essayer de simplifier un peu les choses, voici une carte de l'Epire (à cheval sur la Grèce et l'Albanie), cela devrait aider un peu tout le monde :



Outre le territoire continental proprement dit, l'Epire (virtuelle), comprend également les îles de Corfou, Paxi, Antipaxi, Leucade, Meganissi et Skorpios.
Cependant, j'hésite à y inclure les îles de Céphalonie et Ithaque.
Pour plus d'informations sur les îles ioniennes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Iles_Ioniennes

Evidemment cette Epire virtuelle est plus étendue que la Région d'Epire grecque réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Lun 26 Mai 2008, 12:52

Quelques éléments que j'ai commencé à rédiger sur la défense côtière de l'Epire (à compléter) :

Citation :
La défense côtière est placée sous l’autorité du commandement de l’artillerie côtière (COMAC). Le COMAC se compose :
- d’un état-major,
- du 1er Bataillon de défense côtière (1er BDC – CCS, 3 compagnies de défense côtière, 1 compagnie d’appui),
- du 2ième Bataillon de missiles côtiers (2ième BMC – 3 batteries mobiles MM40BC),
- du 3ième Bataillon d’artillerie de marine (3ième BAMa – instruction des réservistes des batteries fixes),
- de l’Ecole des canonniers-marins (ECM).
A la mobilisation, il est complété par un bataillon de défense côtière, deux bataillons d’artillerie de marine (48 canons tractés de 155mm FGH52) et six régiments de marine de réserve, composés de 19 batteries fixes (16 d’artillerie et 3 de torpilles) et de 9 compagnies de de défense (infanterie motorisée ou légère). [pour plus de précisions sur l'emplacement des batteries fixes, voir en page 2 de ce topic]

La compagnie de défense côtière a pour mission d’empêcher les navires et engins de débarquement d’accoster et clouer au sol les troupes ennemies qui auraient pu débarquer. Elle agit toujours dans un cadre interarmées.
La compagnie de défense côtière (180 h) est composée de :
- un peloton de commandement et de soutien (28 h : groupe de commandement, groupe de soutien, groupe de mortiers [2 Mo 81mm L16A1] ),
- deux pelotons d’infanterie motorisée (2 x 36 h),
- deux pelotons de défense côtière (2 x 30 h ; 4 SPIKE-ER, 2 LGA40, 2 ASP30),
- un peloton de lance-roquettes multiples (20 h ; 4 SBAT 70).

En ce qui concerne les fortifications suisses et autricihiennes, ainsi que sur la défense côtière suédoise je dispose d'une documentation assez importante.

La question que je me pose est la suivante : en dehors des plages situées au nord de Preveza et des îles de Corfou et Leucade, y-a-t-il encore un intérêt à conserver des batteries fixes ?
Ceci en sachant que la marine conserve deux bataillons mobiles de défense côtière (missiles MM40 et défense à courte portée).
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Lun 26 Mai 2008, 13:18

Je pense que les batteries fixes sont utiles pour défendre les bases et les points de passage obligé par exemple un détroit défendu par des batteries fixes associées à des champs de mines et des filets détecteurs. Je n'ai pas encore réflechi sur ma propre défense côtière dans le détail mais pour le ratio je mettrais 1/3 de batteries fixes de moyen calibre (105-155mm) et 2/3 de batteries mobiles

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Lun 26 Mai 2008, 13:42

Voici l'état initial de mes batteries fixes :
- Régiment de Marine d'Epire du Nord (réserve) :
CCS,
2 Bies fixes de 75 mm (2 x 3 Tles TK75 Nord Igoumenitsa et Syvota),
1 Bie fixe de 120 mm (4 Tles ERSTA, Saranda),
1 Bie de torpilles (Syvota),
3 Cies de Défense.
- Régiment de Marine de Corfou (mixte) :
CCS,
1 bie fixe de 75 mm (4 Tles TK75, Cap Akaterinis- R),
2 Bies fixes de 120 mm (2x4 Tles ERSTA, Makrados (A) et Cap Asprokavos (R) ),
1 Bie de torpilles (Cap Akaterinis- R),
2 Cies de Défense (R).
- Régiment de Marine de Preveza (mixte) :
CCS,
2 Bies fixes de 75 mm (2 x 4 TK75, Parga (R) et Preveza (A) ),
1 Bie fixe de 120 mm (4 Tles ERSTA, Kastrosykia - A),
1 Bie de torpilles (Preveza - A),
2 Cies de Défense (R).
- Régiment de Marine de Paxi (mixte) :
CCS,
2 Bies fixes de 75 mm (2 x 3 TK75 ; chacune : 1 section de cmdmt, 1 section de tir, 1 section de défense sol-air, 1 section d'infanterie ; Lakka (A) et Paxi (R) ),
2 Cies de Défense (R).
- Régiment de Marine d'Acarnanie (réserve) :
CCS,
2 Bies fixes de 120 mm (2 x 3 Tles ERSTA, Cap sud de l’Ile de Kalamos et Côte 903 au nord de Astakos),
1 Bie fixe de 75 mm (4 Tles TK75, Côte 403, située entre Pendalofon, Astakos et Ile de Petalas),
1 Cie de défense.
- Régiment de Marine de Leucade (réserve) :
CCS,
2 bies fixes de 75 mm (2 x 3 Tles TK75, Cap Dukaton et Aj Nikitas),
1 Cie de défense.

Total :
- 16 batteries fixes d'artillerie côtière dont 4 actives (2 de 120 mm, 2 de 75 mm) et 12 de réserve (4 de 120 mm, 8 de 75 mm) avec : 22 canons de 120 mm et 34 de 75 mm (56 pièces),
- 3 batteries de torpilles (1 active, 2 de réserve),
- 11 compagnies de défense (réserve),
- 6 compagnies de commandement et de soutien.
Soit 36 batteries et compagnies.

En fait, je me pose surtout la question au sujet des batteries des régiments d'Epire du Nord, de Paxi et d'Acarnanie.

Evidemment, bien que je ne l'ai pas précisé, la guerre des mines tiendra une place importante dans ma défense côtière avec toute une série de champs de mines défensifs.
Revenir en haut Aller en bas
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   Lun 26 Mai 2008, 13:51

Je pense qu'il serait plus sage pour un pays comme l'Epire de ne posséder qu'un calibre pour la défense côtière, le 120mm me semble parfaitement adapté. Pour la Slavie j'avais prévu plein de calibres différents (57 et 76mm pour la défense des ports, 127 et 155mm voir même 180mm pour la défense lointaine) et j'ai fini par réduire le calibre au 155mm pour les batteries mobiles et fixes et même si la puissance d'un 76 ou d'un 57mm est limité, je pense que pour la défense rapprochée des accès à une base, cela peut être efficace.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marine imaginaire d'Epire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marine imaginaire d'Epire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Marine imaginaire d'Epire
» Marine imaginaire du duché de Bretagne
» SPACE MARINE 1500pts
» Essai - Ulysse Nardin Marine Diver
» Création d'une parade imaginaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Les Marines Imaginaires-
Sauter vers: